quasi débutant,vous feriez quoi à ma place?

je parcours souvent le site mais me sens toujours en retrait de vos interventions; en effet, vous êtes des voileux confirmés, pas moi! alors je reprends cette file pour ne pas en déranger l'auteur, et avoir des réponses qui pourraient m'empêcher de faire une bêtise...

www.hisse-et-oh.com[...]ccasion

Très intéressante cette file mais on a l'impression de ne pas avancer!
on a bien compris que l'achat d'un bateau était une perte d'argent où tout au moins, un rêve demandant beaucoup d'entretien, de réparations, et d'argent. Sauf à avoir de grands moyens, il en ressort que la location devrait être la solution sage. Sauf que je n'y trouve pas mon compte, tout au moins pour l'instant; en effet,considérez que du haut de mes 57 ans, je suis un débutant; si je prends quelques cours de voile, je suis toujours frustré de ne pas pouvoir m'entrainer comme on le ferait dans n'importe quel sport, faute de posséder la matière première. Alors, on me dit, faut te lancer, tu loues cet été etc. par ailleurs, je suis sûr que je serai souvent sur l'eau en solitaire(med) donc au niveau manœuvre, bonjour!bref, j'ai la trouille donc et je me dis que, louer au début une journée, puis acheter un petit bateau(30 pieds) serait une solution raisonnable, quitte à louer plus grand l'été pour des vacances à distance.
J'ai même un ami, voileux dans l'âme, et un peu plus âgé, qui lui, a décidé de passer au trawler, histoire de moins fatiguer et de se rendre plus vite d'un point à un autre et qui réserve la voile en local, de temps en temps; et je sais que de grands navigateurs choisissent cette formule, l'été, en famille. Ça n'est pas, pour autant, ma quête!
Alors, je regarde les annonces et parfois, je tombe sur quelques unes attirantes!

www.nauti-cap.fr[...]33i-937

Aussi, je serais intéressé d'avoir votre avis car je suis presque certain de ne pas avoir pensé à tout. Pour que vos réponses s'adaptent à mon profil, je vous fais un résumé de mon petit parcours:
- fait un peu de hobie 16 l'été mais tranquille!
- ai pris une vingtaine de cours sur un figaro.
-ai fait la Sardaigne l'été dernier mais évidemment, avec un copain skipper.
-ai passé cet année, les permis:cotier, fluvial, crr, et extension hauturière.
Vous l'aurez compris, y'a encore du boulot...!

L'équipage
20 déc. 2015
20 déc. 2015

j'ai bien une petite idée : tu achètes mon bateau ( place possible ),je t'accompagne pendant le temps suffisant pour l'avoir en main , tu peux aussi prendre des leçons a mon club sur des J80 avec un moniteur de qualité ....une idée ?...

20 déc. 2015

achète un 20 ou 25 pieds :)

20 déc. 2015

Moi j'ai appris en régate, entre les courses et les convoyages, en participant à l'entretien du bateau.... j'ai trouvé que c'était une bonne école et en plus pas cher

20 déc. 2015

un ptit coup supplémentaire et saute !
inscription à un club actif, régates toute l'année, un peu de location au besoin pour confirmer que la famille adhère, et en avant ...

20 déc. 2015

Louer d'abord,dommage d'abîmer ce beau Sun Odyssey 33i ! ouais c'est une pique ! :jelaferme: :jelaferme:

20 déc. 2015

bonjour, amha tu peux continuer a t'entrainer sur le bateau de copain, tu t'inscrit dans un club de voile tu passes une petite annonce pour rechercher un embarquement a la journée, tu en apprendras beaucoup avec différent skipper ou navigateur.
maintenant si tu n'as pas peur tu fais comme moi tu achétes un bateau( j'ai commencé par un 18 pieds) tu t'amuse bien
quand tu te sent en sécurité ,tu passes au plus grand, mais dit toi bien qu'a trop attendre on ne fait rien, la vie passe très vite, et il ne faut pas perdre de temps, la peur c'est bien ,cela te permet de bien préparer tes sorties et d'y aller molo, il vaut mieux passer pour un gland et rentrer en entier
que de vouloir jouer les cakes et te planter!!!!
si tu as passé tous tes permis c'est très bien tu as déja toutes les bases de la navigation, maintenant il te faut sortir
le plus possible au début avec un temps de demoiselle en surveillant bien la météo pour ne pas te faire surprendre par un coup de vent méchant, en med ce n'est pas évident,
je suis en atlantique et c'est plus stable on voit mieux arriver le gros temps!!!!
j'ai commencé a naviguer en 2000 a 54 ans sans avoir d'expérience,j'ai appris petit a petit , juste le permis cotier
mer et rivière pour connaitre les panneaux indicateurs!!!!!!
et depuis j'ai fais toute la cote atlantique,sauf vers le sud , car depuis Royan c'est plus long pour remonter,sans abri jusque Hendaye .
maintenant, le bateau que tu achèteras aura un proprio qui pourras te le mettre en main c'est pas si compliqué que cela,l'accostage a ta place et le départ de ta place de port
fait des essais dix fois , vingt fois s'il le faut pour t'entrainer ,essaye de t'amarrer tous seul avec quelqu'un qui te guide ,
tout cela demande de l'entrainement, et rien que du bon sens ,tu prendras vite l'habitude de bateau, de sa taille de sa manière de réagir,en avant , en arrière, au moteur,avec voile, sans voiles, je pourrais t'en écrire des pages, mais seul ta propre expérience compteras
j'ai été un peu long mais j'espère que cela te donneras envie d'essayer après c'est que du bonheur, malgrè toutes les merdes qui peuvent arriver
bien venu au club des fous de voile!!!!!!!!!!!

cordialement, jean-françois 69 balais et des broutilles!!!
:bravo: :alavotre: :-D :-D :-D

20 déc. 2015

Personnellement, je pense qu'il est temps de voler de ses propres ailes. C'est en forgeant qu'on devient forgeron.

20 déc. 2015

Et en sombrant qu on devient plaisancier.
(J'déconne, of course. Lances-toi. Quelque soit le bateau que tu auras choisi, ça sera le plus beau et le meilleur)

21 déc. 2015

numawan: qu'on devient Fougeron? :topla:

20 déc. 201520 déc. 2015

la meilleur solution pour moi c est de t inscrire a un club et de faire des regates amicales c est la qu ont apprends vite ce qu il ne faut pas faire , quand tu auras fait un depart au lof sous spi et mis le mat dans l eau ; ou ça t as fait rigolé et tu es pret a partir seul ou tu as fait dans la culotte et il faut acheter un bateau a moteur
michel 72 ans et des grosses broutilles

20 déc. 2015

tu as aussi la solution des tarés comme moi, un truc pas trop grand et pas cher, et tu fait quelques sorties avec des potes expérimentés sur ton propre canot, et comme c'est le tien, ben le jour ou tu te sens d'essayer seul, tu es le seul à le décider.
Après, si tu ne le sens pas, en effet, club, cours, location, etc, c'est sûrement une excellente idée le temps que ça mûrisse bien dans ton esprit

20 déc. 2015

Warf ! On doit avoir 1/10ème, non plutôt 1/50ème de ton expérience, voire encore moins, et on s'est jeté à l'eau avec l'achat d'un bon vieux bateau de 7,60m.
On a pas fait naufrage ni fait de dégâts, que ce soit sur notre bateau ou celui des autres. Bien sûr, on ne prend pas de risque et on progresse tranquillement.
Mais le principal est là, on navigue !
C'est peut être pas la meilleure solution, mais c'est la nôtre. En on ne regrette pas.

20 déc. 2015

le jour que j'aurais mon boat, la solution de calou sera la mienne (j'ai toujours fait comme ça pour tout)
a+

20 déc. 2015

Bonjour,
Question de tempérament !
Ne pas craindre, en qualité d’équipier, de mettre le mât dans l’eau sous spi ne prouve pas que l’on assumerait les responsabilités qui reviennent à un chef de bord.
Quant au mentor, si celui-ci à l’esprit un peu “mandarin“, il peut être plus attentif à montrer son savoir qu’à vous mettre en confiance.
Après, il reste l’envie que l’on a personnellement d’aller un peu plus loin tous les jours. En se disant par exemple que si d’autres l’ont fait, on n’a pas la preuve tant que l’on ne l’a pas tenté que l’on n’est pas capable de faire au moins aussi bien ! Ce qui conduit naturellement à avoir son propre bateau.
Et alors ce n’est plus du boulot, c’est du plaisir à prendre!
Quelques bonnes bases théoriques au-delà de ce qui est appris pour les permis sont profitables (cf par exemple Le cours des Glénans qui d’ailleurs ne quittera plus le bord !).
Naviguer pour soi, le meilleur moyen de ne plus être un éternel débutant.
Philippe

