Pourquoi la mer plutôt que la terre pour découvrir le monde

Pourquoi choisir la mer pour découvrir le monde .
Un fourgon 4x4 n'est'il pas bien plus adapté ?
Vos avis pourquoi via la mer ?
Avec les contraintes des éléments

L'équipage
22 fév. 2019
22 fév. 2019

Il y a l avion le train le vélo le stop le cheval bien d autres !
A chacun sa façon de voir le monde ! :litjournal:

22 fév. 201922 fév. 2019

Et la base : à pied :pouce: :pouce:

22 fév. 2019

Un des avantages du voilier par rapport au 4x4 est de ne pas avoir de frais de carburant et d'aller d'un continent à l'autre sans devoir payer.

22 fév. 2019

Nous avons commencé à découvrir l'€urope et plus en fourgon (camping car), c'était sympa, on avançaient tout en bossant en fonction des saisons, des paysages magnifiques, la montagne, la campagne, des réparations de fortune "provisoire' qui dure longtemps dans des fermes au plus profond des pays de l'est, les fjords magique, la campagne les ruines,les châteaux en Ecosse, les pubs et la chaleur de l'Irlande..etc, puis un jour ma chère et tendre, ma dit qu'elle voulait voir Tahiti, les Antilles, le fourgon était donc pas adapté pour se projet.
Comme j'avais beaucoup navigué en famille, une transat, il me restait des notions de voile. L'avantage du voilier, on peut vivre pendant que nous avançons, c'est moins onéreux, c'est un mode de vie, qui est devenu une passion, c'est des belles rencontres, on avance avec juste le bruit du vent, et de l'eau contre la coque. Alors je ne sais pas si nous allons arriver un jour en Polynésie, mais nous aurons tous fait pour.

22 fév. 2019

Une etoile pour cette phrase, qui dit tout de ce qu'est la voile :"je ne sais pas si nous allons arriver un jour en Polynesie, mais nous aurons tout fait pour"

23 fév. 2019

Merci

22 fév. 201922 fév. 2019

Quand on sait que 80% de la planète est de l'eau je me demande qui des camping-cariste ou des voileux ce sont plantés :mdr:
Mais sinon c'est exactement le même esprit, l'entraide en moin, à terre.

Mais plus sérieusement, la mer ne peut pas se comparer à la terre, c'est une remarque terrienne que celle-ci.
C'est un autre univers, non dompté, le seul endroit encore vierge (ou presque) de tout le biberonnage protectioniste qu'on trouve à terre, le seul endroit ou l'on peu se sentir aussi proche de la nature et fragile face aux éléments. La mer invite de fait à vivre autrement, et c'est une façon qui convient bien plus à certain que le 4x4

22 fév. 2019

Je ne sais pas pour vous, mais perso j'éprouve plus de plaisir à essayer de faire avancer mon voilier le plus vite possible qu'en appuyant simplement sur une pédale, et quand il accélère mes poils se hérissent plus qu'avec 180 chevaux sous le capot!

22 fév. 2019

je trouve plutôt les deux antagoniste en fait... et vous verrez que la plupart des voileux sont des motards qui comme on le sait aiment à respecter les limitations de vitesse et ne pas user de la petite centaine de chvx qu'ils ont entre les jambes :heu:

23 fév. 2019

400 cv sous le capot, je finissais par trouver ça insuffisant, passer à 600 ? Je suis revenu à mes premiers émois, le voilier, pour le partage en famille ou entre amis...
:reflechi:

22 fév. 2019

Pourquoi choisir la mer?
La réponse est dans Le miroir de la mer de J. Conrad.

22 fév. 2019

Et puis j ai jamais vu un dauphin devant mon J5 quand je roule .... :doc:

22 fév. 2019

Non mais une dauphine c'était courant quelques années en arrière :mdr: :acheval:

22 fév. 2019

j'ai eu un gris, j'ai compris le coup de semonce :mdr:
La voiture dauphine loupeis ! qu'est ce que les perdantes bien mignonne iraient faire devant le J5 de marge :mdr:

22 fév. 2019

Relou , post limite grisable en ces temps . Pas de rondes , pas de robert. :-p
Si les dauphines ça passe il y a de l'éspoir :-) :mdr:

22 fév. 2019

Dauphine c'était l 'époque de mes vieux, qui ont roulés en dedeuch avant la quatre cv. Mais super trait d'humour. Nous déja entammés, en quatre ailes, cox et re- cinq pour de belles ballades à travers le pays et surtout l'Espagne pour le plus loin.
Pour le gris mdr.
Et pour le sujet bravo. :pouce:

22 fév. 2019

Je sais pas, suis tombé dedans petit.
Je dirais que tu emmènes ta maison avec toi, un camping-car, déjà, c'est bruyant.

