Questions avant de se lancer

Bonjour, les vacances d'été sur le point de finir, il est temps de regarder en avant et de préparer les prochaines grandes vacances dans 1 an.

L'objectif, vous devez vous en douter aura bien entendu un rapport avec le monde marin, serait de partir en voilier ou en catamaran, en fonction d'un départ familial ou si nous partons avec un autre couple d'amis.

Quelques mots pour nous decrire:
-zéro expérience en navigation (pareil si l'autre couple vient avec)
-3 jeunes enfants
-sportif, bricoleur, motivé, en général assez doué de nature avec mes mains et ma tête (dans le sens, utilisation de nouvelles machines, de nouveaux outils, logiciels....), mais bon, comme dit plus haut, rien en rapport avec un voilier.

Si vous avez besoin d'autres informations pour répondre à mes questions ci-dessous, n'hésitez pas à les poser.

1) Est il possible d'ici août 2015, de pouvoir être opérationnel pour passer 2 semaines en méditerranée en restant généralement proche des côtes. Combien de jours de pratique faudrait il environ, (même si ce n'est qu'une vague estimation) pour partir en minimisant les risques. Est ce que servir d'équiper suffit t il ou alors il faudrait en plus faire une vraie formation?

2) Existe t il de bons livres qui donneraient une base théorique solide avant la première sortie.

3) Que demande les loueurs pour leurs voiliers ou catamarans? (pour justifier nos capacités, étant donner qu'il n'y a pas besoin de permis)

4) Pour une 1 ère expérience, serait il plus judicieux de partir 1 semaine ou 2 semaines?

5) Quelle taille maximale pour un voilier ou un catamaran si une seule personne formée et avec l'aide d'une 2 ème personne novice.

Merci d'avance.

L'équipage
28 août 2014
28 août 2014

si vous êtes pas loin du bord de mer, que vous y êtes quasi toutes les semaines, que vous avez fait un stage, que vous avez fait au moins 2 ou 3 sorties d'une semaine ou plus, que vous avez passé le CRR et éventuellement un permis, côtier au minimum, vous serez à peu près au point pour l'année prochaine ...

28 août 2014

et pourquoi pas louer avec skipper ?

28 août 201428 août 2014

Réponses point par point
1) c'est possible, mais il va falloir s'y mettre vite et y consacrer pas mal de temps d'ici là. Servir d'équipier est une première bonne approche, mais de là à prendre la responsabilité du chef de bord emmenant sa famille et les amis en mer... il y a quelques miles à faire, avec des mouillages, des accostages à quai, des prises de pendilles... etc. Tout ce qui doit être fait à bord.
2) des bons livres pour apprendre les bases et plus... il y en a pléthore : de La voile pour les nuls (pas lu parce que pas concerné) au Guide des Glénans (lu il y a longtemps et consulté occasionnellement)...
3) que demandent les loueurs : des sous ! ensuite si le loueur fait bien son boulot il cernera à qui il a à faire. De celui qui produit tout ses permis, certificats de stages etc., à celui qui a suffisamment bourlingué et que ça ce voit aux rides sur son visage, en passant par le fort en gueule qui arrive avec sa veste de quart toute neuve... mais qui regardera la règle Cras avec une moue en disant qu'à l'heure du GPS (Galileo, pas encore) on peut très bien ne pas savoir comment se servir de cette engin.
4) pour une première expérience - pour qui ? pour le chef de bord ? pour la famille tout entière ? - commencer petit à petit... si tout le monde est malade au bout d'une heure... qu'est ce que fait le chef ?
5) Taille maximale ? pas grand chose à voir... c'est l'équipement du bateau qui compte le plus... et plus il y a de personnes compétentes à bord, mieux c'est (mais un seul chef !)

Ensuite c'est le programme de navigation qu'il faut étudier avec soin... on peut aussi louer un voilier au port... sortir sur quelques miles au moteur quand il fait beau... et rentrer à la voile parce que le moteur ça fait trop de bruit...

Bonnes vacances à toi et à ta famille... et profite bien de la mer en apprenant à faire de la voile, c'est notre passion ici.

28 août 2014

Le skipper est TOTALEMENT responsable du bateau et de ses passagers. Et l'équipage et les passagers attendent TOUT du skipper et encore plus venant d'une femme avec ses enfants. Vous n'avez pas droit à la grosse erreur qui pourrait ètre dramatique. Vous devez absolument accepter de vous former correctement, en prenant le temps qu'il faut, (1 an c'est très peu) avec les bons stages, les bonnes lectures, etc... Dans le contrat de location il est clairement écrit que celui qui signe affirme qu'il est apte au post de skipper. Le loueur peut vous tester, vous imposer un skipper ou refuser la location.
La mer peut ètre redoutable et le côtier est toujours beaucoup plus risqué que la haute mer.

