Projet: Echange trawler contre catamaran

Bonjour à toutes et à tous,

Mon épouse sera en retraite d'ici 4 ans environ. Nous projetons de descendre durant quelques années en Méditerranée et bien entendu de naviguer en Grèce, Italie puis Adriatique, Croatie...etc. Ainsi compte tenu des distances à parcourir (Binic vers Méditerrannée via Gibraltar) avec des retraites modestes nous envisageons d'échanger notre trawler Mainship 40 contre un catamaran à voiles (de 37 à 41 pieds) type Lagoon, Nautitech, Leopard, Foutaine Pajot, Aventura...Ainsi j'ai quelques questions et avis afin de nous éclairer.

A.Pourquoi ce projet?

1.Pourquoi un catamaran?

1.1.Pour l'espace de vie.
1.2. Ne gitant pas quand on vieillit cela est pratique.
1.3.Pour l'autonomie énergétique (l'aire des surfaces utilisables pour les panneaux solaires sont plus importantes que sur un monocoque).
1.4.Pour la consommation faible de carburant naviguant à la voile voire en fifty (voilet et moteur)

2.Pourquoi "l'échange"?

2.1.Vivant sur notre trawler à 80% du temps environ, vendre d'abord le trawler puis acheter un catamaran nous priverait de notre trawler peut-être beaucoup trop longtemps compte tenu de notre mode de vie (on a toujours eu des bateaux) et naviguons même en hiver.
2.2. Nous nous sommes renseignés au Crédit Maritime, la conseillère n'a pas retenu l'équivalent d'un "crédit relais" pour bateau car très risqué compte tenu du marché
de nos âges et revenus. Au mieux (pour un crédit sur un bateau) type "consommation" c'est au maximum sur 5 ans , au delà de l'age de 65 ans vu nos revenus, le coût des assurances
(pour le crédit) s'accroit (difficile d'obtenir plus de 50 000 € sur plus de 5 ans).
2.3. Comme la vente et l'achat se font par échange les parties n'ont en théorie rien à débourser (où peu par rapport aux prix des bateaux) dans la mesure où le prix du trawler est du même ordre de grandeur que celui du catamaran.

B. Nos questions:
1. Ce projet vous semble-t-il viable et raisonnable?
2. Ce type d'échange est-il légal (au sens où il n'y a pas de paiement réel en € ?)
3. Cela revient-il à remplir les actes d'achats et de ventes de façon "classique" comme les deux parties sont en même temps acheteurs et vendeurs ou bien doit on faire d'autres procédures.
4. Sur quels sites (y compris "Hisse et Ho") nous conseillez vous de publier notre annonce?

Nous vous remercions par avance pour vos futures avis.

Bien cordialement et bonne navigation

mariejo et JoelDeBinic

L'équipage
13 déc. 2020
13 déc. 2020

Bonjour,
Je ne connais quasi pas les catas donc je ne me prononce pas.
J'ai bien compris pourquoi tu veux échanger et non vendre puis acheter ensuite mais cela me semble très hasardeux de ne proposer qu'un échange.Tu vas grandement limiter tes chances de voir ton projet aboutir car il faudra trouver ton double avec un projet inverse.
Le marché de l'occasion n'est déjà pas simple en vente simple....

13 déc. 2020

Je pense que vous avez sans doute bien réfléchi votre projet.
Cependant, il faut considérer que la méditerranée est une mer ou le vent est souvent absent et donc les voiliers quels qu'ils soient utilisent beaucoup leurs moteurs.
En habitant à bord, les déplacements sont moins nombreux qu'en vacance. 2000' par an semble déjà pas mal, ce qui en terme de dépense de fuel n'est pas énorme sur une année.
Enfin, pour avoir le même confort que sur un trawler de 40', il vous faudra tabler sur un voilier bien plus gros ou un cata équivalent dont le cout est assez important.
Voyant pas mal d'amis qui vers leurs 70 ans passent aux Trawlers, genre Grand Banks ou autres, et bien que je sois complétement voileux, (et sans vouloir remettre en cause votre choix) je me demande si votre option est la bonne.

