Réchauffement ?

Pour ma part, un peu de tristesse...

La fierté mal placée et l'état du monde...

L'équipage
20 oct. 2020
20 oct. 2020
1

Triste, effectivement ...
Cela fait bien longtemps que l'on sait que le climat se réchauffe, de façon exceptionnellement rapide.

Par contre, ce que le monde sait moins, c'est où est-ce que cela nous emmène.

Beaucoup de monde regrette le réchauffement climatique parce que le monde va devenir différent.
Parfois, ils regrettent même que certaines espèces vont en souffrir.

Pendant longtemps, personnellement, cette petite tristesse nostalgique m'amusait, et je me disais que la nature allait faire avec, différemment d'aujourd'hui.

A présent, je crains que les effets potentiels du réchauffement climatiques soient une abominable descente aux enfers, réussissant à reléguer le scénario d'une guerre nucléaire total si craint pendant la seconde moitié du XXeme au niveau d'une petite blague potache en comparaison.
Je crains que toutes les "solutions" proposées ne soient totalement inadaptées au regard de la situation et du risque encouru, et que l'humanité a sacrément intérêt à recourir à la géo-ingénierie tant qu'elle le peut encore, pour sauver ce qui peut encore l'être.
Mais bon, ce n'est pas cette génération qui le fera, elle n'y est pas encore prête.


outremer:Soit vous manier la plaisanterie, soit vous n'y connaissez rien en matière nucléaire: Les guerres nucléaires sont hélas toujours à redouter, d'autant plus que les accords limitant sont dénoncés avec une forte montée des rivalités des superpuissances. Les conséquences, minutieusement étudiées et bien quantifiées, d'un échange nucléaire majeur entre grandes puissances seraient effectivement terribles et immédiates avec une Terre radioactive invivable pour de nombreuses années et à la clé un terrible hiver nucléaire. Il faut absolument tout faire pour empêcher une nouvelle escalade sur ce sujet dramatique. ·le 21 oct. 21:03
21 oct. 2020
0

Pour ma part, je suis terrifié. Pour nos enfants surtout (je suis probablement déjà assez vieux pour que je passe l'arme à gauche avant que ça ne devienne critique).


21 oct. 2020
0

Faut arrêter de jouer les pleureuses!
Notre société est bâtie sur un modèle économique basé sur la croissance et le profit!
Nos parents en on profité, nous en avons profité et maintenant après nous être gavé largement nous allons donné des leçons aux futures générations et aux pays en voix de développement ???
Arrêtons ces conneries! Une simple intervention ici pollue par les datas stockées !
Commençons par arrêter de faire des enfants, supprimons la propriété l'héritage et toute formes de spéculation et attendons sereinement la fin du monde !!!


iclo420:Supprimer l'héritage pour lutter contre le réchauffement climatique ? Tu chantes l'Internationnale tous les matins ?·le 21 oct. 12:47
21 oct. 2020
-3

Il m'avait échappé que Hisse & Oh était devenu un forum de propagande.
Sinon je ne me serais jamais permis de vous donner mon avis.
Alors pour vous rassurer si vos oreilles chauffent à jeun, voici une liste de 31.000 scientifiques anti GIEC interdits de médias main stream of course, et parmi eux des brochettes de Prix Nobel, une ribambelle de savants lauréats de prix et auteurs d'articles de référence et d'ouvrages majeurs, une armée de docteurs es sciences, des cohortes d'universitaires et de chercheurs, et j'en passe...
www.wikiberal.org[...]matique