28 août 2014

Bonjour,

11 mois pour passer du néant à l'autonomie en famille...
C'est peut-être possible... bien qu'improbable.

Il faudrait avant tout beaucoup de temps, bien plus qu'un week-end par mois. Si la réponse de bil56 parait abrupte, elle est assez juste je pense.

Le premier pas pourrait-être d'embarquer pour une prise de contact et/ou une initiation le plus tôt possible. Genre pas ce week end, mais le prochain.
Histoire de pouvoir situer honnêtement ton degré de confiance sans complaisance a ton ego.

En ce qui concerne les loueurs, les mauvais ne demandent rien ou presque, les moyens demande un CV nautique pour se couvrir sans doute, les bons demandent ton CV et t'évaluent en quelques minutes, au risque de devoir modifier drastiquement tes projets si tu as outrageusement exagéré tes compétences.

Le soucis est que les bons bateaux sont ... Chez les bons loueurs.

Ceci dit, et c'est mon avis, à moins d'avoir tout ton temps libre pour te former (pas d'activité pro en gros), profites plutôt de tes week-end en famille et loue une bateau avec skipper, comme le conseil pascal95.
- D'abords pour un week-end ou deux dans l'année pour valider que tout le monde est plus ou moins compatible avec l'activité.
- Puis pour tes vacances l'année prochaine.

Le skipper pro sera l'assurance d'éviter les plus mauvais moments et de garder le sourire pour profiter des meilleurs.

28 août 2014

profiter du Salon Nautic pour se renseigner auprès des sociétés de location, s'adjoindre un skipper permet d'envisager un bateau plus grand avec un couple d'amis et de partager les frais
les skipper pro sont assez onéreux en France, mais il a beaucoup d'offres en Grèce ou sur l'adriatique
la remarque d'Hagard sur la compatibilité de l’équipage avec l'activité est très pertinente
ce qui se présente au départ comme des vacances idylliques peu vite se transformer en cauchemar avec perte de confiance sur les capacités du capitaine
après çà, inutile de parler à madame de l'achat futur d'un voilier :famille:

28 août 2014

Merci pour vos tres nombreuses réponses en très peu de temps, je me doutais bien que ça allait être plus difficile que mes permis voiture ou moto, c'est donc la raison pour laquelle je voulais commencer rapidement, histoire de me laisser une grosse année, mais en vous lisant je me rend compte que cette "grosse" année représente seulement une toute petite expérience.

Quelques autres renseignements sur nous:
La mer se trouve loin, trop loin, ce qui exclut de pouvoir s'exercer ne serait ce qu'un week end sur deux, nous habitons dans l'est de la France, mais pas indéfiniment et allons déménager dans le sud, mais encore retenu minimum 2-3 ans pour des raisons professionnelles. Donc location pour le moment et une fois proche de la mer, ce sera en fonction de l'intérêt de la famille.

Concernant le fait d'aimer être sur l'eau, un gros OUI pour moi, un oui pour ma femme, et aucune idée concernant les enfants de 5,4 et 2 ans, mais ceci correspond uniquement à quelques balades, quelques fois sur bateau à moteur ou catamaran, jamais passé une nuit dessus.

Je ne vais pas creuser plus loin pour cet objectif de voilier et le reporter de quelques années, jusqu'au déménagement. Je reste quand même à l'écoute si vous avez d'autres conseils.

Concernant la location avec skipper, j'y avais pensé, mais pas trop enchanté d'avoir un inconnu sur le bateau pour des vacances en famille.

Je pense que le plus sage est de me fixer comme objectif de passer le permis côtier, hauturier, chose que je peux faire chez moi et louer un bateau à moteur l'année prochaine, même si ça ne sera pas du voilier, ça me donnera déjà quelques indications sur l'intérêt et le ressenti des enfants.

Dans ce cas, est ce que le permis sera suffisant pour louer un bateau à moteur? Suffisant pour la location et suffisant pour notre sécurité?

