Pollution entre Lorient et Quiberon

Un cargo, le TK Bremen (pavillon maltais), qui quitte le port de Lorient jeudi après-midi pour se mettre au mouillage à Groix, force 10 annoncé pour la nuit, responsable ça ?
Résultat : il ne tient pas son mouillage, échouement, pollution de Lorient à Quiberon.
Con et criminel !

L'équipage
16 déc. 2011
16 déc. 2011

son mouillage près de Groix a lâché, venu s'échouer à la côte près d'Etel

article:
bretagne.france3.fr[...]56.html

16 déc. 2011

Il y avait plusieurs cargos au mouillage entre Groix et Lorient hier soir .A priori ça ne devait pas être totalement irresponsable de venir se mettre à l'abri à cet endroit. Ce matin il n'y en avait plus qu'un, peut être les autres ont ils eu aussi des problèmes pour tenir le mouillage et ont préféré appareiller , où sont partis dès que ça a commencé à se calmer.
Pour la pollution , les courants portent vers le sud et la pollution ne devrait pas atteindre l'ile.
Ce matin c'est infiniment plus calme , le Ferry vieux de plus de quarante ans qui fait la liaison le matin entre Groix et Lorient est passé , ainsi que "l'ile de Groix" , très récent, mais parait il moins marin, qui fait la liaison entre le continent et l'ile.

16 déc. 2011

Je crois plus à une avarie de machine au mauvais moment qu'à un dérapage du mouillage.
Si c'était le cas, ce serait une faute grave d'avoir dérapé sur une dizaine de milles sans réagir.

16 déc. 2011

Le Capitaine de Frégate de la Préfecture Maritime vient de confirmer (sur France Info) que c'est bien un dérapage du mouillage.

Après un premier mouillage sous Groix, le capitaine a demandé à changer de mouillage.
Autorisation accordée, arrivée d'un remorqueur pour l'aider dans sa manoeuvre, en vain.
Il y avait 6 mètres de creux et des vents de 55 noeuds.

.

16 déc. 2011

il ne devait pas avoir de Kobra à bord!!!!
on peut regarder ici et observer que le remorqueur fait du sur place:
www.marinetraffic.com[...]lt.aspx

16 déc. 201116 déc. 2011

merci pour ce lien intéressant

16 déc. 2011

c'est la cata en rivière d'Etel !

ça y est, la nappe de fuel est remontée dans cette magnifique ria, au delà de St Cado pour ceux qui connaissent,

plan Polmar déclenché

une cata économique aussi à la veille des fêtes pour ce secteur qui vit de l'ostréiculture !

16 déc. 2011

...
Au moins sur une plage il va pas aller se déchiqueter sur les cailloux...
moindre mal...
en espérant que la fuite sera rapidement maitrisée et que la pollution ne sera pas trop étendue...
attendons par contre les résultats de l’enquête avant d'allumer le bucher... :litjournal: :policier:

16 déc. 2011

c'est pas le pb d'une plage, ça c'est pas grave et facile à nettoyer,

par contre la ria d'Etel avec ses innombrables méandres est polluée au fuel !
et regarde sur google earth, tu comprendras !!!

16 déc. 2011

savez vous si des opérations de nettoyages sont prévues??? Je souhaiterai y participer.....!!!

16 déc. 2011

D accord avec Bil cette histoire est lamentable .et c est toujours les mêmes qui paient la facture !

Pas normal

16 déc. 2011

Ficelle :
attendons par contre les résultats de l’enquête avant d'allumer le bucher...

CHOMTRANQUIL :
pourquoi A-t-il quitté LORIENT le jeudi pour aller se planquer à quelques miles le soir même ? :lavache:

la RÉPONSE est claire nette et sans bavure:
€ €€ €€€ €€€€ €€€€€ €€€€€€

Si ce navire avait pu rester à quai sans débourser un rond on n'en serait pas là :non:

16 déc. 2011

Bien sur que c'est lamentable et sans vouloir me faire l'avocat du diable:
comme dit plus haut il y avait d'autres "gros-culs" apparemment à cet endroit...
que l'armateur ne veuille pas payer certes, que le mouillage ait dérapé et que personne n'ai réagi ce n'est pas la même chose...
dans le premier cas c'est une histoire de gros sous en effet dans le deuxième cas je rejoins ce que disait viking c'est une faute lourde...incombant uniquement au pacha...

:policier:

16 déc. 2011

Il n'y avait aucune interdiction de quitter le port de Lorient.

16 déc. 2011

et une obligation, y en avait-il une ?

16 déc. 2011

voila une bonne question en effet...
je suppose que le 'pitaine qui sort alors qu'un méchant BMS est en cours prend ses responsabilités...
:reflechi:

16 déc. 2011

Cette tempête n'a pas empêché les bateaux de continuer à faire route.
Le trafic n'a pas été interrompu.
Un pétrolier a avitaillé Belle-Île hier.

A partir de quand ou de quoi un port peut-il fermer ses accès et donc sa sortie ?

16 déc. 2011

Oui Gadloo mais peut être que le port lui a dit si vous restez une journée de plus vous payez...
réponse de l'armateur vers le pacha : allez vous mettre à l'abri sous le vent de Groix...
la suite est malheureusement connue...
à voir sur marine traffic; il semblerait en effet que l'Abeille soit sur site mais en train de repartir ??
peut être le remorquage vers Lorient est abandonné??
en tt cas regardez la trace de l'Abeille qui a quitté son mouillage de Ouessant hier à 10h00 pour traverser la mer d’Iroise plein pot à plus de 16nds de moyenne avec la mer qu'il devait y avoir !!!
quel canot' !!!:lavache:
en tt cas mauvais calcul pour l'armateur ça lui coutera plus cher qu'une nuit à quai. :policier:

16 déc. 2011

à moins que l'assurance... :jelaferme:

17 déc. 201117 déc. 2011

Bj

Mauvaise pensee, cela n'arrive que dans les films .......
Amicalement

16 déc. 2011

Oui, elle est en train de repartir, après avoir tourné en rond devant Erdeven, sans doute pour hélitreuiller les gars du TK BREMEN.

Quel canot, et quels marins surtout !

17 déc. 2011

Bj

un peu de modestie et de recul,

Amicalement

16 déc. 2011

Bien sur sur ce genre de canot' il faut un Pacha et des Marins de la même trempe... :bravo: :bravo:
"sortir alors que les autres rentrent"... tout un programme ! :lavache:

16 déc. 201116 déc. 2011

Alors, en admettant que l'armateur ou le capitaine décide de quitter le port pour ne pas payer un nuit au "ponton" dans le port (ce qui reste à prouver).

Est-il normal que le port fasse payer un amarrage alors que le bateau serait en danger à l'extérieur ?
Qu'il paie pour la durée de ses opérations commerciales, ça va de soi.
Mais dans ce cas ?

.

16 déc. 2011

Et pourquoi le font ils pour nous plaisanciers?

16 déc. 201116 juin 2020

Oui.

40 ans séparent l'Abeille Flandre au premier plan (et Abeille Languedoc) de l'Abeille Bourbon (et Abeille Liberté) au deuxième plan.

Et le même architecte naval : Flandre : début de sa carrière et Bourbon, la fin de sa carrière.

:pouce:

16 déc. 2011

Lu sur le fil qui devrait être en taverne et fait doublon:

"le problème est qu'aucune autorité ne s'est opposé au départ de ce navire qui était bien abrité dans le port de Lorient. Que dit la loi, quelles sont les erreurs ? le ministre NKM a décidé une enquête, les résultats devraient être intéressants."

Qu'en pensez vous?

16 déc. 2011

A l'endroit où il était au mouillage , il y a pratiquement toute l'année des cargos qui attendent , abrités par l'ile. Hier soir ils étaient plusieurs à mouiller la, plus que d'habitude et peut être pour se mettre à l'abri. Actuellement il y en a encore un, il était mouillé hier soir , il a passé la nuit , puis la journée et il va passer la nuit prochaine.
Les gros cargos ne peuvent pas rentrer ou sortir dans le port de Lorient à toute heure, en fonction de la marée .
C'est sur que la pollution dans le ria d'Etel , ça fait chier , vraiment chier, mais il vaudrait mieux attendre les résultats d'une enquête sérieuse pour connaitre les raisons de l'échouage savoir pourquoi ses ancres ont chassé .
Ce matin j'ai vu un gars affirmer qu'hier soir il avait repéré le cargo comme étant en très mauvais état. C'est peut être vrai , mais pour repérer ça, le soir depuis la cote , faut être vraiment bon.

17 déc. 2011

Hiers,je suis allé voir le cargo etant de belz,le cargo etait en tres bon etat,meme actuellement ou il est echoué a part la dechirure pas une tache de rouille ,il sera intéressant de connaitre les resultat de l'enquete sur ce dramatique échouage.

