qu'est devenu VENDREDI 13 , triste fin

www.bassinsaflot.fr[...]dpress/

Le mystère de l’épave noire
www.bassinsaflot.fr[...]dpress/

C’est une immense coque gisant sur le parking de la base sous-marine. Pas de nom, ni de pancarte. « C’est le Vendredi 13 », nous dit-on. Un bateau de course devenu épave et qui continue, quarante ans après sa construction, d’alimenter mythes et légendes.
La coque du Vendredi 13 pourrit depuis une dizaine dannées sur le parking de la base sous-marine. Photo Fabien Paillot

La coque du Vendredi 13 pourrit depuis une dizaine d'années sur le parking de la base sous-marine. Photo Fabien Paillot

Qu’est ce que c’est ce bateau abandonné sur le parking de la base sous-marine ?

« C’est le Vendredi 13, non ? », lance un travailleur du Compas marin. « Ce ne serait pas plutôt le Pen Duick ? », s’interroge son collègue. Des histoires à propos de l’épave noire il en circule beaucoup, toutes plus abracadabrantesques que les autres. « Tout le monde y va de son hypothèse », commente Dominique Ducassou, adjoint au maire chargé de la culture et de la protection du patrimoine. De la base sous-marine à la municipalité, en passant par le Port de Bordeaux, les institutionnels confirment : « Il s’agit bien du Vendredi 13 ».

Pour tous les mordus de navigation, le nom est légendaire. Construit en 1971 sur une idée de Jean-Yves Terlain, ce voilier trois-mâts en polyester, long de 39 m, était conçu pour entrer dans l’histoire. Objectif du skipper : remporter la transat anglaise de 1972. « A cette époque, on pensait – à tord – que plus les bateaux étaient grands, plus ils iraient vite », explique Yves Pélissier, journaliste à Thalassa. En fait, il ne remportera jamais aucune course. Mais cela ne l’empêche pas de rester mythique. En 1994, un nouveau Vendredi 13, plus moderne, est construit. Cette copie est baptisée Friday Star. Le monocoque original, lui, ne naviguera plus.
Lors de son déplacement sur le parking de la base sous-marine, le Vendredi 13 a été démâté.

Lors de son déplacement sur le parking de la base sous-marine, le Vendredi 13 a été démâté. Photo NG.

C’est donc le Vendredi 13 de Jean-Yves Terlain qui se trouve à Bordeaux ?

A cette question, chacun – ou presque – y va de sa version. Entre rumeurs, règlements de compte et intérêts personnels difficile de s’y retrouver. Pour Dominique Ducassou, le monocoque de la base sous-marine « n’est pas le véritable Vendredi 13 mais un moule réalisé par la société Stardust pour la construction du Friday Star, puis donné au Conservatoire de la plaisance ».

« C’est bien le bateau original », assure quant à lui l’historien et écrivain Daniel Charles, par ailleurs fondateur du Conservatoire. D’après ce spécialiste, le musée – installé dans les années 1990 dans la base sous-marine – réussit « un gros coup » en récupérant le Vendredi 13, évitant ainsi sa destruction. Une version corroborée par Pascal Riou, responsable des bassins à flot au Port de Bordeaux : « Quand c’est un moule, il n’y a pas de hublot, ni d’accastillage », justifie-t-il.

Pourtant, le doute subsiste. Pour Marc Palmade, éclairagiste à la base sous-marine depuis 15 ans, « quand il est arrivé, les gens ont cru que c’était le vrai Vendredi 13 ». Le Conservatoire aurait-il laissé planer l’ambigüité sur cette belle prise pour se faire de la publicité ? Inversement, ses détracteurs n’essayent-ils pas de minimiser l’importance de cette coque pour s’en débarrasser ?

Quel avenir pour l’épave noire ?

A la fin des années 1990, le bateau est déplacé du terrain où se situe actuellement l’école du cirque au parking de la base sous-marine. Posé de travers sur des pneus et moellons en béton, il est démâté, pour des raisons de sécurité. Depuis, la peinture s’est écaillée. Par endroit, la coque a été taguée. L’épave, qui a longtemps servi de squat, pourrit à petit feu.

Les mâts du Vendredi 13 sont entreposés dans lune des alvéoles de la base sous-marine. Photo NG.

Les trois mâts du Vendredi 13 sont entreposés dans l'une des alvéoles de la base sous-marine. Photo NG.

Controverse sur son origine mise à part, il y a ceux pour qui ce bateau n’est qu’une verrue dans le paysage. Et puis il y a les amoureux de la voile, comme Yves Pélissier, pour qui Vendredi 13 reste une « pièce historique, l’un des derniers vestiges d’une époque glorieuse de délire complet ». Il semble en tout cas que l’épave noire ne soit pas prête de bouger. La Ville de Bordeaux, qui en est propriétaire, « ne veut pas prendre la responsabilité de la déplacer », déclare Dominique Ducassou. « De toute façon, on ne peut pas la lever », ajoute la directrice de la base sous-marine Danièle Martinez. Trop fragile, la coque risquerait de se briser en miettes. Trop coûteux aussi. Et le navigateur bordelais Franck Jouani de conclure, amer : « Ça fait toujours mal au cœur de voir de grands bateaux comme le Vendredi 13 devenir des épaves. Malheureusement c’est le destin de la plupart d’entre eux »