20 déc. 2015

Avant de sombrer dans la couteuse folie d'être proprio d'un bateau d'une taille interessante, avec vos acquis, et si vous pensez que vous pouvez être VRAIMENT skipper, c.a.d. totalement responsable d'un bateau et surtout de ses occupants dont vous serez, loin de tout, la seul référérence incontestable et possible, louez au moins une fois avant d'acheter, un petit hauturier et faites par exemple un continent-Corse et retour.
Un skipper: prend la Météo, vérifie que le bateau est ++++TOTALEMENT++++ prêt pour une nav de plusieurs, jours, fait imposer toutes les règles de sécurité, tient correctement le livre de bord, sait impérativement se passer d'un GPS, sait impérativement les marques de nuit, sait encore plus impérativement, anticiper et réaliser les +++réductions de voilure+++, sait impérativement faire un mouillage en sécurité, et sait aussi affronter le mauvais temps dans la durée (la sécurité est au large si on ne peut pas être abrité), a un minimum de connaissances en moteur, électricité, etc, etc, etc.....
Il faut avoir confiance en soi, mais ne pas se bluffer.
Même vraiment prêt la décision de la première traversée, avec le large devant et la terre derrière, cela vous fait quelque chose et l'équipage vous regarde d'un drôle d'oeil (un peu inquiet)!

20 déc. 2015

outremer, c'est l'hiver qui te réussi pas ou bien ?
j'ai la vague impression que depuis un petit moment, tes posts sont plutôt décourageants…
puis un skipper peut très bien avoir un programme de cabotage, pourquoi une traversée ? traversée de quoi d'ailleurs, du lac à côté de chez moi, de l'Indien en hiver, de l'Atlantique contre vents et courants en hiver ?

puis suffit de passer 3 minutes seul comme un con sur un voilier avec peu d'expérience pour vite comprendre qu'on as un long chemin d'appenttissage à faire, soit on es con et on s'en fout, et on aura vite un gros pépin, soit on est humble et on se dit… "putain, c'est bien, mais le chemin est long, va falloir en chier pour être autre chose qu'un newbie" puis voilà…

20 déc. 2015

Le problême principal en navigation comme souvent dans la vie est de prendre la très lourde responsabilité des autres.ll y a une énorme différence entre prendre des risques personnels et risquer la vie des autres.
Quand on est jeune il y a une part d'inconscience ou de surestimation de soi qui permet de vaincre des montagnes.
Plus tard les enjeux sont plus clairs on est plus réaliste, ou plus prudent. On est alors plutôt vu comme pessismiste ou timoré, alors qu'on est simplement lucide (en voltige j'ai un parachute).
Exemple de ma progression en nav. marine:
Un peu de dériveur dans ma jeunesse ( heureux en Vaurien et surtout en 420).
Les enfants assez grands, Nav hauturière,(rêvée pendant 30ans) après les théoriques permis A et B (mais maitrise du positionnement en nav avion)
Location d'une 38' en Med, prise en main, navs côtières, puis enfin 1° départ pour la Corse et ensuite découverte de ce que peut être vraiment la Med (!!!).
Plus tard, enfin, achat d'un DI (acier) et voyages Atlantiques.

Il ne faut absolument pas sous estimer les problemes du côtier. Le danger c'est surtout la côte. Il est certain que si on ne peut plus rentrer au port il faut accepter de tenir au large, ce qui veut dire qu'il est très souhaitable de maitriser le plus tôt possible les fondamentaux de la voile, de toujours tenir compte de la Météo et d'emmener systématiquement l'équipement minimum pour les imprévus.

20 déc. 2015

en parlant des glénans ,ça me rapelle en corse , nous nous étions mis a l abri d un coup de vent dans la baie de rotondo et on a vu arriver 5 ou 6 bateaux des glénans qui voulaient se mettre cote a cote ,on se serai cru sur le canal du midi avec les pénichettes de location ça tapait dur !

