Projet tour du monde

Bonjour à tous
Comme indiqué dans le sujet un projet de tour du monde me trotte dans la tête. Marin pêcheur bientôt retraité (dans deux ans) et donc bourlingueur depuis 35 ans sur pas mal d’oceans, j’aimerais quelques conseils avisés sachant que je suis totalement néophyte dans le domaine de la voile. Les bases sont les suivantes: budget bateau environ 55000/60000€, 20000€ pour la prepa et 1200€ de retraite. Je m’en remet à vos expériences et connaissances pour me dire si cela vous paraît réaliste, sachant que je suis assez bricoleur en tant que bosco. Merci d’avance pour vos réponses

L'équipage
12 oct. 2018
12 oct. 201812 oct. 2018

Ah oui !!! Je tenais à préciser que je pense faire un ou deux stages aux Glen ans ou autre pour me familiariser avec la voile

12 oct. 2018

se former sur un voilier le plus possible

12 oct. 2018

Juste pour encourager ! Beau projet de retraite.
Si c'est en solo, le budget peut suffire pour un bateau d'occasion d'environ 10 m capable de faire le tour et un budget mensuel correct à mon avis à condition de privilégier le mouillage, ne pas trop fréquenter les ports...
:-)

12 oct. 2018

on vient de voir arriver un contest 30 à Nouméa qui est passé par le horn alekistan.com[...]/
ça fait encore moins cher.
il est vrai qu'ils étaient deux bateaux à se promener ensemble, ça doit aider dans l'aventure.

12 oct. 2018

Merci beaucoup pour l’encouragement. C’est effectivement en solo que le projet est conçu à la base et évidemment dans l’esprit d’eviter les marinas surpeuplées.

12 oct. 2018

T'es confort niveau finances.
Faudrait que tu navigues sur les bateaux différents pour voir vers quel type de monture tu vas t'orienter.
Entre le trimaran léger, et le lourd quillard à quille longue, il y une foule de solutions techniques et de choix à faire.

Définir aussi la zone de nav qui t'intéresse.
Si je (tu) reste sous les tropiques en nav solitaire, ce sera un trimaran. Si je (tu) reviens en Europe du Nord, ce sera un solide quillard à quille longue !

12 oct. 2018

T'encourager simplement, beau projet !!
Sachant que tu viens du milieux de la mer on passera sur la morale "il faut te former etc " car je suis sur que tu le feras !!!
Pour le choix de la barque, naviguer sur differentes barques, tous types, dans le but de juger laquelle te conviendrait le mieux, a toi, ton confort (tres important tu es à la retraite et a travaillé toute ta vie)et surtout a ton programme !!!
tu es dans quel coin?

12 oct. 2018

Bonjour Jonathan
J’ai commencé à naviguer à Douarnenez en Bretagne et pratiquement tout le temps à la pêche au large ( je suis actuellement en Mauritanie pour former des locaux au métier). Je voudrais m’orienter vers un mono plutôt, pour la manœuvre et la gîte ne me fait pas peur ( sourire ). Dans un premier temps, flâner dans les îles ouest africaines et traversée vers les Antilles via les côtes brésiliennes. Panamas sans doute, déjà passé en chalutier fin des années 80, mais je vais avoir beaucoup de temps devant moi pour enrichir le côté humain du projet...

12 oct. 2018

Moi aussi cela me parait bien dans les cordes. Au prix des occasions on pourrait croire que tu es même à l'aise, mais attention aux faux frais. Je pense que tu es juste bien dans les clous.

Si tu rêves d'un bateau précis depuis longtemps, pas la peine d'en essayer d'autres! Les rêves sont toujours les plus forts. Si tu n'as pas trop d'idées, un peu d'école de voile, ou un club, ou équipier sur le bateau des autres... Tu te feras très vite ton idée.

Une fois à la recherche du bateau, tu croiras partir en 1 an ou 2, mais tu mettras 3 ou 4 ans à partir! Et puis ce sera que du bonheur!

