Question con : dechets plastics en mer et navigation

Hello,
Sans parler des consequences ecologiques planetaires qui sont bien plus graves et tristes pour la terre mer , la faune et la flore marine, est-ce que les dechets plastiques, 6 eme continent et autres micro particules de plastic, ne risquent pas aussi d affecter la navigation en voilier (et autres), par le simple frein a l hydrodynamisme ?! Si ce n est deja fait, pour se frayer un passage dans tous ces dechets flottants. En esperant que de reelles et efficaces actions pour nettoyer tout ca soient realisés, pour la biosphere d abord

L'équipage
06 avr. 2018
06 avr. 2018

C'est quand même fou :lavache:

07 avr. 2018

surtout que le plastic c'est dangereux, ça explose

07 avr. 2018

La seule chose positive : On sait ou ils sont, y'a pu ka; Les US les Japonais? Bourgnon?

07 avr. 2018

C'est certain que l'on sait où ils sont mais peut être pas où on les cherche au milieu du Pacifique. Jusqu'à présent ce sont des photo-montages où des photos des déchets de pays exotiques que j'arrive à voir. J'arrive avec gogol à voir mon bateau et pas le "continent" de déchets qui tourne dans le pacifique. :lavache:

08 avr. 2018

Oui, Spi33, Google montre même que la terre est ronde alors qu'elle est plate...
Photo-montage, là encore....
:reflechi: :doc:

11 avr. 2018

Alors on redescend sur terre car avant que gogol existe on voyait déjà ces merdes lors des traversées retour en Atlantique nord.

08 avr. 201808 avr. 2018

Ils sont partout !!! Et malheureusement pas uniquement là où on les voit : le plus gros souci ce sont les micro-particules de plastiques, qui elles ne se voient pas à l’œil nu. Et aujourd'hui on commence même à les détecter dans ce que l'on mange !
Et les bonnes pratiques ne sont pas encore dans tous les esprits, loin de là. Regardez la photo jointe : c'est en Bretagne, une commune qui a fait ses choux gras dans la culture de la fraise. Du plastique noir agricole, on en trouve dans tous les chemins creux, les talus, les bords de vasières. Tout le monde le voit, et tout le monde s'en fou, la municipalité la première !!!

11 avr. 201811 avr. 2018

Ce 6ème continent est l'un des plus grand scandale de pollution actuel et comme dit "youplaboum" :"le plus gros souci ce sont les micro-particules de plastiques, qui elles ne se voient pas à l’œil nu".

Certaines chaines de télé du satellite en France ont diffusé des reportages à ce sujet et c'est déjà un début mais il y a encore tant à faire pour lutter contre ça!

C'est véritablement un "crime contre l'humanité". Mais il en existe aussi beaucoup d'autres tout aussi insidieux comme par exemple les pollutions provoquées par l'extraction de gaz de houille ou de schiste.

Toutes ces formes de pollution devraient être déclarées "crime contre l'humanité" avec les sanctions adaptées mais le principe de mondialisation et d'enrichissement de ceux qui en sont à l'origine va etre très délicat à contrer.

Je ne suis pas ce qu'on appelle communément "un écolo" mais au quotidien je me comporte avec bon sens afin d'éviter que l'état de la planète ne se dégrade plus.
Alors moi qui suis maintenant à la retraite et qui vait pouvoir très bientôt renaviguer je cherche un moyen de rendre ma navigation "utile" et pas seulement plaisir
Mais quelles actions un petit retraité peut-il entreprendre pour témoigner et inciter les gens et les plaisanciers à agir en ce sens ?

Avez vous des idées? Et vous que feriez vous ou que faites vous pour ça? Si nous sommes plusieurs à agir peut-être pourrons nous contribuer à changer ou inverser le cours des choses?!!!

11 avr. 2018

Un article aujourd’hui sur le huffington post:
www.huffingtonpost.fr[...]407468/

11 avr. 201811 avr. 2018

Super et merci Sharkline pour ce lien. J'ai demandé à mon fils (dont c'est le métier) d'en imprimer sur vinyle afin d'en mettre sur mon bateau. Si quelques uns parmi vous en veulent, merci de me le faire savoir et je vous en enverrai à prix coutant.

