Retour de propriétaire ayant mis leur bateau sur des sites de location entre particulier

Bonjour,

Je intéresse à cette formule de location et songe mettre mon bateau sur ces sites. Je trouve que c'est une manière intelligente de "partager" nos bateaux et de pouvoir changer de bassin de navigation. Propriétaires avez vous des demandes fréquentes? Etes vous satisfait de la formule?

L'équipage
17 jan. 2016
17 jan. 201617 jan. 2016

Si ces sites ne sont que des lieux pour publier son annonce, il va falloir mettre en place l'intendance pour recevoir les clients, mettre les bateaux à dispo, faire la visite de fin de location, assurer l'entretien ...
À moins d'habiter sur place ...

19 jan. 2016

Bonjour Bokaye,
Pour ma part, j'ai commencé à mettre mon first en location sur Leboncoin mais j'avais beaucoup de sollicitations non sérieuses. J'ai essayé quelques sites de location de bateaux entre particuliers, et c'est vrai que c'est plutôt bien fait dans l'ensemble (l'assurance est pratique) : j'ai du recevoir une trentaine de demande de location. Maintenant, j'ai donné les clés à un des représentants local du site SamBoat qui s'occupe de la prise en main avec les locataires et de l'état des lieux. Il faut prévoir un entretien un peu plus rigoureux mais dans l'ensemble, c'est agréable d'avoir un bateau qui ne coûte plus grand chose...
A bientot,
Laurent

19 jan. 2016

PUB ce post....!
la location c'est un metier, ce n'est pas un "representant local", qui ne peut pas se multiplier dans les differentes marinas, qui pourra s'assurer que le bateau est réparé entre chaque location (il y a toujours quelque chose qui casse, le menage, etc).
en pratique, le bateau sera degradé sans compensation financiere, et les clients locataires seront mecontents...
de plus, de plus en plus de marinas interdisent cette pratique, vous risquez de perdre votre contrat au port.

19 fév. 2017

bonjour, vous me semblez raisonnable dans votre approche, quel est votre secteur de navigation ? quel bateau? si cela vous interesse pour un candidat potentiel, merci

20 jan. 2016

La location , c'est un métier: bof...J'ai connu des "métiers" plus complexes...
Le ménage: pas bien difficile à gérer..
La casse: pas ornement à chaque sortie qd même!..
Les marinas: pas voix au chapitre et de toute façon pas informée

19 jan. 2016

:reflechi:

19 jan. 2016

Bonjour à tous,
Je n'ai pas l'impression que le post de Bokaye soit une pub ?
Toujours est-il que mettre son bateau en location comme le font les professionnels ne présente aucun intérêt. Partir le samedi AM et revenir le vendredi soir comme tout le monde est un non sens entre particuliers, il faut proposer d'autres choses avec moins de contraintes.
Un de mes amis fait des sorties à la journée pour 250 €, 5 participants maxi et ils amènent leur picnic. Ça me semble pas mal ? D'autant qu'ayant suivi l'affaire d'assez près je n'ai jamais vu personne revenir mécontent. Il se limite à 8 sorties entre juin et septembre.
Bon vent à tous.
Bernard

19 jan. 2016

Citer une boite nautique lors de sa 1ere contribution, pousse à être soupçonneux...

19 jan. 2016

Soupçonneux, mais pas paranoïaque !
:-D

19 jan. 2016

a tux....ce que fait ton amis est une bonne formule, il skippe le bateau qui ne souffre donc pas, il sait ce qu'il casse, et les gens sont ravis....sauf que c'est illegal à moins d'etre skipper breveté, a jour aux affaires maritimes, d'avoir le bateau en NUC, d'avoir une assurance specifique, etc...

19 jan. 201619 jan. 2016

Je crois comprendre que tu n'est pas favorable à cette pratique !
:-D
(Que ce soit avec ou sans le propriétaire à bord...)

