Qu'est ce qu'un "bon marin" ?

Qu'est ce qu'un "bon marin" ?

Je lis souvent sur le forum Hisse et Oh qu'il y a des "bons marins" et des "mauvais marins" bien que je trouve que ce terme n'est pas vraiment adapté à la plaisance.

Qu'en pensez vous ?
Quels sont vos critères ?

L'équipage
09 fév. 2021
09 fév. 202109 fév. 2021

Hello,

Voici peut-être un début de réponse:

Ah mince, tu parlais des marins, pas des chasseurs ?!?
Pas grave, je crois qu'il y a des marins-chasseurs.

Amicalement.
FX

09 fév. 2021

;-)
Déja vue sur Hisse et Oh, mais toujours applicable à tous les domaines !

Qui est volontaire pour en faire la version "marine" ?

Je sais que la version "paté Hénaff" était pas mal, mais pas assez "extrêmiste" ;-)

09 fév. 202109 fév. 2021

« par beau temps, il n’y a que de bons marins»

A vous de comprendre les répercussions philosophiques.

09 fév. 2021

Le "bon marin" est pour moi celui qui saura être prudent pour lui et son équipage, rien de plus.
Cela pouvant aussi bien être un plaisancier du dimanche conscient de son niveau et qui adaptera donc son programme à la petite famille qu'il transport qu'un marin d'expérience qui saura lever le pied pour son équipage quand il le faut.
Le "mauvais marin" à l'inverse serait celui qui aime faire les gros bras et sortir des phrases à la con du genre "quand il n'aura plus rien a vomir..."

09 fév. 2021

A ce propos ma compagne est en train de lire "les vantards de la mer" de jean Luc Coudray et Emile Salgari ;-)
Mais je n'ai pas pu le lire encore, je n'en ai pas d'avis et ne sais s'il est bien en rapport avec l'intitulé de ce fil ;-)

09 fév. 202109 fév. 2021

Bonjour,
j'entasse en vrac ...

Conscient des éléments, des qualités et défauts de l'équipage, de la robustesse du bateau et de ses performances.

faire les bons choix ou les moins mauvais
Prendre soin de son bateau
Le connaitre dans tous ses recoins
Avoir des pièces de rechanges, du double, voir du triple
Savoir réparer, maintenir en état parfait l’équipement et le bateau

Avoir des procédures connues de tous
Prendre soin de son équipage et connaitre ses limites
Connaitre ses propres limites et celles du bateau
Prendre les décisions, en ayant demandé conseil et écouté les contradictions, et surtout vérifié chacun des choix possibles
Faire un détour ou abattre de quelques degré pour calmer et diminuer le stress de chacun
Savoir lire le vent et la mer
Améliorer sans cesse ses connaissances météo
Savoir attendre, être calme pour gérer les problèmes complexes
Savoir anticiper les événements

Profiter de chaque instant et trouver du plaisir à naviguer et transmettre sa joie.

Les 2 derniers jours et la nuit avant son arrivée aux Sables de Clarisse Crémer, m'ont fait dire d'elle, "c'est un bon marin". Sa façon de régler son bateau de négocier le passage sous la dépression en longeant l'Espagne, le bord un peu long à mon gout vers l'Est après Gijon qui tout compte fait a été déterminant...Les sourires à l'arrivée, au milieu d'une grande joie. "Un grand marin" qui connait ses faiblesses etc ...

09 fév. 2021

(sans parler de ton aparté sur Clarisse, qui pourrait bien devenir un bon marin !)

Ce que tu décris, c'est pas un bon marin, c'est un marin "parfait"... ça existe ?

10 fév. 2021

Hum, un marin parfait pour sa famille, c'est celui qui accepte d'aller mouiller devant une plage pour le bain des équipiers, jeunes et moins jeunes, au lieu de continuer à tirer des bords pour respecter la planning.

10 fév. 2021

ça sent le vécu !

09 fév. 2021

100% ok avec ta définition!

09 fév. 2021

Le bon marin pensera au bar qu'il serait bien en mer.
Le mauvais marin est en mer et se dit qu'il serait mieux au bar.

Mais c'est très réducteur et inadapté aux coureuses et coureurs du Vendée Globe.

09 fév. 2021

Coureuses ou coureures? on ne sait plus trop avec la féminisation des noms des professions. Et marin, comme médecin ça donne quoi au féminin?

09 fév. 2021

La différence entre
- un mauvais marin.
- un bon marin.
- un très bon marin

Le mauvais marin, par force 8 est en mer.
Le bon marin par force 8 est au bar.
...

Le très bon marin, par force 8 est avec la femme du mauvais marin.

09 fév. 2021

Excellent ! mdr !

l'un est à la barre, l'autre au bar et le très bon a la barre !

09 fév. 2021

Là les gars ces deux réponses sont à encadrer !

10 fév. 2021

C'est là que l'on voit l'importance de l'orthographe (à la barre, a la barre).
Excellent, tous les deux !

09 fév. 2021

Il y a un bon adage dans l'aéronautique, qui est transposable dans une certaine mesure à notre milieu maritime:
"Il n'y a pas de bons pilotes, il n'y a que des vieux pilotes"

09 fév. 2021

Cela fonctionne aussi avec les plongeurs, en mer pas ceux au fond des restaurants).