16 déc. 2011

Il nous faudrait l'avis d'un pitaine de la MARMAR...
un 'pitaine a t'il le droit de sortir en désaccord avec les autorités portuaires ?
les autorités portuaires ont elle le droit de "clouer" un canot' à quai en cas de mauvais temps ? :reflechi:

16 déc. 2011

les signaux réglementaires pour interdire l'accès à un port sont trois feux rouges fixes superposés. Pour la sortie, je ne sais pas.. peut-être les trois feux rouges clignotants ?

Mais ces signaux avaient-ils été allumés ?

Si non, il semble que rien ne peut empêcher un bateau de prendre la mer..

18 déc. 2011

merci pour les liens.

Apparemment, l'interdiction faite à un navire serait la conséquence de son état, jugé non satisfaisant pour prendre la mer...

17 déc. 201117 déc. 2011

" il semble que rien ne peut empêcher un bateau de prendre la mer"

D'apres l'association Robin des Bois : "En s'appuyant sur l'article R304-11 du Code des ports maritimes, la capitainerie du port de Lorient -Morbihan- aurait pu procéder à l'ajournement de départ du TK Bremen "

Source : www.liberation.fr[...]-bremen

L'article en question :
droit-finances.commentcamarche.net[...]r304-11

Qui en sait plus ?

16 déc. 2011

l'Abeille Bourbon repart, impossible d"intervenir
la brèche dans la coque du cargo est bien trop importante

la ministre NKM sur place a confirmé que du fuel est remonté en en ria d'Etel, et ça pourrait être une cata pour l'ostréiculture locale ...

à suivre .... :litjournal:

16 déc. 2011

Une brèche ???? alors qu'il s'est foutu sur du sable ???
j'ai raté un épisode ???
:lavache: :lavache:

16 déc. 201116 déc. 2011

Tu as déjà vu une plage sans un pavé quelque part ?
Ca se passe en Bretagne, pas à Paris Plage.

Sans parler des contraintes monstres dus aux effets de torsion.

.

16 déc. 2011

j'ai parlé trop vite en fait.... :jelaferme: :jelaferme: :jelaferme: :jelaferme:

j'étais persuadé à tord apparemment que comme pour le couillon qui s'était posé devant les Sables il s'en sortirait sans trop de bobos...
mais en fait vu que déjà en effet un réservoir fui...

PS: Paris plage jamais mis les pieds...
:-D

16 déc. 2011

il était sur ballast ... bien ballasté ???
si c'est comme pour le reste ....

16 déc. 2011

14H57 - La ministre de l'Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet, est sur la plage où s'est échoué un cargo maltais :
"C'est vraiment quelque chose d'absurde. On est devant une pollution qui est un gâchis environnemental, et un gâchis économique. Je pense à tous les ostréiculteurs de la rivière d'Etel pour lesquels c'est le pire moment de l'année".

16 déc. 2011

on ne sait pas si le cargo sera réparable ...
on parlerait même de "déconstruction" sur place ! :tesur:

on savait que la france devenait un pays sous-développé,
on va finir comme le bangladesh ou l'inde à démolir les cargos sur les plages !!!

16 déc. 2011

peut-être finira-t-il comme le "Lydia" dans le Languedoc ?

www.sudaltim.com[...]_1.html

16 déc. 2011

Ce que je vois, sans faire de procès inutile sans info, c'est que ce cargo date de 1982. Quarante ans donc. Cela fait beaucoup trop.On le voit au premier coup d’œil, les mats de charge ,il y a longtemps que cela ne se fait plus. En moyenne,dans les pays stricts c'est 15/20 ans. Au delà, la maintenance deviens difficile et couteuse pour cause d'obsolescence.
Passer une nuit à l'abri au mouillage ne dispense en aucun cas d'une veille autant attentive
qu'en mer.J'en ai fait beaucoup un peu partout.Au moindre signe de dérapage,branle bas de combat et on prends la mer. Encore faut'il que la bourrique démarre.
Ce bateau est fatigué. Sur la photo N°3 on voit bien les membrures le long de la coque.Il est temps de le ferrailler. Pourquoi laisser entrer dans nos eaux des navires pareils ?

www.marinetraffic.com[...]os.aspx

16 déc. 2011

Cher expert en construction navale .

Vous me copierez 100 fois :
2011 - 1982 = 29 .
Puis réciterez 10 Pater et 20 Ave .
La prochaine fois ce sera Etel - Sainte Anne d'Auray à genou .

:langue2:

16 déc. 2011

Mea culpa, avec l'age j'ai tendance à veillir

16 déc. 201116 juin 2020

Son dernier voyage :tesur: :-(

16 déc. 2011

2011 - 1982 = 29 ans... Mats de charges inutiles : même dans les petits ports africains ? Il ne ressemble pas vraiment à un bateau poubelle...

16 déc. 2011

En ce moment la liaison entre Groix et le continent se fait pour moitié avec l'Acadie
fr.wikipedia.org[...]erry%29
un bateau lancé en 1971 donc vieux de quarante ans , et pas pour transporter du ballast , mais des bipèdes et des voitures.
Il a encore fait la liaison aujourd'hui , si un bateau de 29 ans est bon pour la poubelle , ça devient intéressant pour les insulaires......qui pour certains empruntent chaque matin et chaque soir un bateau de quarante ans.

16 déc. 2011

ouhhh là !!!
on va avoir une révolution des iliens sous peu .... :acheval:

16 déc. 2011

une révolution en chanson
ile-de-groix.info[...]a-3.mp3

16 déc. 2011

Bonsoir. Peut être d'actualité, écoutez
www.ina.fr[...]fr.html

16 déc. 201116 juin 2020

Bien sur,Vous n'avez pas tord, il y a beaucoup de navire même plus vieux qui naviguent et qui naviguerons encore,ce que je veux dire,c'est que la maintenance s'incrémente à partir de ces ages là. et je parle uniquement des bateaux de charges long courrier,pour la souffrance des coques. Je persiste sur les mâts de charges,il y à longtemps qu'ils sont remplacés par des grues,même pour l'Afrique. Le dernier à mat de charge à la CGM était le CGM eiffel,parti de la flotte Française dans les années 81 et démoli en 2000(l'ancien Eiffel). Je persiste aussi pour dire que la coque de ce cargo est fatiguée,les ondulations de la coque laisse apparaitre les membrures,il a bien vécu.
j'ai arrêté de naviguer maintenant depuis 20 ans, la majorité des navires que j'ai fait sont féraillés. Alors un navire de quarante ans...
Cordialement

16 déc. 2011

Ou comme le Rokia Delmas... souvenez vous !
mais lui par contre était en bon état !

fatigué certes mais pas encore une poubelle flottante ( apparemment)...
:reflechi:

16 déc. 201116 juin 2020

Une vidéo du TK BREMEN

30% des Handysize en circulation ont 25 ans et plus.

Un ferry et un cargo ne sont pas soumis aux mêmes contraintes mécaniques.
Un cargo vieillit bien plus vite d'un bateau à passagers.

Pour les mâts de charge : place aux grues.
Photo du ROMANDIE, 34 000tpl, construit en 2010.
Tous les petits ports n'ont pas les infrastructures nécessaires aux opérations commerciales d'un cargo.

.

16 déc. 2011

Super Galdoo la video, ça remue des souvenirs. Tu as vu il a encore des prélarts sur les panneaux de cales.

16 déc. 2011

Oui.

Vraisemblablement fixés avec des tringles en fer, le tout verrouillé par des coins en bois.

16 déc. 2011

dernières nouvelles de la préfecture de Vannes:
"il y a de fortes possibilités que le cargo soit déconstruit sur place " ....
il y aurait plusieurs ruptures dans la coque qui a tossé plusieurs fois sur la grève

16 déc. 2011

eh oui ....

la poutre navire n'a pas résisté .

Compte tenu des méthodes de calcul actuelles, un bateau récent, au lieu de se plier en se gondolant aurait cassé .

Il est facile de s'indigner . Moi j'ai pas d'opinion .

Sur le site premar atlantique, il y a toutes les photos et même une vidéo de la visite de la ministre .

On y voit :
- une ministre
- un préfet
- un sous-préfet
- un colonel de gendarmerie
- ...
- 3 hélicoptères
- 2 gendarmes avec un décamètre qui prennent les mesures et les photos d'usage
- quelques porteurs de serviette et garde corps
- beaucoup de micros et caméras
- x agents de la sécurité civile
- x superbes véhicules tout neufs (tout est sans doute prévu : PC, sanitaires, groupe électrogène, salle de repos et cellule d'assistance psychologique)
- [b]2 lampistes avec des pelles et un seau tous neufs qui vont sauver la bretagne[/b]

Ceci dit les ostréiculteurs de Crach et du golfe ne disent rien mais ...