19 jan. 2016

a iff ! bien deviné ! en fait quand j'etais plus jeune, et moins feignant, je bossais sur les pontons des societes de location, et j'ai ete skipper pro...les clients sont parfois de mauvaise foi, vous regardent droit dans les yeux et vous disent "tout s'est bien passé, rien cassé", alors qu'ils ont gravement talonné, etc; ou alors, quand ils ecrasent l'etrave contre le quai, ils vous disent "oui mais c'est a cause de la barre qui a mal tourné, ou a cause du moteur qui n'a pas reagit", etc etc...
verifier un bateau a un retour de location prend des heures, et sa remise en etat avant un prochain depart (souvent le meme jour) necessite plusieurs personnes competente en couture des voiles, entretien et reparation moteur, electronique, frigoriste, plomberie, etc, et avoir acces a un stock de pieces de rechanges, un compte en banque approvisionné pour racheter sans reflechir un frigo , un alternateur, etc....bref, c'est un metier....

19 jan. 2016

@inson
Pour modérer un peux ton enthousiasme tous n’est pas rose non plus chez les pros.
Je loue plusieurs bateaux par ans pour profiter de plusieurs bassins et trouver des pros compètent est aussi facile que de trouver un particulier un peu souple dans son organisation !
Mais quand on trouve un vrai Pro on le garde (ça fait 10 ans que nous louons chez les mêmes pour le même coin). Mais j’avoue que chaque année pour un autre coin je passerais bien par un particulier vu les qualités des pros du coin, leur manque de souplesse et surtout le peu d’intérêt qu’ils portent à leurs flotte (et là je plains les particuliers qui leurs ont laissé la gestion de leur bateau chéri !).

Cordialement

19 jan. 2016

:heu:

19 jan. 2016

oui a_guy, ce que tu dis peut refleter certains cas, mais ce n'est pas par manque d'interet pour leurs clients, car les clients, ils les revoient en fin de location et doivent faire face. certaines societes de location sont en difficulté, ou bien les gerants accordent un trop faible budget au recrutement d'un nombre suffisant de techniciens, etc.
mais vraiment, sur place, on ne peut pas parler de "jmenfoutisme" !
où recherches tu une location maintenant ?

19 jan. 2016

ils feraient bien de jeter un oiel de temps en temps sur leurs "clients" ,
je connais un cata pourri en location, j'aurais honte perso de louer mon bateau comme ça ...

19 jan. 2016

c'est comme partout, il y a aussi des mauvais bateaux en location chez les grands loueurs, mais eux ont quasiment par contrat une obligation de resultat, c'est a dire de fournir un bateau en bon etat. generalement il y a un dedommagement si le bateau a eu des pannes genantes.

19 jan. 2016

Il m'arrive de faire des infidélités à mon bateau (de moins en moins ...) quand nous partons loin en avion et que nous avons quand même envie d'aller sur l'eau. Le problème de la location professionnelle est qu'il faut partir du samedi au vendredi et c'est tout. Il ne reste à la société de location qu'une douzaine d'heure pour remettre le bateau en état avant le prochain départ. Donc c'est trop court et il n'y a pas assez de personnel pour tout faire. L'intérêt de passer par un particulier est la souplesse ce qui fait que l'on peut prendre ses billets d'avion à des jours moins chers par exemple. Moi j'aimerais bien partir un mercredi par exemple et si je devais mettre mon bateau en location c'est ce que je proposerais.
Enfin en tant que locataire il m'est arrivé de partir pour un jour ou deux avec un local qui se gagne quelques sous et dans un pays inconnu ça change tout !
Bernard.

24 jan. 2016

tux,tu as une vision très ....personnelle de la location.
Je loue mon bateau à des particuliers de temps en temps;je ne passe pas par des sites de référencement mais je ne les critique pas car ils peuvent avoir leur intérêt (visibilité augmentée).
-"Toujours est-il que mettre son bateau en location comme le font les professionnels ne présente aucun intérêt. Partir le samedi AM et revenir le vendredi soir comme tout le monde est un non sens entre particuliers, il faut proposer d'autres choses avec moins de contraintes"
Dire cela c'est n'importe quoi ! Les dates du Samedi sont assez cohérentes.
C'est le début du week end et cela convient à la plupart des gens.
Ce qui n'empèche pas d'offrir des possibilités en milieu de semaine quelquefois.
-Tu parles de ton ami qui amènes des gens pour 250€ la journée et cela te semble un meilleur fonctionnement.
Peut être pour des débutatnts mais des gens voulant louer ne veulent pas de propriétaires ou skipper à bord (et ils ont raison).Et en plus c'est toi qui parles de contraintes on croit rêver !

