Renover ses batteries sur un coin de ponton.

Sans commentaires.

L'équipage
19 oct. 2020
Cette discussion est en mode Débat. Les règles principales de participation :
  • Seules les réponses au sujet principal sont autorisées. Interdisant ainsi les échanges entre intervenant et favorisant les contributions.
  • Vous ne pouvez publier que 3 contributions (3 réponses au sujet principal).
  • Vous pouvez corriger et compléter vos réponse et contributions.
  • Un nouvel utilisateur ne peut participer au débat (Ceci afin d'éviter les Trolls).
L'objectif étant de favoriser l'argumentations de fond, la synthèse des idées et éviter les dérives. Bon débat a tous !
19 oct. 2020
0

Merci pour cette vidéo !
;-)
Je reconnais le coin, c'est à Port la Forêt, j'imagine que c'est un technicien du pôle "course au large" qui intervient !
;-)

Je suis épaté par tout ce qui peut être (plus ou moins) remis en état dans tous ces pays !
Ca c'est du vrai recyclage !

19 oct. 2020
0

Vidéo intéressante merci. Après pour ce qui est du recyclage, si j'ai bien suivi il ne récupère que le bac en plastique. J'ai mal vu ?

19 oct. 202019 oct. 2020
5

Ben quand tu n'as pas le choix, tu trouves les solutions... Vu que si tu ne te démerdes pas, personne ne te démerdera.
La photo, c'est à Mandalay, au bord de l'Irrawaddy. Le moteur du bateau était tombé en carafe, le temps de s'échouer sur la rive du fleuve, le moteur a été débarqué et démonté. Je ne sais pas trop où se situait le problème, mais le lendemain, tout était remonté et nous repartions vers Bagan. En voyant comment ils ont attaqué le chantier, on aurait jamais cru que ce moteur survive, on avait déjà commencé à chercher un autre moyen de locomotion. Hommes de peu de foi...
Dans le Sud marocain, un "garagiste" nous a cousu de nuit une pièce sur le flanc d'un pneu de remorque éventré par un silex, changé la chambre à air, et cette réparation a tenu jusqu'à Marrakech où nous avons pu trouver un pneu neuf.
Et je te parle pas de Cuba, ou les gars ont fait fondre une biélette de direction cassée sur une Chevrolet pour couler le métal récupéré dans un moule fait maison et remonter la pièce pas plutôt froide sur l'auto et repartir.
Nous, on ne sait plus faire, mais heureusement, on a la Carte Bleue, un petit miracle...

19 oct. 2020
4

Dire que l'on se prend pour des cadors, à côté de ces mecs là on n'est que des guignols 😜, le Pb c'est qu'il travaille tous les jours avec acide et plomb, le pôvre bougre ne va peut être pas vivre très vieux
RESPECT...

19 oct. 2020
0

A Madagascar ils coulent des carters moteur dans avec de la glaise,
du sable !

En tout cas, ce technicien de Mandalay a un sacré coup de patte !
chaque coulure de plomb est quasi identique !
Et rapide en plus !

19 oct. 2020
-3

C est vraiment super tant pis pour eux comme dit arzak et tangalo le seule qui a pense au povre mec c est virgo

19 oct. 2020
-1

Mais on y pense ! Mais ce n'est pas la peine du jouer aux pleureuses à chaque fil !
J'ai admiré ses chaussures de sécurité !
;-)

Il n'y a pas si longtemps c'était encore comme ça chez nous, sauf dans les très grosses boites genre Airbus, Citroen etc...

19 oct. 2020
0

c'est super mais si je me réfère au titre du fil "rénover ses batteries sur un coin de ponton" on est quand même un peu loin de la réalité ! la CB c'est malheureusement plus réaliste ... pour le moment.
le problème c'est que quand on en sera réduit à cela pour réparer nos moteurs, batteries, etc... on aura plus internet ni d'ordis pour regarder les tutos !

