retour d'expérience: convoyage la Seyne / mer - Port-leucate

Salut
j'avais, il y a peu, sollicité vos avis pour un convoyage entre la Seyne/mer et Gruissan. Voilà ce convoyage est terminé. Voici donc un petit récit de notre aventure:
Le bateau est un Gibsea 105, acheté récemment par un ami. Le but du voyage étant, suite à un changement de programme, de convoyer le bateau vers Port-leucate son port d'attache. L'équipage est constitué de 5 personnes dont 3 novices.
Après un week end de préparations bien rempli:  vérification et remise en route moteur, antifouling, gréage, avitaillement....., le bateau est mis à l'eau lundi matin. Après  une mise à jour des fichiers météo, le programme est mis au point. Visiblement nous avons beaucoup de chance car le vent restera orienté SE  au moins les trois premiers jours et la pluie est absente de nos prévisions. Pour moi l'option idéale, partagée par la plupart d'entre vous, était  de faire une première escale vers La Ciotat  ou cassis et ensuite une deuxième étape vers Port-leucate en direct. La météo étant si favorable que les simulations de routage sur Sailgrib WR prévoyaient moins d'une 20h pour cette navigation. Mais mon ami, en charge du bateau et de son équipage à  préféré jouer la prudence et à donc mis en oeuvre un programme en 4 étapes: la Seyne / mer - Les Embiez - Le Frioul- Cap d'Agde - Port-leucate.
lundi 11 avril vers 14h les amarres sont donc lâchées en direction des Embiez. Après avoir tirés des bords dans la rade de Toulon, nous passons le cap Cepet puis au large du cap Sicie dans une mer bien formée mais au portant. Le vent est soutenu sur tout le trajet autour des 20kts avec un maximum à 26kts. Le Gibsea se régale toutes voiles (GV + grd Genois) dehors et le loch s'affole avec un surf à 10 nds. A bord le roulis fait un peu de dégât sur l'équipage mais rien de dramatique. Le bord de près pour rentrer aux Embiez est vite avalé comme une bonne gourmandise.
L'escale aux Embiez est plutôt bonne avec un port protégé, des sanitaires sympa. Le seul bémol c'est qu'il y avait un séminaire sur l'île et semble t'il, la soirée c'est prolongé un peu tard dans la nuit et dans le bruit. Pour info moins de 30€ la nuit.
Mardi 12 avril. Le vent à baissé mais toujours orienté SE et vers 10h nous prenons la direction du Frioul. Nous faisons donc un long bord, babord amure, vers l'île du Riou  et le cap Croisette. Le vent s'établit vers les 17 kts et finalement ,en avance sur le programme, nous décidons de pousser  un peu plus loin. Et ainsi, après être passé au large des calanques et un empannage du côté du Planier,  nous arrivons vers 16h30 ( j'ai oublié d'arrêter la trace) à Sausset.
L'amarrage sur pendilles fût un peu poussif, pour les nordistes que nous sommes, mais finalement nous passerons une nuit bien tranquille. Ce petit port est sympa même si les sanitaires sont anciens mais propres. En cette saison les deux douches par côté seront suffisantes et surtout bien chaudes. Certainement un peu juste en saison. Le port, situé en ville, permet de se ravitailler facilement avec des commerces à proximité. ..pour info: 35€ env la nuit.
Mercredi 13 avril: Poussés par cette belle navigation de la veille, nos ambitions sont bonnes et le cap d'Agde à 70 mn ne nous fait pas peur. Un peu avant 10h, nous sommes un peu bousculés dans le  petit chenal de Sausset, que la houle et le vent, tous deux de SE, agitent.
C'est à ce moment là que le moteur décide de nous faire des sauts de régimes. Loi de l'emmerdement maximum, la drisse de GV trop détendue pendant la nuit s'est coincé dans le feux de pont devant le mât. Le stress monte mais malgré tout, le moteur nous maintient à l'écart des rochers et après quelques cabrioles sur le pont, la drisse est de nouveau claire. Le retour immédiat au port semble une mauvaise option, au vue des déferlantes et de la faiblesse du moteur. Alors on hisse la GV avec 1ris  et en route pour le Cap d'Agde....Ce départ mouvementé n'est pas un très bon signe pour cette longue (tout est relatif) navigation qui s'annonce. En fait nous ne le savons pas encore mais nous allons vivre une Belle Journée.....en mer
Le vent fort nous porte rapidement, cette allure soutenue nous fait oublier les désagréments du matin. Puis comme prévu le vent baisse, la houle se calme et la pétole s'installe. Le moral et l'ambiance à bord sont bonnes et nous nous préparons à une arrivée très  tardive...