L'équipage
23 jan. 2013
23 jan. 2013

fr.wikipedia.org[...]teau%29

meme wikipedia le connait , c est dire

24 jan. 2013

Google maps vous en trouve bien d'autres, avec ou sans palmares prestigieux, y compris dans des endroits fort improbables, mais c'est un crève coeur.
maps.google.fr[...]/maps

24 jan. 2013

bonsoir
son sister ship le Fryday Star navigue toujours lui..
mais c'est bien le VRAI Vendredi 13 qui est a la base soumarine , pas un moule ni une copie ni je ne sais quoi, il y a encore certains winchs (maousse) !! à poste...
eric

24 jan. 201316 juin 2020

Le Vendredi 13 est un trois-mâts construit en 1972 sur plan de Dick Carter. Avec ses 35 tonnes et 39 mètres de long, il avait un plan de voilure comportant 3 génois bômés. Construit en sandwich fibre de verre/mousse polyuréthane à Saint-Nazaire. Jean-Yves Terlain avait conçu ce prototype spécialement pour la Transat Anglaise (OSTAR), course à la voile en solitaire, courue entre Plymouth (Grande-Bretagne) et Newport (États-Unis).
Géant pour son époque, on le disait impossible à manœuvrer par un seul homme. De fait, au cours de la transat, Terlain rencontra des problèmes de gréement qui le privèrent de la victoire. Il arriva second, derrière Alain Colas sur Pen Duick IV.
Pour payer le bateau, Terlain, et sa compagne de l'époque Karin Desboeuf, décidèrent de l'armer pour le charter aux Antilles. Vendredi 13 fut alors confié à Yvon Fauconnier qui recruta un équipage de marins hôteliers pour seconder son épouse Dany. Leur fille Karine Fauconnier, qui devait à son tour devenir une navigatrice célèbre, participa à ces croisières dès son plus jeune âge.
En 1976, Yvon Fauconnier courut à son tour la Transat Anglaise avec le 3 mâts, mais dut abandonner, blessé, face aux dépressions très creuses qui marquèrent cette course.
Le voilier continua ses navigations entre les Antilles et les États-Unis. Au début des années 1990 il connut cependant de graves problèmes de structure, qui s'avérèrent irréparables. Une copie du bateau fut alors réalisée, mais elle ne restitua jamais le caractère particulier de l'original. Ce sistership fut baptisé Friday Star.
Vendredi 13 fut alors offert au Musée de la plaisance qui ouvrit un temps dans l'ancienne base sous-marine de Bordeaux, où il fut exposé à terre, mâté mais sans sa quille. Après la fermeture définitive du musée, la coque, ouverte à tous vents, resta sur le terre-plein de la base sous-marine où elle se trouve encore aujourd'hui.

Voici Vendredi treize tel que je l'ai vu à Bordeaux en 2011

24 jan. 2013

Il n'a pas tellement bougé depuis :whaou:
J'ai connu l'équipage et le bateau FridayStar en 97. A part le nom anglisé, il n'y avait pas tellement de comparaison possible.

24 jan. 2013

effectivement,il c'est prit tellement de gros temps que la coque est morte.

24 jan. 2013

Au moins lui il a navigué et couru alors que "l'erreur" de Lamazou a commencé à se remplir au bout d'une centaines de milles.
Puis je l'ai vu posée sur un quai à Cherbourg en 1997 et depuis ?!
Je crois qu'il y a eu une vente ? des nouvelles ?

vendredi treize a servi de moule pour la construction du Frifay Star aux CMN à Cherbourg.
Il était considéré comme irrécupérable.

Hubert, de Cherbourg

27 jan. 201527 jan. 2015

Il a fini sur un quai à l'abandon du port du Havre du coté du Pont 6 ou il est resté quelques années pour finalement etre déconstruit sur place, il s'appelait Tag Heuer.
C'est une réponse au post de longcours, concernant le bateau de Lamazou, désolé elle est au mauvais endroit.

24 jan. 2013

Il faut aussi dire qu'a l'epoque de sa construction des differents opposére Terlain et l'architecte qui semble t il avait sous estimer le poid final , certaines pieces realisées suivant les plans de l'architecte furent trouvées execessivement lourde par le skipper.
Un collegue m'avait rapporté (est vrai) que certaine parties (la quille ?) avait été utilisés pour la construction de la copie, et que grace à cette "pirouette " il ne s'agissait pas aux yeux de l'administration d'un nouveau bateau mais d'une "reconstruction , realité ou bruits de coursive.
Le collègue en question a un temps essayé de "pousser" vers cette coque... mais finalement il semble que je sois moins fou ... quoique qu'un temps j'avais été sur la piste du Jet Service (bateau à moteur) qui lui aussi avait été offert au "musée" de Bordeau

24 jan. 2013

Je me souviens de l'avoir vu quand il faisait du charter aux Antilles...
A l'époque, c'était encore un monstre dans sa taille comme dans son aura...
Triste fin...
Mais que sont devenus le "Paul Ricard" de Tabarly, le "Elf Aquitaine" de Pajot, le "Pierre 1er" d'Arthaud, etc...
Pour le Club Méd. de Colas, là, on sait, les scandales de Tapie nous l'ont fait connaître...

24 jan. 2013

Elf Aquitaine est à vendre aux Antilles

24 jan. 2013

@ longcours,
oui "layed keel" date de pose de la quille.

24 jan. 2013

Pierre 1er, ce n'est pas lui qui tourne dans le film Water World ?

24 jan. 2013

La dernière fois que j'ai vu Pierre 1° s'était il y a environ 10 ans au parc d'universal studio en Floride où il flottait dans un bassin sans voile mais avec son enrouleur de génois proengin toujours à poste!