13 déc. 2020

Deux idées:
1 - pourquoi ne pas chercher à vendre, et si vous ne trouver pas votre catamaran simultanément louer en meublé pour quelques mois.
Cela vous donnera beaucoup plus de liberté (afin de ne pas prendre une daube, à défaut de mieux).
2 - Une belle croisière via La Manche, la Seine, les canaux, le Rhône?

13 déc. 202013 déc. 2020

Pour le contrat de vente, il faudra réaliser 2 contrats, chacun portant sur une même somme convenue à l'avance.
(Vous pouvez écrire 1€ comme 10M€ si ca vous amuse, mais cela peut être utilisé par les assurances pour rembourser, ou le fisc pour vous taxer :p)

Pareil que les autres, je pense que c'est improbable : au final, vous n'aurez que très peu de choix.
Mais bon, ce n'est pas parce que c'est improbable qu'il ne faut pas essayer !

Aussi, j'ai du mal à comprendre les arguments, sauf 1 :
Un trawler ne gite pas plus qu'un cata, quant à leurs comportements en mer, ils sont chacun bien spécifiques, mais aucun des deux n'est immobile.
L'espace de vie dans un cata n'a rien à envier à un trawler qui est à priori très bien aménagé à ce niveau.
Pour les panneaux solaires, il y a à priori bien plus de place sur un trawler, sans problématique d'ombrage partiel.
La navigation à la voile est un argument, mais à ce niveau, il y a cata et cata ... Un cata confortable n'est pas un cata léger et rapide... Si on ajoute à ca le fait de naviguer en méditerranée ... Au final, on peut aussi mettre des voiles sur un trawler, ou une voile de kite qui dispense d'un mat.
Au final, le seul argument que je retiens, c'est qu'un cata est plus léger qu'un trawler, et donc, consomme moins au moteur.
Mais bon, la consommation, ca dépends surtout de la vitesse. On consomme très largement moins à 3noeuds qu'à 8.

Pour faire ce choix, notez qu'il est quand même recommandé d'avoir une bonne experience nautique sur des cata !
(sinon, il faut essayer avant, location, location avec habitués, convoyages, etc.)

13 déc. 2020

je pense que vous aurez beaucoup de mal à faire un échange ...
vendez d'abord, vous achèterez facilement après, ça manque pas les catas sur le marché de l'occasion.
maintenant, votre choix est étonnant, c'est le plus souvent l'inverse qui se passe ...

13 déc. 2020

Bonsoir et merci beaucoup pour vos réponses,vos arguments sont logiques et raisonnables , nous discutons de cela avec mon épouse depuis la fin de ma sieste et j'ajoute ces remarques:

@jerom826
Tu as raison et je sais que ce sera plus difficile que de "vendre d'abord puis acheter ensuite"
Mon idée étant de ne pas nous retrouver sans bateau pendant des mois avant de trouver le "bon" catamaran, nous sommes tellement satisfaits de notre Mainship 40 très solide , habitable , peu
gourmant en fuel (à condition de naviguer au voisinage de la vitesse limite de carène, en gros cela correspond à 56% de la charge des moteurs), je ne voudrais pas le regretter car ce serait impossible de racheter un tel bateau vu nos revenus et les banque réticentes pour les personnes de plus de 65 ans.

@ED850
Tout à fait juste, certains de nos amis voileux passent aux trawlers (sauf ceux qui possèdent
un catamaran). Mais en ce qui concerne la place dans le carré nombre de catamarans sont équivalents mais bien entendu pas pour le confort. 3 ou 4 cabines sur un catamaran sont
les bienvenues (notre trawler possède 2 cabines).
D'autre part un catamaran à voiles permet de naviguer sans limite de distance (alors qu'avec un trawler du fait du carburant cela limite le rayon d'action) mais bien sur on peut naviguer de port en port, ce que nous faisons en général.

@polmar
Bonne idée mais heureusement nous avons notre maison à Caroual plage où réside mon fils donc de ce côté là pas de problème (si nous n'avions pas notre fils il est évident que nous vendrions la maison et là on pourrait s'acheter un catamaran convenable).

En ce qui concerne la croisière il est vrai qu'avec le trawler on navigue de port en port en
Manche et un peu en atlantique (limité par le temps de vacances de mon épouse qui plus jeune que moi travaille encore)

@Peuwi
A mon humble avis pour les contrats d'achat et de vente il suffit de noter les prix d'achat et de vente pour chaque partie (exemple 150 000 €), du fait que ces actes ne sont pas répétitifs le fisc ne peut pas alors nous accuser d'une activité générant des bénéfices.