Plus question de laisser qui que ce soit approcher du site et surtout pas des volontaires . Ils pourraient développer des cancers dans vingt ans .

Où sont les pilotes de Tchernobil ?

16 déc. 2011

:pouce:

17 déc. 2011

comme d'hab...... :litjournal:

16 déc. 2011

Les pilotes de Tchernobyl ??

Mais à Fukushima bien sur.... :acheval:

17 déc. 2011

Bj

C'est terrible, mais comme elle est venue cela sent les elections....
J'espere que les ostreiculteurs avaient mis les huitres de noel en claire, ce qui serait un petit plus pour eux. Ils n'avaient pas besoin de cela,

Nous sommes en fin 2011 et seuls peches, seaux, et volontaires gratuits seront encore la solution ........

Ce navire ne peut pas etre en mauvais etat car il a en sa possession tous les certificats a jour ........ comme le Prestige aussi ..... comme d'habitude.

Le capitaine etait STCW comme a jour,une ancre peut deraper, cela en soit n'est pas catastophique.
Si de surcroit une panne moteur survient en meme temps, nous avons la possibilite de filer plus de maillons.

Si cela ne suffit pas la deuxieme chaine peut etre mouillee.

Reste a savoir si les 2 ancres ont ete mouillees

Il faudra lui donner un seau , une pelle a notre Ministre pour...... !!!!

Quant a dire que le bateau est fatigue, c'est aller vite en besogne car les navires construits au Japon a l'epoque etaient avec des 'cotelettes apparentes"

des remorqueurs construits a Bordeaux aussi et ont dures 30 ans.

Le Roseline de l'UIM etait construit a Shimizu au Japan avaits des cotelettes qui bien sur montrait sa sous resistance ....

losrqu'il a coupe un vieux petrolier en 2 en Manche, un a coule ce qui est normal vue le choc ... quant au Roseline une dechirure seulement et cloison d'abordage intacte...

Alors les a-priori
Amicalement

17 déc. 2011

Le droit européen ne permet pas d’interdire à un navire de sortir. Mais il exige la privatisation d’EDF, du réseau ferré, de Renault

Les privilèges toujours aux mêmes, et toujours les mêmes qui trinquent.

17 déc. 2011

les journaux parlent d'un démontage sur la plage:

ça vous parait raisonnable ?

17 déc. 2011

Bien sûr, ils l'ont fait sur l'île de Ré

17 déc. 2011

Ca a duré 14 mois.
Mais l'opération du Rokia Delmas était beaucoup plus délicate.

.

17 déc. 201116 juin 2020

comme sur la plage d'Alang...

17 déc. 201116 juin 2020

Vous savez pourquoi le "nez" du France a été le premier à subir un coup de chalumeau ?

.

17 déc. 2011

parce qu'elle a été démontée pour être vendue aux enchères.

273 000 euros.

17 déc. 201117 déc. 2011

Ca, c'est une conséquence de la découpe.
Parmi tous les bateaux démantelés, seuls les plus prestigieux ont leur nez découpé plusieurs jours avant le début des travaux.
Et il y a une bonne raison. Mais laquelle ?

.

17 déc. 2011

Pour être revendus sur le marché asiatique. Les nez des grands paquebots auraient des vertus aphrodisiaques.

17 déc. 2011

Plus sérieusement : pour éviter que la coque soit à nouveau remorquée.

17 déc. 2011

Ah! ça sort par le nez! ça me rassure, j'avais peur parfois de perdre mon âme..... :oups:

17 déc. 2011

Après avoir été réduit en poudre ? :mdr:

.

17 déc. 2011

C'est beaucoup plus poétique.

Selon les croyances locales, c'est pour que l'âme du navire puisse s'échapper avant de subir l'enfer des chalumeaux ! :heu:

.

17 déc. 2011

peut être que le port attendait un autre cargo a l'emplacement du navire. pression du port pour repartir, pression de l'armement pour qu'il reparte, pression des clients pour avoir leur marchandise dans les temps.
Conclusion le Capitaine pense se mettre a l'abri de l'ile pour gagner quelques heures et quelques Euros (pas pour lui).
mal lui en prend, l'ancre dérape, ou avarie machine quand il veut changer d'emplacement de mouillage. incapacité de remonter l'ancre durant ce temps, ou incapacité de mettre l'autre ancre. Va savoir.

En tout cas ces toujours le Capitaine qui sera responsable. quelque soit la décision.

suis resté au port et j'ai été viré, celui qui est sorti, a cassé et a aussi été viré.

Alors arreté de casser du sucre sur nous. Quand en mer un plaisancier demande de l'aide, on est bien souvent la pour vous aider. fournir une aide avec un Chef ingenieur, de l'avitaillement frais ou parfois du fuel.

A Plus.

Capt Eric

17 déc. 2011

Si on raisonne comme ca la pire des catastrophe peu arriver. Genre Tchernobyl. Si le capitaine ne sait pas dire non, qu'il arrête et change de métier. Et quand le système est pourri, il a le droit de le dénoncer. D'ailleurs comment tolère t on des pavillons de complaisance au sein de l'Europe?

17 déc. 2011

il me semble que si un bateau est pourri , un capitaine de qualité refuserait d'en prendre les manettes ? si il le fait , c'est qu'il a besoin de bouffer , à partir de la .......?

17 déc. 201117 déc. 2011

Gadloo dit:
"si un officier de marine marchande se sent incapable d'affronter une tempête, qu'il change de métier ! "
Si le danger est annoncé c'est irresponsable. C'est quand même pas la guerre actuellement? Certes la guerre économique, mais c'est bien là notre bêtise: la cupidité.

17 déc. 201117 déc. 2011

.

Et si ma tante ....

Tu pourrais aussi te faire la réflexion inverse :
si un officier de marine marchande se sent incapable d'affronter une tempête, qu'il change de métier ! ;-)

.

17 déc. 201117 déc. 2011

Mais, encore une fois, quel danger ?
Celui dû à un coup de vent de 60 noeuds ?

Combien de navires ont poursuivi leur route au plus fort de cet événement météo, comme d'habitude,
(rare, relativement fréquent mais pas exceptionnel) au large d'Ouessant, en Mer du Nord
ou dans le Gascogne ?

Ce n'était ni un cyclone ni un ouragan ni la fin du monde.

.

18 déc. 2011

Malte fait partie de l'EU depuis le 1°janvier 2008.

17 déc. 2011

Il semble en effet tout à fait possible qu'un autre cargo ait attendu l'emplacement dans le port .

17 déc. 2011

Vu les photos, il y a deux chaines sortant des ecubiers.
Maintenant, va savoir combien de metres de chaine sont sortis et aussi ce qu'il y a au bout !

18 déc. 2011

bj
En reponse a BASILE
pour info
le Queen Mary a un mouillage qui vient de Chine ....
le porte avion nucleaire Bush a aussi un mouillage de Chine ....
et le CDG ????????????

Amicalement

17 déc. 2011

puis après, il faudra savoir si elle a été faite en Europe ou en Chine. :acheval:

17 déc. 201116 juin 2020

quasi en direct de la plage de Erdeven ... (prise il y a 2heures)

17 déc. 2011

J'ai lu (Télégramme de ce jour) qu'à compter d'une certaine longueur un navire est plus en sécurité au mouillage dans la tempête qu'au quai : risque de dégâts sur la coque et au ponton.
Encore faut-il que le mouillage tienne!!! Et que la machinerie démarre au quart de tour en cas de rippage!!!!

17 déc. 2011

Superbes images sur ce blog :

:pouce:

17 déc. 2011

marche pas ton lien ,Alain

17 déc. 2011

www.philip-plisson-blog.com[...]/
là c'est bon, je viens de me connecter, no problem,
il y en au moins un qui suit!
:pouce: :bravo:

17 déc. 2011

2 hélicos + celui de Plisson ..........................................................................................................................
et la dernière photo : on circule tranquilo avec l'échelle de coupé ..........
OK , les photos sont superbes , du Plisson , quoi , et pous pourrez vous les faire dédicacer pour offrir a noel ...........

Plisson , Arthus Bertand mème combat ! (mème bisness)

17 déc. 2011

Plisson , Arthus Bertand mème combat ! (mème bisness)
ok mais du talent, c'est incontestable, malgré le côté mercantile.

17 déc. 2011

et mes photos à moi, avec les playmobil et les shtroumpf, elles sont pas belles ???

17 déc. 2011

je préfère les photos de Papy , sont aussi belles .

17 déc. 2011

whouaaa, les jaloux!!!!! :lavache: :lavache:

17 déc. 2011

Merci Aliguen pour ces superbes photos de Plisson.

