Pourquoi etre surpris d'avoir subi un cyclone

En vivant dans une zone a cyclone ?

L'équipage
08 sept. 2017
08 sept. 2017

Parce qu'il n'en passe pas un tous les matins!... Heureusement!

09 sept. 2017

Ce n'est une surprise, c'est juste que lorsque un cyclone est déclaré, il est encore loin, sa trajectoire est incertaine, et quand le danger se précise, la vitesse du cyclone est 3 à 4 foi supérieur à la vitesse de nos croiseurs, vu la taille de celui-ci, il est souvent plus raisonnable de se planquer dans un trou que de vouloir fuir hors de zone

09 sept. 2017

Il faut pouvoir déplacer sont bateau, certains n'étaient pas présent sur l'ile, d'autre n'avaient les moyens techniques pour appareiller dans l'urgence. Vu de métropole ça parait simple, mais sur place c'est autre chose. Tu abandonnerais ta femme et tes enfants sur l'ile pour mettre ton bateau à l'abri ?
il y a X raisons...

09 sept. 2017

Notre ami a quitté Marigot deux jours avant donc d'autres auraient pu le faire.

10 sept. 201710 sept. 2017

@ghallia : ton raisonnement est juste si tu prends la même route que le cyclone pour aller voir des potes en Floride mais la pratique, si tu es près ou sur ton boat est d'anticiper à 3 ou 4 jours et de faire route S SW et de descendre à Trinidad ou Tobago ou pourquoi pas jusqu'en Colombie, partir 2 jours avant l'arrivée prévisible est jouable et permet de profiter du sud généré par le premier front mais bon c'est un peu chaud les marrons si le cyclone décide d'aller se ballader un peu plus au sud !
dans le cas de Irma l'option refuge en Guadeloupe me paraissait un peu risquée, mais bon ça s'est bien passé tant mieux, quitte à s'éloigner des risques il n'y avait aucun problème à descendre au moins jusqu'a trinidad et à remonter après, quand tu es en voyage tu n'es pas à 200 miles près pour préserver ton bateau. les seuls qui ont sans doute perdu leur bateaux sont ceux qui avaient pris le risque de le laisser en zone cyclonique, tous les autres ont du se barrer 3 à 4 jours avant (sauf les flottes de loc bien sur) après l'histoire d'abandonner femme et enfants sur l'ile c'est un peu complexe, j'ai 2 potes qui bossaient sur les chantiers et qui l'ont fait, ça parait difficile de dire si ils ont fait un choix entre leur bateau et leur famille, je leur demanderait à l'occasion :tesur:

08 sept. 2017

Je suis pas certain que la "surprise" soit l'émotion la plus partagée par tous ceux dont la maison ou le bateau se sont envolés...

08 sept. 2017

Il y a eue deja pas mal de cyclones sur cette partie , tous les ans ou presque un ou plusieurs cyclones frôlent cette zone

08 sept. 2017

Surpris de malheureusement tout perdre ... laisser son bateau ancré dans la baie de marigot en période cyclonique , le risque est réel , mais on espère tj qu il n y aura rien

08 sept. 2017

Ca confirme : il ne doit pas y avoir beaucoup de personnes surprises par Irma dans ce coin... Du coup je ne comprend pas trop ta question.

13 sept. 2017

Les locaux s'y habituent tant que le cyclone n'est pas le monstre qu'Irma a été.

Chez nous on est habitué de geler et de recevoir des tempêtes de neige sur la tronche. Ceci dit, quand le mercure pointe sous les -30 ou qu'il tombe plus d'un mètre de neige dans la journée ça pose problème.

08 sept. 201708 sept. 2017

La question est: pourquoi l'Homme s'obstine t'il à s'installer dans des endroits dangereux pour lui ou très isolé? Pompei, Las Vegas, les zones tropicales à cyclones, la jungle et sa faune prédatrice, Paris (pour les mêmes raisons)...? Mais pourquoi s'infliger tant de risque?

09 sept. 2017

oui tout comme on peut se demander pourquoi l'Homme s'obstine à faire du bateau, endroit dangereux et isolé par excellence...

10 sept. 2017

C'est vrai ça!! :lavache:

et pourquoi s'obstiner à se coucher tous les soirs dans un lit alors que c'est là qu'il y a le plus de décés ?

:acheval:

Parce que l'homme est con ? ;-)

08 sept. 2017

ou, lien au hasard parmi des milliers, parce qu'il arrive à y produire de quoi bouffer?
www.linternaute.com[...]e.shtml

09 sept. 2017

C'est la réponse que j'attendais!

08 sept. 201708 sept. 2017

Parce qu avant les cyclones c etait entre 160 et 180 kilometres heures de vent et avec le dereglement climatique on est passe en trente ans a des vents 220 km heures puis 300 et la c etait en raffale du 360 kilometres heures....Quand Tabarly a sauve son voilier au large d Ouvea c etait du vent 180 kilometres heures...maintenant...a moins de se foutre dans la mangrove...rien ne resiste que la foret primaire....Avec le golf stream qui cale et el nino cela donne de gros renforcement....et le phenomene n est pas pret de s arreter ...certains meteorologistes avaient evoques ce risque d emballement...

09 sept. 201709 sept. 2017

Lors du passage d'Hugo (il y a une trentaine d'année) plus de 300 km/h déjà.
pluiesextremes.meteo.fr[...]go.html
Lors de Luis il y a 20 ans 250 km/h
pluiesextremes.meteo.fr[...]is.html

Dérèglement climatique ...c'est des grands mots des cyclones fort il y en a toujours eu.
Le fait amplificateur d'Irma est sa trajectoire.
Quelques centaines de km plus au nord et cela changeait tout pour les iles Françaises (on oublie les autres manifestement).

08 sept. 2017

le facteur risque sur bénéfice...
Pourquoi aller pêcher la morue à Islande ou à Terre-neuve ?
pourquoi creuser des galeries dans des veines de charbon où il y a du grisou ?
Pourquoi aller sur la lune ou sur mars ?
Pourquoi construire une centrale nucléaire près d'un côte exposée au tsunami ou une EPR avec de l'acier inadapté ?

Pierre 2 a suggéré une réponse tout à fait valide, je suggèrerai qu'elle est aggravée par la cupidité (on peut remplacer le c par st dans ce dernier mot.

08 sept. 2017

L'an dernier , au Marin , pour ma première saison cyclonique , j'ai interrogé les locaux , la réponse la plus courante était que " la plupart des gens du Marin n'ont pas vu de cyclone sur la zone depuis au moins dix ans " . Bon , j'ai attaché mon bateau au quai de la marina , dégrée les voiles , lié les pare battages entre eux puis je suis parti en métropole , pas complètement tranquille . Matthew s'est formé juste aprés la Martinique et mes voisins , des pro qui travaillaient sur place m'ont rapporté des rafales à 45 nds . Peu aprés ,Matthew à dévasté Haïti , Cuba .
Cette année , tout en naviguant vers le Sud , en Colombie , je me suis éloigné mais surveille chaque jour la fréquence et les trajectoires et j'en ai déduit que les cyclones , ça frappe ou ça veut , et que la force et les prévisions ne permettent pas de laisser le bateau au sec sauf à être dans le dans le sud ou d'être suicidaire .
Vivre dans ces zones est possible mais il faut une politique adaptée .
La belle maison au bord de l'eau , tu oublies .
Les grandes ouvertures avec les beaux voilages , tu oublies , regardez à quoi ressemble une maison para cyclonique .
Le tôit en tôle de couleur , ambiance créole , tu oublies .
Le bateau sur corps mort devant ta plage , tu oublies .
Etc. Etc . Etc ........;
C'est toute une économie qui est parterre à St Martin , les batîments en dur sont dévastés , les quais et marinas dévastés et tous les petites entreprises sont parterres , j'espère qu'ils vont se relever , mais , s'ils reconstruisent de la même façon , cela recommencera et là je n'aurait plus de compassion . Le shipchandler dont le magasin donnait sur le canal du marigot , doit être détruit , ainsi que la voilerie Incidence dont les fenêtres donnaient sur la mer au même endroit . Une pensée pour mon copain Patrick , sa femme et son fils , il a su mettre son bateau à l'abri , au marin . Les antilles française doivent être aidées , mais il est nécessaires que le gouvernement et les autorités locales remettent les îles en ordre dans le respect de la précaution . J'ai entendu un élu local qui demandait que les lignes de courant soit enterrées , Ok , mais qui est prêt à payer , à St Barth chacun pour soit , Johnny peut peut être se payer sa ligne enterrée , mais le pauvre bougre qui habite dans le quartier du Gouverneur , comment vont ils payer ? Et je ne parle pas de St Martin encore plus riche et pauvre . Balkany ou Trump peuvent se la payer , mais le pauvre bougre non .
Petite anecdote ; Carenantilles est devenu le plus gros centre de stockage à terre des antilles , ils devaient faire des fosses pour enterrer les quillards , puis pour des raisons inconnues ( certainement le coût de l'investissement sûrement ) ils ont bétonné l'aire et les bateaux sont calés avec des bers " faits à la maison " diamètre 5 cm . Rèsultat , le gars qui laisse son bateau là , il n'est pas sûr de le retrouver à la fin de la saison cyclonique .
En conclusion : faut pas jouer avec le risque , surtout devant les éléments aussi puissant . Le risque zéro n'existe pas .

