Port irrespectueux

Bonjour,
Ce we je passe au bureau du port payer ma place pour l'année 2015. Je fais un chèque d'un montant relativement conséquent et hier je reçois par la poste un courrier signé du maître de Port adjoint me menaçant de résilier mon contrat annuel et de me faire payer le tarif visiteur si je n'envoie pas d'ici le 1er février une copie de mon contrat signé et de mon acte de francisation (qui n'a pas beaucoup changé depuis l'année dernière...).
J'ai une place au port depuis 12 ou 13 ans et ne me rappelle pas avoir été en défaut de paiement sur la période. Je ne comprends pas cette façon de procéder totalement irrespectueuse et violente. Je suis outré ! Je pense qu'un coup de fil aurait fait l'affaire sans avoir besoin de brandir la menace de m'exclure du port pour un bout de papier d'autant que mon chèque, il n'a pas fait d'histoire pour l'encaisser.
Pour info le port en question est Saint Vaast la Hougue. J'en profite donc pour ne pas vous recommander l'escale, ce qui est malheureux parce que je suis vraiment amoureux de mon coin.
Bonne journée.

L'équipage
22 jan. 2015
22 jan. 2015

Je ne connais pas les détails de cette affaire sur laquelle je n'émettrai donc aucun avis.
Je pratique St Vaast en escale depuis près de 40 ans (j'ai vu naître la marina actuelle!). Toujours très bien accueilli, c'est une merveilleuse escale.
Sur le plan gustatif, les huîtres locales s'imposent et il ne faut pas manquer non plus d'acheter quelque morceau de mouton à la boucherie Villeneuve. Ce boucher a son propre troupeau de moutons sur l'île de Tatihou, un vrai régal!

22 jan. 2015

Salut écumeur. Tout à fait d'accord avec toi pour les huitres. Pour l'agneau de Tatihou effectivement il vaut le détour mais ce n'est pas chez Villeneuve qu'on le trouve mais dans la boucherie de la rue Gautier. Quoi qu'il en soit je recommande vivement la boucherie Villeneuve et bien sûr l'épicerie Gosselin mais ça tout le monde connaît ! Les patrons de ces deux maisons sont des gens charmants.
Pour ce qui est de l'accueil des visiteurs je me permets de mettre en doute ce que tu dis, ils ne sont jamais accueillis quand ils rentrent dans la marina et je vois souvent des grosses unités galérer pour trouver une place sans aucune aide et je ne parle pas du Tour des Ports de la Manche où tu as 100 bateaux qui débarquent et pas un coup de main du port pour les amarrer. Je constate qu'ailleurs, quand tu es de passage, tu as quelqu'un pour te placer voir même pour amarrer le bateau.

22 jan. 2015

Le manque d'accueil dans les marinas n'est pas spécifique à St Vaast.
C'est très fréquent dans les ports de Manche Est.

22 jan. 2015

Bonjour. St Vaast est un joli port mais, il n'est pas fait pour les tailles de bateaux actuels. En bout de chaque panne, il est écrit la longueur qu'elle peut accueillir. C'est à chacun de savoir s'amarrer seul et si une paire de bras passe par là, elle se fera un plaisir de vous y aider.

22 jan. 2015

Rendons à Auvray ce qui revient à Auvray. C'est effectivement le nom du boucher de la rue Gautier qui élève ses moutons succulents sur l'île de Tatihou. L'épicerie Gosslin est bien connue de nos amis anglais. J'en ai entendu parler lorsque je travaillais de l'autre côté du Channel! Ils apprécient d'ailleurs l'escale de St Vaast au point qu'ils nous piquent les places visiteurs!

Pour l'accueil, c'est vrai qu'il n'y a personne au ponton pour nous accueillir à l'arrivée et nous aider, mais ce n'est pas une exception. A ma connaissance, les seuls endroits où existe cet accueil sont Fécamp et Dieppe dans le coin.
Alors le "ailleurs" où on a quelqu'un pour placer, voire amarrer est plutôt réduit. Un peu plus loin, il y a la marina des Forces Aériennes Belges à Nieuwpoort. Cherbourg, rien, Diélette, rien, Guernesey, rien, Aurigny, rien, Grandcamp, Courseulles, Ouistreham, Port Deauville, Deauville municipal, Le Havre, St Valéry en Cx, St Valery sur Somme, Boulogne, Dunkerque, rien de rien.
J'ai largement fréquenté les côtes anglaises jusqu'aux Scillys et un accueil et assistance au ponton sont rarissimes, à la différence du coup de barre au portefeuille!