Au niveau de l'assurance c'est le document officiel d'expertise qui fait foi (notre assureur nous avait demandé le document publié par notre expert maritime)pour assurer notre trawler.

En ce qui concerne "la gite" je voulais dire qu'un "voilier monocoque" gite (bien entendu bien plus qu'un trawler) et que le catamaran ne gite pas.

Nous naviguons souvent avec un ami qui possède un catamaran katana (le n°2) , excellent bateau mais très physique car surtoilé. Nous bien entendu recherchons plutôt un catamaran "facile" (il existe maintenant des manivelles électriques évitant d'électrifier les winchs) car n'ayant plus d'obligation professionnelles les durées de navigation importent peu, on aura tout le temps...Mais oui ton idée de louer quelques catamarans est très bonne et c'est ce que nous allons faire.

Par contre que proposes tu pour ajouter une voile sur notre Mainship 40? si vraiment cela est possible sans modifier profondément la structure du bateau je suis preneur à 100%.
Merci de m'indiquer des entreprises qui font cela, ça résoudrait en partie le problème d'autonomie due au carburant

@Bil56
Tout à fait et je te fais la même réponse qu'à "jerom826" et "ED850"

En tous les cas un grand merci de nous avoir répondu cela nous éclaire un peu plus.

Bien cordialement et bonne soirée.

14 déc. 2020

C’est déjà difficile de vendre un bateau de cette taille sans place, alors en plus un trawler qui boit sa ration de gasoil par heure de nav... tu vas galérer pour le voir partir!
A 1500 euros le plein cela fait peur à pas mal de monde et la remontée du cours du pétrole attendue sur 2021 n’arrangera rien.
Alors en plus si tu te mets la difficulté de le refourguer à quelqu’un qui a un cata et le projet inverse au tien me semble être très utopique !!!

Le plus simple est de vendre ton bateau et en acheter un autre ensuite

Une des difficultés pour vendre ce type de bateau vient de son financement pour l’acquéreur. Comme tu l’as dit jusqu’à 50ke tu le fais en bancaire sans soucis. (et encore les conditions d’octroie de crédit se resserrent et le covid ne va rien arranger)
Au delà il faut trouver le client... avec beaucoup de cash dispo.
Les bateaux entre 100 et 200 ke (et bien sûr plus) qui sont à vendre sans reliquat de LOA, restent bien souvent sur les bras de leurs vendeurs!
À combien tu estimes ton bateau?

14 déc. 2020

Bonjour
Je suis également Binicais. Je ne dirai rien sur les négociations trawler/cata, mais je suis d'accord avec vous, quand on vieillit (j'ai 72 ans) on aime bien le confort d'un bateau qui ne roule pas. C'est le choix d'un cata que j'ai fait l'année dernière. Un petit (je navigue seul) 8m avec lequel j'ai fait le tour de l'Atlantique. Je peux vous dire que le cata, c'est top pour les vieillissants.
Si j'ai pris un petit cata, c'est aussi fonction de mes moyens qui ne sont pas énormes. Pour avoir du confort, il n'y a pas besoin d'un gros. Pensez au prix dans les marinas un et demi à deux fois celui d'un monocoque de la même taille. Les divers frais d'entretient.... Mais c'est pareil avec un trawler.
Je vous souhaite de trouver une solution pour changer de bateau et de vie.

14 déc. 2020

Le gas oil peut paraître cher, mais avec le prix d'un jeu de voiles, combien de litres de carburants peux-tu t'offrir; et combien de milles peux-tu parcourir en étant à la vitesse raisonnable de Joel?
Et si tu passes à Jersey, tu en achètes deux fois plus! :-)

