Pourquoi acheter des bateaux à voile si c'est pour marcher au moteur?

C’est la première fois depuis plusieurs années que je consulte régulièrement H&O que je lance un fil mais j’ai vraiment été interpelé cet été lors de mes navigations estivales.

Le 16/7 j’ai quitté Camaret pour passer le Raz, mer belle Vent F3, les conditions idéales pour naviguer ; oui mais voila le vent était de SO et donc plein dans le nez. Alors que je me régalais le stick entre deux doigts à remonter au près, j’ai remarqué que plus de la moitié des bateaux « à voile » étaient au moteur.

Quatre jours plus tard même conditions entre Houat et les Glénan mer belle, beau soleil, vent F3 mais de NO et donc pile de bout…et rebelote plus de la moitié des voiliers étaient au moteur

Alors je pose la question pourquoi acheter des bateaux à voile si c’est pour marcher au moteur quand les conditions sont pourtant idéales ?

L'équipage
11 août 2015
11 août 2015

Pour la frime au port. Pour le cote ecolo. Parceque c'est 'mode'.

11 août 2015

j
Juste parce que le vent vient de l'endroit ou on veux aller dans plus de 60 % des cas....

21 août 2015

ce serait plutôt le contraire!"on"ne veut pas aller contre les éléments....c'est eux qui "vont contre" nous...!!
sachant qu'une croisière a un départ et une arrivéé...un aller et un retour...(ds la plupart des cas)!

21 août 2015

C'est là que le bât blesse !
Mais pourquoi toujours vouloir aller contre les éléments ?
:mdr: :mdr: :mdr:

21 août 2015

Plus de "frime" pour un voilier ? Pourquoi ?
Ceux qui aime les bateaux moteurs (70 °/°environ) ne trouveront pas "frime" un voilier.

"le coté écolo" ??? Il suffit de lire la presse, les résultats d'élections et le forum hisse et ho pour comprendre qu'il n'y a que quelques pour cent de français qui se préoccupent d'écologie !
Alors ce n'est pas du tout (voir même au contraire) un argument !

Les "gens" s'intéressent plus au fric, au foot, aux émissions de télé-réalité, à la pêche, et autres activités diverses etc... voir même aux bateaux moteurs, mais surement pas à l'écologie !?

21 août 2015

Dans "écologistes" il y a de tout depuis ceux qui demandent la décroissance , à ceux qui manifestent contre les fermes solaires ou les éoliennes (pour pollution visuelle, mais qui sont venus manifester en voiture sans trouver une quelconque pollution "visuelle" à l'autoroute qu'ils ont utilisés...Ceux qui sont contre un canal Rhin / Rhône qui aurait supprimé un flot de camion des routes.

L'ecologie n'est ce pas ce que certains réclament à corps et à cris ...chez les autres

:langue2: :goodbye:

11 août 2015

Il peut y avoir des tas de raisons mais le principal n'est-il pas de prendre plaisir à être sur l'eau ?
J'essaye de faire le maximum à la voile dans la limite de mes possibilités mais il m'arrive de voir de la lassitude sur le visage d'équipier passé le cinquantième virement de bord .

21 août 2015

Il faut expliquer a l'équipier qu'il a de la chance de passer le cinquantième virement de bord plutot que "les cinquantièmes" (hurlants) et qu'il a bien de la chance !
:mdr:

11 août 2015

et que dire de la Méd...?!!
exemple
partis de Marseille le 15 juillet...toute la cote...puis golfe Genes...Capraia...Elbe....aujhourd'hui sur le retour..san Vizence....Livourne....re cinqueterre....ect....
8O% au moteur car soit vent 1/2b voire moins....puis se lève 3/4 queleques heures...puis.....
il y a 2 ans aux Baléares:60% de moteur
evidemment ceci en croisières assez longues..avec des étapes de 30....40.....et 50m....
le calcul est vite fait!
ex?40m à 2n?contre 40m à 5n(moteur)
pour avoir (beaucoup) navigué en Bretagne....y a pas photo question voile

11 août 201511 août 2015

a moins de F3 certains bateaux ne sont pas assez toilés, c'est le cas en particulier des bateaux de 38-40' et plus, anciens; on n'avance pas ou on fait un cap de merde.
au dessus de 10-12 tout le monde devrait etre a la voile, mais il peut y avoir des contraintes d'horaire et aussi ceux qui ne savent pas encore faire du cap+ vitesse sur un longue distance ..il faut etre tolerants.
si je suis riche ( bientot?) je m'achete un code 0 correct pour le petit temps sinon je suis souvent aussi au moteur jusqu'a 10-12nds apparents

11 août 2015

a la bonne heure!
et que dire du VMG contre un clapot résiduel avec F1/2..!!??

11 août 2015

Au près, et selon le dicton c'est "deux fois sur la route, trois fois le temps, quatre fois la peine". C'est sans doute la raison de l'utilisation du moteur!

11 août 2015

Voila une question qu'elle est bonne !!
Il y a peu je regardais des annonces de bateau à vendre souvent bateaux à moteur :quelques centaines d'heures (certes plus rapides !)
voiliers :des milliers !?

Cherchez l'erreur !

13 août 2015

pas d'erreur
les bateaux à moteur vont souvent d'un port à la petite crique pas très loin et rentre le soir au port....15mn le matin, 15mn le soir soit 1/2 h par jour navigué
les voiliers vont sonvent plus loin .... et moins vite ! donc 6 à 7 h de moteur par jour :heu:

14 août 2015

Ou alors ils vont au même endroit mais ...plus vite !?

11 août 2015

tout simplement parce que c'est leur choix et donc c'est respectable.
Après si tu as un avis différent, c'est là aussi , respectable puisque c'est ton choix.
En tout état de cause, tu as raison et il a raison et j'ai raison donc ......

