première traversée Continent-Corse sur voilier 10m

J'envisage ma première traversée Continent-Corse en juin, avec 1 ou 2 coéquipiers sur voilier 10m très récent. Je pars de Bandol puis escale à Porquerolles avant traversée vers Ile Rousse/Calvi
Quand faut-il partir ? Tôt le matin, en fin de journée ? Hormis la météo (primordial), à quoi faut-il penser ? Comment préparer le bateau ? Est-ce raisonnable sur 10 jours ? Quel équipement de sécurité spécifique ? Merci pour toutes vos suggestions.

L'équipage
02 fév. 2012
02 fév. 2012

traversée environ 100M à 5neouds moins de 24H tu cale ton heure de départ sur ton heure escomptée d'arrivée. Tu fais le plein de gazole en cas de pétole, le plein de la cambuse, En sécu vois la div 224. N'oublie pas que la veille est vitale dans ces eaux très fréquentées

02 fév. 2012

un petit lien parmi tous les fils ayant traité de ce sujet

www.hisse-et-oh.com[...]e-corse

bonne traversée

02 fév. 2012

Il est en général conseillé de partir en fin de matinée ou en matinée pour arriver le matin sans problème. Mais on peut faire ce qu'on veut, plein de conseils à lire sur les archives du forum.

02 fév. 2012

j aime bien partir vers 4h du matin , le levant calvi
toute la route se fait de jour , les novices apprecient de profiter de la mer sans trop d angoisse
à l arrivée on se couche et l on dort

02 fév. 2012

Merci pour le lien déjà très complet !

02 fév. 2012

Si pétole, compte une vingtaine d'heures au moteur. la journée tu peux profiter du vent et en partant vers midi, tu franchis le rail des cargos avant la nuit.Par conditions anticycloniques, la nuit c'est pétole. Quoi qu'il en soit, voile ou moteur, c'est environ 20 h. Si tu veux vraiment racourcir part des iles de Lereins , tu gagnes 4 à 6 h, et si le bateau est neuf ça vous fait 70 miles pour le prendre en main. A Cannes, si ta météo est ok, tu traverse, si c'est pas terrible tu passe en Italie, puis traverse le Golfe de Gènes, et tire sur Capraia et tu peux rentrer par le Cap Corse. Quoi qu'il en soit, ne part pas de Porquerolles mais de Port Cros ..Quel que soit ton parcours, 10 jours c'est très court car par mistral au retour tu auras du mal à passer et en visant Porquerolles tu sera sans doute obligé d'abattre sur Cavalaire ou Camarat et ensuite longer la côte avec le Cap Sicié à passer. En 10 jours, c'est faisable à condition d'avoir une bonne couverture météo, sinon a peine arrivé, tu devra repartir.
Concernant le bateau, trinquette sur étai larguable , 3 ris, attention aux rails de cargos (Gibaltar /Gènes) à 25 miles des côtes et Suez /Gènes idem côté Corse. De nuit, attention aux filets dérivants, souvent pas éclairés mais avec quelques reflecteurs radars, veille sur le 16 les pêcheurs pirates te détourneront de leurs filets.
A Calvi, au port, si on te fait mouiller sur ancre et culer au quai devant la station service tu refuse, c'est un piège à cons pour que les plongeurs locaux se fassent une gratte à recupérer ton ancre. Plus sympa que l'ile Rousse et Calvi, vas a San Ambroggio,de plus le désert des Agriates est formidable.
Bonne nav.

02 fév. 2012

Merci Pioupiou de tes conseils. 10 jours paraissent court pour cette traversée, notamment en raison de l'aléa du retour. S'il faut remonter par l'Est et longer la côte, ça rallonge pas mal ! Il faudrait une super fenêtre météo sur 10 jours pour être tranquille.

02 fév. 201202 fév. 2012

Pour vraiment optimiser les 10 jours et profiter d'un max d'endroits différents, plutôt que viser Calvi , je recommanderai de faire quelques miles supplémentaires et favoriser l'une des 2 options suivantes:
- en visant St Florent (Moins cher que Calvi et plus sympa) puis descendre le long de la côte Ouest (Les Agriates, l'Ile Rousse, Calvi, Scandola) pour finir à Cargèse (en juin , aucun problème pour une place à quai et le village est trop sympa) puis retraverser (ou si le vent est favorable, remonter à Calvi avant de retraverser)
- (un peu plus long) en visant Propriano (juste l'intérêt de l'avitaillement) puis descendre vers le Sud (Campo Moro, Rocapina, Sénétose) puis remonter vers Cargèse (voire jusqu'à Calvi) sans s'arrêter à Ajaccio (gros détour sans intérêt)

Je fais ça chaque année, juin l'option 1, septembre l'option 2 ou vice versa
Pour partir, en général on va d'abord dormir à Camarat et de là on décolle soit vers 01h00 du mat pour arriver en fin de journée ou alors vers midi pour arriver au petit matin ce qui est pas mal non plus sauf qu'en milieu de nuit c'est souvent pétole !!!!

03 fév. 2012

je ne cherche pas forcément à optimiser mes 10 jours, l'idée c'est de caboter entre Saint-Florent et Calvi. Si on compte 24h aller et 24 heure retour, ça laisse une bonne semaine pour longer la cote et trouver de bons mouillages entre les Agriates et la pointe de la Revellata. Je connais bien le coin, mais si vous avez des bons tuyaux de mouillage n'hésitez-pas !

14 mar. 2012

salut
tu as un superbe mouillage en plein coeur du parc naturel et de la réserve de scandola , c'est à girolata.

03 fév. 2012

Je partage ton point de vue, pbm. Sur 10 jours, il est raisonnable de se limiter à la Balagne et aux Agriattes. Il y a beaucoup à voir et à découvrir. Vous serez donc 2 ou 3 à bord sur un 10 m? Beau programme. Le bateau est où ? C'est bon pour tout le monde de commencer par un petit convoyage cotier pour vous remettre dans le bain. Une bonne solution est d'aller jusqu'au cap Taillat, où tu peux mouiller pour la dernière nuit avant la traversée.

Pour traverser, toutes les options sont envisageables, mais pour une première, partir en fin de matinée est une solution qui permet d'attaquer la traversée reposé et de jour, ce qui limite l'anxiété. Tu as toutes les chances d'arriver le lendemain en matinée, et donc pouvoir facilement te repérer.

Je te conseille de viser Calvi, qui fait la distance la plus courte (100 milles). En juin, tu peux avoir de la place au port, et la ville, en particulier sa citadelle est assez impressionnante. Tu verras tout en haut le mythique bar "chez Tao", qui n'est toutefois plus le paradis chanté par Higelin.

J'adore Ile Rousse, où tu as un tout petit port et surtout un mouillage trés abrité.