09 sept. 2017

Saint Martin partie française :
1962 : 4.000 résidents
1982 : 8.000 résidents
2014 : 35.000 résidents (français hors immigrés illégaux haitiens)

hors touristes bien sûr

Cherchez l'erreur

CaptainRV

09 sept. 2017

L'erreur est d'avoir donner des statuts en or massif ( détaxe , avantages fiscaux etc ... ) pour encourager l'investissement touristique . Sauf que le raisonnement capitalistique allant au bout du bout , les locaux n'en profitent que trés peu .
Aprés , ils vont faire appel à la solidarité nationale tout en demandant l'indépendance . Va comprendre , ou plutôt , j'ai compris .

09 sept. 2017

Se complaire dans le passé ( ici colonial ) pour jouer les victimes quand on n'a jamais connu ce passé , c'est une façon commode de s'extraire de ses propres insuffisances d'aujourd'hui . Exactement la situation actuelle de nos amis des DOM TOM , tout est à construire , ensemble , mais raisonnablement .

09 sept. 2017

C'est vraiment le genre de réflexion d'un gars qui ne connaît pas vraiment les Antilles. (Normal l'an dernier était ta première saison) mais sans trop vouloir te contredire la belle maison au bord de l'eau c'est plutôt aux Vierges ou dans les ex britanniques que tu la rencontre (et quelques fois même très très belle) dans les DOM il y a aussi la loi littorale.
De belles maisons coloniales avec de grandes ouvertures et de beaux voilages sont visibles en Martinique (comme ailleurs dans la Caraïbes et presque toutes plus de 2 siècles d'existence.
Dans ma rue presque toutes les maisons ont une toiture de couleur avec de jolies frises qui courent le long des galeries, mais elles ont presque toutes en dessous une dalle de béton. Et bien sûr les bateaux pas loin des plages sur un corps mort sont nombreux mais personne ne t'oblige de les y laisser lors du passage d'un cyclone.

Pour revenir à St Martin pendant des dizaines d'années la partie française était critiquée. Elle était vraiment à la ramasse à côté de la partie hollandaise qui eux savaient y faire, duty-frre shops casinos, bon business. Tous les touristes américains se précipitaient dans front street acheter des trucs HT.
Et puis le vent à tourné (ce que montre les stats de CaptainRV) d'une part la partie française a cessée de vouloir ressembler à Philipsburg et en devenant elle-même un petit coin de France sous les tropiques et d'autre part les duty free shops et autres casinos sont maintenant à bord des paquebots.
Tout ça pour dire que sans trop d'aide et pas plus de subventions qu'ailleurs Marigot s'est joliment développée que le niveau de vie moyen de la population a fortement augmenté (hors immigration) et que la vie côté français était devenue plus sympa que du côté hollandais (pas difficile).
Depuis déjà pas mal de temps aussi bien à St Barth qu'a St Martin une majorité de gens souhaiteraient l'indépendance (tout à fait jouable style Bermudes ou Bahamas) donc tes dernières remarques tombent un peu à plat

Enfin juste Carenantilles est le plus gros centre de stockage des Antilles .... françaises, va à Grenade c'est bien plus grand (en surface)

09 sept. 2017

pourquoi pas une obligation de construire les maisons et batiments en fonction de cette zone a cyclone , c est pas le premier et certainement pas le dernier sur cette ile , j ai l impression puisque cette une zone a défisc que l on a vite fait des batiments maisons et hotel , je suis allé a St Martin en voilier et a l hotel , d ailleurs 2 fois a l hotel et deux fois on m a volé dans na chambre

09 sept. 2017

a priori non donc les normes sont pas bonne

09 sept. 2017

permi de construire a st martin ?
qui te demande un permi de construire....?l'administration fiscale ne connait pas sa base d'imposition ...

( alors que bizarrement en Guyane c'est le truc le plus securisé..)

09 sept. 2017

Mais il y a des normes aussi bien anti-sismique qu'anti-cyclonique et c'est vérifié lors du permis de construire. Mais quand tu as un tremblement de terre/cyclone majeur tu crois que cela suffit ?

10 sept. 2017

article de juin capital

www.capital.fr[...]1233910

09 sept. 2017

Un constat:A Tortula, les pontons de la base Sunsail dont vous avez tous vu les photos n'étaient pas maintenu par des pieux.

Comment peut on laisser des dizaines da catamarans dans une zone à cyclone?

A Granville, St Malo, Roscoff et surement ailleurs, les pontons des ports de plaisance sont maintenus avec des pieux. Pourquoi pas là bas?

09 sept. 2017

je suis pas architecte , mais on doit pouvoir construire des maisons arrondies en ciment , un systéme de fenétre avec volet acier , solidement ancré dans le sol , on doit pouvoir faire qq chose de sympa sans ressembler a un blockhaus de la guerre

09 sept. 2017

bien sur les maison forme créole c est mignon , mais il va falloir qu il cogite sérieux sur les prochaines construction , qui va payer pour un ensemble de construction défiscaliser

09 sept. 2017

une maison bulle? (façon tente Quechua?)
la1ere.francetvinfo.fr[...]40.html

09 sept. 201709 sept. 2017

Concernant les bases de loc.

je dirais même comment peut on laisser faire ça ?
je n'arrive pas a déterminer laquelle des 2 photos est la plus horrible.
Est ce bien sain de laisser de transformer ainsi des endroits naturels en parking de "supermarché" ?

09 sept. 2017

La 2° photo est le résultat de l'aberration de la 1°.

09 sept. 2017

En voyant ça on pourrait titrer :'' chronique d'un carnage annoncé'' .
Et je rejoins cette fois l'analyse de gradlon sur l'autre fil sur l'irresponsabilité dans la gestion des flottes .
D'un autre coté ,matériellement difficile de bouger tout cette masse ,les pitaines ont du ripper sous d'autre cieux. A moins que le big boss ne les descendent un par un .. La réactivité a une valeur essentielle , mais chacun n'est pas placé devant la même équation .

11 sept. 2017

Je trouve la première la plus horrible.
Et ces bateaux n'ont-ils pas une clim, qui est un facteur important du réchauffement de la Planète?

09 sept. 2017

bjr

sur St Martin ,le souci est la gouvernance de cette ile et le choix de développement ..quand cette gouvernance aura ete eclaircie apres tu pourras construire ou reconstruire .
en attendant , à part mettre des cierges , seule une poignée s'en sortira dans une ile ou les pertes sont nationalisées et les rentes partagées par une poignée .

10 sept. 2017

Mais c'est le principe même du capitalisme social-libéral: privatiser les gains, mutualiser les pertes.
C'est ce qui permet de comprendre l'essentiel des dysfonctionnements en métropole.

10 sept. 2017

oui ..mais rien avoir avec ce quel'on connait en metropole

09 sept. 2017

Fiscalité St Martin ST Barthélémy
La loi organique no 2007-223 du 21 février 200718 a confié à chacune des deux collectivités une compétence fiscale : « Ainsi, les articles LO 6214-3 et LO 6314-3 du code général des collectivités territoriales disposent pour Saint-Barthélemy et Saint-Martin que chacune de ces deux collectivités fixe les règles applicables en matière d’impôts, droits et taxes. Dans ce cadre, Saint-Barthélemy et Saint-Martin ont mis en place des régimes fiscaux distincts de la métropole. Le bénéficiaire des impositions du territoire n’est plus l’État mais la collectivité d’outre-mer elle-même »

Bon alors, aux beaux jours, elles font quoi les cigales??? Elles comptent sur les fourmis métropolitaines.... lorsque la bise sera venue.