14 déc. 2020

Vendre un bateau un peu ancien dans ces budgets devient très difficile, il faut du temps, de la patience et sans doute un peu de chance. Trouver simultanément le bateau de substitution et le proprio qui a le projet exactement et strictement inverse relève pour moi d'une rêve totalement irréaliste.
Si par un miracle plus qu'improbable votre rêve se présentait, comment signer les actes de ventes ? Tous ensemble le même jour à la même heure ? S'il y a décalage dans le temps, quid si l'un se désiste (contre son gré) avec un très gros pb ? L'autre devra qd même payer son achat... Quid s'il y a un vice (ou grosse mauvaise surprise) pour négocier dédommagements ou annuler la vente ? Tout se mélange dans un fouillis inextricable. Etc...
A force d'empiler des paramètres, le projet devient une usine théorique qui ne correspond en rien à la réalité de ces achats et ventes. C'est se coincer la tête dans un carcan intellectuel sans fin.
Perso j'en suis à 6 bateaux achetés et j'ai un trimaran (en doublon) que j'aimerais bien vendre...lol
Rien n'a jamais été simple dans les achats et ventes de bateaux d'occasion.
Désolé d'être un peu abrupt mais la vie est courte, essayez plutôt d'en profiter sans trop de complications.
Cdt
Yves

15 déc. 2020

Bonsoir et un grand merci à nouveau pour vos réponses éclairées,

@Cedric1983
Tout à fait en accord avec tes remarques.
En ce qui concerne le prix (et nous avons en général toujours procédé comme cela pour
vendre nos bateaux sauf les "petits" bateaux de notre jeunesse) :
Nous retenons le prix évalué par l'expert maritime (tous les travaux qu'il préconisait; sont bien entendu réalisés), ensuite après visite et essais avec l'acheteur potentiel nous ouvrons la discussion mais dans tous les cas je lui conseille de choisir un autre expert pour expertiser notre bateau (n'étant ni professionnel, ni technicien cela garantie l'acheteur potentiel et le vendeur des vices cachés). Pour tout bateau dont la coque n'est pas métallique nous avons toujours dit à l'acheteur potentiel (et cela sous les conseils d'un expert) que des traces d'osmose sont toujours potentiellement possible (l'osmose étant une réaction chimique "très lente dans le temps" toute coque "plastique" sera un jour ou l'autre soumise à l'osmose. En fin de compte nous donnons à l'acheteur potentiel tous les
avertissements possibles, au moins c'est clair et honnête et l'expérience montre que ça ne diminue pas les chances de vendre le bateau (bien au contraire du fait que l'acheteur potentiel est rassuré)
Par exemple pour notre Antarès 30 que nous avions vendu pour acheter note Mainship trawler (il s'est vendu en moins de 2 semaines) l'acheteur n'avait pas voulu le faire expertiser malgré notre insistance.
En ce qui concerne notre Mainship 40 l'expert l'avait évalué après de gros travaux réalisés à 160 000 €.

@Abana
Le monde est petit car combien de fois avec mon épouse nous nous sommes arretés devant ton catamaran en faisant le tour du port de Binic. Tu es un exemple et vraiment félicitation pour ton tour de l'Atlantique, cela prouve que même lorsqu'on n'est plus jeune tout reste possible avec la passion et la volonté. N'hésite pas à venir nous voir (Notre Mainship est au bout du quai B), on discutera autour d'un verre.

@Polmar
Tout à fait juste, le prix des voiles représente un gros budget, certes du temps où nous pouvions aller à Jersey ou Guernesey j'ai même connu à Guernesey le litre de gaz oil à 0,45 € (le prix était dégressif en fonction du volume de carburant acheté (nous étions 4 vedettes si mes souvenirs sont bons soit environ 3500 Litres de carburant)

Cependant à mon humble avis cela ne durera pas et la mentalité en Europe en général
pousse vers "de moins en moins d'énergies fossiles" (contrairement aux USA Pays des trawlers (vois les forums Américains)

@Matelot4X4
Tu n'es pas "abrupt" tu dis franchement les réalités actuelles ce qui me convient tout à fait.
Il est vrai qu'en cas de problèmes acheteur ou vendeur peuvent être soumis à de très gros ennuis, le problème de la synchronisation (achat, vente) n'est pas simple.

Donc toutes vos remarques sont enregistrées, nous avons le temps donc très satisfait de notre Mainship nous en profitons sans nous poser trop de problèmes phylosophiques.
Pour la suite certainement que nous louerons d'abord un catamaran en Méditerranée.