22 fév. 2019

Hello,

Le fourgon 4x4 existait-il à l'époque de Joseph Conrad (le vrai) ?

Mais bien avant lui il y a eu Baudelaire qui nous dit qu'elle est notre miroir.

Pour le relou, c'est 70 %, pas 80.

Et pour finir, pas facile de passer d'une île à l'autre au Cap Vert avec un 4x4, ni de remonter l'Amazone, ou d'aller à Fernando de Noronha, ou même à Port Cros si on ne veut pas aller si loin.

22 fév. 2019

effectivement, j'anticipe un peu trop :mdr:

71,8 pour cent :-)

22 fév. 2019

Saviez-vous que du temps de la marine à voile les marins étaient considérés par les terriens comme des surhommes ?

22 fév. 2019

A défaut d'être des "surhommes", Aristote faisait la différence entre les vivants, les morts, et ceux qui vont en mer.

22 fév. 201923 fév. 2019

Vive la mer pour l'aventure. Et cette sensation de sport dans un univers merveilleux de beauté, hostile aussi qui nous rapproche de ce que l'on a laissé de coté.
Nature ,risques, plaisirs simples d'avoir sommeil, et de se sentir en phase avec ce que nous ne sommes plus.
Pour decouvrir les pays et le gens , par contre, je conserve une expérience plus positive des années camping sauvage.
Le bateau tout en ouvrant grands les épaces réduit les champs de découvértes de la terre. Allier les deux est possible mais demande un bel effort. Rester au mouilages ou au port avec les yachties est désormais pour moi l'objectif à éviter et ce n'est pas nouveau.
Même si j'aime les gens de bateaux , comme ce petit couple de retraités sympa avec qui nous avons partagé par hasard avec un super feeling de ponton aujoird'hui sur les évolutions des ambiances mouillages et pontons.
Et la mer se vit avant tout dedans.

23 fév. 2019

Pour aimer les deux ,bateau et camping-car ,je trouve qu'ils rassemblent plus de points communs que d'antagonisme.
Le plaisir du voyage ,de la découverte ,des rencontres ,si,si il y a aussi de la solidarité entre camping-caristes ,ni plus ni moins qu'entre voileux.

La nécessité d'une stricte organisation pour vivre dans un espace confiné aux réserves limitées ,même s'il est plus facile de s'arrêter s'acheter du pain ou refaire le plein d'eau au fil de la route qu'au fil de l'eau.

Des contraintes similaires aussi ,le rejet de nombreuses communes qui imposent le mouillage payant sur bouée là ou vous mouillez autrefois ,vous les retrouvez à terre qui interdisent le stationnement pour vous obliger à vous entasser sur des aires surchargées.

Se retrouver en panne sur une nationale avec un camping-car de plus de 7 tonnes ,entravant la circulation ,avec des flics qui veulent vous faire dégager alors que les freins sont bloqués ( à air ,PL oblige ),la dépanneuse PL 38T qui essaye de vous racketter pour vous sortir de là !
Ce n'est certainement pas aussi dramatique que notre camarade porté à la côte en Sicile mais l'attitude de l'assurance peut aussi se comparer :croyant être assisté j'ai découvert à cette occasion " désolé Monsieur mais c'est une erreur de notre agent ,il n'y a pas d'assistance pour les poids lourd".

Alors bien sûr avec mes 16l/100 c'est pas très écolo ,mais je dois confesser que j'éprouve autant de plaisir à voyager d'une façon comme de l'autre.

Quant aux voileux motards y'a les mêmes chez les camping-caristes ,nombreux à balader un 2 roues derrière le véhicule ,sans moto (actuellement Triumph Speedmaster 1200 ) je n'envisagerai même pas le Cc vu les contraintes de stationnement du mien.

23 fév. 2019

Nous avons passé quelques jours avec des motards russes, pour se rendre à prypiat (ville fantôme) ,du fait de la présence militaire l'accès le plus simple est la moto, pour des raisons pratiques, notre choix de l'époque était un 426 wrf, c'est un enduro. Quand aux russes, eux c'est des espèces de fausses BMW à l'ancienne, refabrication maison, mais qui passe partout, ça à été fantastique , en revanche la ville est effrayante. je garde en mémoire leurs vieilles petoires, un magnifique chopper rigide, look Californie mais avec un moteur diesel de petit tracteur. Et des personnes attachantes.