09 sept. 201709 sept. 2017

Lâchez les donc les cigales, Paul de La Mare s'est gravement trompé à leur sujet quand il écrivît sa Fable, si elles étaient telles qu'il les décrit, il n'aurait point pu les connaître, car l'espèce aurait disparu fort longtemps avant sa naissance… ( dès la fin de la première génération en fait?)

11 sept. 2017

Des impôts ? dans les Iles ? :oups:

09 sept. 201709 sept. 2017
09 sept. 2017

Ce que je veux dire c'est que les responsables locaux naviguent vraiment à courte vue, rien n'est prévu pour protéger et prendre soin des plus démunis alors que les cyclones sont quasi annuels les infrastructures sont nullissimes, ou vont les impôts et qui en paie... tous les plus argentés au prorata? :oups:

09 sept. 2017

Mais les fourmis finissent toujours par payer, heureusement.

09 sept. 2017

Tous ces débats sur les constructions aux/hors normes semblent ne pas tenir compte d'un élément: le coût.
Les gens qui se font construire une maison ne sont pas forcément riches, et une maison à l'abri de tout n'existe pas, sauf à construire un blauckhaus, peut-être invivable.
Un toit en tôle coûte moins cher qu'un toit en ciment, et si vous regardez les photos de st. Bart vous constaterez que beaucoup ont résisté. Les fenêtres explosent, les volets en ferraille gonflent comme des ballons(là j'exagère un peu...) Le choix de vivre aux Antilles lorsque c'est un choix, implique d'assumer le risque cyclonique. Sans tomber dans la préparation style survivaliste, il y a certainement des choses à faire au niveau individuel et collectif. Rien ne sert de te faire un toit solide si le voisin met son frigo dehors avant le cyclone(vient d'être cité par une victime).
Quand aux bateaux, je ne vois pas ce que l'on peut faire. Je suis planqué derrière une mangrove, que les vagues submergeront facilement, même si elles sont freinées, et une hausse du niveau des eaux décrochera toutes les ancres, sauf à être mouillé très très long, ce qui est impossible vu le nombre de bateaux venant s'abriter. Et le premier qui décroche enmène tout le monde dans une fatale promenade. Et, enfin, si le mouillage, où les cocotiers tiennent, les taquets, guindeaux, rails de fargue, et autres lâcheront. Imaginez-vous des rafales à 360km/h?
Moi pas du tout, et je ne reste pas dans le bateau dans ces conditions.
Et j'ai bien vu ici, lorsque l'alerte est confirmée, tout le monde commence à affluer vers les zone à moindre risque(!) et je m'apperçois au quotidien que c'est du grand n'importe quoi: les gars balancent leur ancre n'importe où, n'importe comment, et peu sont ceux qui plongent vérifier leur mouillage même par 4m de fond.
J'ai un gars mouillé devant moi, qui viendra droit sur moi si le vent forci, je suis allé voir son ancre, posée sur le coté avec un tas de chaine...Il a mouillé, laissé le bateau culer tout seul et balancé 15m de plus, a pris son annexe et est parti à terre. On fait quoi maintenant? On attend car rien ne sert de prévenir, chacun est tellement sur de soi...

09 sept. 2017

Il faut accepter de tout perdre ... mais se donner le max de chance , le 100 % de sécurité n excite pas .
Un bateau peut se deplacer en fonction des événements , les maison construitent avec de large baie , un toit immense au dessus de la terrasse a l Antillaise , fo pas s étonner que ça foute le camps dans un cyclone

10 sept. 2017

je suis pas sur St Martin , aucune idee

09 sept. 2017

bonjour Catana , je cherche a savoir si la voilerie incidence étais tj en activité a st martin il y a qq mois avec patrick et sonia , je n ai depuis plusieurs mois aucune nouvelle d eux ,merci

09 sept. 2017

Il ne faut pas oublier le caractère méga exceptionnel et totalement destructeur de ce phénomène ,de part sa puissance enorme et sa trajectoire sur les iles . D'autres ouragans moins puissants ont aussi fait d’énormes dégâts ,a cause de cette même trajectoire . On a vu le résultat en comparant les dégâts sur la Guadeloupe et ceux sur les îles avalées par la proximité du centre .

09 sept. 2017

Tout se calcule et tout se construit. Tous les blindages et ancrages provisoires contre le vent sont imaginables.
Ce n'est que du beton, des pieux d'ancrage et des structures bois ou metalliques.
Il faut juste le vouloir et payer la note aussi bien pour les maisons que pour les bers et les voiliers dessus.

10 sept. 201710 sept. 2017

Des maisons anticycloniques, belles de surcroit, existent, et j'imagine que l'on pourrait peut-être s'inspirer de ce concept.
immobilier.lefigaro.fr[...]ddb3af/
PS- Si y a des amateurs elle est à vendre 1 million de dollars...

09 sept. 2017

Oui bien sûr, il faut juste vouloir habiter dans un élément du mur de l'atlantique plutôt que dans une jolie maison créole.

Maintenant il faut relativiser un peu, dans les îles du nord c'est vrai que l'on est un peu trop sur leur chemin mais en Martinique en 70 ans il n'y a eu "que" 3 cyclones directs (63 Edith, 79 David et 07 Dean) les autres étaient soit indirects soit tempête.
Donc on doit pouvoir prendre le risque.

09 sept. 2017

Justement Bruno972 , ce n'est pas parce que ce n'est pas arrivé que cela ne va pas arriver . Construit donc ta jolie maison créole , et quand cela arrivera , et cela arrivera forcément , tu pleureras ton bien . La raison doit prendre le dessus , limiter le tourisme raisonnablement , construire solide , esthétiquement , écologiquement puis gérer intelligemment. Les stats donnent un cyclone tous les 10 ans en Martinique , on y est depuis Le dernier en 2007.
Qui mise une piece ou laisse son bateau La Bas , les assurances pour ce qui les regarde nous disent non .

12 sept. 2017

J'ai oui dire que la maison de Hemingway à Key West était toujours entière et debout depuis plus de 100 ans, malgré les cyclones, dont Irma, qui sont passés par là. Qualité de construction, semble-t-il.

Egalement entendu que la gendarmerie de St Martin avait été pillée et les armes et gilets pare balle volés!!!! Un comble. Les gendarmes ne sont pas capables de se défendre? Que faisaient-ils?

13 sept. 2017
09 sept. 2017

A condition qu'on trouve des Cies d'assurance qui veuillent bien assurer nos bateaux. Ca devient de plus en plus difficile et les primes ont déjà explosé ces dernières années.

Et puis, bunker ou maison créole, je me demande si la meilleure solution n'est pas de revenir à la case avec à côté un bon garage en dur style bunker.
Le style Barbuda pour ceux qui connaissent. Leur pb est qu'ils n'avaient pas prévu le garage...

CaptainRV

09 sept. 2017

Je n'ai pas lu chacun des posts (je m'en excuse), mais je crois avoir compris l'esprit du sujet.
Oh, on habite dans une zone à cyclones, alors faut bien s'y attendre. Ben oui, tout le monde s'y attend. Sauf qu'on leur avait dit qu'un C5, de leur vivant, c'est pas possible au vu des probabilités... ah merdre... Pas de chance...
Ca fait environ 10 ans que je dis que la côte Sud Atlantique aura elle aussi sa saison des cyclones. Tout le monde s'est toujours gentiment foutu de ma tronche. Après tout, suis pas ingénieur météo, z'ont probablement raison. Je ne suis qu'un pauvre gland qui se contente d'observer et d'essayer de comprendre ce que la nature autour de lui lui raconte, enfin, essaie de lui raconter, pour peu qu'il veuille écouter...
A la fin du mois d'août (de cette année, oui...), je suis allé mettre mes cannes au large de Montalivet (environ 12 Milles de la côte), et à mon grand effarement, j'ai vu une eau à 22 degrés. Certes, en surface, mais c'est quand même carrément pas normal.
Pour qui comprend les bases de la création de phénomènes météorologiques, on voit bien qu'il y a un truc qui colle pas. Si on approfondit un peu, on se rend vite compte que d'ici la moitié de pas longtemps, tous les paramètres seront réunis pour la formation de trucs qu'on n'a pas envie de voir chez nous, et pourtant...
Un jour, tout le monde sera surpris, parce qu'on ne saura plus prévoir, même avec les meilleurs supercalculateurs.
Malgré tout, bon vent et mer belle à tous.