Au format A4 avec enveloppe et frais d'expédition il faut compter 2.50 €.
Ces images ne nous appartiennent pas donc si vous souhaitez verser plus pour cette cause nous reverserons l'intégralité des bénéfices à Sea Shepherd.

Sinon il y a ce lien: www.seashepherdglobal.org[...]donate/

Je viens d'informer par mail l'organisation de ma démarche.

11 avr. 2018

Bjr,
pourrais tu nous dire quel motif souhaites tu faire imprimer ?
Le texte sera t-il en anglais ou français ?
(un voilier basé en France devrait porter le message en français)

Qu'appelles tu un support "vinyle" ?
Un autocollant, un support plastifié à coller, suspendre ?

merci

11 avr. 2018

Oui O, mais si quelqu’un ramasse nos plastiques, pourquoi les industriels cesseraient-t-ils d’en produire ? Et nous autres qui voulont laisser un océan viable pour ceux qui vont nous succéder, qui récupérons les sacs en papier d’emballage des marchands de primeurs pour en faire des sacs poubelles, qui prenont des poules dans nos jardins, qui utilisons des composteurs pour réduire les déchets, qui utilisons les tris selectifs, sommes nous donc de braves naïfs ? Il y a de quoi se décourager.

11 avr. 2018

Pourquoi les industriels cesseraient-t-ils d’en produire si nous les utilisons?
Je voulais dire une démarche supplémentaire.
Ces déchets qui flottent il va vraiment falloir les enlever.
Chaque fois que nous disons non à un sac plastic au supermarché ou autre nous contribuons un peu.
Soyons optimiste, juste une goutte d'eau mais comme quoi cela bouge un peu.
La consommation de sacs plastiques a baissé de 84% l'an dernier en Suisse.
www.rts.ch[...]se.html

11 avr. 201811 avr. 2018

Chaque action réalisée pour contrer les pollutions de tous genres seront un élément du patrimoine mondial que nous transmettrons aux générations futures, à nos enfants et petits enfants.

J'ai défendu par le passé des causes justes auxquelles je croyais mais en vain. Je peux comprendre le découragement mais je dois aussi encourager l'espoir de voir les choses changer.

Ce n'est pas la peine d'idéaliser en mettant la barre trop haute, mais chaque petit geste est une petite bouffée d’oxygène dans la vie.

@misurarca & à tous:

Voici ci-dessous les liens des images que je souhaite imprimer en format A4
s.aolcdn.com[...]hin.jpg

s.aolcdn.com[...]uin.jpg

s.aolcdn.com[...]tue.jpg

Elles seront sous forme d'un grand Sticker en vinyle polymère longue durée, laminé afin d’éviter les rayures de surface et l'action des UV= Durée de vie environ 10 ans.
Je sais le vinyle, ce n'est pas très écologique mais je n'ai pas trouvé autre chose qui perdure dans le temps.

Je pourrais aussi imprimer des flyers à distribuer dans les ports...

11 avr. 201811 avr. 2018

Je viens d'avoir le retour de mail de Sea Shepherd que voici ci-dessous:

"Bonjour Laurent et merci pour votre message. Nous comprenons tout à fait l'initiative que vous souhaitez prendre afin de sensibiliser sur la pollution plastique et vous en remercions mais nous ne pouvons malheureusement pas y répondre favorablement. Sea Shepherd souhaite rester maître de sa communication et a à cet effet, déposé l'utilisation de ses logos. Aucune reproduction de nos supports de communication, même avec la très louable intention de sensibiliser, ne peut être autorisée car nous n'avons pas les moyens de contrôler cette utilisation concrètement, d'autant plus lorsqu'il y a commercialisation (même à prix coûtant).

Je suis sûr que vous entendrez nos arguments et je vous remercie encore pour l'intérêt que vous portez à nos actions.

Bien cordialement,
Laurent

Sea Shepherd France
Site:

Adresse: 22 rue Boulard 75014 PARIS"

Donc de ce fait je suis désolé pour ceux que cela auraient intéressés mais je ne peux pas mettre à votre disposition les photos envisagées.
Encore toutes mes excuses.

11 avr. 2018

Ici , pour amener une pierre à l'édifice, nous avons entrepris lors de nos ballades des actions de ramassage grossier de plastiques sur les plages (environs 2 fois par semaine). C'est étonnant ce que l'on peut ramasser.