missingdata:J'espère que vous allez réaliser à quel point votre intervention est pathétique : vous annoncez une liste de 31 000 scientifiques et en fait cette liste ne comporte que 150 noms au plus...vous venez de faire une erreur d'un facteur 200 ! comment voulez-vous que ce type d'arguments soit crédible ?·le 21 oct. 10:16
Fregoli:31000 c'est l'Oregon Petition, une autre liste de scientifiques sceptiques... Bien réelle !·le 21 oct. 11:46
Viktor bis:Absolument, il y avait un link dans le link renvoyant à Oregon Petition de façon évidente mais bon pour ne pas perdre de temps en discussions limite troll, voici pour ceux que ça intéresse, un site listant tous les arguments infirmant les thèses réchauffistes, tant sur le plan scientifique que sur celui des données historiques : Climats sous influence climatorealist.blogspot.com[...]/ ·le 21 oct. 12:38
entre-cotes:@Viktor bis, je te conseille de sortir de ta Polynésie et d'aller constater de visu l'état de la banquise arctique. J'ai les cartes papier du Spitzberg il y a 20 ans et la carte réelle du même littoral actuel. T'es 31000 pseudo scientifiques devraient aussi aller y faire un tour. ·le 21 oct. 12:44
Peuwi:Il est bien, ce site, climatorealist ... A lui seul, par sa petitesse intellectuelle, il devrait suffire à convaincre n'importe quel climato-sceptique de la bêtise de ses opinions.·le 21 oct. 17:11
outremer:A l'époque d'Eric Le Rouge le Groenland était très verdoyant et le règne de Louis XIV a été marqué par un très important refroidissement climatique, véritable petit âge glacière, accompagné de terribles famines, dont en évite de parler quand on parle du Roi Soleil. ·le 21 oct. 20:46
Pexcha:Et à cette époque Aigues Mortes et Brouage étaient des ports. Mais très bien... allez dire aux habitants de Marennes qu’ils devront déménager de 10km dans les terres. ·le 22 oct. 07:22
Kerare:Je ne suis pas climatologue et je ne suis jamais allé au pôle, mais j'ai simplement constaté que lorsque j'ai descendu en ski la "Vallée Blanche" à Chamonix pour la première fois (il y a une trentaine d'années) les télécabines qui remontent les skieurs vers la gare du Montenvers étaient au niveau de la Mer de Glace. Aujourd'hui lorsqu'on arrive à la fin de la "Vallée Blanche", pour aller prendre ces mêmes télécabines il faut compter environ une demi-heure de marche pour y accéder.·le 01 nov. 18:40
21 oct. 202021 oct. 2020
0

Non seulement cet article encore une fois inutilement alarmiste n'apporte rien à la connaissance mais il offre de la pub a du tourisme de luxe polluant!
Quand comprendrons nous que depuis longtemps le monde n'est plus le grand journal objectif qu'il a été mais un espèce d'organe de propagande mondialiste et "progressiste"!
..
Juste une question, entre bien d'autres possibles, pourquoi l antarctique me décongele pas et pourquoi on ne l'explique pas?


Scotland:Un peu de lecture ?

www.ompe.org[...]ctique/

www.futura-sciences.com[...]-79613/

Bon courage pour essayer de tout comprendre... 🤣·le 21 oct. 10:38


clinfoc56:Des publications ecolo-propagandistes people qui n'expliquent rien...émouvoir le gogo crédule ne s'apparente pas à une explication! Essayer de penser autrement que par la consultation fébrile de site interbet qui vous arrangent!·le 21 oct. 11:03
Viktor bis:Question antarctique, l'hémisphère sud se refroidit et depuis quelques années, des otaries débarquent sur nos plages de Polynésie, sous le tropique du capricorne la1ere.francetvinfo.fr[...]08.html ·le 21 oct. 12:42
21 oct. 2020
-1

Il est certain que le réchauffage climateux provoque des résultats catastrophiques : par exemple :
meteofrance.com[...]es-eaux


21 oct. 2020
1

On ne fait que voir ici, en modèle "réduit" (du fait sans doute du l'effet "forum"), ce qui se passe dans la communauté scientifique en général...
C'est d'ailleurs ce à quoi j'assiste dans mon milieu professionnel (celui de la recherche)... Douter = devenir inaudible ; Etre sûr de quelque chose = se faire plein d'ennemis...
Cette évolution me semble très significative ces dernières années, pour des tas de raisons. Avec dans l'arrière boutique des laboratoires, l'émergence parfois, souvent, d'une véritable "police de la pensée".
Malheureusement on ne fait pas de la science avec des histoires de chasse, encore moins avec des opinions/certitudes triées pour les besoins de sa cause... Tous les sujets derrière lesquels existent des enjeux de société importants devraient imposer à ceux qui en parlent d'éviter les formules péremptoires ! Cela ne réglerait pas le problème de fond, néanmoins les profits symboliques ou réels générés par telle ou telle posture tranchée n'auraient plus qu'une valeur relative sur le marché des idées... Ce qui serait déjà un bon début !