Même si plusieurs avis sur cette fortune de mer semblent converger, je reste pour ma part très circonspect. Car nous ne savons pas grand chose des circonstances ayant entrainé ce sinistre désolant. Pour ma part je préfère attendre le résultat des enquêtes.

17 déc. 2011

z'êtes pénibles à la fin, j'ai crapahuté dans le sable mouillé tout l'après-midi moi !

:aurevoirdame: :goodbye:

17 déc. 2011

t'es nul !

meme pas fotografié NKM et son escorte de préfets, d'amiraux ,de généraux , de gardes du corps (qu'elle a fort beau ) et des deux gugus avec leurs rateaux et et leures poubelles pour ramasser des 1500 tonnes de bon gazoil pour les tracteurs bretons !!!, trop nul , le bilou !!!

18 déc. 2011

Ben ouais billy, c'est un métier :heu: :tesur:

18 déc. 201116 juin 2020

Mais si, Bil56 !!!
Ces deux photos strictement identiques sont pleines d'enseignement. (Tu nous prends pour des normands ?). :mdr:

Cette photo nous permet d'apprendre qu'un gendarme sur 3, mains devant,
se sent seul et s'occupe comme il peut (flèche rouge).

Alors que 2 sur 3, plus avisés en technique de combat rapproché, se méfient des bretons et de leurs mauvaises intentions
Ils sont donc en position de défense et protègent leur arrière très vulnérable
sur cette plage de sable chaud, huileux et humide !

18 déc. 2011

Crapahuté dans le sable mouillé… fo pas exagérer.
On voit bien qu'il y a un photographe derrière les keufs qui est carrément allé se mouiller les pieds.
Allez zou, fais-nous le reportage exclusif tout-ce-que-vous-ne-verrez-pas-sur-les-photos-de-Plisson-mais-que-Bil56-vous-dévoile...

18 déc. 2011

www.leboncoin.fr[...]329.htm
Certains ne manquent pas d'humour.
Plus sérieusement , la préfecture annonce la déconstruction sur place . Mais , imaginons que l'assureur du bateau considère que la tempête n'était pas si terrible ( pas de dégâts à terre, d'autres bateaux au mouillage au même endroit n'ont pas bougé) et qu'un bateau de cette taille était de taille à affronter la mer ce jour . Imaginons que l'assureur finisse par prouver qu'on a essayé de l'escroquer ( pure hypothèse bien entendu). Qui va payer la déconstruction ? la commune , le département , la région , l'état?

18 déc. 201118 déc. 2011

Marche pô Là peut-être
www.leboncoin.fr[...]329.htm

:bravo: Bil, celle-ci est plutôt pas mal !

18 déc. 2011

.

Je ne sais pas qui a eu cette excellente idée !!!
Génial !!!! :pouce:

18 déc. 2011

De nouveau toujours le m^me dilemme :le fric ,le bateau a quitter le port pour allé mouiller 5 milles plus loin tout simplement pour ne pas payé le droit de port pour une ou deux journées .

Et c'est bien l'armateur qui prend la decision ,si c'est le Capitaine il est viré .

Donc dans ce cas comme il a été proposé à Bruxelle mais refusé ,une autorité neutre comme pour l'aviation devrait pouvoir interdire le depart compte tenu des conditions météo.

on interdit de prendre la mer aux bateaux en mauvais état on devrait aussi interdire en fonction du temps .

josé

18 déc. 2011

c'est tout de même une pratique courante au commerce comme pour les gris de quitter le port en cas de tempête pour éviter d'endommager la coque contre un quai et c'est encore plus compréhensible pour un vieux cargo. :reflechi:

18 déc. 2011

.

La législation en matière d'aéronautique s'appuie sur la sécurité : une tour de contrôle peut s'opposer au décollage.

La législation dans le domaine maritime s'appuie sur la liberté qui, chers plaisanciers, vous est si chère !!! :scie:

.

18 déc. 2011

oui mais seulement je ne suis pas sûr que le commandant est eu la "liberté" entre resté au port et allé mouiller sous Groix pour passé une nuit d'enfer.

18 déc. 2011

imaginons l'hypothese suivante :
Ce capitaine excerce sa liberté ,il decide de rester sagement au port et donc son armement paie les frais de port (qui ne sont pas donné ) bien .
Dans le m^me temps ,comme celà c'est produit ,deux ou trois navires mouillent sous Groix et pour eux pas de probleme ils affrontent la tempete sans degats en gagnant les frais de sejour .

Que dira l'armateur du capitaine prudent ?? il lui indiquera la porte de sortie à la premiere occasion.

josé

18 déc. 2011

.
.... à condition qu'il participe lui-même au jugement de sa propre action !

La responsabilité c'est la solidarité d'un individu avec ses actes,
condition préalable de toute obligation réelle ou juridique.

18 déc. 2011

à toi, oui, mais à notre ami Clarivoile : Non.
C'est toute la différence, il a la faculté de "voir" le futur. :oups:

19 déc. 2011

En effet, le futur ne peut nous échapper puisqu'il n'existe pas, tout comme le passé! L'un existera, l'autre a existé , mais aucun n'existe.

Et justement, on prend ses responsabilité dans un acte au présent sans se perdre dans des conjectures sur notre petit avenir personnel, en particulier lorsque nos actes peuvent avoir de telles conséquences

19 déc. 2011

Comme expliquée plus bas, la preuve de la pression est loin d'être établie sur ce cas. Dans le cas cité de l'avion polonais cité plus haut, la pression était forte et à bord!......
Les techniciens tels qu'un capitaine de navire, un skipper,.....sont instruits et payé pour prendre les bonnes décisions en analysant les situations présentes, et à venir aidés par des prévisionistes, et les membres d'équipage compétents.
En tant que capitaine de navire, skipper, capitaine d'avion, ces techniciens sont les "seuls maîtres à bord" et rien ne peut leur être imposé à la fin.

Dans le cas polonais, le responsable n'a pas justement pas prévu, n'a malheureusement pas utilisé la raison, et n'a fait qu'obéir, bien en deçà de son rôle.

20 déc. 2011

Pourquoi aller chercher des réponses à une question dans le problème d'a à coté qui n'a strictement rien à voir?

Tu me fais penser à ces enfants qui reconnaissent dans un énoncé un mot utilisé dans le cours (ici "capitaine"), et qui suive la solution du cours qui en fan n'a rien à voir avec le problème posé.

Si à chaque fois qu'un ouvrier se tape sur les doigts avec son marteau, ou que le boulanger fait bruler son pain, on accuse les banques de l'avoir fait prendre la mauvaise décision .....on n'a pas fini!
Mais c'est une attitude de plus en plus fréquente dans notre pays que de refuser d'analyser froidement, voir les erreurs où elles sont et les assumer. Toujours plus facile d'aller accuser l'autre plus loin.

19 déc. 2011

Humour et damnation
J'ai oublie le titre du dernier livre de Fabius sur la grandeur de l'humain !
Peut être 'responsable mais pas coupable'
Quoiqu'il arrive le pauvre commandant va en ramasser plein la G.... Et l'ecrivain ci dessus est bien au chaud.... Voici la grandeur de l'hUMAIN

Amicalement

18 déc. 2011

Il a eu sans aucun doute la liberté d'exercer sa responsabilité.

18 déc. 2011

C'est pour cela qu'un responsable est payé!

On ne peut vouloir un poste à responsabilité et ne pas vouloir prendre cette responsabilité lorsqu'elle est capitale.

La responsabilité est la force et la grandeur de l'humain

18 déc. 2011

.

Et puis, Clarivoile, qu'est-ce que ça veut dire être responsable puisque le futur nous échappe ? :heu:

.

19 déc. 201119 déc. 2011

Ouais .... :reflechi:

La mesure de la responsabilité est proportionnelle à la mesure de la prévision,
qui est toujours incomplète, car aux effets directs et immédiats de nos actes
s'ajoutent des effets indirects et lointains.
En ce sens, la responsabilité se rattache étroitement à la conviction qu'a l'homme d'être libre.

Est responsable celui qui peut "prévoir".
Soit.
C'est une condition nécessaire de la responsabilité mais encore faut-il qu'il ait choisi de prévoir.
Autrement dit, qu'on ne lui ait pas imposé.

Ton exemple plus bas (gouvernement polonais) en est la plus parfaite illustration.
Même si le responsable était le même que celui qui était en mesure de prévoir (et le plus apte),
il n'empêche qu'il a prévu au-delà de la raison.

Effets indirects et lointains de l'égo ? :tesur:

.

