Régate solo

Bonjour à tous.
Nouveau venu ici, en tant que contributeur mais pas lecteur, une question me turlupine!!! Pourquoi si peu de régates solo dans les clubs? Tout du moins dans le golfe du lion.
Questions de responsabilité? Organisation?
Pourtant un constat, dans les clubs, le nombre de bateaux, sur les régates, stagne; lorsqu'il y a 20 bateaux c'est déjà beaucoup, il est difficile de constituer des équipages. Beaucoup de personnes sortent déjà en solo pour le plaisir!!!!
Pourquoi ne pas créer un "challenge", ou un classement inter-club pour que des régates en équipage soit aussi accessibles en solo? Amener un concept clefs en main aux clubs. J'ai cela dans les cartons de ma tête depuis quelques années mais franchir le pas pour le concrétiser et l'amener aux clubs est plus difficile!!! La peur du refus peut être!!!
Alors toutes les idées, points de vue positif et négatifs sont les bienvenus.
Je précise qu'il n'y a aucun but lucratif derrière cela, juste essayer de faire bouger les choses.
Au plaisir.

L'équipage
28 mai 2017
28 mai 2017

Dans notre club 5CNLR) les solos sont acceptés, et on fait tous le même parcours avec un classement unique pour tous les bateaux engagés.

30 mai 2017

J'avais déjà posé la même question dans mon club, et il m'a été répondu ceci :
"Les régates solo attirent moins de monde que les autres et, pour la dernière, on a eu 8 participants.
Donc, pour 8 participants sur l'eau, on a un comité de course constitué de 2 à 3 personnes (dont un arbitre fédéral), un "bateau mouilleur" (pneumatique rapide avec une ou deux personnes dessus) et quelques bénévoles chargés de l'organisation à terre (information, agapes etc...)."

Donc, souvent, on a presque plus de personnes qui doivent se dévouer pour organiser que de gens sur l'eau à régater...

30 mai 2017

Drôles d'arguments.

Pour un match de boxe, combien de personnes à l'organisation alors qu'il n'y a que 2 concurrents sur le ring ?

31 mai 2017

Pour un match de boxe, il y a des spectateurs (très souvent payants...), cela change la donne...

Et pour 12 régatiers de la coupe de l América il y a des centaines voir des milliers de personnes derrière, moi cela ne me choque pas

31 mai 2017

Oui, OK, mais la différence, c'est que l'intérêt médiatique et financier de la coupe de l'America n'a rien de comparable avec les "régates-saucisson" de mon club local...
Demander à 10 bénévoles de se décarcasser pour que 8 privilégiés s'amusent sur l'eau, cela reste compliqué dans tous les cas.

De plus, je pense qu'il peut aussi y avoir de la frilosité de la part des organisateurs qui sont (et je le déplore) de plus en plus responsable en cas d'accident à bord.

La solution ( je l ai expérimentée ) le week end après la régate tu mets tous les régatiers à l organisation d'une nouvelle épreuve et tous les organisateurs habituels dans des bateaux à se tirer la bourre
La régate des parents c 'est les mômes dans les sécu et les parents dans les opti et ça ne rigole pas avec le jury.

01 juin 201701 juin 2017

Pareil on embarque régulièrement les ''vieux'':litjournal: qui d'habitude sont à l'organisation et quant on retourne au club house après la régate on essaye prend la relève sur des petites conneries .
Le seul problème c'est que sur l'eau les ''vieux barbots'' :pecheur: se transforme en jeune requins et sont souvent plus enragé que les petits merlans !!! :heu:

L'avantage ça pimente les discutions quant vient l'heure des agapes !
:alavotre:

Et on apprend des trucs mais il faut pas le dire trop fort ;-)

24 juin 2017

La solution d'un classement solo sur des régates déjà existantes en équipage, comme cela est pratiqué dans le club de clarivoile, est une bonne solution....enfin je trouve et était mon idée.
Pas des bénévoles à mobiliser en plus, une organisation déjà rodée.

SWANEE:"J'avais déjà posé la même question dans mon club, et il m'a été répondu ceci :
"Les régates solo attirent moins de monde que les autres et, pour la dernière, on a eu 8 participants.
Donc, pour 8 participants sur l'eau, on a un comité de course constitué de 2 à 3 personnes (dont un arbitre fédéral), un "bateau mouilleur" (pneumatique rapide avec une ou deux personnes dessus) et quelques bénévoles chargés de l'organisation à terre (information, agapes etc...)."
Donc, souvent, on a presque plus de personnes qui doivent se dévouer pour organiser que de gens sur l'eau à régater... "

Malheureusement j'ai déjà vu des régates en équipages avec seulement 6 bateaux. Mais je comprends l'argument!

