Reconversion skipper

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum, même si je lis souvent ses articles.

J'aimerais pouvoir échanger avec des skipper de métier, de préférence par téléphone ça me semble plus adapté.

Mon objectif est une reconversion et j'aimerais vraiment avoir des témoignages de vie.

Pourriez-vous m'aider en ce sens ?

Sébastien

L'équipage
08 sept. 2021
08 sept. 2021

quel age
quel niveau scolaire

captainjpp

08 sept. 2021

J'ai 48 ans.
De niveau Master.

08 sept. 2021

Skipper n est pas un metier , n est pas une qualification professionnelle
la definition du mot Skipper c est patron de .......de taxi de jeep comme le film PEARL HARBOUR
pour moi un skipper de voilier , car j epense que c est vers cela que tu pense a reconversion professionnelle , c est au black
pas de renumeration officielle pas de cotisation .....
pour cela tu vas sur les quai et tu demande

le mot skipper n existe pas dans le STCW departement de formation OMI des marin
je rapelle l OMI signé par 160 pays en gros tous ceux qui ont du littoral sauf bien sur les
USA

ne si trouve pas aussi c est le niveau de master

donc je regarde STCW je trouve deux categorie marin pont ,marin machine
au pont il y la qualification entre autre de capitaine

il y a des capitaine niveau cap terrestre capitaine 200 bien sur valide
des capitiane niveau bep capitaine 500 valide
des capitaine niveau ingenieur capitaine 3000 valide
des capitaines niveau ingenieur art et metier capitaine illimite valide

ce qui rattache un marin dans le STCW c est le livret maritime
je parle de marin de n importe quelle nationalite ............sauf toujours les usa

si c est capitaine d ebateau ta reconversion , tu me dis quel niveau et je te donnerai la voie

je parle aujourd hui , rien a voir a hier , au cette position etait forcement au black , temporaire , sans avenir

perso j ai commencer professionnellement il y a pas mal d annee capitaine et mes bateaux des yachts a voiles a moteurs des regattes des privees du charter , aucun de mes concurrant au black n ont tenu plus de 2 a 3ans vivant de rente , au de chomage

aujourd hui il est difficile d imaginer dans le futur que mème avec un capitaine 200 tu puisse
transporter des passager sur des voiliers qi a partir de 12m deviennent des usines a gaz
tous sortent aujourd hui HDI , generateur HDI , dessalt clim tender de 20 a 90 cv courante

les assurances depuis seuleument quelque smois ne marche plus
mini il faut capitaine 200 et motoriste

pas mal d incident sur les passagers et des degats materiels sur la mecanique , cette annees
la professionnalisation de la location ...........le prix des bateaux aujourd hui un bateau de location c est a partir de 600 000 euros

bon je reviens au premier brevet d ecapitaine STCW , inscription au court , exament , trouver une place d emarin pendant un an
je te deconseille de chercher dans le yachting ........tes pères etand au black , il n epourront pas te valider tes temps de nav
reste les vedettes a passagers , pour qui d ailleur est fait la formation et le brevet de capt 200par exemple ,
le capitaine 200 n est pas une formation du yachting

la il te faut 12mois d e nav declare donc , attention ce temps d eleve quelques fois n est pas beaucouq renumerer

il faut savoir que l enseignement STCW donne la theori sur les banc d ecole et la pratique sur les bateau x en navigation

les deux temps d ecole et temps de nav d eleve font a peu pres 2 ans duree normle du CAP
et la tu pourra valider ton brevet ceci dans les 5 ans de l obtention de lexamen

avec ton master , au black tu peux tenter CLICK AND BOATS
mais bon en general CLICK and BOAT ces des location au black ,
e, general cest les proprietaires d ebateau x qui passe par click and boat
je ne sais pas il font appel a des capitaine au black

voilou, voila
captainjpp

09 sept. 2021

Popopopoooo.....

09 sept. 2021

CaotainJPP, tu pourrais te relire avant de publier?
Ta prose est intéressante et certainement pertinente, mais la phraséologie pique! ☹️

09 sept. 2021

desolé je ne suis pas en reconversion professionnelle ,
je navigue professionnellement
pas le temps de me relire

captainjpp

09 sept. 202109 sept. 2021

Merci d'avoir fait l'effort de répondre.

Je ne suis pas en reconversion mais je réfléchis à une reconversion.
Je travaille tous les jours aussi, et de plus je passe un diplôme en parallèle.
Etre en reconversion demande parfois beaucoup plus de temps et d'énergie que d'être dans une habitude de travail.

Cela étant dit, comme beaucoup ici j'aime la mer et les bateaux, les voiliers je devrais dire.

Donc l'objectif de mon message, est de trouver des contacts avec lesquels je pourraient échanger, afin d'évaluer la possibilité de me reconvertir ou non (vers l'activité de skipper de voilier, à temps plein).

Je peux aussi garder un job dans ma branche, et naviguer lorsque c'est possible mais c'est pas pareil.

Voilà, je recherche des éléments à mettre dans la balance pour voir que quel côté elle penche le plus.

Merci à tous.

09 sept. 2021

Manifestement pas besoin d'être littéraire pour écrire un rapport de mer...

