Quel mode de vie pour les itinérants à l'année à petit budget ?

Bonjour,

Au mitan des années 70 la première nuit était gratuite dans les ports, les mouillage non minés de coffres payants, les ports à échouage s'offraient, vaste et dépeuplés, à un tarif dérisoire. Les poulies avaient des joues et réas assimilé bois, on carénait gratis sur des cales , et les plaisanciers vivaient solidaires(!).

La voile se devait d'évoluer,( sécurité, écologie). Mais si l'on trouve des marinas autogérées au Danemark (adhérents-grutiers !), il faut avouer que nous n'avons pas eu ce courage . Bref, la voile populaire est loin derrière nous...

J'entretiens, je rénove et fait durer. Cependant, il nous semble ne plus avoir les moyens de notre VIA 39 avec deux salaires à plein temps(encore moins avec deux toutes petites retraites prévue 2016).

Mais cela va plus loin, car je réalise qu'on ne vagabonde plus à sa guise en bord de mer comme jadis, et les tarifs de marinas à la nuit ne rentrent plus dans mon budget.
Pas question de faire pleurer Madeleine ici :). Mais je serai curieux d'avoir le ressenti des navigants à l'année à petit budget, en particulier ceux qui voyagent à l'année dans les eaux européennes.

A vous lire.

nb : je ne soulève pas ici le domaine des groupements d'achat (ex : voile abordable-Québec), ni des nouveaux modes de consommation(ex : Sailonet : tu prends tes mesures toi-même et je te couds ta voile dans un pays éloigné), qui peuvent faire l'objet d'un autre topic.
nb bis : j'ai fait une demande de pavillon belge, c'est toujours ça .
nb ter : tant qu'on a la santé!

L'équipage
26 avr. 2015
26 avr. 2015

Beaucoup rejoignent le club du BDA quand le budget devient insuffisant mais que la santé est encore là, c'est une forme conviviale pour protéger la passion si on est pas anti-social.

26 avr. 2015

Moi, j'ai une petite retraite. 1200 €/mois. Je navigue en solo, ce qui veut dire que mes frais de marina et de gas-oil ne sont pas partagés. Je vis à bord et j'hiverne à Carentan. Port peu cher parce que loin de la mer.
Assurance en RC.
Antifouling : je suis resté 4 ans sans. Echouant pour brosser ma coque plusieurs fois par an.
Usure des voiles jusqu'à la corde. Longues journées de couture à la main.
Longue journées sans vent pour économiser le fuel, ou à vitesse réduite.
Bricolage et récup.
Je béquille souvent mon bateau dans les endroits gratuits mais peu accessibles évidement.
J'évite la Bretagne sud et la méditerrannée ou bien je fouille le littoral pour mouiller dans des coins paumés.
Parfois marina mais pas longtemps. Pas resto non plus et visites en bus ou à vélo ou bien attendre d'autres navigateurs pour louer une bagnole.
On peut naviguer en Bretagne nord, en Iroise et un peu en Bretagne sud sans aller en marina.
On peut naviguer en Irlande et en Ecosse sans payer son mouillage. De même en Galice, au Portugal, ça dépend où on veut aller.
On ne peut pas naviguer aux Açores sans aller au moins la moitié du temps en marina. Mais elles sont peu chères.
Bref, il faut aller en dehors des sentiers battus et accepter de faire une navigation plus pointue avec risque d'inconfort, échouement, chasse, bouts dans les hélices à cause des casiers.
Mais on y arrive.
Et puis si un jour, il n'y a plus d'argent, vente du bateau et recyclage en camionnette équipée voyage.
Non pas de camping-car, c'est trop repérable.

28 avr. 201528 avr. 2015

Jaoul ......c'est pas une vie ça c'est un chatiment .....
Ceci dit , nous avons fait un petit voyage de trois ans et demi et n'avons pas cumulés plus de deux mois de marina .je suis meme sur que c'est plus proche d'un seul mois . . Et encore des pas chères du tout .

26 avr. 2015

oui ! d'accord avec toi. De plus nous pratiquons la pêche soit à la traîne soit à pied ce qui aide beaucoup. La pratique du mouillage sauvage gratuit (quoi ? gratuit ? c'est quoi ça ?) est encore faisable mais ce ne sera pas possible bien longtemps encore avec les braves gens qui là haut ne songent qu'à s'engraisser et à légiférer n'importe comment sur n'importe quoi. Beuarkh !