Après, tu as toutes les Agriattes à découvrir, uniquement par beau temps. Va de mouillage en mouillage, rentre dans les criques, pose toi. Gignhu est ma préférée.

Le golfe de St Florent est aussi trés agréable. Sur sa face ouest, tu as une série de rivières qui font des criques trés abritées si tu dois te cacher du mistral.

Tu peux mouiller en fond de baie, juste le long de la jetée. St Florent est une belle petite ville avec toutes les commodités (gros ship, quincaillerie, superette...).

Commence sérieusement à surveiller la météo du retour dès que tu es arrivé en Corse. S'il y a un mistral annoncé, soit tu pars 48 h avant, soit tu attends qu'ils soit tombé. Ce qui, généralement, ouvre une période de 5 jours où tu es coincé (pour traverser, mais tu peux passer ce temps soit au port de Calvi, soit au mouillage d'Ile Rousse, soit dans une des criques de l'ouest du golfe de St Flo, soit dans le port de St Flo. Tu peux aussi tenter le port de St Ambroggio, minuscule. Mais à cause de ça, il peut t'arriver de devoir rentrer à peine arrivé si tu ne peux pas prendre le risque de rater ta date de retour.

Si tu as eu du beau temps et que vous avez beaucoup avancé, de St Flo, tu peux aller au bout du cap Corse. Tu seras surpris.

Pour rentrer, chemin inverse mais vous serez beaucoup plus tranquille. Attention à Camarat, où le vent est souvent plein ouest. C'est parfois payant de viser 10 milles au sud du Titan pour avoir de quoi abattre en arrivant et comme ça tu finis tranquille à Cavalaire.

N'oublie pas, à 40 milles à l'est de Camarat, tu es au coeur de Pelagos et tu verras des Rorqual. Tu les repères souvent au bruit du souffle.

Amuse toi bien

Jacques

03 fév. 2012

Bonjour Erendil, je te lis souvent sur ce forum. Mon bateau est sur Bandol où je vais très régulièrement. Je crois que tu y es aussi. Merci pour tes infos. Je connais très très bien la Corse, notamment la cote entre Centuri (Cap Corse) et Porto-Girolata, mais par la terre ! Là ce sera une première par la mer. Me limiter à la Balagne et aux Agriates ne me pose aucun problème comme je l'ai déjà dit, y a de quoi faire et tes tuyaux m'aideront. Merci.
Philippe

03 fév. 2012

Bémol pour San Ambroggio! je ne sais pas si ça c'est amélioré mais quand j'y suis passé il ne fallait pas caler plus de 1,50 dans l'entrée. Ils draguent de temps en temps paraît-il.

03 fév. 2012

Il y a quelques annes je suis rentre avec 2.3m au mouillage

14 mar. 201214 mar. 2012

sant'ambroggio est dragué régulierement, aucun probleme pour rentrer, je cale 1m70 , je rentre et sort regulierement sans probleme.
il faut serrer la jetée exterieure (phare vert) pour éviter un échouage sur la plage qui est toute proche.
rentrée de nuit déconseillée pour ceux qui ne connaissent pas l'endroit.

03 fév. 2012

port de san ambroggio -> j'y ai vu un sun fast 3200 au printemps dernier qui doit bien caler + de 1,50m

04 fév. 2012

J'ai un GTE alors je me risquerai pas à San Ambroggio. Je connais le coin, c'est mignon, mais je préfère l'Ile Rousse ou Saint-Florent plus au Nord. De toute façon, en une semaine (puisqu'il faut penser au retour) et pour une première fois, je préfère y aller tranquille et profiter. Le pire, ce serait de rester coincer dans un port 4-5 jours à cause d'un coup vent. J'étais à l'Ile Rousse cet été, entre le 17 juillet et le 2 août, rétrospectivement j'étais très content d'avoir laissé mon bateau sur Bandol. On a eu pas mal de vent et de la pluie.

04 fév. 2012

Bonsoir

C'est vrai que la traversée aller, ça va toujours, le retour c'est une autre affaire !

Cette année, on a eu un morceau de chance, en trois jours et demi, on a fait l'aller retour, tout à la voile...

www.avironmarseillanais.com[...]11.html

On n'est pas prêt d'avoir de nouveau de telles conditions...

Mais, bon vent à tous et toutes...

Alain :-/

05 fév. 2012

Ca arrive de temps en temps ...
- En Juin on a eu tout le long 25-30 nds de W pour l'aller et 15-20 nds de SE pour le retour, et sur place léger d'E, un régal !
- En septembre on a eu 30nds de NW pour l'aller et 25-30nds d'E pour le retour, paisible et moyenne 9 nds en restant à plat, traversées complètes sous voile , et sur place alternance de NW et de S modérés, le bonheur total !

06 fév. 2012

C'est ça, vasko, mon problème : 25-30 nds, je ne traverse pas !! :tesur:
Et meme si je le tente, madame m'égorge... :non:

06 fév. 201206 fév. 2012

tu part vers 8 h le matin comme dit Pascal tu comptes environ 20/24H, cette année en Mai on avait une visibilité de 8O milles!! l'arrivée le matin sur Maccinagio (Cote E) avec le lever du soleil c'est vraiement superbe. Veille de nuit impérative par contre pour les filets dérivants ils sont généralement sur la route de calvi mais ne compte pas trop sur le pécheur pour t'indiquer (ils sont lumière éteintes et ne répondent en général pas en VHF) je parle par expérience, je suis tombé dedans mais heureusement sans m'accrocher au filet qui sont interdits (relève la position et signale les par tel à la Gendarmerie Maritime)

07 fév. 2012

Beaucoup de mises en garde sur les filets dérivants. Mieux vaut peut-être faire la traversée de jour non ?

07 fév. 2012

Bizarre ces présences signalées de filets dérivants,
Effectivement avant l'interdiction officielle, c'était une calamité surtout la nuit, mais depuis 2 ans je n'en ai pas rencontré un seul sur des trajets Continent Corse, que ce soit en Nord Corse/Ligure qu'au milieu de nulle part entre Sud Provence et Ouest Corse.
Qui en a vu cet été et dans quelle zone, à quelles périodes ?

07 fév. 2012

Début aout entre Cannes et Calvi , des filets d'environ 3 km avec une perche bambou+déflecteur radar aux extrémités et des bidons tout les 200 m. c'est détectable au radar mais sinon .
Bref, l'opinel a fait son oeuvre et le salaud qui les a posé doit encore les chercher, on a coupé tous les bidons et le filet doit etre par - 2000 m. L'année d'avant idem entre Imperia et Cap Corse.
Je pense que la Gendramerie Maritime s'en fou, de toutes façons, les pêcheurs les voient arriver et seul le flagrand délit compte.
Il y a une dizaine d'année, les pêcheurs nous ont détourné pour éviter le filet: 3 h de perdues. Ne parlons pas de ceux qui posent des filets ou des casiers tout près des côtes, ils sont moins dangereux pour les poissons mais pas pour nos hélices. Avec tout ce qui traine sur l'eau, j'évite de traverser de nuit (départ vers 4h du matin et arrivée vers 18 ou 19 h) et en côtier le soir, je retarde au maximum la mise en route du moteur.