23 fév. 2019

PS: la moto était à l'arrière du cc

Le trémail de juillet ?
...
je me souviens des soirs là-bas,
et des sprint gagnés sur l'écume ...
..
Le squale des paradis,
dans le milieu mouillé de mousse,
revient fille verte des fjiords....
..
Au parfum rares des salants, dans le poivre feu des gerçures...
..
Cette mémoire des étoiles...
...
Quand la mer bergère m'appelle

:-)

23 fév. 2019

Je ne pense pas que le voilier soit le meilleur moyen de "voyager", mais ça a quand même de la gueule d'arriver à la voile au petit matin à Thorshaven...
Ensuite, il y a différents moyens pour connaître le pays, transports en commun, location d'auto, vélo et marche à pied!

23 fév. 2019

Laisse traîner derrière ton fourgon ton fil de pêche et tu comprendras pourquoi c'est mieux la mer :topla:

Ma maison secondaire est en vente , preavis pour les locataires....
Si tout se passe bien , ce sera bateau et camping car vers septembre.
Pas de folies.......un van vw T4 à 10000e( plus apport de ma voiture) et un fifty de 33pds, au pire un evasion 32 à 12/13000e.......restera quand meme une tres grosse marge pour profiter tranquillement.....
Pour le moment , c'est rando/trek ou velo/moto......de gites en gites, les sensations sont comparables......d'une certaine maniere.

23 fév. 2019

Nous un ancien LT35 rehaussé, rallongé , le fourgon a l'avantage de passer plus facilement qu'un camping car traditionnelle. L'aménagement avait été réalisé par un pro à Rouen.

23 fév. 2019

:pouce:

26 fév. 2019

le camping car et le voilier ne sont pas du tout antagonistes. Ils sont complémentaires. Et bien souvent on retrouve le même état d'esprit. Ou plutôt les mêmes états d'esprits, car il y autant de motivations à vouloir voyager que de bateaux ou de camping cars existants.
Ce qui serait bien, c'est d'avoir la possibilité d'avoir les 2 en permanence.
Pour prendre un exemple extrême, comment imaginer visiter l'Australie avec ton seul voilier? Tu ne verrais rien. Et quel autre moyen mieux adapté que le camping car pour le faire?
Sans aller aussi loin, c'est la même chose pour la Corse, pour les Canaries, etc...Il te faut un moyen à terre si tu veux visiter, sinon tu ne vois rien.

26 fév. 2019

Pourquoi la mer?

  • Parce que on est bien en mer
  • Parce qu'il faut bien faire des choix. Je pense que le camping car ne m'aurais pas déplu, mais on ne peux pas toujours tout avoir
  • Parce que c'est un rêve de gosse
  • Parce que l'illusion de liberté, c'est fantastique
  • Parce que...

;-)

26 fév. 2019

Peut-être poser la moto dans l'anexe et remorquer l'ensemble...

26 fév. 2019

Tu as bien raison Pascal, combien de camping-car sont partis au printemps, pour servir d'hébergement le temps d'un carénage...

26 fév. 201926 fév. 2019

Pour ma part je vois plus de différence que ça entre le voilier et le camping-car ou autre fourgon aménagé . La principale différence étant bien sûr liés à la motorisation, le camping-car est complètement dépendant du pétrole donc du système on va dire . Alors qu un voilier peut aller très loin au gré du vent dont la source est naturelle, gratuite ,écologique on va dire . Et bien sûr il y a aussi des voilier en bois, en bambou ou autre, autoconstruits, alors que pour ce qui est des camping-car , difficile de se passer de l'Industrie . Donc je dirais que le voilier a une origine plus naturelle et plus écolo . Déjà à l'époque des polynésiens, des jonques chinoises, il y avait des voiliers, des pirogues qui sillonnaient les mers , bien avant les bagnoles polluantes et autres. Et puis pour traverser les mers ou visiter des îles en camping-car, c'est pas facile pour tout le monde ou très cher pour la traversée en cargo , sans compter que dans pas mal de pays rouler avec son propre véhicule est soit interdit (certains pays d'Asie ou du Moyen-Orient entre autre)ou limité, ou il y a des frais liés aux carnet de passage en douane et autres guides obligatoires. . Pour avoir fait pas mal de périples a vélo, en europe et asie surtout, et en continuer parfois, je compare beaucoup plus facilement le voilier et le voyage à vélo, parce que j'aime ces deux modes de voyage ou de deplacement, où la source d energie est renouvelable, naturelle et toujours disponible (ou presque), où il n'y a pas besoin de motorisation sauf de moteur auxiliaire pour le voilier, par sécurité surtout . Et dans les deux cas le voyage se mérite , même si le voyage à vélo n'est pas forcément une question de physique à mon sens mais de gestion de l'effort et de motivation avec les bivouacs à la fin de la journée . Dans les deux cas on se déplace donc avec une énergie naturelle, humaine ou éolienne en silence aussi, et lentement, et d'ailleurs objectivement on peut aller beaucoup plus vite à vélo qu en voilier , en vitesse instantanée, si on considère qu un petit voilier de voyage à une vitesse de croisière de plus ou moins 4 a 7 noeuds, ça reste encore un peu lent comparé aux 20 à 25 km heure de moyenne qu'on peut faire facilement à vélo en voyage . Et puis si on opte pour les deux, ils sont tout à fait complémentaires, beaucoup de gens ont des vélos pliants (ou pas) à bord de leur voilier, et c'est un des moyens les plus autonomes pour visiter les terres aux escales, en complément des parcours en mer. Donc l'un n'empêche pas l'autre!