20 déc. 201120 déc. 2011

Bonjour
Pour Clarivoile
Je pense que tu ne sais pas comment cela se passe.
Les responsabilités de fait et de droit sont bien différentes
Tu fais un // trop rapide
Dans la crise mondiale qu'on fait les capitaines des gouvernement
Et les prévisionistes compétents
Les membres d,équipage compétents
Les seuls maitres a bord sont les banques

Moralité = l'argent contrôle tout

21 déc. 201121 déc. 2011

Bj
pour Clarivoile

''''''Tu me fais penser à ces enfants qui reconnaissent dans un énoncé un mot utilisé dans le cours (ici "capitaine"), et qui suive la solution du cours qui en fan n'a rien à voir avec le problème posé.'''''

pour toi quelle est la notion du capitaine car je ne comprends pas tout?

Amicalement

18 déc. 2011

Gadloo dit "a législation en matière d'aéronautique s'appuie sur la sécurité : une tour de contrôle peut s'opposer au décollage.
La législation dans le domaine maritime s'appuie sur la liberté qui, chers plaisanciers, vous est si chère"
justement, au dela de force 7 pourquoi sortir?
rappelez vous:
www.snsm.org[...]auvaise

18 déc. 2011

et bien voilà.......

si le Pit avait lu HéO, il aurait vu le fil du contrepoids "tyrolienne" à frapper sur la chaine du mouillage en maillon galva de 8, et il n'aurait pas dérapé...c'est ballot !!

:oups:

pour le reste...que dire.......sans que ça me :-(

18 déc. 2011

Moi, si une autorité m'interdit de sortir quand du 130 km/h est annoncé, je ne le vivrais pas comme une contrainte insupportable.
On imagine bien qu'un capitaine a du mal a s'opposer aux choix (irresponsables) de l'armateur. Et c'est la raison pour laquelle ce serait quand même préférable qu'il puisse "s'abriter" derrière une autorité portuaire.
Mais avec ses 109 mètres, il est surement pas sorti tout seul du port.
Il a été aidé par 1 ou 2 remorqueurs + 1 pilote, et je me demande si eux, n'ont pas plus d'autonomie dans leur décisions de sortir ce bateau un jour de tempête.

18 déc. 2011

Il faudrait attendre d'en savoir davantage pour formuler un jugement sur cette histoire affligeante.
Le problème, c'est qu'on n'en saura certainement jamais beaucoup plus. Le sujet va bientôt sombrer dans les oubliettes de l'actualité, comme cela a déjà été le cas à d'innombrables reprises pour d'autres sinistres du même genre.

18 déc. 2011

partage des responsabilités :

  • l'armateur a sans doute ordonné au navire de quitter le port dans un but de rentabilité

  • le capitaine a décidé d'obéir en mettant éventuellement équipage et bateau en danger

  • les autorités portuaires n'ont pas empêché le navire de quitter le port malgré les risques encourus

19 déc. 2011

ce qui est étonnant dans le milieu maritime c'est que la notion de "securité" est lente a rentré dans l'usage , alors que dans tous les autres secteur de l'économie on a compris que la sécurité est source de rendement et de gain plutot que de depense.

et bien en marine non ça traine de vieilles habitudes sans doute ou milieu un peu archaique ..

josé

19 déc. 2011

.

Je suis ravi d'apprendre que le petit monde de la plaisance
est définitivement débarrassé de ses archaïsmes.

.

19 déc. 2011

Non, ce genre de choses se retrouve dans bien des domaines. Tu ne les remarques pas, car moins visibles, moins montrées, mais elles existe malheureusement.

Dans un domaine mis en référence par Gadloo dans son intervention précédente: "La législation en matière d'aéronautique s'appuie sur la sécurité, la législation dans le domaine maritime s'appuie sur la liberté", vous oubliez les derniers accidents comme celui de la disparition d'une grande partie du gouvernement polonais........pour ne citer que celui là.

19 déc. 2011

Un tout autre sujet, parait-il maintenant que les quelques centaines de badauds sur la plage vont faire plus de mal à la dune que le cargo. Pendant ce temps, les 7 milliards d’individus sur la Terre n’inquiètent pas grand monde. Au contraire, chaque pays en veut plus.

19 déc. 201116 juin 2020

Nous échangeons alors que nous ne connaissons pas les causes de cet accident...
Pourquoi interdire de sortir de Lorient alors que la mer dans les Courreaux de Groix est loin d'y être aussi forte que celle qu'il y avait à seulement 100 milles, dans l'ouest du Finistère, et n'empêchait pas les cargos divers de faire route.

Les mêmes jours, j'ai observé des chalutiers sortir de Granville pour aller pêcher quelques milles plus loin, à l'abri de Chausey. Sans nul doute, en cas de pépin, (panne machine en travers de la lame par exemple) les bonnes âmes que nous sommes auraient considérés que "le port" aurait du leur interdire de sortir.

Et les régatiers dont j'étais auraient donc dû se voir interdire de sortir ce week end , compte tenu de la mer résiduelle et des grains qui se succédaient? C'est sur que nous prenions plus de risque hier que par pétôle... Et alors?

19 déc. 2011

« Il y avait 20 noeuds de vent (37 km/h), un peu de houle : je n'ai eu aucun problème pour sortir le TK-Bremen de la rade de Lorient », se souvient Yves Lanier. Pilote au port de commerce, il a manoeuvré le cargo, jeudi matin, sur ordre de la capitainerie et demande du commandant du navire. « Je l'ai emmené au meilleur mouillage, à l'abri de l'île de Groix. » Dans la soirée, un pétrolier accomplissait cependant le chemin inverse pour s'abriter au port en prévision de la tempête...

Vers 1h, l'ancre du vraquier a ripé, peut-être parce que la chaîne n'était pas assez longue. « Léger » car vide, devenu incontrôlable, il s'est échoué sur une plage d'Erdeven. « Deux marins, les plus vieux de l'équipage (seize Turcs et trois Azéris), sont restés six heures à l'avant du bateau à la dérive sous des rafales de 140 km/h, Ce fut long, violent. Ils se sont vu mourir »...

Mais pourquoi ce cargo a-t-il donc quitté le port ? Il aurait voulu s'avancer sur sa route vers l'Angleterre, où il était attendu hier. Il pouvait ainsi partir plus rapidement, dès une embellie météo, alors qu'au port, il aurait dû attendre un pilote et un remorqueur.

Voulait-il économiser le coût d'une nuit dans la rade ? Pas convaincant non plus : au port de commerce de Lorient, après une escale technique, un navire peut rester trois jours gratuitement.

La ministre de l'Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet, réfléchit à une extension des pouvoirs des capitaineries qui pourrait interdire à un bateau de sortir en mer à cause de la météo. En attendant, assure Marc Gander, porte-parole de la Préfecture maritime, « aucun texte ne permet d'interdire au commandant d'un navire de sortir du port ».

info OUEST FRANCE

19 déc. 2011

un bateau lège ne manoeuvre pas bien, l'hélice peut même sortir partiellement de l'eau,
c'est pour ça que vidés de leur cargaison, on les reballaste avec de l'eau de mer

19 déc. 2011

Donc pour résumer et en caricaturant un peu...
un bateau "non manoeuvrant" est sorti malgré les conditions météo prévues, non pas pour aller faire des ronds dans l'eau mais pour aller tirer des bords au mouillage en sachant pertinemment que si son mouillage dérape il va au tapis dans 100% des cas...
c'est criminel !!
:policier: :policier: :policier:

19 déc. 201119 déc. 2011

Viking... tu dis ( ou tu cites certainement ): « Léger » car vide, devenu incontrôlable, il s'est échoué sur une plage d'Erdeven.

pourquoi était il incontrôlable ??? uniquement parce qu'il était à vide justement ou panne machine ??:reflechi:

Ahh s'il avait eu une Spade.... :jelaferme:

19 déc. 2011

.

Sans parler du fardage, et donc la prise au vent, qu'offre une coque vide.

.

19 déc. 2011

N'oublions pas qu'au travers ce long voyage que l'humanité a fait sur les mers du globe,
ça fait moins de 30 ans (1984) que la mer est passée du statut juridique "n'appartient à personne"
à "appartient à tout le monde".

Même si cet accident s'est passé dans des eaux territoriales, ça laissera des traces encore très longtemps.

Plus d'un ici en ont fait leur devise "La mer, dernier espace de liberté".

Faudrait savoir.

.

19 déc. 2011

"La mer ,dernier espace de liberté"

ça veut dire quoi ??? une formule creuse qui fait plaisir aux "marins" qui eux ont encore moins de liberté que celui qui travaille n'importe ailleurs .

c'est un cliché s'est tout .mais ça fait plaisir

"je fais du bateau je suis donc un homme libre" non cul oui!!!

josé

19 déc. 2011
19 déc. 201119 déc. 2011

.
Bien d'accord.