21 oct. 2020
5

Un tout petit peu de logique. Combien de temps la nature a-t-elle mis pour transformer le carbone organique en pétrole et gaz, combien de temps l'humanité a mis pour libérer cette même quantité dans l'atmosphère ?
Osez prétendre que cela n'a pas d'impact est quand même un sacré tour de passe passé intellectuel !


Viktor bis:Sais-tu que le CO2 représente 0,04% de l'air que nous respirons et qu'une variation de son ppm n'a aucune incidence sur le climat. Au temps des dinosaures, le niveau de CO2 a atteint des valeurs proches de 10.000 ppm soit 25 fois la concentration actuelle. Ce fut pourtant l'époque d'une flore et d'une faune géantes d'une extraordinaire diversité... Plus tard, Hannibal a franchi les Alpes avec ses éléphants parce qu'il n'y avait pas de glaciers sur sa route il y a 22 siècles. La faute aux usines, aux automobiles et aux avions des Romains ?·le 21 oct. 12:57
johann78:Viktor, raisonner en supposant que des quantités de 1 pour 1 million sont négligeables est tout simplement une grave erreur. Je te donne juste un exemple : la toxine botulique est mortelle à partir de 1 nano gramme par kilo pour un etre humain, soit 1 rapport de 1 milliardième. ·le 21 oct. 21:48
jdmuys:En citant la concentration de absolue du CO2, tu montres soit une inculture, soit une malhonnêteté profonde. En effet la valeur absolue n’a aucune importance. Quelle quantité absolue de toxine botulique faudrait-il pour tuer la population de Paris?·le 21 oct. 21:56
outremer:Même si cela déplait l'air a un poids et une composition parfaitement bien définie où effectivement le CO2 ne représente que 0,03 à 0,04%. Depuis des milliards d'années cette composition a évolué (par exemple au début il n'y avait pas d'O2, puis grâce à la photosynthèse, actuellement à 21% (à 25% tout ce qui peut bruler s'enflamme facilement. A 100% l'O2 devient toxique). ·le 22 oct. 00:21
Pexcha:Je ne vois pas très bien le rapport entre le bien être des dinosaures il y a 40m d’années et celui des humains aujourd’hui ? Ils avaient les mêmes besoins ? Si Paris est inondé tous les ans au lieu d’une fois par décade, c’est la même chose ?·le 22 oct. 07:29
21 oct. 2020
-2

Pour faire contrepoids aux sites réchauffistes, si le sujet vous intéresse, je vous propose un argumentaire détaillé, avec une approche scientifique des phénomènes, leur recadrage dans une perspective historique, le renvoi à des graphes validés par des universitaires, une explication grand public des cycles de Milankoviç, et bien d'autres choses encore sans esquiver les polémiques avec le GIEC...
Et que chacun se fasse sa propre opinion!
climatorealist.blogspot.com[...]/