11 août 2015

c'est aussi le curieux constat que je fais : de plus en plus de voilier au moteur alors que les conditions sont favorables .
vu encore il y a peu du coté de Houat.
la puissance du moteur répond sans doute à l'impatience ou à la lassitude des équipages..

11 août 2015

Lachez nous, on fait ce qu'on veut, moi ça ne me derange pas de voir tous ces skippers qui se privent du plaisir du prés... C'est leur vie.au nom de quoi ou de qui, vous avez à dire

11 août 2015

Entièrement d'accord avec toi ...jusqu'au moment ou les propriétaires de ces voiliers pétaradants se mettent à critiquer... ces "saloperies de caisses à boulons" :-p :-p :langue2:

13 août 2015

C'est effectivement idiot

On sait tous que l'amour est dans les prés

bof ;-)

11 août 2015

Moi je dis que chacun il fait comme il le sent. Simplement, je ne peux pas m ' empêcher de rigoler quand j' entends un PAN PAN concernant un voilier en avarie moteur à 10 milles du port et brisette force 3...

16 août 2015

La plus part du temps la panne c'est le ré'servoir vide!! Dans ce cas si on remorque les faire payer avant

21 août 2015

va faire ca en NZ et tu verra ce qu on va te repondre ??

11 août 2015

peut être simplement que chez vous avoir un voilier à moteur permet d'échapper à certaine contrainte que le proprio devrait assumer avec un bateau moteur :mdr:

13 août 2015

Comme avoir un permis ?

11 août 201511 août 2015

Petite sortie autour de Zeebruges il y a 2 semaines. Grand soleil, 7 à 9 nds de vents, beaucoup de voiliers de sortie. Ce que j'ai remarqué, c'était que nous étions un des seuls avec un gennaker. Ce qui nous permettait de faire 4 à 6 nds sur l'eau. Beaucoup de voiliers avaient peine à avancer sous génois. À un moment, nous avions un courant de 2 nds de face ... On a pas été très loin lol.

11 août 2015

On peut se trimbaler sur un 40 pieds sans permis. C est une bonne raison non? Et une fois qu on a le voilier, on se fait pas iech avec tout ces bouts de ficelle et ces m2 de tissu encombrants.

12 août 2015

J'ai le souvenir d'un loueur qui a raconté avoir omis, en début de saison, de monter la GV avant une location.
Le gars ne s'en était pas du tout aperçu !

Il y a très peu de petits voiliers au moteur. A cause du HB peut être ?

11 août 2015

Ça nous arrive régulièrement d aller plus vite sous voiles que des voiliers au moteur, même si on avance, notre bateau ne fait que 9m90 !!!
J'en ai même vu accélérer à fond tellement ils étaient vexés qu'on aille plus vite qu'eux sous voiles :lavache: ... les egos

11 août 2015

En med il y a souvent pas assez de vent ou trop ; je mets le moteur en dessous de 3n limite acceptée par l'amiraute qui ne supporte pas cet engin bruyant et malodorant surtout au portant par petit temps avec les fumees d'echappement dans le cockpit. Cette annee j'ai investi en plus du spi sym dans un gennaker sur emmagasineur objectif faire 60/40 au profit de la voile!

11 août 2015

Pourquoi mettre le moteur,
Ben par exemple parce que notre sortie d'aujourd'hui, on as essayé de choper une risée une fois passé le phare du canal Saint-Louis, rien, nada, donc moteur pour quand même se promener un peu, et sortie écourtée, parce que le ronron des moteurs mazout, c'est mon pain quotidien a longueur d'année, ça me saoule de l'entendre a bord, d'ailleurs on as vu un seul voilier sous voiles aujourd'hui, mais de trop loin pour savoir si elles etaient sorties pour faire joli, ou si le gars etaient moins debutant que nous.

12 août 2015

moi, j'ai un fyfty, donc j'ai le droit de faire 50% de moteur :mdr:

Et faut bien que tu rodes ce joli moteur neuf... :heu:

12 août 2015

@ ca d'oro : mauvais joueur , ton fifty c'est plutot un voilier avec un beau salon de pont/timonerie

13 août 2015

Ça d'Oro,
Excellent, logique et pas faux. Plein d'humour ton commentaire.

12 août 2015

Le moteur c'est simple comme la voiture et le voilier c'est technique et compliqué. Il faut aussi avoir de la patience.

12 août 2015

certes mais en Méd la "patience" a ses limites....que (mais on n'est pas obligé d'etre d'accord)pour de vraies étapes(30/40 et plus...)je situe à mini vers 4 n.....
par contre ceux qui vont de hyères à Porquerolles...ils peuvent ....trainer

12 août 2015

Le mieux n'est-il pas de se faire plaisir sans se préoccuper du plaisir du voisin?

Si son plaisir est de faire de la voile, quelques conseils:

  • Partir dans la bonne direction en fonction du vent éventuellement savoir attendre quelques heures une rotation.
  • Partir à la bonne heure en fonction du vent et du courant; attendre par exemple l'arrivée de la brise de l'après midi plutôt que de partir à 11 heure du matin lorsque celle du matin s'essouffle.
  • Avoir un bateau performant, même au près....j'ai des conseils en la matière... :heu:
  • Prévoir de faire de plus petites distances pour justement pouvoir les faire à la voile.
  • Ne pas prévoir un point d'arrêt mais juste une direction de navigation et choisir le point d'arrêt seulement en cours d'après midi lorsqu'on peut mieux le cerner.
  • En ce qui concerne les choix de navigation, laisser ses sens intervenir plus souvent dans la réflexion. :-)
12 août 2015