07 fév. 2012

Je ne sais pas. Je n'ai jamais vu un filet dérivant, après une trentaine de traversées dans chaque sens. Cela ne veut évidement pas dire qu'il n'y en a pas, ni qu'ils ne sont pas dangereux, mais juste de relativiser un peu.

Faire la traversée de jour, c'est un réve, vu la distance. Il faut vraiment des conditions extraordinaires pour traverser en 12 heures. On y arrive, mais il faut une météo top, en gros, un flux de 20 nd de sud. Ces conditions se rencontrent généralement en fin d'été.

De ce que j'ai compris des pécheurs, c'est qu'ils surveillent leurs filets, et c'est eux qui t'appellent si tu passes trop prés. Je me suis fait emmerdé par un pécheur en fin de nuit à 20 milles au NW de Calvi l'été dernier, peut être qu'il avait son filet que je n'ai pas vu. Il n'a pas appelé, mais a fait tout pour se faire remarquer, coup de projo et autres. J'étais à quelques centaines de mètres de lui.

Il faut voir aussi comment sera la lune pendant ta traversée. Pleine lune, et tu vois quasi comme en plein jour. Pas de lune, et il fait vraiment noir.

Les plus belles peurs que je me suis faite, c'est avec des voiliers. Je me rappelle d'un, croisé en pleine nuit, repéré au moins 1/2 h avant, et on a fini à 1 m l'un de l'autre. Incroyable.

Jacques

22 mai 2012

Salut Jacques!
c'est vrai que les plus belles peurs ce sont avec les voiliers qui naviguent tous feux éteints, pour "économiser". J'ai failli me payer un de ces conna..s que j'ai découvert à 20m. de mon étrave! :non: :non: :non: :policier: :policier:

07 fév. 2012

Bonjour
Il a quelques années, j'avais traversé au mois de juin (il y avait la Giraglia) il y avait un paquet de filets : flash-lights, conversations VHF, mais pas de problème en ce qui nous concerne.
En septembre dernier, pas vu, ni entendu causer...
Alain :-/

07 fév. 2012

Il y à quelques années c'est vrai ont fessait au moins 4 sorties avec la snsm de Saint Tropez entre continent et Corse pour des bateaux pris dedans depuis l'interdiction perso je n'en ai plus vu je fais régulièrement la traversée boulot et pour mon plaisir en moyenne nous mettons avec notre Attalia entre 18 heures et 24 heures Saint Tropez Girolata ou Calvi

08 fév. 2012

A vous lire et après réflexions, je pense privilégier un départ vers 4h du mat de Port Cros pour faire la traversée de jour et arriver sur Calvi en soirée. Après tout dépendra de la météo !

08 fév. 2012

Port Cros à Calvi 107 M.à 5 nœuds de moyenne ça fait 21h30 de navigation les soirées son longue chez vous pour moi c'est plutôt un atterrissage en pleine nuit là.
Maintenant si votre bateau fait une moyenne de 8 nœuds ça change tout.

08 fév. 2012

Perso, 100/110 milles, je pars milieu ou fin de matinée. Belle journée en mer avec sieste imposee ( surtout en equipage), soirée agréable, nav de nuit assez courte en été, et arrivée au petit matin sans stress car toutes les options sont offertes : les ports se vident et les mouillages encore libres... À une heure ou les brises thermiques ne viennent pas encore soliciter la fatigue ou la lassitude du beau voyage...
Un rythme que j'aime bien...

08 fév. 2012

Pareil, Giovanni. Tout pareil.

Jacques

09 fév. 2012

giovanni31, à te lire c'est idyllique ! C'est vrai que la courte nav de nuit suivie d'une arrivée au petit matin fait envie. L'option sieste idem !

10 fév. 2012

Idyllique ? Oui !
A condition d'avoir un bateau pret, de "s'assurer" de conditions météo favorables (pour le bateau, le capitaine et les passagers) et d'avoir la forme pour les quarts de nuit (ou pour veiller toute la nuit, selon les cas).
Oui, franchement, les nav de ce type restent toutes un bon souvenir. Et rien que d'en parler.... :lavache:

10 fév. 2012

Oui, c'est vraiment cela.

Traverser au moteur de nuit n'a aucun intérêt, cela emmerde ceux qui dorment, et celui qui veille n'a aucun plaisir.

Par contre, toucher un peu de vent dans le bon sens, et c'est un bonheur.

On avance, on surveille, on règle, on révasse et au petit matin, on va réveiller son équipage pour leur montrer la corse que l'on devine.

J'ai quelques souvenirs comme cela, une fois dans une belle houle sous la pleine lune, magique, une fois sous gennaker, à 9 nd, où ça bombarde dans la nuit, avec un géant voilier devant moi avec qui tirer la bourre. D'autres plus paisibles, où tu vois les lueurs de la cote d'azur durant toute la traversée. Quelques bien merdiques, aussi, où rien ne va comme tu voudrais, mais où tu finis toujours par arriver quelque part.

Tenir une nuit sans dormir est facile s'il y a quelque chose à faire. C'est plus difficile pour moi, surtout dans la tranche autour de 4h du mat, s'il n'y a rien à faire.

Jacques

09 fév. 2012

du 13/09 au 29/09, sur mon fidèle écume de mer Democrite( 8mètres), avec ma fille, nous avons fait ma (notre !!!) première grande traversée: Hyères, la Corse. Si tu cherches "éblouis" dans le moteur de recherche, tu trouveras nos appréciations. Fantastiques !!! malgré 30h de moteur à l'aller et 30 heures de moteur au retour !!!

15 fév. 2012

democrite 30h de moteur aller, 30h retour, c'est pas trop barbant à la longue !

14 mar. 2012

Démocrite, j'ai lu ton compte-rendu ! Eblouis ! Ca fait plaisir de lire le plaisir que tu as pris avec ta traversée. Tu as eu des conditions idéales non !

15 mar. 201215 mar. 2012

Avec notre yanmar YS8 de 1976 qui "roucoule énormément" comme une très très vieille mobylette, nous avons failli abandonner à l'aller au bout de 12h avec une mer d'huile; retour avec mer d'huile sans une ride après 3 jours bloqués à Calvi: mistral f6/7 trop fort pour nous !!!; le retour a été beaucoup plus "agréable" car nous avions des images superbes et souvenirs émus plein la tête !!! je regarde encore les photos avec une grande émotion (à la voile dans Scandola, le rêve!!!) et nous rêvons de recommencer avec un peu plus de temps ou même d'aller ... aux Baléares par étapes en longeant la côte avant de traverser !!! Mais il faut du temps: tout se fait à 4 noeuds de moyenne ... Eblouis encore !!!

