Recharger ses batteries avec un seau d'eau (de mer)

www.lemonde.fr[...]84.html

"L'eau salée changée en source d'électricité par des nanotubes"

"(...) L'équipe, qui a déposé un brevet, envisage maintenant de fabriquer une paroi traversée de plusieurs canaux nanométriques ; ce qui demande un nouveau procédé. Peut-être parviendra-t-elle alors à allumer une ampoule seulement à partir d'un bain d'eau salée. Pour Lydéric Bocquet, "il faut trouver des pistes alternatives en matière d'énergie. Et c'est d'autant plus stimulant de travailler sur des voies inexplorées"."

Le rêve !

Peio
Haize Egoa

L'équipage
07 mar. 2013
07 mar. 2013

Enfin pour l'instant, on a des batteries avec tout ce qu'il y a de plus pourri sur terre, qui pèsent un âne mort, et qui coutent un bras et d'une efficacité qui ne nous satisfait pas...

08 mar. 2013

Il y a 3000 ans, Milet a frotté son bâton d'ambre avec une peau de chat...

08 mar. 2013

C'est fou ce que la fin proche des réserves de pétrole peut faire phosphorer les cerveaux des chercheurs (on préfèrerait des trouveurs !). Des solutions, il doit y en avoir plein, mais c'est toujours le couteau sous la gorge "qu'on" se met à chercher des solutions.

08 mar. 2013

Je pense que si la recherche, avait plus de moyens, des solutions seraient trouvées depuis longtemps. Mais pourquoi casser la poule aux œufs d'or.

Petite anecdote : j'avais à l'époque 14 ans 1964
quand un coiffeur de Chateaurenard, dans les bouches du Rhône, a inventé un moteur qui fonctionné avec 4l d'eau, destiné à servir aux paysans pour remplacer le motopompe pour l'arrosage.
Le brevet lui a été acheté par le gouvernement et depuis plus aucune nouvelle.
:mdr:

09 mar. 2013

Sans compter tous les brevets portant sur les énergies renouvelables rachetés et mis au panier par les industriels du pétrole depuis les années 70.

09 mar. 2013

les meilleurs brevets ont toujours été "préemptés"
c'est plus facile pour les entérrer ou les exploiter
cherchez....
trouvez.....
circulez y'a rien à voir ...........!

09 mar. 2013

pardon j'oubliais
pour ceux qui veulent en savoir un peu plus
www.egaliteetreconciliation.fr[...]23.html

20 mar. 2013

Tu crois VRAIMENT aux miracles , à la quadrature du cercle et à la baisse des impôts ?

Naïf ou benêt ? désolé d'être si incrédule ... Et désagréable Bernard

08 mar. 2013

Je suis dubitatif ! voir carrément sceptique !
L'histoire de l'urine pour produire de l'électricité pue le canular ammoniaqué tellement fort qu'on ce demande comment des journalistes d'un grand journal peuvent véhiculer ce genre d'ineptie.
L'histoire du moteur à eau n'a jamais tenue la route, celle du moteur Pantone était mieux montée mais elle s'est cassée la gueule à l'épreuve des faits.
Je ne dis pas que les nanotechnologies ne sont pas porteuses d'espoirs de découvertes intéressantes dans bien des domaines et je fais à priori confiance aux chercheurs du CNRS de leur sérieux. Je n'ai pas lu le papier dans cette prestigieuse revue scientifique qu'est "Nature" mais j'ai quand même un gros doute sur la capacité à extrapoler un "nano-phénomène" de séparation de charge à la réalisation d'un processus industrialisable pour récupérer l'énergie des mouvements browniens au point d'éclairer ma lanterne.

Comme j'ai encore un neurone a peu près fonctionnel (pourvu que ça dure), je me souviens de "la mémoire de l'eau" sensé prouver l'effet homéopathique ! Papier publié dans Nature, qui a rapidement publié un démenti... Comme quoi.

08 mar. 2013

à propos de recherche, il faudrait, cher Jehenne, que tu trouves vite un deuxième neurone.... afin d'esperer avoir une idée :heu:

un neurone tout seul ne sert à rien..il en faut au moins deux pour qu'il y ai une connexion électrique, génératrice d’échange..... :-p

10 mar. 2013

Ben, j'ai construit un moteur à eu. Mais chaque fois que je le démarre, il finit par se noyer.

:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

08 mar. 2013

j'ai éssayé de régénérer mes batteries plomb antimoine
celles qu'ils ne veulent pas a st pierre de rome avec de l'eau de mer ,ça n'a pas fonctionné d'ailleurs tout ce qui est plongé dans l'eau et qui n'a pas réapparu au bout de 24h est considéré comme perdu (archi)

09 mar. 2013

Le moteur fonctionnant à l'eau n'est pas une utopie : Dans l'eau, il y a de l'hydrogène (carburant) et de l'oxygène (comburant). Tout ce qu'il faut pour faire une belle combustion. Le problème est que pour séparer l'hydrogène et l'oxygène, il faut plus d'énergie qu'on en récupère. Je ne serais pas étonné que le système qui inverserait la tendance existe dans les cartons des "pétroliers", mais, tant qu'ils feront d'énormes profits avec le pétrole, le système n'est pas prêt de sortir des cartons !!!!!

09 mar. 2013

Hello,
La fin du pétrole pour "bientôt"?Pas sûr...
www.planete-energies.com[...]84.html
:reflechi:

10 mar. 2013

Au moins deux moteurs à eau décomposée par électrolyse existent et fonctionnent relativement bien : celui qui sert à démarrer un moteur à explosion et qui est alimenté par une "batterie" d'accumulateurs au plomb, c'est un peu lourd et le rendement global n'est pas terrible, l'autre est utilisé dans les propulseurs des fusées Ariane... là aussi le rendement global est très relatif.

10 mar. 2013

Ben, il faudrait (simplement) pouvoir utiliser de l'énergie à disposition qu'on ne pourrait pas exploiter autrement. Par exemple, le solaire (non photovoltaïque) dans les pays du moyen orient. Ensuite, trouver une manière pour faire turbiner cette énergie pour générer de l'électricité pour séparer l'oxygène de hydrogène...

Ou alors, des réactions chimiques avec des éléments (molécules) récupérables et exploitables économiquement.

10 mar. 2013

Tout à fait ! il y a aussi la géothermie... en Islande par exemple, avec des sources chaudes et des glaciers. Plus la différence de température est importante, meilleur est le rendement. De là à produire de l'hydrogène gazeux, à le comprimer et à le transporter pour une utilisation ailleurs il y a des problèmes techniques qui font dégringoler le dit rendement... hélas !

09 mar. 2013

J'ai pris le temps de lire l'article..
Et il y a toujours le même terrible et désespérant mot....

"Si nous extrapolons ce résultat à une membrane percée de milliards de tels tubes par centimètre carré ....."

Quel est le mot maudit de cette phrase ???

EXTRAPOLER

Et oui, nous avons un fait, celui ci est minuscule, mais (et rien de nouveau sous le soleil), la suite est:
1/ le chercheur extrapole et essaye de faire rêver
2/ le financier pour continuer
3/ malgré l'ingénieur qui raisonne.

09 mar. 2013

Avez vous le reportage sur les piles "propres" ?

09 mar. 2013

Que ce soit dans 10 ans ou dans 50, de toute façon, un jour, il n'y en aura plus. J'ai vu à la télé un reportage sur un gars qui élève des algues et les transforme en carburant en par vieillissement accéléré. Comme les moteurs à eau, plus jamais entendu parler ! Et pourtant l'avenir est là. L'eau (de mer) est inépuisable et on peut y faire pousser des algues....

09 mar. 2013

c'est clair que quand le pétrole sera inabordable pas mal d'alternative vont ressortir ou voir le jours,quand aux septiques de tous poils sa me fait rire,tellement d'inventions extra on vu le jour,comment soupçonner de quoi demain sera fait ?

10 mar. 2013

Bah, c'est pas demain le veille.
D'ici qu'il n'y ait plus de pétrole on sera tous morts, alors pourquoi se tracasser

10 mar. 2013

Râlez, râlez, mais aux prochaines élections, comme aux précédentes, tout le monde votera pour un système qui ne chamboule pas trop plutôt que d'opter pour un changement radical sous prétexte que ce serait dangereux...
Pourquoi, le système financier fou dans lequel nous sommes et qui va dans le mur, le sachant, mais refusant de perdre un peu à court terme quitte à tout perdre plus tard !

