Question a la c... sur le Nord

Je me demande quel Nord peut indiquer le compas selon que nous nous trouvions
1) au point central sur l'axe entre le Nord géographique et le nord magnétique.
2) pile poil sur point Nord magnétique
Quelqu'un connaît t'il les réponses ou faudra t-il que je monte voir ? Merci de m'epargner ce voyage car je suis frileux.

L'équipage
26 août 2021
26 août 2021

Les déviations étaient indiquées sur les cartes papiers.
A proximité des pôles, les déviations deviennent très importantes, et certains lieux étaient notés "anomalies magnétiques", et les compas devenaient inutilisables, avec des variations de beaucoup de degrés.
On se repérait alors aux étoiles et aux astres.
Plus de problèmes maintenant avec les GPS, marchent partout.

26 août 2021

1/ nord magnétique
2/ l'aiguille ne trouvera pas car le nord qu'elle cherche sera sous elle.

26 août 2021

Les compas ne sont pas infaillibles (frottements, mouvements parasites, sources magnétiques proches, anomalies magnetiques locales ...)
Du coup, ca marche plus ou moins bien.
Au nord, ca marche vraiment moins bien, mais effectivement, à choisir, ca pointerais plus vers le bas que vers la haut.

27 août 202127 août 2021

nan nan ,l’aiguille ne sachant pas quoi montrer tourne sur elle meme de plus en plus vite..tu retires le plexi ,ca te fait un mini ventilateur 😱
comme c’est la canicule,y’aura toujours quelqu’un qui te regardera amusé et qui dira:
ah bin tiens ,lui ,il perd pas le nord..!

27 août 2021

TROP FORT !!:)))

27 août 2021

Il n'y a pas besoin de monter au pôle nord. Il suffit d'approcher un pôle d'aimant du compas pour constater que le compas est attiré dans sa direction en suivant fidèlement la direction du champs magnétique imposé dans ce cas. A priori, au pôle Nord magnétique précis le champs plonge vers la terre. Les avions de ligne transcontinentaux fréquentant le pôle nord utilisaient une centrale à inertie (cf tragique histoire d'un Boeing allant au Japon abattu par les Soviets sur une faible erreur de recalage de la centrale).

29 août 202129 août 2021

Digression un rien philosophique et je m'en excuse par avance mais ce sujet me fait penser à une vidéo d'Aurelien Barrau intitulée : « qui avait il avant le big-bang ? »
Dans laquelle il explique en substance que la réponse que l'on peut donner à cette question dépend uniquement du cadre de la théorie dans laquelle on se place.
Si on l'aborde dans le cadre de la Relativité Générale, la question n'a pas de sens puisque avant le big-bang n'éxiste pas dans ce cadre.
L'analogie qu'il proposait alors pour aider à bien saisir cela est la question : « qui a-t-il au nord du pôle nord ? »
On ne peut pas répondre qu'il s'y trouve quelque chose. On ne peut pas répondre qu'il n'y a rien. La seule réponse correcte est alors : au nord du pôle nord n'existe pas.
Amusant je trouve.

02 sept. 2021

ça change TOUT LE TEMPS, donc .....

02 sept. 2021

J'ajoute que plus on se rapproche d'un pole, plus la composante verticale de la "force" magnétique exercée sur le compas est forte, et celle horizontale faible.

Normal, on a le pole plus "au dessus" de nous que "en face" de nous.

Conséquence, le compas est moins réactif, donc moins précis, car l'effort résultant sur la rose est moins important.

02 sept. 2021

Et donc si on incline le compas de manière à diriger l'aiguille vers la terre ?

03 sept. 2021

Oui mais non.
La gravité ... et le fait que la rose / l'aiguille soit équilibré, donc toujours avec la meme inclinaison (qui est nulle !).

Ou alors il faudrait la lester, et encore, que ce lest soit toujours dans l'axe nord / sud, et qu'il dirige le rose / l'aiguille vers le haut (du coté qui indique la route).