09 fév. 2021

comment nous les plaisanciers ,pouvons nous juger les marins qui eux sont des professionnels .
le métier de marin existe ,pas celui de plaisancier ...
chacun chez soi et les calamars seront bien gardés .
alain

09 fév. 2021

Bonsoir,
J'aime bien la tournure de ce fil,j'avais peur que ça soit très sérieux et l'humour a pris le pas...
En montagne on dit aussi qu'un bon guide est un guide vivant...mais j'en connais des mauvais qui le sont toujours...
Sinon je dirais un bon marin est un marin qui cherche toujours à apprendre non ?

09 fév. 2021

Ça dépend de la sauce et de la cuisson ... :-D

09 fév. 2021

De mon côté c'est bien grillé mais saignant dedans...un jeune marin alors ?

09 fév. 2021

...ça sent le creux de l'hiver ce type de sujet...vivement des jours meilleurs.

10 fév. 2021

dejà le terme de "marin" attribué aux plaisanciers qui pratiquent un loisir épisodiquement quelques jours ou semaine par an me parait inapproprié .

et s'il se considére etre "marin" alors c'est forcement un mauvais ..

10 fév. 2021

Respecter les éléments, saluer les grains, arrondir les caps, préserver le matériel,préserver son équipage
Quelques formules concrètes qui peuvent approcher la définition d'un marin qui navigue et prévoit... et surtout qui fait face à l'imprévu ...

10 fév. 202110 fév. 2021

Le CNRTL est très clair : si le nom "marin" s'applique aux professionnels, ce n'est que dans la seconde acception du mot. Le premier sens du mot, lui, se rapporte à l'art de naviguer.
La différence entre les 2 est que l'un sait naviguer, l'autre sert à bord.
N'en déplaise à ceux qui ne savent pas utiliser un dictionnaire et voudraient changer le sens des mots.

MARIN, subst. masc.
A. − Homme habile dans l'art de la navigation, qui a des aptitudes, du talent pour naviguer. Synon. loup de mer (fam.), navigateur.

B. − Homme qui, par profession, navigue et sert à bord d'un bâtiment de la marine marchande ou de l'État, quel que soit son grade ou sa fonction.

La question est donc : quels sont les critères d'évaluation dans l'habileté à naviguer...

10 fév. 2021

et plaisancier ?
celui qui va sur l'eau dépenser ses économies et qui ne le ferait pas si on le payait pour le faire .
Alain

14 fév. 2021

voila qui est clair 👍

10 fév. 202110 fév. 2021

Cette notion me fait sourire, car, pour ma part, je suis une débutante, et, étant tout à fait lucide, j'ai démarré par la théorie (cours de navigation ( niveau Yacthman, en Belgique) + stage. Résultat? Je suis bien consciente qu'avec tout ça en tête, on doit encore démarrer l'apprentissage de la navigation de la voile. Qu'on a tout à apprendre, sur le "terrain".

Sauf que, sur le ponton, j'ai croisé bien des gens qui ricanaient du haut de leur 20 ans de navigation voire plus, "sans avoir jamais dû apprendre, pas besoin", mais qui avouent ne pas reconnaître telle balise ou telle règle de privilège si deux navires se croisent.

Bref, je suis consciente de n'être qu'une piètre débutante, qui a passé plus de temps à réparer son bateau actuellement, mais pour moi, théorie et pratique vont de pair. Démarrer par l'un n'est pas plus méprisable que de démarrer par l'autre. Surtout quand on entre "tard" dans la navigation (45 ans pour les premiers cours, j'en ai 47), et qu'on n'a pas eu la chance de faire de l'optimist dans l'enfance.

Je dirais que l'humilité fait sans doute partie des qualités d'un bon marin. Humilité face à la mer, et respect des niveaux de chacun. Le reste, ca me passe un peu sur la cuirasse comme un pet glisse sur une toile cirée.

👍👍👍😂

12 fév. 2021
10 fév. 2021

Elen Mac Arthur disait "être un bon marin, c'est faire avant...."
A mon sens, c'est très pertinent !

10 fév. 2021

Il y a la "bonne brise" sur l'échelle de Beaufort
Le marin peut être le "Vent du sud ou du sud-est soufflant sur le littoral méditerranéen et apportant de fortes précipitations." (cf. dictionnaire de l'Académie française)

Bon, je crains que le bon marin n'existe alors pas! :-(

10 fév. 2021

Celui-là n'est pas bon du tout... et quand il atteint le Lauragais, en se renforçant, devient le vent d'autan, celui qui rend fou les toulousains, zins zins !

13 fév. 2021

La meilleure méthode pour devenir un bon marin est de passer beaucoup de temps sur Hisse-et-ho, surtout quand on ne peut pas naviguer ailleurs que sur le net...

14 fév. 2021

c’est celui qui sait anticiper en permanence,sui n’est pas au dessus de ses pompes,qui differe son depart cause meteo qui prete la main aux autres et qui a de quoi offrir un ch’ti coup a boire au gars de passage .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (51)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021