Arzak:Sacrée référence, dont tu nous donnes le lien ! C'est bien triste de voir des Héonautes donner des liens idéologiques et propagandistes !·le 21 oct. 13:02
Viktor bis:Je suis fatigué d'essayer de discuter avec les fanatiques de la nouvelle religion réchauffiste. Il faut donc considérer ce site comme une FAQ grand public destinée aux personnes qui souhaitent s'informer en dehors du matraquage des médias main stream, sans se peler les 8 ans d'études nécessaires pour obtenir un Ph.D·le 21 oct. 22:31
jdmuys:ta religion dénialiste est donc la meilleure?·le 22 oct. 04:19
Fregoli:La caractéristique d'une religion est de ne pas laisser place au doute : que des certitudes... montrer un doute raisonnable face au mythe réchauffeux n'est donc pas une religion !·le 22 oct. 07:20
Pexcha:@Viktor: donc tout va bien et ne faisons rien. De toutes façons je n’en vois pas pourquoi on ferait des efforts puisque c’est principalement les populations pauvres qui souffriront en 1er des effets du réchauffement de la planète. Donc il ne sert à rien d’essayer, n’est-ce pas ? On est d’accord qu’il y a réchauffement et montée des océans, c’est bien ça ?·le 22 oct. 07:32
jdmuys:Fregoli: et quand comme c’est le cas ici le doute n’est pas raisonnable, alors tu appelles cela comment? De l’inconscience ou de la malveillance?·le 22 oct. 07:42
21 oct. 202021 oct. 2020
0

Quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi ma mer a tant monté depuis l'édification des mégalithes en photo?
Ils sont vieux de plusieurs millénaires, donc bien avant l'ère industrielle; et je doute que nos anciens les ont plantés sous l'eau.


bruno972:Dans des grottes,situées aujourd'hui à 80m audessus du niveau de la mer près de Gibraltar, là où Neandertal et "l'Homo sapiens" se sont rencontrés (il y a 60.000 ans, donc bien avant les mégalithes en question) et bien à cette époque elles étaient au niveau de la mer.·le 21 oct. 17:42
Hubert, de Cherbourg:dans les variations du niveau de l'eau il faut tenir des mouvements verticaux de la côte, ainsi en Norvège soulagée du poids des glaces la terre remonte doucement·le 21 oct. 18:37
21 oct. 2020
-2

Le niveau de la mer monte lentement et inexorablement depuis des siècles les et bien avant la periode industrielle (il suffit de regarder le marégraphe de Brest).
Le truc du CO2 est loin de tout expliquer et le drame c'est qu'on entend constamment que tout est compris et analysé par la "science" et qu'il n'y a pas de débat!


jdmuys:le truc est que tu désinformé à tout va. Non il n'y a plus de débat au sens ou tu le sous-entends. 1- il y a bien réchauffement, 2- il est bien anthropogène. Mais bien sûr qu'il y a débat. la recherche continue. La communauté scientifique (ici les climatologues) continues d'étudier des questions liées, comme l'acidification des océans, les impact sur les courants marins, etc, etc. Et il y a un débat non scientifique, en gros doit-on se moquer du problème et laisser nos enfants se démerder avec, quitte à en crever (c'est la solution jusqu'à présent), ou doit-on prendre des mesures parfois douloureuses. Ce débat là existe. Il ne relève pas de la science·le 21 oct. 19:48
jdmuys:*tu désinformes (FYAC)·le 21 oct. 19:48
Viktor bis:La force des réchauffistes est de semer la panique parmi des gens qui n'ont ni le bagage scientifique ni la culture historique pour réfuter leurs allégations, avec Greta pour figure de proue, en extrapolant à partir de phénomènes courts sélectionnés, comme s'il y avait des déterminismes, partout identiques. Le GIEC s'est maintes fois trompé (parfois obligé de le reconnaître) et je me suis fait un devoir de compiler leurs prédictions cataclysmiques qui, fort heureusement, ne se sont pas réalisées. Les astrologues ne devraient jamais donner de dates, sinon la réalité les rattrape !·le 21 oct. 22:40
Pexcha:Marrant : on est 7 milliards sur la planète et on sait que la terre se réchauffe et que cela a pour effet de réduire la surface habitable. On est également d’accord que l’humanité a une part de responsabilité qui oscille entre faible et prédominante selon les versions. Et malgré ça il est encore des gens pour prétendre que ne rien faire du tout, même si cela N’a qu’un faible effet, est inutile. Je suis édifié. ·le 22 oct. 07:37
21 oct. 2020
0

Il y a de grandes qu aucun de nous ne saura jamais qui a raison...pour cause on sera dead et froid...
Ce qui permis de dire ce qu on veut...
Amen


21 oct. 2020
3

Je suis étonné de voir tant de climatosceptiques ici, mais bon ...
La bonne nouvelle, c'est qu'on peut être d'accord, ou non, ca ne change rien.