26 jan. 201316 juin 2020

Ce fil m'a donné envie de faire un petit détour cet après-midi pour voir ce que devient Vendredi 13. Pas top ! Vraiment pas top ! Les photos ne sont pas très bonnes car je n'avais que mon téléphone. Assez désolantes tout de même !

26 jan. 2013

On dirait le koursk. impressionant avec ce noir et sans gréement

27 jan. 2013

Cela fait bien plus d'une dizaine d'années qu'il est sur ce parking. je me rappelle qu'en 97, il était déjà bien dépouillé de pas mal de ses winchs ou autres hublots et panneaux de ponts.
D'ailleurs, il me semble bien qu'il était resté mâté un bon nombre d'années avant que ses poteaux soit remisés, d'abord à l'intérieur de la base sous-marine, puis dans un dépôt appartenant a la mairie de bordeaux, où d'ailleurs d'autres bateaux particuliers doivent encore être en train de mourir...
Le Vendredi 13 faisait partie de la flotte du musée maritime de bordeaux, il en était le "fleuron".
Quand au début des années 2000, le musée a été abandonné, remplacé par un projet plus "évènementiel" pour la base, tous les bateaux qui étaient dans la base ont été placé en dépôt, et le pauvre vendredi 13, qui restait sur le terre plein , a fini d'être dépouillé, et commencé à être sauvagement squatté...

27 jan. 2013

Il y avait Jet service (le bateau à moteur )
Je ne comprends pas ces marins qui abandonnent ansi leur bateau ...
Lorsque nous avons retrouvé Oaristys , abandonné sur son corps mort ...je l'ai racheté .
Des marins qui n'aiment pas leur bateau , c'est curieux

28 jan. 2013

Un (bref = 1 semaine) séjour en Guadeloupe m'a montré le nombre impressionnant de bateaux de course qui ont fait la traversée uniquement dans un sens et qui pourrissent (même si en plastique) sur place ...

27 jan. 2013

c'est bien le V.13 original, j'ai navigué et passé d'excellents moments dessus du temps ou il était aux antilles avec comme skipper Yvon R., ex-skipper de plusieurs bateaux fameux.
un bateau tres sympa ..et mythique!

28 jan. 2013

pour bigorno,le paul ricard rebaptisé manureva a coulé avec son proprio alain colas

28 jan. 2013

@massale : non. "Paul Ricard" n'a rien à voir avec Pen Duick IV qui est devenu Manureva.

27 jan. 2015

Effectivement, impossible de confondre ces deux bateaux, totalement differents esthetiquement, et techniquement.
Il me semble que la coque centrale de paul ricard avait ete reutilisee pour un autre bateau, mais je ne sais plus lequel.

27 jan. 2015

C'est ça. Ensuite, j'ai retrouve sur google.
Cote d'or, chavire, lors d'une transat en double avec jean le cam il me semble.

27 jan. 2015

Mlm, Paul Ricard à été en Côte d'Or et a chaviré au large du Portugal. Après avoir été abandonné de longues années à Lisbonne, il a été récupéré et a navigué.

28 jan. 201328 jan. 2013

V13 n'a atterrit là qu'en tant qu'emblème du musée maritime. Le musée ayant sombré, le machin est resté en place.
Mais il n'y a pas de quoi pleurnicher pour autant. La coque était fichue et la restauration d'un tel bâtiment aurait couté plus cher que la construction d'un neuf.
Pour ceux qui ont navigué dessus, ils garderont des souvenirs fabuleux, liés à l'équipage et aux moments passés sur la mer avec ce bateau.
Si on devait sauver tous les bateaux sur lesquels on a navigué, certains seraient encore à espérer le renflouement des navires de la baie de Saint-Pierre.

28 jan. 2013

Bien d'accord avec toi, eliot. En revanche, le voir dans cet état est triste. Il vaudrait mieux pour tout le monde faire place nette !

28 jan. 2013

c'est pas faux

27 jan. 2015

Bonne nouvelle, il semble que Vendredi 13 va être restauré dans le cadre de la construction du futur nouveau musée de la marine dont la construction vient de débuter.

www.sudouest.fr[...]780.php

27 jan. 2015

voila une bonne nouvelle !
mais je ne sais pas si les 250.000 euros prévus seront suffisants pour le rendre navigable à nouveau. Peut être simplement pour le rendre "flottable" au port ?

27 jan. 2015

Après le 'scandale' de la Calypso, le scandale de Vendredi 13??

27 jan. 2015

250 000 € pour reconstruire une épave de 39 m, c'est vraiment peu et il faut vraiment avoir de l'argent à perdre ...
D'autant plus, qu'il existe déjà une réplique qu navigue depuis longtemps et s'appelle "Friday Star"...

10 déc. 2015

"Friday Star", une réplique? pourtant en 98, à St Martin, j'en ai vu un "Friday Star", sur lequel était inscrit en plus petit "Vendredi 13", j'ai pensé que c'était bien l'original?

Friday Star à été moulé sur la coque de Vendredi Treize

27 jan. 2015

C'est ce qui me gene dans les sommes enormes ainsi depensees dans les bateaux de course actuels.
Exemple le cata suisse et le tri us, pour la 34e coupe, qui n'ont fait que 4 regates. Pour des sommes completement dingues.
Un bon bateau est quelque chose de durable, ce que ne sont pas du tout ces bateaux types pour une seule course.
Pas une tres bonne image pour notre sport prefere.

