projet TDM et Covid19...

Bonjour à tous !

Ceci et mon premier message posté sur H&O, je paie ma tournée !!

Et je me présente :
35 ans,
En couple pas d'enfants,
Travaillé dans l'industrie nautique, accastillage, Bureau d'études matériaux...
Guide nature depuis 3 ans,

Nombreuses navigations côtières :
Convoyages, régates, Tour de France à la Voile, Match Racing... En manche, méditerranée, atlantique, mer du nord, baltique...
Croisières en Bretagne Sud
Jamais chef de bord en croisière.

Quelques navigations hauturières :
Convoyages, transmanche, transgolfe...
Équipier lors de ces navigations en équipage toujours réduit.
Bateaux de 30 à 60 pieds.

Nous avons depuis l'an passé un projet de grande croisière avec ma compagne, qui n'a jamais navigué mais devait faire des navigations (UCPA, bateaux des copains...) pour valider qu'elle va aimer naviguer sur plusieurs années si il s'avère que ça lui plait.
Pas d'objectif de destination ni de temps, juste prendre son temps, ne pas se mettre dans le rouge, aller vers l'autre.
Sans doute commencer en été par côtes de France puis îles de l'atlantique, Afrique de l'ouest, Antilles... Puis à suivre en fonction.

Nous avons un budget total de 40 000 € pour un bateau + préparation si nécessaire.
Plus caisse de bord pour nombreux mois à minima.
Plusieurs modèles en vente repérés mais pas de contacts pour le moment.
Et aucune attache à terre.

Planning (avant Covid et confinement):
Ma compagne navigue pas mal d'ici fin juin pour valider que vivre sur un voilier et naviguer lui plait, qu'elle se projette pour plusieurs mois / années à bord d'un voilier de 35 pieds...
Puis recherche active d'un bateau d'ici fin août,
Préparation et petites navigations en septembre / octobre,
Départ en octobre / novembre
Ou plus tard si besoin.

Voilà pour les présentations. Une deuxième tournée pour ceux qui ont soif !

Notre grande interrogation :
Doit-on poursuivre sur notre planning initial, vu les circonstances actuelles, et le peu de visibilité que l'on a,
Ou repousser d'un an.

Je vois plein de raisons dans les deux cas.

Mais c'est votre avis qui m'intéresse.

Merci à vous !!!!

L'équipage
09 avr. 2020
09 avr. 2020

Pas sûr que tu trouves sur ce site l'expertise nécessaire pour répondre à ta question..
Pas sûr que quiconque ait la réponse aujourd'hui

Moi je poursuivrais le calendrier prévu, jusqu'à ce que ce soit avéré qu'il faille le décaler.

09 avr. 2020

Avec la très grande expérience que vous avez déjà vous n'avez vraiment pas besoin de conseil ou d'avis.
Ce qui peut sauver un homme (ou une femme) face à un choix difficile c'est son bon sens.
A l'heure présente personne au monde n'est capable de dire comment la situation sanitaire va évoluer
et encore moins pour la situation économique. Continuez de rêver, de planifier, de préparer, bougez autant que faire se peut pour ne pas sombrer.
Pour le moment le gros problème de décisions difficiles à prendre concerne les transateux qui doivent rentrer en France

09 avr. 2020

salut
eh bien si, tous ceux qui sont partis autour de la planète ont l'expérience pour te répondre !
sache que avant le covid machin il y a avait la grippe espagnol, le 11 septembre, la chute des marché boursiers, les enfants restés à terre qui se font virer du collège et se mettent à fumer de la beuh et aller aux meetings de Mélanchon, les gilets jaunes, la grange de l'oncle qui prend feu, la grand-mère qui a des vapeurs, l'administration qui te sucre tes allocs et ton RMI, patin couffin, et tu sais quoi ? ben on a balancé le tel. sat à la flotte et on ne s'informe plus, juste la méteo en BLU, et on a continué et c'est toujours le pied ! (bon en quarantaine sur une bouée on est obligé de s'occuper en participant à Hisse et Ho, ça plombe un peu l'ambiance, c'est vrai !)
donc voili voilà tu as ta réponse, soit tu continues ton projet et quand t'as un doute tu bois un coup soit tu restes à terre et tu fais ta réservation dans un EHPAD.
bonne route et à bientôt sur les océans, du coup il y a de moins en moins de monde, plus besoin de faire de quarts on dort peinard.