20 déc. 2015

un bon cdb n'a jamais peur ou du moins ne le montre pas
il y avait un commandant de cap hornier qui à chaque fois qu'il y avait un coup dur à bord s'enfermait dans son carré ouvrait un tiroir ,sortait un petit carnet
le consultait ,le rangeait fermait le tiroir à clef ,et en sortant donnait les ordres qu'il fallait pour s'en sortir.
son second se demandait ce qu'il pouvait y avoir d'inscrit dedans ......
un jour le commandant tombe malade et le second qui le remplace tombe dans un coup de vent pas possible ne sachant que faire
il force ce fameux tiroir et en sort le petit carnet ..
à l'intérieur il lit : tribord droite ,babord gauche.........
alain

20 déc. 201520 déc. 2015

Bonsoir à tous, Bonsoir "BANVILLE"
.
Déjà tu te présente avec au minima ton prénom... :heu:
Le reste tout à été dit au dessus.
Moi, me concernant j'ai démarré avec un 6m et je suis parti à l'aventure et pour être franc j'ai trouvé vraiment la navigation facile, le plus dur a été le mal de mer c'est pour ça que je me suis dirigé vers le cata.... :pouce:
Après, que du bonnheur, mais un portefeuille qui devient avec le temps bien plat ....
.
Pascal sur Shazzan. :alavotre: :alavotre: :alavotre:
.

20 déc. 2015

D'après ton CV tu as largement le niveau pour démarrer tranquilou.

Le tout est de rester humble devant les éléments et ne pas être trop pressé.

Tu sort d'abord par beau temps, si possible avec équipage, des ronds dans l'eau puis tu élargi les ronds, ect, ect, ... si tu le sens pas, tu sort pas ...

Si tu aime ça, tu passera de bons moments sur ton bateau, même les jours ou tu ne sort pas.

Peu importe le bateau, c'est ta capacité à être patient qui fait la sécurité.

Si tu attends d'en savoir assez tu ne partira jamais avec ton bateau car on à jamais fini d'apprendre.

20 déc. 2015

A la lecture de ton CV tu n'es plus un novice et il me semble que tu dois pouvoir te lancer seul même si au début tu peux te faire accompagner .
L'avantage d'avoir son propre bateau c'est que l'on peux naviguer plus souvent à condition d’être capable de le manœuvrer seul et cela devrait être pour moi un des critères pour le choix du bateau , on doit pouvoir sortir quand l'envie nous prend , sans être tributaire de la présence d'un équipier et bien sur sous réserve que la météo le permette .

20 déc. 2015

Merci pour vos interventions judicieuses; précieuses elles sont et me permettront d'avancer; comme certains l'ont écrit, être responsable des autres n'est pas chose aisée. je n'ai pas été impressionné l'été dernier, quand nous naviguions par 30 noeuds de vent dans les bouches de Bonifacio.Par contre, l’amarrage m'a rendu soucieux; c'est loin d'être un exercice évident! mais bon, j'exécutais les ordres et nous étions deux petites mains en plus du skipper. Ce que j'aimerais, c'est louer quelque part, l'été mais en étant mon propre chef et ce, avec ma femme;pas question de compter sur elle et pas question non plus de l’écœurer. Les plaisirs procurés par la voile tendent à vouloir posséder un bateau. Mais vous êtes quasiment tous d'accord pour dire que les frais pèsent de façon non négligeable sur le budget général. je ne vais pas faire de caprices et continuer patiemment à évoluer techniquement parlant et on verra bien!

20 déc. 2015

Et pourquoi : "pas question de compter sur elle" ???
Elle était avec toi l'été dernier, elle n'est donc pas novice.
C'est sympa de progresser ensemble, et un élément de sécurité quand les deux savent.
:star2:

21 déc. 2015

Bin dis moi, t'as pas l'bole avec ta Germaine, la pitance et la vaisselle, c'est pour qui ? :reflechi: :mdr:

21 déc. 2015

ça fait 5 ans que je navigue avec ma compagne ! nous avons faillis divorcer 3 fois en rentrant , pourtant je rale peu meme quand sa main passe dans le guindeau ! la chaine n a rien eu !