09 sept. 2017

On regardera les statistiques à la fin de l'année pour savoir si finalement 2017 a été une année exceptionnelle en nombre de cyclones.
En intensité, on a déjà la réponse.

En 2016, l'eau de la mer était déjà fort chaude par rapport à d'habitude. Voir par exemple les invasions récurrentes de sargasses dans nos régions, phénomène nouveau.
Mais, grâce à cette eau chaude, dès que les dépressions quittaient le Cap Vert, elles montaient très au nord, épargnant nos iles.

Sauf qu'en 2017, on a déjà eu 2 cyclones au sud de la Martinique ( je compte Harvey qui est passé ici comme dépression).

Irma est à mon avis l'exception qui confirme la règle, les cyclones auraient tendance à monter plus nord avec le réchauffement climatique. J'attends l'avis des météorologues sur cette hypothèse.

La vraie question est :
Les règles sont-elles en train de changer avec de nouvelles règles ou ces phénomènes seront-ils de plus en plus erratiques ?

CaptainRV

10 sept. 2017

Je pense que pour faire des stats il faut du recul et là on n'en a pas, quant à la stats donné par safioran que j'ai déjà entendue 100 fois c'est digne de radio ponton car comme je l'ai dit depuis 1963 il y en a eu 3.

Je me souviens d'une photo satellite de Meteo France qui était particulièrement impressionnante elle montrait un océan Atlantique avec 5 cyclones simultanés, incroyable et c'était en 2010. Je crois bien que c'est cette même année que toutes les lettres de l'alphabet jusqu'au Z ont été utilisées. Mais aucun n'est passé sur la Martinique, on est donc malgré tout un peu plus épargnés que d'autres.

Mais d'après la NOAA c'était déjà arrivé dans les années 60. Les conclusions sont difficiles.
... le vent se lève, il faut tenter de vivre.

10 sept. 2017

Si j'étais la compagnie d'assurance de la base de loc sunsail je ne rembourserais pas! INADMISSIBLE!

Moi qui part pour une transat en janvier avec mon bateau je me demande si je ne dois pas donner une autre tournure à mon voyage. Y aller pour aider ok, suis infirmier en plus, mais Quid de la possibilité de mouiller facilement? J'ai peur des débris, des fonds ensablés, etc.
Je pourrais apporter du matos médical mais je pense pas que ce soit le plus utile au moment où j'arriverai fin janvier

:doc:

C'est un peu le boxon dans ma tête quant à la tournure de mon voyage. Surtout qu'on ne parle même pas de Haïti par exemple....

Quant à la question initiale, j'espère que Catana ne met pas tout le monde dans le même sac! Cette question posée à un habitant lui vaudra à mon avis une volée de bois vert...

10 sept. 2017

@funnywave
Puisque tu évoque Haïti, il me semble que cette île a plus besoin de gens comme toi, même en dehors de tout événement cyclonique,que St martin ou St barth qui bénéficient de l'aide d'un pays riche et structuré, et qui vont certainement être arrosées de pognon par celui-ci. En écrivant ceci je ne cherche pas bien évidemment à minimiser les dommages subies par ces deux îles, mais bon dans trois ans ce sera de l'histoire ancienne, alors qu'Haïti malheureusement sera toujours dans la même merde.

10 sept. 201710 sept. 2017

@funnywave t inquiéte pas , la France va envoyer par tonne le matoss médical nécessaire

11 sept. 2017

Ils ont besoin de tt!
Sera tu la bas en février prochain? Que conseilles tu? Y aller avec du matos, simplement nos mains et bonnes volontés ou alors passer notre chemin et oublier les Antilles (dans le sens où cela ferait 2 personnes de plus à accueillir dans un coin où tout va manquer pour ceux qui y vivent?!). Franchement je ne sais plus quoi penser.
Mon départ approche. ..

10 sept. 2017

J'approuve Funniwave: A Tortula, ils n'avaient pas imaginés que le vent puisse venir du sud. Les pontons de la base Sunsail dont vous avez tous vu les photos, les pontons n'étaient même pas maintenu par des pieux.
Comment peut on laisser des dizaines de catamarans dans une zone à cyclone?
A Granville, St Malo, Roscoff et surement ailleurs, les pontons des ports de plaisance sont maintenus avec des pieux. Pourquoi pas là bas?

10 sept. 2017

J ai fait pas mal de transat ( 10 ) transpac ( 2 ) et a bord j ai tj de quoi manger pour un mois et 3 semaines d eau , tu vie en lieu cyclonique , tu devrais avoir pareil , que tu remplaces dès que tu prends une bouteille d eau ou une boite de conserve ! J ai aussi un tel Sat. pourquoi les maries et les gendarmeries n ont rien , il y a tj des bateaux militaires aux Antilles , une fois le cyclone passé , le bateau arrive et nettoie de suite la piste d aeroport et fait un couvre feux

10 sept. 2017

une arme à bord ?
tu aurais les couilles pour tirer le premier sans réfléchir?
si oui, t'es soit courageux, soit con…
si non, celui d'en face, lui, ne prendras pas le temps de la réflexion, et t'aura beau avoir un 357, un AK47, ou ce que tu veux, t'es mort…

(réflexion personnelle d'un anti-militariste qui a quelques potes militaires, quelques potes un peu pas nets, et 3 neurones encore en état de fonctionnement…)

13 sept. 2017

T'as pas dû bien me lire, tirer en second face à un gars déterminé, tu n'en aura tout simplement pas l'occasion… puisqu'il t'aura descendu

14 sept. 2017

Irma est une catastrophe naturelle, le crime organisé qui en profite est un scandale et une catastrophe man-made bien plus catastrophique et traumatisante au long cours.

J'aimerais simplement savoir:
- Qui sont ces bandits armés à Saint-Martin ?
-D'où viennent-ils, depuis quand sur l'île ?
-Quel est leur degré d'organisation et sa nature ?
- Pourquoi sont-ils tolérés sur l'île ? Par manque de couilles et de milices peut-être, vu l'absence de forces de l'ordre compétentes ?
-Ou crois-tu que le fénomène va s'arranger miraculeusement tout seul ?

14 sept. 2017

L'Ile de St Martin a toujours été peu sure. En se baladant à Marigot de plein jour on peut se faire tirer ses bijoux, son téléphone son appareil photos. La nuit il était prohibé de s'y promener. La pauvreté et l'insuffisance de moyens de sécurité ont provoqués cette situation. C'était avant IRMA l'un de ses gros pb.

10 sept. 2017

Si t'as des calories à bord, mieux est-il d'avoir une arme à bord, surtout à St.Martin, ou regne l'anarchie (d'origine haïtienne ?) actuellement. Le militaire ne sert qu'à t'ensevelir, proprement.

10 sept. 2017

Les cagoulés ont tous une arme, je ne tirerais qu'en second, après due réflexion.
Moi, j'ai les couilles,... de ne défendre que mois-même. Une collectivité a besoin de discipline pour fonctionner, donc les milices .C'est la réalité.

13 sept. 2017

ben pourquoi ?
dans les western le héros il tire toujours en second, et le méchant il meurt à chaque fois ... :heu:
plus sérieusement en deux posts tu nous as sorti un sacré florilège simplex :
- l'anarchie d'origine haitienne
- je tire en second ... après réflexion (elle est terrible celle-là ^^)
- j'ai les couilles ...
- les milices !
t'as pas la même moustache que charles bronson des fois ?

14 sept. 2017

Le crime n'est pas "organisé". Ce sont de petits malfratsq. Bien que l'ile soit pauvre, elle est relativement riche par rapport à Haïti par exemple. La moitié de l'immigration vient d'Haïti.
Souvent sans papiers.
Depuis très longtemps, les habitants en villa ont des barreaux à toutes leurs fenêtres du rez-de-chaussée.

Et faire respecter la loi est fort difficile. Ces malfrats font un cambriolage, et en moins de 5-10 mn traversent la frontière et se retrouvent en zone néerlandaise. La police fse s'arrête à la frontière et les regarde filer.

CaptainRV

14 sept. 2017

Bon d'accord, si, selon ton analyse, être politiquement correct me coûte la vie, je la laisse tomber et préfère l'option "courageux".

11 sept. 2017

Je suis curieux de savoir si il va y avoir dédommagement ou pas! Cette histoire m'a foutu en rogne! Quelle incompétence c'est clairement du foutage de gueule. ..
Pas un centime pour sunsail !