Le problème du pétrole (ou du nucléaire, ou des éoliennes) n'est pas un problème écologique (quoi que les écolo puissent en penser), mais un problème économique.
(problème économique qui conduira à un problème politique, ce qui conduira à une bonne dictature élue principalement par les mêmes couillons qui disaient que le problème n'existait pas, et que c'est de la faute des autres)

Quant au réel problème écologique, c'est probablement déjà trop tard. On peut le nier, ou non, mais dans une centaine d'année, on sera bien, bien fixé...
Et là, soit la civilisation (pas aidée par les couillons doutant de ce jour) aura prévue le coup, soit elle n'aura plus du tous les moyens de le prévoir, paralysée qu'elle sera de la crise économique majeure (+crise politique) qui aura fort obligeamment paralysé notre capacité à agir, et même la capacité à survivre d'une certaine partie de la population.


21 oct. 2020
0

Parce que tu penses que l'Homme n'aura pas trouvé des solutions pour vivre sur terre avec les degrés en plus? Sans avoir besoin de s'expatrier sur une autre planète!
Il suffit de voir la multitude de solutions actuellement appliquées pour vivre n'importe où sur terre; y compris sur la mer quasiment en autarcie (comme "les Marquises" semble-t-il).


Peuwi:Ca, c'est ce que je pensais avant. Maintenant, je commence sérieusement à penser que ce ne sera pas "quelques degrés de plus", mais que la hausse ne va (sans s'accélérer outre mesure), simplement ne JAMAIS cesser. Si l'atmosphère devient suffisamment chaude pour que les nuages cessent de pleuvoir, la planète (et toute forme de vie) est irrémédiablement morte (certes, à très long terme, mais les 5milliards qui lui restent se retrouveraient brutalement réduits à quelques milliers d'années) Ce n'est pas pour demain, ni pour après demain. Le problème, c'est que notre économie, notre puissance actuelle, est due au pétrole. Plus de pétrole, plus de charbon (et des écolos qui chient sur le nucléaire), plus d'économie. Plus d'économie, plus de démocratie ni de paix. Donc plus de possibilité de consensus pour sauver la planète. Le machin est donc en roue libre, sans plus personne pour pouvoir le stopper.·le 21 oct. 21:53
Viktor bis:Lors de l'optimum médiéval, entre 950 et 1300, il faisait selon les endroits entre 2 et 5°C de plus qu'aujourd'hui. En 994, Hugues Capet régnant, selon les clercs d'époque qui notaient tout, et les recherches de Leroy Ladurie, l'absence prolongée de pluies assécha les fleuves et les lacs, asphyxiant tous les poissons. La chaleur enflamma des forêts entières avec leur gibier et anéantit les prairies, les moissons et les troupeaux. Une reconstitution modélisée de ces phénomènes extrêmes conclut à des températures > 42°C pendant au moins 5 à 6 semaines. ·le 21 oct. 22:47
Pexcha:Oui et à l’époque ils étaient 300 millions sur la planète. J’ai une question : si on supprime 6,7 milliards d’humains pour que la terre reste vivable pour ceux qui restent, serez-vous choisis ?·le 22 oct. 07:40
Polmar:@ Peuwi et aux autres. Une possibilité existe: Réchauffement de l'eau des mers et océans => plus d'évaporation => plus de nuages => plus de pluie + diminution de l'ensoleillement = nouvel équilibre. A l'Homme de s'adapter, et il saura le faire, s'il le veut et qu'il n'y ait pas de bâtons dans les roues. Et il serait bien que nos écolos comprennent qu'il pourrait être pertinent de gérer et d'éviter de laisser toute l'eau des rivières et fleuves se déverser dans la mer; toutefois sans atteindre le pompage qui conduit à l'assèchement (mer d'Aral et autres). Un continent qui pourrait bénéficier: unocha.exposure.co[...]sesnbsp !·le 22 oct. 09:00
21 oct. 2020
1

les espaces sur Terre où on va pouvoir vivre confortablement sans coût supplémentaire vont se rétrécir, quelle que soit l'origine de la cause (cf des zones où on passe d'une zone climatisée à une autre zone climatisée)
De manière réaliste, l'objectif de 1.5°C va être emplafonné, de combien je ne sais pas.