26 avr. 2015

Moi ce qui m'intrigue tant puisque que je suis assez jeune encore (31 ans) , c'est de savoir comment en est on arriver la... :heu:

Pourquoi la législation est de plus en plus contraignante ? Pourquoi les hauts fonctionnaire s'acharnent t'ils sur la plaisance seulement maintenant?

Pourquoi les ports sont gères comme des grosses boites ( en ce qui me concerne j'adorerai faire un peu de bénévolat dans une grue pour les mises à l'eau :) )

Peut être trop d'abus, concernant l'écologie
Peut être trop de m'a tu vu sur les pontons avec un petit reportage sur antenne 2 :langue2:
La plaisance devient peut être trop bling bling , j'ai plus vraiment l'impression que ça se démocratise

Je ne juge pas concernant les largesses des années 70 , si j'avais connu j'aurai sans doute profiter de ses même avantages

Et je pense que pour en revenir à la question de départ en qui concerne les itinérants à petit budget , il vaut mieux s'exiler ou alors créer un port de plaisanciers bénévoles et de bonne volonté ;-)

26 avr. 2015

"s'exiler " L'exil comme fuite est presque toujours très mal vécu. Il n'est qu'à voir les mini diasporas de plaisancier en panne de projet aux quatre coins du globe. Ils font bonne figure, mais tout nouvel arrivant est pour eux une intense, quoique brève, bouffée d'oxygène.

26 avr. 2015

L'exil comme fuite, en effet. Mais l'exil comme une bouffée d'oxygéne, génère juste l'inverse!

26 avr. 2015

choisir: une navigation hors des foules
la Grèce et ses iles,

le problème du coût des escales vient du fait que l'offre et la demande jouent à plein;

26 avr. 201526 avr. 2015

Comment en est-on arrivé là ?
1970, 50 millions d'habitants
2015, 66 millions d'habitants, avec une migration vers l'ouest et donc pression démographique sur le littoral.

En 2005, les cantons littoraux (Corse non comprise)
accueillent 7 millions de résidents, soit 11,8 %
de la population métropolitaine sur seulement
6 % du territoire. Ces espaces sont attractifs. Entre
1975 et 2005, leur population a augmenté de 19,4 %
contre 16,1 % au niveau national, ce qui représente un
million de résidents supplémentaires en trente ans. À ces
habitants permanents s’ajoutent de nombreux touristes
et les occupants des résidences secondaires.
La densité de population est particulièrement élevée
dans les communes littorales. En 2005, 80 % des
résidents des cantons littoraux y sont installés. La
densité de population, 315 habitants par km², y est
trois fois supérieure à la moyenne nationale.

26 avr. 2015

Voilà une réponse claire et sensée.

J'y ajoute juste ceci, mais pas trop fort quand même. Densité en Ecosse : 67, avec 70% dans le sud. Dans les Higtland, inclu les Shetland : 8. En plus avec une population générale écossaise stable depuis 1951.

Cette vie est donc toujours possible, mais plus en France. Comme nous sommes nomades avec nos bateaux...

Et c'est la même chose en Irlande.

26 avr. 2015

Merci Jaoul pour cette réponse précise!
Donc selon toi c'est purement démographique?

C'est sans doute un élément de réponse, mais je doute vraiment que les 16 millions de personnes supplémentaires ce soit mises a la voile.

Tiens question! A t'on un chiffre sur le nombre de plaisanciers dans les années 70 et les années 2000?

Le prix des maisons sur le littoral s'en ressent fortement par contre..

26 avr. 2015

Moi je ne comprend pas la question....