Notamment avec ça :
"le haro sur l’armateur – Turc, en l’occurrence, et donc forcément voyou - d’un navire sous pavillon de complaisance - et donc délabré - commandé par un marin étranger – et donc incompétent. Difficile d’échapper aux clichés".

.

19 déc. 2011

EXtraits du document dont STP2 a donné le lien:
" quelqu’un a-t-il osé demander ce que foutait le vol AF 447, en plein ciel orageux entre Rio et Paris, la nuit où il s’est crashé ? Des navires, pendant cette tempête, il y en avait des centaines et des milliers qui naviguaient, parce que c’est leur métier, aux marins, d’être en mer, avec les aléas que cela suppose.

Sur le second point, je reconnais bien le penchant naturel de nos élites : le haro sur l’armateur – Turc, en l’occurrence, et donc forcément voyou - d’un navire sous pavillon de complaisance - et donc délabré - commandé par un marin étranger – et donc incompétent. Difficile d’échapper aux clichés. Malheureusement, il se trouve que le navire était lège et « à ordres » – vide, si vous préférez, et en attente d’une affectation commerciale.

Ce furoncle d’armateur voyou n’avait donc aucun mobile financier à pousser son commandant à quitter le port. Mieux, selon la réglementation, son navire bénéficiait de trois jours de gratuité au port de Lorient. C’est un peu comme si, allant faire vos courses au supermarché du coin, vous prendriez le risque de laisser votre voiture sur un emplacement réservé, à l’extérieur du centre commercial, plutôt que de profiter des trois heures de parking offertes ? Pour une crapule d’armateur avide de profit, avouez que ce serait un comble.

Mais alors, me direz-vous, pourquoi donc ce foutu rafiot et son équipage sont-ils partis se faire matraquer au large de l’ile de Groix ? Ni pour l’argent, ni pour le plaisir – à moins d’être furieusement amateur de mal de mer, un navire lège au mouillage par grand vent, c’est pas aussi douillet qu’une suite, garnie ou pas, de l’hôtel Carlton. J

e vois deux explications plausibles. Tout d’abord, il faut savoir qu’un navire de commerce, n’en déplaise à Monsieur Yves Le Drian, est plus en sûreté en mer - à la cape - qu’au port. A quai, en cas de rupture des amarres, la situation est désespérée.

Dans n’importe quel port du monde, vous verrez les navires marchands - je ne parle pas des pêcheurs et des plaisanciers - quitter le port et partir faire des ronds dans l’eau en cas de cyclone annoncé. Au Japon, les autorités sont particulièrement strictes sur le sujet. Inutile, Monsieur Le Drian, d’être président de la première région maritime de France et chantre de la sécurité maritime pour savoir cela.

Evidemment, naviguer n’est pas synonyme de mouiller. Et même si le mouillage de l’île de Groix est connu et reconnu par des générations de marins en cas de gros temps de suroît, le faire avec un navire lège - faible poids et grosse prise au vent - par 70 nœuds de vent, c’est chinoisement périlleux de la part de son capitaine."

19 déc. 2011

La première phrase citée me paraît inappropriée:

En ce qui concerne ce vol,il s'agissait d'une ligne régulière croisant ce type de météo régulièrement.
Dans le cas de ce bateau, il ne s'agit pas de cela. C'est une décision unique face à un événement unique.

Il faut cesser ces comparaisons aberrantes.

19 déc. 2011

bonjour,

on sait qu'à Brest il y avait un remorqueur capable d'être sur zone "rapidement" !

mais, en Bretagne sur, plus près du lieu du sinistre de tels moyens sont ils disponibles?

Jean

19 déc. 201119 déc. 2011

.

Non.
Cherbourg, puis Brest, La Rochelle et enfin l'extrême sud ouest (Bayonne ?).

A 16 noeuds en vitesse de croisière, se rendre de Brest à Lorient prend beaucoup de temps.
Et les 2 remorqueurs portuaires de Lorient ne sont pas assez puissants pour intervenir dans de telles conditions de vent et de mer.

Comme à chaque coup de vent prévu, l'Abeille Bourbon était en poste à Ouessant dans l'attente d'une demande d'intervention.
Il a été appelé pour intervenir mais il est arrivé trop tard.
Il est clair qu'il y a un manque en Bretagne sud.

Ce n'est pas le moment (budgétaire !) de réclamer un moyen d'intervention en poste à Lorient.

.

19 déc. 201119 déc. 2011

au risque de dire des bêtises:

les bateaux gris du port de Lorient sont tous en panne????

je m'explique:

L'ancre dérapait il aurait suffit de quelques milliers de chevaux pour tenir ce bateau à la cape. Il y avait très largement cette puissance de disponible dans le port de Lorient

.

19 déc. 201119 déc. 2011

.

Tu penses aux affs mars ? A la douane ? A la Royale ?
Il n'y en a plus tant que ça.
Et je ne vois pas ce que leurs navires seraient capable de remorquer.
Dans l'ensemble ils sont faits pour la vitesse, pas pour la traction.

Ils n'ont ni la puissance, ni le crochet
et surtout ils n'ont pas le personnel capable de mettre les moyens nécessaires en action dans ce type de situation.

Ca ne s'improvise pas : c'est un métier à part entière exercé par des marins chevronnés.

J'ai crû comprendre qu'un des deux remorqueurs de Lorient a essayé d'intervenir.
A confirmer.
Si oui, ils ont certainement utilisé le Scorff qui, je crois, est le plus puissant.
Mais en vain malgré ses 2 fois 1265 chevaux.

José en sait sûrement plus.

.

19 déc. 201119 déc. 2011

.

Je crains que tu ne postes un peu vite.
Et il y a longtemps que la Royale a déserté Lorient.

Même les remorqueurs de la Royale qui étaient en poste à Lorient à l'époque où elle était présente auraient sans doute été insuffisants car il s'agissait surtout de remorqueurs portuaires (sauf escales particulières et épisodiques).

Tu ne peux pas comparer ce qui n'est pas comparable.
Les remorqueurs de haute mer capables d'être efficaces dans des situations très difficiles totalisent des puissances
de l'ordre de 22 000 chevaux et des tractions au point fixe de 200 tonnes.
Ce sont de jolis monstres qui peuvent malgré tout se retrouver en difficulté pour accomplir leurs missions.

.

19 déc. 2011

je pense à la royale en particulier:

peut-être qu'il faudrait quand même regarder de ce côté là,

en évaluant les moyens disponibles et surtout en faisant collaborer davantage les services et cas de prévisions météo telles qu'on avait ces derniers jours.

Ce début de nuit-là il n'y avait pas grand monde sur zone à tenter de retenir ce dérapage.....!

19 déc. 2011

il y a bien longtemps qu'il n'y a plus de bateaux gris armés à Lorient,les seuls présents(et pour pas longtemps,apparement!!!) sont des batiments désarmés qui servent de brise-lames et des bateaux en cours d'armement (Dcns).Lorient port militaire,ce n'est plus qu'un rêve!!!!!

19 déc. 2011

On va avoir une autre dérive , si les capitaineries ont le pouvoir d'interdire aux bateaux de sortir du port en fonction de la météo , ça se traduira par , les capitaineries ont le devoir d'interdire ......, si elles ne le font pas elles seront responsables d'accidents à venir. Comme les ports facturent le temps passé à quai , on aura bientôt un conflit d'intérêt d'un autre type, certains ports pourraient avoir intérêt à interdire à des bateaux de sortir sous prétexte de sécurité.

19 déc. 2011

et si cela se pratique pour la marchande, à la plaisance il n'y a qu'un pas..

19 déc. 2011

Sans compter, qu'il faudrait aussi des capitaines de port qui soient compétent... Et là, ce n'est pas gagné.

Pour la plaisance, le fait que lorsque un BMS est en cours, l'on ne donne pas de départ de régate est déjà très pénalisant. S'il y a du vent a Brest, ce n'est pas pour autant que cela souffle à St Malo.

Cela dit, je suis certain que pour la plaisance, on y arrivera dans moins de 20 ans.

Car nos décideurs raisonnent comme la masse des intervenant d'Hisse & Oh et décident en fonction de ce que leur rapporte leurs "spécialistes". Est ce qu'un Préfet maritime est bien au fait des réalités, certaines décisions me permettent d'en douter.

Et le jour ou un feu rouge à la sortie du port interdira toute sortie n'est pas bien loin.

19 déc. 2011

ah? honnêtement, y a t il beaucoup de plaisanciers qui sortent lorsqu'il y a un BMS? un feu rouge lorsqu'il y a un BMS je vois pas trop le problème, toute façon les assurances ne couvrent pas au delà.
Un peu comme allez dans le golf d'Aden çà.