19 jan. 2016

Bonjour,

Pour les quelques soupçonneux, je vous confirme que ce n'est absolument pas une pub. Tux 3132, tu indiques qu'il faut proposer d'autres choses avec moins de contrainte qu'un locatier. Perso, je trouve que naviguer obligatoirement avec un skipper-propriétaire est une grosse contrainte. Malgré que j'adore les échanges :). Personnellement, je serai assez enclin à la souplesse sur les jours de location.

Désolé, mais le je trouve que le fil dérive vers les retours d'expériences de la location professionnelle. y a t'il personne hormis Gloufer qui ai pratiqué la location entre particulier??

Patrick

20 jan. 2016

Tous les fils dérivent sur Hisse et Ho, normal il y a du courant !
:mdr:

20 jan. 2016

Ce qui me gêne ici c'est le main stream dont il ne faudrait pas s'écarter, je préfère les contre-courants du longer de côte...

20 jan. 2016

Bonjour,
Ce débat est intéressant car je loue (un peu) mon voilier en Med qq semaines par an pour réduire ma facture d'entretien et de port.
Les différents sites (filovent, sailsharing, click&boat, samboat etc...) sont relativement inefficaces et compliquent les choses . Le mieux c'est largement la petite annonce de base. les clients sont assez nombreux et il est facile de trouver des gens sérieux, genre petite famille sportive. Comme il s'agit d'un bateau de proprio bien équipé et nickel, les locataires sont plutôt attentifs. La seule contrainte c'est d'être effectivement présent pour la prise en main et le retour et ça pend un peu de temps, il est aussi possible de sous traiter à un ami.
Les avantages pour le locataire sont nombreux, prix très réduit, bateau bien équipé sans option, contacts sympas, conseils et suivis etc...J'ai remarqué que les pros ont tendance à bâcler les opérations...Il semble y avoir aussi une espèce de lutte anti-particuliers (pb avec certains ports, le boncoin etc..).
On pourrait développer tous ces sujets, j'ai lu ici des avis controversés. Pourrons nous en discuter sans prise de T....?

20 jan. 2016

Bonjour,
intéressant ton expérience Sigmund, comme quoi, chacun sa méthode. Mais comment fais tu pour filtrer les appels sur leboncoin ?
Oui c'est impératif de prendre le temps pour faire une prise en main méticuleuse !

20 jan. 2016

Il y a un autre intérêt a louer à un particulier, en dehord du tarif;

il y a possibilité de louer des petits bateaux, ou des bateaux "exotiques" genre anciens, spéciaux, différents, et avant d'en acheter un, c'est sympa de pouvoir en louer/essayer un sur une semaine.

De plus le loueur particulier connait son coin et peut donner des indications utiles ou "petits coins" pas trop connus et courus.

Quant aux inconvénients, il y a eu de nombreux fils sur le sujet.

20 jan. 2016

Filtrer les appels!!..qq appels par semaine, c'est pas la mort!...Une petite discussion ciblée et on voit vite a qui l'on a affaire...Effectivement avec un peu de méthode mais il faut être un peu rigoureux, ça fonctionne!
Ne dit on pas que l'avenir serait au bato-partage?

20 jan. 2016

Merci Sigmund, je note ton retour d'expérience sur le bon coin. Je vais essayer les 2 options. Et je te rejoint complètement sur l'aspect bon contact, conseils avisés et coin sympa à faire découvrir. Je suis à coté de Bréhat. C'est une vraie baignoire qui se vide et se rempli avec des courants violents et on peut vite compliquer une navigation par une belle journée d'été si on ne prend pas garde au vent contre courant par exemple.
Et c'est vrai que je ressens parfois un certain dogmatisme :) sur le forum mais en faisant le tri, je trouve aussi pleins de bons conseils et de personnes prêtes à partager et aider.
Bon vent à tous

20 jan. 2016

Il sera plus facile de louer en Med qu'en Bretagne car les bretons chercherons le soleil pour leurs vacances et les sudistes seront quasi incapables de naviguer en Bretagne ...
Mes locataires en Med sont pour l'essentiel des bretons ...