26 avr. 2015

la course à l’armement (le fameux mètre de plus) joue aussi un rôle : grue qui n'est plus assez puissante pour lever le bateau, "ah mais les sangles, çà abime ma coque, pourquoi "ils" n'installent pas un travel machin", et puis "mon bateau, j'arrive plus à le chauffer, faudrait qu'ils installent quelques ampères de plus sur les bornes", et puis "on n'a plus assez de place pour manœuvrer dans le port, faudrait qu'au prochain dragage "ils" écartent les pannes des catway en déplaçant les poteaux"
etc...
et tout çà fait des euros d'investissement et de fonctionnement

26 avr. 2015

Il ne s'agit pas de prendre les 16 millions de personnes et les coller à la voile. Mais la pression démographique sur le littoral amène à aménager le littoral, à proposer des services et à les faire payer là où autrefois on s'en passait.
L'aménagement du territoire et la réglementation est le fait d'une civilisation expansionniste et vient immanquablement après le temps des pionniers.
Si la pression démographique venait à se déplacer vers la montagne, le littoral serait délaissé et on y respirerait mieux.
En attendant la décroissance, nous devons nous contenter des espaces de libertés qui n'intéresse personne et donc pas rentables.
Ca existe mais pas avec les conditions de confort que réclame le plus grand nombre.

26 avr. 2015

Si la pression démographique baisse à Carentan, tu vas être bien seul au bistro !

Il y a bien une solution : hier à Guernesey, escale d'un Costa croisière 1000 personnes débarquent, saint Pierre encombré pendant trois heures, puis tous ces gens font la queue une heure sous la pluie pour embarquer, et hop, l'on est tranquilles avec en plus le soleil revenu et quatre voiliers dans le port.

26 avr. 2015

Sachez Môssieu Jeanmar que la bière au bistrot est ici plus chère qu'au Portugal.
Alors, la bibine, c'est à bord qu'on la prend, nous les libertaires, nomades rêveurs de tous poils, résistants à la bêtification consummériste.
Et si les supermarchés foutent le camp, eh bien on se la fera nous-même la bière !

26 avr. 2015

Mince...si même en Bretagne on ne va plus au centre social, la France va vraiment mal !
La bière au bistro ici est vers 1 euros mais le smic et à 500...
Ici comme ailleurs pour gagner plus !!!! on dépense moins.

26 avr. 2015

Une Sagres ou une Superbock ? :alavotre:

26 avr. 2015

Plutôt Sagres :alavotre:

26 avr. 2015

Elle n'est pas toujours simple la vie à petit budget, en bateau ou à terre ! Alala

Ici nous avons choisi de voyager toute l'année, sinon nous ne pourrions pas avoir de voilier entre autre chose

Chez nous dans les meilleurs mois nous arrivons à toujours les 1500€ ok c'est beaucoup déjà mais nous sommes 6 compris 3 enfants en bas âge !

On répare tout ce qu'on peut soit même !

Notre canapé.. des mousses de clic clac ramassé près des poubelles. Ses housses sont des nappes en tissu achetées à par cher et cousues à la main, réparées aux épingles à nourrice trouvées par terre

On négocie même les ports au max. Actuellement dur dur, nous devons trouver un port à pas trop cher pour 4 mois pour pouvoir venir travailler en France et ben oufffff !!!

On limite la nourriture aux fruits et légumes de saison surtout et aux aliments en fonction des endroits

Pas d'antifouling mais ça c'est aussi pour nous question d'écologie

Tout à pieds, au pire en bus de temps en temps parce qu'à 6 ça revient cher. L'un dans l'autre grâce à ça les enfants peuvent marcher jusqu'à 6 à 8km dans une journée et sans râler.

Pas de sortie touristique et payante ou rarement. A notre grand bonheur on privilégie les réserves naturelles

Ca fait plus d'un moins qu'on est en panne de gaz en Espagne. On a une bouteille bleue et en Espagne que des oranges, il faudrait changer tout notre système. On nous a donner une petite plaque électrique, ouf, 45min pour chauffer de l'eau pour faire des pâtes

On essaie de pêcher au maximum à la ligne, à la traine, à pieds quand on était en Atlantique, aujourd'hui plus compliqué

On ramasse les fruits qu'on peut croiser en se baladant ou on demande aux primeurs ceux qui vont à la poubelle

Lessive à la main, pas les moyens d'acheter de la lessive bio alors on achète des savons 100% naturel à pas cher (1€ les 4 en Espagne)

Nous avons fait la grosse erreur de venir en Med et là on s'est fait assassiné en financièrement !! Direction des eaux moins riches ah ah !