19 déc. 2011

Bien sur que l'on navigue par 20 nds de vent sinon on sortirait peu.

Au début d'une dépression, quand cela souffle déjà fort sur le Finistère, nous n'avons que 20 à 25 nds sur St Malo et la baie du Mont St Michel.

Et comme la zone concernée par le BMS va de Brest à Cherbourg...

21 déc. 2011

c'est pas un feu rouge mais un feu blanc sur un feu vert (grand frais) ou une combinaison de 2 feux (rouges ou blancs) selon le secteur de vent (coup de vent ou+), voir 3 feux rouge vert rouge (ouragan)...

19 déc. 2011

viking35 tu as chic de ne rencontrer que des gens incompetents vraiment tu n'as pas de pot !!! mdr

josé

19 déc. 2011

Pourvu qu'on puisse encore y entrer!

19 déc. 2011

Un BMS t'interdit de régater ( comme hier pour nous ) certes mais n'interdit pas d'aller s'entrainer ...
après sortir par F8:
en équipage aguerri sur un habitable, ou sortir en solo sur un laser... c'est pas la même mayonnaise.
moi ce qui me choques c'est que sa coque de noix vide était tout sauf manoeuvrante et qu'il est allé se foutre dans un trou de souris ( comparé à sa taille )
:policier:

PS: merci à gadloo et Bil pour l'explication... :heu:

19 déc. 2011

par contre ce que je n'arrive pas à comprendre c'est pourquoi le navire n'as pas pu partir au large alors que ses ancres derapaient ,pourquoi n'a-t-il pas tout largué et pris la mer quitte a demander assistance à l'Abeille Bourbon.

on ne lit nul pas qu'il ait tenté de s'en tirer avec sa propulsion

19 déc. 2011

ça c'est une vraie question. Peut être que les gars ont mis un peu trop de temps à réagir , que le bateau avait pris trop de vitesse sous l'effet du vent , et du courant , et qu'avec des creux de six mètres, et alors qu'il était à vide , son hélice était trop souvent hors de l'eau.
Peut être que ses moteurs n'ont pas voulu démarrer.
on peut penser que la tempête n'est qu'un phénomène parmi d'autres ayant provoqué l'accident.
Ce qui fout plus les boules , c'est qu'il y a très souvent un pétrolier au mouillage à cet endroit ,et on pourrait imaginer qu'un certain nombre de grains de sable , avec une mer moins mauvaise provoque un échouage avec des conséquences infiniment plus graves.

19 déc. 2011

Ben si comme dit plus haut sa propulsion faisait battoir d’œuf en neige... :blabla:
peut être ne saura t'on jamais... :oups:

19 déc. 2011

bon redevenons un peu sérieux Fifi
et la pollution?
voici des clichés transmis par un copain :
picasaweb.google.com[...]6122011

plutôt sypam, vous ne trouvez-pas?
:non: :non: :non:

19 déc. 201119 déc. 2011

Mais heureusement sur les photo on voit des tas de gars s'affairer pour ramasser le goudron :lavache:Qui'il soit impossible de colmater efficacement la brêche , soit , mais qu'on laisse le goudron comme ça :lavache:

19 déc. 2011

ben rien...
je croyais avoir lu que la pollution était "minime et maitrisée"... :lavache:

19 déc. 2011

il me semble avoir lu qq part qu'il était balasté ?

19 déc. 201119 déc. 2011

les cargots lorsqu'ils sont lége ,sans marchandise sont toujours ballasté à l'avant ,mais ballasté en eau de mer pour avoir une stabilité et surtout une assiette correcte.

josé

19 déc. 2011

La Bretagne dépose plainte contre X

www.tdg.ch[...]1-12-18

19 déc. 201119 déc. 2011

C'est quand même la moindre des choses!!! :non: :non: :non:

19 déc. 2011

Perso, après avoir appelé la mairie d'etel afin de me faire diriger vers une structure qui gérait le nettoyage, on m'a très gentillement répondu que cela suffisait, qu'il y avait assez de monde, que les pompiers faisaient cela, que c'était gentil de proposer, mais qu'il n'y avait vraiment pas grand chose en pollution......

On m'a quand même pris mon numéro de téléphone....mais sans conviction et parce que j'ai insisté.

M'en fout, demain, je vais avec ma pelle et mes sacs quand même, et tout seul...

Et si seulement tous les gens qui sont venus "visiter" l'épave en avaient ramassés un peu...

19 déc. 2011

Et si seulement tous les gens qui sont venus "visiter" l'épave en avaient ramassés un peu...

20 déc. 2011

et l'armateur lui il fait quoi ?

pour ma part j'irai donné un coup de main lorsqu'il aura enlevé sa cravate chaussé des bottes et pris un seau et une pelle.

a ma connaissance ces "responsables" n'ont pas bougé le petit doigt pour enlever leur merde .

josé

20 déc. 201120 déc. 2011

Une idée comme ça en allant me promener ce matin sur la cote.
Jeudi soir le cargo a été sorti de la rade de Lorient par des remorqueurs qui l'ont amené dans un endroit particulièrement abrité vu la météo, c'est à dire plus près de la cote de l'ile qu'à l'endroit où les cargos mouillent habituellement.
Or depuis une trentaine d'années la plage des grand sable dérive d'année en année d'est en ouest au point de s'être déplacée de plusieurs centaines de mètres.
La barre rocheuse qui ferme le site de port mélite est beaucoup plus ensablée cet automne qu'elle ne l'était l'automne dernier.
On peut imaginer qu'à l'endroit où le cargo a jeté l'ancre, juste au large de cette barre rocheuse, plus proche de l'ile ,donc plus abrité que l'endroit où mouillent habituellement les cargo , les fonds étaient constitués de sables apportés relativement récemment, les ancres auraient alors pu chasser de façon totalement imprévue.....

20 déc. 2011

On n’a pas fini d’avoir tout entendu.

21 déc. 2011

Puisqu'on n'a pas fini d'avoir tout entendu; une question à ceux qui savent .
Est ce que le fait de laisser le bateau une journée de plus au port aurait été facturée entre 20000et 30000 euro?
Autre question
Est ce que lorsqu'un bateau de cette taille est au mouillage avec un vent de force 10, il ne compte pas seulement sur ses amarres , mais que les moteurs sont aussi en action pour contrer la force du vent , et des courants?

21 déc. 201121 déc. 2011

MP :jelaferme:

21 déc. 2011

Zoom, tu devrais savoir toi non et répondre aux question existentielle de "capiatine d'optimist" que nous sommes...
:litjournal:

22 déc. 2011

En tout cas on n'en entend plus parler...
plus important peut être les grévistes d' ADP qui empêchent de prendre l'avion, que les cotes bretonnes souillées... :non:

22 déc. 2011

au dernières nouvelles:
Capitaine: en garde à vue, normal, il doit répondre aux enquêteurs.

bateau: plusieurs PSC, avec des déficiences notées au sujet de la stabilité, et de la structure dans la construction sans toutefois lui interdire de naviguer. 30 PSC depuis 1999. défaut de sécurité dans la navigation en 2000. Corrosion des ponts en 2001, défaut de maintenance du bateau en 2003, prévention des accidents en 2004 et 2005.

conditions de vie à bord de mauvaise qualité ainsi que condition de travail .

brevets de certains membres de l'équipage non valide ou en non conformité avec le pavillon.

bateau construit en Corée.

A Plus;
Capt Eric

22 déc. 2011

" Le capitaine n'a pas commis de fautes"
Déclaration du Préfet maritime.

Il faut relativiser. Ce n'est pas un pétrolier, et la pollution ne concerne qu'une petite partie des réservoirs. Quelques dizaines de m3 d'après la presse régionale. Cela est regrettable, bien entendu, et il faut peu de pétrole pour réaliser des images spectaculaires. Les ostréiculteurs n'ont pas subi de préjudice.

Les politiques se font un plaisir de se scandaliser, y compris en racontant des inepties, les mêmes que certains lues sur ce fil, et c'est un excellent prétexte pour se montrer.

S'ils voulaient réellement être efficace, même dans l'ouest, il ne manque pas de pollutions autrement plus graves mais invisibles et donc peu médiatiques.

Par exemple, les maladies liées aux champs electro-magnétiques en Normandie ou la pollution de l'usine de traitement de groupe au pyrolène en mayenne. Les faits sont avérés et cela touche à la santé humaine.

Vous le saviez?

22 déc. 2011

Cher Viking35,

Je suis bien d'accord avec toi.
mais il est normal dans un type d'accident comme celui la que le Capitaine soit entendu par les enquêteurs. il est resté a leur disposition depuis.
Il est vrai que la presse a amplifié la pollution et que les écologistes ont un peu beaucoup dramatisé les faits.

Maintenant plus rien....

