recette de la potion magique :

à consommer avec modération ......
zôner sur la grève pour ramasser du bois flotté, sec si possible
- zôner sur la grève pour ramasser des coquilles d'huitre (des nacres peuvent faire l'affaire)
- préparer sur la plage un fourneau en empilant alternativement une couche de bois et une couche coquilles jusqu'à atteindre une certaine hauteur
- on aura bien entendu prévu paille et brindilles à la base pour l'allumage
- à la nuit tombée, allumer le foyer . Dans le noir ça fait très zouli .
- pour améliorer l'efficacité, on peut se mettre nu et danser autour du feu accompagné par un tam tam et la langoureuse mélopée de vierges nubiles .
- un esclave en bonne santé sera préposé à la surveillance et à l'entretien du fourneau . Si il remplit bien son office, il sera dispensé de coups de baton pour une semaine .
- laisser brûler puis attendre le refroissement des cendres .
- pendant ce temps, dans la campagne environnante, on va couper des brindilles de saule, rotin, bambou ou osier qui serviront à tresser un panier ajouré à usage de tamis .
Couper aussi un gourdin en bois dur qui servira de pilon .
- lorsque les cendres sont refroidies on va les pilonner sur une roche plate en veillant bien à ne pas y introduire de sable de la plage .
- quand le pilonneur tombe épuisé et mort de soif, évacuer le cadavre puis cribler le pilonnat avec le panier . C'est un geste répétitif et peu intelligent qui peut être confié aux veuves et aux lépreuses en échange de quelques dattes (certains on peut-être déjà remarqué que la poudre en question contenait de la soude et de la chaux vive, très mauvais pour les bronches) .
- pendant ce temps, les hommes se seront mis en quête de bouse de chameau ou autre ruminant . En Normandie on se contentera de bouse de vache .
- faire sécher les bouses au soleil .
- pilonner les bouses séches et cribler .
- dans un panier pas percé, mélanger intimement les poudres à raison d'une gamelle de cendres criblée pour une gamelle de bouse pilée .
- dans un récipient étanche, placer le mélange de poudres et mouiller progréssivement avec de l'eau pure jusqu'à atteindre une consistance de peinture mono-couche (ou de crème d'Isigny pour les Normands) .
- au début, ça va un peu fumer et bouillonner, éviter de sniffer .
- laisser reposer quelques jours en touillant de temps en temps .
- appliquer sur la coque en couches régulières jusqu'à obtention de l'épaisseur voulue .
- attendre quelques jours voire quelques semaines pour améliorer le durcissement .

variante longue durée :
on peut remplacer la bouse de ruminant par du suif . Mais le mélange se fera à chaud dans un chaudron .
- fondre le suif sur un feu vif
- introduire progréssivement la poudre de coquillages plus cendres de bois jusqu'à obtenir un mélange crèmeux .
- laisser tiédir et appliquer à la spatule .

L'équipage
28 mar. 2009
28 mar. 2009

recette de alien

bien sur .....

28 mar. 2009

heu?

:tesur: pourquoi le pilonneur décédé !:lavache:

ne serais pas intégré au pilonnat( en place ou adjutif du saindoux )
bon , question de rendement pour cette curieuse recette !
du sieur STP !

moi , je ne me mouille pas !:oups:

:mdr:

:acheval:

29 mar. 2009

ha

alors :tesur:

dans ce cas
le pilonnat du pilonneur décédé , mélangé a des cendres peut faire un bon savon de nettoyage avant application de la recette initiale !:whaou:
encore faut il que le timing de la recette soit respecté! :heu:
un léger retard
tant en temps ou température peut étre préjudiciable a cette recette beaumesque!:oups:

:alavotre:

29 mar. 2009

non non ! ile , recette du sieur alien

à l'origine , beaume enrichissant pour fooling !
voire le fil anti-saletés -maison .....