Y en a plein des choses quand on a un petit budget et que l'on navigue, mais après tout, n'est-ce pas ça l'aventure ?

Même si ok on peste un peu des fois sur ceux qui sont font de l'argent sur le dos des pauvres gens grrrr !

27 avr. 2015

Solutions pour des ports moins chers : aller ou les autres n'aiment pas aller .
A 200 m d'où nous sommes port sur la base de l'année 90€ par mois pour ..19 m (eau ,wc) pas de douches et électricité si tu en veux c'est en sus.
Lorsque nous étions sur les canaux : ramassage de fruits , mures, châtaignes, noix. Souvent les gens avec qui nous sympathisions nous ont dit de cueillir les fruits qui de toutes façons auraient éte perdu (cerises, prunes) donc stock de confiture qui tient encore !
Champignons, par exemple ici personnes ne ramasse les coprins chevelus donc pour nous cela a été omelettes aux champignons .
Les vêtements usés jusqu'à la corde, et des fois un peu plus :jelaferme:
Nous n'avons pas l'impressions de vivre en "clodos" (comme certains s'empressent de le dire parfois) on utilise tout jusqu'à ce que ne soit plus réparable .
Mon hors bord n'a pas été utilisé depuis ...10 ans je préfère ramer (de toutes façons j'ai un bon stock d'énergie stocké autour de la taille ...)
Le tapis du carré : un voisin le benait , nos plus belles assiettes : le même voisin qui vendait son bateau les jetait comme nos assiettes à pizza !
Le lit du chien : fait avec une couverture posée à coté des poubelle.
Nos jerricans : des bidon pour petrole de chauffage recupérés à coté des mêmes poubelles.
Un certains nombre de vêtements nous ont été donnés et nous en redonnons une part, ou nous sommes actuellement, à ceux qui en ont visiblement plus besoin que nous.
Les chaussures : réparées le plus longtemps possibles (à titre d'info une paire de chaussure de marche données deux fois à un cordonnier pour recoller la semelle à chaque fois tenu ...le temps de l'écrire, finalement : sicka pour le pont en teck le tout dans l'étaux cela tient depuis 3 ans ...bon là il va falloir "faire des dépenses" car la semelle vient de rendre l'âme et la je ne peux rien faire !).
Nos amarres en 32mm :achetés aux domaines

Etc etc, aucune impression de clochardisation ou de misère , peut etre pour ceux n'ayant jamais quitter un pays riche , mais pour nous qui avons vecus pas mal d'années dans différents pays très pauvre l'ont voit encore le "monde" qui nous sépare encore de la misère... avec notre mode de vie nous sommes encore très "avantagés" ne serait ce que par le fait de vivre comme nous l'avons choisi ! :bravo:

27 avr. 2015

comme dit plus haut depenser moins pour gagner plus..je trouve aussi que le monde se retrecit et j'ai bien peur que le projet initial de navigation zigzagodromique revé depuis 40 ans tombe a l'eau...
*un premier point, tout reparer entretenir soi meme..
*deuxieme point pour vivre a bord eviter l'europe
*mais malheureusement aussi maintenant eviter l'islam pour les raisons que l'on sait
*comme longcours j'ai toujours gardé le matos "jusqu'a la corde" = une voile est morte lorsqu'on fait un trou dans le tissu avec le doigt, en mer je suis habillé clodo.
.
cette clochardiation n'est est pas une ce sont nos dirigeants qui veulent nous culpabiliser pour ramasser le fric

petit budjet=petit bateau,et la tu peux t'en sortir :-)

28 avr. 2015

= petit confort ...

27 avr. 2015

Il ne faut pas exagérer en parlant de clochardisation..j en vois des clochards, ils n ont pas de voilier! juste bibine parce qu il ne reste plus que ça. .triste...vie de nomade choisie conviendrait mieux...après la caisse fait le reste...débrouille ou carte bancaire excessivement garnie.

27 avr. 201527 avr. 2015

oui ne pas confondre clochardisation et simplicité volontaire :d'un coté on subit et de l'autre on agit :-)
fr.wikipedia.org[...]ontaire

27 avr. 2015

Qui a lu "la longue route" de Motessier (dans la phase de préparation au grand départ), ou l'hilarant "Rôle d'équipage" de Jacques Perret (pas Pierre), comprendra ce qui est en jeu ici, et qui n'est pas parti pour s'arranger.