Capt Eric

22 déc. 2011

les ostriculteurs ont et subissent des préjudices .

j'ai discuté avec l'un d'entre eux ,le mal est fait dans l'image ,à la veille de Noel les clients se detournent des huites de la ria d'Elel ils preferent choisir d'autres bassin ..

et quand l'on sait que leur gros chiffre d'affaire ce fait maintenant aux fêtes on peut imaginer le prejudice

josé

23 déc. 2011

"les ostréiculteurs ont et subissent des préjudices ." Je le crois, comme toute la Bretagne pâtit de la contre-publicité de ce genre d'information sur le plan touristique. Mais la cause en est-elle l'échouement du Bremen ou la surmédiatisation disproportionnée par rapport aux faits?

23 déc. 2011

Bj
lorsque je naviguais a la peche a Boulogne, pour tenir les cours notre poisson voyageait sur une autre criee qui avait une demande. ni vu ni connu.

Je pense que pour les huitres cela est ou pourrait etre de meme ....

Amicalement

Cpt Regisson

23 déc. 2011

Re
si l'affaire DSK etait sortie au meme moment l'echouement de ce canot aurait ete occulte et pas de contre publicite

Amicalement

24 déc. 2011

Je suis né en Normandie où j'ai passé la plus grande partie de ma vie. Je n'avais jamais entendu parler de champs électromagnétiques qui risqueraient de me rendre malade...

24 déc. 2011

Ecumeur: On peut être normand et ne pas lire le journal de la Manche, je veux parler de La MANCHE LIBRE qui s'en est fait l'écho régulièrement depuis quelques années pour des troubles sur des animaux.

Le fait nouveau de 2011 est que la médecine reconnait que, dans certains cas, des humains en sont atteint et c'est maintenant assimilé à une maladie rare.

22 déc. 2011

Personne n'a commis de faute. C'est la faute à la faute, elle n'aurait pas dû être là

22 déc. 2011

J'aime bien ce type de réflexion , je me demande toujours dans quel secteur travaille ou travaillait son auteur ; un secteur où sans doute , personne , et en tout cas pas notre ami ne fait ou ne faisait jamais de "faute".
ça fait froid dans le dos

23 déc. 2011

Désolé mon cher viking , mais ce n'est pas le préfet maritime de Brest qui a écrit , "c'est la faute à la faute" , en tout cas , ça n'est pas ce que tu as écrit.
Pour le reste il y a une formule célèbre "le risque est peut être faible , mais les conséquences résultant de la réalisation du risque ne le sont pas" .
Ce qui n'implique pas que lors d'un accident particulièrement grave quand aux conséquences , on puisse impliquer une faute à tel ou tel.
C'est facile et stérile.
Il est infiniment plus fécond de chercher une explication rationnelle à un accident , puis d'en tirer les conséquences , que de chercher un ou des boucs émissaires.

22 déc. 2011

Bernard, si tu prends le temps de me relire, tu constaterais que l'auteur de "ce type de réflexion" est le Préfet Maritime de Brest... Je n'ai fait que les reproduire et je l'ai indiqué.

Si tu avais lu les posts qui précédaient tes interventions, tu aurais lu aussi que pourquoi le port de Lorient n'aurait pas facturé une journée supplémentaire.

Cela dit, compare t-on une voiture qui perd 6 l d'huile en cassant son carter après avoir percuté un trottoir et la catastrophe causé par l'accident du tunnel du Mont Blanc?

C'est à peu près la proportion entre les dommages causés à la Bretagne par le Torrey Canyon, l'Amoco Cadiz, l'Erika et l'incident du Bremen...

22 déc. 201122 déc. 2011

il était dans un secteur où s'il avait fait une faute, il ne serait plus vivant pour en parler :-)

22 déc. 2011

Clarivoile, comme tout accident, il y a une multitude de petits problèmes, fautes, etc, qui a un moment donné et a un endroit font que cela survient.
Attendons le rapport BEA Mer et voyons les conclusions.

22 déc. 2011

tout à fait d'accord

22 déc. 2011

en attendant les "quelques dizaines de m3" ben ils sont sur les plages...
qu'il faudra comme à chaque fois nettoyer à la brosse à dent.
chers amis bretons je vous plaints...c'est toujours pour vous le mazout sur les plages...
:scie: :tesur: :oups:

22 déc. 2011

Comprend pas ce type de jugement à l'emporte pièce...

Faute ou pas faute il y a responsabilité des dommages causés
Puis sortir à vide dans la tempête rendant le bateau inmanoevrable c'est peu être pas très professionnel.

Pourquoi s'il était sûr de ne pas être en difficulté n'est t'il pas parti franchement plutôt que de rester près des côtes ...

22 déc. 2011

"Comprend pas ce type de jugement à l'emporte pièce..."

et juste après , "

"Faute ou pas faute il y a responsabilité des dommages causés
Puis sortir à vide dans la tempête rendant le bateau inmanoevrable c'est peu être pas très professionnel.

Pourquoi s'il était sûr de ne pas être en difficulté n'est t'il pas parti franchement plutôt que de rester près des côtes ..."

tu mérite une étoile en chocolat !!!

23 déc. 2011

Alors si j'ai la médaille, la cloche en chocolat est pour toi !!!

Mais bon je ne vais pas polluer le fil.

24 déc. 2011

Probablement qu'un cargo devait décharger a la place ou il se trouvait. raison pour sortir. Et rester au mouillage pour attendre les ordres de l'armateur afin de prendre du fret dans un port proche.
c'est peut être une raison.
Le port pourra toujours arguer qu'il pouvait rester a quai, mais c'est une piste à vérifier. Il y avait un cargo dans le port attendant de décharger...
la dernière inspection était il y a a peu pres un an, sans notion de détention dans le port. Le port ne pouvait pas lui interdire de partir sauf a déclencher un Port State Control.

24 déc. 2011

Dans tout les cas, ce n'est pas une catastrophe du type Erika ou Prestige..

25 déc. 201125 déc. 2011

.

Ceux qui estiment que le port devrait faire autorité sur la sortie d'un navire me font sourire.

Imaginons un instant que le port de Lorient autorise un navire à sortir dans le gros temps,
et donc, sous son autorité.
Le navire sort et va s'échouer sur une plage du Morbihan.
Vous imaginez la commune voisine demander des comptes aux autorités portuaires de Lorient ?

Là, c'est tellement plus pratique : capitaine, armateur et affrèteur sont d'ailleurs, bien loin du Blavet ....

Cette situation est même rassurante pour tout le monde : les bons chez nous, les mauvais bien loin d'ici :blabla:

.

25 déc. 2011

En plus l'armateur est Turc, l'état des relations diplomatiques entre la France et la Turquie va certainement faciliter les choses :-(

26 déc. 2011

Encore de belles prises de têtes (de Turc?) en perspectives!!! :non: :non: :non:

05 jan. 201216 juin 2020
05 jan. 2012

beau diaporama, margot! :pouce:

05 jan. 2012

Comme c'est curieux... Ou sont les défenseurs de l'environnement? Quel est la pollution la plus grave?

Quelques m3 de pétrole du Bremen à Erdeven où celle de PCB invisibles à Grez en Bouëre dans la Mayenne. Pourtant, cela fait 20 ans que la sirène d'alarme est agitée! Il est vrai qu'aujourd'hui , il n'y a eu que 600 décès.... de bovins.

Etes vous informé des dommages sur la santé causés à proximité des lignes à haute tension dans le département de la Manche? Savez vous qu'ERDF fait tout son possible pour que l'on ne parle pas? Ils y réussissent et dans d'autres pays, cela s'appellerait de la corruption!

En dehors du journal régional, les médias vous ont ils alertés?

Extrait de OF:
Le conseil régional des Pays-de-la-Loire a déposé une plainte avec constitution de partie civile dans l'affaire de la pollution aux polychlorobiphényles (PCB) qui frappe la commune de Grez-en-Bouère (Mayenne), rapportant les propos tenus mardi 3 janvier 2012 par le président du conseil régional, Jacques Auxiette .

L'usine Aprochim de Grez-en-Bouere (Mayenne), spécialisée dans le traitement de déchets contaminés, est suspectée de non-respect des seuils d'émission en PCB.

Le 14 décembre une information judiciaire pour mise en danger de la vie d'autrui et pollution a été ouverte par le procureur de Laval.

Nous sommes en taverne mais ces informations n'ont rien de maritime. Je les relate juste pour faire valoir l'impact de la puissance d'une image spectaculaire.

06 jan. 2012

Bj
le propre de l'hOMME est d'avoir une memoire selective et une acuite visuelle.
La gent crie sur la pollution visuelle, mais est aveugle sur les pollutions non visuelles donc sournoises

Amicalement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (185)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021