Porte container, incroyable !

un monstre ...

L'équipage
10 nov. 2017
10 nov. 2017

Intéressant. Ce qui me sidère, c'est une émission récente (Arte ou la 5) sur l'avenir des grands ports et du transport maritime. Un des experts disaient qu'au fond, on a vraiment besoin d'un equipage qu'à 20 milles des ports et qu'ils pourraient être en automatique entre ces deux portions. L'equipage étant déposé et reposé en hélicoptère. J'imagine ca sur ce type de bateau, car c'est sur ce genre d'engin qu'il l'envisageait.. Ca semblait très "uluberlu" sauf que les images des ports automatisés avec des containers sur engins autonomes se dèplacant par centaines sans personne inciterait à une certaine reserve..

10 nov. 2017

fr.wikipedia.org[...]eneurs)

ils ont fait plus gros depuis, et pour rester dans les Mærsk.

J'ai pu le voir sur l'eau quelques minutes il y a fort longtemps le Emma Mærsk, c'est vrai que c'est impressionnant, vu mes boulettes avec des PC de taille un poil plus modeste, je crois que j'ai bien fait de le voir en passager d'un ferry plutôt que depuis mon bateau :langue2: :litjournal: :scie:

10 nov. 2017

15000 EVP, on est maintenant à près de 20000 et CMA/CGM vient de commander 9 navires de 22000EVP si je me souviens bien.

Shangaï Le Havre en une vingtaine de jours.

Je croise ces monstres à proximité du Havre, impressionnant.

11 nov. 2017

Et encore ....
20 ou 22 000, c'est la valeur officielle portée sur la "carte grise" du rafiot.
En réalité on peut en ajouter quelques % supplémentaires.

Il faut bien s'arranger pour jouer sur les taxes liées aux capacités d'emport.

13 nov. 2017

A propos des navires de 22 000evp en commande, j'ai appris hier que ces 9 bateaux seront propulsés au GNL.
Projet sur lequel le groupe travaille depuis 2010.

Ils feront 400mX67,30m.

10 nov. 2017

De toutes façons tous la bateaux semblent immenses dans un salon (nautique) et tout petits sur la mer.

10 nov. 2017

Ce qui est impressionnant c'est tous ces containers qui dépassent du pont en hauteur. Combien de perte en route? et après il parait que ça flotte entre deux eaux... :-(

13 nov. 2017

Bonjour,
ils ne flottent plus, les containers actuels sot prévus pour couler immédiatement quand ils tombent à l'eau.

14 nov. 201714 nov. 2017

En allégeant l'eau autour ou en disposant dedans un lest gonflable qui reprend son poids lorsqu'il gonfle et qui fait alors couler le container :-p :mdr:

13 nov. 2017

On pourrait inventer un système genre gilet automatique ou airbag.

En cas de choc ou de contact avec l'eau, au lieu de se gonfler de CO2 comprimé, ça se gonflerait de plomb comprimé.

13 nov. 2017

Tu as le talent et moi le génie.
Je te propose une joint-venture !

13 nov. 2017

Je ne vois pas du tout comment tu peux faire couler une boîte qui est plus légère que l'eau.

13 nov. 2017

Le pb vient surtout de ce qu’il contient, imaginons un container rempli de frigo, entre le vide et l’isolant, avant que ça coule il va se passer du temps.

13 nov. 2017

Du plomb lyophilisé serait moins lourd :-D :acheval:

11 nov. 201711 nov. 2017

C'est un peu approximatif comme "document".

Affirmer qu'on rejoint la Chine et la Californie en 4 jours à la vitesse de 30 nautiques me semble un peu approximatif (pour moi, il en faut le double), appeler "arbre à came" un vilebrequin pareil et je pense qu'il doit y en avoir d'autres...

11 nov. 2017

J'ai vu passer le détroit du pas de calais le mol triumph lundi, sacré bestio... sur le maersk cité ce qui m'embete est le seul moteur !! probablement celui là...