09 sept. 2021

le metier de capitaine est un metier qui demande de la polyvalence
mes point faibles L astro
et la grammaire

mes pont fort la mecanique /electricite /electronique important dans le yacthing
chef .........cuisine specialite poisson cuisine asiatique , et bien sur gasconne
carte d evin internationnale

tres important dans le yachting

au sujet du rapport d emer PLUSIEURS REMARQUES

en 35ans de navigation 30 de cotisation ENIM j ai ecrit deux rapport d emer

un mon bateau a recu du 400 volt au lieu du 220 volt toute l electronique brule
l assurance a tout paye
facile a ecrire lieu heure expertise

deux un voilier , tiens un plaisancier .........qui naviguait a PORQUEROLLES sous pilote auto
avec un chat malade a bord ,
ce plaisancier mest rentre dedands ma fait un trou de 30 cm sur 30 cm salle de s machines
j etait sur un 40 m moteur au mouillage a 17 h dans une zone autorise

donc la aussi facile a ecrire un tel m est rentre dedant

si a partir d emaintenant je devais faire un rapport d emer beaucouq plus complexe , comme dailleur tout capitaine mar mar , je l ecrirai pas tout de suite , assiste d autre capitaine de mon niveau , et mon avocat

captainjpp

09 sept. 2021

Oui, je crois que la profession de capitaine de voilier, c'est comme la profession de photographe : ca en fait rêver beaucoup, mais ca en fait vivre peu.

09 sept. 2021

Oui justement je ne veux pas juste rêver.

Pour moi un projet c'est : rêve + action.
Et un projet qui fonctionne c'est : projet + risques et avantages bien évalués.

D'où ma démarche.

Certains y arrivent, d'autres non. A quoi cela tient ?
C'est ce que j'aimerais savoir entre autre.

Merci.

09 sept. 2021

le probleme de capitaine de voilier ou capitaine de yacht pour genenralise

c est quil transporte la marchandise la plus chère et la plus chiante
et depuis peut les assurances sans sont mélé

et s imagine transporter la marchandise la plus chere et la plus chiante avec un CAP (capt200)

deja pour arriver a capt 200 il faut plusieurs annees

avant les plaisanciers baba arrivant quelques part convoyaient , charterisaient ,
je les ai croisé sur toute les mer du monde ............
c est grace a ux que je suis revenu passe rle concour de ENMM et m eloigner de ceci
tout en naviguant toujours sur un yacht

depuis on vas dire 5 ans

ceux qui n ont rien mais qui maitrise la parite commerciale il va leur rester quelques heures d etravail

pour les nouveau ...............aucune chance

avec des fautes ............mais extrement clair

captainjpp

09 sept. 2021

quand tu certain ........
certain au black ...........oui et pas longtemps
et dans ces certain baba , fils de riche , retraite , retraite de l arme , tres peu d eretraite d ela mar mar

declarer a temps plein personne

et ces donnés c etait hier
comme je l ai ecrit plus haut méme aujourd hui avec un captaine 200 equivalent niveau a terre CAP s imaginer que de pouvoir transporter des passagers sur des bateau d e14 m valeur du bateau 600000
a 1 million d euros avec a bord une tender d e30 a 90 cv deux genset une clim un dessalt ,
bon cote electronique et manouevre des voiles e teventuellement du bateau je n ai pas beaucouq d edoute , facile

tu ne pourra pas tellemnt rencontrer d autre personne ..............des prof ........il ny en a pas ............
des bricoleurs ..............oui il y en a , il vivote ....avec d autre revenu
il y en aurra de moins en moins

alors oui tu as equipier mais la ce nest pas skipper-captain

captainjpp

09 sept. 2021

Laventure7 : « Certains y arrivent, d'autres non. A quoi cela tient ? »

  • A la motivation
  • Aux capacités personnelles.

Bon courage.

09 sept. 2021

Yes !
N'écoute pas les avis négatifs et fonce si tu as la niaque !
Après en faire son métier est possible,et avoir un bon cercle de relations aide beaucoup.
Un ami skipper me disait qu'il ne ferait jamais de skippage sur son propre bateau en France,trop compliqué...à l'étranger oui !
Pourtant il est demandé pour des postes ultra bien payés, mais il en a marre des gros bateaux de 30/40 mètres et préfère son autonomie avec son cata modeste.
Pas facile pour faire son trou mais possible !
Passer des vraies formations mécano moteur en plus ou électricité marine ne fait que rajouter des flèches à ton arc.
Après faut savoir jusqu'où tu es prêt à supporter justement certaines personnes insupportables...
Skipper en enchaînant des semaines de charter est fatiguant mais évite la monotonie...skipper un bateau à la saison ou à l'année avec un proprio vieux con grincheux jamais content ça commence à être plus dur...
Je connais aussi des skippers qui ne font que du convoyage,blasés du charter avec des clients.
Ou alors il y a la solution de l'enseignement,bien différent comme métier...

09 sept. 2021

tu as raison fonce ...............sans brevet
a mon avis sa va te couter cher ................surtout a l etranger
ne te trompe pas t etranger.

contrairement d ailleur a la FRANCE , certain a l etranger comme mon predecesseur ecrit ,
connaissent parfaitement les quatres departement d e l OMI et surtout du departement STCW

ou tu es proprietaire de ton bateau alors tu navigue en prive
ou tu navigue avec un bateau qui ne porte pas ton nom alors tu es professionnel

si pas de controle e tque tu mets du gas oil dans l eau d e mer marina , mouillage ...
je te conseille d avoir parcouru un des departements de l OMI , MARPOL
sinon garde a vu

au sujet des postes bien paye , concour ENMM , 3 ans d ecole , quelques annees d eleve , puis le capitaine 3000 brevete

et apres cel atu es capitaine de 30 40 m

a l OMI il y a une regle facile audessous de 24 ans , facile
au dessus tout au norme SOLAS ,MARPOL , et bien sur STCW
a ce jour entre 5 et 10 ans

autre chose sur les 30 40 metres les proprietaires ne sont pas tous vieux ,
le mien 41 ans
donc aucune regle petit bateau convoyage prive gros bateau .....

au sujet des vrai formation mecanique ................que fais tu d el experience en mecanique

si predisposition a la mecanique environs 10 ans de pratique sont necessaires , surtout en nautique ou l eau d emer a tendance a grippe certain boulon ...

le skipper precedant ........a oublie d ete dire quil faut aussi etre infirmier ,
avoir les modules securite incendie embarcation de securite

bien sur compris dans les dix ans site precedament

dans le precedant post rien d ecrit sur cotisant on non cotisant des gros bateaux , des convoyages des charter

je ne veux surtout pas te decourager

je veux te faire economiser des sous et du temps

bien a toi
captainjpp

10 sept. 202110 sept. 2021

Toujours le même discours Jpp,hyper sélectif et moi je sais tout...l'apannage des vieux grincheux ?
Et je n'ai jamais dit que TOUS les propriétaires de gros yachts etaient de gros c...,ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit merci.
Il y en a quand même un bon pourcentage...