22 jan. 2015

il a du prendre un coup de radioactivié ,dans le coin je crois il s'en balade pas mal
alain

22 jan. 201522 jan. 2015

Peut être devais tu payer avant la fin de l'année et la lettre "type" est partie juste avant ton règlement. :heu:

22 jan. 2015

la rançon de l'informatique, ...

22 jan. 2015

Vu de la capitainerie, tu peux imaginer aussi que la lecture de l'histoire ne soit pas la même.

Elle t'envois un contrat et une facture. Tu ne renvois pas le contrat, et tu viens payer la facture.

La capitainerie a besoin du contrat signé, puisque c'est comme cela que tu acceptes les conditions d'occupation de ta place. Elle te demande donc le contrat.

La captainerie a besoin d'une copie récente de ta francisation, pour savoir si tu es encore propriétaire du bateau, condition pour bénéficier du contrat. Tu as largement eu le temps de le vendre depuis l'année dernière. Elle demande donc une copie récente.

En gros, tu veux la place, mais ni signer le contrat, ni fournir les documents demandés dans le contrat. Tu as une raison le justifiant ? Tu ne la donnes pas, mais tu râles sur le crime de lèse majesté de te demander à toi le simple respect du contrat.

Ce n'était pas plus simple de retourner le contrat signé et la françisation demandée avant la date limite donnée ?

Jacques

22 jan. 2015

@ elkitos. Mon bateau est aussi à St Vaast depuis plusieurs années. Je n'ai jamais eu de reproche à faire à la gestion du port. Toujours très aimables et règlos. Les menus pbs s'arrangent facilement. Il est vrai qu'il n'y a pas de service de placement pour les arrivants et qu'on trouve quelquefois sa place occupée, mais tout s'arrange généralement vite avec bonne volonté.
Le contrat pour la place étant renouvelé chaque année, le gestionnaire demande logiquement de signer le contrat à chaque fois. Quant à la copie de l'acte de francisation, c'est probablement pour vérifier qu'il n'y a pas eu de changement de propriétaire. Concernant le payement, la pratique la plus répandue est le prélèvement trimestriel. Cela ne pose pas de pb.
A part ça, si tu as un pb avec eux, le mieux est peut-être d'aller leur en parler, plutôt que les dénigrer publiquement.

22 jan. 2015

Tout à fait d'accord avec toi Jacques sur le fond, c'est bien de ma faute si je n'ai pas ramené le contrat. Mais il s'agit juste d'un oubli et non d'une volonté de ma part de ne pas le faire. Ce qui me gêne, c'est la façon de faire et la menace de m'exclure du port. Un rapide coup de fil aurait pu régler l'affaire aussi efficacement mais de manière moins désagréable. Ce que je reproche au maître de port adjoint c'est de voir son rôle uniquement comme celui d'un flic et de ne pas s'inscrire dans une relation client/fournisseur avec les usagers du port.

22 jan. 201522 jan. 2015

Moi, c'est le contraire j'ai renvoyé le contrat et comme chaque année la capitainerie me réclameras le chèque qu'en Mars, voir en Avril les bonnes années.

22 jan. 2015

y a pas de quoi saborder son bateau pour une affaire comme celle-ci.
Tu as reçu un courrier-type, voilà tout. Le contrat 2015 n'est pas signé; on t'informe donc qu'à défaut de régulariser la situation,il sera résilié.
Et j'imagine que ça n'est pas le seul port où on réclame chaque année une copie de l'acte de francisation. En tout cas, c'est le cas à Granville et je trouve pour ma part que c'est un signe d'une gestion ordonnée.
Pour une injonction, un coup de fil n'a pas du tout la même valeur qu'un courrier.
Bien sûr je n'ai pas lu le courrier qui t'a été adressé, mais je suis surpris que tu qualifies la démarche de violente et irrespectueuse.
Tout ce que l'on pourrait reprocher au port, c'est d'avoir accepté ton chèque sans te réclamer ces documents.

22 jan. 2015

Bonjour,
Je peux supposer que tu as appelé de suite à la réception de ce courrier qui je pense est un envoie automatique.
Nous avons reçu le contrat début décembre "daté du 25 novembre", avec une date de renvoie pour le 31 décembre au plus tard. Il y a une semaine que j'ai reçu la facture.
Alors, Avant de râler, as-tu signé et renvoyé ton contrat avant le 31 décembre comme est la procédure ? fait que tu ne mentionnes pas dans ton post.
Si c'est le cas, c'est une simple erreur, si ce n'est pas le cas, tu t'es mis en erreur et l'informatique étant bête elle a fait son travail.
Enfin j'espère que ton histoire va se régler dans le délais le plus bref.
Tes griefs envers la capitainerie ne me semblent pas justifiés et sont sur le coup de l'émotion. Si tous les bureaux présentaient le même accueil, se serait merveilleux.
Bon vent.

