Qui utilise un distillateur pour désaler l'eau de mer ?

L'idée de pouvoir produire son eau douce est séduisante et peut se révéler bien utile, mais le prix des dessalinisateurs (osmose inverse) est très élevé. Je scrute les alternatives...

L'eau distillée est aussi une solution et il existe des distillateurs électriques (certes, ça consomme pas mal) à partir de 60 euros. Qui a en a essayé pour désaler ?
[img]

On trouve aussi des alambics à mettre sur le gaz, logiquement ça pourrait aussi le faire, non ?
[img]view-source:

L'équipage
02 fév. 2017
02 fév. 2017

A 60€ ça vaut le coup d'essayer de façon a voir comment et surtout ou va se deposer le sel .

02 fév. 2017

Un peu surprenant ? fonctionne comment

02 fév. 2017

Je pensai un système révolutionnaire , lol . La faut oublier sur un bateau ....

02 fév. 2017

Le principe de la condensation qui est récupérée, vieux comme le monde. Mais énergivore (750w pour 1L/h). A faire tourner avec le moteur en route ou bien au groupe électrogène.

02 fév. 2017

Le gaz à bord, je préfère éviter......

02 fév. 2017

Gaz ou réchaud à alcool, il faut bien à bord de quoi faire chauffer la casserole !

03 fév. 201716 juin 2020

La même chose mais en solaire.
www.neozone.org[...]source/

03 fév. 2017

@Lud'eau
Une cocotte minute avec un tuyau, c'est pareil.

03 fév. 2017

il y a des distilateurs gonflables que l'on pose sur l'eau et qui fonctionnent avec le soleil ,la production n'est pas terrible ,c'est dans les survies américaines .
alain

03 fév. 2017

Tu as vu le film "All is lost" avec Robert Redford? Quand il est dans son radeau, avec une bassine en plastique et une feuille de film étirable, il utilise le principe de l'évaporation/condensation pour désaler l'eau de mer.

05 fév. 2017

les distilateurs qui utlisent l'eau chaude du moteur avec une pompe a vide pour faire bouillir l'eau a 60C marchent tres bien et consomment tres peu d'energie en sus de celle du moteur quand il tourne.
Il en existe pour la plaisance. Leur taille les reservent aux voiliers >45'

06 fév. 2017

En réaliser un soi même ne doit pas poser un gros Pb a un bon bricoleur.

08 fév. 2017

c'est pas jeune c'est le principe des bouilleurs sur les turbines à vapeur
la chasse au vide c'était le cauchemar des mécanos sur les batos .
alain

09 fév. 201709 fév. 2017

Pour ceux qui ont de la place sur le pont...
lab.univ-batna2.dz[...]solaire

Bon 2L par jour ok on oublie la douche, mais en mode survie on doit les savourer ;-)

09 fév. 2017

J’ai de gros doute sur ces dessalinateur solaire !
Sur terre oui ça marche, mais sur un voilier avec le roulie ou tangage, on a toutes les changes de se retrouver avec de l’eau salée dans le réceptacle .le principe oui mais pas ceux-là !
Le meilleur moyen de faire de l’eau de ne pas tomber en panne d’eau ! 3.5 l par personne en normal 1 litre en survie temps de traversé 3 semaines 21 l .
Donc un bête jerrycan supplémentaire avec écrit en rouge ‘’ don't touch my water ‘’
Les vrais skippers utilisent des desalinisateur mais c’est pour une question de poids ! Sur nos barcasses on n’est pas à 50 kg près !

09 fév. 2017

et si le jerrycan fuit ? et si les équipiers ne savent pas lire l'anglais et remplisse le réservoir à diesel ? et si, et si.... :mdr:
d'accord par contre pour les contraintes de la gite qui va polluer le distillat, mais en se creusant les méninges on doit pouvoir adapter ;)

09 fév. 2017

Oui pour un ou deux jerricans de 10L remplis a 8L en securite selon la regle de 1L/pers. et par jour. Sachant que en sus il y a toujours d'autres liquides comestibles sur un bateau: jus de fruit, lait, vin, biere, etc...
Le gros interet du dessal c'est le poids et surtout la douche. Pouvoir prendre une douche (rapide) par jour est un confort dont on a du mal a se passer quand on l'a goute en grande traversee.