20 jan. 2016

faux sigmund, car les bretons, si ils veulent du soleil, ils restent en bretagne!!!!!!
je dirai plutôt: si ils cherchent la fraicheur estivale ils iront en med.....comment ça, je suis pas objectif? :heu:

20 jan. 2016

Les bretons justement sont voyageurs et amateurs d'horizons différents, ils ne restent pas dans leur trou, soleil ou pas...

20 jan. 2016

Pendant 2 ans j'ai mis à disposition mon bateau avec moi comme skipper deux fois une semaine l'été en Corse / Sardaigne. Ça s'est fait de bouche à oreille, la semaine pour 1450 € à 4 personnes. Je me réserve ma cabine à l'avant et la TAC, le reste du bateau est à disposition.
Les gens m'envoient la liste des courses qu'ils me remboursent (le skipper est invité), quand ils arrivent tout est prêt : les courses sont rangées, les lits sont faits et ils ont à disposition le linge de toilette, le matériel de plage, de pêche, etc. Accessoirement je peux les faire plonger. Il leur reste à me dire où ils ont envie d'aller (s'ils ne savent pas je leur propose) et à préparer les repas. L'ambiance a toujours été bonne, j'offre l'Armagnac, ça facilite les relations et j'ai toujours été invité au resto !!!
Vu le prix on ne peut pas dire que ce soit une activité pro, plutôt une participation aux frais.
Je ne le fais plus car je n'ai pas le temps, l'été c'est le défilé des enfants et de leurs potes mais je crois que je vais m'y remettre ça aide bien à payer le port. Je pense qu'avec TripAdvisor par exemple on doit pouvoir proposer une activité de sortie à la journée ?
Bernard.

20 jan. 2016

. "Accessoirement je peux les faire plonger"
Fait gaffe que ça soit pas toi, qui plonge !
:-D

20 jan. 2016

Avec des équipiers payant on peut avoir aussi de très mauvaises surprises et se retrouver de plus bloqué pendant plusieurs jours avec des C.C..De plus, il faut le brevet, sinon gros risque si pb. Je préfère laisser le bateau à un skipper loueur qui m'inspire confiance, c'est beaucoup moins de boulot et le risque n'est pas si important...Pour moi, y'a pas photo...

21 jan. 2016

Paruvendu.fr parait fonctionner aussi pour la location de voiliers mais pas de retour pour l'instant...

21 jan. 2016

Concernant la location avec skipper (propriétaire), voici ce que dit la loi :
blog.samboat.fr[...]cation/

Lorsqu'un propriétaire est à bord, cela peut rapidement être requalifié en charter déguisé ou 'transport de passager', vigilance...

21 jan. 2016

Bien sur et en cas de pb, attention aux suites par les temps qui courent....

22 jan. 2016

Si on continue à être aussi regardant sur les contrats, les responsabilités du skipper il ne nous sera plus possible de partir une journée ou plusieurs avec la famille ou des amis.
J'ai bien envie cet été de faire de la loc à la journée, ou plus si je tombe sur des vacanciers sympas, mais je n'ai pas envie de me casser les pieds avec des documents administratifs, d'afficher mes diplômes de skipper que je n'ai pas et toutes les conneries qui nous empêchent de prendre nos responsabilités. C'est certain je vais prendre des risques et alors, il suffit de se mettre en accord avec notre touriste et surtout de ne remplir aucun document, je parts avec des amis....

23 jan. 2016

"ne remplir aucun document"
Domage, c'est fait !
:-D

23 jan. 2016

@ j ai l impression que tu as les chevilles enflees et une trop grosse tete que tu es ete le premier a avoir eu ton brevet en méditerranée ne me parait pas etre un critere de qualité par contre ton etat d esprit oriente a la delation est detestable

23 jan. 2016

Stang68 pour moi ton systeme est exellent
J ai appris la voile il y a 45 ans aux Glenans les moniteurs etaient formes par l asso et etaient exellents Bientot en France il te faudra un diplome pour p... contre un arbre et avoir l autorisation de la préfecture

23 jan. 2016

Peut être mais il faut rester vigilant sur les risques et conséquences....notamment par rapport aux professionnels dû secteurs qui apprécient peu ce type d amateurisme (expériences en N C et Corse...)...

23 jan. 2016

Bonjour

Le développement de plaisance partagée est séduisante notamment par son caractère social (on partage le goût de la navigation) et bien sûr économique (on réduit les coûts) et son développement est inéluctable.