28 août 2014

Il y a une très grande distance entre un bateau tranquille sur l'eau et se faire secouer pendant des heures comme dans une lessiveuse, se faire doucher glacé, et se retrouver seul à la barre, l'équipage malade à fond de cale!.
Il y a le rève au départ mais la réalité au bout de votre chemin. Un bateau peut ètre un tournant fondemental pour votre vie et celle de la famille. Les enfants grandissent vites et rien ne prouve qu'ils seront intéressés (les miens, petits, ont passé des vacances merveilleuses en location rivière, et en rèvent encore, grands ils ne veulent plus entendre parler de bateau de mer). Du côté femme l'idéal est qu'elle partage activement votre passion. Cela est possible si elle veut jouer le jeu et si vous ne commencez pas par la dégouter ou lui faire sérieusement douter de vos capacités réelles marines. Si vous voulez faire un point familial vous pouvez louer une semaine avec skipper. Cela évitera des mécomptes brutaux et vous fera toucher une certaine réalité de la vie marine sur un petit bateau.
Pour vote formation il y a 2 phases presque indépendantes: le théorique maitrisé: principes de navigations, passage des permis, de la qualif radio, culture météo minimum à travailler, nombreuses lectures des bons auteurs pour les soirées d'hiver, à trouver dans les librairies et musées maritimes.
Le pratique: en commençant si possible par le peu couteux et très instructif petit dériveur (le voilier de haute mer est moins chatouilleux mais il y a beaucoup de détails et de bricolage ). Essayez de vous établir un planing réaliste.
Surtout ne céder pas sur un coup de folie à acheter un bateau tant que vous n'avez pas compris le problème et un budget garanti. Bon courage.

28 août 2014

très sage ! ...

31 août 2014

Bonjour Autox,
Je viens régulièrement sur le site et lis avec plaisir de nombreux fils sans y participer car manque de temps.
Cependant je prends la "plume" ce matin car ta question - ton questionnement- est intéressant à plus d'un titre et suscite pas mal de réflexions.
La mer, la voile, c'est une passion et voir quelqu'un qui "risque"" de succomber à cette passion,c'est un peu comme accueillir un nouvel