27 jan. 2015

Il y a eu un sujet ce soir (27/01/2015) sur FR3 Aquitaine :

Vendredi 13, sera réhabilité et exposé au futur Musée de la Mer et de la Marine de Bordeaux qui doit ouvrir ses portes en 2016 (secteur Bassins à Flot).

Le porteur, promoteur et mécène du projet a donné une interview en marge du sujet.

27 jan. 201527 jan. 2015

Si c'est pour finir comme la Calypso? Bateau autrement chargé d'histoire;

09 déc. 2015

News : france3-regions.francetvinfo.fr[...]11.html
Le bateau va reprendre du service

09 déc. 2015

voiaaalaaa. ça c'est bon

10 déc. 2015

Vu sur FR3 aquitaine il est racheté mis sur chantier au bassin a flot pour rénovation prévu pour nue mise a l'eau fin 2016 via le musée

10 déc. 2015

Le musée existe encore ?

11 déc. 2015

Non le musée est fermé depuis plusieurs années.

11 déc. 2015

Faut espérer que beaucoup de choses , mats , accastillage , etc ont été mis à l'abri car il ne reste que la coque qui ne m'a pas semblé au mieux de sa forme la dernière fois que je l'ai vu , cela me semble être un chantier gigantesque pour au final en faire quoi ?

11 déc. 2015

je me suis garer à côté il y a quelques semaines et je me demande bien comment il serait réparable. Amha la coque est morte... Ou alors version Pen Duick, mouler dessus une nouvelle coque, et encore si c'est possible après un (très) gros travail de reprise à l'enduit...
On verra mais je crains que l'association qui l'a racheté ne puisse aller au bout

12 déc. 2015

j'y étais entré il y a longtemps, il y avait les moteurs complets et les mats ,mais la coque était fracturée et consolidée par des chevrons à l’intérieur et tout était déjà très dégradé mais complet.
Ensuite les accès ont étés condamnés , les mats retirés (ou tombés) suite surement à des dégradations car cet endroit c'est un peu la cour des miracles, libre d’accès...
Il va y avoir du boulot..

25 mar. 2016

Voici le lien vers l'association qui est en train de le restaurer :

www.facebook.com[...]desens/

25 mar. 2016

Je suis comme hungry bird je vois pas bien l intérêt de renover ce bateau maintenant si un mecene a de l argent a gacher Il y a vraiment des bateaux plus chargé d histoire a renover

27 mar. 2016

le 13 va revivre et tous çà grâce a Bertrand ces déjà lui qui a rénové cote d or . je suis outré par certains propos a croire que l histoire n a plus ça place dans ce monde de fou. faire renavigué ce bateau ces ce qui y a de plus géniale et de montré qu il est pas mort , ce bateau est un mythe , on a bien reconstruit le biche ,pourquoi ne pas avoir refait une copie , pour la calypso ces encore une autre affaire , les penduick aussi ces géniale de les gardé en état de navigué , d ailleurs je suis très content de voir que Loïc Peyron faire la transat anglaise dessus le 2 . les bateaux de courses sont très souvent abandonné et rêve de sens est la pour essayé de pas les laisser pourrir et je suis sure que beaucoup heocien aimerai faire une sortie sur un de ces bateau , pour ma part j ai navigué sur penduick 3 pendant une journée avec 25 nœuds de vent et ce fut une très belle sortie surtout quand je les barré . ne laissons pas notre histoire rester que dans des photos et dans des livres .

27 mar. 2016

photos de la rénovation, le carré et peint!

www.facebook.com[...]782119/

28 mar. 2016

Peinture sur merde egale propreté
Si le carre est peint la rénovation est casiment finie

28 mar. 2016

au lieux d avoir des propos comme çà va voire ce qui a été fait avant de jugé .

28 mar. 201628 mar. 2016

Mouais, sur un chantier comme ça ça me parait pas déconnant de commencer par faire un coup de propre a l’intérieur pour pouvoir casser la croûte et boire un coup dans de bonnes conditions.
C'est plus sympa que dans la camionnette ou sous une bâche, non?

28 mar. 201628 mar. 2016

Sans déconner, ce genre de commentaire est à chier !
Et je suis volontairement grossier parce que c'est insupportable!

Que sais tu de la préparation des supports? Tu y as participé?

Non?

Alors que vient faire cette réflexion?

Je suis ulcéré, chaque jour davantage, par la tenue des fils, par les commentaires sans cesse plus négatifs à propos de tout et de n'importe quoi.

28 mar. 2016

"Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire et surtout la grande armée des gens, d'autant plus sévères, qu'ils ne font rien du tout."
Jules Claretie

28 mar. 2016

Le jeu des réponses ont décalé mon commentaire ci-dessus. Il s'adresse naturellement à Jean Paul qui ne voit pas l'intérêt de cette restauration mais qui, visiblement, ne peut s'empêcher d'en suivre l'avancée pour mieux l'enfoncer.

29 mar. 2016

Pas de quoi prendre une quinte Grietick ????
Je pense que Jean Paul fait référence à la méthode "armée". Une rénovation ce n'est pas que cosmétique mais ça peut être un choix.
Et je suis aussi interrogatif sur l'intérêt d'une réabilitation d'un bateau qui ne présente pas autant d'intérêt que d'autres qui pourrissent dans les vasières morbihanaises. Amha.