Comme me disait un ex-collègue ayant beaucoup plus d'expérience de nav que moi à propos du programme de nav : "je vais là où le vent me mène".
Prévoir un programme avec du près au départ en espérant du portant au retour c'est s'assurer de faire du près à l'aller et au retour. :reflechi:

12 août 201512 août 2015

Et puis l'ennui vient de l'uniformité :
Dimanche écluse d'Arzal 14 h avec beaucoup de monde , résultat notre Sun-Dream n'est dans l'estuaire que vers 16h . De la houle et du vent dans le nez pour rallier le Crouesty ( de 12 à 23 nds apparents ) avec toute la toile dessus..... Résultat : 2 fois la route, et arrivée à 1h du mat bien crevés !
Hier retour avec 10 nds de vent en moyenne . Départ Crouesty vers 9h, arrivée à Arzal pour l'écluse de 16h et pas plus de 15 mn de moteur du départ à l'arrivée.... que du bonheur !
Et à 67 ans je n'ai pas envie du tout que çà s'arrête....

12 août 2015

Bonjour
Dimanche passe , il y a au moins un petit cata qui a été content que je passe par la pour lui faire passer le cap en remorque.
Il tirait des bords carrés contre un courant suffisant pour contrer le peu de vent
Gérard , bonne journée à tous

12 août 201512 août 2015

malgre mon appel a la tolerance et vos remarques compationnelles qui me rassure sur la gregarité de l'humanité, il y a tout de meme des cas bizarres comme ce swan norvegien dont l'equipage a été evacué par un helico portugais , et qui a voir la video, naviguait dans environ 40-45 nds etabli au moteur "en fuite"...la bien sur y' a plus rien a comprendre, car le greement avait l'air impecable , de l'aveu meme des "rescapés".
.
dans un autre genre un skipper en charter avec un lagoon 40' m'a dit avoir du mettre la moteur alors qu'il allait a 6 nds a la voile pour que les clients puissent aller a l'heure prendre l'apero a la terrasse
:alavotre:

12 août 2015

Moi je dis, c'est tant mieux pour ceux qui restent à la voile en remontant au près. Il auront toujours le privilège sur ceux qui tracent au moteur...
Et les premiers arrivés préparent l'apéro pour ceux qui en ont "bavé" à la voile. :alavotre: :mdr:

12 août 2015

Démarrer le moteur en nav parfois pour recharger les batteries.....c'est mieux qu'au mouillage....surtout pour les voisins !!! :reflechi:

21 août 2015

Que du bon sens...

et le moteur plus les voiles c est un peche aussi ? ;-)

12 août 2015

Pour être sûr d'avoir une place au port ?

Il y a aussi des obsédés des levers matinaux qui partent tôt l'été avant que le vent se lève... mais c'est peut-être pour se ménager parfois ?

on va jamais au port a part la nuit pour faire le plein d eau :-)

12 août 2015

Quand vous avez l'habitude de piloter une Porsche, il n'est pas plaisant de conduire une camionnette...
Lorsque j'arrêterais de régater, je doute que je continue à naviguer sur un voilier lambda en croisière. Ces voiliers ne m'apporte que peu de plaisir dans la majorité des conditions alors autant passer directement au bateau à moteur... J'y réfléchi.

12 août 2015

Je navigue en cata F20 et je prends toujours du plaisir sur un monocoque de 22ft de 30 ans d'âge.
Le programme n'est pas le même. Sur un monocoque de plaisance on ne cherche pas des sensations mais on accompli des "navs". Et on rêve à la suivante de retour au port.

12 août 2015

Nous étions jaloux de les voirent aux moteur, si notre vieux moulin (9.9 johnson hb) n'etait pas constament en panne on s'en serait servi certainement plus.

12 août 2015

Il faut parfois assurer une VMG minimale pour tenir compte des horaires d'écluse, de portes, de ponts mobiles, de renverse, etc... D'où parfois la nécessité de démarrer le moteur ou détriment du plaisir de la voile pure.
Une solution pour ne pas abuser de la risée Yanmar-Volvo : avoir un moteur non sur-dimensionné. Quand on voit des 50 CV sur des voiliers de 5 t ...

12 août 2015

Mince! C'est vrais pourquoi? :oups:

13 août 2015

Je ne pouvais pas me connecter hier et je suis flatté que ma petite remarque a suscité autant de réponses. Comme quoi le sujet n’est pas si anodin que cela.

Pour répondre à certaines remarques, il n’y avait pas de condamnation dans mon propos. Evidemment que chacun a droit de faire comme il veut mais c’était vraiment de la curiosité de ma part. Pourquoi supporter des vibrations, du bruit, des odeurs quand les conditions sont idéales.

Je comprends certaines réponses sur le respect des horaires quand il y a une contrainte (port qui assèche avec seuil, écluse etc). Mais dans les deux cas que je citais ce n’étais pas le cas. Il n’y pas de seuil au Glénan ou dans la grande majorité des ports de Bretagne sud.

