pour ceux qui aiment Serk , intéressant ...

www.liberation.fr[...].FR.php

comme quoi l argent .......

L'équipage
28 avr. 2008
29 avr. 2008

Tristesse et colère....

Depuis plus de 30 ans que je fréquente Sercq et ses voisines...
Il est vrai que la constitution de Sercq, résultant d'une charte de la reine Elizabeth... 1ère, n'est pas très démocratique.
La grosse erreur du gouvernement de Sercq fut de signer la Convention Européenne des Droits de l'Homme. Paradoxe à notre époque où l'on clouerait au pilori un état qui ne l'aurait pas signée!
Mais les Sercquiais vivaient heureux depuis près de 5 siècle sur cette merveille de la Manche.
Si elle est envahie par un tourisme de Masse, adieu les petits chemins tranquilles où l'on croise des gens, pas pressés, qui vous saluent, des crarrioles à cheval ou des tracteurs. Ce paradis avec ses quelques hôtels, bijoux d'intimité, ses promenades où l'on ne croise personne (Hog's back par exemple, ma préférée).
J'ose à peine vous encourager à y aller vite avant qu'elle ne soit défigurée par ces monstres.
Je connaissais l'offensive des Dalton, pardon les Barclay's, au sujet du gouvernement. Des Sercquiais m'avaient confié que leur impression était qu'ils voulaient devenir seigneurs à la place du Seigneur.
Je me doutais que cela pouvait cacher quelque projet d'exploitation touristique, un désastre.
Je vais me coucher très malheureux ce soir car, vous l'avez compris, je suis très amoureux de Sercq!!!

:-( :-(

29 avr. 2008

fait ma premiere croisere

Paques 73, les anglos dont Serck puis visites les annees suivantes.
Mouillage sauvage en bas de la coupée, sans trop de meteo,on etait gonflé quand meme
C'est un endroit en dehors du temps, extra ordinaire

Il semble qu'avant l'arrivee des ces roturiers dalton il y avait eu peu de changement

la surface est tellement petite qu'ils vont denaturer rapidement le site

Qu'attends le maire de paris pour declarer le Seigneur de Serk Citoyen d'Honneur de la ville de paris
Jean

:-( :-(

29 avr. 2008

Tout fout le camp

J'avais observé l'été dernier que des choses commençaient à changer, sans en connaitre ni les origines, ni les raisons. Par exemple:

. certain tronçons de route bitumées, alors qu'auparavant toutes les voies étaient enpierrées, et trés bien entretenues.
. un grand batiment tout neuf, style préfabriqué, qui doit être une école + centre aéré. Avant, à ce qu'on m'avait dit, l'école était un petit batiment en pierre dans la même cour que la prison de l'ile (1 seule cellule). De là à penser que les mauvais élèves n'avaient qu'à traverser la cour ...
. un reste des lois féodales n'autorisaient que le seigneur de Serq à possèder un ou des chiens. Maintenant, on en voit en liberté.

Ce sont des détails qui traduisent un besoin d'évolution, mais l'originalité de cette ile existe encore. (Toujours pas de voiture, et l'ambulance est encore une espèce de caravanne tirée par un tracteur agricole.)

Il est à souhaiter que les Barclays ne mettent pas la main sur ce territoire, déjà que ce qu'ils ont réalisé sur le caillou d'à coté, bien qu'ayant couté des M€, n'a aucun style, aucun charme et semble bien gardé.

Pourvu que cet exotisme à coté de chez nous perdure le plus longtemps possible.

JF

29 avr. 2008

Pour éclairer un peu....