11 sept. 2017

"Ils n'avaient pas imaginé"...
Pourtant ils en ont connu des cyclones passant à leur Sud!
Comme ceux qui passent d'abord sur la Martinique ou plus au Sud!

11 sept. 2017

La tornade de 1987 a détruit la marina de Concarneau: les pontons et les bateaux qui y étaient amarrés se sont retrouvés échoués sous les remparts.
Les pontons étaient amarrés par des chaines et corps-morts.
Il a été reconstruit à l'IDENTIQUE :bravo:
En Bretagne hein! pas aux Antilles.......
La Trinité qui avait subi le même genre de dégâts a reconstruit avec des pontons amarrés à des pieux .

12 sept. 2017

C'est exact!
à La Rochelle, il y a bien eu en 99 deux pontons qui sont partis, bien que sur pieux...

12 sept. 2017

J'ai entendu dire que l'installation de pieux à Concarneau avait été interdite pour ne pas dénaturer le paysage (vue sur la ville close).

12 sept. 201712 sept. 2017

Il me semble que les pontons sont sortis des pieux. D'ou leur rallongement depuis.

12 sept. 2017

Mon ponton a été coupé en morceaux à La Rochelle en 99 mais le voisin, pourtant plus long, n'a pas souffert : il avait été refait récemment.
Pour Xynthia l'inverse : le voisin a bougé mais le mien qui avait été refait après 99 est resté en place (déformé seulement aux endroits où les pieux étaient trop courts comme la plupart des pontons).
Vétusté ou manque d'entretien ?

14 sept. 2017

@viking
Ou veux tu mettre les catas de Sunsail ?
De plus aux vierges ce sont plus de cent catas. C'est une base énorme comme je n'en connais pas d'autres. Elle est assez bien protégé sauf des vent de Sud.
Mais ne te fais pas de soucis Sunsail est assuré.

14 sept. 2017

Je sais seulement que depuis 1987, en métropole, les pontons des ports de plaisance sont munis de pieux. Cela n'aurait peut être pas suffit.

Je serais assureur je ne me battrais pas pour assurer la flotte Sunsail s'ils ne prenaient pas des dispositions drastiques.

10 sept. 2017

Paradoxalement, c'est l'aéroport de Grand Case côté français , avec ses baraques dignes de Saint Exupéry, qui a fonctionné dès le lendemain. Il ne peut accueillir que des avions à hélices de 20 à 30 places, alors que Juilana, côté hollandais avec son aérogare digne d'Orly ou Roissy a vu sa tour de contrôle détruite et ne redémarre lentement que 3/4 jours après.

CaptainRV

10 sept. 2017

:whaou: :coucou: :bravo:

11 sept. 2017

Je crois qu'on ne peut faire aucun reproche aux services de météo. NOAA, NHC et météo France ont donné des informations très fiables dans les 48 h avant au niveau de la trajectoire..
Irma se dirigeait droit sur la Martinique et ils anticipaient un virage de 20 à 30 degrés vers le nord 24 h avant son arrivée.
C'est ce qui s'est effectivement passê, et on attendait tous ce virage avec grande impatience.
Il était alors en catégorie 3.
On ne savait pas s'il passerait sur la Guadeloupe, ou plus au nord.

Ce que la météo n'avait pas prévu, c'est qu'il forcerait en catégorie 5 et qu'il serait le cyclone le plus violent jamais mesuré.

C'est pourquoi jeter la pierre après coup est facile, personne n'avait prévu une telle catastrophe.
Et je n'ose imaginer les dégâts s'il etait passé sur la Guadeloupe ou la Martinique.

CaptainRV

11 sept. 2017

Qui connait le régime fiscal de St Martin et de St Barth ??

12 sept. 2017

@flora le statut de port franc est bien plus ancien que ça. Cette ile tres pauvre a bénéficié de ce statut je ne sais plus quand exactement, peut etre 1962 ? A verifier. En 2007 elle s'est détachée de la Guadeloupe et bénéficie d'un statut special qui lui donne plus d'autonomie. C'est depuis la mise en oeuvre du port franc et du choix fait du tourisme de luxe que cette Ile a prospéré. Un spectaculaire retournement de situation. De très pauvre descendants de Bretons sont devenus riches.
Mais attention la fiscalité trés douce concerne les revenus aquis sur place. Un retraité exagonal qui décide de passer ses vieux jours ?à bas doit payer l'IR.
Ceux qui vivent là bas ne sont pas des fraudeurs comme j'ai pu le dire dans l'article cité.
Les dégâts sur St Barth sont bien réels mais sans aucune mesure avec ceux de St Martin pour au moins la raison que les villas y sont plus solides. Attention aussi aux fakenews qui circulent. L'Eden roc qui devait être rasé semble endommagé mais pas detruit.

11 sept. 2017

St Barth a un régime spécial depuis 2007...
.
www.huffingtonpost.fr[...]200273/

11 sept. 2017

à la demande des populations locales en général, l'état a délégué beaucoup d'autonomie et de pouvoirs aux collectivités locales (aux petits potentats locaux dans certains cas), et quand ça va mal le réflexe est de suite de crier au secours l'Etat !

11 sept. 2017

St Martin (et St Barth encore moins) ne coûte pas trop cher à l'état.

www.capital.fr[...]1233910

Ce sont plutôt des territoires abandonnés. On n'y paie pas d'impôts (sur le revenu) mais d'un autre côté on ne profite pas des mêmes avantages que les habitants de l'hexagone.

12 sept. 2017

ST Martin et St Barth sont très différentes. L'une est pauvre et abandonnée depuis longtemps y compris par le tourisme l'autre est riche et s'en sort très bien.
ST Martin etait loin d'un paradis. ?'insécurité, la misère et un tourisme en berne depuis le debut des années 2000 caracterisent cette Ile pas très belle. Les Hollandais ont investis mais en dénaturant l'autre partie de l'ile, en betonnant des casinos et des énormes hôtels et avec le développement de la vente de produits detaxes aux croisièristes.

11 sept. 201711 sept. 2017

Un truc entendu ce matin à la télé.
Peu d'assurés sur ces îles sinistrées, donc la solidarité nationale DEVRA jouer.

Info ou intox?

Mais je l'aurais saumâtre de devoir payer pour des inconséquents qui ne respectent pas les règles qui nous sont imposées.

12 sept. 2017

Très peu de maisons sont assurées. Qui plus est ce sont les plus solides qui le plus souvent le sont.
La nation sera bien obligée par solidarité de financer comme partout ou il y a une catastrophe et c'est bien normal. Mais ce sera une aide et pas le jackpot et qui plus est l'état comme toujours ne se precipitera pour verser l'argent.....!

12 sept. 2017

C est pareil en gaudeloupe avec des voitures , maisons non assurees .

12 sept. 2017

je vais être le méchant mais bon.....

  • pourquoi une ile est elle abandonnée par le tourisme?

  • pourquoi la solidarité devrait jouer si pas assuré ? dans ce cas cela devrait également être le cas en métropole et on oublie nos assurances

  • pas d'impôts donc moins de services, ok c'est la raison pour laquelle la PLUPART j ai pas dis tous, vont la bas

  • On sait que ce sont des zones cycloniques ..... pourquoi construit t'on comme cela dans ce cas?