30 mar. 2016

(c'est bizarre j'avais posté des smileys et ils se sont transformés en points d'interrogation - ce qui ne donne pas le même ton à mon intervention)

29 mar. 2016

Si, si. Je persiste et je signe.
jean Paul fait surtout référence à sa mauvaise foi et je pense que, parfois, il faut réagir, même vertement.

Je suis, en général, peu bavard et plutôt modéré, mais c'est H&O que je défends dans cette intervention musclée.

28 mar. 2016

Le support a l'air nickel , préparé a la main sans sablage .Surement a l'orbitale ,ne restent que quelques plaquettes d'appret ou d'enduit.Bref c'est nickel ,pret a peindre ,un chantier n'aurait pas fait mieux ,ni plus .Bon courage au marins rénovateurs et bravo.Gros bateau ,gros boulot .

28 mar. 2016

dofin celui qui gère l association est déjà celui qui a refait cote d or et il connait sont taf, je le connait très bien Bertrand ,donc je lui fait confiance il ces parfaitement ce qu il fait et a du monde autour de lui qui très bien le monde du nautisme , il ces pas lancer a aveuglette j ai hâte de le voire sur l eau ce bateau .

28 mar. 2016

Je paierais cher pour pouvoir me retrouver a la barre ...Quel pied .quel beau projet .

29 mar. 2016

Par contre puisqu'il s'agit d'une renaissance cela mériterait peut être un nouveau sujet non ?

09 mar. 2017

Je remonte ce vieux fil car le 13 n'est pas encore sauvé. www.bateaux.com[...]affaire Apparemment l'association Reve de sens a du arrêter le chantier malgré un boulot énorme déjà effectué. Voici le lien de cette association dont le président n'est autre que le marin qui a rénové le Paul Ricard aujourd'hui Cote d'Or pour prendre le départ de la route du Rhum en 2010(). A quand un comité de soutien pour ce bateau de légende?

09 mar. 2017

le projet du départ était de le découper en deux mes Bertrand avais réussi a convaincre de le refaire navigué ce bateau , il ont déjà déjà sauvé team china qui pourrissait a la trinité/mer , ces toute même bien dommage de voire des bêtes de courses qui pourrisse il y a un 60 open imoca a brest .

15 mar. 2017

As-tu plus de précisions sur cet imoca stp.
J'ai un copain suédois qui pourrait être, peut-être, intéressé.

09 mar. 2017

Ca me fait un peu penser à l'histoire de la Calypso de Cousteau que j'ai vu à Concarneau il y a 3 ans déjà. Vous ne pourriez pas proposer de constituer un fond alimenté par la récupération des salaires des assistants parlementaires "familiaux" ? Ca serait déjà un début de financement pour un beau musée.

09 mar. 2017

A la lecture des différents documents, on peut constater qu'une "vieille" coque qui devait se casser dès qu'elle serait déplacée à très bien supportée le déplacement.

Certains voiliers, classe J notamment renaviguent et personne ne trouve à redire sur le fait qu'il n'y a quasiment plus rien qui date des années 1930.t.

Alors les experts (souvent autoproclamés) qui savent tout devrait parfois réfléchir un peu avant d'affirmer. :oups:

Pour finir, à garder en mémoire la phrase de Mark Twain:
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait!
Je trouve que ce pourrait être la devise de Rêve de Sens.

09 mar. 2017

Si j'ai bien compris il en aurait déjà couté 430 000€ et la coque n'est juste que poncée .

15 mar. 2017

430 k€ pour poncer une coque ça fait un peu cher de l'heure cette affaire.

02 mai 2017

Oh j'angoisse le monsieur a dit déjà 400 k € et la coque n'est juste que poncée.
Ça fait 10 000 € du mètre je trouve ça un peu cher c'est tout.

15 mar. 201715 mar. 2017

une coque .... de 43 mètres! interieur/exterieur .... grattage, sablage, enduit, transport, couverture, enduit ... ... ...

C'est facile de minimiser, quand ion ne connais ni tenant ni aboutissant et surtout quand on était pas de la partie.

Je ne comprends pas que quelqu'un s'acharne à vouloir rescuciter Vendredi 13 !

Sa coque jugée à l'époque " foutue " à servi de moule pour le Friday Star (avec un plus grand franc-bord)
Pour faire le moulage, il a fallu rigidifier la coque de Vendredi 13 qui se tortillait.
Cette construction s'est faite aux CMN à Cherbourg.
Un de mes copains travaillait dessus.

Il est vraiment étonnant de voir ressurgir ce cadavre et de voir quelqu'un espérer le réparer.

Autant se servir encore de la coque comme moule, si toutefois elle.peut le supporter ...

09 mar. 2017

En voila une bonne idee Pierre3! De l argent bien depense, ca change!
Blague a part, cela me desole de voir une telle legende et un vrai savoir faire de Mr Quentin reuni sur un meme lieu , et que cela tombe a l 'eau. Divers article sont paru sur bateau.com, notament la reponse du fond proprietaire du 13, leur valeur d expert maritime n est rattache a rien, contrairement a Mr Quentin!

Pardon pour le manque d accents, mais ma valeur d expert sur smartphone , meme moi j en doute!