Bon plan.

Bonnes navs à toi.

12 oct. 2018

le marché actuel voilier a fortement baissé aussi tu dois pouvoir baisser le budget achat de 10 à 15000€ pour avoir une réserve "au cas ou"...
Navigue le plus possible, évetuellement accompagne les convoyeurs pro sur de grandes traversées, ton passé pro doit les intéresser...
Bon achat, bonne prépa et bonnes navs!

12 oct. 201812 oct. 2018

La suggestion de Papytee d'accompagner des convoyeurs est tout à fait pertinente, et ça te permettras d'échanger avec eux et d'avoir des avis sur les différents types de bateaux susceptibles de t'intéresser.

12 oct. 2018

salut
- le budget tout à fait suffisant pas de souci (même à 2 !)
- la navigation à voile : tu as déjà 80% d'acquis en tant que pêcheur pro soit la pratique de la mer, de la méteo, des mouillages et des manoeuvres de ports et chenaux, etc... et surtout pas d'appréhension à naviguer, les 20% restant soit naviguer à la voile les bases en quelques jours avec un pro puis le reste avec les premières navigations.
- l'achat du bateau me parait le plus important, ne pas trop mégoter sur le prix et ne pas hésiter à demander de nombreux avis pour choisir le bon bateau solide sans problème, on a constaté de nombreuses fois qu'un mauvais choix de bateau compromet complètement le projet et peut dégouter de la navigation à voile, donc attention !
- et encore plus important : partir tout de suite même pas loin au début, mais surtout ne pas rester dans ton premier port d'attache à bichonner le bateau, tu ne partiras jamais :whaou:
- bonnes ballades bonne chance
?? c'est quoi tous ces pêcheurs et marmar qui prennent leur retraite à la voile, vous avez le mal de terre :-p

13 oct. 2018

En accord avec Quizas, en voilier la majorité des manœuvres d'arrivée, de départ, de prise de coffre etc se fait au moteur, donc tu sais faire. Et la navigation à la voile se fait quand on a quitté l'abri, donc, fais attention à la météo(ce que tu sais faire) et pour la voile, adapte ta voilure au temps. Et si lors de tes premières sorties en solitaire tu prends 10 ou 20 fois le temps normalement nécessaire pour établir la voile, c'est pas bien grave.
Dernier point, il arrive exceptionnellement, de devoir arriver à la voile'exemple moteur en panne), choisis bien une zone protégée, approche en tirant des bords, peu toilé, et mouille, puis affale les voiles.

12 oct. 2018

Bonjour quizas
Comment dire !!! C’est la terre qui n’est pas adaptée à nous (sourire). A vrai dire être en mer par nécessité a été mon quotidien pendant 35 ans et après avoir appris certaines valeurs je crois qu’elles ne sont plus en adéquation avec le monde actuel et ce que j’en pense. Peut-être une fuite pour certains mais surtout un retour à l’equilibre pour moi. J’arrive plus à trouver ce silence et cette paix intérieure aujourd’hui, comme celle de ces retours de mer, moment où le moteur obsédant s’arrete et que je retrouvais le calme de la campagne bretonne. Je me sens horriblement assailli par ce qui m’entoure et qui raccourci le temps. je pense que le côté solitaire d’une telle aventure vas me permettre de poser beaucoup de choses...
Je ne sais pas si le lien fonctionne toujours
drive.google.com[...]/open

12 oct. 2018

Bonsoir. Il fonctionne toujours.
Quel calme en mer ou au mouillage!! tant qu'on a la santé parce qu'ensuite, faut faire un choix souvent plus petit, s'arrêter n'est pas pensable.