Si on souhaite que cette nouvelle pratique se développe il faut pour autant éviter qu'elle se fasse dans un flou réglementaire, et l'encadrer c'est aussi la protéger, c'est consolider les formes de co-navigation légales et sanctionner les entreprises qui au contraire sous couvert de partage n'ont qu'une préoccupation commerciale.

Aujourd'hui, la réflexion est portée par les acteurs du nautisme, non pas pour freiner l'activité, mais pour mieux cerner ce qui est permis ou non et encourager l'essor des co-navigations qui respectent les règles.

L'objectif est d'éviter ce qui s'est passé pour le secteur de l'aviation pour en savoir plus : www.actunautique.com[...]ge.html

24 jan. 2016

Sur l'article, la sécurité a bon dos, faire croire à une menace pour mieux faire croire qu'on protège, même contre son gré.

24 jan. 2016

Parfois il suffit de lire le programme d'un colloque et nos différents articles pour comprendre que l'intention n'est pas de légiférer pour restreinte des libertés mais bien de renforcer une économique collaborative et pour ce faire, il faut encourager les pratiques légales et sanctionner les pratiques illégales.

Il n'y a aucun lobbying, aucune volonté d'inflation législative (qui au passage est du ressort du parlement ou du gouvernement...). Quant à créer un marché non, notre rôle est d'être une force de proposition quand on peut le faire, un rôle d'explication et de rapprochement entre spécialistes du droit maritime, navigants et professionnels du nautisme.

Mais pour s'en convaincre encore faudrait-il casser les apriori et simplement lire ce qu'on publie et propose...

24 jan. 2016

La réglementation est malheureusement perçue que dans le négatif, comme un risque de restriction des libertés. Or, il faut avoir à l'esprit qu'elle protège aussi.

En outre, ce n'est pas un hasard si l'association est soutenu et partenaire d'organisme comme l'UNAN, la SNSM et un grand nombre d'associations de plaisancier. Nous répondons à un grand nombre de questions de plaisancier.

24 jan. 2016

Comme toujours légitruc participe à tout ce qui peut obliger à légiférer la navigation de plaisance.
Du lobbying pour une inflation législative concernant la plaisance, ou comment tenter de se "créer un marché"
:-(

23 jan. 2016

Oui, sauf que, pour moi, plus de règlementation, plus de contraintes, plus d'emmerdes...et moins de liberté...

23 jan. 201623 jan. 2016

@ Legiplaisance

Si vous avez un minimum d'influence et d'écoute de la part de ceux qui font les lois et les décrets, il serait bon de commencer par simplifier nos tracasseries franco françaises. Par exemple, il y a UN SEUL PAYS au monde avec cette distinction livret orange ou livret bleu. Allez voir n'importe quelle compagnie d'assurance anglaise avec ça et vous les faites bien rigoler.

Au lieu de rajouter encore des strates, commençons par simplifier, nos voiliers ne sont pas des paquebots avec toute la rigidité nécessaire bien évidemment pour ces transports de passagers. Supprimons pour la plaisance cette distinction livret orange et livret bleu, ça n'a aucun sens pour nos petits voiliers.

Je vous remercie

CaptainRV

23 jan. 2016

Bonjour

Sur cette question, la direction des affaires maritime est l'autorité compétente et ce n'est pas à l'ordre du jour de modifier cette distinction. En revanche, dans les rouages des études sur les NUC...

La distinction entre livret orange (anciennement) et livret bleu est surtout pour mettre en évidence la différence entre navigation à usage personnel et navigation lucrative sur un NUC. Seuls ces derniers sont autorisés au transport de passagers lucratif.

Le livret bleu ne concerne que la plaisance professionnelle... qui nécessite donc exigence de brevets, de normes de sécurité plus rigides etc...

23 jan. 2016

Pour faire plus court et rendre plus lisible, je complète mon post précédent à propos de la gymanastique livret orange ou bleu. Pour nos amis lecteurs d'Héo, voilà le problème.

Point 1
L'Etat et donc les AFMar font la chasse au travail dissimulé. Dans un autre domaine, Airbnb ou Uber en sont des exemples. Donc tout revenu tiré de son bateau doit faire l'objet d'une déclaration fiscale.
C'est une évolution inévitable de notre société. Et ceci ne me choque pas, tout revenu doit être déclaré et il doit y avoir égalité devant les impôts et charges sociales des professionnels et des particuliers.