ceux qui ne connaissent pas Sercq.
Cette île était peuplée d'ermites (peu dangereux a priori) et de pirates un peu plus gênants pour la navigation dans ces parages.
Avec l'aval de la reine Elizabeth 1ère, Hélier de Carteret, seigneur de St Ouen à Jersey, partit donc s'y établir avec 40 familles. La reine lui accorda la seigneurie héréditaire sur l'île, à condition qu'il la défende et verse à la reine une modeste obole annuelle.
Le seul lien de Sercq avec la Couronne britannique est donc une allégeance personnelle du Seigneur à la Reine.
Donc Hélier de Carteret découpa l'ile en 40 tènements sur lesquels s'établirent les familles dont chacune devait fournir deux hommes armés de mousquets en cas d'attaque.
Naturellement, le seigneur bénéficiait des privilèges féodaux : le droit de posséder des pigeons, des chiennes (les manants pouvaient avoir des chiens!). Le seigneur touchait également 13% si je me souviens bien sur toute transaction immobilière.
Le gouvernement ("Chief Pleas Court") était constitué par les représentants des 40 familles établies en ces lieux.
En matière d'héritage, c'est le principe de la primogéniture mâle qui s'applique.
On trouve sur cette ile un connétable, un vingtainier etc, toutes appellations d'un autre âge. La langue parlée était le normand, comme dans touts les anglos, c'est à dire le français tel qu'on le parlait en Normandie au 13è siècle.
Naturellement, Sercq bénéficiait d'exemptions de taxes, ce qui explique l'implantation de Sociétés offshore plus récemment.
La population de ce petit bijou vivait de l'agriculture.
Plus récemment, les Sercquiais protégèrent leur ile contre les envahissements : pas de voitures ni de véhicules à moteur autres que des tracteurs, pas de survol en hélicoptère sauf évacuations sanitaires ou visite de la Reine.
Le propriétaire précédent de Brecquou voulait utiliser son hélicoptère pour aller tous les matins à son bureau à Jersey. Devant l'opposition de Dame Sybil, précédent seigneur du lieu, il découvrit que le seigneur lui devait l'entretien de ses chemins. Après négociation, il obtint l'autorisation d'utiliser son engin volant, à condition de partir vers le large... ceci jusqu'à l'arrivée des Dalton.
Il y a une cinquantaine d'années, je crois, le système se "démocratisa" avec l'élection de 12 membres de la Cour des Chefs Plaids parmi les autres habitants, en sachant qu'il y avait toujours les 40 tenants membres de droit et le Seigneur avec voix prépondérante.
Tout ce petit monde vivait en parfaite harmonie depuis des siècles jusqu'à l'arrivée des jumaux Dalton qui semblent vouloir mettre Sercq en coupe réglée.
Leurs démarches et attaques diverses amenèrent les Sercquiais à réfléchir à une réforme constitutionnelle qui aboutit à une nouvelle Cour des Chefs Plaids dont 14 membres sont élus parmi les 40 tenats et 14 parmi les autres habitants.
Evidemment, le gouvernement de Sercq ne répond pas exactement aux critères admis par la Convention Européenne des Droits de l'Homme signée imprudemment et c'est là dessus que s'appuient les frères Barclay qui ont les moyens de s'offrir des armées d'avocats spécialisés!
Ce peut être l'occasion de s'interroger intellectuellement sur les "limites et inconvénients" de ces droits de l'homme qui nous sont chers. Voici qui ferait un bon sujet pour le bac!!!

29 avr. 2008

Il y a

peut-être encore une chance. En effet Brequou, que les jumeaux ont acheté, n'est pas véritablement à eux puisque,comme dans une grande partie des Iles britaniques, il s'agit d'un bail emphytéotique de 99 ans ! Sur le papier ce n'est qu'une location trés longue durée ! une piste à suivre j'espère.

29 avr. 2008

Démoralisant...

Je ne suis pas à proprement parler un conservateur: je trouve que le progrès, notamment en matière de médecine, a du bon.
Mais nous assistons ici - comme ailleurs - aux dégâts du rouleau compresseur qui est en train de nous mettre tous au même niveau de médiocrité culturelle et qui ne répond à aucune autre loi que celle du droit de l'argent à exercer son pouvoir, sans limite.
La diversité culturelle, comme la diversité végétale ou animale, est en voie de disparition.
Espérons que les grands groupes financiers ne trouveront pas commode de s'allier avec certaines grandes puissances dont les méthodes leur permettraient de servir leurs intérêts encore plus vite, balayant dans le sang les ilots de résistance...
Helas, je crains que ce soit déjà fait (voir ce qui se passe en Afrique avec les livraisons d'armes chinoises).
OU VA LA PLANETE ?!? QUAND EST-CE QU'ON CESSE DE SE CROISER LES BRAS ?!?

29 avr. 2008

Je dois y escaler jeudi soir,

en route pour Guernesey. Je crois que l'ambiance sera moins heureuse que prévue.
Ce que je me demande, c'est comment les daltons ont pu acquérir une partie des terres, je croyais que seules les 40 familles pouvaient en etre proprietaires?

29 avr. 2008

Explication

sur logbook.blogs.com[...]/cnif/
"C'était le dernier régime féodal d'Europe. Un rocher de cinq kilomètres sur deux, posé au large du Cotentin, 600 habitants et un seigneur héréditaire. Un féodalisme sans serfs ni corvées mais avec des coutumes d'un autre temps : transmission des propriétés foncières selon la règle de la primogéniture masculine, interdiction de divorcer, interdiction pour les habitants de posséder une chienne ou d'élever des pigeons, préemption par le seigneur du 1/13è du montant de toutes les transactions immobilières…
Régnant sur ce système unique au monde, Michael Beaumont, 79 ans et 22ème seigneur de Sercq. Cet ancien ingénieur aéronautique qui a pris les rennes de l'île en 1974 à la mort de sa grand-mère n’est plus guère appelé « Monseigneur » mais conserve une vraie respectabilité auprès de ses administrés. Pour exercer son autorité, il s'acquitte chaque année de son dû : 1,79 livre sterling versée à la reine d'Angleterre, propriétaire directe de l'île (le montant de la rente, fixé en 1565 n'a jamais été révisé depuis).

