Quand un port ne veut pas de vous

Dans certains ports ils ne laissent pas rentrer, dans d'autres ils vous chassent carrément

L'équipage
09 jan. 2016
09 jan. 2016

Evidemment, quand on croise en Med...

09 jan. 2016

on n'est pas en med mais en Adriatique dans une très jeune république où le droit n'est pas toujours appliqué.

09 jan. 2016

Hé bé :-(

09 jan. 201609 jan. 2016

Vous avez vu la tête de ces sales cons qui coupent les amarres ?
En plus il y a plein de places......

09 jan. 201609 jan. 2016

Je crois rêver, nos vaillants navigateurs arborent le pavillon polonais. Quelle honte !
"Jeszcze Polska nie zginewa
Kiedy my zyjemy......."

12 jan. 2016

Co nam obca przemoc wziela,
Szabla odbierzemy
:lavache:

09 jan. 2016

S'ils avaient arboré le pavillon H&O, ça ne serait jamais arrivé.

09 jan. 2016

Tu rigoles ! Les pavillons du Liberia, Panama, Caïman ou Monaco t'ouvriront grandes les portes des ports et aucun petit cheffaillon croate n'osera jamais couper tes amarres avec un grand couteau.

09 jan. 2016

Avec Yves c'est toujours du second ou troisième degré
:mdr:

09 jan. 2016

Yves, merci d ajouter les mentions humour-on / off

09 jan. 2016

il faut lire le commentaire sous la vidéo , apparemment il y aussi eu dans ce port des comportements plus que déplacés avec des personnes handicapées mentales

la traduction Bing du texte :
""suis tombé sur plusieurs autres messages confirmant ce personnel portuaire n'est pas sympathique aux yachts autre que croate et devient agressif. Le rapport de plus choquant que j'ai lu dit que récemment, ils ont poussé à l'eau norvégienne enfant malade mentaux avec téléphone portable à la main parce qu'il est monté sur un autre bateau.""

drôle de pays

09 jan. 2016

Et selon ce que l on comprend du dialogue, le skipper n était pas á bord. D'où le désarroi de l'equipage

09 jan. 2016

Même si le skipper n'est pas à bord, les chefs du port doivent être encore plus humains et ne pas se comporter comme des chiens galeux.
L'autre débile, ça le fait marrer de couper l'amarre au couteau.

09 jan. 2016

tous les commentaires sous la video ont été supprimés.

La vidéo elle même est surprenante........

09 jan. 2016

le genre d'attitude qui vous dégoute de l'humanité, le sourire sardonique de l'employé du port est mémorable... triste triste!

09 jan. 2016

:lavache:

09 jan. 2016

Il faudra venir avec des amarres avec âme métallique électrifiée avec courant genre clôture électrique animaux ! :mdr: :jelaferme:

09 jan. 2016

vous n'avez pas encore compris qu'on adhère à l'UE pour les avantages, pas pour les inconvénients.

09 jan. 2016

A mon avis ça ne doit pas être si simple que ça !
Avant de juger il manque le point de vue adverse.
il y a peut-être un con sur le quai mais aussi un super con sur le bateau ...
Visiblement l'Italien d'a cote lui n'a aucun problème !
Sans vouloir particulièrement les défendre, les marinas croates sont plutôt réputés
Pour la qualité de leur accueil et de leurs installations.
Il y a quelques marina française et corse qui pourrait en prendre de la graine !

09 jan. 2016

notre charmant croate aurait beau avoir un super con en face son comportement n'en serait pas plus acceptable, le vent souffle il met le bateau, ses passagers, et les autres autours en danger.

09 jan. 2016

Quelque un peut me dire où on parle de vent ? Ou alors quels indices dans la video ?

Merci

09 jan. 2016

Con ou pas con, vent ou pas vent on ne coupe pas des amarres au couteau en rigolant. Et ça on le voit sur la vidéo.
Et surtout que "quelques marinas françaises et corses n'en prennent de la graine"

09 jan. 2016

Je ne voudrais pas faire de suppositions gratuites, mais le sourire sardonique du monsieur au couteau me laisse à penser qu'il a du changer d'arme depuis peu de temps....
Bouhhhou le stress...
C'est pas demain que je vais en villégiature dans ce coin! :non:

09 jan. 2016

effectivement Julirosien ça donne pas envie, cela dit quand on voit les vols, agressions et autres actes de piratages et d'incivilité de par le monde rapporté ici et "au bar d'en face" il y a beaucoup de coins qui donnent a reflechir, et c'est malheureux!

09 jan. 2016

Moi je pense que l'autre débile avec le couteau il a du s'en servir pendant la guerre , une vrai tête d'assassin !! Faudra bientôt naviguer armé ......

10 jan. 2016

Et son père aurait été un oustachi ? Allons, pas de polémique.

10 jan. 2016

Il est écrit dans le texte (sans rancune d'ailleurs ai-je pu constater) qu'on les aurait pris pour des migrants, le doute est permis, regardez, le bateau s'appelle "Jagiellonia"


:mdr: :mdr: :mdr:

10 jan. 2016

ce que j'en comprends: le vent se lève. Les bateaux sont sur pendilles donc perpendiculaires au quai. Le bateau arrive et s'amarre à couple du quai. L'autre sur le quai est tout content de montrer son beau couteau et coupe les amarres (ce qui est scandaleux), sauf qu'il se ravise, récupère une amarre qu'il conserve et fait mine de placer sur l'anneau du quai. Un skipper avisé (et peut-être mieux entouré) aurait tenté de récupérer la pendille pour replacer son bateau. Il est possible que, ne voyant pas la manœuvre s'engager du côté du bateau, le croate renonce et largue l'amarre. En restant à couple il empêche d'autres bateaux de venir s'amarrer. Le skipper parle anglais, manifestement les 2 gars sur le quai non.
Évidemment, même dans cette configuration, on aurai pu imaginer que les 2 ars du quai auraient pu déployer un peu plus d'efforts pour se faire comprendre.

10 jan. 2016

La scène a été filmée. C'est le port de Dubrovnik. Je pense que l'autorité touristique qui supervise les ports de Croatie aura à coeur de virer le gars qui coupe les bouts.

10 jan. 2016

Les marinas croates réputées pour leur accueil !!! Dubrovnick, est le seul port où je me suis fait interdire l'accès, sans motif ???
Par ailleurs ds les autres marinas, je n'ai jamais trouvé l'accueil chaleureux. Ils craignent tellement de nous voire partir sans payer, qu'ils nous laissent pas finir les manœuvres et exigent les papiers "papiers, papiers ...", a tel point que cela se termine souvent par une engueulade. Autrement je confirme que la côte Croate mérite largement le détour, et qu'hormis une partie du personnel des marinas, les Croates sont des gens sympathiques.
Yann

10 jan. 2016

On devrait y aller tous ensemble et lui péter les dents :jelaferme:

10 jan. 2016

Le voilier s'appelle"Jagiellonia" il y a pas mal de vidéo de ses navigations sur YouTube. Où est donc passé Pascal sur Shazzan ? Il aurait pu faire un bon traducteur.

10 jan. 2016

Cette vidéo donne vraiment envie de visiter un pays, une marina a l'accueil si sympathique :non: :policier:

10 jan. 201616 juin 2020

On trouve des cons partout, c'est une évidence:
Je m'étais une fois posé avec un Ovni sur la plage de Grimsby Quay à Tresco, Scilly.
Arrivé à marée descendante, l'échouage ne posait aucun problème, et ne gênait personne; mais ça n'a pas plus à une espèce de géant barbu, qui est arrivé avec un chalutier, a pris une de mes amarres, et s'est mis à me tirer vers l'extérieur alors que mon bateau était déjà en contact avec le sable! les taquets de l'Ovni sont solides, mais la traction avait été si forte qu'il ne pouvait plus défaire le nœud : pas de problème, il a sorti son couteau et coupé l'amarre.
J'ai revu ce type une fois à la télé dans un reportage sur les Scilly, peut-être le connaissez-vous?

10 jan. 201610 jan. 2016

Je trouve une ressemblance tranchante du coutelier de service avec le personnage de "Renard" dans le monde ne suffit pas....
Étrange non? :heu:

10 jan. 2016

Papy-Boom bjr.
J'ai eu la même (presque) aventure il y a une vingtaine d'années, même endroit, et aussi avec un Ovni. Un type a voulu me virer, alors que j'étais déjà posé. Je ne me souviens plus de ce gentleman, mais je sais qu'il était limite correct !!! Par contre, il ne m'a pas déménagé. J'ai pu passer ma nuit tranquille. Le fair play British n'est plus ce qu'il etait !!

11 jan. 2016

Papy-Boom bjr
J'ai vérifié sur mes Livres de bord, c'était en juin 96. Par contre contrairement à ce que je disai avant, je me suis bien fait virer moi aussi. J'ai confondu avec un autre échouage. :heu:

12 jan. 2016

C'est ce que m'a dit le gus : "PRIVATE"

11 jan. 2016

Blei mor, moi c'était dans les années 96-97, donc on a bien eu à faire au même gugusse; 10 mn plus tard, le bateau n'aurait sans doute pas bougé, bien posé sur toute sa longueur (un 32 pieds).

12 jan. 2016

Ça m'est arrivé également avec un Ovni que j'avais posé sur l'estran d'une rivière. Les propriétaires riverains sont vertement venus me rappeler à l'ordre. Je crois que la notion de domaine public sur l'estran n'existe pas en UK. Aux Scilly les zones de mouillages sont des propriétés privées.

10 jan. 2016

Honnêtement, je ne sais pas comment j'aurais réagit à un tel acte du salopard (je trouve pas d'autre mot) si j'avais été sur ce bateau, mais il aurait bien mérité de se prendre une manivelle de winch en pleine tronche (bien lancée ça peu faire mal) suivi d'un coup de tangon pour lui apprendre comment on nage en étant évanoui ...

Un peu facile de dire ça devant son écran, mais il aurait mérité ... :-(

10 jan. 201610 jan. 2016

Toujours faire gaffe à ce genre d'individu...
Sans parler de la longueur du couteau...il a une belle tête d'ancien militaire sadique.... :acheval:

11 jan. 2016

je pense que diffuser cette super vidéo est la meilleure arme .... je l enverrai ausi aux autoritöes du pays etc

11 jan. 2016

le monde est vaste et une vie ne suffit pas a tout voir . Alors tout simplement il suffit de boycotter ce coin la . il y a assez d'endroit sympa sans se faire chier avec des cons .... :mdr:

11 jan. 2016

Ça serait dommage de rater Dubrovnik à cause d'un sadique mais ça fait réfléchir.

11 jan. 2016

Il est inquiétant le gars. Vaut mieux éviter d'aller discuter avec lui sur le quai :lavache:
J'ai été deux fois en Croatie. L'accueil est plutôt rugueux en général sans être agressif c'est pas très chaleureux. Dans les petits commerces, on te rends la monnaie sans un mot, ni bonjour ni au revoir, ça fait bizarre.
Ça s'est amélioré la 2° fois mais il manque visiblement une formation à l'accueil des touristes.
On y est bien arrivé à Paris et dans le midi, pourquoi pas eux ? :langue2:

Peut-être que le skipper leur a tenu des propos à serbes ? :heu:

11 jan. 2016

Peut-être bien... mais est-ce une raison pour sortir la serpe ? :acheval:

11 jan. 2016

:pouce:

D'autant que la méthode n'est pas très orthodoxe.... :policier:

11 jan. 2016

Mais non ! Il leur a fait: croa....t croa....t !

Ça devait leur pendre au nez ....avec les croates on a vite fait de faire des boulettes....

11 jan. 2016

Des boulettes de croa...t de nez.

11 jan. 2016

J'ai vu des Bosniaques aux leaders décimés, Split est sous la botte et les jardiniers croates refusent de biner avec des serpes.

12 jan. 2016

Ouah ! Difficile, mais excellent . :pouce:

Et oui on ne sait plus à quel saint se vouer, mais sous Tito l'était-on ?

12 jan. 2016

Eh bé, mon nouveau bateau est en Adriatique...

Pas engageant mais il ne faut jamais généraliser.

12 jan. 2016

Avec son couteau, le croate risquait aussi de tailler l'écoute.

12 jan. 2016

Lamentable.Meme si l'on ne connait pas le contexte.

Quand une petite vieille frappe un malabar sur un trottoir, ce n'est pas nécessairement le malabar le vilain : il y a des petits vieux qui sont aussi des malfrats.

Un film ne montre que ce qu'il a envie de montrer (seul sur Mars n'a pas été tourné sur place...).

Dans cette histoire, à moins de penser que le Croate de ponton se promène en permanence avec son yatagan, ce dont je doute fort, il nous manque tout ce qui précède depuis le premier contact, sa décision de s'emparer dudit ustensile, son trajet vers le navire etc.

Difficile en létat de se faire une opinion sur une seule séquence d'une scène manifestement beaucoup plus longue.

En ce qui me concerne, je n'ai jamais fréquenté de croate mais, il ne me semble pas vindicatif en proportion avec l'"acte odieux" dont on l'accuse.

Ceci dit, comme, encore une fois, je ne connais pas de croate, et que celui-ci est loin, je ne vois pas d'argument objectif pour m'opposer à son lynchage arbitraire.

Juste que ces lacunes informatoires me gênent un peu aux entournures. :litjournal:

13 jan. 2016

c'est marrant de constater la lecture que chacun peut faire à partir de cette vidéo.
j'imaginerai facilement que les types arrivent, se placent sans rien demander, refusent de quitter l'emplacement qui est peut être réservé, privé, quand le capitaine du port leur en fait la demande en leur proposant peut être une autre place.... on voit l'échelle qui n'est plus accessible par le quai (peut être volontairement) les amarres passées en double donc impossibilité pour le capitaine de faire exécuter sa demande et un con qui filme tout ça!!! je suis capitaine du port dans un cas comme ça je coupe aussi. on le voit aussi reprendre l'amarre pour retenir le bateau, le temps j'imagine que le bateau se déhale....

13 jan. 2016

Votre réaction est typiquement la même que lorsqu'une personne par ex: est victime d'un car jacking, d'un cambriolage, qu'une femme se fait violer, les braves gens disent: "ils n'avaient qu'à pas avoir une aussi belle voiture, elle n'avait qu'à pas avoir une jupe aussi courte" Sur terre et sur mer on retrouve les mêmes.

Le monsieur t'explique qu'on ne peut avoir de certitude sur le développement de l'affaire, et toi t'embraye aussitôt dans un réflexe pavlovien sur l'évidence victimaire de la donzelle court vêtue.....T'as quand même le raccourci panurgique facile ! :mdr:

13 jan. 2016

Impossible de comprendre ce qui s'est passé avec cette vidéo, dont on ne connais ni les tenants, ni les aboutissants. On voit bien un autre bateau stationné, donc le port accepte les passagers. Va savoir ce qui c'est passé.

J'ai eu un souci comme ça cet été à Mao (Mahon). On arrive le soir, après s'être longuement baigné sous la citadelle à l'entrée de la calanque.

Mao, c'est une très longue calanque, avec sur la rive sud la ville et sur la rive nord des installations militaires anciennes.

Coté ville, des km de quais, donc, épisodiquement occupés. Il y a des centaines de places libres. Et deux endroits aménagés avec des pontons ou des pannes. On va tout au fond, l'idée, c'était de se renseigner pour trouver le moyen que deux équipières puissent rejoindre Palma pour prendre un avion le lendemain. Et visiter un peu, boire un coup et faire trois courses.

Un gars à l'entrée de la marina du fond nous dit que c'est plein. Ok, c'est bien possible, il y a l'air d'y avoir du monde.

On remonte, et on voit un quai de pécheurs, avec beaucoup de place dispo. On demande à un gars sur un bateau qui nous dit pas de souci. A peine amarré, deux flics arrivent et nous disent de dégager. Pas de négo possible, même en faisant intervenir le pécheur. Je dépose donc tout le monde, et je leur dit que je reste à tourner dans la calanque, et que si je trouve une place je les rejoints et que sinon quand ils ont fini je passe les récupérer.

En remontant encore vers l'entrée, entre les pécheurs et l'autre marina, je vois des places dispo entre un bout de ponton et un joli voilier de 16 ou 18 m de long.

Je m'approche pour m'amarrer simplement à couple du quai, entre le voilier et le ponton. Le gars du grand voilier siffle un autre, avec un tshirt rouge, qui est sur le quai. J'ai fini mon amarrage et je suis à bord. Je vois le gars en tshirt rouge arriver vers moi, virer mes amarres des taquets et pousser mon étrave avec le pied. Je hurle, mais impossible de comprendre le problème. Je ne comprend rien, le gars ne répond pas. Et donc je repars.

Va savoir ce qu'était le problème. Est ce qu'un bateau allait arriver, est ce que le gars au tshirt était un amarreur du port, pourquoi agir comme cela ?

Au final, j'ai récupéré l'équipage un moment plus tard, et on s'est barré mouiller dehors et je n'ai rien vu de Mao, où on n'a pas non plus laissé 1 €.

Jacques

13 jan. 2016

il serait intéressant d'avoir le retour d'un placier de port l'été... on ne prend pas une place on la demande. j'ai eu l'occasion à plusieurs reprises d'en discuter avec des mecs de certains ports, leurs histoires qui ne m'ont pas étonnées et je sais que je n'aurais pas la sérénité nécessaire à l'exercice de ce métier.

13 jan. 2016

Il y a longtemps, très, arrivés en soirée à st Vaast la Hougue, jusant, plus d'eau, on se met à couple d'un chalutier, on ne pouvait pas aller plus loin. Lendemain matin, mouvements du bateau, on sort. Ces connards (il n'y a pas d'autres mots) du chalutier nous avaient largués. Ils n'ont même pas tentés de nous prévenir. Solidarité des gens de mer ???
Yann

14 jan. 2016

Les pêcheurs professionnels sont un peu comme les routiers sur les routes
(qui se prennent pour des seigneurs).Certains sont sympas mais il y a aussi des sacrés cons qui peuvent couper des amarres aussi.
Cela ne m'est pas arrivé perso mais je sais que cela arrive.

13 jan. 2016

Je ne compte combien de fois des chalutiers sont partis au petit matin en refaisant mon amarrage sans me réveiller.

13 jan. 2016

Bonsoir,
Quelques soient les tords éventuels de l’équipage du voilier en cause, je ne connais pas de motif de désaccord entre les gestionnaire d’une marina et un plaisancier qui puisse générer une action d’une telle violence de la part d’un employé de la marina, lequel se met de fait dans son tort.

Je ne sais pas si la notion de « dégradation du bien d’autrui « existe en Croatie. Mais le dépôt d’une plainte par le propriétaire du voilier, d’une main courante à minima, contre le coupeur d’aussières aurait été un préalable à la reprise des « négociations ». Surtout une occasion de lui apprendre à sourire ! Ca embêterait surement tout le monde pour une si « petite » chose, la police, le port, qui sais-je encore… Ce serait parfait !
Philippe

14 jan. 2016

Moi.......ce qui me gêne... C'est le sourire du vilain pas beau!
Pour le reste, je n'ai pas assisté a la scène.
:heu:

14 jan. 2016

Vous donnez un couteau à un homme, un vilain pas beau et qui rit. Que fait-il ?
Il y a le chasseur qui dépèce ses bêtes tuées
Il y a l'islamiste radical qui coupe des têtes
Il y a le boucher qui taille des côtelettes
Il y a le pêcheur féringien qui taillade les globicéphales
Il y a le débile profond qui coupe des amarres
Ah ! au fait, et la femme que fait-elle avec un couteau ?
Elle beurre les tartines de ses enfants. Au pire, elle coupe des champignons dans les bois.

:pouce: :bravo: :pouce: :bravo: :reflechi: :mdr:

T'as d'autres clichés en réserve ? :mdr:

14 jan. 2016

Un sujet inépuisable. :blabla: :blabla: :blabla:

14 jan. 2016

Si tu veux, je t'envoie une photo de fin de battue ou on dépèce les sangliers....avec les copains !
On n'as pas du tout le même sourire...

14 jan. 2016

Pas besoin de photos, j'ai les mêmes à côté. Mais qu'est çe qu'ils se marrent quand ils se partagent la bête. A mon avis ça doit être le Kiravi qui les ravit. Je les aime bien quand même parçe qu'ils me filent quelquefois leurs coins de champignons et ça c'est pas tout le monde qui le fait.

14 jan. 2016

En plus ils font comme les capitalistes: ils fusionnent pour créer un cochonglier.

14 jan. 2016

Ah non!on ne rigole plus! :non:
Avant c'était un plaisir, maintenant c'est devenu un " métier " :tesur:
Et plus on en prélève, plus y'en à....
Qui veut du sanglier?
Mais je ne fais pas de livraison.... :langue2:

14 jan. 2016

sharkline: tu as raison et quand elle ne trouve pas de champignons, qu'est ce qu'elle fait cette brave femme??

"
20 Minutes avec AFP
Publié le 15.01.2015 à 09:53

Une Chinoise furieuse d'être trompée a coupé le pénis de son époux puis, trois jours plus tard, a sectionné à nouveau l'organe après que les chirurgiens l'eurent rattaché, a rapporté la presse.
La victime, un homme de 32 ans nommé M. Fan, a subi cette double amputation fin décembre dans la province centrale du Henan, a précisé le site d'information HNR, contrôlé par les autorités.
Les policiers n'ont pu retrouver sa verge la deuxième fois
Juste après avoir découvert que son mari avait une liaison avec une femme de 21 ans, la femme de M. Fan l'a agressé une première fois, lui coupant net le pénis.
M. Fan s'est alors «précipité à l'hôpital», selon HNR, où les chirurgiens ont suturé l'organe sectionné. Sa soif de vengeance n'étant pas étanchée, l'épouse s'est rendue trois jours plus tard dans cet hôpital où, après avoir attendu que son mari s'endorme, elle a de nouveau coupé le pénis volage.
Le mari a été de nouveau opéré mais les policiers n'ont pu retrouver sa verge la deuxième fois. Le double acte violent a semble-t-il consolidé la relation entre M. Fan et sa maîtresse, Mme Zhang, les deux amants décidant de se marier."

Depuis Golda Meir et Margaret Tatcher je n'ai qu'une confiance relative dans le caractère pacifique des femmes.... :litjournal:

14 jan. 2016

Ah ben il n'avait qu'à rester fidèle, non mais.
En plus il ne sait même pas où il range ses affaires.
Non, non cette histoire est triste, faut pas rigoler.

14 jan. 2016

Quoi ? Une femme qui fait semblant de comprendre de travers ?

Ce n'est pas son mari qu'elle a voulu punir mais sa maîtresse !

Moi je me méfierais des dents de la mère ....

15 jan. 201615 jan. 2016

Pour ce qui me concerne, j'aborde toujours le ponton d'accueil d'une marina avec mon pavillon "jolly roger" sur lequel est imprimé ma devise: "Le combat continu jusqu'à que la morale triomphe". Mon long couteau est à ma ceinture au cas où j'aurais a trancher moi-même rapidement mes bouts. Ce que je fais régulièrement quand je vois le marinero se pointer pour réclamer des sommes scandaleusement élevées.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (130)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021