Constat:

Les producteurs de sucette doivent faire fortune, au vu du nombre de bâtonnets ramassés.

Les ustensiles de pêches (filets, caisses, flotteurs...) sont en grand nombre (négligence ou perdue...je ne sais pas, mais ça doit leur coûter un bras tout ces produits que l'on retrouvent!)

La configuration nautique (courant) de notre lieu de promenade, fait que l'on retrouve beaucoup de produit Espagnol (cosmétique, entretien, Bidons en tout genre (huile, jerrican))

Plastiques type bâche et poche.

Cette petite contribution, est totalement inutile face à l'énormité de ce qu'il faudrait faire (notamment produire avec moins d'emballages) mais nous a offert un autre avantage: La rencontre avec les gens. Certains viennent nous voir quand nous traînons nos plastiques sur la plage, ils nous posent des questions sur ce que nous faisons, pour quelle association...et la réponse est toujours la même. "Ce n'est pas pour une association, mais juste parce que je vis là. Il faut bien que quelqu'un s'y colle au lieu de perdre son temps à reprocher et faire la morale aux pollueurs. De toute façon faudra bien l'enlever et je ne pense pas qu'il faille compter sur eux."

A force de ramasser ces déchets, nous avons peu à peu changer de mode de consommation.

Plus de poches plastiques, y compris sur les marché, le panier fait l'affaire. Nous en faisons la remarque au producteur, surtout s'il est estampiller "ABio"

Nous privilégions les producteurs en circuit court. Directement en cageot au jardin pour les légumes. En plus c'est moins cher qu'au supermarché!

Bref, ce que certains pourrait appeler "la part du Collibri" (pierre rabhi).

Bonne nav à tous

11 avr. 201811 avr. 2018

@madiba33 Merci pour votre témoigne et bravo pour vos initiatives mais je ne pense pas que ; je cite: "Cette petite contribution, est totalement inutile face à l'énormité de ce qu'il faudrait faire" ; je pense qu'au contraire elle peut et doit faire réfléchir.
Mais c'est aussi une question d'éducation que d'inciter déjà nos proches à consommer différemment et à ne pas jeter n'importe quoi n'importe ou.
Tiens, un lien intéressant: www.territoires-climat.ademe.fr[...]021.pdf

J'ai appris aussi avec intérêt le projet de Yvan Bourgnon. Ce bateau s'il peut avec l'ensemble du projet voir le jour et obtenir le financement nécessaire est une cause internationale. C'est l'ensemble de la planète qui devrait contribuer à ce type d'initiative et en lancer d'autres similaires.

Ces pollutions massives sont des "crimes contre l'humanité" et devraient être sanctionnées comme telles de façon appropriée.

@tupperware
"Pourquoi les industriels cesseraient-t-ils d’en produire si nous les utilisons?
Je voulais dire une démarche supplémentaire. "

Actuellement on fait payer aux consommateurs des taxes pour recycler les produits, ; ils ne sont pas les seuls responsables...

On nous a "bassiné" la tête avec le diesel et maintenant on veut interdire ces véhicules dans les grandes agglomérations! Mon sentiment c'est que les industriels ont très bien gagné leur vie avec et les actionnaires leurs dividendes mais je reste persuadé que les diesels actuels polluent moins que les véhicules essence de même génération. Seulement ils consomment moins que les véhicules essence, donc l'état encaisse moins de taxes sur les carburants... CQFD !

Quant aux véhicules électriques si leur utilisation est meilleure pour nos poumons, la fabrication et le recyclages des batteries à eux seuls polluent encore plus.

Mais je m'égare... On parlait de la pollution des océans ! Je crois qu'un jour, mon prochain bateau ne se nommera plus "Rêve d'une Vie" mais "UTOPIE"...

Enfin, ça fait du bien tout de même!

11 avr. 201811 avr. 2018

Ras le bol de ces commerçants qui continuent à proposer des sacs plastique à chaque achat.
Je l'ai encore constaté ce week-end à Concarneau lors du festival du livre maritime.
J'achète deux bouquins et bien sûr au passage en caisse on me propose un sac plastique, et comme d'habitude je sors mon petit laïus comme quoi si le client n'est pas demandeur il est inutile et même nuisible de proposer cette merde qui traîne partout, et je ne peux qu'encourager tout le monde à en faire autant.