09 mar. 201716 juin 2020

Le Vendredi 13 faisait partie du lot des bateaux cédés pour 1€ symbolique par la ville de Bordeaux au fonds du futur Musée de la mer et de la marine. Dans ce lot se trouvait le Jester, le voilier à jonque du Major Blondie Hassler, créateur de la Transat anglaise de 1960 avec le journal britannique The Observer. Ce voilier est au fond de l'eau depuis 2013.
Des plongeurs amateurs d'un club de plongée avaient bien tenté de le renflouer mais Norbert Fradin, le "propriétaire du 13", juste par la volonté de technocrates, a bloqué l'opération. Quand on sait que le major Hassler est le héros de l'incroyable opération Frankton qui, en 1942, sabota des navires allemands, à Bordeaux. Quand on pense que sur les dix commandos, seuls deux survécurent!!! C'est pour honorer ce haut fait d'arme et en mémoire de ces compagnons disparus que Blondie Hassler avait fait don du fameux Jester à la ville de Bordeaux, demandant simplement qu'il soit entretenu. le mât du Jester émerge encore à l'entrée du dernier bassins à flot, juste derrière le chantier actuel du 13.
Ce soir, j'ai un peu honte d'être Bordelais!

09 mar. 2017

Ça alors ,quel info et quel bordel . Quand a-t-il sombré ? C'est vraiment une honte .

09 mar. 2017

Je decouvre egalement.... quelle honte.

Heu... une photo nette, c'est possible?

09 mar. 2017

C est pas de bonne augure pour le muse de la mer Bordelais tout ca....

10 mar. 201716 juin 2020

Bonjour à tous.

Je suis retourné ce matin sur les lieux.
J'espère que ces photos, prise par le portable, seront de meilleure qualité.
Concernant le 13, le chantier a été entièrement vidé, la dernière bâche de protection n'a pas résisté aux vents du début de semaine. La coque, est impressionnante, hublots du roof et ouvertures de pont exposés aux intempéries : il a dû se remplir d'eau avec ce qui est tombé ces jours derniers. J'ai discuté avec des riverains qui vivent à l'année aux bassins à flots. Ils m'ont raconté les journées passées par l'association au chevet de l'ancien pur-sang des mers. Travail de titans!
Impression de malaise également : sur place, beaucoup pensent que la coque vit ses derniers jours "publics". Comme le France, à l'abandon sur le Quai de l'Oubli, le 13 va être transporté et caché à jamais des yeux des bordelais dans son hangar de l'oubli!
LOIN DES YEUX, LOIN DU CŒUR!

10 mar. 2017

Quel désastre . Ça reflète bien l'époque de m .,dans laquelle on vit .
Par respect pour le patrimoine ,surtout celui ci c'est absolument incroyable de voir ça .j'en reviens pas .

10 mar. 201710 mar. 2017

merci pour les photos ateraxia...et de nous informer.

OHHHH ...les bordelais...personne chez vous n'est choqué par tout cela?
Personne pour rappeler à la communauté son devoir de conservation?
Ne me dites pas que les finances ne sont pas suffisantes...ou alors aller faire un tour à Douarnenez, à Por rhu, voir ce que des asso et une tout petite ville sans gros moyens, arrivent (difficilement) à maintenir à flot....

pardon...mais là, c'est la honte.

10 mar. 201710 mar. 2017

Impossible que ce soit le Jester original puisque Blondie Hasler l'a vendu à Mike Richey en 64 et il à été contraint à abandonné le navire en 88. Une tentative de remorquage à fait coulé Jester à 500 miles au sud-est d'Halifax. Une réplique de Jester à été réalisée en 92 et à participé au Jester Challenge au moins jusqu' en 2012. Trevor Leek est le propriétaire.
Une autre réplique s'appelle "China Blue" et appartient à Tim McCoy.
Peut être qu'une réplique à coulé dans le port mais ce n'est pas l'original.
Ca fait quand même mal au coeur de laisser des bateaux comme ça.

web.archive.org[...]er.html

10 mar. 2017

Visiblement ce monsieur Fradin n'a pas le même point de vue :

www.bateaux.com[...]viguera

....... wait and sea :)

10 mar. 2017

Et la réponse trois jours plus tard de Bertrand Quentin postée plus haut par Hériona-team:

www.facebook.com[...]7251893

10 mar. 201710 mar. 2017

@ Tupperware
Même si j'ai un faible pour le milieu associatif surtout contre un promoteur, je me garderai bien de prendre partie pour l'un ou pour l'autre, n'ayant qu'une vue très partielle du sujet (les 2 nouveaux liens proposés dans sur le forum) mais je trouve qu'il est toujours intéressant d'avoir les 2 sons de cloches.

10 mar. 2017

Vu que les deux liens avaient été mis plus haut j'ai rajouté le deuxième que tu avais oublié
:-)

10 mar. 2017

bien d'accord avec PtitLu. Pour une discorde il faut être deux. Après l'avis sur l'avancé des travaux et la qualité des travaux effectués, j'aurais plutôt tendance à faire confiance à un gars qui a rénové le trimaran de Tabarly et qui l'a aligné au départ de la route du rhum 2010 plutôt que l'avis d'un promoteur (avis tout à fait personnel). Les témoignages rapportés en direct par Ateraxia semblent confirmer les dires de Mr Quentin concernant l'association Reve de sens et l'attitude de ce Mr Fradin.

Dire que ce bateau est maintenant sans avenir, c'est désolant. Le revoir naviguer en aurait sans doute fait rêver plus d'un. Pour moi, rêver n'est pas un droit, c'est un devoir. J'espère que cette association et ce Mr Fradin trouveront une solution acceptable pour continuer, pour Vendredi 13.