15 mar. 201215 mar. 2012

Pour les baléares gagne du temps en coupant direttissimo! 200miles que ce de Marseille ou de Sète et tu éviteras de plus les "tracas" des caps Bear et Creux

15 mar. 2012

100/100 d'accord avec pascal 11

16 mar. 2012

Direct oui bien sur !!! mais "democrite" et moi avons un peu la trouille de faire en direct !!! 200 milles à 4 noeuds ... 50 heures minimum ... moi et mon bon compagnon "democrite" ne sommes plus très jeunes ... 110 ans à nous deux (64+36)!!!

22 mai 2012

crois pas que tu fasses une bande vieux à toi tout seul moi 66 mon cher grenache 33, et je préfère de loin être au large que me battre avec mer et vent devant Creus :pouce:

17 mar. 2012

C'était une première continent -Corse
St Raphael Calvi en Ecume de Mer avec une nuit au large et les feux des "copains" alentour. Calé sur les biberons du "mousse" 27 heures... l'estime s'est révélée précise. Le vent s'est levé à l'approche de l'île de beauté qui a émergée de la brume à l'aube. On a identifié l'approche de Calvi vers 8:00 AM dans du bon plein et un clapot infernal stop bateau, les renvois des parois accores.
Retour Ajaccio-St Mandrier 33 heures d'une traite à la barre, le vent s'est levé à la tombée du jour juste après avoir dépassé les Sanguinaires. L'essentiel de la route de nuit au petit largue sous spi avec les dauphins... Maman et bébé dans les bras de Morphée. Une annonce de front froid m'avait mis la puce à l'oreille... Arrivée vers 3:00 du matin à St Mandrier avec du Beaufort 5 forcissant. Vers 9:00 les drisses sifflantes nous ont tirés du lit au mouillage Beaufort 10. Une Ecume s'est mis à la côte avec un médecin et ses deux fils sur la Corse ce même jour. J'ai appelé le beau père en catastrophe pour le rassurer, l'annonce du naufrage avait été relayée par les "médias"
Rencontre d'une baleine entre Corse et continent (c'est courant) qui m'a donné à réfléchir quand à la nécessité de s'attacher à bord. J'étais seul capable de ramener le bateau. Je m'attendais à un choc car la baleine a sondé juste devant l'étrave, j'ai vu la queue en gros plan. La "bête" a refais surface une ou deux minutes plus tard dans le trois quart arrière travers bâbord...

Le tout en treize jours avec mouillages forains répartis entre Calvi et Ajaccio.
C'était en Juillet 76. Je n'ai jamais autant bronzé intégralement et aussi noir que cette année là. Les repas sous cagnard étaient entrecoupés de plongeons pour se rafraîchir... Au départ bébé "crawlai" à 4 pattes. Il marchait 13 jours plus tard à St Mandrier... Il riait aux éclats de voir sa mère malade quand ça chahutait.

:-)

02 mai 2012

La date fatidique approche ! Plus qu'un mois avant le départ, j'ai hâte ! J'ai relu tous vos conseils, je suis prêt, y a plus qu'à espérer une belle météo ! Dernière question : y-a-t-il un équipement de sécurité personnel que vous me conseillez en plus de l'armement réglementaire ? A vos claviers !

02 mai 2012

oui : la prudence

02 mai 2012

Oui Philippe, impérativement un gilet harnais pour chacun. Tu l'auras sur toi, pas au fond d'un coffre. La nuit, tu t'attacheras. Le jour, tu le feras systématiquement quand tu sors du cockpit. Et pareil pour tes équipiers.

Jacques

02 mai 2012

Bonjour,

Pour la partie nocturne de la traversée une lampe flash individuelle facilite le repèrage en cas de chute à la mer.
Bonne traversée.

04 mai 2012

Merci Jacques pour ce sage conseil!!! donc je retire le mien, surtout n'achetez pas de lampe flash puisque vous ne tomberez jamais à la mer...

03 mai 2012

Non, il ne faut pas tomber. Il faut s'attacher suffisamment court pour ne pas passer par dessus bord.

Jacques

11 mai 2012

Allons, Meltem, je n'ai pas dit ça. J'ai aussi une lampe flash et une autre dans la poche. Et des Cyalumes :heu:.

Mais avant tout, il ne faut pas tomber par dessus bord, donc réfléchir à la ligne de vie et à la longueur des longes.

Jacques

03 mai 201203 mai 2012

Bonjour
merci aussi pour ces conseils qui vont me profiter à moi aussi. Je n'ai pas voulu lancer un autre fil sur ce sujet mais j'ai quelques questions en réserve.
J'ai en effet le projet de traverser pour aller en Corse dans la deuxième quinzaine de juillet.
Départ prévu le 16 juillet de Port-Saint-Louis... un ou deux jours de cabotage jusqu'à Porqueroles ou autre et ensuite la traversée. Puis une petite semaine en Corse où je dois laisser le bateau pour l'équipage suivant. Retour en ferry au départ d'Ajaccio réservé le 26 juillet.
Le bateau (monocoque 11,5m - 6 personnes) doit passer 2 nuits au port dont une sans personne à bord. J'ai fait une demande de réservation à Ajaccio (Tino Rossi) - en attente de réponse. Si celle-ci s'avérait négative je serai bien emRD...
Si quelqu'un peut me conseiller sur une solution alternative, ce sera bienvenu.
J'ai très envie de découvrir cette île que l'on qualifie de beauté qui m'a tant été vantée (ventée?), ça me changera de Bréhat et des anglo-normandes ne serait-ce que pour la température et l'absence de marées.
Guillaume

03 mai 2012

Il vaut mieux téléphoner à Tino Rossi, cela dit il y aura toujours un doute sur ta réservation compte tenu de l'affluence fin juillet mais essaye aussi le port de l'amirauté , sinon garde la possibilité intéressante au mouillage organisé de porticcio, très sérieux, navette en zodiac jusqu'au ponton
et navette passagers au même ponton pour ajaccio, avec débarquement à tino rossi 20 minutes.

03 mai 2012

Merci Jean
J'ai d'abord contacté le port par courriel et j'ai eu une réponse qui me disait de passer par le site web, ce que j'ai fait après avoir récupéré les renseignements demandés (immatriculation du bateau).
Mais je ne manquerai pas d'appeler le port quelques jours avant.
je vais aussi regarder les possibilité aux mouillages organisés.

merci aussi Piscadoru...

22 mai 2012

"Allo Dieu ? Pourriez-vous me passer Tino Rossi, SVP ?" :langue2:

03 mai 2012

Bon, trêve de c...ies, si tu as besoin d'un soutien logistique à Ajaccio, envoie toujours un MP...