Pour moi l’un des grands plaisirs d’être en mer est justement d’être débarrassé des contraintes de planning et d’horaires. Toute l’année je suis soumis à des horaires minutés avec RdV, réunions, conf call etc. Etre en vacances et en mer est justement l’occasion de faire une rupture et de vivre au gré des éléments. S’il y a du vent on arrive tôt, s’il n’en a pas on arrive tard, s’il faut passer la nuit en mer tant pis (ou tant mieux). De ce point de vue je n’ai pas la même philosophie que 0491472506 qui met le moteur en dessous de 4 nds. En ce qui me concerne ce serait plutôt…0,4nds et en un été mon moteur doit tourner 20 heures max. Mais encore une fois chacun fait ce qu’il veut

En ce qui concerne la remarque de Viking je suis partagé. J’ai navigué sur tout type de bateau et c’est vrai que c’est plaisant de naviguer sur des bateaux performants mais en même temps ce qui compte c’est le plaisir d’être sur l’eau. Un vieux gréement peut avoir un charme fou. Cependant je ne supporte pas d’être sur un bateau mal réglé. Même si ce n’est pas un foudre de guerre autant tirer la maximum possible de sa monture

Bien cordialement à tous

14 août 2015

@csb
c'est OK chacun fait comme bon lui semble
pour nous la voile est un "vrai plaisir" mais pas si exclusif...autrement dit on fait de la voile aussi pour "voir du pays",découvrir de nouvelles criques,de nouveaux ports,de nouvelles villes ect....
ainsi par ex nous avons décidé un Marseille/Genes/spezzia/elbe et retour...soit en gros 650 m A/R...disons 70 jours (et nuits??!!)à 0,5 n de moyenne....vu sous cet angle ce n'est pas "raisonable"
@ clarivoile
je comprend et adhère en partie à ta "philosophie de la croisière"
toutefois la méd étant très capricieuse poussé par un vent d'W le lundi et mardi....je repars poussé par un vent d'E le mercredi et jeudi...!!ainsi je passe 1 à 2 mois entre Marseille et nice...??!!
tantot dans un sens...tantot dans l autre,,,!!!
ok je pousse trop la caricature....
si tu jette un œil sur mon profil tu verras que j'ai vu "du pays" en particulier en Méd ou j'ai passé pas loin de 70 mois cumulés...donc je veux si possible découvrir ce qui me reste a voir ou à revoir,mais pas pour la 30éme fois....donc si pas de vent=moteur
et pourtant j ai eu des bateaux "bons marcheurs à la voile"(muscadet/Aquila gte/miniou-glénans/first 21.7)

13 août 2015

A CSB , pourquoi ne changes tu pas de boulot ..je suis effaré de tous ces plaisanciers qui se plaignent de se faire C ..11 mois de l'année .

Tu sais que les autres 11 mois on fait pareil et quand on est seul devant Les Glenan parfois on se laisse meme dériver sans voiles et sans moteur ! ( pas besoin de faire gaffe aux voiliers qui se trainent a 0,4 nds )

:heu: :heu: :heu:

13 août 2015

alimentaire mon cher Balise...
vivement la renverse. :heu: :famille:

13 août 2015

Quel mélange !!
Voile de régate et voile de croisière, rien à voir, c'est même incompatible...à mon avis (bien renforcé par ce que je lis ).

13 août 2015

Je n'ai pas dit que je me faisait C... et je ne me plains pas de mon travail. Simplement quand je suis en vacances j'apprécie de pouvoir changer de rythme et décompresser complètement.

13 août 2015

c'etait juste pour te fire remarquer que les autres ont peut etre d'autres priorites ... ;-)

13 août 2015

Il est sans doute très agreable de passez 3 jours pour aller en corse en marchant à 3 nœuds, mais il peut aussi être "pratique" de le faire en 20h quand il y a pétole, au moteur, c'est un choix

-impératif d'horaire, boulot le lundi par exemple
-membre d'équipage qui a des souhaits "différents" du capitaine... Cela s'appelle une concession ;) (naviguer seul 4 semaines l'été ...bof, même à 3 nœuds!)
-tous les bateaux de croisière ne sont pas véloce par 10 12nds réel, et tirer des bords dans ces conditions peut être long

Le principale est de profiter en fonction de ses objectifs, et surtout en sécurité, avec un minimum de maîtrise pour ne pas appeler la snsm dès que le moteur ne démarre pas ...

13 août 2015

Moi aussi je suis très étonné de voir autant de voilier marcher au moteur...

J'évite au maximum de mettre en route le bouzin, j'aime entendre le bruit du vent dans les voiles et le clapot de l'eau contre la coque.
Et tant pis si parfois on se traine :-)

Le moteur n'est pour nous qu'un élément de sécurité et pour les manoeuvres de port.

Mais chacun fait ce qu'il veut :topla:

13 août 2015

J'ai rencontré un propriétaire de voilier qui naviguait toujours au moteur, même au portant. Est-ce qu'un voilier coûte moins cher qu'un bateau à moteur dans ce cas ? (gas-oil, prix d'achat...). Vu qu'il vivait dessus çà pourrait expliquer ce choix.

13 août 2015

Herrafix> je n'ai jamais navigué en Méditerranée je ne sais donc pas mais en Atlantique 3 jours d'affilé sans vent c'est tout de même rare.

Je suis interpelé par le :
"-impératif d'horaire, boulot le lundi par exemple"

Me retrouver dans une ile avec un impératif horaire pour rentrer le lundi au boulot est une chose que je ne fais jamais. C'est une des causes principales d'accident en mer. On est dans une ile il y a un impératif de date de retour et donc on part malgré une météo défavorable. L'acheteur d'un de mes anciens bateau (ou plutôt de mon père) s'est noyé avec ses trois équipiers de cette manière. Je prévoie donc toujours 3 jours de battement dans le retour, quitte à faire du petit cabotage le long du continent.

13 août 2015

Dans le sujet initial, on parlait de nav' autour de Houat.
Une couverture météo fiable sur 3 jours, c'est quand même faisable.
Où alors on ne sortirait vraiment plus beaucoup le weekend. :-p

13 août 2015

Csb > dans 95% des cas, si tu veux aller en corse ou aux Baléares, en été, tu vas soit avoir 25/30nds mini de vent, et encore pas jusqu'au bout, soit pétole, moins de 10nds... Et puisque tu parles de sécurité et d'accident, que penses tu qui soit le plus dangereux?