@outremer : les transateux et transpaqueux y vont continuer à transhumer avec les petits moutons blancs tant qu'il y a de l'eau dans les océans en se fiant uniquement à la météo, mais sans rentrer en France, c'est trop dangereux, hi hi hi

10 avr. 2020

hydranico il faut que tu sois sur et ta compagne aussi de pouvoir vivre et naviguer ensemble : la meilleure solution : trouver des embarquements (il y aura pas mal de monde qui cherchera des équipiers pour la transat retour cette année .
Un des bateau que j'avais visité avant d'acheter le mien était celui d'un jeune couple avec un jeune enfant . Achat un an avant le grand départ , travaux, vie à bord au port pendant six mois , arrive les beaux jours ils partent de Royan pour faire une petite croisière d'entrainement ; madame n'avait qu'une expérience très limitée de la croisière avant cela . Au retour elle a laissé tomber le projet .....

10 avr. 2020

Hello,

Merci à vous pour ces retours.

Et bien noté Pietje Scramouille, la priorité est notre capacité (et celle de Mme) à vivre et voyager sur un bateau.

Sans doute une bonne idée de laisser passer l'orage en profitant de ce moment pour naviguer sur le bateau des autres !

10 avr. 2020

C'est pas un peu short, 3 mois pour :
- trouver un bateau
- l'acheter
- le remettre un peu en état (un bateau à vendre totalement neuf près à partir, c'est ... très improbable ?)
- le préparer pour un TdM (donc révision intégrale, moteur, voiles, gréement)
- acheter le matériel complémentaire. (gilets, cirés, cartes, électronique, pièces de rechange ...)
- naviguer un peu avec

... Tout ca avec un budget limité, donc en faisant le maximum soi-même.
Il faudrait vraiment viser un bateau assez petit (pour avoir du pas cher, en bon état, peu de choses à devoir modifier)
Ou alors, un maximum de copains et relations pour aider ! :D

10 avr. 202010 avr. 2020

Merci pour ce message,

Oui en effet l'idée est de trouver un bateau prêt à partir, peu ou prou. Mais c'est vrai que c'est serré, surtout que nous n'avons pas de réelle contrainte de temps, plutôt le souhait de quitter nos côtes avant les dépressions automnales...

Toujours quelques éléments à remplacer sur un bateau d'occasion mais sur le web, pas mal d'annonces qui semblent correspondre.
Par ailleurs je m'interroge sur une éventuelle évolution du marché de l'occasion en ces temps troublés, mais là aussi je ne pense pas qu'il faille tabler sur quoi que ce soit, bien malin qui peut prédire l'avenir en ce moment...
Acheter et préparer un bateau en restant humble, et en sachant que les galères arriveront tôt ou tard, mais il sera alors temps de gérer ça au calme.

Et en effet pas mal de compétences techniques dans l'entourage, vive l'écosystème nautique Bretagne Nord !

Pour la taille 30/35 pieds envisagé.
Océanis 32, Dufour 35, Feeling 1090, coque alu petite série...

Et merci aux forums dont hisse et oh, très instructifs !!!!

10 avr. 2020

Je n'ai pas d'expérience en TDM ou même en grande croisière.
Mais si j'étais à ta place je prendrais mon temps. Déjà hors Covid, ton planning me parait serré. Acheter un bateau en août pour partir en octobre en TDM, c'est pour à mes yeus, soit optimiste, soit pas très raisonnable. Je (mais c'est moi) me donnerait au moins un an pour faire connaissance avec le bateau, identifier ses points faibles, le préparer, l'améliorer.