09 fév. 201709 fév. 2017

Alors si en plus Monsieur veut draguer en mer ! la oui il faut de l'eau !
:-D ;-)

j'ai gouter l'eau d'un desal avec pompe manuel ........... c'est un coup a finir alcoolique dégouter de boire de l'eau !
:alavotre:

09 fév. 2017

t'façons, a_guy, pour le motiver réellement, faudrait que le distillateur produise non de l'eau mais du rhum ! :-p

11 fév. 2017

Moi...J'en ai encore... :pouce:

10 fév. 2017

Ce qui sortait du distillateur, dans mon enfance, était aussi clair que de l'eau mais, bizarrement, avait un sacré goût de prune...
dommage que je n'en ai plus. :alavotre:

09 fév. 2017

Oui, c'est vrai Guy, mais la douche, par moment, c'est bien aussi :-p
Pascal :alavotre:

09 fév. 201709 fév. 2017

Quand je voie tous ce qu'on peut distiller comme herbes, fruits, céréale, légumes..... je ne comprends pas que certains veuille à tous prix distiller de l'eau !!!

et en cas de survie un dernier verre d'eau ... bof ! :-( :alavotre: :goodbye:

09 fév. 2017

je m'en fous je ne bois pas d'eau ,même le matin pour me laver les dents
j'ai un petit blanc sec je vous dis que ça
ou embarquez de l'eau lyophilisée (celle là je l'ai déjà faite)
alain :alavotre:

10 fév. 2017

Fritz ok pour ta chasse au vide mais aucun rapport entre turbine et bouilleur
Pour les turbine on maintien le vide dans le condeuseur pour augmenter le rendement de l installation
Pour les bouilleurs qu on trouvent sur tous les bateaux marchands et la casi totalite sont maintenant propulses par des moteurs la turbine ayant un plus mauvais rendement que le moteur le vide dans l enveloppe du bouilleur est obtenu par des ejecte air et se vide a pour but d obtenir une ebullition de l eau de mer vers 37 o C lachauffe de cette eau de mer est obtenue par une derivation de l eau doucede rrefroidissement du moteur de propulsion via bien sur un echangeur la condensation de la vapeur provenant de l ebullition de l eau de mer est obtenue parun echangeur a tubes alimente en eau de mer
Ce genre de bouilleur dit basse pression a courament une capacité we production eau douce de 100 tonnes / 24 h
C est une exellente technique de production d eau douce puisque recuperation des calories du moteur qui autrement rreparte a la mer mais impossible de copier pour la plaisance
Faire bouillir de l eau de mer a pression atmosphérique est bien trop dispensieux en energie

12 fév. 2017

Lorqu'on a à bord des turbines et de la vapeur à 450°c, on ne s'emmerde pas à surveiller le vide d'un bouilleur qui va produire des gouttes d'eau.

11 fév. 2017

Vous battez pas j'ai trouvé la solution! Et pas cher en plus

:goodbye:

12 fév. 2017

Le bouilleur plaisance existe. Il est base sur le meme principe mono-etage que les gros bouilleurs du commerce qui eux vont de de un a trois etages selon le rendement recherche. Par contre leur taille les reserve a la grande plaisance >50'

12 fév. 2017

Ok altair quand je disais que ce système de production par bouilleur n etait pas possible pour la plaisance je pensais pas au yatchs de plus de 50 pieds et encore je pense que c est vraiment la limite basse mais je pense que peu d heo sien ont cegenre de bateau

12 fév. 2017

Mais oui thorlak comme tu sembles pas le croire on s emmerde a surveiller le vide des bouilleurs ce sont des grosses gouttes puiqu il peut en tomber pour 100 t/24h
Et pour faire cette vapeur surchauffee indispensable aux bateaux a turbine il faut bien avoir de l eau distillée et si en plus tu savais comme la qualité de cette eau nous enquiquine c est pire que l eau des biberon

12 fév. 2017

J'ai un pote qu'a bien un distillateur, mais c'est pas pour l'eau de mer :langue2:

12 fév. 2017

Vaut mieux pas en parler....Pour vivre heureux..... :heu:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (174)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021