J'ai fait un départ pour la Corse cette été avec 28nds de vent au portant, mais à mi-chemin, on se traînait à moins 3 nœuds... Idem pour les Baléares l'année derniere (sauf que nous étions au près bon plein), pétole apres 12h... Qu'aurais tu fais? Moteur ou pas?

Tout les voileux ne sont pas à la retraite sans impératif, et si il y a pétole le vendredi matin pour partir de corse, je le fait au moteur, et j'ai toute la journée de dimanche pour ranger le bateau et rentrer à la maison :)
Le problème en med, est bien souvent que la météo est trop calme pour faire une traversée qu'à la voile.

14 août 2015

ok enbretagne/atlantique/manche.....on peut compter sur LUI!!(le vent)

13 août 201513 août 2015

Vécu...
voilà quelques semaines, je déjeunais dans un restau de la Grande Motte en compagnie de deux copains voileux. La table à côté était occupée par des pros locaux et leur client, à priori pour une réunion de coordination concernant un voilier neuf, apparemment, un gros.

Sans vouloir nous mêler de ce qui ne nous regarde pas, nous ne pouvions qu'entendre ce qui se disait, promiscuité restauratrice oblige, et les commerciaux, la discrétion, ce n'est pas leur vertu cardinale.
Au cours de ce repas, ils ont tout calé: TV dans chaque cabine, celle du carré devant être utilisée comme répétiteur de la centrale mais surtout la belle antenne radôme sur mâtereau qui se voit bien de partout, clim, dessalinisateur, groupe électrogène, éolienne, panneaux solaires, parc de batteries, prop, bon bref, tout ce qui est indispensable pour ne pas passer pour un peigne-cul par rapport à tes voisins amarrés au quai d'honneur...
Dessert, le commercial de la voilerie qui s'était contenté jusque là de s'empiffrer de supions arrosés au muscadet et qui en était au tiramitsu sans qu'on lui ait adressé spécialement la parole, demande timidement: " alors, maintenant, si on parlait des voiles?" Et le client, superbe, répond: " tu fais ce que tu veux, je ne m'en servirai jamais."
C'est pas du Pagnol de la bonne année, mais ça valait quand même le coup d'être entendu...

13 août 2015

Bon, c est pas grave, le maître voilier aurait eu sa bouffe. Et c est pas ce client qui le fera chier pour un pli en travers de sa GV. Alors on en revient toujours au meme. Pourquoi dans ce cas choisir un voilier? Dommage que tu n ait pas passer la question au client...

14 août 2015

Parce que le cata sans voiles n'est pas à la mode. Mais avec la crise , peut-être que les riches vont supprimer ces dépenses inutiles que sont le mat, les voiles et tout ces câbles qui gènent pour que madame bronze.......

13 août 2015

Ca vous titille le permis .....?

13 août 2015

quand on veut " estouffa " le permis , on met la vedette et ses 1 000 cv sous pavillon BELGE !

13 août 2015

Vu dans mon port.
Un voilier de location et 8 gugus (sans permis).
Destination les baléares.
Départ du quai ----150 m-----arrivée dans la digue.
Motif :
le heu chef de bord a pourtant appuyé sur le petit bouton rouge, mis la marche avant. Le bateau est parti (normal avec la tram,dans le cul) puis tourné la barre pour virer mais le bateau n'a pas voulu sortir du port !!!
On était quelques uns à pouffer discrètement, mis à part le proprio. :jelaferme:

13 août 2015

où je suis passé aujourd'hui *, pas possible à la voile pure

trop de bateaux à moteur tous plus rapide, plus grand, plus lourd que le voisin

sillages monstrueux dans tous les sens .... impossible de faire porter les voiles, même avec 15 nd de vent réel! le bateau et son gréément sont secoués dans tous les sens !!!!!

donc appui du moteur obligé

  • passer du golfe d'Arzachena à celui d'Aranci en passant devant Porto Cervo et Calla dy Volpé
14 août 201516 juin 2020

Très souvent, les "vieux gréements" marchent au moteur...
Ils font en général du charter, avec des horaires à respecter.
ici, "Biche" dans la Baie d' Audierne, se rendant à la semaine du Golfe.

14 août 2015

"trop de bateaux à moteur tous plus rapide, plus grand, plus lourd que le voisin sillages monstrueux dans tous les sens"
Mon pauvre Ca d'Oro !
:lavache:
Ces crétins et leur bling-bling et encore le bling-bling, ça tue tous les paysages, les meilleures vacances, le quotidien :-(
(et les oreilles)

14 août 2015

C'est le pendant (ou les mêmes) des frustrés qui ont besoin de s'afficher pour se sentir quelqu'un. Et comme ils sont nombreux à se faire concurrence, c'est l'inflation au plus gros bidule ou truc qui prend de la place et fait du bruit !
:-(
Comme ici les bobonnes qui ont besoin d'avoir un porsche 4x4 pour amener les gamins à l'école et aller au supermarché remplire un caddie
:mdr:

14 août 2015

ca sent tres fort la frustration ton post ...respires , respires

14 août 2015

Le fameux mythe du (centi)mètre de plus... :-p

14 août 2015

y aurait pas des jaloux par ici ?
:acheval: :acheval: :acheval:

15 août 2015

personne n'a pensé au bateau qui penche avec femme et enfants en vacances et qui generalement n'aiment pas ca je pense que chacun a ses raisons

16 août 201516 août 2015

Juste une remarque à la question initiale de CSB, dans le Pilote Cotier que je consulte souvent :
www.pilotecotier.com[...]105.htm
Pour la traversée du Raz de Sein, il est bien conseillé de le traverser à la voile + moteur.. Le 100 % voile fait l'objet d'un paragraphe "pour les puristes "

Après l'explication la plus habituelle c'est les limites des temps de navigation, en vacance et en famille, j'ai du mal avec l'équipage passé 8 heures de nav alors quelquefois en fin de journée je met un peu de moteur, d'autant plus que je dois quasi tout faire en quasi solo (barre + manoeuvre), alors le spi asym pas toujours évident pour moi.