10 mar. 201716 juin 2020

J'ai rappelé mon pote plongeur qui a tenté de renflouer le bateau de Blondie Hasler
Ce n'est pas le Jester mais le Summer, également du héros anglais, qui est coulé derrière le 13.
Cela ne change rien au fond surtout qu'en lisant l'article ci-après.
4 années ont passé et le bateau gît toujours au fond des bassins à flot!!!

Le voilier du major Hasler victime d’un coup de vent
A LA UNE BORDEAUX - Sud-Ouest publié le 07/02/2013 à 0h00 par Michel Monteil
Donné dans les années 90 à Bordeaux, le « Summer » avait été imaginé par le chef de l’opération Frankton menée en 1942 contre des bateaux allemands.
Etrange ironie de l’histoire à la Base sous-marine. Vendredi dernier, un voilier a pris l’eau et a coulé à la suite des coups de vent. Il avait appartenu à Herbert Blondie Hasler, le militaire britannique qui, en 1942, était à la tête d’un commando venu en catimini au port de Bordeaux saboter des navires de guerre allemands.Hier après-midi, à l’entrée d’une des alvéoles de la base sous-marine, avec une bonne vue, on apercevait un mât émergeant de l’eau. L’avarie date de vendredi dernier, expliquent les services techniques de la Ville. Le « Summer » a commencé à prendre un peu d’eau, à gîter et, passé le week-end, à s’enfoncer dans le bassin. Certes, ce voilier en contreplaqué n’était ni jeune ni en parfait état. Mais il a une valeur historique. Il a été construit en 1966 en Grande-Bretagne. L’auteur de ses plans et son propriétaire était Blondie Hasler. Un passionné de voile et de courses océaniques qui avait posé le pied à Bordeaux une nuit de 1942 : »L’opération Frankton ». Il était alors major et à la tête d’un commando de 12 membres de la marine royale britannique envoyés début décembre 1942 pour l’opération Frankton. Installés dans des canoës, les hommes avaient remonté l’estuaire durant cinq nuits. Objectif : poser des mines ventouses sur des bateaux allemands présents dans le port. Cinq navires seront ainsi endommagés mais deux marins anglais seulement survivront : Blondie Hasler et Bill Sparks. Leur action courageuse est célébrée chaque année. Blondie Hasler est rentré en Grande-Bretagne en 1943. Devenu colonel, il s’est consacré à la voile, a organisé la première transat et a fait construire en 1966 son propre voilier novateur pour son époque, aux formes originales, et baptisé « Summer ».Le chef de l’opération Frankton est décédé en 1987. Au début des années 90, Bordeaux décide de créer, dans la base sous-marine, un Conservatoire international de la plaisance. Jusqu’à 120 bateaux de tous types y seront exposés. Un ami de Blondie Hasler fait alors don du « Summer », estimant qu’il a toute sa place dans ce lieu. Le voilier en contreplaqué se paiera même le luxe de voguer sur la Garonne aux côtés du « Belem ». Les visiteurs n’étant pas au rendez-vous, la Ville de Bordeaux décide en 1997 de fermer le Conservatoire de la plaisance, de rendre les bateaux à leurs propriétaires ou aux descendants de ceux-ci et de vendre aux enchères les autres. Quelques-uns sont toutefois restés. Dont le « Summer ». Aujourd’hui en partie coulé, celui-ci n’a pas rompu ses amarres. La Ville de Bordeaux a pris contact avec des sociétés susceptibles de le renflouer. Il devra ensuite être restauré et il est probable qu’il aura sa place au futur Musée maritime en projet aux Bassins à flot. Bordeaux doit bien ça à Blondie Hasler.


10 mar. 2017

Très intéressant tout de même ,et décevant de toute façon de laisser crever un bateau ,quel qu'il soit ,encore plus lorsqu'il a une histoire .
Pour cela chacun fait avec sa conscience ,même si parfois quelques circonstances personnelles peuvent compliquer sa gestion .
Le Jester suite .
www.c-royan.com[...]er.html

10 mar. 2017

Dans le même ordre d'idée, qu'est devenus Club Med, Phocea etc
J'avais lu que la propriétaire l'avait vendu et que la bateau avait été ensuite saisi .

10 mar. 2017

Vendu à Mouna ayoub ,qui en avait fait un' fashion boat' puis revendu en 2009. Saisi en 2012 au Vanuatu. qui sait ou il est ,c'est un nouveau jeu ? ;-)

10 mar. 2017

Appartient à Xavier Niel c'est qui ça Free man ,?oh ho

10 mar. 2017

Je viens de le localiser :il est au mouillage en Malaisie

11 mar. 2017

m’étant mis en relation avec Reve de sens, il semble que l'association ne va pas forcement lâcher l'affaire. Ils ont un sacré cran et une extraordinaire volonté de faire re-naviguer le 13! Une pétition "devrait" voir le jour ou/et un comité de soutien dans les prochains jours... je mettrais un lien ici si cela se fait . En tout cas leur accueil a été chaleureux et très ouvert.

12 mar. 2017

JESTER

14 mar. 2017

la honte quand on lit cela, ce n'était pas sorcier de le sauver qd meme
"
L’avarie date de vendredi dernier, expliquent les services techniques de la Ville. Le « Summer » a commencé à prendre un peu d’eau, à gîter et, passé le week-end, à s’enfoncer dans le bassin.
"

15 mar. 2017

Ce qui prouve bien qu'à Bordeaux ils ont peur de l'eau et qu'ils préfèrent? le rouge.
Laisser un bateau s'enfoncer tout le weekend sans penser à envoyer un plongeur faut quand même le faire.