11 nov. 201716 juin 2020

C'est un peu dépassé.
L'Emma Mærsk date de 2006.
A l'époque, c'était effectivement le plus monstrueux.
Depuis on a fait des ... progrès ! ???

Les dernières commandes montent à 20 000evp et 400m de long (dernières commandes de la CMA CGM, par exemple).

Ce qui a également changé, c'est la vitesse.
Pour économiser le carburant qui frôle les 10 tonnes/heure, les compagnies appliquent maintenant le slow-streaming.
Il n'est donc plus question des 30 knots.

On tourne plutôt à 20knots avec une réduction sensible de la consommation (qui représente quand même 50% des frais quotidiens en route hors amortissement).

Mais peut-être que ces "anciens" navires tournent toujours à ces vitesses : les emmerdes mécaniques (et elles sont potentiellement très nombreuses) commencent quand on ne demande pas au moteur sa charge optimale.

Quelques exemples de temps de parcours.
En effet, 4 jours pour traverser le Pacifique ???.
Sur l'exemple donné, 42 jours A/R avec 10 escales.
Donc, plutôt 15 jours pour la traversée.

Il faut compter de 24 à 36 heures d'immobilisation/escale selon l'importance des ports et des opérations commerciales qui y sont effectuées.

11 nov. 201711 nov. 2017

A propos du slow-streaming, les puissances ont été revues à la baisse :

  • l'Emma Mærsk 160 000tpl construit en 2006, avait une puissance totale de 120 000cv (moteur principale + deux moteurs électriques booster alimentés par 5 alternateurs)

  • la dernière série de la CMA-CGM, 190 000tpl, construit en 2015, a une puissance totale de 87 000cv.

Soit une puissance réduite de 27% pour un port en lourd supérieur de 18%.

Dans les années 2006-2010, les rotations Chine-Europe se faisaient en 55 jours.
Elles tournent aujourd'hui autour de 75-80 jours.

11 nov. 2017

Le dernier livré, le Bougainville, je crois, fait des rotations vers la Chine de 76 jours à partir du Havre, avec une machine de 100000 CV. Ces navires tournent effectivement aux alentours de 20N.

11 nov. 2017

Un chouille plus : le Bougainville est sur la route de la ligne FAL 1 sur la première photo dans mon post au-dessus :
Le Havre-Chine-Le Havre ==> 84 jours.

Et c'est de lui dont je parle au-dessus avec ses 87 000cv.
(Remonte actuellement le Canal de Suez).

11 nov. 2017

Le prix de construction m’étonne, 145 m de $ ?
Certains super yachts coûtent plus de 500 m.

11 nov. 201711 nov. 2017

y'a peut-être un peu moins de cuir haut de gamme, de bois précieux, de marbre et autres joyeusetés dans un porte-container que dans un super yacht, non? (et en plus, c'est plus facile de marger large sur un jouet que sur un outil de travail il me semble)

11 nov. 201711 nov. 2017

Un PC, c'est une boîte vide.
Dans un yacht, les moindres recoins sont chargés de marbre, de métaux précieux, de tapisseries ... le très grand luxe y est représenté partout.
C'est la carte de visite du haut de gamme mondial même si ce n'est pas toujours de bon goût.

En comparaison, un navire de croisière destiné à une clientèle de type classe moyenne et d'une taille comparable à celle d'un PC, dépasse le milliard d'euros.

11 nov. 201711 nov. 2017

A taille égale, un yacht coûte 2 ou 3 fois plus qu'un navire de croisière qui lui-même coûte 4 ou 5 fois plus qu'un PC.

11 nov. 2017

Ils ont les moyens de les faire construire et comme bon nombre de plaisanciers moyens n'ont pas ceux de les faire naviguer. Résultat : ils restent au port et bougent au maxi deux ou trois fois l'an.......