Mon pote skipper a bossé sur Maricha chef mécano et second,ça n'est pas un bleusaille de la derniere pluie...
Dernièrement on lui proposait de skipper un très gros voilier pour une somme indécente,à l'année,et il a refusé...

J'ai aussi mon meilleur ami skipper pro et brevet d'état voile,je suis aussi brevet d'état voile,je connais ce dont je parle...et j'ai une équivalence si je veux passer le cap 200,ce que je ne veux surtout pas faire...

Bien sur que je connais les modules à faire valider et entretenir...c'est la base du diplôme français , cotisez aux caisses obligatoires et raquez pour les stages obligatoires aussi ...chacun son choix...

Parler de 10 ans d'expérience pour un mécano encore une façon de rabaisser les gens qui veulent se lancer dans une formation...
Tout le monde ne circule pas sur des yachts à 600 000 euros...,cf autre post...
Si tu crois impressionner les gens en parlant de ce niveau de valeur c'est un peu raté !
Ça fait plutôt l'effet inverse...le mec qui se la pète grave comme dit mon beau fils !
Les meilleurs que j'ai jamais rencontré sont souvent discrets et n'étalent pas leur cv .

Je navigue depuis 50 ans et je constate souvent un manque de tolérance des ultra diplômés envers ce qui veulent se lancer,qui restent dans leur tour d'argent et leurs privilèges et qui "non ne cherchent pas à décourager", mais plutôt à mettre une échelle de valeur bien verticale au sommet de laquelle ils sont installés...égo égo quand tu nous tient ...

Tu vois,je viens de la ville et quand je suis arrivé dans les Alpes il y a 30 ans les diplômés locaux en ski m'avaient dit que jamais je n'arriverais à passer le BE,n'ayant ni fait de compétition ni vécu à la montagne avant,et en plus j'avais la trentaine.
Et bien je l'ai eu,non sans mal,mais je l'ai passé et je suis très content de les regarder bien en face quand je passe dans la file pro,sans tenue d'une école vu que je suis indépendant.

J'ai trouvé des financements pour mes formations et même si c'était pas évident je m'en suis sorti...
Tout comme le bateau que j'ai construit,on m'a souvent dit oui tu n'y arriveras pas tu n'as pas les compétences, etc etc...
Bullshit !
Si on a la volonté comme dit plus haut on peut faire bien des choses difficiles.

On n'a pas la même vision des choses et du monde,reste dans le tien et laisse les nouveaux monter et faire leur place au soleil,même si c'est pas facile!

Bon il pleut aujourd'hui,mais il faut aller bosser !

10 sept. 2021

bien sur quil il y a des cas de yachts tres difficile a gerer a cause des proprio
perso j ai plus de probleme avec les marins que les proprio

au sujet du capitaine 200 que tu porrais avoir ............tu fais comme tu veux
donc tu es au black sans capitaine 200

c est bien ce que j explique il y deux facon d aborder ce metier au black ou cotisant
je l ecrit et le decrit comme cela on choisi .........
mais on choisi en connaissance de cause ............
c est peut etre que je connais un peu l environnement

apres tu parle de diplome , je dois repreciser , ta pas lair de faire la difference
le dipome est obrenu apres l ecole 4mois a 5ans

apres tu cherches un place de marin pour faire ton temps d eleve ou temps d enavigation et apres tu as le brevet

bien sur si on ne choisi pas cette voie , donc on choisi la voie au black
la du jour au lendemain tu peut etre skipper

apres pour les bateaux de 600 000 e a plus de UN MILLION c est des bateaux ou on peut gagner

je trois sous en temps que capitaine

des bateaux moins cher , encore moins de sous a gagner

je ne veux decourager personne

c est une etude de marche que je donne

avec les deux cas bien distint , officiel ou au black

effectivement si je n avais pas eu a cotiser tout les jours et depuis 30 ans

un je naurrais pas mes brevets je parle bien de brevet

deux je n aurrais pas autand naviguer donc travaille

captainjp

10 sept. 202110 sept. 2021

Tu extrapoles beaucoup...tu devrais revoir la qualité de ta boule de cristal...
Qui te dit que je fais du charter ?

Je fais de l'accompagnement de propriétaires âgés ou n'ayant pas assez d'expérience ,bref de l'enseignement sur leur propre bateau...je facture,ai ma carte pro et mes assurances, je suis en règle,ne t'en déplaise.
Mes clients sont aussi contents de voir que je me déplace toujours avec une mini caisse à outils.

Même sur mon bateau je n'ai pas trop envie de faire école de voile maintenant,passer le voilier en Nuc (une autre norme maintenant d'après le gars de l'Icnn venu expertiser mon canote) ne me tente pas pour un usage bridé uniquement pro.
Les joies administratives...