Mes respects à l'attention de "Nous1704" et "Longcours".

27 avr. 2015

Les chaussures collées au sika ahhhhh c'est marrant je connais ça ! :D

"oui ne pas confondre clochardisation et simplicité volontaire :d'un coté on subit et de l'autre on agit"

C'est tellement vrai ! On ne vit pas les choses pareils quand on choisit quelque chose et quand on le subit, quelle que soit la chose en question !

Moi je souris en décrivant cette vie à petit budget attention ! Nous ne ressentons rien de négatif de cela. Dans le cas d'un choix qui nous convient en général on le vit bien.

Il y a malheureusement des gens qui n'ont pas un tiers de ce que nous avons

Je n'ai pas lu ces livres, je vais voir si on peut les trouver !!

27 avr. 2015

À regarder le monde s'agiter et paraître
En habit d'imposture et de supercherie
On peut être mendiant et orgueilleux de l'être
Porter ses guenilles sans en être appauvri
Moustaki

28 avr. 2015

Tiens puisque l'on en est aux citations un nom que j'ai plusieurs fois proposé pour nos différents bateaux : Grotesques car

Leurs jambes pour toutes montures,
Pour tous biens l'or de leurs regards,
Par le chemin des aventures
Ils vont haillonneux et hagards.

Le sage, indigné, les harangue ;
Le sot plaint ces fous hasardeux ;
Les enfants leur tirent la langue
Et les filles se moquent d'eux.

C'est qu'odieux et ridicules,
Et maléfiques en effet,
Ils ont l'air, sur les crépuscules,
D'un mauvais rêve que l'on fait ;

C'est que, sur leurs aigres guitares
Crispant la main des libertés,
Ils nasillent des chants bizarres,
Nostalgiques et révoltés ;

C'est enfin que dans leurs prunelles
Rit et pleure - fastidieux -
L'amour des choses éternelles,
Des vieux morts et des anciens dieux !

  • Donc, allez, vagabonds sans trêves, Errez, funestes et maudits, Le long des gouffres et des grèves, Sous l'oeil fermé des paradis !

La nature à l'homme s'allie
Pour châtier comme il le faut
L'orgueilleuse mélancolie
Qui vous fait marcher le front haut,

Et, vengeant sur vous le blasphème
Des vastes espoirs véhéments,
Meurtrit votre front anathème
Au choc rude des éléments.

Les juins brûlent et les décembres
Gèlent votre chair jusqu'aux os,
Et la fièvre envahit vos membres,
Qui se déchirent aux roseaux.

Tout vous repousse et tout vous navre,
Et quand la mort viendra pour vous,
Maigre et froide, votre cadavre
Sera dédaigné par les loups !

Ils suffirait de pas grands chose pour que cela soit un poeme " Marin"

29 avr. 2015

Poème tiré des "Poèmes Saturniens" de Verlaine

28 avr. 2015

Petit BATEAU = petit PINCEAU
citation de moi :) :)

exelent lolo :-D

28 avr. 2015

D'un autre coté nous avons (presque !!) un bateau de millionnaire, mais plus haut il est question de 'bibine" ...
Depuis 40 ans nous ne buvons quasiment pas d'alcool,de soda de vin et plus de cigarettes depuis presque autant de temps .
Par exemple ma femme fumait 2 paquets par jour un cout moyen sur ces 40 ans de 3,3€....96000€ tiens déjà 1/3 de notre bateau !
2 personnes sans cigarettes et vous avez déjà un beau "canot", tu rajoute un peu de bibine tu as tes voiles, un peu de pastis tes ecoutes et poulies etc

Pas de coiffeur pour l'un ou l'autre depuis le même temps, le dernier cinema en ..1995, le dernier resto en 1999 à Singapour (La Rosette je recommande ecole hôtelière tarif sympa comme l'ambiance, resto bien connu des Singapouriens mais peut des expats , enfin avant qu'il ne déménage sur une artère bien connue).
Pas de téléphone dernier cris (le dernier a tenu 10 ans)

Attention ne croyez pas que nous nous plaignons c'est un mode de vie choisi que nous apprécions, c'est juste pour démontrer qu'il est possible de se promener sans être millionnaire mais que si on ne l'est pas il faudra faire des coupes sombres, par exemple des années sans voitures attitrée (une voiture pour deux foyer et 4 permis), par exemple allez ramasser du bois flotté pour se chauffer (c'est pas le meilleur mais il brule quand même !) mais finalement on se ballade , on ballade le chien et au retour on a de qupi se chauffer pour la soirèe : elle est pas belle la vie !?
Nous preferons cela à etre 4 heures au cul d'une machine ou sur une chaine pour se payer 1 stère de bois.