Le 4 octobre 2006, sous la pression de la Cour européenne des Droits de l'homme, Sercq a finalement décidé de se saborder. Lors d'un vote solennel dans l'ancienne salle de classe, les membres du conseil de l'île ont abdiqué : par 23 voix pour, 1 contre et 14 abstentions, Sercq a abandonné la féodalité pour rejoindre la démocratie. Toujours en cours d’élaboration, une réforme devrait à l’avenir soumettre au suffrage universel les « chefs plaids », les membres de l’assemblée locale.
A l’origine de cette révolution, l’arrivée dans l’île de curieux envahisseurs : David et Frederik Barclay, plus connus sous le nom des « frères Barclay ». Ces richissimes jumeaux et hommes d'affaires britanniques (propriétaires entre autre du Ritz de Londres ou du Daily Telegraph) rachetèrent en 1993 l'îlot de Brecqhou, une des 40 parcelles de Sercq. Bien décidés à transmettre à leur mort leur propriété à Amanda, la fille de Frederik, ils entreprirent alors de contester la règle de primogéniture en vigueur à Sercq. Ce fut le début d'une longue procédure judiciaire. Un à un, les usages et coutumes de Sercq tombèrent, jusqu'à la décision fatidique du 4 octobre 2006".

Voili-voilou.Paradis fiscal, les anglos pourraient bien ressembler à Monaco d'ici quelques années...

29 avr. 2008

Cela suffira aux Barclays....

pour anéantir l'âme de Sercq et transformer cet eden en Ibiza et Monte Carlo réunis.
Il ne manque plus qu'un projet de casino!!!

29 avr. 2008

Brecqhou

n'a pas été acheté mais loué pour 99 ans

29 avr. 2008

Bonjour ma hargne, salut ma colère et mon courroux, coucou !

Ce petit paradis hors du temps, où après un mouillage digne de l'île Noire de Tintin, après une marche nocturne dans les chemins creux de la lande ventée, on va boire quelques pintes en jouant aux fléchettes. Où le lendemain matin on va prendre une douche sous la cascade de la Coupée. Où les casiers posés la veille vous donnent homards et étrilles pour midi (chut !).

Ce petit paradis livré aux Dalton avec leur ridicule château moyenâgeux sur Brecqou, entouré de barbelés, de vigiles en armes.

Bonjour ma hargne !

30 avr. 2008

en suivant

salutatous

effectivement, je suis complètement d'accord avec vous

chaque fois que j'y amène quelqu'un, il en est plus qu'enchanté et moi aussi, à chaque fois

pourquoi les hommes qui ont du pognon et du pouvoir sont si cons ?

incompréhensible

cordialités maritimes
larent le hareng

PS: le château est d'ailleurs d'un ridicule absolu tellement il est pas proportionné avec l'île qui le porte

01 mai 2008

Je compatis

à tout ce qui a été dit sur ce fil mais il faut se faire une raison.

Tous les jours, sur cette planète, un petit coin tranquille est "touristisé".

Anecdote hors voile : en 1980 j'ai parcouru le cirque dantesque des Tre Cime du Lavaredo dans les Dolomites. Un site de montagne unique où il n'y avaient presque personne, on se serait cru sur la lune. Dix ans plus tard, les Italiens semblaient découvrir avec beaucoup de retard ce remarquable lieu et sur les dernières pentes pour y accéder, c'étaient des centaines de voitures pour ne pas dire des milliers garées sur la route ce qui augurait de la foultitude un peu plus haut. Ce jour-là, je n'y suis pas allé, je suis redescendu dans la vallée illico presto et ...déçu!

15 fév. 2013

Une vidéo sympa sur l'arrivée à Port Creux

www.voilesetvoiliers.com[...]isiere/

15 fév. 2013

Merci pour le lien, sympa. Il semble que ce coin n'a pas trop changé en... 40 ans, date approximative de ma seule et unique escale à Sercq !

15 fév. 2013

y z'ont eu du bol pour leur venue dans les anglos; pas de tempête, pas de pluie alors que c'était en Juillet ?
;-)

15 fév. 2013

Bonjour

Grrrrrrrrrr je n'arrive pas à trouver l'article sur libé !!

help please.. :litjournal:

15 fév. 2013

Moi non plus, mais quand on voit la date du post initial (2008)... on comprends que cet article ne soit plus en ligne...

15 fév. 2013

Rien de fondamental n'a changé sur Serk deuis 40 ans en dehors de 10 ha de vignobles peu visibles.

Les premières élections ont eu lieu en 2008!

mais sur Brecqou, l'ile voisine, le "chateau" des frères Barclays a totalement transformé l'ile.

upload.wikimedia.org[...]tle.jpg

15 fév. 2013

aussi moche que le château Renault sur la maîtresse île de Chausey mais surtout beaucoup moins discret

15 fév. 2013

En faisant un effort, j'arrive à leur trouver du charme... L'habitude sans doute.

15 fév. 201316 juin 2020

Bonjour. Quelques images de cet été .

15 fév. 2013

Sh..t ! Vous avez eu un été vous en 2012??? J'ai pas dû prendre ma semaine de vacances au bon moment :-(

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (105)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021