Certes on gagne moins de sous quand le canote est plus petit,mais mes moyens sont modestes, je gagne bien ma vie quand je bosse, au ski comme en voile,ça me suffit.
Pas besoin de faire une saison d'hiver à 50 000 (brut) comme certains collègues qui bossent comme des tarés,juste pour avoir encore plus de fric...
Ils ont le dos en vrac,les genoux en vrac,même avec leur femme et leurs enfants ils sont en vrac,et ne skient jamais avec eux...

Je ne veux surtout pas être attaché à un bateau d'un autre,y habiter à l'année,être à dispo du patron.
Je respecte ceux qui font ce choix évidemment .
Jamais je ne passerai le cap 200 il y a trop de contraintes adminisratives dans ces métiers...
C'est pas non plus la mer à boire cette formation très légère.
Et si notre demandeur se lance il peut tpujours évoluer dans le métier.

10 sept. 202110 sept. 2021

J'ai été breveté BPPV en 2003 au lycée maritime de ciboure. En suivant J'ai "patroné" à Raiatea sur un grand bank 49. L'expérience bien que enrichissante sera sans lendemain. J'ai fait depuis un petit pactole en consultant informatique et je navigue aujourd'hui aux îles canaries sur mon voilier les 6 mois d'hiver. Mes camarades de promotion ont fait pour certains des carrières de naviguant avec principalement des contrats offshore, pas de cotisations ENIM. Donc pour la retraite...tu meurs les bottes aux pieds ! J'ai 56 ans et j'ai parfois des opportunités de travail de skipper voile. je me laisserai peut-être tenter un jour prochain ?

10 sept. 2021

Désolée, avec le BPPV, tu ne peux plus être Pro.

10 sept. 2021

Oui bien sur tu n'es plus pro mais tu peux skipper pour des particuliers...les assurances sont OK.

10 sept. 2021

C'est vrais qu'il n'y a pas d'options bien nette pour les cas de reconversion pro pour les plaisanciers de loisir. Le contexte est (hélas) devenu habituel maintenant surtout pour les gars qui bossent dan l'industrie. Voici l'histoire type :
Un type salarié bosse depuis 30 ans dans des usines, il est en fin de carrière et veut finir normalement sont activité. En loisir il est plaisancier car il a une passion de la voile.
Seulement l'activité economique de l'industrie fait qu'il y a des plans sociaux et que les plus agés se voient proposer des sorties anticipées, ou des budgets de reconversion pro.
Bref le gars se demande est-ce que je pourrais pas en profiter pour faire de la voile durant les années qu'il me reste ?
Et là c'est l'usine a gaz, les skippers pros deconseillent TOUS de venir dans cette activité "complèrement bouchée" ou très peu arrivent à en vivre. Par ailleur les formation C200 sont longues et complexes.
Le monitorat est exclu également car c'est un mileu quasi réservé pour les jeunots.
Le charter sur voilier est impossible car il est reservé en entrée au BE voiles pour suivre la nouvelle formation.
Conclusions, pour bosser et espérer être payé c'est rapé, eventuellement en étant retraité bénévole, il serait possible d'embarquer pour aider les skippers de convoyage, et encore à vérifier que ce soit réellement possible.

10 sept. 2021

salut,
black compliqué et à terme risqué et pas rentable.
diplômé/légal très compliqué et ... peut-être ... rentable si super pro.
bref "c'était mieux avant" pour les skippers des années 90/2000 c'est sur!
maintenant soit tu as 18ans et tu es plein d'illusions,
soit tu te reconvertis dans ce soit-disant métier à 50 ans et c'est galère.
Laventure7 laisse béton, trouve une autre reconversion !
navigateur youtoubeur me parait moins risqué et plus rentable hi hi hi !
perso je connais très peu de skippers qui vivent décemment de ce business, sauf 2 ou 3 très très bons et qui sont sur le marché depuis longtemps-longtemps et sont reconnus internationalement.
un ancien pro qui a laissé tomber l'affaire.

12 sept. 2021

Sans brevet , la qualité premiere l oportinisme avec en plus d e la chance

avec petit brevet bricolage assuré

avec grand brevet er cotisant , pas de gros probleme pour en vivre

pourquoi cotisant , pour le plan de carriere

captainjpp

18 sept. 2021

mes conclusions
au vu et su des mes brevets actuels , que j ai fait evoluer au court de toute ma periode de trav

ail capitaine de yacht , STCW standard, seul imperatif cotiser , a l annee et ce pour plusieurs
annees
aujourd hui je refuse un nouveau projet toutes les semaines ......

Tout type de bateau voile moteur privé charter , toute zones

effectivement je connais moins le marche des officieux ,
ce qui est bizarre , j en croise tout au long de l annee , et jamais je ne les revoie

captainjpp

21 sept. 2021

Jpp c'est dommage car tu as l'air de trés bien connaitre ce sujet qui est trés intéressant et m'interesse aussi particulierement mais la réalite c'est qu'on ne comprend rien a ce que tu écris.

Peut etre pourrais-tu faire un seul post au lieu de 10 mais le rendre inteligible ?

D'avance merci pour ton temps.

21 sept. 2021

On a du mal à croire qu'un esprit aussi confus ait pu obtenir le moindre diplôme de commandement de la marine marchande.

