Quel gachis ...

ça ressemble à un Feeling 346 .
un tel bateau voué à la destruction, il y a, je l'espère des raisons (irréparable ?), mais qu'en est il de tous les équipements qui n'ont pas été démontés et qui sont parti à la benne avec la coque ?
ça me désole ce gâchis ...

L'équipage
01 nov. 2014
01 nov. 2014

heureusement que la vidéo ne fait que 10 secondes, parce que ça fout mal au cœur…

01 nov. 2014

incompréhensible ...
c'est en espagne ?

Va savoir!!!

01 nov. 2014

il faudrait savoir ce que l'on veut : on râle tous parce qu'il manque des places de port et là pour une fois qu'on déconstruit un bateau on n'est pas content !!!!
Ok je connais la sortie !
Gilles

02 nov. 2014
02 nov. 2014

C'est vrai que voir déchirer un bateau engendre toujours un petit état d'âme, mais il faut bien s'y résoudre.
Combien -même en bon état - sont partis avec le plan Mellick ...

02 nov. 2014

Autrefois on les laissait mourir de leur belle mort...

"Epaves de l’estran, témoignez du mystère :"
"Inutiles, blessés et puis morts ils sont beaux."
"Affalés sur la grève, perdant leurs oripeaux,"
"Les bateaux ne sont pas des objets ordinaires."

Aujourd'hui leur mort est industrielle parce qu'ils sont le produit d'une industrie et qu'ils sont trop nombreux...

Mais il peut servir de maison de poisson.
Bien sûr sans huile ni gazole mais ça, c'est peu de chose à éliminer.

En dehors des dériveurs légers il n'y a pas de bateaux en plastique.
Les coques dont nous parlons sont en composite et n'ont aucun des effets microscopiques des plastiques d'emballage.

C'est avec ce genre d'amalgame qu'on finit par imaginer des âneries.

Elle ne le recycle pas :
le verre comme le polyester sont inertes.
Ils restent en l'état et c'est bien ce qui interdit toute forme de recyclage et n'occasionne aucune pollution.
La bêtise, par contre pollue plus.
Faudrait peut être commencer par là :-D

03 nov. 2014

Tu as mal lu ou trop vite; en fait nous sommes d'accord.

02 nov. 2014

Je ne partage pas ton opinion, on a trop longtemps considere la mer comme un dépotoir, et si une coque bois pouvait disparaître en quelques dizaines d'années, ce n'est pas le cas du plastoc.

02 nov. 2014

Nemo1 les poissons n'ont pas attendu que les humains se débarrassent de leurs épaves pour trouver de quoi s'abriter !!!!!
Je pense que si on pouvait avoir leur avis ils nous demanderaient au contraire d'arrêter de souiller leur habitat ..... Enfin je ne suis pas un poisson mais si un de mes voisins venait se debarrasser de ses déchets dans mon terrain je lui ferait savoir mon mecontentement!!

02 nov. 2014

Le "plastique" à la mer : macroscopiquement … une catastrophe ! microscopiquement (car dans tous les cas c'est ainsi que cela se termine) … bien pire encore !

03 nov. 2014

Je ne doute pas un instant que tu vas expliquer, en détail, aux ânes comment la Nature "recycle", sans aucun danger, un composite - je me contenterai du plus répandu verre/polyester - au fond des mers .

02 nov. 2014

C'est ca Nemo. Bonne idee.

Et en revenant d'aller couler ta vielle vedette a moteur, gave d'huile et de gaz oil, tu iras faire une manif contre les boues rouges de Cassis.

Et puis, on peut faire pareil pour les poubellles. Pas la peine de s'emmerder a faire des decheteries. On fout tout direct a la mer.

Impec. Et tu iras naviguer en Croatie, en ralant contre les cotes francaises trop degueulasses.

Jacques

02 nov. 2014

Oui. Ch'u pour !!!

D'ailleurs on devrait aussi laisser les bagnoles vivre leur vie d'épave sur les places de stationnement, au bord des départementales et dans les parkings Vinci. :mdr:

Et ne jetez plus rien à la poubelle !
C'est vraiment salaud d'envoyer des emballages à l'incinération comme on mène une bête à l'abattoir.
Jetez vos déchets ménagers par la fenêtre et laissons nos sacs en plastique terminer leur vie dignement accrochés aux arbres et aux clochers. :cheri:

02 nov. 201402 nov. 2014

Bonjour,
on a dépensé des fortunes sur les rivages du Languedoc pour créer des récifs artificiels, là, on les a gratos... mais bon, les copains des copains ne prennent pas leur com, alors...

02 nov. 2014

et la marine militaire qui laisse pourrir des navires bourres d'amiante ne genent personne?

02 nov. 201402 nov. 2014

Si je pouvais je mettrai 10 étoiles a papy boom !!!!!
Lire que des plaisanciers ne respectent pas leur terrain de jeu m'exaspère....
.www.hisse-et-oh.com[...]u-jeter

02 nov. 2014

c'est débile cette casse,
aucun tri, aucune récup des parties encore recyclables, l'inox broyé avec le plastique et le reste,
lamentable ...