21 déc. 2015

Il y a des gens qui ne souhaitent pas s'investir ou apprendre dans un domaine particulier, il faut juste en prendre conscience.

Ma compagne refuse de toucher à un moteur, aux problèmes techniques, descendre ou remonter la dérive ou prendre la responsabilité de la carte, un exemple...
Par contre, elle installe le safran et la barre, hisse les voiles, ponce, peint, bricole ou barre à la voile jusqu'au ponton ou à la bouée alors que je suis à l'avant...

On ne peut "obliger" quelqu'un a tout savoir et tout savoir faire en plaisance, ou alors ce n'est plus de la plaisance...

21 déc. 2015

je suis allé aux antilles et j espérai pouvoir louer un petit bateau pour 2 a un prix raisonnable ; mais rien a faire que du gros cher

20 déc. 2015

ah… l'amarrage et le débutant…
un chandelier ou deux, un constat ou un voisin de quai compréhensif, et ça s'arrange ^^

cf quelquepart ou j'ai expliqué une prise de quai bien loupée…

mais c'est vrai que bordel, c'est plus simple à comprendre les bouts de ficelles que de comprendre comment prendre un quai… saletés de bateaux qui veulent nous faire bouffer de la mer plutôt que de glander peinard au port… :langue2:

:acheval: :acheval:

20 déc. 2015

Et bien non, pour des problèmes de santé, elle a déclaré forfait au dernier moment; j'ai donc accompagné un couple d'amis; nous avons partagé une bonne semaine mais bon !! qui plus est, elle n'est absolument pas sportive; il faut donc vivre une navigation cool. Pour cela nous a été proposé une escapade en juillet dans les sporades; mes amis en raffolent et pourtant, ils ont bourlingué; ceci dit, je souhaiterais vivre cela mais avec davantage d'intimité et cette fois ci, en en étant le capitaine: sacrée étape à franchir!

20 déc. 2015

Bah, t'inquiètes pas pour l’amarrage, moi, ça fait 25 ans que je navigue, j'en suis à mon troisième bateau (autrement dit rien par rapport à d'autres ici) ... et je merde encore de temps en temps (trop souvent) lors des amarrages ...

Je croyais enfin maîtriser la chose avec mon ancien bateau, car je le connaissais par cœur, et avec mon nouveau destrier, paf! je me suis pris deux fois des pendilles dans la quille ... bon, chut, faut pas trop le répéter j'ai une réputation à tenir, d'ailleurs, je nierais tout en bloc si on me ressort ça ... :mdr: :mdr:

20 déc. 2015

si on te ressort quoi ?
que tu retarde le départ d'une pelou's cup parce que tu as du enfiler une combi pour plonger dans le port ?
non, ne t'inquiètes pas, personne ici n'est assez pervers pour se souvenir de ça… :P

20 déc. 2015

mais euh…
j'ai rien dit moi…
en plus je sais même pas ce que c'est qu'une pendille… :langue2:

'fin, si, maintenant je sais, c'est un truc à éviter puisque j'aime plus la natation depuis longtemps… :heu:

20 déc. 2015

Ah toi ... :acheval:

D'ailleurs, mauvais exemple, cette fois ci c'est pas moi qui ai merdé, je suis rentré comme un chef dans cette place, mais bon après c'est une sombre histoire de changement de pendille qui était pourrie ... bon, bref, ce coup la c'etait pas moi :-p :heu:

20 déc. 2015

:mdr: :mdr: :mdr:

29 déc. 2015

pas mieux !!! :pouce:

20 déc. 201520 déc. 2015

Toute nous autres, on a été débutant avant de commencer.
Fake, bout de viarge, fa comme nous autres, arrête de niaiser pi plonge.
Tu comprends tu?
GO go go. :alavotre:

21 déc. 2015

mdr; justement, je me faisais tout un monde d'une pendille; en exécutant la manœuvre comme on me l'avait demandé, il n'y a eu aucun souci mais le résultat provenait plus des directives "carrées" de mon ami skipper que de mes qualités de navigateur. En fait, j'en reviens toujours à la même problématique: savoir que je serai souvent seul, et avoir ou pas un bateau de façon à apprendre, toujours apprendre! rien de tel que d'avoir son matériel quand on fait quelque chose et pourtant, lorsque l'on constate les frais annexes à la possession,ça fait peur! Quand je pense aux endroits que l'on nous donnait dans les ports de Sardaigne lors des ravitaillements, si j'avais été seul, j'aurais vraiment été mal.on aurait pu abîmer la coque! il faut dire qu'au retour, le loueur focalisait uniquement sur la quille et le talonnage éventuel.D’ailleurs, à ce sujet, ne pensez vous pas que dans ces conditions, un propulseur d'étrave est indispensable?