21 sept. 2021

et pire que ca non seuleument , cousin du deuxieme personnage francais aujourd hui et venant , d ailleur tout les deux du village voisin au personnage historique le plus connu au monde ,

capitaine illimite , dans le standard IMO , j ai fait tourne un role d equipage , traduction cotiser a enim que sur des voiliers petit ou grand , yacht petit ou grand charter prive sur toute les mer du monde , capitaine armateur , 30 ans
tout les jours
sans depot de bilan
quelques exemples de
capitaine voiliers d e50 m pavillon Maderes
capitaine bateau moteur 75 m pavillon caiman island
capitaine voilier du DUC ENDINBOUR pavillon bleu uk je vous passe une foto et peut etre vous allez reconnaitre le marin voileux le plus titre au monde , j ai ete son capitaine 6 ans
capitaine d un bateau peche a baleine japonais reconverti en Yacht aux Philippines
entre autre 1 an de chantier pour ce bateau position capitaine -project manager

et environs 45 autres yachts

et tous les nom des ces bateaux sont sur mes etats de services
et toujours que capitaine jamais second , jamais marin
et sans jamais un bullettin de salaire

un seul en france ............mème pas deux

je reviens au sujet

tout le monde cause, mais personne ne me precise si il travaille sur des bateaux cotisant , donc cotisant enim , en principe puisque les marin on cotise a l enim pas chez les mineurs
ou non cotisant ,
non cotisant egale au black

pour les eventuelle reconversion personne n ecrit si il veut faire une reconversion professionnelle classique ........en cotisant.......et donc cotisant enim avec un dans le standard des marins IMO

ou sans cotiser donc au black

j ai expose les deux cas plus haut

autre chose l enseignement STCW demande plus de math , trigonometrique spherique pour l astro ,
de mecanique pour la securite, le diesel ,
et surtout l electricite avec l aide encore des maths

je passe sur le niveau anglais
l orthographe et la grammaire viennent en dernier

je conclus

un skipper n est pas un marin professionnel dans le standard STCW
dans le standard STCW on a des marin second capitaine limite illimite , mecano limite , illimite

vous voulez vous reconvertir , au black ou officiel cotisant

je parle bien sur pour tout pavillon ou enfin presque tous sauf le pavillon US ,
et sur toutes les mers du monde , un marin francais qui navigue , et il y en a sur la grande bleu
il cotise en france

bien a vous
captainjpp


21 sept. 2021

Du coup si c’est pas indiscret tu as quoi comme brevets, capt 3000 ?

21 sept. 2021

je crois que j ai ecrit illimite
sur mon brevet dans le standard STCW est ecrit a gauche II/2 § 1 et 2

captainjpp

21 sept. 2021

le parametre le plus important d emon plan de carriere est la cotisation
dans mon ca sa l ENIM puisque on parle du metier de marin

arrivant du monde non marin , mecaniciens agricole , les petits brevets passe en cotisant en candidat libre , puis puisque je cotisais ,je me suis laisse absorbé par les formation ENMM supperieures

car le probleme du marin depuis STCW78
puis STCW 95
et aujourd hui STCW 10
c est sa formation continu capitaine
mecanicien
pompier
plus que infirmier
ect ect ect ect ect ect ect

ce sderniers trente annnees que sur des yachts de toute categorie , je n ai mème pas eu le temps d arreter de cotiser

d ou aujourd hui mon insistance
reconversion au black ......tres tres tres eu de chance
reconversion cotisant possible mais longue longue longue et donc chère

mais ceci n est que mon avis

alors maintenant vous comprenez ..........................
et surtout vous faites surtout comme vous voulez

captainjpp

21 sept. 2021

Je ne connaissais pas le sujet du fil.
Mais je n'aurai rien appris/compris en le lisant.
Dommage.☹️

22 sept. 2021

@Polmar, il y a des infos de jpp très intéressantes dans ces posts, encore faut il prendre le temps de les déchiffrer 😉

De ce que je retiens de son expérience qui a l’air solide et pour répondre à la question d’origine, une reconversion dans le métiers est possible mais son succès dépend de la voie choisie.

Tu peux te lancer au Black et faire le « skipper » mais non seulement ça ne dure pas mais tu ne prépares pas tes vieux jours, en gros tu vivotes dans l’illégalité.

Si tu choisis la voie légale, la seule qui te laisse une chance tu dois évidemment passer des Qualifications, sauf que le cap 200, vu par beaucoup comme un super brevet (en fait niveau CAP) ne te donne en fait accès à pas grand choses professionnellement. Ce que semble confirmer Quizas qui a tenté l’expérience convoyage pro et qui a eu du mal à gagner sa vie avec. Ça peut être un petit complément de revenu pour retraité ou ex militaire.

La solution pour gagner sa vie correctement c’est donc d’aller plus loin dans les brevets soit au minimum cap 3000 et plus et la on parle d’un cursus de 5 ans minimum, bref, une carrière qu’on démarre a 25 ans mais moins à 50.

La je résume ce que dis jpp et même s’il est un peu catégorique c’est le seul intervenant qui est vraiment dedans avec Quizas, et ce dernier ne dit pas autre chose que lui.

Voilà ce que j’en retiens, après il s’agit là de ce qu’il se passe en France. Pour être au UK je vois comment ça fonctionne ici, et c’est vrai que les petits brevets type yachmaster se battent pour bosser. Y a des offres en instruction, ça paye 300£ la semaine brut en free-lance et il faut de la bouteille.

A ce niveau de compétence reste le convoyage mais il faut se faire un nom, un article intéressant sur une reconversion de ce type (en anglais) :

www.google.co.uk[...]9afbbe3

Par contre tte j’ai des exemples ici aussi de types qui armés d’un pauvre yachtmaster océan, réussisse à vivre correctement voir se retrouve sur des postes vraiment pas mal en passant petit à petit des equivalence MCA (officer of the watch etc…)

Bref, tout est possible mais rien n’est simple et il faut pas rêver non plus.

22 sept. 2021

Tres bien ce témoignage qui confirme qu'il y a bien une possibilité d'activité rémunérée dans le convoyage pour les skippers. Pour les équipiers, il y a une prise en charge des frais de voyage et de la nourriture et c'est la passion de la voile et le besoin d'expérience qui motivent leur participation. Le constat est que certains des equipiers sont des jeunes cherchant à se faire l'expérience pour en faire leur métier (comprendre passer également les Qualifications type Yachtmaster) mais beaucoup sont des retraités, donc disposent d'une autonomie financière de base.