Pexcha:Le problème ce n’est pas nous qui allons le vivre le plus durement. Ce sont les 2 milliards de pauvres. ·le 22 oct. 07:40
21 oct. 2020
2

plus je lis ce post moins je comprends , je n'arrive pas à trouver une conclusion .
il y a une chose qui m'inquiète c'est la montée du co2 dans l'atmosphère en moins de 50 ans et l'augmentation des allergies ces les très jeunes ainsi que chez les seniors ,y a t'il une cause à effet ,?la disparition des espèces animales ,que ce soit oiseaux et insectes et d'autres ,sauf l'humain qui prolifère .
quand je suis né le climat était relativement stable ,les cyclones étaient rares ,il y en a de plus en plus ,hier 213km/h de vent dans le pays basque ...
la différence de température entre la mer et l'air en est souvent la cause ,le co2 stocke la chaleur
c'est un gaz lourd qui reste à la surface du sol ,les plantes en profitent ,mais pas le goudron de nos villes,ni ses habitants surtout dans les mégalopoles ou la verdure manque cruellement .
je me disperse mais il y a tellement à dire ,mais surtout à faire .
Alain


Viktor bis:Le CO2 ne représente que 0,04 % de l'air. Loin d'être un poison, il est indispensable à la vie ! C'est l'aliment de base des plantes. Avec l'eau et le rayonnement solaire. Sans CO2 il n'y aurait pas de plantes et une grande partie de l'atmosphère que nous respirons ne se renouvellerait plus... Est-ce un hasard si les agriculteurs en serres y injectent trois fois plus de CO2 qu'il n'y en a dans l’atmosphère ? Résultat observable : Les plantes poussent plus vite, elles résistent mieux aux maladies et aux insectes, leurs fruits sont plus gros, et grâce à une photosynthèse plus efficace, elles consomment moins d’eau. ·le 21 oct. 22:50
jdmuys:encore un canard. Il faut que tu arrêtes avec les arguments de bas étage qui ont été démontés de longue date. Tout est un poison. Ca depend seulement de la dose. Et personne ne prétend que le CO2 est un poison. Personne ne veut réduire sa concentration à zéro. m'enfin!·le 22 oct. 04:21
Pexcha:Non mais c’est super : les plantes vivront mieux grâce au CO2 mais elles ne pousseront plus à cause des vents de 200km/h. Quand aux humains, qui a dit que c’etait Important ?·le 22 oct. 07:43
Fregoli:Fritz the cat : le nombre de cyclones est plutôt en diminution.... et cette année va être faible contrairement aux prédictions apocalyptiques du printemps !·le 22 oct. 11:27
Sapho:Bonjour. @Fritz "l'augmentation des allergies ces les très jeunes ainsi que chez les seniors ,y a t'il une cause à effet ,?la disparition des espèces animales ,que ce soit oiseaux et insectes et d'autres ,sauf l'humain qui prolifère ." Surtout il ne faut rien dire sur la chimie que l'on injecte dans les sols ou ailleurs.. Lisez le livre de KOKOPELI ou ils expliquent comment depuis des décennies nous détruisons les sols pour en faire des déserts et des tronades.·le 22 oct. 12:45
22 oct. 2020
0

Pourquoi vous prenez vous la tête ave le CO2 : dans le dernier n° de S&V les chercheurs semblent bien progresser pour augmenter sensiblement par modifications génétiques le rendement de la photosynthèse de végétaux. Et autre expédition remarquable en cours, le soleil va être bientôt observé finement de très près et en attendant un peu on va sans doute réussir à en avoir enfin une vue polaire !!!