11 avr. 201811 avr. 2018

@reve d'une vie

Je trouve qu' Utopie est un joli nom et qu'elle est indispensable pour changer les choses, surtout la retraite venant si j'ai bien lu. Vous avez toute mon admiration.

N'oublions pas que la pollution plastique que nous observons dans nos si beaux Océans, vient de ces comportements humains et par conséquent Terrien. Les amoureux de la Mer ne peuvent que constater les dégâts. Ils sont en sorte en bas de l'échelle humaine car ils aiment un milieu qui n'est pas fait pour eux. Au lieu de cultiver les champs, ils préfèrent jouer avec le Vent et l'Eau, c'est pas ce qui était prévu!

Pour faire comprendre à des Terriens que l'Océan c'est bien aussi, ça va demander du temps et de la patience, alors le protéger?. En attendant il faut, je m'y emploi, des actions, simples, petites, concrètes, à notre échelle. C'est comme la consommation à outrance avec des sacs plastiques, des supermarkets. Revenir à de la proximité, nettoyer son petit lopin ou l'on a choisi de vivre. Même si c'est une Utopie, j'adhère à cette idée sans ne rien reprocher à ceux qui décident de faire autrement.

Je trouve votre sujet de fil très intéressant et parfaitement à sa place dans les discussions autours du milieu maritime. La mer est un lanceur d'alerte face à la folie de notre sur-consommation.

Comme toujours, la mer et les marins sont capables de faire avancer les choses. Nous connaissons comment gérer notre énergie sur nos bateaux (la chasse aux ampères!!), nous savons comment gérer notre consommation d'eau douce, de victuailles, nous apprenons à pêcher et à conserver sans gâcher.

Dans d'autre temps la marine a offert (avec tous ses travers) des progrès immenses pour la médecine, l'alimentation (repensons à la gestion du scorbut sur les navires). L'arsenal de Rochefort et son musé de la marine en retrace une partie.

Oui les marins sont des humains différents, ils sont surtout des Hommes innovants, observateurs, vivants. Et pour le bon mot, je laisse Goerge l'exprimer.


Bonne nav à tous

11 avr. 2018

Tu peux nous mettre le lien steplé

11 avr. 2018

rectifié, pardon

12 avr. 2018

La mer est un lanceur d'alerte face à la folie de notre sur-consommation.
Très bien exprimé !!!
Bravo, soyons ses ambassadeurs.

12 avr. 201812 avr. 2018

hier soir, sur une chaine canal sat, un reportage sur ce continent du coté de la mer des sargasses
des chercheurs qui bossent pour localiser le plastique par satellite, ce qu'on ne sait visiblement pas faire pour l'instant selon eux.
ils bossaient à la mise au point de sondes dérivantes équipés de détecteurs sous marins capables de transmettre les résultats par satellite
d'autres bossaient sur la modélisation de leurs déplacements possibles

le reportage montrait comment on arrivait à prendre très distinctement en photo le cata et l'équipage avec un point de rendez vous géodésique déterminé, le satellite et l'objectif qui va bien mais impossible de couvrir la superficie d'un océan ainsi

en cours de route, ils analysaient les teneurs en plastique à différentes profondeurs à intervalle régulier pour aider à la modélisation et constataient une présence permanente de petits morceaux parfaitement visibles à l'oeil nu, voir d'une faune et d'une flore sur les plus gros

leur crainte principale reposait sur la circulation à travers les océans de bactéries qui se fixent sur les plastiques, voyagent et pourraient transmettre des épidémies fatales pour le monde sous marin vivant

rien ne se crée, tout se transforme, disait Lavoisier
alors que la nature a horreur du vide

nous sommes tout de meme devenus le prédateur absolu,
nous polluons et courons à notre perte
c'est notre destin, si l'on en croie l'histoire du règne animal

rien de grave, la nature a horreur du vide
on nous bassine avec la biodiversité et la disparition d'espèces
la nature a horreur du vide
il en apparait de nouvelles, n'aillez crainte
c'est juste que c'est sans doute plus long à découvrir
si un jour, on fait tout péter, genre l'apocalypse
il restera des bactéries et avec le temps...
la nature a horreur du vide,
la vie est d'une beauté abyssale
et nous d'une connerie abyssale
elle se débarrassera de nous et notre avidité
pour reprendre de plus belle
dormez tranquille et croyez en l'homme
la finance s'occupe de tout
circuler, il n'y a rien a voir
vive la croissance...