Ok c'est clair pour moi, il ne reste plus que de connaitre ou et qui contacter pour "candidater" en tant que crew member.

22 sept. 2021

Si tu parles anaglais il y a des offres sur ce site pour des crew

www.crewseekers.net[...]/

Il y a a boire et a manger, faut trier.

22 sept. 2021

Jlo je reprends simplement la conclusion

Bref, tout est possible mais rien n’est simple et il faut pas rêver non plus.

ce qui a ete possible , hier n ele serra plus demain pour au moins deux raisons
le client des petits bateau , 13m a 20 m se promene avec le numeros de son avocat
ce que les skippers ont fait hier , le bricolage c est termine

autre parametre les bateaux de 12m a 20 m depuis tres peu deux trois ans sont devennu des usines a gaz , ecran touchsreen , generateur , clim chauffage generateur ,

un exemple un lagoon 42 vaut 600 000 euros , ce niveau de technicite c est nouveau c est maintenant
les clients aujourd hui veulent ces bateau , c est le marche de loc ,

ce que je sais c est que les assurrances veulent , aujourd hui des garantie quand aux capitaines de ces nouvelles unites de c emarche en develloppement
je parle de capitaines du standard STCW
les eventuels skippers yachtmasters du standard RYA qui n est quun permis bateau anglais
j ai dis permis pas brevet

apres bien ceux qui sont la depuis longtemps , tres tres tres peu ,cela bien sur sans retraite vont y arriver

pour une eventuelle reconversion aujourd hui , probabilité faible

captainjpp

23 sept. 2021

Oui c'est trés clair. Le YM n'est pas un brevet on est d'accord, d'ailleurs c'est un titre qui devient de moins en moins utile a part pour faire de l'instruction sur voilier dans le solent ou du convoyage si tu connais bien les proprios, et encore, comme tu dis, ce sont les assurances qui font la loi maintenant. Elles demandent plus que les regles officielles et comme personne ne veut naviguer sans etre assuré...

L'OMI a rejeté la validité du YM comme brevet mais les brits ont reussi a sauvé un peu les meubles en faisant en sorte de pouvoir l'utliser comme une sorte de passerelle. C'est a dire qu'avec un YM offshore commercially endorsed tu peux gagner un peu de temps sur la ofrmation STCW.

J'ai trouvé ce diagrame de progression pro jusqu'au brevet de commandement STCW qui résume assez bien la situation et la place du YM la dedans... Mais ca c'est un autre débat !

enter image description here

23 sept. 2021

l OMI a rejetté ...........

l OMI na pas rejetter
L OMI et notamment du departement STCW organise la formationdes marins du monde entier sauf les US
Et ceux depuis 1978

il nont aucune raison de rejetter .........

le seul standard de formation mondial n ont pas a regarder un evnetuel autre programme

apres que le sanglais du yachting ont organiser des perlis pour la plaisance , c est une histoire
et vosu francais vous avez le droit de depenser des sous pour vous les offrirs

mais j ai une incertitude , quand au jour ou vous irez demander de boulot au ANGLAI S? aux bateaux ANGLAIS

je rapelle que les formations STCW sont nationnale et donc vous serront payer par la france si vosu possedez un passeport francais
bien sur si vous avez une chance de travailler comme marin

bien a vous
captainjpp
b

25 sept. 2021

Plus généralement une reconversion professionnelle se heurte à plusieurs types de difficultés:
= le différentiel de formation de base: rien, brevet, bac….
= le niveau de la formation à acquérir,
= la proximité entre l’ancien et le nouveau métier,
= l’âge, et ce n’est pas le moindre.
Dans l’hypothèse où vous franchiriez toutes les étapes et obteniez votre brevet, vous serez en concurrence avec des candidats ayant 20 ans de moins que vous et 20 ans d’expérience en plus: pas facile!

25 sept. 2021

Oh oh,on va voir si l'aventure7 poursuit son rêve...???
Ça n'est pas parcequ'une chose est difficile que ça n'est pas tentable...
Si j'avais écouté tous les pisse-froids je n'avais aucune chance de passer à 30 ans le brevet d'état de ski sans avoir fait de la compétition et être local,de bosser à mon compte indépendant sans école de ski...pas plus non plus pour construire un canote sans expérience et avec un tiers du budget total, etc,etc...
Je répète ça n'est pas parcequ'il y a des difficultés qu'il faut reculer...bien analyser la situation c'est impératif quand même !
Je ne suis pas un surhomme,simplement assez tenace pour viser un objectif à portée et tout faire pour y arriver.
Je te souhaite donc bien de la ténacité si tu te lances,soyons positifs !

25 sept. 2021

Certes mais 30 ans ce n’est pas 50, et capitaine breveté c’est d’un autre niveau que moniteur de ski!

25 sept. 2021

Le niveau intellectuel n'est effectivement pas très haut en moniteur de ski,c'est l'engagement physique surtout...
En formation j'étais à côté de jeunes de 18/20 ans...
Ne comparons pas ce qui n'est pas comparable !
Il voudrait faire ce diplôme à 50 ans sans avoir skié à haut niveau là je dirai no way...
Pour le niveau intellectuel du capitaine 200,qui est le commencement des brevets,je ne trouve pas ça bien difficile.
Après au-dessus aucune idée

25 sept. 2021

Bonjour ,

Il n y a aucune raison de ne pas réussir cette reconversion pro . Capitaine de navire de plaisance est un métier reconnu , il peut etre a voile ( module 5 de la formation ) ou "yacht " . la formation maritime dispensée en France est ouverte a tous , sans limite d âge ( il me semble) avec une visite med délivrée par le médecin des gens de mer . C est un procédé qui peut paraitre long ( validation par temps d embarquement ) et parfois incompréhensible ( le peu de clarté entre les différents quartiers) .Les formations sont toutes aux normes Seafarer Training Course Watch , qui sont globalement reconnues mondialement . Bonne chance a toi et éclates toi bien dans ta nouvelle carrière .