16 août 2015

Idem pour le pilote cotier sur l'Irlande, ils conseillent moteur plus voilés.....

16 août 2015

Chacun son plaisir, mais la semaine dernière on a fait Yeu - Noimoutier uniquement au moteur mais avec 4 Nds de vent en pleine face, à moins de vouloir y passer 24h je voyait pas d'autre solution ;-)

16 août 2015

Il est vrai quand Med par rapport aux vents Breton, assez souvent par exemple traversée direction Baléares ou Sardaigne, la plus part du temps on a assez souvent du tout ou rien et donc le moteur marche quelques fois, j'ai toujours essayé de limiter le bruit du moteur.

16 août 2015

hier nous passions à porto venere(rade spezzia)un voilier français en panne de refroidissement attendait un mécano....
ils avaient mis 40 h pour venir de....Genes...ne pouvant utiliser leur moteur que qqes minutes consécutives....
ceci dit (après tout ce qui précède!!)au bar,sur le net,au club de voile......tout le monde (condescendant peu ou prou)déclare se gausser des voiliers qui "marchent au moteur"...
assurant se régaler en écoutant le doux clapotis de l'étrave fendant l eau à.....2n.....et ce de heures,des jours et des nuits durant.....
je partirais un jour
vers des pays lointains
et le vent chantera
dans mes dans mes voileeuuuuus
et je dirais au vent
mes plus belles chansons
tout au long
tout au long
de ma routeeuuuuuu
et je dirais au vent
mes plus belles chansons
tout au long tout au long
du cheminnnnnnnnnn
reprenez en cœur avec moi....
plus sérieusement
il m'est arrivé en Aquila de rentrer de Djerba à pin rolland(toulon)...sans moteur j'y serait encore......
Exact aussi pour le raz de Sein je suis allé à Sein 3 foiset retour...eh bien j'ai "assuré"4 n afin de pas trop y trainer....bien content de (re)trouver l alignement Nord(le plus "facile")

16 août 2015

Les réponses sont multiples.
En Manche, nous avons de nombreux visiteurs bataves. Je crois qu'ils n',ont que deux semaines de vacances avec un trajet de liaison tout de même assez important. Alors quand le vent n'est pas assez fort pour naviguer vite ou vraiment dans le nez, ils marchent au moteur.
Je fonctionne plutôt ainsi. Lorsque je vais de Deauville au Havre (7 milles à vol de goëland), peu m'importe de mettre 1h30 ou 3 heures.
De Deauville à Ouistreham (15 milles), cela change déjà car selon mon heure de départ, je risque de rater le dernier sas de la marée. Donc si cela ne va pas assez vite, j'appuie au moteur.
Pour aller de St Peter à Cherbourg, il faut partir à la bonne heure et pouvoir assurer au moins 5N sur l'eau, sinon, c'est moteur assuré contre courant pour l'arrivée. C'est ce qui m'est arrivé vendredi dernier. Equipage fatigué par une traversée Salcombe/ St Peter, la veille (80 milles), sous deux ris et un petit morceau de génois et obligation de repartir vendredi aux aurores pour être à Cherbourg avant une grosse perturbation annoncée dans l'après midi. Comptant sur les performances du bateau (Sun Légende), je suis parti plus tard que d'habitude et de surcroit mon téléphone a oublié de sonner, donc départ deux heures après l'heure réglementaire. Peu de vent en plus, ce fuit donc voile plus moteur.
Voici donc quelques situations où le moteur est bienvenu!!!

17 août 2015

voilà du sensé et du .....marin!

17 août 2015

Pourquoi toujours poser des questions? à des gens qui font de la "plaisance" donc par essence :ce qui leur plait... ,tous ne sont pas des Tabarly ,tous ne sont pas retraités ou sans obligations pour suivre le gré de la météo ou des courants ...certains ont vieilli d'autres se croyaient taillés pour ...etc

17 août 2015

Le plus surprenant est de doubler des bateaux sans Voiles subissant le clapot ou la Houle ou ds des conditions ideales même avec le genoa déroule
Comprends pas
J ai fait 22 heures de moteur en juillet pour respecter ma règle des 24 heures sans dormir

17 août 2015

Je m'efforce de ne pas dépasser une dizaine d'heures de mer par jour car je ne suis plus un goëland de l'année, malheureusement. C'est valable lorsque je navigue en solitaire, soit la plupart du temps.
Poussé par la nécessité, je peux faire plus. Jeudi dernier, 11 heures pour faire les 80 milles de Salcombe à St Peter, à bord d'un Sun Légende, sous 2 ris et un petit morceau de génois. Mais j'avais 2 jeunes équipiers et demi en état de marche qui ont barré pendant toute la traversée. Néanmoins fatigué à l'arrivée... comme tout l'équipage!

17 août 2015

Pourquoi faire du moteur avec un voilier ? ? ?

Voilà une question qu'elle est bonne .... :reflechi: :reflechi: :reflechi:
.
Et bin peut être que le jour ou on aura envie de faire de la voile on aura le bateau sous la main....... :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
.
Pascal sur Shazzan qui fait aussi du moteur.... :goodbye:

17 août 2015

Le gars "csb" doit tomber de son équipet en lisant les réponses !

Il n'y a pratiquement que des "défenseurs" de voiliers qui marchent au moteur, ce qui veut tout dire !
:mdr:

Je suis un peu mort de rire, genre arguments, "je dois absolument rentrer à l'heure", "moi je suis indispensable à mon entreprise car je suis un vrai cador , je n'ai pas une minute à perdre", je dois rendre mon voilier de location donc...", il y a du courant parfois donc le moteur...", etc etc etc...