26 fév. 2019

Entièrement d'accord avec toi creek, j'ai beaucoup voyagé en vélo aussi et je ne peux que confirmer l'intégralité de ton post

26 fév. 2019

Également 100% d' accord avec Creek.

Gorlann

Ce qui compte dans le voyage c'est l'etat d'esprit vis a vis du monde qui nous entoure ,tel gars dans son fourgon bricolé sera plus interessant qu'un autre sur son voilier rutillant et vis versa ,l' important c'est le reve qui porte le voyage :-)

26 fév. 2019

Crique, 20/25 klm/h!! Tu fais combien de klm jours?

27 fév. 2019

Dans mes premiers voyages à vélo en Europe et au Japon , je faisais facilement entre 80 et 150 km par jour sans m'épuiser et en roulant un peu toute la journée tranquillement . Depuis j'ai préféré réduire un peu mon kilométrage journalier quand je voyage à vélo (et encore je n'arrive pas toujours à me freiner moi-même et à moins speeder!) , je préfère prendre plus mon temps et ne pas passer ma journée sur la route , donc je fais plus de pauses, de photos, de visites à pied et autres detours, j'essaye de faire en moyenne 50 à 80 km au moins .Mais 20/25 km heure n'est pas un exploit à mon sens, sauf si on a vraiment des ennuis physiques important ou si on manque encore d'entraînement . Si on est un minimum rodé,en général au bout de 3 ou 4 jours l'entraînement revient ,on peut aller à une bonne allure régulière

27 fév. 2019

Pour ma part en route/chemin, facilement 100-150km/jour, en VTT c'est plus 60-80km/jour maxi. Il y a eu des années où je faisais plus de 10000km/an. Le vélo est le moyen de déplacement le plus efficace en terme de rendement.

27 fév. 2019

tu expliques à une femme que tu vie sur un voilier,
elle va trouver ça romantique

tu lui expliques que tu vies dans une caravane
elle trouveras ça glauque

alors que c est la.meme surface habitable

c etait pour l anecdote parce que de mon point de vue
le sujet est clivant et inutile

27 fév. 2019

Pourquoi la mer plutot que la terre .
Parceque la terre est ronde, alors que la mer est plate . Nous ne sommes pas des dahu. :acheval:

27 fév. 2019

Euh... y a quand même infiniment plus de pentes sur la mer que sur la terre ! :pecheur:

27 fév. 2019

A la question d'origine je réponds: Pourquoi pas ? et :"il en faut pour tous les goûts ! "

27 fév. 2019

5 transats en voilier et je ne me sent pas d'en faire une en 4/4.
Ce doit être le manque de permis!

27 fév. 2019

Hello,
Je trouve que la terre vue de la mer est tout de même très souvent magnifique... :heu:

28 fév. 2019

Bof, je dirais plutôt le contraire (avec quelques exceptions), on perçoit quand même bien mieux une cote falaise ou pointe quand on est dessus.

28 fév. 201928 fév. 2019

La recherche du coeur d'or CONRADE... C'est la raison!

''I crossed the ocean for a heart of gold'' .... C'est Neil Young qui l'a dit!

Comme le disait notre ami Brel, l'homme est un nomade.....qu'importe le moyen en fait.....je me rappelle à 14 ans , qu'est-ce que j'ai pu rever sur mon 50cc malaguti , à deambuler les routes , les chemins , les collines, les coins ou camper....
Dans mon esprit deja, j'etais un aventurier , un baroudeur.....

01 mar. 2019

Voila, c'est exactement ça!

01 mar. 2019

l'histoire des hommes vue de la mer ...c'est la découverte de la richesse des mondes et de l'humanité (Histoires de la mer-Jacques Attali -2017)

s'il n'y avait que la terre, on ne serait vraiment rien...
heureusement il y a la mer qui donne à chacun ce qu'il va y chercher

01 mar. 2019

Note qu'il y a eu un seul homme qui n'a pas pus choisir et a fait vraiment le tour de globe par la terre ET la mer avec le même véhicule: une FORD GPA modifiée, notamment en matière de réservoirs d'essence (en fait une Jeep Willys amphibie).
Il est parti avec sa femme... et est arrivé au bout du voyage avec une autre. :-D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (2)

le beau temps...

mars 2021