25 sept. 202125 sept. 2021

Ce qui est faisable, car je l'ai constaté, c'est de passer la certification RYA de Yachtmaster en mode fast track et en partant de rien. C'est bien sur un investissement en cout (10-15 k€) et en temps (6 mois), mais avec un training intense, c’est faisable. Cela ne constitue qu'une porte d'entrée, pour démarrer par ex des convoyages, et uniquement sous pavillon anglais, donc quid du statut fiscal, je ne sais pas. Il y a aussi des retours des Français ayant validés cette certification qui ne sont pas très encourageants surtout pour ceux qui voulaient faire du charter de touristes à cause de lourdes contraintes pour la France.

25 sept. 2021

Il y a une grosse pénurie de main d'oeuvre dans le yachting moteur. Lire à ce sujet le dossier "yachting" dans le dernier numéro du Marin. Mais il s'agit surtout des postes de matelot, steward, cuisinier, mecano et sur des yachts à moteur. L'emploi sur les yachts à voile est très minoritaire. La majorité des titulaires du cap 200 + module voile qui travaillent, travaillent sur des navires à moteurs (commerce ou yachting), pas sur des voiliers!
Vouloir se reconvertir à 50 ans dans le yachting à voile est tout simplement illusoire.

25 sept. 2021

Absolument holo , mais la faisabilité est réelle

25 sept. 2021

Moi je suis diplômé CMNL (Cent Mètres Nage Libre).

25 sept. 2021

C est un bon début .

25 sept. 2021

le probleme du yachting a voile c est que la marchanise a transporte l humain est la plus complique

le probleme du metier de capitaine c est que vous allez devoir vous former comme ^pompier

comme secouriste , comme infirmier et beaucouq plus que infirmier , un peu moins que medecin
de plus vous alez devoir avoir des competence en mecanique et surtout electrique

sachant quil faut environs 10 ans pour chaque specialite pour arrive a un niveau professionnel .........

si vous voulez naviguer , je vous conseille de faire une reconversion genre boulanger , de gagner des sous et d acheter votre bateau

je l ai deja ecrit le metier de marin vient ces dernieres dix annees , marin dans le yaching , de
s encadrer ,
Il y a dix ans rien , un fil de riche , un baba , un retraite , du black immediatement
il n ont appeller personne pour gerer les images ....

aucune formation ...........du rendement

aujourd hui bientot fin 2021 ...................fini

un seul cadre STCW dans le satandard OMI

ce que je vous en dis , c est l experience du seul officiel prof , capiaine de yacht

en reponse a la remarque , il manque des marins dans le yachting , bien sur il en a toujours manquer , mais bon c en est pas un metier pour les francais , les francais nont jamais ammener beaucouq de marin

c est un metier d anglais de philippins.............
La france possede la plus grosse unite de fabrication de voilier de 10 a 24 m , mais aucun nid d equipage

les francais qui arrivaient dans ce metier , c etait capitaine , sans brevet , et surtout pas avec l idee de travailler , ............

je repete aujourd hui et surtout demain , tout ca fini............

demain des brevets STCW et si transport de personne un peu plus que le capt 200 qui n est qu un cap dans le standart STCW de l OMI

captainjpp

30 sept. 2021

Bonjour Laventure7,

J'ai 53 ans. J'étais ingénieur en informatique.
J'ai fait un voyage d'un an (tour Atlantique en congés sabbatique) sur mon voilier que j'avais préparé avec mes petites mains en 2012-2013.
Puis un voyage de 3 ans en 2016-2019 avec un nouveau voilier préparé par nos soins. Cette fois, j'avais dû démissioner, ce qui se comprend très bien du point de vue de la société dans laquelle je travaillais.

De retour en France, je n'ai pas voulu reprendre un rythme de vie classique avec les week-end et les congés payés comme seul temps libre. J'avais envie d'organiser ma vie à mon rythme et pouvoir m'accorder du temps pour faire ce que j'avais envie. Cela ne veut pas forcément dire ne rien faire.

J'ai donc passé le Yachtmaster Ocean en novembre 2019 et le matelot de pont entre décembre 2019 et mars 2020. J'ai créé une micro-entreprise en mai 2020 et j'ai eu la chance de pouvoir travailler pour une boîte de location de voilier pendant l'été 2020 (convoyages et charters). J'étais assurée et je faisais des factures au coup par coup. Je pense que ce n'était peut-être pas dans les clous au niveau de la législation mais personne n'y a trouvé rien à redire : assurance, URSAFF, ... et beaucoup faisaient comme ça.

De janvier à septembre 2021, j'ai travaillé comme matelot sur un bateau de pêche et embarqué comme matelot sur un bateau de plongée pour valider les 180 jours d'embarquement nécessaires pour entrer en formation de C200 Voile. Je suis prise en formation de C200 et normalement en formation module voile mais cela reste à confirmer par un test de sélection. Attention, il y a peu de centres de formation pour le module voile et étant autodidacte en voile, je n'ai aucune passerelle possible.

Voilà pour mon parcours. Maintenant, mon retour sur le sujet :

Je n'ai pu faire ça que parce qu'à côté j'ai des revenus locatifs qui me permettent d'assurer un minimum vital. Je vis sur mon bateau et suis très peu dépensière. A part le YM, mes formations ont été ou seront financées par la Région.