La magie opère au travers d'un tout ptit oiseau, virevoltant au large, autour du bateau. Mais d'où peut il venir?...ce petit malin vient se poser sur le pont afin d'éviter le bec d'un oiseau noir menaçant, tournoyant autour du bateau également. Bonne stratégie puisque le prédateur présumé s'éloigne et le ptit oiseau reprend son vol.
En milieu d'après midi, c'est la féerie d'une rencontre furtive avec 3 dauphins, qui croisent notre route , en passant sous la coque, qui nous sort de notre légère létargie.
Le bateau avance à 3 nds sous l'effet du moteur faiblard mais vaillant. Bain de soleil et des petits jeux de mots occupent le temps qui passe.
Le vent revient avec 2h de retard sur les prévisions du modèle arôme, mises à jour le matin même au port. C'est donc en admirant le coucher de soleil fabuleux que le bateau accélère. ....Mais cette fois c'est au près serré, et dans ce domaine le Gibsea s'avère efficace avec un angle de remontée de 35° du vent, une bonne vitesse et une bonne stabilité de route... La nuit s'installe et je prends la barre pour ma première nuit en navigation. Un régal, sous une pluie d'étoiles,  la lune et son reflet sur l'eau semblent nous montrer le chemin. Nous croiserons juste un pêcheur et un bateau de croisière.
Un virement de bord et nous voilà au port à 3h du mat. Accueilli par le service de sécurité de la capitainerie, nous nous amarrons au plus vite et tout le monde rejoint son duvet.
Le port du cap d'Agde semble calme, immense et protégé. Par contre les sanitaires, tout neufs ne sont pas à la hauteur, enfin passons...
Jeudi 14 avril: Le technicien moteur, appelé à la rescousse, trouve l'origine du malaise : le robinet papillon d'arrivée de gasoil c'est refermé sous les vibrations. C'est tout con mais on y avais même pas pensé.....
Les conditions nous sont encore favorable avec le retour du vent arrière. Nous vérifions donc le spi et le rentrons dans sa chaussette.
Le départ est donné vers 13h 30, et une fois sortie du port et après plusieurs minutes de mise en place, le spi est prêt à être envoyé. Même si c'était la première fois, hisser le spi dans une chausette a  été un jeu d'enfant. Quelques minutes fussent  nécessaire au barreur et au régleur (moi même) pour trouver nos repaires, mais cette fois cette grande bulle bariolée est bien gonflée et fait l'émerveillement de tout l'équipage....Le speedo ne descendra pas sous les 7 noeuds pour un vent apparent de 12/13 kts. A cette allure les 30 mn qui nous séparent de notre destination sont vite avalés, surtout que le vent adonne jusqu'à l'arrivée sous l'effet du trait de côte et du cap leucate en particulier. Nos espoirs de voir le spi rentrer gentillement dans sa chaussette sont vite douchés. Celle ci est bloqué en tête de mat et ne veut pas descendre. Que c'est il passé? Je n'en sais toujours rien. Il va donc falloir ramener toute la toile sur le bateau, et il y en a vraiment beaucoup, plus que sur mon Sangria avec lequel  cette manoeuvre est bien maîtrisée. Je lâche donc la drisse mais le spi ne se dégonfle pas malgré le genois entièrement déroulé, maintenir l'écoute à bout de bras est impossible. En fait, nous avions trop lofé, en abattant davantage, le tissu commence à rentrer dans le bateau non sans chalouper un peu...mais finalement tout est à bord, un peu en vrac certes mais à bord tout de même. Cette dernière péripétie, marquera la fin de notre aventure qui, grâce aux conditions idéales sur tout le parcours et à un équipage heureux d'être là, restera longtemps dans nos bons souvenirs.
Quelques mots sur le bateau: le Gibsea 105 est un super bateau. Jamais il n'aura fait défaut, avec une douceur de barre même pas gros temps, dans le petit temps il réagit à la moindre risée, il avance vite et reste facilement dans ses lignes. Vraiment une bonne surprise...
Côté habitabilité, nous étions 5 à bord, l'espace est bien reparti, 2 cabines double, plus 2 couchettes dans le carré dont une XL, pour une personne large d'épaule ???? ou  deux enfants. Cela fait facilement 6/7 couchages. Le coin cuisine est pratique avec le retour de la banquette qui permet de bien se caler à la gîte, une bonne hauteur sous barrot....enfin bref un bateau facile à vivre. Le seul bémol est peut être la répartition des poids, avec une tendance à la gîte à tribord. Cuisine, grande soute de rangement, grande réserve d'eau, et WC sont tous de ce côté. ...
Voilà j'espère que ce récit, un peu long, vous a plu, ci joint un lien pour voir les photos de notre périple.
www.dropbox.com[...]gp2Pp4a
Stéphane