19 oct. 2020
0

Hé oui Arzak on ne se refait pas, mon seul regret c'est de n'avoir pas été un "rude gaillard" comme toi..

19 oct. 2020
0

Holà
Je suis d'accord il se bouffe des vapeurs de plomb fondu et de soudure sans protection...
Au moins il n'a pas une cigarette au bec...
Sinon voir ses mains travailler c'est magique tellement il est précis

19 oct. 2020
0

Quand j'étais minot on faisait un truc dans ce genre avec le pater. On explosait les batteries à la masse. On récupérait les élements, direction une grosse poêle en fonte sur un butagaz.
Ensuite, liquéfié, versé dans un moule en plâtre fait à l'empreinte de plombs de ceinture de plongée. Et on faisait nos plombs comme ça.
On faisait aussi nos flêches, mais pas en plomb.😁 Une vielle habitude de demerde forcé qu'il avait gardé .

20 oct. 2020
1

@loupeis : je vais garder ta combine "fabrication de plombs" pour de futures nav en afrique et garder mes vieilles batteries pour les donner aux pêcheurs qui sont toujours à la recherche de plombs, anecdote : je pêchais tranquille sur mon rocher avec les minots du village assis derrière moi à commenter ma manière de pêcher, je pose ma canne dans mon dos, allume une clope, reprend ma canne et putaingue ... plus de plomb ... ni d'hameçons, juste le fil !
et je me retourne pour voir les gamins goguenards me dire "ça devait être un gros barracuda, il a tout mangé"

20 oct. 202020 oct. 2020
0

En même tant Tatihou, toi aussi tu as oublié de relever cette "ignominie" dans ton post, mais certainement que comme tout le monde tu n'as pas pensé à l'écrire.... hihihi......
Sinon, comme dans beaucoup d'endroits dans le monde, quels artistes!! Eux au moins savent recycler, bien souvent au péril de leur santé (ouf, j'y ai pensé..).
Pascal.

0

Question santé et déchets versés dans la rue ....

Par ailleurs il semble que les cosses plus et moins ont le même diamètre.

20 oct. 2020
0

Exact pour les cosses il utilise la même matrice...
Doivent pas avoir de différence chez eux ?

21 oct. 2020
2

Je suis sceptique. Où est le reste d'électrolyte de la batterie ? Pourquoi les plaques ne sont-elles pas sulfatées, tordues, déchiquetées en bas, avec la grille visible et une partie de la matière active tombée au fond du bac ?
Conclusion: tous les éléments actifs sont neufs, seul le bac est d'origine...

21 oct. 2020
1

Prendre l'argument recyclage pour regarder cette vidéo ne doit pas être la bonne optique. Seul le coût de l'opération motive ce boulot avec l'aspect économique, ça fait du boulot à un type sur place + d'autres sans doute pour certains éléments utilisés. En final la batterie "neuve" doit coûter (à l'acheteur) mini 3 fois moins que celle qui viendrait de loin payée par une carte bleue qui participe et alimente un système bancaire + le dédalle administrativo-fiscal. Reste que ce travailleur vit dans une situation délicate pour sa santé, que la sécu et la retraite ne sont pas au bout du chemin, etc.
Mais ces gens ont des capacités d'adaptation et de "survie" qui vont nous manquer un jour.
Au lieu de nous dire "fabriquons nos masques chez nous, nous n'en avons pas", on nous a menti... pour finir par se mettre au boulot. Petite anecdote pour nous rappeler que nous vivons dans une société complétement dépendante d'une organisation tentaculaire en réseaux internationaux.
Merci pour ce genre de video qui devrait nous obliger à regarder un peu plus loin, autrement.
Cdt
Yves

21 oct. 2020
1

Pytheas54, parce qu'ils refabriquent des plaques neuves avec le métal de récup, c'est son collègue qui le fait dans l'atelier à côté. Il y a une autre vidéo qui le montre (je ne l'ai pas regardée).

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (194)

Les enfants de la mer

novembre 2021