29 juin 201729 juin 2017

Bonjour tout le monde
Pour les régates en solo il faut aussi une assurance spéciale qui couvre cette activité, et si ceux sont des régates au large le prix du contrat peux vite être démesuré.
tout ça ne va pas dans la démocratisation de la discipline.

29 juin 2017

c'est bien compliqué la France quand meme

aux états unis ou il n'y a pas plus d'accidents qu'en France et malgré la réputation de judiciarisation du pays voila comment ça marchait, à Chicago dans le club ou j'adhérais pour quelques dollars (il y en avait d'autres plus prestigieux)

chaque participant assurait le bateau comité par rotation (très formateur d'ailleurs), pas de sécurité dédiée,

un diner annuel de remise des prix,

c'était super

le site

morfracing.org[...]/

29 juin 201729 juin 2017

par ailleurs un système de rating aux états unis, genre hn, mais compréhensible par tous, moi le premier

rating différents par zone geographique, logique

exemple le rating de Little Wing était de 162, si un bateau avait 170, je lui devais 8 secondes par mille, si un bateau avait un rating de 150, il me devait 12 secondes par mille

j'ai été ahuri par la lourdeur de l'organisation des regates de club en France

bien sur les grands yachts club existent aussi à chicago, et qui organisent la fameuse mackinac race 300 milles et 300 partipants et la hook race 150 que j'ai fait

là c'est du lourd

29 juin 2017

J'ai été un jour concurrent d'une régate à mon insu. :-)
Un concurrent n'avait pas d'équipier. Il a fait la régate en solo, en m'ayant inscrit comme équipier. :-D

29 juin 2017

Bonjour,
Je ne sais ce qu'il en est maintenant mais il y a 20 ans, toute régate en équipage en club, sous l'égide de la FFV, interdisait la participation d'un solitaire.
Coq blanc, il te faut tenter ta chance: pour la prochaine régate de club à laquelle tu participes, tu prends le départ en solo, quite à ne prendre aucun risque sur la ligne, et tu verras bien à l'arrivée si le jury te disqualifie ou si un bateau concurrent porte réclamation.
Pendant 20 ans j'ai pratiquement toujours régaté en solo sans être inquiété, même quand j'étais bien classé.
C'était pour moi très jouissif: si j'étais dans les derniers, aucune honte à cela, c'était normal, et dans les 1°, c'était un bon test pour ma forme!
Alors, lances-toi. C'est une bonne école.

29 juin 2017

L'idée de la régate "pirate"en solo me tente bien!!!!!.

Je ne parle pas de régate hauturière et au long court en solo, mais des cotières, donc je ne pense pas que les assurances soit un frein pour les clubs, c'est plus une envie, un état d'esprit. Je ne suis pas un régatiers hors pair, je n'ai pas l'esprit de compétition, je ne serai jamais champion du monde et je peux faire mes courses à l'hyper sans signer d'autographes, mais sur l'eau je me prend au jeu!!! Quand je vois le nombre de bateaux dans les ports (et j'y suis tout les jours c'est mon boulot),et 5 ou 10 sur une ligne, je me dis qu'il y a un probleme quelques part. C'est sur franchir le pas de faire la régate c'est déjà une chose facile, monter un équipage réguliers... c'est une aventure, et naviguer avec des inconnus ou connus de loin peu freiner également. Je maintient que le solo peu débloquer un peu les choses.

Bonsoir L'estanquet, la nautique est mon ancien club et cela fait plusieurs années que la coupe méditerranée corsaire ne fait plus trop succés. Avant les micros et les bateaux du club couraient ensemble sur le we des corsaires, cela faisait un joli plateau mais depuis 2-3ans c'est maigrichon.

30 juin 2017

vu de marseille, ça existe et ça marche très bien
les entrainements d'hivers et le circuit irc / hn comptent un classement spécifique solo/duo.
il y a aussi les épreuves de la quadra pour qui veut jouer plus au large
en plus informel, des petites regates en saison en semaine après le boulot
bref, ça marche très bien

02 juil. 2017

équipage ou solo , c'est souvent le mot régate qui fait peur , licence , inscription , déplacement , c'est un budget.
je me demande encore pourquoi être "classé" en national ffv , un mec qui veut simplement s'amuser le weekend avec ses copains , certains clubs , pas nombreux , établissent une catégorie rallye , j'ai participé , c'était tranquille et sympa , merci à eux.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (163)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021