Bonjour,
Je fréquente ce site à peu près tous les jours mais participe peu par manque de temps.
Je prends "la plume" ce matin car la mer et la voile, c'est une passion et voir quelqu'un qui risque de succomber à cette passion, c'est un peu comme rencontrer un nouvel ami.
Ta question, ton questionnement suscite quelques réflexions.
Je suis tout-à- fait d'accord avec les remarques des autres membres ci-dessus. Conseils de sagesse de gens expérimentés !
Tu dis habiter dans l'Est de la France. As-tu songé aux divers plans d'eau et autres lacs qui sont probablement pas trop éloignés de chez toi ?
Personnellement, je trouve qu'on peut très bien débuter par là. Il n'y a aucune honte à être un marin d'eau douce .
Une première approche serait de tâter un peu de dériveur "sportif" à 2 (420, 470 ou même le bon vieux vaurien ; évite les 505 et autres fireball beaucoup plus instables) ; ne te laisse pas embarquer sur un laser ou autre du même genre car 1) physiquement et techniquement plus dur et 2) solo donc pas la possibilité de "tester" l'harmonie" avec ta femme ! Ce petit passage par le dériveur, outre que c'est facile à trouver et pas très onéreux, permet de découvrir l'eau, le bateau, le vent, les allures, et comprendre un minimum comment fonctionne un voilier. Attention ! Même dans ce cas, ne pas se lancer à l'aveuglette sans conseil ; même sur un petit lac, la "mer" peut-être cruelle ( déssaler sans savoir comment redresser le bateau, partir sans combinaison parce qu'il y a du grand soleil et claquer des dents après 10 minutes à cause du vent ou d'un peu d'eau sur la figure, ne pas savoir comment revenir à terre parce que le vent a tourné, ou est tombé...j'en passe et des meilleures !)
Un stage dans un club (quelques week-end ou une semaine d'un coup) sera déjà très profitable.
Dans un 2e temps, si la mayonnaise prend, tu peux envisager de naviguer sur un petit croiseur (6-7m) sur ces mêmes lacs. Cela te permettra de te familiariser avec un canot plus stable mais plus lourd, avec un moteur, de commencer les manœuvres "de port" (arriver à un ponton ou quitter un catway, prendre un corps mort...) tout cela sans risque important.
Connais-tu par exemple le Lac du Der, en Champagne, ou le Lac de la Forêt d'Orient près de Troyes ? On peut déjà y faire de très chouettes sorties (on fait facilement des bords de 1h1/2-2h), il y a 2-3 ports bien équipés tout autour du Lac et on peut se faire de chouettes petites croisières + mouillage, ancre etc... bref se faire la main. Et crois-moi, quand le vent souffle à 5-6 bft, il y aussi des vagues ! Et si le vent est trop fort, ou pas assez, il y a de chouettes balades à faire dans les environs à pied ou en vélo et les gosses sont les rois ! Ce genre de navigation permet aussi de voir comment ces derniers supportent le bateau. D'expérience, en général ils aiment beaucoup (mais !!!! gilet de sauvetage dès qu'ils sortent de la cabine !!!). Mes trois gosses ont passé leur enfance à bord d'un first 24 et adoraient cela - jusqu'à l'adolescence où ils ont trouvé d'autres jeux plus intéressants....
Il y a de nombreux livres bien fait pour "apprendre" la voile mais je te conseille de t'abonner ou de lire régulièrement les revues du genre Voile Magazine ou Voiles et Voiliers ; on y trouve pas mal de conseils, de trucs et astuces, de récits et cela permet de se faire une idée des différents bateaux, récents ou anciens (dans l'optique achat ou location..).
Pour ce qui est de la navigation en famille avec des enfants en bas âge, cela se résume souvent à Monsieur qui barre et règle les voiles pendant que madame (même si elle est passionnée de la même façon par la navigation) s'occupe des marmots qui se disputent dans le carré, qui se sont cassés la figure lors du dernier virement de bord etc... etc... je ne suis pas macho et cela peut très bien être l'inverse mais il est assez illusoire d’espérer être 2 à manœuvrer et à prendre son pied dehors sous une bonne risée. L'avantage des enfants, c'est qu'il sont peu soumis au mal de mer (les miens jouaient au monopoly ou à n'importe quoi et mangeaient/buvaient même lorsque le bateau jouait au bouchon !)
Ceci dit, cela implique de ne pas prendre (ou louer) un bateau trop grand car il faut idéalement être capable de tout faire tout seul pendant la grande majorité de la navigation (on peut se relayer mais cela implique que l'autre équipier sache aussi tout faire !).
Donc on peut se dire, pourquoi ne pas voyager à plusieurs couples pour plus de facilité ?
Attention, même des amis proches peuvent très bien se retrouver allergiques à tes charmants marmots. En plus, un bateau c'est un espace confiné (enfin pour la plupart d'entre nous !), parfois humide, pas toujours très confortable, où on se cogne partout et ou l'intimité est parfois bien mise à mal voire vire à la promiscuité (il faut une certaine habitude pour fréquenter de manière relax les toilettes du bord lors la nuit lors d'un mouillage et ne parlons même pas des élans passionnés éventuels...). En plus, en mer, en cas de tensions, il n'est pas possible (comme en camping ou en location d'appart etc...) d'aller passer sa rogne en faisant un petit tour à pied dans le coin ou du lèche-vitrine dans le patelin d'à côté ! On est sur quelques m² et on y reste jusqu'à ce qu'on retouche terre ! (ce n'est pas sympa de mettre le couple "ami" dans l'annexe et de les traîner derrière ou de les débarquer au premier port !).
Bon maintenant que tu as fait ton tour du lac, te voilà prêt à prendre la mer. Perso, je te conseillerais de louer en Méditerranée (et avec des petits marmots, profite de l'avant ou arrière saison, cela t'évitera de te retrouver à ton premier mouillage avec 75 autres "plaisanciers" !!) A ta place, j'éviterais Atlantique ou Bretagne.
Quand il faut ajouter au stress des premières navigations les marées, les courants, les rochers... cela risque fort de ne plus être un plaisir !... Bon maintenant gaffe !, la Grande Bleue, c'est plus facile pour naviguer (ports en eau profondes, climat ...) mais le temps change tellement vite, un petit vent peut se transformer en mini tempête en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire que , svp météo météo avant tout départ ! Et il est très difficile pour quelqu'un qui débute de se dire que le "salut" est au large et pas dans le petit (ou grand) port sympa qu'on aperçoit à 2 milles de là !
Mais il y a de chouettes coins pour débuter . D'abord quelques ronds dans l'eau de quelques heures pour apprendre à connaître le bateau ("pas" de marée (ok les puristes, je sais !...), possibilité de partir et revenir à toute heure et puis ensuite des mini-croisières de port en port (quelques milles au début - les enfants ils aiment aller "à la mer ", c'est à dire la plage !!! pas le pont d'un croiseur, donc prévoir du temps à terre pour eux !) et puis quelques escapades, par exemple si tu loues dans le coin de Hyères et que tu n'est pas en pleine saison, quel pied de se faire Porquerolles, Port Cros... dépaysement et bonheur garanti, c'est facile pas loin et peu dangereux (mais encore et toujours prendre la météo et demande conseil autour de soi ; il y a une vraie solidarité entre "marins" (cfr le fil Tarragona -danger !).
Voilà, excuse-moi d'avoir été un peu long.
Bienvenue et bon apprentissage.
Jean-Claude
(Belgique)

31 août 2014

Dans l'est, pensez au lac de Madine. Activité voile légère et petits habitables.

31 août 2014

Sorry pour la répétition du début, mes premières phrases avaient disparu (ah ! l'informatique !!) et je les ai ré-écrites !
bonne journée

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (98)

Litiri

novembre 2021