Pas un paresseux qui assume de n'avoir pas envie de se faire chier à monter les voiles, pas un paresseux qui assume de ne pas vouloir rincer les voiles à l'eau douce après etc etc etc...

Très drôle et édifiant ce fil, son initiateur en prend plein la gu... comme s'il était venu agresser un nid de guêpes !

Les intervenants doivent se sentir "agressés" ou "honteux" pour avoir autant d'arguments et d'agressivité en vers ce gentil CSB qui posait une question pourtant parfaitement légitime !

:lavache:

Et au vu des réponses, je trouve ce questionnement très intéressant philosophiquement !
:bravo:

17 août 2015

@écumeur
Pour 100 milles en solo pas le choix de traîner zéro vent portant pour rentrer de corse sinon au près anti mistral, 2 jours !

17 août 2015

Peut-êtres verrais-tu les choses de facon un petit peu différente si tu naviguais en Manche où les contreintes horaires sont assez prégnantes.

17 août 2015

Je reagissais au post de Misurarca. Rien à voir avec le tien.

17 août 2015

@lulu je ne comprends pas ta remarque à l aller j ai fait 6 nds à la Voile avec panne moteur d ailleurs sans demander d aide. J ai appris en Bretagne nord souvent sans moteur

21 août 2015

Ben franchement la manche ça me tente pas, c'est un peu monotone et c'est un peu toute l'année l'autoroute du sud en aout !
Je préfère la Bretagne, désolé.

Je comprends bien par ailleurs ton argument biaisé, je pense que tout le monde a des contraintes horaires, mais tu devais parler des horaires de marées et des ports fermés, qui existent aussi en Bretagne ou en Atlantique, ou ailleurs.

18 août 2015

une question dont l'utilité rejoint celle de la fameuse question au capitaine Haddock, à savoir de dormir avec la barbe au-dessus ou en-dessous des couvertures ...

18 août 2015

Les gens qui vont sur la mer pensent généralement que pour être un "vrai" voileux, il faut résister plus longtemps que les autres à l'envie de mettre le moteur. A l'école des Glénans il y a eu une très forte résistance à équiper les bateaux d'un moteur auxiliaire comme si l'on se dégradait en utilisant cette facilité. Il y a une sorte de "snobisme" voileux à considérer qu'il est toujours trop tôt de lancer le moteur. C'est toujours la même attitude : une sorte de condescendance des puristes à l'égard de ceux qui pratiquent la voile (ou le moteur) facile. Les mêmes préfèrent généralement la carte papier et les points par relèvements. Le plus important est que les gens prennent du plaisir à partir en mer et qu'ils s'y sentent en sécurité. Savoir que l'on peut compter sur son moteur en une sacrée.

18 août 2015

Pourquoi avoir un spi pour ne pas l'utiliser (alors que l'allure s'y prête) ?
Pourquoi avoir une GV alors que pour pêcher, un génois suffit ?
Pourquoi avoir un gros moteur (sur un bateau à moteur) alors qu'un petit suffit à arriver au même point ?
Pourquoi les bateaux ont ils des jambes ?
Pourquoi les autres ne naviguent pas comme moi ?
:acheval:

20 août 2015

pour pecher ,quand ca mord un genois c'est chiant !

18 août 2015

Quand on part en vacances et que les jours sont comptés, et ma femme n'aimant pas le près serré et les bords interminables, si le vent n'est pas de la partie ou trop dans le pif, et bien tant pis c'est moteur. Et quand le vent est avec nous, c'est du bonheur en plus sous voiles.

On compense avec les sorties à la journée le reste du temps, en choisissant la direction des ballades en fonction du vent, et peut importe la vitesse. Et si pétole, alors journée pêche pas trop loin pour faire un minimum de moteur.

Cette année on ne pouvait partir ni longtemps (ni loin donc). Et bien sous voile entre 2 et 4 nœuds au portant à l'aller, et au près serré entre 5 et 7,5 nœuds au retour.

Ma femme appréciant de plus en plus la mer et le bateau, j'ai pu lui faire accepter de faire du près, les voiles ni trop bordées ni tout dehors pour une gite qui lui convenait, tout en la faisant participer au manœuvres, puis en bordant plus et en renvoyant de la toile progressivement et en serrant de plus en plus le vent avec chaque fois son assentiment.

Et là le Kako il est heureux, parce que sa femme chérie s'est faite au près, ne bronchant même pas sous les rafales. Donc, les prochaines vacances se feront davantage sous voiles, avec quelques bords pour éviter au plus le moteur.

L'an dernier dans un port on a rencontré un couple avec un 9,50 m et un moteur minuscule. Quand je leur ai demandé s'il n'était pas trop léger en mer, ils m'ont répondu: "On est à la RETRAITE, on part que lorsqu'on a le bon vent et comme on a tout notre temps il sert rarement en dehors des manœuvres de port !"

20 août 2015

Parce que ce n'est pas bon de laisser du gasoil trop vieux dans le réservoir ..????et puis 85 litres avec une conso de 2 l et demi à l'heure ..... Et puis ça recharge les batteries ...Et puis avec ce que me coûte le bateau je fais ce que je veux !! En fait j'utilise au minimum mon moteur ????