04 mai 2012

Pour le port d'Ajaccio (T.Rossi) si tu laisses le bateau en semaine c'est à dire avant le retour des bateaux de location tu ne devrais pas avoir de problème.Je m'y arrête souvent.Sinon va jusqu'à Propriano tu n'auras pas ce problème.La flotte de bateaux de location est moins importante.Ce port est accueillant Il y a des navettes faciles très souvent entre les deux villes.

03 mai 2012

Tino Rossi, il est mort en 1983...ça m'étonnerait qu'il te réponde !

03 mai 2012

enfin il est immortel !

03 mai 2012

moi aussi je pars vers la corse le 15 mai du Frioul ! merci pour vos conseils ! ma femme est déja plus rassurée !

03 mai 2012

lien sur mouillage organisé, j'ai eu mon bateau pour les 2 saisons 2010 et 2011, très satisfait du service.

assez cher à la journée, 30 € mais c'est mieux que laisser le bateau à l'ancre sans surveillance du coté de l'amirauté

Il y aura toujours une bouée libre pour les voiliers, par contre les centaines de bouée des petits sont prises d'assaut en haute saison

sinon au ponton d’accueil du port de l'amirauté, plus de chance qu' à TINo ROSSI mais clapot fréquent, se mettre assez loin du ponton et couler la bouée (yapa de pendille) au winch pour être tranquille

03 mai 201203 mai 2012

Régalez vous les gars. La Corse en mai, c'est un des paradis sur terre !

Jacques

03 mai 2012

pas le 1er mai en tout cas, depuis ça va ...

03 mai 2012

non mais le premier mai on a eu un déluge puis un temps gris et frais alors qu'il faisait beau partout sur le continent

03 mai 2012

pourquoi ? ils travaillent ce jour la ?

03 mai 201203 mai 2012

heu la météo était limite en Bretagne nord... mais après le mois d'avril qu'on a eu... on peut dire que le 1er mai n'était pas si mal. :pecheur:
merci pour le lien

04 mai 2012

Merci à tous pour vos contributions. Encore une question (peut-être pas la dernière !) : faut-il réserver les places de port à cette période (Saint-Florent - Calvi notamment). Si oui, est-ce fiable ?

04 mai 2012

à mon avis pas besoin de réserver, mais ça ne coute rien de tester le systeme informatique et de confirmer ensuite si ça a marché ou pas ?

04 mai 2012

Tu n'auras aucune garantie surtout dans le nord pour peu qu'il y ait un coup de vent TOUT sera pris et archi pris,même jusqu'à Maccinagio Une année le mistral avait du souffle force 8 à 9 pendant dix jours tous les ports étaient pleins Le CROSS avait demandé à TOUS les navires de rester où ils se trouvaient.La réservation te donnera une fausse sécurité.Arrive la veille vers 14H sur Ajaccio ou Propriano et tu seras plus tranquille.Ne compte pas trop sur Cargése car c'est tout tout petit.Par ailleurs par la route entre le nord de l'ile et Ajaccio il y pas très loin mais en Corse on ne compte pas en kilomètres mais en TEMPS passé sur la route.

04 mai 201204 mai 2012

oh il s'agit de maintenant, fin mai !!!!!!! pas de juillet aout

04 mai 201204 mai 2012

.Pour la traversée,(j'en ai fait plus de vingt),je me permets de remettre encore mon grain de sel,pour dire ce que je fais .En fonction de la météo en venant de Port Camargue il m'est arrivé de partir de La Ciotat et viser Bonifacio avec une route médiane qui peut s'infléchir vers le Nord de l'île ou Ajaccio ou plus sud en direction des Moines.Ce n'est pas difficile l'atterrissage est enfantin,car dans le nord si le mistral est en forme tu es bien bousculé au mouillage et les ports bondés.Il me semble que ce peut être plus commode et intéressant d'autant que tu n'as pas d'impératif de remontée(veinard) et si tu dois laisser le bateau à Ajaccio, tu peux aller ainsi dans des beaux mouillages dans le sud puis remonter au port en une journée avant de quitter cette Corse si merveilleuse.
L'atterrissage j'adore le faire au petit matin la Corse se découvre en levant les yeux et en fonction du vent elle peut aussi se sentir.
Mais cela dépendra de la METEO.La météo sera DE TER MI NANTE elle n'a rien mais RIEN à voir avec ce que tu connais par ailleurs.Le baromètre peut être stable et tu prendras quand même du force 10 Il faut écouter très attentivement la météo.

04 mai 2012

Désolé j'ai confondu deux pseudo.

05 mai 2012

Sur un 10m tu as de quoi"voir venir"...l'idéal étant 3 ris et trinquette/solent sur étai largable...au cas ou...
tout a été dit...Les 10 jours dont tu dispose(ça va sans dire,mais c'est mieux en le disant!)te rendent trés dependant de la MTO.Moins on a de temps plus c'est important et inversement.Tu peux tomber sur un creneau idyllique avec des travérséés aller/retour "classiques"(départ vers 10/11h avec qqes brises cotières+calme la nuit+re brises à l'attero 24h +tard)c'est ce que je te souhaite!
Pour la MTO,le + important est de la "suivre" à partir de qqes jours avant le départ,puis tous les jours pendant la croisière,et si possible en comparant plusieurs sources,lesquelles sources ne donnent pas les memes échéances(24h/2/3...jours...)
comme sources MTO
répondeur mto france/vhf 3 fois par jour/passage weather(internet et ou iphone)apllications I phone(mto consult/weather 4D/mto france/windfinder)Attention toutefois :les fichiers gribb ne prennent pas en compte les effets de site,les phénomènes orageux,et souvent ils sous estiment la force du vent(on recommande d'ajouter 1/2 beaufort voire +...)Sachant qu'au delà de 2/3 jours,en Méd,les prévisions perdent souvent en fiabilité...
ce que je ne te souhaite pas(et que j'ai vu qqes fois)tous bloqués, par ex à porquerolles ,par 6 jours de NW à W ne démordant pas du creneau 25/40 n!

05 mai 2012

j'ajoute:se méfier des queues de mistral...la nuit tombéé on se retrouve au large avec des vagues assez "costaudes"(fecht important)..;tu risque de trouver ton 10 m finalement assez petit!!
Evidemment les veinards qui ont 15/18m sous les pieds prennent le leur dans ces conditions..

11 mai 2012

Pour la météo, pas la peine de faire tous les sites. Tu as Météo France et Météo Consult (qui a une appli gratuite en ce moment bien foutue), qui fait une analyse. Et tous les autres qui ne font que reproduire le modèle GFS. Un de cela (windguru, windfinder, weather 4D) suffit donc.