Point 2
A condition de déclarer ces revenus, un particulier peut louer son bateau comme bon lui semble, et en livret orange. Le nombre de societés s'étant engouffrées dans ce créneau est exponentiel, ils ont même maintenant des stands dans les salons.

Point 3
Si le propriétaire est à bord, on change de régime, ce n'est plus une location de biens, cela devient une location de services. Et livret bleu avec skipper professionnel. Alors, si, en prime, son épouse fait la cuisine, elle devient personnel naviguant, hôtesse avec salaire à déclarer.

Mais, en livret bleu, le propriétaire n'a plus le droit d'utiliser son bateau pour un usage personnel, emmener de la famille ou des amis.
Sauf à se contorsionner et jongler avec la loi comme vous le recommandez sur votre site. Le propriétaire à bord devient accompagnateur technique et non skipper et vous tournez la loi en restant en orange.

Voilà pour les faits, il est fort urgent de mettre un peu d'ordre et de bon sens dans tout cela, de nombreux propriétaires risquent fort de ne pas être couverts par leur Cie d'assurances en cas de pépin.

CaptainRV

23 jan. 201623 jan. 2016

Cerise sur le gâteau. Même les grosses sociétés de loc ne savent plus comment faire pour être en règle avec la loi.

La grosse majorité des bateaux de ces sociétés sont louées en livret orange. Jusque là, rien que de très légal.
Mais, si le client veut un skipper, ces sociétés font un deuxième contrat et proposent au client d'embaucher eux-mêmes ce skipper par un deuxième contrat. Du coup, ils respectent la loi, mais le client ne réalise pas que, du coup, étant l'employeur du skipper, il endosse la responsabilité de celui-ci.

Cette situation est du grand n'importe quoi, et, sous prétexte de protéger les professionnels loueurs ou skippers, c'est le client qui, au final, endosse tous les risques.

Il est grand temps de remettre tout ça à plat, de ne pas ajouter une fois de plus un nouveau régime et de supprimer cette distinction entre livret bleu et livret orange.

Bigre, j'ai été fort bavard ce matin, mais il y a urgence, un nouveau comité faisant des changements à la marge comme dans le coavionnage ne va que rendre la situation encore plus complexe.

Et appelons cela conavigation et non cobaturage, quel bien vilain néologisme. Je me tiens à votre disposition.

CaptainRV

23 jan. 2016

Bonjour,

Si vous l'acceptez, je vous propose de nous contacter par mèl en reprenant ces éléments d'interrogations et nous relayerons auprès de la DAM.

Cordialement,

23 jan. 2016

Merci de votre rêponse. Si je comprends bien, j'ai bien compris la loi et n'ai pas dit de bêtises.

Vous pouvez me communiquer votre mail par MP.

Nautiquement

CaptainRV

23 jan. 2016

La réglementation dit qui faut dire courriel....je ne connais pas les pénalités....

23 jan. 2016

@nrv...faut pas fayoter ça mène au mur...pas aux mûres...

24 jan. 201616 juin 2020

Bonjour

L'idée dans les projets de réglementation n'est pas d'interdire la co-navigation (ce qui serait une absurdité et un texte coulé d'avance) mais bien de :

- Clarifier l'ensemble des différents modes de co-navigation : de la location entre particuliers à l'hébergement à quai en passant par le "cobaturage" ou la bourse aux équipiers
- Afin de sécuriser et conforter les pratiques légales afin qu'elles se développent en toute légalité, avec l'appui des pouvoirs publics, des structures portuaires, assurances etc... (aujourd'hui, certains ports acceptent certaines sociétés de mise en relation alors que d'autres les interdisent sans aucun fondement juridique)

Pour ce faire, se tiendra la première journée dédiée au développement de la plaisance collaborative, le vendredi 3 juin à Nantes, avec la présence du ministère, de structures portuaires, de certaines start-up de mise en relation, des avocats et juristes spécialisés et des universitaires... L'idée est d'expliquer, d'écouter, d'échanger et de trouver des points de convergence pour encourager la plaisance collaborative dans un cadre légal.

Cette journée s'adresse aux navigants qui utilisent ou sont intéressés par la plaisance partagée, aux start-up, aux professionnels du nautisme et aux structures portuaires.