20 août 201520 août 2015

Je n’aime pas trop c’est aspect quasi religieux qui est de dire qu’il faut marcher à la voile, car on a un voilier. La mer est un espace de liberté, j’estime donc que chacun peut choisir l’allure qui lui convient. Mon bateau est un croiseur, son but étant généralement d’aller d’un point «A» à un point «B». Ma philosophie est d’avancer au moins à 3 nœuds dans la bonne direction. Au-dessous, c’est moteur et sans complexe. Mais si, comme cet été en Bretagne Nord, les vents sont favorables, il est clair que mon Yanmar fait la sieste. Sur cette croisière il a beaucoup dormi!

20 août 2015

+1 rogerbaudet
Beaucoup de bateau ont de jeunes enfants à bord également.... réduire le temps de trajet devient alors important...

21 août 2015
20 août 2015

Bonjour à tous, pour répondre rapidement je fais ce que je veux de mon bateau .... mais sinon lorsque je fais des ronds dans l'eau à la journée devant Palavas je fais de la voile .... mais si je dois aller au Frioul la nuit et qu'il n'y a pas de vent ou contraire je mets le moteur. Ce n'est pas plus compliqué que cela.
Gilles

20 août 2015

Quand j'étais jeune, je naviguais beaucoup au printemps et en automne avec une bande de fou furieux, il y avait du vent, le moteur tombait invariablement en panne dès que nous l'allumions. Il y a avait d'ailleurs une manivelle car au petit matin après une nav de nuit, l'unique batterie du bord était à plat, donc la question de mettre le moteur en route ne se posait pas vraiment.

Aujourd'hui, je navique surtout l'été, il y a moins de vent, le moteur est beaucoup plus fiable, l'équipage a été remplacé par madame et les enfants ... donc la question de mettre le moteur en route ne se pose pas vraiment non plus :famille:

Conclusion : Les contraintes ne sont pas les mêmes sur chaque bateau.

21 août 2015

Bjr,

Ben au moins Shazzan il assume sa paresse !
Bravo quelqu'un qui sait ce qu'il veut et qui le dit !
Enfin un avis sincère !
:pouce:

On dirait qu'il y a vraiment des tabous qu'il ne faut pas franchir sur ce forum !?
:mdr:

(@ Shazzan le :pouce: c'est pour ton avis sincère, moi le moteur j'évite, je ne suis pas sur un voilier pour entendre un moteur idem tondeuse comme si j'étais dans un pavillon de banlieue :lavache:)

21 août 201521 août 2015

Bonjour
Ce qui est remarquable sur le forum c'est que quasiment toutes les discussions se terminent en polémiques voir en engueulade .D'une question improbable sur le bienfondé d'utiliser son moteur sur un voilier ....on en arrive à des discussion sur l'utilité des éoliennes et la légitimité des écolos ...je paris que si je lançais un forum sur les mouettes ou la bonne tenue des chandeliers on arriverait au même resultat ...

21 août 2015

A Tycoz77,
Lances un forum sur la bonne tenue des chandeliers et comment bien les réparer pour que les fissures à leur base ne se reproduisent plus. Sur mon Biloup 265, il va falloir reprendre leur fixation et trouver une solution plus solide dans le temps. Quand à l'utilisation du moteur, c'est agréable le matin quand le vent n'est pas encore réveillé et que la mer est d'huile. A petite vitesse pour ne pas faire de bruit, glisser sur l'eau calme c'est le pied. Et quand les premières risées arrivent, suffisantes pour avancer à la voile, couper le moteur et continuer de fendre avec l'étrave la mer qui sort de son sommeil, n'est ce pas génial ?

21 août 2015

Passe à une construction métallique avec des chandeliers soudés !
Ca y est j'ai lancée la polémique avant même l'existence du fil :) :heu: :langue2:

21 août 2015

Et tu mets ça au glénans avec un banc de dauphin qui vient te saluer ...et c'est la magie du bateau !!!j'ai vécu ça

21 août 2015

après le point Godwin on pourrait inventer un nouveau point, genre le point bobo.
Au bout d'un certain temps l'un traite l'autre de bobo.

21 août 201521 août 2015

Bonjour à tous
Dis moi Tycoz77, le 3 ème degré, tu connais ?
Humour humour, sur un sujet si important ! ! ! :litjournal:
Pascal sur Shazzan..... :goodbye:

21 août 2015

Ben voilà ,j'ai créé ma polémique ....ben je suis content ????

21 août 2015

Tu vois, on se sens tout de suite mieux.... :bravo: :bravo: :bravo: :pouce:

21 août 2015

Mon problème (petit petit) c'est de savoir quand je peux éteindre le moteur. Il est inodore et silencieux.
Trois noeuds sans, six avec....
Par p'tole, moteur plus GV bien plate, ça amortit bien le roulis
C'est aussi d'arriver assez tôt dans le mouillage de rêve avant qu'il ne soit complet. C'est-à-dire là où l'ancre croche bien, à l'abri de la houle et de sillages des yachts monstrueux, à l'écart du débouché de la vallée pour éviter les rafales, et suffisamment d'évitage pour les renverses de vent et de courant.

21 août 2015

vous avez vraiment rien d'autre a foutre que d'alimenter de la sorte ce fil ???( moi = emmerdeur)

22 août 2015

Ben moi pas bricoleur, alors.... je pianote.
Pas de poussière
pas de bruit
pas d'odeur
pas d'erreur
ça titille les neuneu(rones)
Que du bonheur

22 août 2015

confirmation(du moins cette annéé et dans cette zone(Marseille /gens/spezzia/Capraia/elbe...et retour avec ce soir San Remo....notre voilier à moteur marche très bien...

22 août 2015

je découvre avec plaisir le bonheur de naviguer à la voile avec très peu de vent grace à un grand code 0 (acheté d'occase sur hisse et ho ...), ça change la vie !

on le dit souvent, il faut porter la voile du temps, quand il y a bcp de vent, mais aussi qd il y en a peu !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (93)

un soleil gros comme ça

mars 2021