quand ça veut pas ça veut pas ...

bonjour
après un hiver de galère pour changer un arbre d'hélice d'abord fourni dans un inox Haute résistance non conforme au 316 L commandé entraînant pas mal de surcoût
j'ai enfin remis à l'eau ce matin ...
Mais ... pendant la descente vers l'eau, un des treuils du travelift a merdé, provoquant une secousse qui a fait ripé brutalement la sangle arrière pile sur l'arbre d'hélice neuf qui n'a semble-t-il pas aimé ... ni le presse étoupe volvo qui s'est mis à fuir comme un robinet ...
il a fallu se résoudre à remonter le bateau.
Maintenant c'est la procédure d'assurance, combien de temps cela va-t-il durer ?

je suis un peu usé ...

L'équipage
24 fév. 2017
24 fév. 201724 fév. 2017

:-(

et n'y a t-il pas eu aussi un basculement de la chaise ?
je hais les lift, c'est ce qu'il veulent mettre dans mon coin.

je ne sais pas, pas plus que l'état de l'inverseur.
il va y avoir déplacement d'un expert.

je n'ai jamais fait intervenir un assureur, je ne sais pas combien de temps cela peut-il durer ?

25 fév. 201725 fév. 2017

j'ai vérifié ce matin : en effet, la chaise a bougé, pas beaucoup, mais elle bouge un peu quand on la secoue et il sort un peu d'eau ... en plus un peu de peinture a sauté à la jonction avec la coque.

du boulot en perspective ...

surtout s'il faut mettre sous hangar pour restratifier proprement

et donc enlever le moteur pour accéder ...

27 fév. 201727 fév. 2017

c'était évident. mais ça se fait de l'intérieur de bateau (avec beaucoup de poussières en perspective). Faut carrément enlever la chaise, et refaire la stratification en entier. je pense qu'il est illusoire de vouloir « bourrer » le trou créé

24 fév. 2017
24 fév. 2017

Courage Hubert les beaux jours ne sont pas encore là!!!
José.

24 fév. 2017

Saloperie... Vraiment désolé pour toi.
Si ton assureur est un peu efficace, les choses doivent pouvoir aller relativement vite. Bon courage !

tout à l'heure j'écoutais les infos ... finalement tordre des arbres d'hélice, ce n'est pas si grave ... on pourrait même parler de comique de répétition !

24 fév. 2017

Bon courage, c'est les bateaux ça, sont contrariants des fois .. :scie: :scie:

24 fév. 2017

Avec la MACIF on avait eu l' expert en moins d'une semaine mais on avait également appelé au téléphone pour activer le dossier.
Voir avec ton courtier directement pour accélérer la prise en charge et bonne chance.

24 fév. 2017

Bonsoir Hubert. Décidément, çà continue! et la nouvelle grue n'est pas encore arrivée!. Maintenant, va falloir tout recommencer sans parler des assureurs jamais pressés. Ce n'est pas nouveau qu'il "craque",il est trop vieux.

25 fév. 2017

Un nouveau travellift?
pas certain que ce soit mieux, voir les problèmes qu'il y a à Port Haliguen avec le nouveau, modèle italien, les techniciens viennent si souvent qu'ils commencent à parler couramment le français :mdr:

le travelift actuel est défectuux : un des quatre treuils ne débobine pas à la même vitesse que les autres ce qui met le bateau en travers.
La remise en ligne provoque des secousses d'autant plus fortes que le bateau est lourd.
Je ne remettrai pas à l'eau tant que le nouveau travelift n'st pas arrivé.

24 fév. 201724 fév. 2017

Salut Hubert, bon courage.
Quand l'assurance commet l'expert, il s'écoule en général de une à 3 semaines.
Dans ton cas, il va s'agir d'une expertise contradictoire, compter plutôt 3 semaines. Et pense à booster ton assurance ou ton courtier.

CaptainRV

24 fév. 2017

Vraiment désolé pour toi... :-(

La poisse...

24 fév. 2017

C'est vraiment la scoumoune, quelle manque de bol.
Bon courage Hubert, on pense bien à toi. Dimanche on ira peut-être mettre un cierge dans la cathédrale d'Angers, ça coûte pas cher et ça peut aider. Car à ce niveau de malchance, il faut tout essayer y compris les prières. :oups:

25 fév. 2017

Accroche toi, mets toi 2 ou 3 jours à la cape "mentale".. ta motivation reviendra, l'assureur interviendra, et d'ici peu los ninos sera à flot?

25 fév. 2017

Alain, mets aussi un TRES GROS cierge de ma part.
Bon courage Hubert!

cela me rappelle une petite aventure de jeunesse : je casse le mât de mon Windy junior (genre 470) (mon papa avait voulu faire du trapèze)
je me débrouille pour trouver un tube d'occase, il arrive livré sur le toit du bus, je le transporte au club sur mon dos, le rééquipe avec le gréement du défunt mât, remate, emméne le bateau au bord e l'eau, remonte la remorque, tout cela tout seul mais quand on est en manque ...
je met un pied dans le bateau et avec l'autre pied je pousse sur le sable et sur ... un tesson de bouteille ! sans doute le seul de toute la plage ! direction l'hôpital pur faire recoudre ! c'est un copain qui s'est servi du bateau pendant quinze jours !

27 fév. 2017

On adore tous picoler au bord de l'eau, sur la plage, moi le premier, mais je ne comprendrais jamais ceux qui petent leurs boutanches dans le sable. Cretins.

25 fév. 201725 fév. 2017

On parle toujours des dangers de l'alcool et rarement des dangers de la bouteille.....et on a tort !

25 fév. 2017

vas faire brûler un cierge à st hubert
le patron des transports ,
c'est les problèmes liés à l'huberisation
la prochaine fois met un bout entre les sangles
c'est ce que je faisais quand j'avais nuage
bon courage
alain

je met toujours des amarres à la sortie de l'eau avec la coque mouillée et glissante.
je voulais le faire aussi pour la mise à l'eau le grutier m'a dit ce n'est pas nécessaire ....
où j'ai eu de la veine : la sangle avant a été bloquée par le sabot de la sonde du sondeur, qui du coup est un peu tordue

25 fév. 2017

Je connais un peu l'assurance. D'abord, si tu as toutes tes assurances logées chez le même assureur, ca donne un poids. Ensuite, les assureurs mandatent un expert, elles peuvent le faire assez vite, mais si elles ne relancent pas l'expert régulièrement, ca peut trainer. Donc, pour moi, téléphoner réguliérement à l'assureur pour faire avancer. Disons deux fois par semaine, quitte à passer pour un emmerdeur (on s'en remet très bien..).

25 fév. 2017

Bonjour. Avant de parler de son assureur à Hubert, c'est plutôt à celui du port de faire diligence , c'est tout de même lui le responsable du grutage et de son matériel.

c'est fait depuis vendredi !
j'ai eu un contact avec mon assureur ce matin. (Pantaenius)

première chose : faire faire un devis

puis expertise contradictoire avec l'expert de l'assureur du port et celui de mon assureur

puis plusieurs possibilité :
- l'expert de l'assurance du port est d'accord et règle tout.
- l'expert traîne les pieds, mon assureur paye, j'ai une franchise (1000 euros) qu'il faudra récupérer et je prend un malus ...

s'il n'y avait que l'arbre et le presse étoupe cela ne poserait sans doute pas de problème
s'il faut refixer la chaise donc dépose du moteur pour accéder cela va être plus compliqué ...
et si l'inverseur est atteint .... à 5000 euros la bête ... (il a trois ans)

fichtre ! grossier personnage !
;-) ;-) ;-)

merci !

si j'ai bien compris, mon assurance me paie les réparations si l'assureur du port se fait tirer l'oreille, mais si mon assureur n'arrive pas à se faire rembourser la franchise, je risque d'avoir un malus mais peut-être ai-je mal compris ?

bien le port va faire diligence ou même TGV j'espère, mais il ne faut pas oublier de prévenir son assureur car il peut fournir des conseils (assistance juridique)

27 fév. 2017

Bien sûr que c'est mieux si le port et son assureur fait son boulot. Sauf qu'il vaut mieux tenir compte du fait qu'en cas de sinistre, on est normalement tenu d'informer son assureur sous 5 jours ouvrables. Je suppose qu'Hubert est assuré en tout risque. Donc, il déclare son sinistre à son assureur qui se demerde avec l'autre partie si ca n'avance pas. En principe, s'il est en tout risque, son assureur doit faire réparer et indemniser - la franchise. Puis l'assureur exercera un recours contre la partie adverse pour récupérer la franchise. A vérifier, bien sûr.

Au risque de choquer ta naïveté, n'espère pas une seule seconde que l'assureur du port, assureur qui, au final devra payer si il est responsable, fasse la moindre démarche qui pourrait avoir comme finalité de payer.

C'est à son propre assureur et à personne d'autre qu'Hubert doit s'adresser et il doit le faire le plus vite possible.

Je te dis "merde".

Tu prends un malus, étant la victime et non le responsable ?
:lavache:

25 fév. 2017

Désolé pour toi !
Courage !

25 fév. 2017

C'est quand même surprenant cette histoire, surtout dans un port comme Cherbourg pour qui c'est une activité quasi quotidienne.

Dans certains ports, les manutentionnaires mettent systématiquement un bout, voire deux (un de chaque côté), le plus bas possible.
S'ils le font, c'est sans doute qu'ils connaissent le risque aussi faible soit-il.

Ca n'aurait pas empêcher le treuil de merder mais il n'y aurait pas eu cette conséquence.
Il suffit d'aller sur Youtube pour voir que ce type d'accident n'est pas exceptionnel.

comme dit plus haut je met toujours des amarres sur les sangles à la sortie de l'eau car l'autoérodable mouillé est glissant
pour la mise à l'eau le grutier a dit "pas la peine" ...

25 fév. 2017

Non, c'est tout simplement que l'antifooling neuf ne glisse pas. Moi aussi, je mets des bouts' quand je monte(en mai) et là, ce ne sera pas du luxe, je fais de la culture florale marine ;-). Le problème vient surtout du travel lift qui est au bout du rouleau et le poids de certains bateaux n'arrange rien surtout que l'on monte aussi des bateaux de pêche; je suis aux premières loges mais rarement le matin pour voir ce qui se passe, j'y étais encore hier.

non, à Cherbourg les grutiers sont sympas et prennent le temps nécessaire;
S'il dit qu'il n'y a pas besoin d'amarrer les sangles c'est qu'il le pense vraiment

je préfère le double scotch extra strong genre Corryvreckan

25 fév. 2017

tu lui aurais fait perdre du temps, ou tu insinuais qu'il ne connaissait pas son boulot.

25 fév. 2017

Je confirme, les grutiers sont sympas et connaissent leur boulot, c'est juste le matériel qui est usé.

25 fév. 2017

La prochaine fois, essaie le scotch double face extra strong.
:mdr: :mdr:

25 fév. 2017

Murphy fut ton ami pour l'hiver..
Un conseil, quitte le.

25 fév. 2017

Bon courage
J'espère que tu pourras vite remettre à l'eau

26 fév. 2017

"Quand la patience se lasse, le dépit est prêt à lui succéder." (JJ Rousseau)

Bon courage

27 fév. 2017

Hubert, sincèrement désolé pour toi. La mauvaise serie va forcément s'arreter un jour. Sans doute est ce fait...

On n'a pas idée d'habiter Cherbourg non plus ! Tout le monde sait depuis Jacques Demy que c'est une ville à pépins...

Humour Nossi ! Humour.... J'ai fait plusieurs chantiers dans le coin. Et j'ai pu admirer cette belle région. D'ailleurs ce qui m'a le plus surpris ce n'est pas la pluie mais la brume qui parfois ne permet de voir qu'à deux mètres devant la voiture sur les petites routes de la Hague.

Malgré l'usine de la Hague on peut se croire en Irlande sur cette côte ouest du Cotentin....c'est magique !

27 fév. 2017

Bonjour. Ce que l'on sait moins, c'est qu'il a fallu faire jouer les lances a eau des pompiers vu qu'il faisait très chaud et sec a cette époque, j'en parle en connaissance de cause moi qui ai abandonné de faire la queue sous un soleil de plomb pour les castings. Du coup, je suis parti à la pêche..
Arrêtez avec cette fausse image de Cherbourg, il n'y pleut pas plus qu'ailleurs et je dirais même que l'on parle de sécheresse dans le voisinage.

le brouillard sur le haut de la Hague est extrémement fréquent et aussi localisé.
c'est dû au soulèvement d'une masse d'air presque saturée arrivant par l'ouest.
Le relief fait monter la masse d'air d'environ 150 m elle se refoidi et cela condense.
Il m'est arrivé souvent de voler en deltaplane à Vauville au soleil avec un mur blanc de brouillard juste derrière moi.
J'ai même eu la chance de voir une glory c'est à dire un arc en ciel à peu près circulaire juste derrière moi avec l'ombre du deltaplane au milieu (et ma sangle de harnais ne glissait pas, elle !)

27 fév. 2017

Bon courage pour la remise en état et merci de prévenir !
Je n'aurais pas imaginé ce genre de mésaventure.
Si la réparation traine, certaines assurances mettent à disposition un bateau " de remplacement" pour une durée limitée.
C'est arrivé à un ami dont le bateau avait été ( sérieusement) endommagé par le port, lors d'un déplacement.
Il faut alors produire le dernier livre de bord qui justifie les périodes d'utilisation.
Mais j'espère pour toi que ce ne sera pas utile.

Bonjour

Les dernières nouvelles : le bateau à été mis l'eau ce matin à avec tout le soin et l'attention apportée par l'équipe du port !

Au passage, félicitations à France Hélice : mardi matin le mécano leur envoie l'arbre à Lorient (depuis Cherbourg) pour usiner le deuxième cône.
Vendredi matin l'arbre est de retour impeccable et monté dans la foulée par le mécano.

Je crois qu'ils avaient peur que je déprime !

03 avr. 2017

Bonne nouvelle !
Mais maintenant, avec qui je vais discuter sur le chantier pendant que ma chère et tendre s'occupe de notre antifooling ? :heu:

Tu peux toujours passer au bateau, il suffit de bien expliquer à ton épouse ce qu'elle a à faire et passer vérifier son boulot de temps en temps !

03 avr. 2017

:pouce:

03 avr. 2017

:pouce:

03 avr. 2017

:pouce:

03 avr. 2017

Bon courage pour la suite, surtout ne jamais baisser sa garde avec les assureurs et les "experts" qui ne sont généralement que les experts d'assurés...dont des dires à charge de la partie adverse aussi!
A propos de mise à terre, il y a un ans, que du bien à recommander de l'équipe de Port en Bessin de la CCI et de la Coopérative. Tarifs plus que compétitifs et vrai service. Beware, faut pas la jouer bling bling avec les marins du coin...
A propos de France Hélices, pas toujours aimables au téléphone mais je les crois compétent et pros. J'attends de chez eux une centrifugeuse à gazole que je redescends en Espagne après les électiosn, je pense qu'ils ne sont pas contaminés par l'esprit "merde in France"et mépris intégral du client..
Un dernier mot, après des mois de galère je pense avoir trouvé LE chantier de refit "à l'ancienne" en Galice pour mon trawler acier..: esprit familial, tarifs cools, pros, réactifs, marins et soigneux plus super ambiance avec Irish guys, roastbeefs en descente de Brexit et locaux plus celtes que nature. Je vous en dirais plus sous peu. Je suis à la moitié du boulot ( environ 7 semaines full time, 3 gars par jour sous hangar)... ;-)

Mon assureur à été parfait (Pantaenius)
Ils ont relancé l'assureur adverse pratiquement tous les jours et me tenaient au courant en temps réel.
Il a quand même fallu presque eux semaines pour avoir l'accord écrit de la partie adverse mais il paraît que cela peut être beaucoup plus long !

Quand au personnel du port Chantereyne : bien sous tous rapports !

04 avr. 2017

Voilà bien qui finit bien, ça fais du bien !

bon, ce n'était pas tragique, juste un peu agaçant !

04 avr. 2017

Bonjour. Et grand beau temps pour la remise à l'eau ce qui n'est pas le cas aujourd'hui(sorti hier après-midi avec retour dans la brume).

08 août 2017

Bonjour hubert de cherbourg
Ayant lu vos nombreux post super interressants sur la nav dans la region
Accepteriez vous de donner a notre petite famille equipee de 2 kelt 620 et dont l un est skippe par nos enfants, quelques conseils frais du jour pour passer le raz blanchard vers dielette puis granville
Un grand merci d avance
Nous sommes au port de chantereine en attente d une meteo favorable
Cordialement
Phil

04 avr. 2017

bonjour pantaenius c'est tres bien on est chez eux pour tous nos bateaux!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (140)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021