13 oct. 2018

très beau reportage sur le Sandettie ! merci

12 oct. 201812 oct. 2018

oui le syndrome de gens de la grande pêche et de la marine marchande ! les caisses de retraite devraient leur offrir un voilier à titre d'indemnité :-p
nous sommes 2 en mer depuis 15 ans et plus le temps passe plus nous auront du mal à revenir à une vie de terriens même si en bateau on est souvent à terre ... mais pas sur la terre, rien de grave ça nous convient très bien !
d'ou mon conseil de voyageur à voile, choisi le (très) bon bateau sans tarder et reprend rapidement la mer même si ce n'est pas pour un "tour du monde" (la "prepa" est continuelle et se fait en cours de voyage) , de par ton métier tu dois avoir plus de connaissances que la plupart d'entre nous, reste à apprendre à voyager tranquillement à la voile sans le bruit de moteur, ça ne devrait te poser aucun problème !

n'hésite pas à questionner le forum sur le choix de bateau de voyage, de nombreux spécialistes sur ce forum, je n'en suis pas vraiment un mais d'après ton budget, ton projet et ton background je verrai bien un très bon acier 35' à 40' prêt à partir

À livingstone 22
Je comprend très bien ton état d’esprit.
Je n’etais pas marin à la base, quoique cela fait plus de 30 ans que je navigue, mais une sorte de paix intérieure m’habite quand je suis à bord.
Bien qu’habitant un pays soi-disant libre( c’est du moins ce qui est gravé aux frontons des mairies) je trouve que cette liberté se réduit comme peau de chagrin de jour en jour.
Notre départ est prévu dans 4 ans. J’ai hâte...

13 oct. 2018

Bonjour
C’est effectivement cette agression de tout les jours, l’alienation aux moyens de communication ( dont je suis la première victime ?? ), d’etre fliqué dans tous ses mouvements au nom du consumérisme, le supermarché des sentiments et j’en passe, c’est cet ensemble qui me dérange. Peut-être à un de ces jours à partager un instant dans un carré ou sur un quai. Pour ma part je pense trois ans pour être prêt ????

14 oct. 2018

Pas trop d'accord pour le budget. Pour le seul prix du bateau et de son équipement, tu as bon. Mais le budget mensuel de 1200€, c'est peu.
En considérant que dans ces 1200, il faut continuer à payer tes impôts, ta taxe foncière ou d'habitation pour ton domicile, ton assurance maison, etc. Rien que ça, une bonne partie de tes 1200 y passe. Après, il ne faut pas avoir de panne, rester toujours au mouillage, manger soft et ne pas trop picoler car ça aussi ça coûte. Bref, tes 1200€, c'est pour tout ou seulement pour la vie sur le bateau?

14 oct. 2018

Ayant vécu pendant 1an et demi en famille(2 parents + 2 enfants) sur un monocoque 10.60 en alu.
Nous n'avons utilisé les marinas que rarement (pour bricoler)
Par contre dans notre budget étaient inclus le budget bateau( l'entretien du bateau et le Gasoil), les communications, des visites à terre régulières, des resto et une petite bière à terre(version locale) réguliers, et 2 allers-retours antilles-France par an.
Notre budget annuel pour 4 (enfants 2 et 7ans) était de 2000€ par mois

14 oct. 2018

Bonjour Pascal
Question picole le problème est résolu car abstinent depuis de nombreuses années, ce qui écorche pas mal de clichés sur les marins pêcheurs (sourire). J’en reviens donc à poser une autre question sur la manière de vivre à l’année sur un voilier, n’ayant que ce domicile. Peut-être que la question a déjà été posée mais cela est-il possible ?

14 oct. 2018

Pour avoir moi-même vécu pendant pas mal d’années à bord de voiliers en voyageant, je te dirais que la manière de vivre est très diversifiée, un peu comme à terre, il y a de tout, ceux qui vivent avec un confort presque comme à la maison, en privilégiant les marinas, il y a ceux qui ont tout le confort mais qui préfèrent la vie au mouillage, il y ceux qui vivent avec trois fois dans un confort plus que spartiate. Mais quand même la constante de nos jour, c'est que la faune navigante est constituée en majorité de vieux plutôt aisés, contrairement à ce que j'ai connu du temps ou je faisais partie de ladite faune.