21 déc. 2015

bjr,
puis-je te poser une question essentielle? :
à quel âge as tu enlevé les roues stabilisatrices de ton vélo ?????
je crois qu'il faut remonter dans ta prime enfance pour que tu puisses te libérer
alain :doc:

21 déc. 2015

La façon dont vous semblez voir la navigation devrait vous conduire à renoncer à ce type d'aventure ou à la faire uniquement en skipper solitaire. Il est en effet impossible d'envisager d'emmener quelqu'un, épouse comprise, si vous doutez ou hésitez à ce point. Cela pourrait être dangereux ou en tout cas intolérable pour cette personne. La navigation est assez peu risquée mais il y a des instants où il faut décider très vite.

21 déc. 201521 déc. 2015

Oui oui, un propulseur d'étrave est indispensable, d'ailleurs qui oserait partir sans, même sur un 6m, je conseille pour plus de sécurité un deuxième moteur ainsi qu'un 2 ème radeau de sécurité pour le cas ou le premier ne se gonflerait pas, sans oublier les airbags en haut du mat avec une cargaison de fusées de détresse et là, après 10 années d’essais, je commencerais à m'aventurer avec plusieurs équipiers expérimentés pendant 2-3 heures par grand beau temps de jour et quand l'age du déambulatoire arrivera ... bin..., j' me dirai peut être "putain merde Blainville, t'as pas été un peu con ? :reflechi: :reflechi: :reflechi: "
Finalement, "Blainville" comme p'tit nom, c'est sympa aussi :tesur: :heu: :whaou:
.
Pascal sur Shazzan :pecheur: :-p ;-)

21 déc. 2015

super les radeaux de survie ! le mien étant périmé je suis allé chez une copine qui a une piscine et le lui ai filé mon camescope pour qu elle filme le gonflage et moi qui monte dedans ! :coucou: je tire la ficelle , le radeau se gonfle et je coule :oups: une valve c est décollée ? MDR je demande a ma copine de me montrer la vidéo et tout ce que je vois c est son oeil ????? elle a prit le camescope a l envers :lavache:

21 déc. 2015

Même si c'est limite HS ici, l'anecdote est rigolote !

21 déc. 2015

c etait une reponse a shazzan

21 déc. 2015

Bonjour;
moi aussi je te conseillerais de foncer, mais sur un bateau plus petit. 30 pieds, quand j'ai commencé à naviguer, c'était un yacht.
Quand je suis passé du Flirt (6 mètres) au Kelt 8,50, j'ai eu l'impression de naviguer sur un porte-avion.
Pourquoi pas un 25-27 pieds style Sangria, Fantasia?
Ce sera moins cher, donc avec moins de stress et il te restera plus d'argent pour louer un grand bateau avec ta famille et tes amis.
Cordialement.
Marc.

21 déc. 2015

Pour ma part j'ai fait 5 sorties en mai juin cette année. Je me decidé a acheter un voilier cette année. J'ai donc acheté un Dufour 1800, je me suis donc lancé a 36 ans.

Je sors avec des collègues qui possèdent leurs voiliers et du couip me guide.

Donc un conseil lance toi !!!!!

21 déc. 2015

Pour les manœuvres de port de toute façon on commence à vraiment apprendre lorsqu'on a son bateau amha, mais bon c'est stressant mais pas dangereux....

21 déc. 2015

Exactement.
Avant d'arriver, j'ai toujours des inquiétudes et finalement çà passe.

21 déc. 2015

Quand je vois les milliers de loueurs qui sillonnent la Côte d'azur et qui ne connaissent rien... Malgré ça il y a très peu de blessés grave (mais pas mal de c.ns quand même.)

Alors vas-y. Lance-toi (Mais pas tout de suite avec des jeunes équipiers qui te confieraient leur vie.)