Chacun ses choix et son mode de vie , je ne suis aucunement jaloux du gars qui va avoir un 40 m et plethore d'equipage (quoique pour les équipières ...faut voir !) il a eu de la chance ou plus probablement une bonne idée qu'il a su faire fructifier en prenant des risques financiers.
Enfin tout ca pourdire qu'il est possible de naviguer avec pas grand chose ..;par exemple ici suite à un problème entre deux structures il va etre mis sur le marché quelques vieux bateaux en acier rouillés mais encore capable de naviguer quelque temps prix de vente pour ces ketch de 14 m 1900€...
Cela me rappelle cet ex gendarme navigateur qui me disait "un bateau !? Le premier ferro à 3 francs 6 sous qui est capable de naviguer te permet déjà de voir du pays"
:bravo:

28 avr. 2015

c'est un peu notre mode de vie a mon épouse et moi.
et comme je dis a ma famille et ont s’engueule souvent pour ça je leur dis haut et fort que nous préférons être que paraitre :litjournal:

28 avr. 2015

jchui bien content de voir qu'il y a ici quelques salauds de pauvres, pour marchersur les plate-bandes des milliardaires et baffoué les regles de bienseance de la consommation....habituellement quand je tiens ce genre de discours y'a toujours un adepte inconditionnel du modernisme ( encore appelé confort) qui s'alarme " faut vivre avec son temps" ou " on va pas vivre comme slocum", ce qui n'est d'ailleurs pas d'actualité.
car generalement pour le profane il apparait impossible voir dangeureux de se passer par exemple du traceur, du tel sat, de la balise,de la tablette wifi...

28 avr. 2015

C'est exactement ce type de vie que nous recherchons à travers notre projet de voyage au long court : nous voulons quitter le mode de consommation actuel.

Etant de la génération ordi/smartphone, nous avons besoin de nous rééduquer complètement (ça va pas être simple...), mais sommes persuadé que nous y arriverons a travers ce voyage qui nous inculquera l'humilité, la simplicité et la débrouillardise (bon le dernier on l'a déjà un peu acquise lors de la première réno de notre voilier et la réno d'une maison)

pourquoi renoncer au progres ? l'ordi et le smartphone sont des produits de notre epoque autant les utiliser! la simplicité volontaire ne nie pas le progres ,elle apprend a l'utiliser intelligement ,d'ailleurs toutes ces nouvelles idées de decroissance sont la plupart du temps beaucoup mieux exposées sur le net que dans la presse ecrite ou a la telé :-)

28 avr. 2015

Hélas les gens confondent souvent " Bonheur et consommation " et consommation et gaspillage "
Il faut partir du principe suivant et le bonheur est a vous . Donc : " j'en ai je suis content , j'en ai pas je suis content quand meme "

28 avr. 2015

j'en ai pas je fais sans et ça fais 45 ans que ça dure depuis mes 15 ans.
le bonheur est une chose simple tres dur a trouver

28 avr. 201528 avr. 2015

moi je voterais plutot pour j'en ai pas je suis content , j'en ai je ne suis pas content.
Si y'a un truc que je consomme a MORT c'est : bach correli heandel billy cobham metallica zz top arvo pärt rachmaninof et le matos pour les ecouter comme il faut, avec un smartfaune c'est pas possible.
he maintenant y'a la apple watch 2500€ = le prix d'un gennaker pour mon boat

28 avr. 2015

l'Iwatch ? cette grosse blague, tu en voudrais toi d'une montre qui as 18h d'autonomie ?
même si elle était à 20€ ?
moi non… (puis j'aime pas la pomme, quoique des fois dans mes verres, y'en as aussi)