Pexcha:On est heureux pour les végétaux. Ça devrait consoler les centaines de millions de futurs déplacés climatiques. ·le 22 oct. 07:43
22 oct. 2020
0

Sur ce sujet très polémique je recommande (pour ceux qui lisent l'anglais), la lecture de *Apocalypse never" De Sellenberger


Fregoli:Très bonne lecture... mais ça va en chagriner certains !·le 22 oct. 07:24
Prospero:A lire avec du recul, manifestement yaleclimateconnections.org[...]-never/ ·le 22 oct. 07:40
jdmuys:Lire aussi la critique du Guardian qui montre que ce livre est peu crédible et reprend les ficelles bien connues des dénialistes (dont nous avons un échantillon ici): www.theguardian.com[...]-review ·le 22 oct. 08:07
jdmuys:Et six climatologues lisent le livre: ils n’en pensent pas beaucoup de bien: climatefeedback.org[...]change/ ·le 22 oct. 08:22
Estran:Ce bouquin fait un tabac chez les adorateurs de Donald Trump...·le 22 oct. 08:30
Domde:Cela ne sert à rien d’essayer de convaincre les climatosceptiques ; c’est comme le procès de Galilée par l’Inquisition. Ces derniers savaient très bien qu’il avait raison (cf les travaux antérieurs de Copernic ) mais l’enjeu était politique il s’agissait de dézinguer une partie des soutiens du pape. De la même manière l’industrie pétrolière finance des études pour démontrer que le réchauffement climatique est indépendant des activités humaines. C’est donc une question d’intérêt. Pour le reste il y a des croyants familiers du complotisme et des fake news. Les otages idiots utiles d’intérêt économiques et politiques qu’ils ne veulent pas voir. ·le 22 oct. 08:37
Fregoli:L'article du Guardian ne présente aucun argument, mais présente la position du rédacteur de l'article : par exemple il lui reproche de critiquer l'éolien en disant qu'on ne sait pas stocker l'électricité, est obligé de l'admette, mais conclue "on va y arriver, donc argument invalide" : un peu facile, non ? l'article de climatefeedback est relatif à un article de presse mais pas au livre !·le 22 oct. 11:22
missingdata:@Domde, dommage qu'on puisse pas mettre de +1, je pense exactement comme vous, pas un mot à retirer à ce que vous avez écrit !·le 24 oct. 23:39
22 oct. 2020
3

Le plus surprenant chez les climatoseptiques, c’est qu’ils appuient leurs arguments sur le fait qu’un lobby puissant serait à l´oeuvre pour conditionner les esprits a croire au réchauffement climatique, alors que compte tenu de la dépendance totale de l’économie mondiale aux énergies fossiles, il est évident que les lobby en faveur de ces dernières sont fantastiquement plus puissants.
D’ailleurs dans les années 70 au Canada, l’amiante était totalement inoffensive.


22 oct. 202022 oct. 2020
22 oct. 2020
1

Les plaisanciers qui dissertent sur l'écologie ça chauffe ...pour la planète !
Car enfin soyez sérieux si un milieu est néfaste c'est bien le notre!
Les milliers de bateaux voile moteur (dont la majorité à base de plastique) qui ne servent au mieux que quinze jours par an, les tonnes de produits d'entretien tous plus nocifs les uns que les autres, les kilomètres par routes ou par avion pour assouvir notre passion ne plaident pas pour une planète propre!
DEPUIS L’ÈRE INDUSTRIELLE LA PLANÈTE EST FOUTUE, CEUX QUI N ONT PAS COMPRIS CA N'ONT RIEN COMPRIS A L’ÉCOLOGIE !!!


outremer:La Planète en a vu d'autre, Et au moins quatre ou cinq catastrophes d'une ampleur sans commune mesure avec les délires les plus fous des partisan de la Guerre Froide garantissant le chaud d'abord puis le très froid ensuite suivi 70ans après par les climato-réchauffistes dogmatiques qui cogitent exactement comme leurs ancêtres de la Grande Peur de l'An Mille, tous oubliant que l'Homme ne représente rien dans l'Univers. Raison et Passion, l'homme reste prisonnier de son animalité.·le 22 oct. 11:17
22 oct. 2020
0