Le parcours pour obtenir le C200 Voile est extrêmement long et ce, même si tu as une très grande expérience de la navigation.et un bon niveau scolaire. Trouver un embarquement pour valider les jours de navigation n'est pas facile même si tu veux bien faire matelot sur les navettes de passagers,ce que je voulais éviter. Ca m'aurait saoûlé de poinçonner des billets toute la journée pour soi-disant acquérir de l'expérience !

Maintenant, le fait de vivre sur un port et de traîner sur les pontons à longueur de temps m'a permis de faire des connaissances. On m'appelle régulièrement pour me proposer du travail : convoyage ou charter ou retour/départ de location. Je pense qu'avec le C200 voile je n'aurais pas de mal à travailler la saison, soit de mi-mai à mi-septembre.

Pour résumer : la formation est longue mais facile sauf les embarquements à trouver. Le salaire est petit. C'est bien d'avoir des économies et d'autres revenus pour les jours de disette. Avoir un bon réseau permet de trouver du travail mais les débuts peuvent être difficiles. Tu as enfin du temps pour toi et tu peux aménager ton agenda à ton rythme sans être tout le temps à courir après quelques minutes de temps libre.

Ceci n'est que mon expérience personnelle. Ce serait bien si tu pouvais avoir d'autres retours d'expérience.

Tiens-nous au courant de la suite de ta réflexion,

30 sept. 2021

Bravo! Elle me plait beaucoup cette histoire de reconversion, et le courage déployé pour la réussir.
Il en faudrait davantage, des ingénieurs en informatique, qui se reconvertissent vers la mer et la vraie vie!
Fair winds, Svacthelo, et beaucoup de bonheur!

30 sept. 2021

Le témoignage de svacthelo est intéressant, encore faut il savoir le lire! Voilà quelqun qui a travaillé illégalement en france avec un YM et qui reconnait ne pas pouvoir en vivre (elle vit de ses rentes). Elle pense qu'une fois le cap 200 obtenu, elle pourra travailler 4 mois! Les candidats à la reconversion pourront en conclure qu'il est impossible de vivre à l'année avec un cap 200 voile. Car c'est tout de même la préoccupation majeure de quelqun qui voudrait se reconvertir dans ce type d'activité : arriverais-je à en vivre à l'année. La réponse est non, et ce n'est pas une question de motivation ou d'énergie, comme semblent le penser certains macronistes forcenés. C'est juste une question de ration diplomés/ offres d'emplois. Comme disait un célèbre armateur malouin de yachts à voile : "quand j'ai besoin d'un skipper, je tape dans une poubelle". Et il connaissait le marché.

30 sept. 2021

En fait, je pense que l'on peut en vivre mais sans rouler sur l'or. Mais ce n'est pas ce que l'on recherche en faisant ce métier. Je pense aussi que les débuts sont difficiles, le temps de se faire son réseau. C'est pourquoi avoir une rente à côté est une bonne sécurité ou alors des économies ou une sortie de secours comme par exemple de pouvoir revenir éventuellement à son ancien job si ça ne va pas. Mais là, c'est compliqué vu la durée de la formation complète.

J'évoque 4 mois de travail mais en restant en France, dans ma zone de confort car c'est ce que je peux faire pour le moment. Pour donner une idée, 4 mois à 1000€ nets par semaine (toutes charges déduites, URSSAF, ...) environ, ça permet quand même de ne pas travailler toute l'année et éventuellement de trouver un complément par ailleurs. De plus, je connais d'autres capitaines qui travaillent plus longtemps en bougeant géographiquement. Le plus difficile est de se faire un réseau mais ensuite, d'après ce que j'en ai vu, il ne manque pas de travail. De plus, c'est faussé en ce moment à cause du COVID car il est plus compliqué de bouger.
Quand je parle par semaine, c'est 7j/7j puisque tu es à bord en permanence avec des clients.

30 sept. 202130 sept. 2021

En même temps, c’est rare d'avoir un témoignage honnête sur la réalité des ressources financière dans ce type d'activité. Je me doutais bien que bon nombre de skippers et "tourdumondistes" disposaient d'une base de revenu externe à leur activité, donc merci à svacthelo de nous l'avoir clairement confirmé et surtout d'avoir bien décrit la réalité avec l'inévitable part de renoncement personnel (réduction du train de vie) pour rester dans ce milieu.

01 oct. 2021

ce qui m etonne c est que l on parle d un metier a priori marin qui de surcroit pour transporter de s personnes
et jamais je n ettends parler de cotisation a l ENIM

chez les marins .......................

Captainjpp

01 oct. 2021

Peut-être parce que ce n'est pas le sujet de la discussion ...

01 oct. 2021

ah bon
vouloir etre marin , grade capitaine , et vouloir transporter des personnes sur un bateau , sans cotiser a l ENIM...........

pas la peine d efaire une formation STCW , car ...................bonjour la validation

je rapelle que la formation des marins , du monde entier sauf US , est gere par le STCW du standart OMI

la seule organisation sauf us , qui a une organisation mondiale
qui dit entre autre que les formations sont attribuees dans le pays du passeport de l eventuel futur marin , et que le pays doit donner une formation minimale , du standard , nb d heures , sujet ......et le pays est responsable du marin

ce marin se verra attribue des prerogatives valides dans le mondes entiers sauf us

bonjour un skipper qui passe au portugal avec un bateau qui n est pas a son nom et que celui ci ne peut pas montrer un brevet , je dis bien un brevet STCW

c est pas le sujet la cotisation a l ENIM, etre francais etres marins sans cotiser a l ENIM

....................
J investi pas ..........
captainjpp

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (13)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021