Pour la queue de mistral, le gros problème c'est surtout de se retrouver à mi parcours avec 2 m de houle résiduelle et 5 nd de vent. Tout le monde est malade, la GV claque d'un bord sur l'autre, c'est vraiment pénible.

En 10 jours, si mistral au début, autant changer de programme et se faire plaisir dans les iles de Porquerolles, quitte à tirer jusqu'à St Trop toujours sympa à cette période.

Jacques

24 mai 2012

Moi, ma fenêtre... :aurevoirdame:

24 mai 2012

Pour la météo, je crois Windguru, Weatheronline et Météoconsult.

05 mai 2012

Pour la METEO il y a Monaco Radio en VHF canal 24 ou 25 On la capte correctement au large.

10 mai 2012

Bonjour
Pour la méteo, un site Italien "LaMMA" Cannois je le suis régulièrement il est trés bon
Par expérience , pas de queues de mistral surtout pour une première
Pour le retour en plus des méteos disponibles j' essaie de connaitre le temps dans le golf du Lion, si venté vous risquez de le voir arriver dans les 6 heures, patientez
Sur une vingtaine de traversées A.R. un aller et un retour tout à la voile ( pas dans la même année)un retour trés musclé , plus de 50 nds et fuite du sud de San Remo dans le golf de Gènes pourtant méteos et avis des pécheurs concordants, n'hésitez pas à faire confiance à votre nez . Les autres au moteur, qu'il soit en bon état et le réservoir suffisant....
Allez y cette ile est magique

11 mai 2012

Un first 18 vient de le faire

manavafirst18.travelblog.fr[...]/

12 mai 201212 mai 2012

heuu......une traversée de ce type avec un 33.....pas trop de soucis en vue ! :heu:

(edit: si ce n'est d'être sur que l'on aura bien la table réservé sous parasol avec la glace rhum raisin à l'arrivée et non pas la menthe chocolat que l'on aime pas) :oups:

:acheval:

21 mai 2012

Départ dans moins de trois semaines ! L'excitation monte ! Bon, j'espère que la météo de juin sera meilleure que celle de mai en Med ! Sinon, je reste dans le coin et je fais soit les Calanques - Marseille soit les Iles d'Or - Brégançon - Saint-Trop. C'est sûr c'est pas la même chose ! Wait and see.

05 juin 2012

Plus qu'une semaine ! Départ de La Seyne envisagé mardi 12 ou mercredi 13 selon météo. Le copain arrive lundi pour préparation et avitaillement. La pression - et la passion - monte d'un cran. Le bateau est prêt, tout vérifié, caréné.
Y a plus qu'à larguer, direction Calvi !
Philippe

07 juin 2012

Coup de vent annoncé entre lundi soir et mardi soir, je pense donc partir mercredi ou jeudi.
Wait and see

07 juin 2012

Au vu des cartes et prévisions, si je devais y aller, alors sans hésitation , je partirais mardi matin de Toulon au portant, mouillage le soir à Camarat (Pte dela Douane) ça permet de s'amariner puis re-départ très tôt pour arriver en milieu d'après-midi . En septembre dernier, exactement la même config, on est parti à 01h du mat de Camarat et à 15h30 on se baignait à Scandola !
Le coup de vent est situé entre Hyères et la Corse, plus à l'Est c'est plus cool , 20-25nds au portant c'est un régal !!!

07 juin 2012

Partir en plein coup de vent, faut oser. C'est peut être pas le mieux pour s'amariner .

10nd de moyenne, c'est possible sur ton gigantesque bateau, Christophe, mais certainement pas avec un voilier de 10 m dans le mistral.

Si tu peux, avance le départ à lundi (dans ce cas ton pote arrive dimanche soir), ou sinon patiente jusqu'à jeudi.

Jacques

07 juin 2012

C'est jeudi aujourd'hui... d'ici 4 ou 5 jours ???
Mais comme tu dis Jacques, faut faire avancer le compteur... :bravo:

07 juin 2012

Oui, car après ce sera risée Perkins ! Et partir juste avant le coup de vent c'est encore mieux, mer plate et garantie de vent jusqu'à l'arrivée !

Au vu des prévis, le vent fort est comme d'hab au sud des iles et déjà, entre Cannes et la Corse les prévis sont plutôt modérées.
Suffit donc de passer au Nord des îles puis tourner à droite quand on voit que ça mollit, en
général avant Antibes

07 juin 2012

Jacques, tu as sans doute raison, mais si je patiente jusqu'à jeudi, aurais-je le temps d'avoir le temps puis de revenir pour le 22 ?
La solution de Chris de passer au Nord des îles est tentante.
Je serai sur place lundi soir, on verra.
Je vous tiens au courant
Philippe

PS : c'est sûr que si j'avais pu partir dimanche soir ou lundi...

08 juin 2012

Au vu des prévis de ce soir, là c'est mardi ou jeudi qu'il faut y aller car mercredi c'est carrément fort et pas bon partout !
Perso si les prévis se confirmaient, je partirais mardi le plus tôt possible direct ou alors avec un stop à Camarat jusqu'à mercredi (mais avec le désagrément d'une bonne houle résiduelle pour la traversée !)
Mais d'ici lundi ça a largement le temps de changer !!!!!

10 juin 2012

Vus les dernières prévisions, je pense qu'on va partir jeudi vers Camarat et on se décidera après !
En tous cas, on partira pas mardi !
Toute la question est d'avoir aussi un peu de visibilité concernant le retour car je dois être à La Seyne au plus tard le vendredi 22 soir.
Philippe

10 juin 2012

Faire une première traversée pour juste une semaine maxi en Corse, ça devient un peu rock'n roll! :oups:
Car le retour risque d'être pétole ou vent de face, voire nouvelle baston si la dépression atlantique annoncée par Evelyne Dheliat vient jusqu'ici :-(

10 juin 2012

Ca c'est du sens marin et c'est très sage, de toute façon tu ne sera pas déçu et du côté de Taillat ça ressemble beaucoup au maquis !
Mais rien n'est perdu la météo évoluant souvent bizarrement ici !!

10 juin 2012

Tu as raison, peut-être qu'on va se contenter de caboter jusqu'au golfe de Saint-Tropez si les prévisions se confirment. Qui cabotera verra.

12 juin 2012

mon équipier habituel me faisant defaut , je cherche un équipier ou 2 pour un retour corse continent à partir du 26 JUILLET,tranqillement
voir annonce

13 juin 2012

Je pars jeudi vers midi vues les prévisions. Je vais sans doute faire une étape sur Port-Cros et je fais la traversée vendredi. A priori, on a une bonne fenêtre météo avec un retour jeudi 21. J'attends vos remarques !

13 juin 2012

Vendredi...:reflechi:T'as intérêt à faire le plein diesel car ça sent pétole et vent d'Est !
Au vu des dernières, pour avoir encore un peu de vent portant, je serais parti mercredi après-midi dernier carat, Nord des ïles et cap sur Calvi dès Camarat, arrivée début de matinée pour le premier Casa !