13 nov. 2017

J'avais lu quelque part un article qui disais que pas mal de PC étaient en stand by du à la baisse du transport maritime. Avec photo à l'appuis et exemple de faillite de compagnie de transport, équipage non payés, ect, ect, La crise quoi ...ag
C'était il y a quelques mois (un an peut être?)

Du coup, je me pose la question de l'utilisation (et de l'utilité) des ces PC géants en cours de fabrication ou récemment livrés?

13 nov. 2017

Selon ce que j'ai lu, il y aurait une reprise du trafic et CMA/CGM anticiperait une croissance significative dans les années à venir, d'où cette commande qui n'est certainement pas passée par pure philanthropie à l'égard des travailleurs des chantiers navals!

13 nov. 2017

Le trafic augmente de quelques % par trimestre. Certains transports diminuent un peu, selon les périodes, mais ça ne concernent ni les PC, ni les tankers.

13 nov. 2017

Les japonais viennent de mettre à l'eau un 22000. un des ces cargos s'est échoué il y a quelques jours en mer du Nord.....

13 nov. 201713 nov. 2017

Les échouements ne relèvent pas de la routine, mais presque.

Dans le Solent :
- 2008 : Echouement du paquebot Queen Elisabeth II.

  • Début 2015 : le Hoegh Osaka, roulier, pavillon Singapour, 180m, construit en 2000, commence à gîter fortement (52°) dans le Solent. Le commandant, en concertation avec le pilote, décide d'échouer le navire pour éviter le naufrage. 1400 voitures neuves à bord + engins de chantier. L'option privilégiée sera celle du dragage. Une vidéo du MAIB (le BEA british).

Sur l'Elbe :
- 3/2/2016 : le CSL Indian Ocean, 19 000evp, 400X58m, neuf, sorti du chantier 3 mois plus tôt, appartenant à la China Shipping Container Lines, s'échoue sur l'Elbe à une brasse du port d'Hambourg.


Il faudra une traction totale de 1 000 tonnes durant des marées de vives-eaux pour en venir à bout après avoir pompé 2 000 tonnes de fuel lourd, 700 tonnes de gas-oil, des eaux de ballast et l'intervention de deux dragues pour approfondir le lit du fleuve autour du navire.
Il sera déséchoué le 9/2, soit 6 jours après le coup d'arrêt.

Dans le Solent :
- Nuit du 13 au 14/002/2016 : l'APL Vanda, 369 mètres, 13 900 EVP, construit en 2013, pavillon de Singapour, s'échoue par l'arrière de manière contrôlée sur Bramble Bank, dans le Solent après avoir subi un black-out. Safran et hélice plantée dans du sable boueux.
Il sera remis à flot dans la journée du 14/02 avec le flot et tracté par huit remorqueurs.

-22/08/2016 le CMA CGM Vasco de Gama, même génération que le Bougainville, 18 000evp, construit en 2015, se vautre à l'entrée du chenal de nav, dans un virage.
Le rapport du MAIB (le BEA british) pointe l'excès de confiance des 2 pilotes (respectivement 14 et 16 ans d'expérience) dans la zone. Le MAIB estime également que l'équipage n’avait pas utilisé toutes les fonctionnalités du système Ecdis, notamment quant à la gestion des paramètres de marée alors que le navire emprunte ce secteur régulièrement.

Et y en eu d'autres, moins spectaculaires ....

13 nov. 2017

au regard du nombre e t de leurs heures de navigation, ce n'est pas de la routine ! mais il est vrai que cela arrive.
je suis étonné au vu du nombre de cargos et de la faiblesse des équipages en nombre et semble t il en qualité qu'il n'y ait pas plus d'échouement.

13 nov. 2017

Il y a plus d perte totale que d'échouement.

13 nov. 201716 juin 2020

Ca reste à voir :
(Source des données : Lloyd’s List Intelligence Casualty Statistics,
Analyse et graphiques : Allianz Global Corporate.)

14 nov. 2017

Et ????

14 nov. 2017

pourvu qu'il ne se mette pas sur le recif Durand :heu:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (38)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021