Difficile pour un voyageur de declarer son voilier comme domicile officiel puisqu'il faut avoir une place de port a l'annee pour en beneficier ,mais tu peux elire ton domicile au" courrier du voyageur" moyenant une petite somme :-)

14 oct. 2018

Re bonjour a tous
Je voulais dire au travers de ma question si il étais possible de partir sans plus d’attaches qu’une boîte postale ou une adresse chez des amis en France ?

14 oct. 2018

Oui, il est possible de n'avoir qu'une boite postale(quand je suis parti pour 1 an, j'avais téléphoné aux impôts avant, et tout ce qu'ils désiraient, c'est une adresse postale et un compte sur lequel ils pouvaient prélever mes impôts et taxes.
Mais pense également à ta couverture sociale.

14 oct. 2018

Bonjour janyve
De ce côté là, je parle pour les impôts, avec le prélèvement à la source ce devrait être plus facile car directement pris sur ma retraite. Et je crois avoir lu quelque part que pour que ta retraite continue à être versée il faut juste leur envoyer un certificat comme quoi tu est toujours vivant via l’ambassade ou le consulat de l’endroit où tu est. Par contre je ne sais pas comment cela se passe pour la protection sociale...

14 oct. 201814 oct. 2018

pour ta vie administrative tu fais comme tu le sens , je ne pourrai que te donner un conseil : tu restes domicilié en France contribuable Français sensé rester au moins 6 mois et un jour en France, domicilié chez un parent ou ami, pas de BP ni d'ambassade ni de résident à l'étranger, avec ta petite retraite personne n'ira vérifier si tu ne restes pas sur le sol français ils s'en moquent, tu fais tes déclarations sur le net, tu gardes tes droits retraite et secu en tant que résident français, si tu déclares quitter la France, grosse galère car impossible de devenir résident français à l'étranger en changeant de pays tous les quelques mois et grosse galère si retour en France.

(la boite au lettre "adresse postale" je ne le sens pas trop, ça marche peut-être maintenant mais pas sur que ça dure vu que de plus en plus de pays européens veulent que leurs citoyens restent dépenser leur retraite dans le pays d'origine et une BP ce n'est pas un endroit à vivre ... donc adresse fiscale chez famille ou ami ça parait moins risqué et non controlé si petits revenus, et éthiquement la secu ou la retraite on l'a cotisé et on devrait pouvoir en béneficier ou la dépenser ou on veut, non ?)

pour la couverture maladie, tu es en vacances à l'étranger : petites dépenses => remboursement soins à l'étranger, gros problème => rapatriement, t'es mort => on t'enterre dans un champ de patates avec vue sur mer à Chiloe, tu fais signe avant j'ai déjà réservé un emplacement :langue2:

14 oct. 2018

Pour la couverture sociale, je te conseille déjà de lire le fil suivant:
www.hisse-et-oh.com[...]prendre

14 oct. 2018

C'est en fait plus simple que ça: ta retraite est versée en France, tu payes des impôts en France, sauf si tu habites à l'étranger plus de 6 mois par an. Mais le fait d'habiter un bateau en navigation mondiale ne rentre pas dans ce cas. De la même façon, tu continueras à payer le droit de navigation français.
Pour l'adresse postale, j'ai pris un compte chez courrier du voyageur (7 € mois) pour le minimum.
Pour ce qui est de la vie sur un bateau, mon conseil: privilégie plutôt un bateau confortable à un bateau performant, sans tomber dans l'extrême. Car tu passeras 90% de temps au mouillage. Pour le reste, un 10m c'est un poil juste. Prends plus un 12 m si tu peux (il y en a pas mal à vendre aux Antilles pas très chers) qui sera plus spacieux et plus agréable en traversée, plus solide aussi.
Pour la SS, tu ne dis rien à personne, et tu pourras continuer à te faire soigner partout où le drapeau français flotte. Comme si tu étais en vacances.
C'est ça aussi la grandeur de la France! D'être protégé partout dans le monde.