Tu sais. Il y a des gens qui on fait des centaines de cours organisés mais qui n'auront jamais le "feeling" de barrer et de piloter un voilier. C'est comme jouer d'un instrument. Certains ont du talent à la base, d'autres n'en auront jamais.

C'est un art, pas une science. Si tu te sens artiste, lance-toi. Ta vie est courte et elle est unique.

Achète-toi un SO 33i s'il te plait et que tu en as les moyens. Très beau bateau. Commence avec des copains qui sont d'accord de s'éclater.

Qu'est-ce que tu attends ?

24 déc. 2015

les loueurs ne sont pas cons c'est des commerçants un peut irresponsables
qui louent à ces cons de locataires si j'en crois ton post ..il faut bien gagner sa vie ..
mais les usagers de cette formule sont comme le reste c'est vrai qu'en pourcentage c'est un peu plus élevé que parmi les propriètaires ou il y en a aussi d'ailleurs ,mais ils fleurissent plutôt en été
en hiver je suis souvent le seul dans la rade de hyéres àlors là il n'y a aucun doute .
alain

22 déc. 2015

moi j ai un fifty , quand il y a du vent j essai meme pas de rentrer dans une place en marche arrière ( pas d elice d etrave )

24 déc. 2015

pour rentrer en m/ar
tu vas à l'avant de ton bato et comme ça t'as l'impression d'en avoir une ...
d'hélice d'étrave ...
alain
:-p

22 déc. 2015

Bon, Banville, je crois que c'est clair ... YAPLUKA !

22 déc. 2015

Personnellement, j'ai commencé à 49 ans, j'ai passé le côté puis le CRR, fait un stage sur laser puis une saison sur ce support (sur un étang), un stage sur habitable et me suis lancé en louant (avec mon épouse), en mai pour éviter la foule, un 29 pieds à Hyères (sur les conseils d'héonautes). Supers souvenirs pour nous deux (port Cros, Porquerolles...). Pas de navigation si le mistral est annoncé (la météo est annoncée en continu sur le canal 63).

22 déc. 201522 déc. 2015

Pour ma part j'ai eu la joie de tester le catamaran Stunt S9 chez Duvoisin : duvoisinnautique.ch[...]amarans

C'est le top et facile d'accès !

22 déc. 2015

C'est le minimum de tester les produits que l'on vend!
me gourre-je? :jelaferme:

23 déc. 2015

Mes premières expériences en voile, c'était ;

  • un stage d'initiation d'une semaine à la Rochelle sur un first 30E à 5 équipiers + un jeune skipper sympa.
  • Une quinzaine (avec AR en Corse) avec un skipper dingo mais sympa et 4 autres équipiers sur un bateau acier tout fait main par le skipper. -Une quinzaine depuis Majorque et retour Cassis sur un OVNI avec des bouffeurs de miles et un proprio skipper qui flippait pour son bateau.

Après ça on a décidé ma femme et moi que ça suffisait de s'em... avec des équipiers qu'on aurait pas forcément eu envie de fréquenter à terre et on a loué 3 semaines un vieux Folie douce un peu pourri et on a passé nos meilleures vacances.
Depuis je loue car trop éloigné de la mer et boulot qui ne laisse pas assez de temps depuis plus de 30 ans.

J'ai aussi croisé des gens qui naviguaient depuis 20 ans sans oser se lancer seuls.

Pour moi il y a deux facteurs pour acheter ou louer :

On a du temps ou pas, on habite près de son bateau ou pas.

Je vais avoir du temps, j'achète ;-)

24 déc. 2015

les gens qui ont des beaux bateaux et qui ne traversent pas en corse , j en connais beaucoup ! cet été nous sommes arrivés a DéNIA et nous avons vu arrivé des français sur un 11 m avec qui nous avons sympatisé de suite surtout que c était l angoisse pour eux de traverser vers les baléares et quand ils ont vu notre fifty 27 ,ils nous ont demandé s ils pouvaient traverser avec nous ; ça leurs a permis de prendre confiance en leur bateau et maintenant tout va bien !

24 déc. 2015

si ton porte monnaie te le permet ... fonce !
La vie est courte et il faut se presser de vivre ses rêves.