Autres points qui militent pour prendre son temps:
- le prix des bateaux d'occase devraient baisser (on parle quand même de la plus grande récession depuis 1929) Donc si tu achètes cet été, tu risques de perdre pas mal de capital qui pourrait t'être utile à un moment ou à un autre.
- tu prévois de partir en octobre novembre (2ème vague de Covid possible, voir probable) tu as pas mal de chance de te retrouver bloqué en Espagne, aux Canaries ou ailleurs, et là le rêve ne va pas avoir la même saveur...
- si jamais pour une raison x ou y ta compagne ou toi souhaite rentrer en France, dis toi que ça risque d'être très compliqué (billet d'avion, quarantaine etc)

Donc moi à ta place, je commencerais à regarder les bateaux cet été pour en achat en entre été 2020 et été 2021, en recherchant la bonne affaire et en négociant sévèrement le prix. Ensuite objectif départ en 2022, en me disant que d'ici là la crise sanitaire devrait être soit derrière nous, soit mieux gérée, mais dans tous les cas avec moins d'incertitude qu'en ce moment. Et entre l'achat du bateau et le départ, de nombreux mois pour prendre en main et préparer le bateau. Mais ce n'est que mon humble avis de navigateur peu expérimenté.

10 avr. 2020

Moi j'envisageais sérieusement un tour de l'atlantique départ fin d'année, je préfère reporter d'un an.

10 avr. 2020

Bonjour

Tu vas vite te rendre compte de l’impossibilité de ce projet aux conditions actuelles...
A la reprise, pour ma part, je m’attends a des pénuries en tout genre, à des délais à rallonge, à des listes d’attente dans tous les chantiers, du moins ceux qui auront résisté financièrement
Déjà pas évidente en temps normal, ta préparation sera assurément bâclée, et ça c’est jamais un bon plan pour prendre la mer
Reporter à minima au printemps 2021 me semble une bonne idée

10 avr. 2020

J'ai fait la même chose. achat en août à la Rochelle, une semaine de prépa, 15 jours de cours pour ma futur épouse en école sans moi, elle n'avait jamais mis les pieds sur un voilier.
Bon après c'est des copains qui ont descendu le bateau à Lisbonne fin août car j'étais libre seulement en janvier.
Janvier sauts de puces sud Portugal, bonne météo Canaries, traversée avril Tobago, Venezuela après c'était du billard.
Maintenant avec le corona, la situation au Venezuela je regarderais tranquillement se qui se passe, prendrais plus de temps, Afrique, Brésil donc décalage d'une année pour la traversée.

10 avr. 2020

Merci pour ces avis précieux dont nous allons tenir compte.

10 avr. 2020

Hello,
A priori, c'est toute la notion de "voyage" qu'il va falloir revoir...la tendance actuelle est au repli sur soi, à la peur de l'autre.
En bateau on ne va pas très vite, il faut pouvoir prévoir...si ce genre de souci se répète, il va falloir s'attendre à se retrouver bloqué de longs moments dans un coin qu'on n'aura pas forcément choisi, avec des contraintes de météo à gérer, et être prêt à mettre ses projets en stand by(retour en métropole, mise au sec...)
Il suffit d'imaginer la panique que créerait aux Antilles une dépression tropicale en formation sur le cap vert en Juin, avec une situation toujours bloquée...
Difficile d'imaginer que les choses reviennent à la normale, pour autant qu'elles l'aient été avant.
Je serais vous, j'attendrai déjà de voir quelles mesures de contrôles sanitaires vont être prises pour permettre un début de déconfinement.

10 avr. 2020

Bonjour,
je n'ai pas de boule de cristal non plus ;-)
En revanche, vous pouvez toujours faire ce qui n'est pas perdu :
- se former (cours et autres navs)
- regarder les annonces, visiter des bateaux à 2 pour savoir mieux vos critères et échanger avec les vendeurs, voire commencer des négos même en sachant que ça n'aboutira pas. Et ne pas hésiter en cas de "coup de coeur" à signer un compromis, qui n'est pas engageant.
Certains diront que c'est faire perdre du temps aux vendeurs, mais c'est le jeu, on n'achète pas un 1er bateau sur photo, et ça permet de lister ce qu'on veut/veut pas, prendre des idées etc...
Des échanges avec de bons brokers nous ont bien aidé à affiner nos choix.