14 oct. 2018

En cas d'urgence ou d'accident, tu ne sera pas toujours sur une île française.

14 oct. 201814 oct. 2018

Pour le budget mensuel:
Tu gardes le minimum en France, c'est-à-dire une adresse postale. Tu es français, as des revenus (pension), paies le minimum de taxes comme tout le monde. Tu as donc tous les droits d'un citoyen français, donc la sécurité sociale comme tout le monde. Après une vie de travail, il ne manquerait plus que tu n'aies pas droit à une retraite normale!

Donc des 1200 euros, il va t'en rester une bonne partie. Et là, tout va dépendre de toi. Pendant 7 ans j'ai vécu avec à peu près 5000 euros par an, après avec un peu plus. Plus rien au pays, mon bateau comme maison (acier de 10.50), et naviguant dans des coins où je ne voyais que peu de gens. Où les quais étaient non payants, l'eau toujours gratuite. J'avais une éolienne, par besoin d'électricité extérieure.

Pêche, cuillette... et évidemment pas d'alcool, pas de restaurants, pas de cinémas, pas de location de voiture, pas de retour au pays en avion pour dire bonjour à la famille... Mais rencontre avec des gens, découverte de pays, liberté. De très très belles années.

Honnêtement peu de gens croient en ce budget, mais ces gens font des navigations plus conventionnelles, où marinas et ports sont payants, parfois chers, ce ne sont pas des bricoleurs, ne peuvent imaginer ne boire que de l'eau du robinet ou ne jamais aller au resto. Là, ce sera à toi de choisir en fonction de tes moyens et envie.

Mon message veut simplement dire que l'on peut vivre avec très peu, mais certainement pas sur la côte d'Azur ou aux Antilles!

14 oct. 2018

Sur la Côte d'Azur certainement pas, à cause de l'inconfort en hiver, mais aux Antilles si, encore.

On peut encore y vivre de 3xrien sans aller dans les marinas, autonome en électricité et bidonner pour l'eau potable.
Reste l'alimentation essentiellement.
Ma dernière expérience date de 6 ans.
Les tentations sont plus grandes qu'il y a quelques années, il faut résister !

Si ,sur la cote d'azur on peux,je suis partis plusieurs mois avec 700 euros par mois ,avec mes deux filles en bas age ,c'est un peut p,us dur mais on y arrive

14 oct. 2018

d'un autre coté, un tour du monde sans passer par les Antilles, c'est un peu dommage tu ne crois pas?

14 oct. 2018

passer aux Antilles , oui mais vite fit , le voyage c est pas ce genre d endroit maintenant

14 oct. 2018

@ flora Es tu retourné aux Antilles c est temps çi ??

14 oct. 201814 oct. 2018

@ Quizas
Pour la plupart des Français, c'est Martinique et Guadeloupe.
Mais tu sais comme moi que c'est aussi la Dominique, par exemple...

Oui Cuba, c'est les "grandes" Antilles, comme Puerto Rico aussi, Haïti, la République Dominicaine, etc...

Sans parler de toutes celles du Sud, les venez, les ABC...

ça en fait des coins où aller se planquer des hordes de catas de loc...

14 oct. 201814 oct. 2018

j ai quitté fin 2011 pour le Pacifique , et puis en janvier un tour en Martinique , quel déception de voir autant de bateaux , oui Antilles mais ailleurs que sur les petites Antilles , mais pour moi le must étant le Pacifique , trop top

14 oct. 2018

Faut pas non plus les mettre toutes dans le même panier...
Même sur la même île, ça peut être très différent suivant l'endroit.