Bref, un compas dans le compas.

03 sept. 2021

ok, merci pour ta réponse. En fait, en la lestant, la boussole tiendrait -si je te comprends bien 😊- plus du fil à plomb que de l'instrument de navigation...
Ou alors, pour essayer de trouver son cap malgré tout, ça deviendrait un pendule !

03 sept. 2021

Un fil à plomb est sensible à la gravité et donne la direction verticale du centre de la terre en tous lieu où il se trouve. Une aiguille magnétique suit le champs magnétique local qui ne peut être que vertical à l'endroit où il se verticalise complètement.
Une explication proposée pour le pendule ou le bâton de sourcier serait qu'en fait ce serait un artifice pour visualiser et amplifier les variations de champs magnétique local détectées par les particules magnétiques présentent dans nos oreilles internes, nos oreilles internes participant grandement au maintient de notre posture via le calculateur qu'est le cervelet.
Beaucoup d'animaux tiennent compte des variations du champs magnétique.

03 sept. 2021

Voila une représentation du flux mangétique:

tpechampmagnetiqueterrestre.weebly.com[...]ne.html

La ligne que l'on voit représente en gros l'action de l'aimant qu'est la terre.

A l'équateur, aligné avec l'aiguille de la boussole, donc l'aiguille se met plus fortement dans le meme sens que la ligne.
C'est plus compliqué aux pôles.

Pour un compas, il faudrait lester le sud de la rose (car elle est en équilibre sur une pointe).
Mais le lest deviendrait un handicap en se rapprochant de l équateur

03 sept. 202103 sept. 2021

D'ailleurs on peut noter que Plastimo® peut fournir des compas de route dont la rose est équilibrée pour différentes zones du globe (évidemment cela ne résout pas les problèmes d'instabilité de la rose dans les zones polaires)

03 sept. 2021

Outremer : je plaisantais bien sûr. Les forces magnétiques terrestres étant infiniment plus faibles quel les forces gravitationnelles.
Louarn : intéressant le lien que tu proposes : en fait le pole nord est un pole sud ! D'ou vient cette différence ? (peut être à cause de l'aiguille de la boussole qui est un pole nord ?) ou alors par convention (un peu comme le courant électrique qui va du + au - alors que dans la réalité, le courant (les électrons) vont du - au +.

03 sept. 2021

Je ne sais pas.
Une piste, un pole sud attire un pole nord.
Donc le pole nord de l'aimant de la boussole pointe vert le nord géographique.
Pure spéculation.

03 sept. 2021

Louarn : d'après ce que tu écris, le pole nord de l'aimant de la boussole devrait pointer vers le sud magnétique

Je viens de trouver cette explication :
"En fait ce que nous appelons le pôle Nord magnétique terrestre se situe bien dans les régions arctiques, à 1 000km environ du pôle nord géographique
(voir sur Wikipedia).
La confusion vient de la définition des pôles nord et sud d'un aimant.
Quand on s'est aperçu qu'un aimant tournant librement sur lui-même s'orientait naturellement vers le nord géographique, on a décidé d'appeler "pôle nord" de cet aimant sa partie qui s'orientait vers le nord (géographique). Or on s'est rendu compte plus tard que deux pôles identiques d'un aimant se repoussaient tandis que 2 pôles opposés s'attiraient.
Donc, si la Terre est assimilable à un gigantesque aimant, c'est son pôle Sud qui doit attirer le pôle nord de l'aiguille aimantée de la boussole (voir une excellente animation).
Si on avait décidé dès le départ d'appeler "pôle sud" la partie de l'aiguille de l'aimant qui s'orientait vers le nord (attirée donc
vers le pôle nord de l'aimant terrestre), cette confusion n'aurait jamais existé.

Cordialement.

Pierre CRUZALEBES
Chargé de Recherches au CNRS"

Du coup, c'est un peu comme avec le courant. C'est une erreur d'interprétation au départ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (124)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021