24 déc. 2015

Visiblement, tu vie au bord de la mer et vas vers de plus en plus de disponibilité pour naviguer, la proximite pour entretenir et naviguer des la premire fenetre meteo qui se presente et elles sont nombreuses toute l annee, nottament en hivers dans le sud, l achat d un canot est plus que recommendé

apprendre à naviguer, c est at first apprendre à se servir du bateau pour se deplacer puis apprendrela nav, soit aller d un point a à un b en fonction du vent, des cailloux, des courants.....

La meilleure ecole pour apprendre vite le maniement d un boat, c est le deriveur parce que c est tres leger et que tu te rends immediatement compte que tout interagit sur tout, tu comprends tres rapidment le système des forces qui agissent sur un bateau
2 fois une semaine de stage et tu ressorts en ayant compris, il ne reste qu à transposer sur un plus gros dans des vents d abbord legers puis de plus en plus fort puis avec un bateau de plus en plus grand
mais tu seras en confiance de tes moyens des le depart

ensuite, un petit bateau ou tout loupé se ratrappe seul, genre 18 à 22 pieds.
ça coute 3 à 10 000 euros pour des boats nickels que tu revendras toujours sans perdre d argent
beneteau quelque soit ton budget a produit de petites merveilles extremement marins, avec des quilles pivotantes pour une grosse raideur, performants au pres, tout petit tiran d eau, ce sont les first 18 22 235 et 210
avec une preference pour le 210 avec ses 2 safrans

lorsque tu apprends à conduire une voiture,si l auto ecole te rpopose de commencer par conduire une semi remorque....
ben en bateau, c est la meme.....

Qd tu seras en pleine possession de tes moyens nautiques avec un brin d experience, tu decideras en fonction de ton rpogramme que tu auras mieux cerné

bonne nav ds tous les cas

24 déc. 2015

Difficile de répondre à tous en cette semaine très chargée au niveau travail. j'ai décidé de digéré Noël par un cours solo le 26 après midi.Une houle est annoncée(vent de sud est) et çà n'est pas ce que je préfère. Comme cela fait un petit moment que je n'ai pas navigué, çà sera un bon moyen de remettre le cœur à l'ouvrage.
Merci encore de vos réponses. Bien à vous tous et bonnes fêtes..

26 déc. 2015

moi je suis pas loc, un bateaux ces pas une voiture !
ces tellement plus agréable quant tu est débutant ou avec peu d'expérience de voir peu a peu comment réagit ton bateaux et dans le cas d'un achat d'occasion de le préparer et franchement si tu sort par beau temps les risque sont vraiment limité et tu vas prendre de l'expérience très vite en un mot lance toi !!!!!!

26 déc. 2015

Une école de voile , un premier stage , puis un second , puis un troisième,si pas content ´ , changer d'école ou de skipper...
Débuter avec les fesses serrées, tenter de ne pas abîmer le bato, relire le guide des glenans, repartir,,,il y a besoin de BEAUCOUP d'expérience et d'erreurs pour progresser...
Mais les satisfactions sont au bout de la route.
Un lever de soleil vu du mouillage, oû le coucher, la respiration du vent, son calme sont autant de plaisirs que l'on peut ressentir.

27 déc. 2015

je n'avais pas navigué depuis cet été et j'ai repris, hier, un cours en solo; je constate que c'est comparable au vélo; rien ne s'oublie! cependant, la houle a eu raison de mon estomac! que cela est désagréable d'autant que cet été, à aucun moment je n'avais été dérangé! on va voir ce matin ce que cela va donner....

27 déc. 2015

tu trempes un sucre dans le gas oil et tu le suces au moins comme ça tu sais pourquoi tu gerbes .
conseil du dimanche matin
alain :doc:

27 déc. 2015

@ fritz c'est un truc pour attraper le cancer ! :whaou: :oups: :lavache: :blabla: :reflechi:

27 déc. 2015

C'était une blague xabia, juste une blague !!!!

29 déc. 2015

bonjour ,après réflexion, je crois que quand on veut aller à la mer et qu'on a pas de bateau il faut commencer à apprendre à nager ....
puisque maintenant dans la marine quand on veut s'engager il faut savoir ,ils n'ont presque plus de bateaux ....
économies économies .
alain :-(

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (133)

mars 2021