28 avr. 2015

bonsoir à tous sympa cette discussion.
Au fait le bonheur c'est quand on est bien !
J'admire toutes les personnes adultes qui peuvent choisir leur vie quelle qu'elle soit, riche ou pauvre, aventurier des mers sud ou "clochard" en bateau. Peu importe.
Ils ont choisi souvent à l'écart de la société n'y participant pas trop mais ne réclamant rien non plus (tant qu'on a la santé ...)
Juste ce qui me dérange un petit peu c'est d'entraîner aussi des animaux et des enfants, eux n'ont rien choisi !!!
C'est juste cela mais sans aucun reproche du tout c'est que je ne le conçoit pas pour ma famille du moins mes enfants, ma femme est adulte et peut choisir. Un manque de confort n'est pas toujours très bien vécu, je ne parle pas de tv, jeu vidéo et autres conneries mais le froid, la faim, etc. l'isolement sociétaire bref tout qui ressemble à une vie "normale" (j'ai horreur de ce mot)
Souvent on voit fuir ce genre de vie par les ados car ils s'espèrent autre chose et doucement ils choisissent.
Amitiés à tout le monde
Gilles

28 avr. 201516 juin 2020

Pour les enfants nous n'en avons pas entrainé ... nous n'en avons pas fait :langue2:

Quand à notre animal je pense pas qu'elle ai l'air d'etre stressée

les ados? le reve de ma fille cadette (15 ans) c'est de se retaper un fourgon pour parcourir le monde et ma petite chienne trepigne d'impatience des que je prends les clefs du bateau ;-)

oui bon !je ne suis pas un ecrivain ,c'est vrai que deux phrases ce serait plus comprehensible :c'est la fatigue du visu :-D

je prends la mer demain matin

oui si tout va bien

28 avr. 2015

moi, j'aurais fait ce post en 2 phrases bien distinctes, parce que là…

============>[ ]

:acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

28 avr. 2015

c'était pas une critique hein… je doit juste avoir l'esprit un peu trop tordu et une lecture un peu différente, c'est tout :P

(et sinon, du coup, t'es rentré?)

28 avr. 2015

bonne mer alors, et bons vents
on se voit bientôt, non ?

28 avr. 2015

Salut Pierre je ne pense pas que ta vie est été exactement celle décrite plus haut ..... et j'adore lorsque les animaux écrivent ce qu'ils ressentent et même le disent mais là on peut encore comprendre.
Gilles

28 avr. 2015

Nous, nous avons des enfants.

En réalité tout dépend de ce que l'on donne aux enfants, se satisfaire de ce qu'on a, les enfants ont besoin avant toutes choses d'amour et de présence.

Moi non plus je n'aime pas ce terme de normalité, parce qu'après qu'est ce que la normalité ? Si 10 voitures passent dans une rue en sens interdite, mais que 2 passent dans le sens conforment. La normalité voudraient que ce soient les 10 premières qui aient raison. Et pourtant..

Un enfant n'a pas d'aprioris et le fait de vivre avec peu ne veut pas dire vivre dans le besoin.

On peut recoller les semelles de ces chaussures mais ne pas avoir mal aux pieds.

On peut ne pas avoir de biscuits, viande ou n'importe quel autre superflu et manger à sa faim.

Le jour où nos enfants voudront s'arrêter nous le respecterons pour notre part, mais avant ça ils sauront ce qu'est réellement être dans le besoin, pas forcément parce qu'ils le seront mais parce que nous accueillons chez nous souvent des personnes qui n'ont et qui passent parfois des jours ou des semaines chez nous pour repartir plein de forces.

Avant d'être dans un esprit de confort à vrai dire nous sommes dans un esprit de valeurs... de valeurs humaines...

longcours nous c'est un lapin et il n'est franchement pas malheureux non plus le petit père

28 avr. 2015

Moi aussi je trouve cette discussion passionnante... ça change un peu des problème de winch qui se raccorde pas en nmea et dont la graisse s"évacue par un passe-coque non traversant...??!!?!