Post: tu n'as pas de bateau sur ton profil ?

JJ

22 jan. 2015

Bonjour

L'occupation d'un poste à quai engage deux parties. Chacun à des obligations vis à vis de l'autre : en résumé, le port assurer la place et fournir un service (en général détaillé dans les conditions d'application du barême de redevances) et le contractant de respecter les règlements portuaires dont les conditions font parties. En général elles précisent les obligations de fournir au port dans un délais déterminé (en général lors du renouvellement de contrat, l'attestation d'assurance, la présentation du titre de propriété et de navigation du navire, rgts bancaires et le contrat signé). A défaut le navire peut-être considéré sans droit ni titre dès la fin du contrat en cours......

Pour résumer, il suffit que chacun respecte ses obligations pour que tout le monde soit content et qu'il n'y ait pas de situation conflictuelle...
Il est évident que sur des ports importants ou les contractants ne sont pas toujours résidents "locaux", la Capitainerie ne peut pas se permettre de passer son temps à faire sans cesse des relances pour obtenir ces documents :non:, alors il faut admettre que par moment le seul moyen est la LRAR ............et c'est bien dommage. Maintenant chacun déterminera qui a commis un acte "irrespectueux" :reflechi:

23 jan. 2015

Il faut ajouter qu'il y a des demandeurs en liste d'attente. Comment gérer dans de telles situations ? Ils peuvent aussi râler.
JJ

22 jan. 2015

Ulysse vécu la même situation a Empuria, et j ai changé de port .....

22 jan. 2015

un peu choqué aussi une fois du ton employé pour me réclamer avec forces menaces le paiement et les documents de mon bateau (copie acte de francisation et attestation d'assurance) et, ayant toujours payé dans les délais, l'ayant fait remarquer au maitre de port, j'ai appris qu'en fait vraiment beaucoup d'usagers devaient se faire très fortement tirer l'oreille pour payer leur ponton annuel, et que désormais le premier courrier prenait volontairement le ton d'une relance avant huissier pour économiser les timbres d'une première demande aimable.

23 jan. 2015

C'est exactement pour cette raison..... car dans certains ports il faudrait crééer un emploi rien que pour les recouvrements de créances et les relances ....

22 jan. 201522 jan. 2015

C'est exactement le problème. Un port gère des centaines de dossiers, 900 abonnes annuels a Bandol par ex. Et au final, le port doit verifier :

  • que le bateau est assure
  • qu'il appartient au titulaire du contrat

Alors oui, on peut imaginer que l'équipe de la capitainerie passe sa vie au tel pour relancer des plaisanciers qui sont la depuis 20 ans et connaissent parfaitement ces règles. Ou écrire un courrier type, et profiter du temps gagne pour faire de l'accueil.

J'ai toujours du mal a comprendre pourquoi certains se croient toujours au dessus des règles collectives, et considèrent comme un affront personnel une simple demande de retourner un contrat ou de montrer son assurances.

Je penses d'ailleurs que c'est bien ce genre de comportement qui braque les capitaineries.

Jacques

22 jan. 2015

Je ne vois pas en quoi une copie d'acte de francisation justifie de la propriété. Je n'ai pas encore rencontré de photocopieur qui effaçait l'encre au bout d'un an.

23 jan. 2015

sans doute recoupé avec le bateau occupant effectivement la place, ça peut donner des indications sur la sincérité du contrat.

23 jan. 2015

Dans de plus en plus de ports, c'est l'original du livret de fancisation qu'il faut presenter tousl les ans.

23 jan. 2015

Et tu ne pense pas qu'en un an un bateau peut se vendre ?

Et tu ne sais pas que le grand jeu, dans les ports qui n'autorisent pas le transfert de la place en cas de vente, c'est de dissimuler la vente pour garder la place pour l'acheteur ?

Purée, mort de rire, vraiment.

Jacques

23 jan. 2015

C'est vrai... et malheureusement lorsqu'il y a de fortes suspicions de vente dissimulée c'est très difficile à prouver. Il faudrait déposer plainte pour escroquerie (ou tentative) mais c'est très lourd ...Mais il arrive qu'il y ait un conflit entre les "propriétaires" réels et fictifs et là en général et là la vente est dévoilée .....

23 jan. 2015

C'est exactement pour ça que l'original de l'acte de francisation est demandé ......d'autant plus qu'il y en a qui on poussé l'outrecuidance à fournir de fausses attestations d'assurance . Dommage pour eux que des vérifications soient faites auprès des compagnies !!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (186)

Le beau temps !

mars 2021