Pour plus d'informations : www.actunautique.com[...]ve.html

24 jan. 2016

Il me semble que c était un sujet sur les particuliers et non pas sur le bizeness de la plaisance...
Il me semble aussi que c'est un site pour les plaisanciers (donc amateurs) et non pas pour ceux qui les exploitent...
Me trompe je?

25 jan. 2016

@Legisplaisance
Avec les meilleures intentions on produit au choix des monstres tentaculaires ou des usines à gaz. Il n'est pas difficile de prévoir que tenter de règlementer le partage entre particuliers-amateurs d'une pratique: la plaisance, c'est ouvrir une boite de pandore. L'innocence de cette association (Legisplaisance) qui nous veut du bien recouvre en réalité un système d'intérêts entre avocats associés au développement de leurs affaires. La règlementation avec sa démesure fait en réalité leur choux gras. Laissons les pouvoirs publics, le DAM en particulier organiser leurs propres consultations de manière neutre et réfléchie.

25 jan. 2016

Vous faites erreur sur le système d'intérêt puisqu'il s'agit d'une association donc de bénévoles... mais passons.

Le sujet est d'actualité et nous ne sommes pas les seuls à souhaiter une évolution. Dernier article en date : www.actunautique.com[...]on.html

25 jan. 2016

Ce n'est pas une erreur, ne passons pas.
La démonstration de votre ambigüité vous la faites ici même. Vous vous présentez sous l'étiquette PRO tout en développant vos arguments sous un statut d'association. C'est le lien que vous établissez de fait entre votre activité commerciale d'avocat et l'utilisation du caractère désintéressé d'une association qui ici pose problème.

25 jan. 201625 jan. 2016

L'étiquette "pro" a été accolé par les modérateurs sans que nous puissions avoir notre mot à dire. Il faudrait peut-être prévoir sur ce forum différentes "appellations" pour éviter justement les amalgames entre entreprises, association, professions juridiques, nautiques etc... Une suggestion d'évolution du site ?

Quant aux membres bénévoles de l'association, ils mettent toute leur énergie à clairement distinguer leur activité professionnelle (au passage qui va d'enseignant-chercheur à avocat en passant par expert, juriste portuaire ou étudiant en maritime... des profils très variés) de celle de bénévole pour mettre leur compétence au service de l'activité de l'association.

Et les tarifs proposés pour mener à bien nos activités montrent bien que l'association ne cherche pas le bénéfice comme le ferait une activité d'avocats...

25 jan. 2016

"bokaye", tu nous parles de sites de locations, ce serait bien de revenir au sujet. Pour moi le plus simple c'est le bon coin, avoir un contact direct avec le demandeur. Je ne vais pas remettre en location avec des intermédiaires (samboat, sailsharing etc) ce n'est que des échanges par sms ou par mail avec ses loueurs, ce n'est pas simple. "iff" t'es un petit marrant, mais tu peux nous proposer quelque chose?
Je ne suis qu'un plaisancier dans plaisancier il y a plaisir et aisance, donc je veux m'éviter toutes contraintes administratives et fiscales. Quand je monte sur mon canot j'ai la certitude d'avoir déjà acquitter toute mes dettes (taxe de navigation, place au port, et toute la TVA que je paye pour maintenir mon bateau en état), je vais continuer à respecter mes voisins sur le ponton et en mer, par contre dans mon bateau je fais ce que je veux .

25 jan. 2016

Salut à tous.
Très heureux si je vous amuse ;-)
Je n'ai pas la solution, je disais juste que :
-Si on veut rester discret, faut pas s'étaler sur le net ! :-D
-Que proposer de la plongée bouteille à ses équipiers payants, c'est osé !
Je réponds avec plaisir si on me parle gentiment.
:-D

25 jan. 2016

Est-ce que le pavillon belge permet d'éviter ces contraintes ?

25 jan. 2016

T'as raison iff, pour vivre heureux vivons cachés, mais nous sommes sur un forum sympa, c'est bien aussi de faire vivre les forums, sur le net il se dit un peu de tout et souvent du n'importe quoi, après chacun prend ses responsabilités. Pavillon belge ou pavillon français aucun soucis on peut éviter ces contraintes, nous somme "européens"!