L'équipage
21 avr. 2016
21 avr. 2016

Sympa. Et Ty Punch dans tout ca ? Sera-t-il prêt pour le mois prochain ?

Pour la chaussette, ca peut être plein de choses. Si tu as déroulé le génois avant d'étouffer le spi (ou enrouler après avoir hissé), la plus probable est un emmêlage d'un bout de la chaussette avec l'émerillon du génois. Mes stats perso sont de moins d'un affalage sur trois réussi avec la chaussette. J'ai beau faire gaffe au maximum, il y fréquemment une couille dans le potage. Je crois que toutes les chaussettes ne se valent pas. Je ne sais pas si c'est vrai, mais ca me console un peu.

A bientôt sur l'eau (froide).

21 avr. 2016

Merci
Malheureusement Ty Rhum est un peu délaissé en ce début de saison. La faute aux travaux et au déménagement dans notre nouvelle maison. Un comble puisque nous avons changé de maison pour avoir moins d'entretien et pouvoir profiter un peu plus de mon bateau et de notre villégiature sur la côte belge....mais tout cela se termine...enfin
cet été on reste sur place et un max à Nieuwpoort
Je serai absent de la première Hcup car je serai en formation. Profitez pour prendre de l'avance car je reviendrai l'écoute entre les dents pour les prochaines....
et toi de retour à quai?....
en tout cas la concurrence va être féroce avec Benoît et sa nouvelle bombe que j'ai hâte de voir....
à bientôt
Stéphane

21 avr. 2016

Oui. A l'eau et gréé. J'ai juste oublié de mettre les lattes dans la gv... Quelques bricolages à finir, mais rien qui empêche de naviguer.

A bientôt.

21 avr. 2016

Merci pour se retour c'est assez rare pour être souligné, ça fait plaisir de voir que les conseils donnés sur le forum ne sont pas vains et adaptés aux circonstances, ce qui à été bien fait dans ce cas.

Et en plus c'est très bien raconté.

Bravo pour ce convoyage rapide et bien maîtrisé!

21 avr. 2016

Salut
Super retour
Merci
Fred :pouce:

22 avr. 2016

'tain ... vous avez fait comment pour avoir le vent avec vous????
J'ai toujours le vent dans l'pif même quand j'en ai marre et que je fais demi-tour!!!!
Merci pour le récit.
C'est une belle balade toulon/leucate. en plus avec le beau temps... vous avez été veinards

22 avr. 2016

Chouette ce récit !
Je remarque que les Embiez sont moins cher que Sausset ! Enfin... hors saison !
Dommage pour la tranquillité, vous êtes tombés pile-poil pendant la convention Ricard ! :-D :-D

23 avr. 2016

ben, c'est pas bien pour la tranquillité ça ?
moi normalement, après 20 ou 30 ricards, je dort comme un bébé, donc c'est tranquille :P

:acheval:

24 avr. 2016

normalement après 20 ou 30 ricards , tu ne te réveilles plus jamais : coma éthylique

23 avr. 2016

Mon Sangria ne remonte pas aussi bien le suis plutôt à 45° et encore c'est l'angle idéal pour les voiles d'un sangria. ..

23 avr. 2016

Salut et merci aussi pour ce retour, j'ai adoré le reportage sur les toilettes ..... il faut être du nord pour penser à cela ...
Gilles

23 avr. 2016

J'ai parlé des sanitaires ce qui inclut les douches.....ils ne se lavent pas dans le sud....????
à l escale ce sujet est une préoccupation absolue.... ;-) ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (157)

Calme Norvège

novembre 2021