Et puis "passer", c'est pas le bon plan, n'importe où ! Faut du temps pour connaître.
:-)

14 oct. 2018

je n'ai jamais su ce que définissait le terme "Antilles" :-p
comme un bon bourrin je suis donc allé sur wiki et là surprise : Cuba fait parti des "antilles" :bravo:
en tant que communista hablando español, bailando la salsa cubana, navigant sur un bateau de moins d'un million d'euros et digérant bien patates douce, haricots noirs et mojitos, je peux vous assurer que l'on peut très bien vivre aux "Antilles" avec 1200 euros mensuel ... même à plusieurs :mdr:

14 oct. 201814 oct. 2018

@ Arafura
La dernière fois en novembre/décembre 2012.
Je sais ce que tu vas me dire, je le vois sur les photos...
Il y a des endroits où je n'irai plus, c'est certain.
Je suis en relation avec des amis qui y sont toujours...

Il faut aussi éviter certaines périodes à certains endroits...

14 oct. 2018

Il existe de nombreux pays, ou le resto coûte entre 1 et 3 € (sans alcool), même dans les antilles cf: Cuba, Venez....)

14 oct. 2018

bonjour ;par experiençe pour le bateau je dirais un 10 m qui peut vraiment faire de la route en securitè et en solo ! je dirais un melody par exemple, avec un etai volant pour avoir un peu moins de toile sur l'avant et rajouter des balcons de mat pour la securitè dans le gros temps, de bonnes, voiles un moteur recent, un grement dormant neuf de tres bons coussins et un bon matelas,panneau solaire et eolienne,un wc lavac pour ne pas passer son temps à bidouiller dans la m..... un regulateur d'allure et un tres bon pilote electrique, une bonne ancre(pour moi une rocna) 50/60 m de chaine de 10 et un deuxieme mouillage plus leger, de l'electronique fiable, un radar(perso je suis furuno) un interieur bricolè un peu cosy à son gout, un poele à mazout( pour la simpliçitè) voila pour le principale entre 30/35 et 40k grand maxi on a tout ça et c'est pret pour le tour du monde ça laisse 45 /50 pour les coups dures,dans votre budget ! actuellement le melody est le meilleur rapport qualitè prix pour vraiment faire la route sur un bateau polyester vraiment surdimensionnè! mon fils officier marmar a fait ce choix en solo et pas pour faire des ronds..... =totale bonheur! en couple ça peut aussi le faire mais c'est pas une caravane avec vue panoramique sur la mer c'est du solide à l'ancienne ! apres il y a aussi les aciers ce n'est pas chere mais c'est la loterie à moins de tout demonter pour voir derriere les vaicrages vous ne savez pas ce que vous achetez! meme un tres beau voilier en forme hollandais de 35 ans peut etre une ruine finançiere !

recemment j'ai inspectè pour un ami ce type de voilier ! expertise elogieuse par un expert agrèè = detaillè bateau tres sain! heureusement que pour les bateaux hors polyester je n'ai aucune confiançe aux dit"experts ! pont en teck refait , mais en regardant de tres pres,sur de la rouille, corrosion perforante au niveau d'un couple( bien camouflè à l'exterieur) anodes mal montèes et suports pas soudès ,perforation dans la baille à mouillage, eau de mer suintant dans les fonds depuis la baille mauvaise reparation à l'etrave etc etc mais de loin sans regarder de trop pres et à la vue du prix (dans les 60) pour un tres beau ketch en forme avec un moteur puissant(peu entretenu et ançien)dans les 12/13 m , une vraiment belle oportunitè........ en realitè une "bete à chagrin" qui rapidement vous delestera de 50000 euros pour naviguer (lentement vu le poids) en securitè! les"experts" ne sont pas les payeurs et le reve peut etre une ruine avec l'açier! pas toujours bien sure mais si l'on est pas vraiment connaisseur mieux vaut s'orrienter sur un solide polyester(l'alu n'est pas dans les memes budgets

pour le budget mensuel en solo ça peut le faire mais pas trop en europe du nord ,vers l'afrique ok et il faut vivre local et surveiller la caisse! apres il y a le probleme des assurançes qui si ont veut etre bien couvert sont devenues hors de prix des que l'on parle pays exotiques ou antilles

A la place d'un melody je prendrais un 31 pieds plus recent qui sera moins cher a entretenir ,plus leger et peut etre plus confortable ,un exemple :le moody 31 ou le westerly tempest

14 oct. 2018

Bonsoir à tous
Je tenait à vous remercier de vos contributions qui me confortent dans mon projet et qui vas mûrir ces prochains mois...

