Qui contrôle la mer ?

Mondialisation, transports ....
Le pouls du shipping.

Tout de suite sur ARTE.

L'équipage
21 juil. 2015
21 juil. 2015

Neptune, naturellement!

21 juil. 2015

moi qui croyait que c'était Poséïdon…

21 juil. 2015

Ca, c'est chez les grecs, mais chez les romains, le même s'appelait Neptune, de même que Zeus devenait Jupiter, Héra Junon, Athéna Minerve etc.... Tous dieux de l'Olympe qui passaient leur temps à régler leurs comptes sur le dos des humains de l'étage en dessous. Les choses n'ont pas tellement changé!

21 juil. 2015

En gros, si on ne prend que les US l'Europe ...
Tu as déjà conduit un troupeau de bovins ou d'ovins ?

Alors, essaie d'imaginer ce que c'est que de vouloir conduire un troupeau de 700 millions de têtes surtout quand il n'y en a pas deux qui regardent dans la même direction.

Le bordel il vient peut-être aussi de ça.

21 juil. 201521 juil. 2015

En ce moment je suis en train de bricoler et de changer des choses chez moi.
Du coup, j'me tape tous les plans merdiques à aller dans les grandes enseignes pour trouver ce que je cherche.
Tout ce que je déteste et c'est d'autant plus difficile que je redécouvre les préoccupations de mes congénères qui se traduisent par des engueulades entre la femme et le mari, les mômes qui se prennent des branlées parce qu'ils touchent à tout, tensions, coups de gueule, ...

Pas la peine d'aller chercher chez les riches qui sont une minorité.
On n'a pas tous le même rapport à l'essentiel.
Suffit de voir le rapport qui est porté au secondaire, au dérisoire.

21 juil. 2015

oui, maintenant, on les appellent, Barak, Vladimir, Angela, etc, mais c'est le même bordel ^^

:acheval: :acheval: :acheval:

21 juil. 2015

ça c'est pas faux…
celui qui ne penses qu'à écraser les autres pour assurer sa lignée , la possession de sa 911, de sa villa à St-Trop' en plus de son 300m² dans le XVI°, il regarde pas du tout, mais pas du tout dans la même direction que celui qui se dit, putain, avec tout ce que la planète nous offre, si on était moins cons, on l'abimerai moins et tout le monde pourrait avoir de l'eau à boire et de quoi manger, t'être même qu'on pourrait arrêter de se taper sur la gueule pour des futilités…
mais ça, faut pas rêver, sans guerre et sans querelles, l'humanité ne serait plus… et elle ne sera plus par ses guerres, ses querelles et le fait qu'individuellement, partout sur la planète on trouve des gens biens, mais que collectivement, on trouve beaucoup de cons…

21 juil. 201521 juil. 2015

La mer est incontrôlable. Nous devrions tous le savoir.

21 juil. 201521 juil. 2015

bof !
tout cela est connu!
bon, la suite sur Théma: arte , en ce moment , n est pas mal !! :mdr:
il pourrait bien devenir un Staline au petit pied! :lavache:
le bonheur malgré vous, dispatché par Alexis ! :oups:
le nouveau petit père du peuple !

22 juil. 2015

Ah ben ça alors! On en apprend des choses. Moi on m'a dit que ceux qui contrôlaient la mer, c'étaient des petits lutins. Deux fois par jour, ils démontent tout et après ils rebalancent les seaux. Et on m'a dit que c'était pour ça qu'il y avait des marées. On m'aurait raconté des carabistouilles? Des fadaises? Des calembredaines? Bon c'est l'heure du marchand de sable. Il existe, lui, au moins!

22 juil. 2015

J'ai pas le temps de regarder Théma ou arte, national géo, ou decouverte, le ciel est trop grand...j'aime pas les infos, "un mec en égorge un autre", un mec renversé, une vie qui se finie". Pourquoi la fin importe tant les Hommes? De toute façon elle viendra?! Gradlon a bien raison, il ne faut pas ignorer que certaines choses ne se contrôlent pas. La mer en fait partie, c'est l'amour ça non? C'est dedans , sans images.

22 juil. 2015
  • L'OMI, essaye tout au moins
  • La Loyds
  • La Navy
22 juil. 2015

Dans une économie de marché, on aura bien du mal à supprimer les pavillons de complaisance.
Dans le maritime comme dans tous les domaines, on aura aussi du mal à se débarrasser des escrocs.

N'empêche, les choses ont bien changé.

Gare aux navires qui ne déclarent pas leur position, leur destination et leur ETA quand ils sont à 24 heures d'entrer dans le rail d'Ouessant. (72 heures à l'avance pour les navires qui ont subi des contrôles dans les eaux européennes lors de leur précédent voyage quand ce contrôle s'est soldé par la nécessité d'une remise aux normes.).

22 juil. 2015

la première des choses!
rendre obligatoire l emploi d un gasoil correct, non seulement dans la Manche et le nord de l Atlantique ( bientôt la Méditerrané également),et non pas des fuels lourds gavés de soufre!
cela régulariserait quelque peut la concurrence, et l état de notre planète!
bien la peine de faire des sommets mondiaux sur l état de celle ci !