Bonne traversée !

13 juin 2012

Mer trés forte cette nuit annoncée sur le nord de la Corse. En 10 m, aucun intérêt.

Par contre, tu as de belles conditions pour partir jeudi, le vent se calant au SW. En partant vers 9 h, cela te mène à Calvi vers 2 h du matin.

Tu pourrais dégager cet aprèm. Tu es à 4 h de porquerolles, l'idéal étant de tirer jusqu'à Cavalaire ou Taillat.

Reste collé à Sicié pour passer le cap.

Allez, bonne nav à toi.

Jacques

13 juin 2012

Hé, hé ! Jacques, On est bien d'accord ! Nuit à Taillat avant de traverser sur une mer se calmant progressivement !

13 juin 2012

Si je vous comprends bien vous profiteriez du vent de SO mollissant pour aller un peu plus à l'est en prévision du petit vent d'est annoncé pour vendredi quand la mer sera calmée.

Et vous mouilleriez où à Taillat ?

Guillaume

13 juin 2012

Ben oui, c'est quand même plus plaisant que la brise Perkins !
Pour le mouillage à Taillat, soit contre Lardier soit baie de Bonporteau

13 juin 2012

Pour la météo LAMMA est top :
www.lamma.rete.toscana.it[...]-e-mare
Selectionnez "vento a 10m" pour les prévisions de vent.
Bonne route!

13 juin 2012

Lamma diffuse le modèle GFS que tu trouves partout, et en particulier ici :

www.meteo-marine.com[...]/

Jacques

13 juin 2012

Bateau prêt. Départ prévu demain à 9 h de La Seyne.
Peut-être courte escale porquerollaises.

13 juin 2012

Pourquoi une escale sauf météo .
En partant le matin tu es sur d'arriver dans la journée .
La fin de la nuit avec le Monte Cinto qui se profile sur l'avant .
Les odeurs de maquis qui se précisent de plus en plus .
L'arrivée dans le golfe de porto au petit matin : la mer violette et les rochers rouges.
Puis enfin ... Girolata et ses étrons dérivants .
Ca change du RER

14 juin 2012

SW faiblissant rapidement pour tourner à l'Est force "Pétole" en soirée, la nuit va être calme le sillage se mêlant aux effluves diesel !
Ca laissera le temps pour contempler les étoiles et affûter les rapalas pour les traînes du petit matin !

On attend avec impatience tes premières impressions

14 juin 2012

Là, par ma fenêtre, c'est absolument 0 vent, et depuis 8 h du mat.

Jacques

16 juin 201216 juin 2012

Bien arrivé sur Calvi après 24h avec force pétole et brise Volvo Penta ! Nuit étoilée et plutôt froide, visibilité moyenne d'où veille de nuit vigilante, arrivée à 10h à Calvi. Très beau temps ici, direct Thalassa dans la soirée, bateau amarré en face du quai d'honneur. Demain départ pour Girolata sans doute avec force pétole. La suite demain.
philippe

16 juin 2012

Ben oui, tu a finalement loupé la fenêtre tant décrite !
T'aurais mieux fait de traverser en Corsica et louer là-bas, tu aurais gagné du temps ! :mdr: :mdr: :mdr:
Bonne ballade en te souhaitant un retour avec les voiles !

16 juin 2012

Pas mal !!!!

Avis aux amateurs, le prochain express pour la Corse semble se préciser dès jeudi après-midi !

19 juin 2012

Hello,

"Les bouées sont en place, ..." Tu veux parler des bouées de corp mort de Calvi?

Pfff, ils ont pas tardé à les remettre :-(

19 juin 2012

Ok, merci de l'info.
Perso, je n'aime pas ces bouées.
Si j'y retourne, j'irais mouiller ailleurs quittes à être plus loin de la ville.

16 juin 2012

Bonjour
On l'a eu la fenêtre mercredi, de Porquerolles à Calvi en 17 heures (perdu du temps à passer nord du Levant pour cause de tirs). Arrivé à Calvi à 3 heures, reparti à 15.
Retour pétoleux.
Les bouées sont en place, mais plus la plaque pour les Linski.
Les giraglia ont dû s'éclater, nous aussi...
Alain :-/

16 juin 2012

Merci Chris...
Pour amateurs avertis, s'entends.
Alain :-/

19 juin 2012

Exact, j'avais lu ici qu'elles étaient suprimmées. A 03 heures, pas encore de lune j'ai mouillé puis je me suis aperçu que les voiliers que je croyais au mouillage étaient sur des bouées.
Alain

17 juin 2012

Actuellement dans le secteur de Girolata-Porto. Superbe temps, pas de vent. On profite quand même !

19 juin 2012

Retour prévu demain. Ici (Les Agriates), c'est pétole.
Merci à tous, à la prochaine !
Philippe

19 juin 2012

t'as de la chance ce coup ci, de l'est semble prévu !

Jacques

19 juin 2012

...Avec des rafales à 5 nds !

Ca va encore sentir le gasoil ! :mdr:

22 juin 2012

Revenu sur Bandol hier à 11h, après 27 h de traversée depuis l'Ile Rousse. 5 heures à la voile avec 16 noeuds de vent au départ, puis moteur jusqu'à l'arrivée, avec une houle de 1m. Vent de face à partir du début de nuit.
A l'année prochaine même date !
Philippe

24 juin 2012

Merci pour ces récits et pour avoir partagé ton expérience jusqu'au bout ! :pouce:

24 juin 2012

oaouh, 22 heures moteur face à la mer :tesur: Je n'ai pas envie de tout relire, tu as quoi comme moteur?
Bon retour au port et...dors bien :heu:

24 juin 2012

j'ai un volvo penta de 19 cv

25 juin 2012

bon, 3 cylindres, pas trop bruyant, c'est déjà ça!
Merci en tout cas pour ce retour d'expérience, moi qui suis péteux pour la Corse sur 15 jours :tesur:

25 juin 2012

Pouvez-vous me faire un point sur les vents rencontrés en corse et leurs noms?

25 juin 2012

Google "vents en Corse" ou va direct sur Wikipédia et tu auras toutes les réponses à tes questions, et Mèf au Libeccio !!!

26 juin 2012

j'ai eu surtout pétole avec des brises thermiques, ce qui est très agréable pour les mouillages. Sinon en Corse, tu trouves principalement Libeccio (Ouest) sur la côte occidentale, Mistral (Nord-Ouest), Sirocco (Sud-Est) et Levante (Est).