Par contre cela reste une catastrophe naturelle, et ou est l'état? même avec touts les questions posées dans ce post, l'état se doit d'assurer eau vivres et surtout sécurité

voila mon avis, même si j'en suis certains beaucoup vont hurler contre mon post

12 sept. 2017

St Martin est abandonné par le tourisme par un mouvement qui a touché la Martinique et la Guadeloupe. Suite à des grèves qui ont servis de déclencheur, de grands Hôtels et de mois grands ont fermé ou ont été vendus. Par exemple les trois Méridiens de Guadeloupe (vendu), Martiniqu(démoli) St Martin (vendu). Mais en fait, les investisseurs ont surtout pensé que leurs installations qui n'étaient plus au bon niveau de qualité, nécessitaient des investissements et ils ont préféré investir à St Domingue en Floride ou ailleurs. A l'Anse Marcel seul l'ancien Méridien, reste en activité. Les trois ou quatre autres sont devenus des appartements privés.
Néanmoins à St Martin depuis quelques années le tourisme reprenait un peu. Mais avec de gros handicaps. Mais par exemple Marigot a perdu beaucoup de son attrait et n'est pas sur.
La fiscalité à St Martin n'est pas particulièrement attractive et la vie est très chère.
Encore une fois ne pas mélanger St Martin et St Barth cela n'a rien à voir sinon qu'ils ont à côté.
Quand à St Barth c'est faux de penser que les gens vont là bas à cause uniquement de la fiscalité. La douceur fiscale concerne les gains réalisés à St Barth. C'est un repère de gens aisés qui aiment vivre ensemble dans un lieu très beau fait pour eux. Un territoire Antillais curieux car les noirs sont partis à l'abolition de l'esclavage et de ce fait aujourd'hui peuplé de blancs. Un lieu ou les riches se réunissent un peu comme à Moustique ou une partie de St Martin ou se sont installés aussi de nombreuses personnes fortunées ...comme un certain maire de Levallois et son ancienne villa Pamplemousse.
Ces iles ne coûtent pas à la France ce qui n'est pas le cas d'autres Iles moins éloignées...
La solidarité est bien entendu nécessaire car de plus nous portons une responsabilité dans l'abandon, dans le non respect des règlements, dans la violence.
Pourquoi construit on comme ça là bas. Parce que les gens y sont pauvres et parce que l'état ne s'est pas soucié d'imposer des normes anti cycloniques adaptées. Les belles villas construites en dur, rassurez vous n'ont pas subit de gros dégâts.

12 sept. 2017

il est vrai que dans les Iles Martinique, Guadeloupe ou la Guyane , si tu as ta chambre d hôtel a 18 h : tu dois être content , si tu râles le staff te dis : je ne dis rien, sinon ce sera pire !

:heu: :oups: :mdr:

12 sept. 2017

"les noirs sont partis à l'abolition de l'esclavage et de ce fait aujourd'hui peuplé de blancs"

Tu ne peux pas dire un trucs pareil ! C'est complètement faux. Non pas que le population ne soit pas très majoritairement blanche mais il n'y a pratiquement jamais eue de population noire, un peu comme aux Saintes pour la bonne et simple raison qu'il n'y a pas de canne !! La traite c'est les champs de canne.

Malgré tout je suis assez d'accord avec ton analyse surtout concernant St Martin mais depuis qques années il y avait un rattrapage assez net de la partie française.
Philipsburg devenait très moche et sale et très loin de sa période de "gloire" des années 80.

Les paquebots avaient très nettement diminués, casinos et duty free shops sont à bord donc pourquoi aller à terre ?

13 sept. 2017

Tres juste :historiquement, iles sans eau ( Les saintes, Saint Barth), = iles sans canne = iles sans esclaves.

13 sept. 2017

Si si. En 1846, 500 esclaves.pour 2.600 habitants. Il n'y a pas que la canne, il y a tous les domestiques.
Et l'ile a une histoire différente de St Martin, elle était suédoise depuis le début des années 1800, et l'esclavage supprimé en 1846.

www.memoirestbarth.com[...]istoire

Comme quoi, il est intéressant de se pencher sur l'histoire de chacune de ces iles qui, bien que proches, ont un passé fort différent.

CaptainRV

13 sept. 2017

@bruno972 Je n'étais pas là à cette époque ! J'ai lu qu'il y avait des esclaves noirs à St Barth et qu'ils sont partis après 1848.

12 sept. 2017

Ces Iles ne parviennent pas à se débarrasser de l'esclavage, pourtant aboli en 1848...L'antagonisme entre les noirs et les blancs est malheureusement encore très présent et ils ont tendance à croire qu'on les confond avec des esclaves quand on leur demande quelque chose. C'est gênant dans l'hôtellerie et dommage car ces Iles recèlent des trésors naturels et culturels qui pourraient être mieux utilisées pour développer le tourisme.

13 sept. 2017

" ils ont tendance à croire qu'on les confond avec des esclaves quand on leur demande quelque chose." Tellement vrai qu'ils te répondent :" Oui je vais faire ça pour toi" Je vais le faire non pas parce que tu me le demande mais parce que je le veux bien ! je suis libre !

Maintenant le traumatisme a sûrement été grand et il n'est pas si vieux 160 ans

12 sept. 201712 sept. 2017

Hello,
C'est un peu vrai mais il ne faut pas exagérer...
C'est vrai aussi que l'esclavage aboli a été rétabli un moment par la meuf de Bonaparte,la Josephine...
C'est vrai aussi qu'en Martinique les anciens colons, les békés, sont toujours là, sont immensément riches, possèdent une grosse partie de l'agriculture et beaucoup des franchises de grosses boîtes,de supermarchés, etc...
Ca entretien le ressentiment et ces gens là sont craints sur place, pas un cambrioleur n'irait même penser entrer chez eux !
L'exemple de la peur des chiens en général est révélateur d'un passé ou les békés les lâchaient à la poursuite des nègres marrons, qui s'echappaient des plantations pour gagner leur liberté... Pourtant c'était il y a très longtemps mais la crainte est restée...
Souvent les gens les gardent enfermés chez eux pour dissuader les cambrioleurs, ce sont comme en France de pauvres animaux devenus fous, presque toujours attachés.
Il faut essayer de comprendre, et les touristes pressés qui ne disent pas bonjour en rentrant dans les boutiques n'arrangent pas les choses...
Oui je suis d'accord le racisme est pénible, mais en étant poli et avec qques mots de créole le contact se fait sans problème
Le souci c'est comme ici la jeunesse désoeuvrée qui est partie à utiliser les drogues dures maintenant, genre le crack, et tout le monde est dépassé, parents, flics,enseignants...
Je me suis fait, il y a qques années, agresser méchamment avec un cailloux comme arme et des coups de ceinture, à trois contre moi pour me braquer des sous que je n'avais pas un jour que j'avais crevé le vélo en passant à pied à côté de la cité... J'avais vu la main et j'ai pu esquiver en partie le coup et je garde en souvenir une petite cicatrice sur le menton, mais ça n'a pas fait disparaître l'amour que j'ai des gens et de ce pays que j'ai vu se transformer en 40 ans, et pas que dans le mieux !
Je ne dis pas qu'avant c'était mieux mais en 76 quand on y est arrivés c'était beaucoup plus sain, tous les soirs les jeunes faisaient du sport, les gens marchaient s'il n'y avait pas de taxi co, et les jeunes fumaient leur herbe sans emmerder personne.; ça a bien changé depuis...
Je ne connais pas la Guadeloupe mais je pense que les problèmes sont plus ou moins identiques..
Donc, malgré tous ces changements, quand vous rentrez dans une boutique, dites bonjour Monsieur ou Madame, prenez le temps de vivre, soyez capables d'être patient et le visage caché des îles ressortira d'une manière ou d'une autre, il y a des gens charmants et attachants qui valent le détour...cela fera un peu oublier les extrémistes...
Tiembe Red pa moli !
Et
Trop pressé pa ka fait jou' ouve
Qui devine ou connaît ?

13 sept. 2017

70/80% de l'economie en Martinique est detenue par moinde cent familles...békés.

13 sept. 2017

On s'écarte un peu de Saint Martin.

Chaque ile a sa propre histoire.

Par exemple, à l'abolition définitive de l'esclavage en 1848, beaucoup d'anciens esclaves ont quitté Saint Barthélémy qui est maintenant une ile à très grosse majorité blanche.

Egalement, c'est curieux de voir ce fort ressentiment des Martiniquais contre cette pauvre Joséphine, ma proche voisine originaire des Trois Ilets. Sa statue à Fort de France a sa tête coupée depuis de nombreuses années.

Or, si la révolution a aboli l'esclavage dans les iles, cela a été le cas en Guadeloupe et pas en Martinique où l'esclavage a été maintenu pendant toute la Révolution et donc Joséphine n'est en rien responsable du maintien de l'esclavage jusqu'en 1848 en Martinique.

fr.m.wikipedia.org[...]ai_1802

Du coup, la Guadeloupe a un passé beaucoup plus sanglant que la Martinique, Napoléon ayant rétabli l'esclavage en Guadeloupe, ceci a entra?né une révolte populaire et une réaction plus que violente des troupes venues de France pour rétablir l'ordre. Beaucoup de blancs et de métis ont été tués lors de l'insurrection populaire puis ensuite beaucoup de noirs par les soldats de Napoléon. Même si les gens de la rue ne connaissent pas le détail de leur histoire, cela reste dans la mêmoire populaire et le ressentiment contre les blancs est beaucoup plus fort en Guadeloupe.