25 jan. 2016

Stang 68, quand le printemps se pointera, je mettrai mon bateau sur les différents sites dont le boin coin. Je n aurais pas pensé a celui la en premier mais a priori, certains ont de bon retour. Je vous ferrai mon retour apres la saison.
Autrement, moi aussi ca ME FAIT PEUR les juristes et autres qui veulent notre bien. Au boulot, je suis déjà noyé quotidiennement par les normes et evolutions reglementaires. Et je deploie mon energie a etre pragmatique et lovoyer pour faire simple et efficace. SIOUPLAIT! Evertuez vous a nous laisser en mer avec les seulez lois de la nature et de l univers :)

25 jan. 201625 jan. 2016

Ce qui est usant, vraiment, c'est de se fatiguer à répondre aux arguties de ceux qui nous veulent du bien. Les honorables bonimenteurs du permis de conduire les bateaux à voile, ceux pour lesquels le contrôle technique des bateaux nous sauverait de grands malheurs probables, ceux qui pensent aux taxes à prélever sur la destruction de nos navires pollueurs, ceux qui nous empêchent de faire pipi dans l'eau, ceux qui ne veulent plus que nous embarquions nos amis sans contrats officiels et sans assurances, ceux qui persuadés que nous sommes des gamins immatures nous font d’interminables textes sur ce qu'il ne faut pas oublier en prenant la mer. L'envie de nous materner, nous contrôler et au final nous soumettre est incommensurable. A tous ces gens je dis M..... Quand je prends mon bateau, c'est pour vous oublier.

26 jan. 2016

Une etoile car vraiment tu resumes bien ce que je pense aussi

25 jan. 201625 jan. 2016

Malgré le pseudo et l'avatar, il fait bien reconnaître que c'est là la juste pensée, j'avais été plus bref, mais attention de ne pas devenir le Finkie du HeO, il y a de la bien-pensance qui veille ici...

17 fév. 2017

Bonjour,
Perso, un des risques importants que je vois à louer avec les plateformes de locations entre particuliers et le fait que si le bato tanque la semaine précédente, la semaine de vacances est plus ou moins fichue... et quand on a prévu une semaine de voile pour ses vacances, c'est vraiment emmerdant...
C'est pour cette raison que pour l'instant je préfère utiliser les loueurs pros.

18 fév. 2017

Pas forcemment car le loueur amateur ou pas qui connait le contexte peut avoir un plan B du fait de son implication dans le sujet....

17 fév. 2017

Tu peux avoir le même problème avec un loueur pro. il y a un ou deux ans , un bateau de location tout neuf a eu son une grave avarie de barre après un "contact" avec un rocher.

C'était en juin, le bateau était loué pour tout l'été , la réparation devait prendre plusieurs semaines , et le loueur ne savait pas comment faire.

18 fév. 201718 fév. 2017

Et si le locataire "oublie" de te rendre ton bateau, qu'en pensera ton assureur?

De plus, Bercy toujours à la recherche de ressources financières, s'intéresse vraiment aux propriétaires partageurs :-( .

Voir le § 70 du 2 de l'instruction publiée au bulletin officiel des finances publiques datant du 30 août relative aux revenus issus de l'économie collaborative. Sans doute applicable quand le propriétaire est à bord.
bofip.impots.gouv.fr[...]GP.html

et pour ceux qui sont rébarbatifs aux textes originels:
www.legifrance.gouv.fr[...]la09v_1

19 fév. 2017

J'aime pas le gras...

19 fév. 2017

Mais on dirait qu'une fois qu'il est bien installé, sur les p'tits gars comme sur les p'tits fils du forum, dur dur de s'en débarrasser du gras !
:oups: :lavache:

Et pour le gras de ce fil, on dit "merci qui" !?
Merci Légitruc !
:policier: :tesur: :non:

20 fév. 2017

dans la location de véhicule à particulier en france,
18 % des clients sont foncièrement honnetes et vous dirons s'ils ont cassés
2 % sont là pour vous entuber
les 80 % restant sont à géométrie variable et s'ils peuvent passer au travers, ils le feront....

c'est vrai pour l'automobile, je n'imagine pas que ça soit différent dans le nautisme

alors quand on voit les locataires de l'été, franchement, ça fait peur pour mon bateau ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (75)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021