sorry pour la clès à molette dans la purée
j'ai eu l'impression de lire du bénabar dans le texte

bonne nav's tout de meme

12 avr. 2018

Le cerveau des Hommes est quand même formidable de génie mais aussi de bêtise. Espérons que les génies prendront le dessus.

Pour ma part, je vis bien l’ambivalence totale de me plaindre des plastiques à la dérive, tout en naviguant....sur une boite en plastique. Je vais donc me ranger du coté des "pas génies", pour le moment. Je ne sais qu'une seule chose, la beauté abyssale de la vie, tout comme ce qui est laid, ont besoin de nos yeux pour exister.

BV

12 avr. 201812 avr. 2018

@ sortilege devient lune de miel.

"nous polluons et courons à notre perte ; c'est notre destin, si l'on en croie l'histoire du règne animal."

Que ce soit du Benabar ou votre propre prose, qu'importe! J'adore votre analyse. Elle est pleine de poésie et de réalisme. Cela peut paraître paradoxal mais la réalité des circonstances est là.

Je n'ai pas vu le reportage sur le continent du coté de la mer des sargasses ou des chercheurs bossent pour localiser le plastique par satellite, mais il y a eu encore hier des infos et reportages sur le projet d'Yvan Bourgnon.

Si Sea Shepherd n'a pas autorisé mon initiative, je le comprends car il y a tellement d'arnaque mais je vais essayer de prendre contact avec l'équipe d' Yvan Bourgnon.

Naviguer pour le plaisir est une chose à mon age (62 ans) mais naviguer "utile" me semble une évidence afin de participer aux causes qui peuvent aider notre planète à survivre. Je n'en verrai probablement pas les 1ers résultats mais j'ai un petit fils de 2 ans qui a déjà passé la part la plus importante de sa vie à l’hôpital pour cause d’insuffisances immunitaires très probablement dues aux multiples pollutions.

Au risque de me répéter "les pollutions sont des crimes contre l'humanité" qui doivent être jugés et punies avec des sanctions proportionnelles aux dommages causés.

@madiba33 vous avez raison à propos des "cerveaux humains" .
Ne vous culpabilisez pas de la forme d’ambivalence que vous pensez ressentir. Le société qui nous a vu grandir, qui nous a façonnés, qui nous a influencés et manipulés n'attend que ça!!!

Je ne suis ni un "écolo" au sens ou on l'entend, ni un exalté ou un donneur de leçon mais comme tout un chacun, après 45 années de travail et de hauts et de bas comme nous en rencontrons tous dans nos vies, maintenant que je suis à la retraite et donc libre de toutes possibles pressions, je ne veux plus subir!

Malheureusement je ne fais pas partie de ceux qui possèdent ou ont des moyens mais je suis bien décidé à ne plus "baisser l'échine" et à dire tout haut ce que je pense juste, n'en déplaise à quiconque ne serait pas d'accord. Mon espérance de vie et mes années sont forcément comptées et si " je ne l'ouvre pas maintenant" autant me taire à tout jamais.
Alors je tente d'agir pour être un minimum utile aux causes qui nous semblent évidentes.

13 avr. 2018

Bonjour,
agir seul en ramassant les déchets sur la plage permet d'apporter sa petite pierre pour l'édifice.

agir en groupe permet de finir le mur de l'édifice (notre plage)

Que la mairie installe de grand bacs en bois pour collecter ces déchets devant tous les accès des plages, permet à la maison (terre) de rester propre, et surtout de traiter ces déchets.

La mairie de Sarzeau (Presqu'île de Rhuys, Morbihan) a installé ces bacs depuis l'automne dernier. Au début c'était plein toutes les semaines, et maintenant tous les mois. Moins de déchets repartent en mer quand la marée descends.

Soyons positifs. Agissons!