Pour ceux qui viennent s'installer ici, il est passionnant de découvrir l'histoire de chacune de ces iles et ça permet souvent de mieux comprendre.

La Dominique, Sainte Lucie ou Saint Vincent ont également toutes trois des histoires et même des peuplements différents.

CaptainRV

13 sept. 2017

Je fréquente la Martinique depuis 11 ans, j y vis depuis un peu plus d un an. Je n'ai jamais eu à subir de réflexion ou autre .... J adore la manière de vivre ici. N en déplaise à certains, ça me rappelle mon Alsace natale. Les gens se saluent, discutent, prennent des nouvelles de la famille, entretiennent le bout de rue, trottoir ou route devant chez eux.... Toutes ces choses qui ont disparu dans beaucoup de nos villes ou villages "là-bas"

13 sept. 201713 sept. 2017

@CaptainRV
Le ressentiment à l'égard de Joséphine est du au fait qu' après avoir coupé la tête du bourreau avec sa guillotine (envoyé par les révolutionnaires de France) les békés ont appelés les anglais à la rescousse et la Martinique est devenue anglaise pendant quelque temps échappant donc à la loi révolutionnaire de 1794. En Guadeloupe les békés n'ont pas eu cette chance (c'est pour cela qu'il n'y en a presque pas).
Joséphine est simplement la représentante d'une classe sociale qui a prolongé l'esclavage
Maintenant en Guadeloupe, comme tu le dis, Napoléon (le mari) à rétabli l'esclavage.

13 sept. 2017

Je veux bien, mais c'est en 1793 que la Révolution a aboli l'esclavage, que la Martinique a rejoint l'Angleterre et Joséphine n'avait pas 10 ans.

Et quand Napoléon l'a rétabli en 1802, la Martinique était sous régime anglais.

C'est seulement 20 ans plus tard, en 1814 que la Martinique a rejoint la France.

CapainRV

13 sept. 201713 sept. 2017

4 février 1794 c'est même la première phrase du lien Wikipedia que tu donnes et "Le 6 février 1794, les Anglais entament la conquête militaire de l'île qu’ils terminent le 21 mars 1794." c'est juste un peu plus loin. Quant à la Martinique elle est rendue au traité d'Amiens en mars 1802 soit 8 ans plus tard seulement (toujours ton lien).

Je ne dis pas que Joséphine y est impliquée directement, elle est juste un symbole

13 sept. 2017

Oui, tu as raison, sauf que le traité d'Amiens qui effectivement prévoyait que l'Angleterre rendait la Martinique à la France a été rompu un an plus tard et la Martinique n'est effectivement redevenue française qu'au Traité de Paris en 1814. Va le relire.

Le net de tout ça est que l'esclavage n'a jamais été dans les faits supprimé en Martinique contrairement à la Guadeloupe oû ça a été effectif jusqu'a ce que Napoléon le rétablisse.

Que les guadeloupéens en veillent à tort ou à raison à Jos?phiine, je le comprends, mais les Martiniquais ? Ca reste un mystère pour moi.

J'ai d'ailleurs lu quelque part que ce sont les lobby des colons anglais de Ste Lucie qui voulaient se débarrasser de la concurrence de la canne à sucre martiniquaise et qui ont influencé le Parlement anglais pour qu'on rende la Martinique à la France au Traité de Paris.

Nos iles ont une histoire imbriquée et bien compliquée.

CaptainRV

13 sept. 2017

Non les 2 périodes où la Martinique est anglaise sont 1794 - 1802 puis 1809 - 1814 et comme le hasard est taquin 1809 c'est la séparation de Napoléon et Joséphine et 1814 c'est sa mort.

13 sept. 2017

Bruno, merci de ces précisions. On est d'accord, mais contrairement à la Guadeloupe, l'esclavage n'a pas été aboli à cette période en Martinique et a été maintenu sans discontinuer jusqu'en 1848.

CaptainRV

13 sept. 2017

Josephine n'a été qu'un instrument ds le rétablissement de l'esclavage. Quand a Napoléon l'abolition ou le retablissement de l'esclavage n'était pas sa préoccupation principale. Pour avoir la paix il a cédé a la pression des riches planteurs qui lui predisaient un désastre économique aux Antilles s'il ne retablissait pas. D'ailleurs pour ceux qui connaissent un peu, ça ne vous rappelle pas des pratiques contemporaines ?

13 sept. 2017

J ai entendu a la tv , un habitant disant que la France doit les aider coté finance , et pourquoi ? une aide logistique et humaine oui ( eau nourriture etc .. ) mais sur une ile qui paye pas d impots et rapporte rien a la France ??

13 sept. 2017

Ces impôts et taxes rapportent bien évidemment à la France car ils servent au fonctionnement et au développement de ces Iles qui sont Françaises !

13 sept. 2017

Ne rapporte rien... Réflexion un peu zarbi, non ?

CaptainRV

13 sept. 2017

La loi organique no 2007-223 du 21 février 2007 a confié à chacune des deux collectivités de Saint-Barthélemy et Saint-Martinune compétence fiscale :

« Ainsi, les articles LO 6214-3 et LO 6314-3 du code général des collectivités territoriales disposent pour Saint-Barthélemy et Saint-Martin que chacune de ces deux collectivités fixe les règles applicables en matière d’impôts, droits et taxes.
Dans ce cadre, Saint-Barthélemy et Saint-Martin ont mis en place des régimes fiscaux distincts de la métropole. Le bénéficiaire des impositions du territoire n’est plus l’État mais la collectivité d’outre-mer elle-même »

Je comprend donc que chacune de ces iles dispose d'une indépendance financière. Libre à elles de supprimer certains des avantages fiscaux accordé aux entrepreneurs locaux afin de provisionner les dégats des cyclones qui ne manqueront pas de survenir dans le futur.

13 sept. 201713 sept. 2017

@viking35
Ces Ile font partie de notre nation et à ce titre nous devons faire preuve de solidarité nationale. Sauf à remettre en cause l'unité nationale et ça c'est une autre histoire !
Sinon on pourrait aussi se poser la question de ce que rapporte à la collectivité chaque région Française, c'est à dire ce qu'elle coûte et ce qu'elle rapporte. Un certain nombre de régions auraient des soucis à se faire !...
Que ces Iles aient des statuts particuliers c'est aussi normal compte tenu de leur éloignement de leurs caractéristiques et de leur histoire.
Encore une fois la fiscalité locale n'a pour autre objet que de leur permettre de vivre et de se développer. Pour se faire une idée juste il faudrait mettre tout les chiffres sur la table ce qui prendrait un peu de temps !...
Dans les autres régions Françaises l'état perçoit des impots, pas tous, et il restitue des subventions aux régions départements et communes, des services et des moyens.
Le PIB/habitant en 2010 à St Martin était de l'ordre de 15 000€ contre de l'ordre de 29 000€ dans l'héxagone. Preuve que la fiscalité avantageuse n'en fait pas une ile riche.
A St Barth c'est différent, mais là les dégâts sont moindres.

14 sept. 2017

@ Vis de mulet : Quasi Systématiquement aux antilles Francaises, quand les locaux ( metros installés sur place ou Antillais) évoquent la métropole, ils parlent de la France. Pas de l'hexagone comme Macron, ou de la Metropole comme ceux qui considerent ces iles comme etant Francaises. Par ailleurs, sur Saint martin, y'compris la partie Francaise, je me souviens avoir payé de l'essence en sation service en dollars. L'anglais y est autant parlé que le francais ou le créole. Les regards et habitudes de consommation ( véhicules, facon de faire du buiseness ) sont tournés vers les USA. Enfin, saint Barth et saint martin ont un statut juridique vraiment a part comparé a la Martinique ou a la Guadeloupe. Donc assener a la place de leur habitants que ces iles ( je parle de saint martin ) font partie de notre nation, meme si juridiquement c'est vrai, c'est une affirmation hors sol pour moi qui fait peu de cas'de ce que ressentent et éprouvent leur habitants. Enfin, faire partie d'une nation, c'est pas le catalogue de la redoute ou tu choisis tes obligations (minimales) et tes droits (maximaux). Aider ces deux territoires que sont saint Barth et saint martin a ce moment la de leur histoire, oui, mais fonder cette aide sur le sentiment et volonté supposés de profonde appartenance a la République Francaise, c'est a mon avis projeter sur ces 2 populations un fantasme d'appartenance a la France qui est sans rapport avec la réalité. Ce sentiment d'etre en terre étrangére ne se ressent pas du tout sur la Guadeloupe et encore moins la martinique. A saint martin, oui.