10 mar. 2013

Le bateau à voile est un excellent laboratoire pour tester et commercialiser des technologies de génération d'électricité.

Nous les proprios de voiliers, on est prêts à payer plus cher la génération d'électricité que monsieur tout le monde. C'est pourquoi on a des panneaux solaires, hydrogénératrices, alternateurs d'arbre et éoliens.

Je mijote une idée depuis quelques temps pour exploiter le mouvement perpétuel de nos voiliers...

10 mar. 2013

Là aussi je suis bien d'accord, les voiliers sont de bons supports expérimentaux. Penser à Ecopowered de Javier Sanso...

10 mar. 2013

Oui. Ca m'a fait rêver. Tête sympathique en plus. Dommage pour le chavirage.

Sur mon bateau, panneau solaire 100w, mais qui ne couvre que 60%-70% des besoins quand il fait beau. Je pense doubler la surface des panneaux, mais il faudrait trouver quelque chose pour le mauvais temps et la nuit.

10 mar. 2013

Sur Loisirs Nautiques me semble t-il, un gars avait développé une pompe de cale qui fonctionnait sur le roulis...

11 mar. 2013

Le système a été abandonné suite a la progression de vente des catas
:mdr: ;-)

11 mar. 2013

Ouais,

Pour les catas ils ont mis la pompe de cale sur le plafond car ils ont vu que c'est souvent plus utile dans cette configuration.

:bravo: :bravo: :bravo:

10 mar. 2013

sauf erreur de ma part, il me semble bien que la lumière des radeaux de survie est alimentée par une pile à eau de mer, et cela depuis longtemps...

10 mar. 2013

Même Fukushima est alimenté en eau de mer :jelaferme: :acheval:

12 mar. 2013

Don d'urine et buvez de la bière (regrouper les fils)

En échange d'un fut de guiness, Gadloo peut vous retourner un fut d'urine AOC et un pneu.

(si vous possédez des futs consignés lady jane peut les stocker)

Pour le gaz c'est plus compliqué à gérer et à digérer ( peut être lui livrer des choux fleurs)

www.hisse-et-oh.com[...]a-biere

21 mar. 2013

Et quand vous ne voulez plus le fût, Arthur Gordon part en Transatlantique avec :pouce:

20 mar. 2013

il y a une société française qui s'appelle 'metabolic explorer ' qui d'ailleurs est cotée au srd .
qui fabrique du carburant avec la biomasse ,comme en france on ne lui ouvre aucun débouché elle est partie en asie ou elle a ouvert sa première usine .
bientôt c'est eux qui remplaceront les pays arabes .
alain

21 mar. 2013

le carburant makhonine que les lobbys pétroliers avec la complicité des élus ont enterrés.

21 mar. 2013

Quand j'ai lu le titre j'ai aussitôt imaginé un seau que l'on monte à la main en haut du mat (energie potentiel) et qu'on fait redescendre (énergie mécanique) en entrainant une dynamo. Je ne sais pas pourquoi cette image c'est imposée à moi....
Est ce l'expérience lors de l'avant dernier vendee globe de je ne sais plus qui, qui démarrait son groupe avec un seau qu'il lancait à l'eau.

J'vais boire un coup.

22 mar. 2013

Ce n'est pas avec un seau qu'il démarrait son moteur, mais avec un bout relié à la bôme. Empannage et garnd coup de démarreur. Simple, fallait y penser. C'était M. Desjoyaux

24 mar. 2013

Hello,
Et que penser de ça?
www.autosphere.ca[...]burant/
Pas au point pour le moment,mais peut-être à creuser...? :lavache:

24 mar. 2013

C'est certain qu'en décomposant l'eau, on obtient de l'hydrogène. Le problème est la quantité d'énergie qu'il faut dépenser pour l'obtenir. tant qu'elle sera supérieure à l'énergie récupérée, ce ne sera pas rentable (énergétiquement parlant)

:reflechi:

24 mar. 2013

Je croyais que c'était un seau qu'il lançait à l'eau... Eau temps pour môa.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (143)

Les caprices du ciel

mars 2021