15 mar. 201715 mar. 2017

pour en revenir à Vendredi 13
je l'ai vu l'an dernier à Bordeaux. La coque a joué, sans doute à cause d'un mauvais calage sur ber, ou d'une faiblesse structurelle interdisant son stockage à terre. La coque est, comment dire ? gondolée ? vrillée ? On dirait que ce bateau a gardé en mémoire le dernier train de houle sur lequel il a navigué...
Est-ce bien raisonnable de s'acharner à vouloir refaire naviguer un tel voilier dont la carène est tordue. (S'il est gondolé ce n'est quand même pas une gondole).
Suggestion : s'en servir comme salle d'appoint pour le futur musée, ou simplement le garder à flot, à quai.Une chose est sûre : il serait bien mieux à flot que sur ber, où il se tord.
Pas sûr que les Affaires Maritimes l'autorisent à renaviguer un jour vu l'état de la structure.

15 mar. 2017

J'avais visité l'intérieur il y a longtemps sur le terre plein de la base de sous marins l'intérieur était encore en " l'état "
il était consolidé ,étrésillonné par des bastaings a l'intérieur au niveau des moteurs ( complets)et cela n'avait pas l'air récent , ultérieurement il a été pillé , vandalisé ,squatté ensuite, les ouvertures ont été sellées et les mats retirés/tombés.
Par contre j'ignore où était la quille ?

15 mar. 2017

Je re-dévie un peu ,excusez la parenthèse .
Le 60 pied abandonné a Brest ,c'est juste le seul double vainqueur de l'épreuve ,bonjour tristesse .Top mauvais trip .
www.letelegramme.fr[...]746.php

15 mar. 2017

En tout etat de cause l'association reves de sens , Elle y croyait. Pour info, paru en février 2017. ça pu un peu quand même. www.sudouest.fr[...]227.php

16 mar. 2017

Hello,
Pour ceux que cela intéresse:
L'association qui est à l'initiative et qui bossait sur la coque du 13 depuis 2015 a mis en ligne sur son site documents et articles de journaux concernant cette affaire.

www.reves-de-sens.com[...]

La lecture du dossier financier est édifiante et permet de mieux comprendre les chiffres avancés ici et là.

01 mai 2017

En tout cas je viens de relire le livre vendredi 13, cela donne vrmt envie de le voir naviguer à nouveau. je connais le triste destin de dany fauconnier, mais qui sait ce qu'est devenue karin desboeuf ?

02 mai 2017

quel destin ?

03 mai 2017

ah ok

03 mai 2017

elle n'est malheureusement plus de ce monde...

03 mai 2017

POURQUOI, un machin qui a navigué avec un certain succès , y a pas mal d'années , devrait devenir une IDOLE DES FOULES , indéboulonnable et coûteuse, alors que son temps est passé, que sa construction pas prevue pour durer des décennies, mais pour gagner quelques courses, a atteint ce qui semble un point de non retour, à moins d'y injecter des sommes phénoménales, hors de proportion d'une valeur subjective du canot.
Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables, les canots pourraient suivre le même chemin.
Dans certains milieux économiques, on appelle ça un retour sur investissement...
Notion que certains ont tendance à mépriser.

05 mai 2017

je suis pas d accord avec toi et pour cause certains revienne en courses et battes des records l ancien idec de Francis qui était l ancien charal de Kersauson et encore preuve avec l ancien geronimo qui est devenus sodebo et qui bat le record du monde en solo .

05 mai 2017

je dit pas que le 13 peut battre des records mes peut très bien faire des choses bien

06 mai 2017

je suis ok avec toi mes l ancien charal n a pas subi de gros travaux contrairement a Geronimo , sur le 13 soie il garde son originalité d époque soit il peuvent lui installer un gros v8 et ce sera pas la même .

05 mai 2017

Quel est l'age de Vendredi 13, déjà?

05 mai 201705 mai 2017

@heronia concernant Charal et Geronimo

Oui mais que reste il des coques initiales .... je peux mettre un V8 Ferrari dans une Fiat 500 et en effet elle marchera mieux mais $$$!!
Ces bateaux n'ont plus rien à voir avec l'origine.

22 sept. 2017

Donc d'après toi il faut raser le Louvre, la chateau de Versailles (et toutes les vieilles batisses non modernes) les musées qui ne contiennent que des vieilleries, transformer les pen Duick alu en cannettes de bière "modernes", etc ???
:lavache: :lavache: :lavache:

Belle mentalité uniquement tournée vers le "productif" et l'"utilitarisme" !!!
On avait un président qui avait les mêmes discours, il avait même supprimé l'enseignement de l'histoire "inutile" dans les écoles dans certaines filières !

hé bien malgré son discours "utilitariste" on n'a vu aucun progrès en France, bien au contraire !

Penser qu'il faut faire table rase du passé et de la culture, se couper de l'histoire et de ce qui a fait le passé, aussi bien collectivement qu'individuellement, est toujours contre productif.

04 mai 2017

Vendredi 13 ( enfin la coque ) a quitté hier les bassins à flots en direction d'un entrepôt de Bordeaux nord .

06 mai 2017

Vendredi 13 rase mon bateau au mouillage a l anse mitan en 83 .....( Martinique )

06 mai 201716 juin 2020

photo

21 sept. 201716 juin 2020

le summer de Hasler a été renfloué et sorti de l'eau des bassins à flot de bordeaux

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (177)

mars 2021