Bien cordialement à tous et bonne navigations§

JoelDeBinic

15 déc. 2020

comme en immobilier, on ne fixe pas le prix d'un bien qu'on veut vendre en fonction du prix d'achat qu'on est prêt à mettre pour en acheter un autre ...
j'explique: une maison me plait à 200K€, mais je veux vendre la mienne au même prix.
bah non, je la vendrai au prix du marché, si elle en vaut que 150K€, ça sera pas plus, alors ou je change de projet, ou je cherche des fonds.
amha, cet échange est utopique et irréaliste

15 déc. 2020

assez d’accord avec ce qui est dit .
echange peut probable avec le cata qui t’intéresse..
de plus en méditerranée,croarie,grece les coups de vents sont mechant et aussi soudain que les petolasses..
une idee comme ca :
pourquoi ne pas se diriger sur un cata moteur.

16 déc. 2020

Pour se chopper un coup de chien en Méditerranée où le vent se lève comme un fou sans préavis (vécu plusieurs fois) perso je préfèrerais un monocoque à moteur qu'un cata à moteur. Ces mers du pourtour méditerranéen sont hyper cassantes quand ça se gâte. Une mer courte et hachée est la pire des choses pour un cata. Autrement dit : un bon Trawler plutôt qu'un cata moteur...lol
Cdt
Yves

17 déc. 2020

Bonsoir et merci pour vos réponses,

@bil56
C'est effectivement le prix du marché qui en théorie tend à fixer le prix d'une maison.
Cependant le Mainship étant un trawler Américain pour ce modèle (trawler Mainship 40 Expedition) et l'année de construction (2007) les prix sont plutôt autour de 200 000 $.
Bien entendu en France les prix des trawlers (vendables) devront être inférieurs à ceux pratiqués aux USA du fait en grande partie au prix du gazoil (1L de gazoil au 14 Décembre s'élevait à 0,653 $ soit environ 0,537 € aux USA).

fr.globalpetrolprices.com[...]prices/

De plus les taxes sont souvent prohibitives en France par rapport aux USA. J'ajoute encore que les anglais sont intéressés aussi par les trawlers. D'autre part un Français te diras souvent qu'avec un grand voilier de même prix on peut naviguer pratiquement à la vitesse d'un trawler (Vitesse limite de carène de l'ordre de 8 noeuds) sans presque consommer de carburant.

@micht58
Tout à fait d'accord en ce qui concerne les coups de chiens en Méditerranée et en Adriatique (parfois en une 20'aine de minutes on passe d'un vent de quelques noeuds à des rafales de plus de 40 noeuds!) à tel point que par sécurité les gens ont tendance plutôt à naviguer le matin.

Je ne choisirais pas un catamaran à moteur car à mon humble avis ce serait dommage de se priver des voiles (on peut aussi naviguer en "fifty" (voiles et moteurs) sur un catamaran à voiles)

@matelot4X4
Tout à fait d'accord avec tes remarques et en particulier je préfère naviguer avec un trawler plutôt qu'un catamaran à moteur en Méditerranée, cependant en général pour l'autonomie énergétique je préfère le catamaran à voiles.

@A tous

Vos avis rejoignant ceux de mon épouse et d'amis navigateurs en ce qui concerne l'échange "trawler, catamaran" je n'envisage plus cette solution.

Comme nous sommes très satisfaits de notre Mainship trawler pour l'instant nous le gardons et en profitons, d'ailleurs rien n'empêche lorsque mon épouse sera en retraite de rejoindre la Méditerranée via Gibraltar avec notre trawler, en prenant le temps de ports en ports n'ayant plus de limite de temps on peut mettre des mois tranquillement car c'est un plaisir de naviguer , certes la facture de carburant sera salée mais en fin de compte pas plus que si nous naviguions de ports en ports très souvent en Manche. Mais bien entendu peut-être que les circonstances et les hasards de la vie nous permettrons un jour de nous offrir un catamaran.

Bien cordialement et bonnes navigations,

JoelDeBinic

17 déc. 2020

Avec le trawler, pourquoi pas rejoindre la méditerrannée par les canaux ?