26 juin 2012

je suis à Galeria, avec un drapeau les copains d'abord, si quelqu'un est dans les parages faire signe

30 juin 201216 juin 2020

Bonjour
Suite :
"On l'a eu la fenêtre mercredi 13 Juin, de Porquerolles à Calvi en 17 heures (perdu du temps à passer nord du Levant pour cause de tirs). Arrivé à Calvi à 3 heures, reparti à 15. Retour pétoleux."
J'ajoute une photo et une video, ( lecture non garantie).
Alain :-/


04 juil. 2012

La video fonctionne avec QuickTime...
Alain :-/

16 juil. 2012

J'y retourne en juin 2013, même mois, même voilier (le mien), même équipage. Cette fois, on fera la côte de Porto à Bonifacio. D'ici là, bon vent à tous, bonnes traversées.
Si l'un de vous est à l'Ile Rousse entre le 20 juillet de cette année et le 5 août, qu'il me fasse signe, j'y serai mais à terre !
Philippe

17 juil. 2012

Bonjour à tous

Pour ceux que ça intéresse, j'ai fais une synthèse par thème des deux fils sur le sujet

en pièce jointe (merci de votre indulgence pour les imperfections)

A+ JM

17 juil. 201217 juil. 2012

bjr
nous rentrons de corse

départ le 18 juin de lardier à la voile dans des brises bizarres jusqu'au soir puis "moteur" 19h de traversée arrivée sur calvi
le tour de la corse retour le 10 juillet du passage de gargallo
vent S.O jusqu'a 7 avec la mer qui va avec ,deux ris ,arrivée à ttaillat aprés 21h de bon plein et 2h de moteur pour finir calme plat .nous n'avons touché que 4 ports pour ravitailler
et fait au total 51h de moteur passé par la pintarella c'est amusant par beau temps mais de pas s'y risquer à la voile par mistral un manque a virer et c'est les cailloux .
bonne traversée et bonnes vaccances pour ceux qui y vont
alain

17 juil. 2012

Sacrée synthèse Quebec, beau travail, très utile !
A lire et relire pour les futures traversées !
Philippe

13 août 2012

Au risque de faire grincer les dents sur le sujet Météo :
Prévisions météo consult, fichiers sur le bassin méditer. sur 8 jours. Début Juillet avec un départ de Saint Jean-Cap-Ferrat vers Calivi : Annoncé 10-15 Noeuds S-W pour les 24 h EN réalité 15 N tout le long. Sur place la précision était incroyable durant toute la semaine (coup de vent prévu etc....) retour directe a St MAndrier (26 h) NW 20-25 Noeuds annonce par Météo Consult, ce que nous avons eu sur tout le retour. Pour ceux qui pensent qu'il n'y a pas de prévisions météo fiable en Med, et bien téléchargez l'application de Méteo consult, vous ne serez pas déçu !! c'est top

14 août 2012

Lors de ma traversée en juin, j'ai effectivement été très agréablement surpris par l'application méteo consult pour l'Iphone.
Elle est très bien faite et très fiable, j'ai pu le constater.

29 août 2012

J'y vais! j'y vais pas ? j'y vais! j'y vais pas
Avant de me lancer (Continent Corse) j'ai lu et relu et encore rerelu les postes, j'avais froid dans le dos, peux de messages rassurant force 10; 3m de houle, mer déchainée, 3 morts etc...
Houlala, alors je me suis dit, c'est pas pour moi je ne prend pas le risque avec femme et enfants. Et puis j'ai fait un bilan de "compétence" . Je navigue principalement en cotier depuis 15 ans, j'ai connu des moments compliqués (coup de vent, orage, mer formée etc...) soit toujours avec la possibilité de s'abriter dans les 3h a venir. Donc si mauvais coup, il faudrait tenir 15 à 17 h de plus. Est ce que je connais mon bateau ? est-ce que je sais lire un bulletin météo ? Est-ce que je sais ce que veux dire la sécurité a bord ? Il y a toujours une première foi ! Alors a toutes ces réponses en dehors d'un peu d'anxiété, je me suis dit que oui c'était possible. Alors je l'ai fait. Départ de Saint-J-Cap-Ferrat 16h, arrivée a Calvi 10h du matin. Retour Cavi - Saint Mandrier : départ 8h arrivée le lendemain 10h soit 26h. AU total A-R 50% voile 50% Moteur. Vent max au retour 25 N° dans le pif
Ha!! au fait !! on est tous vivant bateau compris.
Ce que je veux dire sans contredire ou vexer qui que ce soit: Quand on fait du bateau, on doit se sentir responsable et compétent (comme la montagne, la route etc...) Cette expérience m'a procurée une joie extrème (le l'ai fait). Finalement une foi les amarres larguées, l'appréhension s'est estompée et le bonheur s'est installé petit à petit. Alors pour conclure, si tu te sens prêt, VAS-Y !! et soit prudent.

29 août 2012

Hé bien moi aussi j'y suis allé... après quelques jours d'attente à cause... que le bateau n'était pas encore prêt à être mis à l'eau, de toute façon il y avait du mistral...
Nous avons finalement quitté Port Saint Louis le jeudi 19 juillet en fin de mâtiné... fait une courte escale technique à Marseille dans une brume à couper au couteau, et atteint Porqueroles le vendredi matin.
Mis au mouillage dans la baie du langoustier où nous a rejoint un autre héonaute.
Nous sommes repartis vers 15 h, à la voile... avec le copain qui naviguait à quelques encablures. C'est sympa d'être à plusieurs.
Nous nous sommes perdus de vue vers 4h à cause d'une petite panne électrique qui nous a privé de feux pendant un bon moment.
Arrivé à Calvi vers 11h, le temps de débarquer un équipier pour qu'il aille acheter une cosse de batterie neuve... et nous voilà au mouillage sur les bouées... 25 € ça passe... 5 € par personne pour débarquer, c'est abusif. Peut être que le tarif est fonction de la force du vent (F6 de Sud Ouest).

Dimanche 22, nous partirons pour Girolata, juste avant que le vent ne bascule NE... très beaux payasages...

Lundi 23 direction Cargèse où nous aurons une place au port après avoir attendu au mouillage le temps de déjeuner...

Mardi 24 : départ de Cargèse, un petite pause baignade déjeuner dans l'anse de Fica, puis la passe des Sanguinaires, une halte sous la grande sanguinaire avant d'aller à Isoletta pour la nuit.

Mercredi 25 : de bonne heure à Ajaccio, plein de gasoil et place au port. Très sympa le marché à Ajaccio

Jeudi 26 au matin: chargés comme des mules, nous prenons le ferry pour la traversée retour sur une mer plate...
Arrivés à Marseille, nous retrouvons nos voitures bien garées grâce aux conseils obtenus sur le forum (merci).

Notre séjour en Corse aura été plus court que prévu, cet échantillon me donne envie d'y revenir. C'est presque aussi beau que Bréhat mais c'est plus grand... Et l'accueil a toujours été sympathique.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (145)

un soleil gros comme ça

mars 2021