22 juil. 201522 juil. 2015

Y a longtemps que tous ces sujets sont sur la table.
J'vais essayer de faire court.

Le shipping mondial est en pleine transformation et ça va lui coûter très cher.

L'entrée en vigueur des zones SECA a commencé le 1er janvier 2015 dans les zones nord-américaines et européennes.
L'interdiction des carburants dont la teneur en soufre excède 0,1% est un changement majeur car il remet en cause 50 ans de transport maritime.
En 2020, le plafond de 0,5% sera obligatoire sur toutes les mers du globe ce qui va secouer, à leur tour, les armateurs hors zones SECA.

Mais cette teneur en soufre n'est que le dessus de la pile de dossiers initiés depuis plus de 10 ans.
Arriveront en 2016 les oxydes d'azote pour tous les navires neufs y compris ceux qui utiliseront le GO désoufré comme nos super yachts qui font la fierté des chantiers européens.

En 2016, toujours, entrée probable en vigueur de la convention internationale sur le traitement obligatoire des eaux de ballast avant rejet (la convention attend toujours la signature d'un seul état qui représente moins de 3% de la flotte mondiale mais qui fait traîner le dossier à lui seul !).

Et les armateurs sérieux qui suivent le mouvement demandent eux-mêmes aux états de renforcer les contrôles car il est hors de question pour ceux-là de voir leurs investissements énormes remis en cause par d'autres beaucoup moins scrupuleux.

Tous les équipementiers navals ont bien intégré le dimension verte de leur sujets.
Du 2 temps au 4 temps, du moteur lent ou rapide, tous les calculs passent maintenant et inévitablement par le rapport poids/puissance et le niveau d'émissions.
Même Baudoin qui a fait sa place dans le secteur offshore réputé le plus exigeant.

MTU et Rolls Royce travaillent ensemble.
MTU a mis au point le premier système catalytique sélectif qui répond à la norme NOx.
Il testera également en 2016, à bord d'un remorqueur, un moteur rapide de 2700cv alimenté au gaz naturel compressé.
Wärtsilä travaille aussi sur ce segment.

Les coûts de recherche sont tels que plus aucun motoriste ne peut prétendre travailler seul sur un sujet.
Man Trucks, Volvo, Caterpillar, ....

Rolls vient de donner les derniers résultats de son 4 temps : 177 grammes par kilowatt-heur à pleine charge.
Entre un navire livré en 2005 et un ecoship de 2015, la consommation énergétique est réduite de 33%.
Tout y passe : appareil propulsif, design de la carène, réduction de vitesse (slow-streaming), performance, ....

Sans parler des vraies ruptures qui vont avoir lieu avec les carburants alternatifs : électrique (parcours courts et déplacements légers), gaz naturel et un peu derrière, l'hydrogène limité par la puissance des piles à combustible.
Le méthanol (ressource renouvelable) est expérimenté en suède à bord d'un ferry de la Stena Line.
Et même le vent comme auxiliaire de traction.
L'hybride, combinaison de batteries et propulsion diesel, diesel-électrique (c'est pas pareil !), voire gaz-diesel-électrique a le vent en poupe quand il peut s'intégrer sur de grands navires.
Des remorqueurs sont peu à peu mis en service : ils sont construits avec des techniques hybrides avec une utilisation à la carte selon le besoin de puissance.

Mais de tout ça, c'est surtout le gaz naturel qui attire toute l'attention : pas de post-traitement !
Il semblerait bien que ce soit le carburant maritime d'avenir.

Les enjeux sont colossaux mais le pognon est là : l'Europe lâche 27 milliards pour le programme Trans- European Transport Network (TEN-T).
Le président de la Commission Européenne propose un plan de relance de 300 milliards pour le marché du GNL car en Europe on a toujours besoin de subventions pour décoller !

Pour vous donner une idée, un responsable syndical d'officiers m'a expliqué qu'il fallait estimer à 60 milliards le seul traitement des gaz d'échappement (scrubbers) et des eaux de ballast existants à convertir.
Faut aller traîner dans les salons professionnels, comme le SMM de Hambourg à l'automne dernier, boire des bières avec les pros, les provoquer et ... les écouter !
Au salon de l'agriculture on brosse et on caresse le cul des vaches, au SMM on astique les culasses !

Bon, le temps passe et comme d'hab j'ai fait un peu long.
On ne se refait pas (comme me l'a fait remarqué Ameline).
Toutes mes excuses !

22 juil. 2015

perso
je suis preneur de ce genre de contribution :
claire et surtout bien renseignée avec dates , chiffres et enjeu

22 juil. 2015

C'est moi !

22 juil. 2015

Neptune....roule lui une pelle et il te ferra un clin d'oiel. Nom mais sérieux, cela a toujours été ainsi cela le sera toujours. Bon désolé, vivant a bord j'ai plus la télé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (93)

mars 2021