14 sept. 201714 sept. 2017

Et se souvenir d'où l'on vient ... Juste une anecdote surréaliste c'était dans la fin des années 70 à Marigot le député guadeloupéen de la circonscription était en campagne électorale (on élisait un représentant du peuple français à l'Assemblé Nationale !) et faisait son discours au balcon du 1er étage de la petite mairie de l'époque en français/créole normal. Mais le plus marrant c'est qu'à côté de lui il y avait un interprète qui traduisait toute ses phrases en anglais pour que la majorité de la population puisse comprendre.
Donc que le lien d'appartenance à la nation soit ténu rien de plus normal.

14 sept. 2017

Mais si je te le raconte c'est que j'y étais, et si le discours n'était pas directement en anglais c'est que le député (ou futur député) ne parlait pas anglais :-)

14 sept. 201714 sept. 2017

@diver
Partout aux Antilles, St Martin, St Barth, Guadeloupe, Martinique, Guyanne ? (je en connais pas), les locaux parlent de la France au lieu de l'héxagone. Même en Corse. Je n'ai jamais entendu un local en Martinique ou en Guadeloupe parler de la métropole. Ils aiment bien le France parce qu'elle est protectrice et bonne fille, mais ils se sentent d'abord Antillais.
Le dollar est utilisé car la partie hollandaise utilise le dollar et donc par facilité l'euro et le dollar sont utilisés
La langue à St Martin est le Français et l'Anglais, c'est l'héritage du passé. comme à Maurice ou on parle, d'ailleurs très bien, le Français.
Toutes nos Iles et pas uniquement les Antilles ont des statuts spéciaux liés à leur éloignement et leurs caractéristiques et c'est bien normal. Quel rapport existe t il entre l'Auvergne et les Marquises par exemple !
L'insécurité et la misère caractérisent St Martin parce que nous avons abandonné ce territoire, pas très grand, pas très peuplé, pas très beau, pas très riche ... donc vu de Paris pas très intéressant.
Mais ces Iles nonobstant tes remarques font partie de notre nation et l'alternative c'est soit l'indépendance soit l'aide.

14 sept. 2017

Moi j'ai assisté à une campagne électorale, je ne sais plus laquelle, ou les discours étaient en Anglais. Ils parlent Anglais parce qu'ils ont venus en grand nombre de l'Ile voisine Anguilla et ont gardé leur langue.
Mais la langue n'est pas le seul lien.

14 sept. 2017

Saint Martin a un statut très spécial. Jusqu'en 2007, il faisait partie de la Guadeloupe.

Depuis, c'est un COM -qui d'ailleurs ne fait pas partie de l'Europe, contrairement aux DOM-.

Les Saint Martinois se plaignaient de ce que toutes les aides envoyées par l'hexagone à la Guadeloupe n'arrivaient pas chez eux. Il faut voir en particulier l'état des routes...

Mais je suis optimiste, les habitants de ces iles sont en grande majorité courageux et travailleurs, ils vont eux-même se prendre en charge et reconstruire.
Ils ont besoin d'aide pour toutes les infrastructures techniques dépendant de l'Etat. Et on peut espérer que ce sera mieux qu'avant.

CaptainRV

13 sept. 2017

Non, il n'y a pas besoin de l'État", affirme sur franceinfo Bruno Magras.

"Si l'État souhaite nous aider, bien évidemment que c'est naturel en tant que Français d'être aidé par l'État parce que c'est quand même l'État qui est propriétaire de son territoire."

Mais le président de la collectivité prévient : "Nous n'allons pas quémander à l'État et pleurer au coin du bois en disant qu'il faut à tout prix nous aider. Nous avons une autonomie fiscale, je ne vais pas demander aux Français qui paient l'impôt de m'apporter leur contribution", affirme t-il.

Selon le président de la collectivité de Saint-Barthélemy, "l'usine d'incinération fonctionne, l'eau potable sera distribuée, la centrale EDF est opérationnelle, sauf dans certains secteurs où les réseaux ont été un peu endommagés, les écoles sont en état, j'attends que la préfète et le recteur d'académie les ouvrent".
13 septembre 2017

13 sept. 2017

si ça se passe comme ça :pouce:

31 oct. 201731 oct. 2017

@viking
Un peu en retard, je crois, mais Bruno Magras a toujours été un peu à part. Je vivais à saint Barth dans les années 70. Il était alors un Rasta fumeur de pétards, qui tenait le ship de Gustavia. Il avait une sainte horreur des métros et du maire de l'époque, Remi de Haenen(je ne suis pas sur de l'orthographe) Lorsque, avec un groupe de potes nous leur avons proposé une unité de désalinisation, ils sont arrivés avec des fusils pour nous en empêcher. L'eau nous arrivait par des bateaux de la marine Française, et je suis resté 8 mois sans voir une goutte de pluie. J'habitais alors petit cul de sac.
Bruno Magras reste donc dans sa logique(c'est son droit). Mais il le fait maintenant que l'ile est riche. Peut-être que ce qui vient de passer amènera les gens à plus d'humilité, à comprendre que l'on n'est pas seul, et que la roue peut tourner, un jour où l'autre.

13 sept. 2017

Comme s'il avait les moyens de consacrer 3, 4 , 5 milliards voire plus ?

13 sept. 2017

Qui sait ce qui traine dans les fonds de caisse des paradis alentours? :-p :acheval:

14 sept. 2017

T'inquiètes pas les Magras sont propriétaires de la moitié de l'île être la moitié au moins du business qui s'y fait , alors , je ne pleurerais pas sur leur sort.
C'est même la famille de B Magras qui a négocié le statut récent de l'île.

14 sept. 2017

La on parle de milliards pas de millions et les Magras ils n'ont pas ça !

14 sept. 2017

Quand je parlais de milliards il s'agissait de St Martin.
Le budget de St Barth est de l'ordre de 90 millions et les dégâts de l'ile sont bien moins importants. On est pas dans les mêmes ordres de grandeur.
Certes le Président de la collectivité Mr Magras qui dirige tout est riche et contesté, mais de là à croire que sa fortune peut relever l'Ile c'est une autre histoire.
Mais surtout pourquoi voulez vous que ce Monsieur consacre sa fortune personnelle pour relever St Barth ?

14 sept. 201714 sept. 2017

@safloran
Mais la moitié de Gustavia s’appelle Magras ! Bien sûr j'exagère mais dans une ile où la consanguinité à été très forte ils sont tous cousins. Cousins certes mais l'on additionne pas pour autant leur fortune car il ne s'agit pas d'une famille mais de plusieurs.

14 sept. 2017

Bien sûr que si , cette famille de marins français s'est implantée à St Barth depuis Le début du XVI eme siècle et a bien vécu du commerce . À Noël cette année , j'ai vécu une semaine à Gustavia , fait le tour de l'île et pu constater l'immensité des propriétés vendues par les Magras , les supermarchés appartiennent aux Magras , les boutiques de luxe , Vuitton , Cartier , Prada etc idem , et ils sont aux manettes politiques , alors , je ne m'en fait pas .

15 sept. 2017

Facile la consanguinité , à moins d'avoir de la mer.e devant les yeux , Il y a des Magras qui ont mieux réussi que d'autres et Le Bruno , vu Le prix du m2 , et les supermarchés , il doit pas connaître la misère .

31 oct. 2017

@safioran
Bruno a tout à fait raison:il ne s'agit absolument pas de "la famille Magras". Chacun tire pour soi là-bas. Et ils ne sont pas vraiment des amis...

14 sept. 2017

Saint Barthélémy verse 3 millions d'Euros par an à la france pour compenser les services "régaliens" fournis (sur un budget de la COM de 50 M€).
Saint Martin est un gouffre financier, le territoire français avec le plus fort taux d'attaques à main armée ((10 fois la métropole) et la plaque tournante du trafic de drogue en Caraïbe...
A ne pas mettre dans le même panier...

14 sept. 2017

La prochaine saison , la population fera des provisions et matériel " saison cyclonique " comme la prépa d un grande nav

14 sept. 2017

Les traditions se sont effectivement perdues, face au confort moderne. Combien de cuves de récupération d'eau de pluie ? Dans certaines iles, chaque maison a sa citerne.

CaptainRV

30 oct. 2017

eh bien ... je viens de lire certains commentaires ... c'est quelque chose !
j'espère ne pas rencontrer certaines personnes au mouillage !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (146)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021