13 avr. 2018

"agir en groupe permet de finir le mur de l'édifice (notre plage)"

Je suis bien d'accord avec cette affirmation. Il faut en faire la demande auprès de la Mairie, organiser et communiquer sur l'utilité de la démarche et le travail deviendra plus efficace. Cependant il faut avoir une âme de leader pour faire cela.

Le travail en groupe peut aussi être une ouverture à la revendication écologiste pur et dur. Je ne pense pas que la responsabilisation de chacun se fait par une moralisation à outrance mais bel et bien par l'exemple.

En tout état de cause, si un gars prend à bras le corps ce type de demande sur notre région, je le soutien à 200%. Je sais pertinemment que je suis bien incapable de mobiliser les bonnes volontés et de créer une synergie sur ce point. A chacun ses compétences, je sais ramasser d'autres doivent bien savoir communiquer?!

"Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit Colibri s'active, allant chercher quelques gouttes d'eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d'un moment, le Tatou, agacé par ces agissements dérisoires, lui dit: "Colibri! Tu n'es pas fou? Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu?" "Je le sais, répond le Colibri, mais je fais ma part."
Telle est notre responsabilité à l'égard du monde car nous sommes pas totalement impuissants si nous le décidons."

P.RAHBI

Pour paraphraser courtox56 Soyons positifs. Agissons!

Bv

13 avr. 2018

Bonjour madiba33,
Tu as raison il faut un leader pour faire l'interface avec la mairie.
Le long de notre plage: Penvin-Landrezac-Chateau de Suscinio, nous avons une bonne associations des résidents qui regroupe 80 familles qui résident ici à l'année. Cela a créé une dynamique collaborative, du genre: demain matin on va chercher des huitres qu'on va manger ensemble à midi avec du bon vin, puis BBQ classique, l'après midi on ramassera les déchets de l'hiver sur la plage....à 160 personnes cela dépote.

Ensuite chacun pense à les ramasser quand il passe à la plage.
Un article dans les journaux locaux (pas sociaux c'est inutile) ajoute un visibilité pour aller à la mairie demander à disposer, de sacs de ramassage, puis une zone de stockage, puis des bacs en bois à la disposition de tous.

,

13 avr. 2018

Bonjour courtox56,
Ici le long de notre littoral girondin il existe quelques associations de nettoyage de plages également. Elles interviennent assez peu sur l'ensemble de l'année mais ont au moins le mérite d'exister et d'essayer. (petite remarque, ce sont souvent des anciens....?...)

La configuration maritime au niveau des courants fait que pas mal de plastiques se retrouvent en sortie sud de l'estuaire girondin et le travail de ramassage (en dehors de la pollution purement touristique) doit se faire avec les coef de marée et par conséquent très régulièrement. Le travail fait en une journée est a recommencer le lendemain si le coef est de 90-100.
Parfois , on pourrait se demander si la décharge Espagnole n'est pas directement en mer, c'est dingue tout ce que l'on ramasse! Je n'accuse nullement les Espagnols, je ne sais pas qui jette à la mer, mais ce sont des produit estampillés Espagnol que je ramasse! Peut être des français qui achètent moins cher en Espagne et qui jettent ensuite? Mon but n’est pas de chercher un coupable.

Je trouve la façon de faire sur les plages Penvin-Landrezac-Chateau de Suscinio fort plaisante et qui sait cela viendra peut être un jour de part notre belle région girondine! Je retiens cette façon de procéder avec les huîtres, le bon vin, le BBQ et si personne ne m'entend ici, et bien je retiens l'idée quand même!

Pour ma part, je vis avec ma moitié sur mon voilier et ne fréquente que très peu le milieu associatif. Ce n'est surement pas très productif pour le ramassage, je vous l'accorde, mais nous faisons notre part avec conviction et amour de notre bel Océan, simplement. Cela ne me fais pas spécialement plaisir de ramasser toute cette pollution, mais comme nous adorons nous promener aussi bien sur Terre que sur Mer, autant réunir l'utile et l'agréable.
Nous n'oublions pas pour autant de nous émerveiller des paysages, du décor qui nous est offert pendant ces petites contributions hebdomadaires, c'est une belle récompense à nos yeux, elle nous suffit.

BV

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (137)

novembre 2021