A titre d'exemple, pour notre périple de 4 mois Bretagne-Scandinavie A/R :
- décision en décembre
- visites en janvier (tout le monde nous prenait pour des hurluberlus)
- signature fin janvier
- bricolage 2s en février puis 2s en mars
- départ début avril
- retour aout
- revente signée fin novembre
Le gros écart : nous n'avons fait que du côtier en pays industrialisés, la préparation n'est pas la même que pour du hauturier.

11 avr. 2020

J'ferais des analyses sanguines de Mme parce-que après ce sera la maternité donc ne pas reporter demain ce que l'on peut faire maintenant.

11 avr. 202011 avr. 2020

Bonjour,
L' avis d'une expérimentée, (pour pas dire vieille) : poursuivez votre préparation avec bon sens, comme si vous pouviez partir dès que vous l'auriez décidé vous... il sera toujours temps de remettre si vous en êtes empêchés.

Je ne le dirais pas aussi crûment que Quizas, mais c'est l'idée : à votre âge, on peut pas agir en fonction de ce qu'on serait dans 20 ou 30 ans ! Suivez votre intuition et surtout soyez bien d'accord, un désaccord serait la seule raison de ne pas poursuivre.

Un petit conseil pour quand vous serez en route : restez à l'écoute des nouvelles du monde.
Même sans connexion internet, on peut toujours écouter les infos générales sérieuses sur une simple radio toutes ondes (RFI, BBC)... Pas seulement pour les problèmes sanitaires éventuels à venir, mais pour connaître à l'avance la situation des pays où l'on voudrait faire escale.

Bonne chance à vous, que vous soyez prêts cette année ou plus tard !

;-)

17 avr. 202017 avr. 2020

@Flora +1
C'est exactement comme ça que je raisonnerais si j'étais à la place d'Hydranico.

11 avr. 2020

Merci merci merci pour ces témoignages, contributions et avis !

11 avr. 202016 juin 2020

Bonjour à tous,

Nous envisageons un départ mi juillet pour un tour du monde.
Nous sommes 3 à vouloir partir à bord d'Inox de Marcel Bardiaux (après un an de chantier à Rennes, on l'a renommé Marçel). Pour le moment, nous sommes confinés à bord en Rance, on finit l'aménagement intérieur, c'est étonnant pour nous de travailler sans nos copains, mais ça avance. Pour le moment on maintient notre départ cet été, à voir comment ça va évoluer.

On pourra échanger sur notre date de départ si vous souhaitez ;)

Pour nous suivre rdv sur FB, Les Copains de Marçel

11 avr. 2020

Oui super, merci, on vous suivra via FB car dans tous les cas on sera loin d'être prêts mais super de pouvoir vous suivre et voir que vous n'aurez aucun souci !!!!

Bon, les bords de Rance avec la météo de ces jours ci il y a pire comme confinement !!

Bon courage !

Nico

11 avr. 2020

Pour l'instant par exemple, sur V&V chaque jour videos de voileux coinçés dans un port et en Uruguay passagers débarqués d'un paquebot, conduits sous bonne escorte et sans communication extérieure et sans contrôle superflus vers un avion gros porteur pour retour immédiat et direct vers le pays d'origine !