02 nov. 2014

si c'est comme en france , le tri se fera a la reception du camion sur des tables trieuses

03 nov. 2014

les winches et une partie du matos de pont semble avoir été démonté, la coque devait être irréparable.

03 nov. 201403 nov. 2014

Il y a le capot avant en place, ouvert...

03 nov. 2014

il y a rarement des coques irréparables, économiquement oui, techniquement pas vraiment
j'ai sauvé plusieurs bateaux en stratifié, un petit canot breton paimpolais, un arpège, un calife par ex, ils étaient bon à mettre à la poubelle ...

04 nov. 2014

Chers amis,
un bateau en polyester est bien un bateau dont la fibre de verre est inerte MAIS le polyester est bien un plastique ou un polymère.
Laissés à l'abandon au fond des océans, ils finiront par se décomposer en morceaux de plus en plus petits pour finir en micro particules qui se mélangeront au plancton.
Les animaux planctophages vont donc les ingérer en même temps que le plancton dont ils ont besoin. Et ces particules non naturelles, venant du polyester, ne nourrissent pas mais prennent la place de la nourriture d'où amaigrissement de l'animal qui les mange.
D'autre part, ces particules non naturelles lâchées par les épaves en composite sont non polaires ( ou très peu polaires) et concentrent les autres polluants non polaires (insecticides par ex) qui ont plus d'affinité pour le plastique que pour l'eau, ce qui concentre ces polluants dans les organismes qui les ingèrent jusqu'à les tuer ou tuer leurs prédateurs.
De plus, pour donner les caractéristiques propres au polyester les chimistes utilisent des adjuvants qui sont eux également extrêmement toxiques par eux-mêmes.( Ces adjuvants ne seraient par exemple jamais autorisés pour améliorer les propriétés des récipients destinés aux aliments.

En conclusion, et au vu de ce qui se trouve ci dessus qui n'est pas un avis personnel mais de la science, il est évident que couler volontairement des navires en composite est un hérésie environnementale.

O

Alors...
Si c'est de la science...
Juste un détail, qui est toujours de la science, la cellulose du bois est aussi un polymère...

Mais peut être as-tu trouvé la formule pour dégrader le polyester?
C'est ce que tu semble annoncer. :lavache:

Bravo : ta retraite en or est assurée :pouce: :mdr:
:litjournal:

Fleurdelys, déjà les microparticules des plastiques finissent dans les huîtres et moules et plus ces plastiques sont polluants pour l'être humain intrinsèquement, elle pas belle la vie!!!!

06 nov. 2014

que pensent les sauniers de toute cette pollution? est-ce que ça ne remet pas en cause le sel "bio"?

04 nov. 2014

Merci fleurdelys pour cette intervention perso je baisse les bras devant tant d'inepties racontées sur le sujet des épaves qui serviraient de refuge aux poissons,

C'est tellement simple et peu onéreux de couler les bateaux.
Mais bon sang de bon sang respectons la nature......
bon j'arrête c'est mauvais pour la tension
:goodbye:

04 nov. 2014

Sur mon lien cela s'arrête à l'arrachage ,( particulièrement aisé !), du roof, j'aurais bien aimé voir si la coque se découpait si facilement ... :heu: :oups:

06 nov. 2014

Il faut aller pêcher le morceau de sodebo sinon on va finir par manger des poissons en plastique. Déjà qu'on avait des poissons carrés avec des yeux dans les coins. On devrait tous être inquiet.

06 nov. 2014

C'est déjà le cas, les moules et les huitres, entre autre, contiennent dans leur chair de microscopiques morceaux de plastique, tellement la mer en est pourries!!
Les particules sont fines mais bien présentes, on ne les voit pas à l’œil nu.

06 nov. 2014

Avantage indéniable aux bateaux métalliques pour le recyclage.
J'en déduis qu'aucun écologiste n'a de bateau en résine et fibres de verre , carbone etc :heu: :oups:

06 nov. 2014

Avantage indéniable aux bateaux en bois : utilisation d'une ressource renouvelable à l'infini, destruction dans la cheminée.
:scie: :-p

06 nov. 2014

Mais alors en "vrai" bois :reflechi: :langue2:

06 nov. 2014

Qu'est ce que ça veut dire?

www.meretmarine.com[...]ceanise

06 nov. 2014

Océanisé !
Quel joli mot pour cacher une horreur! :lavache:

06 nov. 2014

Longcours, elle est facile celle là !!!!!
Il est vrai que maintenant qu'on connait les effets desastreux de nos déchets quelqu'ils soient, il est important de réfléchir sur la façon de les recycler pour préserver notre belle nature, pour ma part je suis optimiste par rapport à la prise de conscience collective.
:reflechi:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (165)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021