Que de bla-blas pour rester sur sa position
J'espère qu'on est d'accord sur le fait que même si il n'y a pas péril en la demeure chaque geste citoyen pour l'écologie n'est pas à remettre en question
Agissez-ons


1

le réchauffement est visible en particulier sur le recul des glaciers en montagne

l'incertitude porte sur le rapport mvt naturel/influence de l'homme

on voudrait espérer que l'industrie est totalement responsable, mais une variation naturelle n'est pas exclue auquel cas c'est embêtant car on ne pourrait agir que sur une partie du réchauffement, la partie "humaine" il faudrait alors amplifier les efforts tout en sachant que l'on ne ferait qu'atténuer le réchauffement.
assez pessimiste finalement


22 oct. 202022 oct. 2020
1

L'avantage de ce thread c'est qu'il permet d'identifier les posteurs qu'il ne faut pas trop prendre au sérieux.

Pour ceux qui veulent réfuter les arguments classique (il faisait plus chaud avant, il y avait plus de CO2, le changement climatique c'est un mensonge, il n'y à pas consensus scientifique, etc...), Je vous conseille cet excellent site :

Pour ceux qui aiment les frises :

Actuellement l'une des plus grosses sources d'inquiétude sur le réchauffement climatique c'est la fonte du permafrost et la libération dans l'atmosphère d'une quantité gigantesque de méthane.

Et c'est simple, plus ça va, plus les modèles alarmistes d'hier deviennent les modèles optimistes de demain, et plus on découvre de nouveaux effet qui empire les choses. Mais rassurez vous, c'est plutôt la génération suivante qui trinquera, dormez tranquille ceux qui ont 50 ans ou plus.

Par contre l'argument : "la planète en a vu d'autres, elle s'en remettra" => on est d'accord. La planète elle, elle en à rien a foutre. Ce qui va changer c'est la société telle qu'on la connaît actuellement. L'humain ne va pas disparaître non plus, certaines espèces vont disparaitre, d'autres apparaîtront, et très certainement qu'il y aura une régression démographique d'une ampleur sans précédent. Mais oui la terre sera toujours là .


22 oct. 2020
2

Nous vivons une drôle d'époque. Quand je suis né, ma mère abandonnée en accouchant, la sage femme planquée dans un abri, espérait qu'elle ne recevrait pas une bombe et que son enfant aurait toutes ses chances dans la vie, ce qui a été le cas.
Et ensuite malgré toute l'ambiance de la dangereuse Guerre Froide et des guerres d'Indochine et d'Algérie (30000 morts parmi les jeunes du contingent) tous les Français rêvaient un avenir meilleur et travaillaient tous pour qu'il en soit effectivement ainsi dans un formidable dynamisme et une grande Espérance, ce qui a été atteint.
Et Aujourd'hui les générations suivante, bénéficiant des énormes efforts et de la foi en l'avenir de leurs ainés ne pensent plus qu'à un avenir apocalyptique et acceptent de se faire priver de liberté devant un virus assez banal et peu mortifère, qui a décidé de prendre sa place sur Terre. C'est vraiment dans leur tête que tout va très mal.
Ma génération n'a vraiment pas mérité d'avoir de pareils descendants aussi nuls et sans foi en l'avenir !


Scotland:"virus assez banal et peu mortifère" ben tiens, c'est vrai, un virus qui fait plus de morts en 6 mois que les 20 ans de la boucherie de la guerre du Vietnam côté américain ! T'as raison...·le 23 oct. 03:40
Kerare:Il vaut mieux ne pas comparer le nombre de morts de ce virus par rapport au nombre de morts du cancer.·le 01 nov. 20:43
23 oct. 2020
1

EHHHH bin dit-dont, heureusement qu'à Hisse et Ho on a de grands scientifiques, on est sauvé...hihihi...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer