Proposition convoyage

Bonjour,

On vient de me proposer de convoyer un Lagoon 500 des Sables d'Olonne à Salvador de Bahia au Brésil. 30-35 jours de mer.

Départ 6 août, participation à l'avitaillement 400 euros max, billet avion retour payé pour moitié.

J'aurais dit oui tout de suite... si je n'avais pas des vacances en famille déjà programmées.

Si ça intéresse quelqu'un, merci de m'envoyer un MP.

Pluche.

YinYang

L'équipage
29 juil. 2012
29 juil. 2012

ce n'est plus du convoyage, à ce prix c'est du charter ! le convoyage c'est défraiment complet.

29 juil. 2012

Oui, tout à fait

30 juil. 2012

defraiement complet ?
Il fut un temps, c'etait meme un moyen de vivre.
Si si, on recevait meme un salaire !
dingue comme ca change vite... :goodbye:

30 juil. 201230 juil. 2012

Se payer un cata a plus d'un demi million d'euros et etre aussi rat, c'est un peu gonfle de la part du proprio, amah.
Ca me rappelle quand je cherchais un appart. Un proprio me faisait cadeau d'un mois de loyer si je faisais les travaux: enduits, peinture, moquette et un peu d'electricite.
Il y en avait pour plus de 800 euros rien qu'en materiaux. Et environ 3 semaines de boulot.
Le gars etait anesthesiste...

30 juil. 2012

Je pense qu'il y a un peu de mélange des genres ... Yinyang nous abreuve de fil où sont mis en exergue sa prudence et son désir d'apprentissage. Ici il parle de convoyer un cata.

Le convoyeur, skipper donc, est défrayé de tous ses coûts et est payé (entre 1 et 2 euro le mille) pour son travail.

Normalement il s'entoure d'un équipage, une ou deux personnes, qu'il rémunère sur sa propre paie, ou, parce que souvent c'est une bonne nouvelle expérience pour l'équipier, voire même des vacances, l'équipier fait la traversée gratuitement, tout frais payé.

Je suppose que yinyang parle ici d'une place d'équipier et pas de convoyeur, pour 400 EUR plus un demi avion. Cela reste intéressant pour un mois de vacances, mais comme il y aura des obligations (quart, entretien...) puisque c'est un job, c'est quand même vache de devoir payer pour travailler!

30 juil. 2012

ce n'est pas convoyer mais participer à un convoyage ce qui est formateur pour un débutant, le cout ne me choque pas vraiment

30 juil. 2012

le prix ne me choque pas non plus...sûrement formateur,encore faut-il avoir le temps!

30 juil. 201230 juil. 2012

"Yinyang nous abreuve de fil où sont mis en exergue sa prudence et son désir d'apprentissage."

Désolé. Il semble que je sois un peu envahissant. Et un peu prétentieux également.

A ma décharge, je suis à plein temps sur la préparation de mon projet... Peut-être faudrait-il que je ventile mes posts dans plusieurs forums pour ne pas trop vous saouler !

30 juil. 201230 juil. 2012

:oups: :oups: :oups:
Pas vu ton post !
J'essaye de suivre en faisant un copié-collé de tous mes fils, mais là j'ai du rater une marche...
Tu me redonnes le lien ? Je vais certainement réagir à ton propos, d'autant plus qu'il y a dans notre projet un gros travail en cours sur tout ce qui touche à la préservation de l'environnement, au commerce équitable, au développement durable... Nous commençons à avoir des contacts réguliers et des réunions téléphoniques avec les autorités mexicaines et les représentations françaises au Mexique sur ces aspects et, soi-dit en passant, c'est un vaste sujet !

30 juil. 2012

c'est bien on voit que la aussi tu as bien réfléchi !

30 juil. 201230 juil. 2012

ni envahissant ni prétentieux, continue ! tes fils ont entrainé des discussions très intéressantes, par contre u n'as pas réagi à mon post sur les désastres du tourisme de masse / occidental sur les civilisations locales ?

Photo_19
jeanlittlewing
très bon témoignage, on remplace Mexique par Kenya Sri lanka, Thaïlande etc et on voit l'explosion des structures sociales, l'argent facile et le refus du travail lié à l'argent difficile, la mort des activités traditionnelles, la montée de la délinquance, la prostitution etc

30 juil. 201230 juil. 2012

Oups, pas vu, ta réaction était dans ton post...

Ca mériterait une longue réponse. Mais pour la faire courte, il n'est pas question de tourisme de masse, mais de chambres d'hôtes (8 à 10), avec une très forte volonté d'intégration... Sans laquelle, à notre avis, de toutes façons, un tel projet est voué à l'échec.

Donc, effort environnemental (autonomie énergétique et fluides), politique sociale un peu avancée (pas trop non plus : pas question de faire de la provocation auprès des employeurs mexicains), pénétration des réseaux locaux, bilinguisme espagnol obligatoire... Même le nom de notre bateau sera en Nahuatl (langue des aztèques) : pour ce qui est du souci d'intégration dans l'économie et la culture locales, nous essayons de soigner les détails...

30 juil. 2012

Moi oui, le coût me choque ! Si le skipper a besoin d'un équipier il le nourrit et le paye ... à défaut de le déclarer !
D'autre part une notion pas du tout évoquée : l'assurance de l'équipier ...!!! Faire gaffe !et éventuellement faire un contrat ...et tu verras que le skipper le refusera ...

30 juil. 201230 juil. 2012

Je dois être neuneu, je n'en doute pas, mais 400 € pour :
- faire une transat de 30-35 jours sur un Lagoon 500 alors que je n'ai pas encore cette expérience et qu'elle va m'être nécessaire,
- plus continuer à me former,
- plus me faire quelques jours de vacances à Salvador de Bahia qui est ma ville préférée au Brésil,
... ben je trouve que ça les vaut.

Vous connaissez, vous, des stages de croisière à 10 euros par jour sur un cata neuf de 16 m ?

30 juil. 2012

Pour aller dans ton sens yinyang, la nourriture à terre pour 30 à 35 jours , c'est 400 euros sans soucis.
Maintenant je ne connais pas le prix d'un demi billet avion mais j'imagine 500 euros, donc en résumant on a le choix entre 4semaines à ST..X par exemple à 400 euros la semaine ou 4 semaines à bord (formation intégrée) pour 500 euros.....
Le plus dur étant de trouver le temps libre, mais perso je trouve que cela est sympa comme proposition.
Maintenant il faut blinder tout cela, car malheureusement il y a tout type de personnalité sur terre.

30 juil. 2012

pas choqué non plus vu qu'aucun statut pro ou diplome n'est demandé... cela peut faire partie d'une formation à un cout équivalent, voir moindre compte tenu de sa durée...
par contre, qlq problèmes à soulever avant de partir :
. statut de l'équipier payeur ? assuré ? vaut mieux cadrer avant le pb
. lagoon neuf , ok, mais deja rodé ??? car se lancer direct sur une transat avec un bateau sortant de l'usine, va falloir savoir improviser....
dommage que cela soit à cette période (deja des trucs important de prévus), car j'aurais bien dit oui...
ceci étant suis dispo pour la suite.... :mdr:

30 juil. 201230 juil. 2012

Hello Stef,

J'ai dit non à cette proposition pour des problèmes de disponibilité, mais il y a un autre convoyage de prévu en octobre/novembre. Si ça se fait, j'en serai, et si ça te dit, je te fais signe.

30 juil. 2012

pas de soucis, d'ailleurs je prévois une transat à la mi-octobre
on reste en contact...

J'ai fait ça il y a une vingtaine d'années aux Antilles.
Les convoyeurs pros avaient obligation d'être au moins deux à bord, ce qui m'a permis non seulement de naviguer sur pas mal de bateaux différents, d'apprendre aussi, mais cerise sur le gâteau, de "visiter", trainer dans les Caraïbes du nord au sud pour un budget zéro.
J'avais pour principe de partir avec 0 en poche et de revenir avec 0 en poche, bouffe payée, avion et tous les frais si nécessaires à l'équipage.
Et c'est le skipper qui payait sur sa rémunération ( donc parfois très mal bouffé !...)
Mais...c'était l'bon temps !

30 juil. 2012

Tout dépend du contexte. Si tu vois ça comme une formation en effet ce n'est pas cher payé cependant ce n'est pas une formation et le skipper n'est pas un formateur. 30 à 35 jours de mer non-stop ça nécessite tout de même une bonne expérience du large. Si la demande émane d'un convoyeur pro c'est un peu fort de café tout de même, si elle émane d'un proprio, comme dit plus haut c'est carrément pingre de la part de qlq'un qui a inverti pas loin de 750K€ dans son bateau... bref chacun voit midi à sa porte mais il me semble que dans ce cas présent ce n'est pas une croisière mais bien un convoyage, avec ses impératifs et ces contraintes, faut pas oublier que tout a un coùt en ce bas monde... Dans mon travail on m'appelle souvent pour des missions pour lesquelles je n'ai pas toujours l'expérience, on fait confiance à mes capacités d'adaptation, c'est très formateur pour moi et j'apprend à chaque fois beaucoup, il n'empêche que je suis payé au même titre que les autres.
Même un apprenti on le paye.
Voila c'était juste mon avis. :-)

30 juil. 2012

Bonjour,
Moi la chose qui me turlupinerait, c'est la période : si départ le 6 août des Sables d'Olonne, pile poil en pleine saison cyclonique entre l'Europe et le Brésil...
Certainement très formateur de ce point de vue !
:heu:

30 juil. 2012

Ouais...vu sous cet angle...!!!

30 juil. 2012

:bravo: :bravo: :bravo: :mdr: :alavotre:

pfffzzzz

28 juin 2013

c'est exactement ce que j'ai pensé en lisant le sujet ! :topla:

30 juil. 2012

Je pense que ca n'est pas scandaleux de payer un peu pour apprendre aupres d'un skipper, par contre si le but est vraiment d'apprendre une transat n'est peut etre pas le meilleur parcours ? Je n'ai pas fait de transat donc d'autres pourront mieux repondre mais il me semble que sur ce parcours il y a peu de manoeuvres, de changements meteo, etc.
En 35 jours tu pourrais cumuler 2 trajets (pas forcement consecutifs) en tant qu'equipier. par exemple un tour de bretagne puis un vendée/meditterannée, tu verrais des marées, des courants, des ports avec pendilles, des cargos, du brouillard, des pecheurs ....

30 juil. 2012

Oui, c'est formateur dans le sens où ça te fera une expérience hauturière.
Comme AICA, le budget bouffe tu l'aurais dépensé à terre aussi. Oui, y'a quelques boites de convoyages qui défraient les équipiers. Mais comme y'a tellement de candidats au "grand voyage"…

Par contre, un skipper pro qui embarque des équipiers sur un convoyage n'est pas un mono qui te permettra de te faire la main sur le canot.
Y'en a des pédagogues et patients qui t'apprendrons les bases pour tenir tes quarts correctement. Selon les personnalités… z'ont pas toujours envie d'être bombardés de questions sur la viabilité de ton projet. Sont là pour livrer un voilier. point. Et vite, avec le bateau chargé ras la gueule de GO (selon période et zone).

Beaucoup préfèrent être tranquilles avec des gars qui ont une expérience du hauturier, donc pas forcément des appliqués du réglage de toile mais plutôt des personnes qui savent vivre en huit-clos durant 3/4 semaines.

30 juil. 2012

Tu joins l'association Tabarly, ils proposent de nombreux embarquements pour convoyer les Penduick.

très bientôt il y en a de l'atlantique à la Corse et retour avec des places sur le 3, le 6....

Pas cher, et très instructifs sur des bateaux très sympas

www.asso-eric-tabarly.org[...]/

28 juin 2013

Je viens de retrouver cette annonce et certains commentaires.

Pour votre information il y a des convoyages payants à la cabine par exemple sur un lagoon 450, 3000€ plus de l'ordre de 300/400€ de caisse de bord pour un Sables d'Olonne > Point a pitre.

Cela peut paraître onéreux pour certains mais c'est aussi une opportunité très appréciée pour d'autres.

29 juin 2013

bon je crois qu'il faut que je mette mon grain de sel....
le problème des équipiers pour les convoyages est un réel problème pour le convoyeur car plus aucun armateur ne donne un budget pour.. alors, le convoyeur ,qui rappelons le,est là pour gagner sa vie, se débrouille comme il peut ,et au mieux, arrive á négocier transport et nourriture pour un ou deux équipiers!...c'est ce que je fais!
mais défrayer les équipiers est simplement inimaginable! sans parler de ce que cela impliquerait administrativement!... nôtre merveilleuse administration maritime, nos autorités et nos employeurs s'emploient á rendre les choses impossibles.
...en régle, nous? jamais! mais la faute á qui?
le comble de l'ironie est que quand vous lisez une annonce du genre place d'équipier payant pour un convoyage en transat avec une participation relativement élevée, ce n'est pas un skipper (ou trés rarement) qui en est l'origine, mais l'armateur tout simplement!
...pas mal de boites de loc. profitent de la traversée de leurs bateaux neufs pour chercher á les rentabiliser sous ce couvert, c'est juste de la loc a la cabine déguisée!
un skipper-convoyeur, lui, vous offrira le couvert (et la gite bien sûr!)
et la plupart du temps, le transport...retour!
je vous rassure, les équipiers, ce n'est pas toujours une sinécure non plus! certaines équipiers, qui sont loin d'être la majorité heureusement, en arrive á mettre les pieds sous la table en attendant qu'on les servent!!même en école de croisière , ils n'oseraient pas le faire!!
...et puis , soyons juste, payer son billet d'avion 400E n'est pas la mer a boire quand on fait 2 mois de croisière hauturière sympa...
le convoyage ok, mais la ballade est là aussi...car ce n'est généralement pas le stress á bord!!...
bon, pour ceux qui auraient envie de pinailler, repos!..mes diplômes sont français, ma raison sociale est étrangère et je convois des pavillons étrangers á 95% du temps, j'ai une assurance pro et l'assurance du bateau couvre les équipiers c'est une chose que je vérifie toujours dans mon contrat!...
-Numero, ci dessus, dit les choses clairement.....
pour la route du brésil, MN31, (je la prend moi-même début août) et bien on a pas le choix car c'est la saison d'hiver au Brésil, donc la saison basse et les brésiliens ont achetés leurs bateaux maintenant et les font convoyer avant la pleine saison...de toutes façons, les convoyages se font toujours ou presque a la mauvaise saison! ..j'ai traversé le détroit du Mozambique entre deux cyclones en janvier dernier et lá, rebelote pour l'atlantique...le pain quotidien du convoyeur! :)
mais les risques sont trés minimes quand même sur cette route plutôt tranquille, côté formation, eh bien le matelot sera confronté á 3 systèmes différents, l'atlantique nord, le pot au noir et l'atlantique sud ...c'est pas inintéressant.
bon, j'ai tout posé une peu en désordre, mais j'espère vous avoir apporté quelque éclairage....le bonjour de Cadix!

:heu: :pecheur:

28 juin 2013

autrefois les équipiers étaient payés.

Puis ils ont été bénévoles.

Maintenant ils doivent payer !! Très cher !!!

On vit une époque formidable... :-(

29 juin 2013

Oui....et à près de 50ans et avec mes petits moyens (circonstances de la vie)...mes périodes de navigation s'espacent et s'éloignent de plus en plus...passionné par la voile depuis mon plus jeune âge, j'en suis dépité...

28 juin 201328 juin 2013

Il se fait pas trop chier, le "propositeur". Mais, vieux proverbe de chez nous: chacun voit midi à sa porte. En même temps, un fer à repasser pour naviguer...ça fait pas trop sérieux.
Ce sidi, j'aurais besoin de quelqu'un pour payer mes escales cet été, ( à condition qu'il y en ait un, d'été, bien sûr ) pour laver le bateau pendant que je serai au bistrot et assumer les casses imprévisibles. Me contacter en MP.

28 juin 2013

C'est bien sur plus interessant que de naviguer sur un bi loup.
mais quid de la formation cap 200 ou yachmaster qui était prévue???pour un projet qui semble il a évolué????

28 juin 2013
29 juin 2013

Ceux là je deconseille. L'hiver dernier 4 équipiers payants des 6 du bord ont débarqués de leur propre chef aux Canaries. Le CDB était une véritable catastrophe. D'autres bateaux ont connu de sérieux problemes. A eviter c'est du business pas de la plaisance.

29 juin 201329 juin 2013

on voit de plus en plus des skippers (!!) de"l'est" (polonais , hongrois, etc) prendre des convoyages "gratuits" (pour l'armateur, francais) frais á leur charge, bien sûr, et faire de l'école de croisière avec leurs clients, arriver avec des bateaux dans des états déplorables, et faire intervenir leur propre assurance pour couvrir leur casse!! ...et tout le monde 'il est content'* (non, je ne citerai pas de noms!).
moa rien payé, toi tou cassé, elle remboursééé!!!!....
eh oui, ils y en a qui pour gagner trois sous, n'ont peur de rien!
bah, ça me rend malade, ce genre de truc!!....que fait la police??
:non: :doc: :policier:

29 juin 2013

C'est l'Europe, mate..

On avait peur (à juste titre) du plombier polonais, on n'avait pas pensé au skipper Hongrois !! :-(

30 juin 2013

@c'est emma, tu appelles ça payer très cher que payer ce que tu manges et 50% de ton billet retour ?

Bon ! D'accord, on n'est pas a l'époque des alizés mais il s'agit quand même d'une nav loisir pas du retour avec les branlées contre le vent...

30 juin 2013

oui, je maintiens.. C'est de la main-d'œuvre qui non seulement n'est pas rémunérée, mais en plus doit payer cher.

Tout travail mérite salaire. Et servir d'équipier (manœuvres, quarts, corvées) est un travail.

Tu confonds loisir et navigation en convoyage. C'est une erreur fréquente.

30 juin 2013

On peut très bien comprendre que le convoyeur doit s'adapter a une situation économique difficile et l'idée de prendre des amateurs est plutôt bonne. Beaucoup d'équipier le font pour: apprendre différemment, pour voyager autrement, pour voyager a petit budget...
(donc souvent ces personnes sont des "proies" facile pour un "pro" un peu borderline!

Mais un convoyage n'a rien d'une croisière, souvent les bateaux sont neuf et sous plastique,

tu es dans un super bateaux tout confort sans confort ! Les convoyeur n'aime pas faire le ménage, donc on touche a rien ....car une fois arrivé a destination. (il faut vite rentrer)

Ils font énormément de moteur ... bref ce n'est pas aussi sympa que prévue.

Si en plus tu en ressort avec l'impression de t'être fait pigeonner .... et que le plaisir n'était pas là ...

Bref, tu le fait une fois et ça suffit ! ...

Mais pour moi les pires de tous ! Sont les Propriétaires qui parfois VENDENT a prix d'or des convoyage déguisé en croisières !

Méfiance !

30 juin 2013

eric69...je te cite: "Les convoyeur n'aime pas faire le ménage, donc on touche a rien ....car une fois arrivé a destination. (il faut vite rentrer)"...un peu de respect pour les pros qui font leur boulot....je serai curieux de savoir comment tu fais ton boulot toi, pour juger les convoyeurs pro si péremptoirement!...quand tu feras 12000mns, et que tu amarreras ton bateau avec 0 panne et plus propre qu'au départ , tu pourras la ramener, moi je me targue de l'avoir fait et de le faire a chacun de mes convoyages!... et depuis novembre j'en suis á 18.000nms et j'en ai autant devant d'ici la fin de l'année alors oui nous sommes pressés en fin de convoyage pour repartir sur le suivant, mais on oubli pas pour autant de rendre, rapport technique & bateau clean comme il se doit.
la déontologie existe aussi dans nôtre métier. S'il y a des convoyeurs qui font ce métier depuis si longtemps et qu'on vient encore les chercher , c'est qu'il y a des raisons á ça!...
:non:

30 juin 2013

Je ne comprend pas ton irritation a propos du ménage, moi aussi j'aime la propreté !

J'informe seulement les éventuels équipiers qu'il y a souvent le risque de se retrouver dans un super bateau, mais tout plastiqué pour ne pas les salir.

C'est un peu bizarre quand tu ne connais pas les us et coutumes. Y'en a même, c'est pas de frigo, chiotte ....

j'imagine l'équipier sur sa Belle Transat !!! Le bonheur!!

Voila

nb.
Je suis content pour toi que tout roule et que tu sois un bon convoyeur.
C'est un métier, particulier et pas facile.

Apres il faut que tu te calme , je ne juge personnes,

(sauf les propriétaires qui facture une croisière mais pour faire un convoyage!)

Ma toute petite expérience dans le monde merveilleux de la "Plaisance"

Je la partage ! et les Pro me font pas peur !
amicalement
Eric

01 juil. 2013

ok , Eric, je suis parfois un peu susceptible je te l'accorde, mais je suis fatigué de voir beaucoup de gens taper sur nôtre profession,même si parfois ils ont raison, et bien trop souvent á cause de quelques olibrius qui "bossent" en dilettante et nous causent ainsi beaucoup de tord.
quand á la mise sous cocon, j'ai toujours trouvé cela ridicule, et je suis d'accord avec toi, ce foutu emballage, bien souvent est plus destructeur qu'autre chose! genre la colle des adhésifs qui flingue les vernis...etc... pour ma part, á part une mousse de protection sur la table de carré (venue avec le bateau) je préfère demander un peu d'attention aux équipiers... sans abus. un bateau n'est pas un musée! et les matériaux sont prévus pour naviguer..évidement la confiture de fraise sur du skaï blanc, je trouve cela plus que moyen!! alors on ferme le pot!...le frigo, les chiottes, bien au contraire, doivent être utilisés, car le convoyage (bateau neuf) sert aussi et surtout de mise au point avant l'exploitation...quelle connerie de pas faire fonctionner le matos soit disant pour le protéger, on nous demande pas un bateau d'exposition á l'arrivée mais un bateau prêt á l'exploitation!..et lá, d'ailleurs, est un des plus grands intérêts de faire passer un bateau par la mer plutôt que sur les barges!... sur ce, je vais dormir! :)
désolé pour la réaction épidermique!
amicalement
JM

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (64)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021