14 oct. 2018

ne lache pas le morceau et ça ira bien

20 oct. 2018

Bonsoir à tous
Cela vous semblerait un bon compromis ? En équipant pour le solo et le grand large ?
www.youboat.com[...]/135864

21 oct. 2018

en fait le choix du bateau dépend de tes gouts :
pour un grand voyage un peu roots sur plusieurs années en sortant un peu de la route des alizés, Oceanis CC40 clairement NON, voir plutôt dans les aciers alus voir vieux fibre très costaud genre Amel, HR etc...

par contre pour quelques années en faisant les marinas de Med, Canaries, Antilles voir Polynesie ça peut être tout à fait acceptable, le prix me parait assez élevé et comme le marché pour ce type de bateau continuera à dégringoler prévoir une décote de 30 à 40% sur 5 ans ...
pour la taille, bof, jusqu'a 13m en solo c'est pas mal si ton budget le permet, un gand voyage en 10m ou en 13m il y a une grosse différence de confort :-D

21 oct. 2018

je te conseil de rester audessous des 12m en solo sinon ça va gonfler ton budget et maneuvres portuaires

21 oct. 201816 juin 2020

Bonjour targaz
Je prends note de ce conseil, sachant que j’ai toujours navigué sur de grandes barcasses professionnellement et cela dois m’influencer inconsciemment. En même temps je ne pense pas passer beaucoup de temps au port mais tu dois savoir bien mieux que moi comment cela se passe. Je vais essayer d’emmagasiner un maximum de navigation à la voile d’ici là pour me faire une idée de mes nécessités et capacités. Je reste quand même aguerri aux manœuvres étant responsable du fast rescue boat à bord et de manœuvres tout temps. On fait beaucoup de stages sécuritaires désormais à la pêche et cela va dans le bon sens et j’espere pouvoir les appliquer à la voile. Et puis j’ai toujours cette citation de Tabarly en mémoire qui m’a toujours accompagné dans ma navigation

21 oct. 2018

salut c'est trés différent un bateau moteur pro comme a la peche et un voilier en manoeuvre dans un port surtout avec le fardage (portique,enrouleur gn) dépassé 25nd de vent,j'ai faif une bonne partie de ma carriere sur un bateau de travail (pharbal) en finissant comme patron et meme avec ça j'arrive encore a me faire avoir avec mon C38 dans les ports mais tu arriveras ta déja un bon bagage le reste c'est le temps qui va te l'apprendre

21 oct. 2018

Re bonjour a tous
Existe-t-il une grande marge de négociations possible dans le milieu de la voile sur le marché de l’ocasions ?

21 oct. 201821 oct. 2018

J'ai lu à plusieurs reprises, sur le forum, que les occasions sont quasiment systématiquement proposées pour un prix qui dépasse de beaucoup leur valeur réelle (ou celle à laquelle elles devraient être vendues). Le marché de l'occasion ne faisant que s'agrandir les prix ne peuvent cependant que baisser, et selon l'occasion sur laquelle tu veux négocier tu peux largement jouer sur une jolie marge.

D'autres ici sauront être plus justes et précis que moi. Après, comme pour tout le reste : rechercher, comparer, argumenter, se déplacer avec des personnes qui s'y connaissent !

24 oct. 2018

10 à 11 mètres pas cher set marin.
Il faut penser à la manoeuvre seul et au coût des ports...

24 oct. 2018

Et surtout apprendre à s'en servir !!!
Pour la citation, il aurait pu l'appliquer à lui-même!!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (72)

Ile Grande août 2021

novembre 2021