17 avr. 2020

mon premier message a été supprimė. pour information, nous sommes actuellement bloques au Sri Lanka. Aucun pays ne veut de bateaux français car les français font peurs. Nous avons du retirer le pavillon français. je pense que tu devras remettre a plus tard ton projet de TDM et le décaler d'un an. Dans les médias sri lankais, on ne comprend pourquoi en France, les personne ne portent pas de masques et qu'il n'y a de tests pour isoler les malades des autres personnes saines. Le covid plus la récession octobre semble compromis

17 avr. 202017 avr. 2020

Bonjour tdm2018,
Tu n'as peut-être pas vu les réponses à tes questions à propos de la Réunion et Mayotte ?
Tu n'as pas réagi en tout cas, pourtant cela semble une option sérieuse...

www.hisse-et-oh.com[...]reunion

17 avr. 2020

oui j'ai vu Flora, c'est une excellente option merci, je me suis mis en relation avec le port de Port Louis et un chantier. la fin de la période cyclonique finit dans un mois, on verra :)
.

Bonjour Nico,
Tu as un beau projet.
C’est également le nôtre. Ce qui nous sépare, c’est l’espace temps: nous avons acheté notre bateau de voyage en mars 2019 pour un départ été 2022.
C’est notre 6eme bateau et nous naviguons en couple depuis près de 20 ans.
Cela nous permet de le prendre en main, le connaître, l’améliorer. 3 ans n’est pas de trop. Avec tous les aléas possibles. Par exemple, le très mauvais temps hivernal nous a bien compliqué les travaux de ces derniers mois.
Je te conseille, après l’achat du bateau, de réviser en France les points cruciaux: gréement, voiles, moteur. Le choix du pro concerné est plus vaste et tu n’es pas dans l’urgence et l’angoisse de la panne.
Un ratio a connaître: un travail effectué en une heure à la maison sera fait en 3 heures sur un bateau quand TOUT va bien....
Effectuer un stage de mécanique n’est pas complètement idiot. Il ne s’agit pas de désosser un moteur mais de pouvoir faire un entretien poussé soi-même. Et de pouvoir diagnostiquer une panne.
Avoir une caisse à outils de QUALITÉ à bord est INDISPENSABLE.
Savoir réparer une voile est aussi important.
En ce qui concerne ta compagne, naviguer ensemble AVANT l’achat dans des conditions un peu musclées permettra de voir si elle accepte de vivre des conditions difficiles. J’ai bien dit de VIVRE et non pas subir, recroquevillée dans un coin. Barrer, participer aux manœuvres, faire des quarts de nuit, cuisiner etc... car c’est ce qui vous attend.
Si elle n’a pas vraiment idées RÉELLES de ces contraintes, il vaut mieux qu’elle les vivent avant.
J’ai eu l’occasion de voir de gens peter un câble sur un bateau: carrément impressionnant...
Il y a tant à dire sur un projet comme cela, mais déjà en suivant ces conseils, tu vas pouvoir avancer, tout en sachant que cette pandémie aura forcément un effet négatif de toute façon.
Bon confinement,
Patrice

17 avr. 2020

De très bons conseils @ar men, j'ajouterai une bonne assurance internationale, une caisse de bord en liquide en euros et en dollars, une caisse de bord de bricolage et de pièces de rechange : tuyau, vis, boulons, clou, cordage, mastic, feux de nav, filtre, fils a souder, cosse, cable, relais, fusible, ampoules, navettes, courroie, colle, peinture, anodes..., plus un double de toutes les pièces essentielles : alternateur, régulateur, pompe, batterie de secours... Tout se casse tres vite sur un bateau, une fois l'Europe et USA passés la galère pour trouver les pièces et gerer les ennuis.

17 avr. 202017 avr. 2020

Bonjour à tous,

Encore une fois, merci pour vos messages.
J'avais besoin de conseils, et je suis servi.

Vos écrits seront pris en compte. Nous allons suivre vos conseils : bien se préparer, et vivre notre aventure !

Donc prendre le temps, comme vous le conseillez, profiter de cet aléa pour renforcer notre projet, mieux le préparer, valider nos forces et envies, et partir quand tout sera prêt et que la situation se sera améliorée.

Merci merci !!!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Il ya des hivers qui ressemblent au printemps...

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (52)

Il ya des hivers qui ressemblent au printemps...

février 2020