:reflechi: :reflechi: :reflechi:

voila voila, je suis intervenu pour ne rien dire... :bravo:

mais bon on est en taverne, il fait beau, et le progrès nous a donné des binettes alors j'en use... :acheval: :acheval:

:aurevoirdame: :goodbye: :litjournal:

28 avr. 2015

Oui c'est sympa cet échange.. J'ai le sentiment qu'on assimile à tord la démarche volontaire de simplicité à un manque par rapport à une médiane sociale (et non pas une normalité sociale).
En fait cette simplicité est très souvent une recherche d 'autonomisation pour gagner en liberté, et comme il est toujours possible de faire des choix (même douloureux) , si on ne trouve pas à l'instant une autonomie par rapport à un besoin, on peut aussi effacer le besoin...
(Nan nan je suis bien à jeun les gars)
En gros c'est ça le moteur on veut être libre et pas dépendant, or cette société de conso ne s'est étendue qu'en nous rendant dépendant et en nous imposant des besoins. Si on parvient à s'en détacher quand on le décide, c'est gagné, ce qui ne veut pas dire qu'il faut absolument vivre sans, certains nouveaux besoins sont supers, à commencer par le web et les forums..
Alors comment faire pour être autonome et libre de ce besoin ? Ben on se forme à monter son pc soit même, on se forme à linux, et on achète ce que l'on ne peut pas facilement créer comme l’accès au réseau (et même la dessus certains démerdards vont trouver des astuces).
Faudrait appliquer ce principe à plein d'autres thématiques, voiture, santé etc...
Honnêtement je ne le fait pas moi-même avec ma vie médiane de salarié contribuable terrien, mais je suis content que certains y parviennent, ça prouve que "le système liberalo loisiro conso" n'a pas tout gagné ..

28 avr. 2015

une étoile, parce que ça exprime un peu ma pensée, j'aurais bien 2 ou 3 trucs à ajouter/modifier, mais je suis pas en forme pour des propos clairs et précis ce soir

29 avr. 201529 avr. 2015

J'ai rencontré un "poverello" comme on disait de St François d'Assise. C'était à Loch Moidart il y a deux ans. Gary, vivait à l'année dans son bateau avec très peu de moyens.
J'ai passé huit jours avec lui. Une rencontre des plus décapante. Je suis un gamin auprès d'un homme pareil;
Je vous confie le récit et les photos de cette rencontre sur mon site à cette adresse:
www.jaoulvoiliernomade.fr[...]ex.html

Cliquer sur les photos pour les voir en grand.

j ai lu ton recit jaoul tres interessant ta rencontre avec gary

29 avr. 2015

Merci Pierre2. Un sacré bonhomme ce Gary ! Un tantinet misogyne, cependant.

29 avr. 2015

Joliment parlé trebor. n

Curieuse j'irai voir Jaoul

Pour nos petits budgets nous sommes actuellement en Andalousie et ouf une semaine d enfer !! :) A garrucha la marina n offre plus de service depuis le 1er avril, du coup pour l instant c est gratuit avec eau et electricite. Apres ça nous avons fait le port de pêche de Carboneras gratuit aussi !!

29 avr. 2015

Cher vous tous, l'aventure c'est pas pour tous le monde... et tant mieux!

Égoïstement, je rêve d'un monde où tous les totos du monde se donnerons la main virtuellement, un casque de réalité virtuelle visé sur les tempes, attendant enfermé dans leurs forteresses, la fin d'une énième crise, pour pouvoir enfin jouir de la vie grâce à je-ne-sais-quel prestataire de service...

Pour les autres, le niveau de confort sera inversement proportionnel au solde du compte en banque... Et par voie de conséquence, on ne fréquente pas les mêmes gens, et les mêmes lieux suivant ses moyens financier...

Bravo et merci aux aventuriers...

et voila :41 posts sur un sujet super interessant pour une partie d'entre nous et 150 posts au moins pour la derniere trouvaille electronique ou le reglage des culbuteurs inversés du dernier diesel en vogue ou de la pompe a spirale rotative du dernier wc marin japonais a cuve autointegrée O tempora O more ;-)

01 mai 2015

Et tellement moins que ceux pour gagner quelques euros via un achat groupé, et après on m'explique que tout va mieux et bien ....
Amitiés
Gilles

01 mai 2015

ici Pierre2 j en connais plus d un qui s inquiète plus de son canot que de son équipement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (139)

Bien fini ?

mars 2021