23 déc. 2020

Bonjour Flora,
je suis désolé de ne pas t'avoir répondu (car je n'avais pas l'autorisation cause "Mode débat") d'écrire plus de 3 réponses, donc j'ai demandé que ce topic passe en mode discussion.
Ton idée est bonne cependant vu le tirant d'air notre trawler ne peut pas passer sur nombre de canaux, d'autre part les canaux sont mal entretenus en France, à mon humble avis je préfère mettre le temps (nous hivernerons au Portugal durant plusieurs mois, visiterons ce beau Pays) puis continuerons notre périple doucement, pourquoi pas ensuite passer quelques mois à naviguer en Espagne.
Certes cela représente un budget mais en fin de compte en naviguant en manche très souvent la consommation de carburant sera la même, comme nous habiterons à 100% sur notre bateau nous n'aurons pas de frais supplémentaires à part les places de port et du carburant, l'entretien du bateau en coût restera équivalent.
Cordialement,
JoelDeBinic

18 déc. 2020

Par les canaux...? Attention à la hauteur
Cdt
Yves

23 déc. 2020

Bonjour, vu le tirant d'air de notre trawler (flybridge) le passage sous les ouvrages "historiques" de nombre de canaux n'est pas possible
Cordialement,
JoëlDeBinic

18 déc. 2020

La hauteur ? En dessous ? lol

23 déc. 2020

pas de problème pour le tirant d'eau soit 1,10 m par contre le tirant d'air est trop important pour naviguer sur la plupart des canaux en France,
Cordialement,
JoelDeBinic

22 déc. 2020

Bonjour.
Joel, quelle puissance moteur(s) et quelle année le bateau?. Si j'ai bien lu, la réglmentation vient de changer et les moteurs sont très lourdement taxés!

23 déc. 2020

@Josselin,
Le bateau date de 2007 il est équipé de 2 moteurs inboard Yanmar de 260 Cv, c'est à dire que chaque moteur à une puissance de 260 Cv). La taxe est avantageuse (658 €) car à un an près on a bénéficié de l'abattement de 33%.
Cordialement

23 déc. 2020

Le cata très inconfortable en mer? Ce n'est pas mon expérience.

Comme un monocoque ça bouge, mais différemment. Ensuite, c'est surtout une question de préférence et d'accoutumance.

Mais rien que l'absence de gite, c'est un facteur de confort: pour cuisiner bien sûr, mais aussi pour s'allonger hors quart, pour poser son mug de café...

Maintenant, je n'ai pas encore eu l'expérience du cata dans une grosse mer.

23 déc. 2020

@jdmuys
Tout à fait en accord avec tes remarques, il est vrai qu'avec une "grosse mer" la sensation est loin d'être agréable "ça tape dur"
Cordialement

23 déc. 2020

Je ne possède pas de cata, mais j'ai eu l'occasion d'en louer plusieurs, dont un 47 pieds dans l'Océan Indien, et j'ai été très surpris de constater sa facilité de déplacement dans une mer relativement formée par rapport à tous les monocoques que je connais.
La plus grande finesse des coques (par rapport au monocoque) lui fait franchir les vagues avec une grande facilité et un confort très appréciable.
Evidemment, certains me diront surement que je n'ai pas fait de grandes traversées et que je verrais en conditions extrêmes, mais pour mon type de navigation (qui correspond certainement à la navigation de la grande majorité des plaisanciers), le cata représente une solution très intéressante, sauf du point de vue pécuniaire.

23 déc. 2020

@Monoa
L'option location nous la retenons c'est en fin de compte la seule solution pour tester différents catamarans. Bien entendu notre idée (quand mon épouse sera en retraite) est de naviguer "tranquille" en prenant tout notre temps, et bien entendu dans de bonnes conditions météo. On a aussi le projet de rejoindre le Costa Rica en flottille, là bas les prix des place de ports sont encore raisonnables par rapport à ceux pratiqués en France.
Cordialement