29 mar. 2009

Ah ouuuaaais...

fait tourner stp
:-D

29 mar. 2009

personellement , bien que cette recette

ne peut souffrir l'amateurisme , j'ajouterai , avant la dernière ébullition , une tombée de crème pas fraiche et la servirais flambée au mazout breton, pur érika vierge .

29 mar. 2009

putaing

:tesur: je réve !
deux fils d importance de STP ce soir a midnight et peut de matelots sur le pont !

tous a vos merveilles et autres radars !
le bateau coule !

:mdr:

30 mar. 2009

STP..............c'est dommage mais.................

......tu savais que cette recette était transmise de bouche a oreille entre initiés et qu'elle ne devait pas etre divulguée au grand public, bien sur tu n'as donné que la recette Normande et Bretonne, la moins efficace a la créme, ignorant que tu es de la formule extréme a l'huile d'olive.............
:non:
MAIS TU AS TRAHI ET LA MALEDICTION EST DESORMAIS SUR TOI !!!!!
:tesur:
L'osmose s'abattra sur ta coque, ton 4108 ou YS8 (ou autre) fumera blanc les jours pairs et bleu les jours impairs, des canettes envahiront la mer et l'océan devant ton étrave, les douaniers fouilleront ton bateau a chaque arrivée dans les ports (et tous les colis de matos commandés a l'étranger pour te taxer), le vent s'établira toujours de face te condamnant a vie a faire du prés, une fois sur deux en quittant le ponton tu auras oublié de débrancher la rallonge electrique, l'ampoule de ton feu mouillage grillera deux fois par saison, les sangles du travel lift quand tu carénera seront infestées de goudron quand tu voudra remettre a l'eau, le seul vieux cable du mouillage sera pour ton ancre et l'eau sera trés froide, des myriades de jet ski viendront te voir au moment de l'apéro au mouillage remplacé parfois par le bateau de promenade du coin dont la vague sera énorme........

:mdr:

30 mar. 2009

Si je puis me permettre

Le mec qui transmet ça de bouche à oreille doit avoir mauvaise haleine. :-(

30 mar. 2009

J'ai peur que la colère des druides ne soit terrible...

..Je crains que les vagues des ferry,des coups de gaz des passeurs du golfe,des pèchoux pressés de rentrer,des jets qui s'emmer**,ne soient que pour tagueule..... :-(
En plus des joyeusetés annonçées par Rachid...

Demandes vite comment contrer cette malédiction.AMHA.

30 mar. 2009

Trop fastoch le désenvoutement....................

..........il faut caréner un bateau de 8 métres environ stationné en med qui ne soit pas a toi avec le sourrire et en chantant.........

Non STP ne me remercie pas, je ne suis pas pour la mort de pécheur.........par contre donne moi tes dispo en MP pour que je reserve le grutage, faudrait que tu me le fasse en semaine maintenant qu'il fait beau ça m'ennuierait de perdre un we.

Bonne journée.

30 mar. 2009

Ben oui, la bouse normande

sèche en 18 secondes...

30 mar. 2009

Y z'en connaissent pas

d'autre...

30 mar. 2009

IMPOSSIBLE !!!!!

je lis "faire secher la bouse au soleil"....en NORMANDIE ???? :-( :-(

30 mar. 2009

peut etre la bouse au calva,

mais la vraie??

30 mar. 2009

alors là,pardon,

j'ignorais.... :-)

30 mar. 2009

ah !!!!

les cons !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

30 mar. 2009

le corps du pilloneur

tu le jette?
C'est gacher!
Coudre les levres,le suspendre par les pieds et laisser faisander ;quand un filet verdatre coule des narines le passer à la presse hydraulique.Le jus s'utlise comme appat pour la peche.

30 mar. 2009

pourquoi

est ce que je raconte des horreurs pareiles?
Ce fil promet de reveler nos plus basses pensées...je m'en veut,je m'en veut.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (12)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021