25 déc. 2020

Bonjour…
Je navigue avec un trawler en Méditerranée et comme vous j'aimerais passer au cata (car l'herbe est toujours plus verte dans le champ du voisin)… Si le choix est aisé en mer atlantique, il devient beaucoup, plus difficile en Méditerranée.
- Le vent se prête peu à la voile (après avoir souvent navigué en Bretagne, j'ai découvert qu'en Méditerranée un tourmentin et un taud de soleil étaient les seules toiles nécessaires à bord)
- Les places de port sont difficiles à trouver pour les cata car souvent plus étroites, et beaucoup plus chères ( entre 40 et 60% plus chères a longueur égale)
- Les jolis ports sont souvent petits
- Pouvoir rentrer au port lors des coups de vents est d'un grand confort…
Au final je ne suis pas certain qu'à l'usage, le cout de revient soit réellement inférieur…
- Last but not least si l'on organise son voyage, on peu avoir du bon gasoil à des prix au litre de
0,50€ en Tunisie
0,47€ au Monténégro
0,54€ en Albanie qui est à 6 nautiques de la Grèce. données 2019 et 2020
Bonnes navigations

26 déc. 2020

heureusement quand mêd. c est pas tourmentin ou moteur , le taud oui car il fait beau l été . Tu as beaucoup de mouillages , et l avantage du cata , tu as une bonne annéxe permanente sur les bossoirs

26 déc. 2020

Le problème réside dans la difficulté à rentrer dans un port. Un cata au mouillage c'est sympa mais ça sous entend soit un skipper qui reste à bord lorsque l'on est à terre, soit laisser le bateau au mouillage sans assurance… En effet dès que le bateau est seul au mouillage il n'est plus assuré… A la retraite, cela devient assez limitatif en terme d'agrément et de confort d'utilisation.

26 déc. 2020

Pour rester en mêd. oui il faut mieux garder son trawler . le cata c est bien pour un long voyage .

29 déc. 2020

Grand Banks 52, il est vraiment impossible d'assuré son bateau sur ancre sans personne à bord?

Mas ce serait aussi dingue que si une assurance vol pour une maison ne marchait pas lors des absences des occupants!

Il y a peut-être un coût qui peut paraitre disproportionné à beaucoup.

29 déc. 2020

Un bateau à l'ancre, sans équipage n'est pas assuré. La raison est très simple. Le code maritime dit:
'l'équipage doit pouvoir, à tout moment, mettre en oeuvre tous les moyens disponibles pour protéger et sauvegarder son navire'. Personne à bord, le bateau est percuté par un autre, il dérape ,il prend feu, il coule l'assurance se retranche toujours derrière le code maritime.Vous n'avez pas mis en ouvre les moyens disponibles pour protéger votre bien!
Même si un assureur vous dit le contraire, il ne peut pas aller contre le code maritime.
Un bateau prend feu, si les extincteurs n'ont pas été utilisés, le bateau n'est pas remboursé.
Si le bateau est sur un corps mort 'payant' et que le corps mort casse, l'assurance couvre car il y a un service payant qui a fait défaut.

29 déc. 2020

Pour ce cas précis, et pour un certain nombre d'assurances, je n'en sais rien, mais en tout cas, si, une assurance pour couvrir dans des cas où l'on est en dehors de la loi.
Et il me semble que pour les dégâts sur un tier, c'est même plus ou moins obligatoire. (genre, même en excès de vitesse, l'assurance va payer ce qui doit être payé au piéton écrasé)

En tout cas, si une assurance fixe ses limites à ce que limite la loi, c'est un choix de sa part, pas une obligation.

(et dans le cas du mouillage, on peut considérer que c'est un peu abusé... Mais qui suis-je pour juger ? :( )

29 déc. 2020

"'l'équipage doit pouvoir, à tout moment, mettre en oeuvre tous les moyens disponibles pour protéger et sauvegarder son navire'."
Alors les navires sans équipage embarqué, qui seraient le futur de la navigation (?), ne pourront être assurés?

06 jan. 2021

Bonsoir à toutes et à tous!

Un grand merci vraiment pour vos réponses claires, les critiques et vos expériences, cela nous a grandement éclairés. En fin de compte je retiens aussi qu'il faut apprécier son bateau quel qu'il soit et ne pas se poser de problèmes philosophiques et profiter de son bateau à l'instant t. On a la chance de naviguer et d'avoir un bateau ce qui reconnaissons le est rare. Peut-être qu'il est possible avec de "petites" modifications d'adjoindre une voile sur notre trawler mais cela fera l'objet d'un autre topic sur Hisse et Ho. Pour l'instant je fais des recherches à ce propos histoire de bien poser le problème avec précision.

Bien cordialement,

JoelDeBinic

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (106)

mars 2021