Polar et Voile – vos polars préférés ?

Pourquoi pas échanger quelques titres de bons bouquins policier qui se déroulent en mer ?

-La régate du Saint-Philibert (Failler)
-Le cercle Celtique (LARSSON)

L'équipage
26 avr. 2020
26 avr. 202026 avr. 2020

Le cercle celtique de Bjorn Larsson, oui ! Superbe lecture passionnante.

Pas vraiment "policiers" au sens pur mais romans de mer:
Seule la mer s'en souviendra - Isabelle Autissier
roman inspiré de l'histoire de Donald Crowhurst

Soudain seuls - Isabelle Autissier
roman - Un couple de trentenaires partis faire le tour du monde.
Une île déserte en plein Atlantique Sud, très au large de la Terre de Feu. Une nature rêvée, sauvage, qui vire au cauchemar (pendant qu'ils sont à terre leur bateau au mouillage dérape et disparaît) Un homme et une femme amoureux, qui se retrouvent, soudain, seuls.

26 avr. 2020

L'énigme des sables de Childers.un peu vieux, plus de l'espionnage que du policier. Mais intéressant pour qui veut naviguer dans les îles de la frise

26 avr. 2020

Ce qui est interressant de faire en lisant le cercle celtique c'est de lire en suivant sur sa tablette la cartographie au fur a mesure on se rend compte que Larsson a vraiment navigué dans ces eaux chaque cailloux, ilot existe vraiment c'est impressionnant

27 avr. 2020

Encore mieux, je l'ai fait lire à une amie alors que nous naviguions dans ces régions!

26 avr. 2020

Le grand marin, Catherine Poulain...

27 avr. 2020

Nord Nord Ouest de Sylvain Coher
Deux jeune fugueur qui volent un bateau por traverser la Manche sans savoir faire de voile, en embarquant au passage une jeune fille, contre l'avis de l'un des deux. Un huis clos génial.

27 avr. 2020

On avait lu cela en traverseé .Tout l'equipage s'arrachait le bouquin
LE TUEUR DES MERS
Justin Scott
Sur un petit voilier, un homme et une femme heureux traversent l'Atlantique. Soudain, une muraille d'acier barre l'horizon et se précipite sur eux : le plus grand bateau du monde envoie par le fond le frêle esquif et poursuit imperturbablement sa route.

C'est par miracle que Peter Hardin échoue, encore vivant, sur les côtes d'Angleterre. Mais cet homme a perdu, en sa femme Carolyn, sa raison de vivre. Une seule passion le possède, la vengeance.

Un homme seul et désespéré peut-il avoir raison du Léviathan, super-pétrolier que surveillent plusieurs services secrets et marines de guerre ? Ou bien faut-il, pour parvenir à ses fins, qu'il ait trouvé de nouvelles raisons d'espérer, un nouvel amour ?

===>

Ensuite le mec se paye un Swann et part a la chasse ..c'est Génial l et Pilpatant !!

27 avr. 2020

"Nous n'irons pas à Valparaiso", de Francis Ryck.

Une bande de marges sur le port de Cannes dans les années 80. Certains rêvent de prendre la mer, d'autres de fric, de cul, d'alcool, d'amour, de kidnapper un caniche ...
Sur des semi épaves ou de beaux voiliers en attente de vente, de vrais marins, des squatteurs.
Avec le Belge constructeur amateur perfectionniste à qui il manque toujours un écrou inox pour partir faire du charter aux Antilles, les Anglais imbibés mais à petites gorgées, le vieux sur sa vedette malade de solitude, l'ancien magistrat retraité hédoniste, l'ancien légionnaire fort en gueule qui revient juste d'un TdM, Verle la belle ado fugueuse etc ...

27 avr. 202027 avr. 2020

Neptune tu es un connaisseur ! Francis Ryck était un des auteurs du genre des plus remarquable. Edité par le Fleuve noir il n'était pas forcément bien vu par les amateurs de la série noire ...et pourtant !
Dans les années 70/80 le nouveau polar français a relancé le genre et des auteurs comme Jean Amila ont connu une nouvelle audience ( Jean Meckert).
J'ai lu hier qu'on avait réédité ces romans des années 40/50 et je viens de commander son "Nous avons les mains rouges " L'histoire est celle d'un jeune homme qui, à peine sorti de prison pour un meurtre en légitime défense, est embauché dans une scierie dont le patron a dirigé un maquis pendant la guerre, avec ses maquisards il continue l'œuvre d'épuration sauvage et tous ces bons français se transforment peu à peu en bandits....A rapprocher des évocations de Michel Audiard et de Boudard sur la même époque

27 avr. 2020

Le cimetière des bateaux sans nom d’Arturo Perez Reverte.
Tout y est les aventures extraordinaires du héros victime d’une femme fatale, une érudition de la navigation à voile telle qu’elle était pratiquée au 16eme et maintenant telle que nous la pratiquons. L’auteur est un plaisancier aguerri et cela se sent. Beaucoup de clin d’oeil aux policiers des années 40/50. Une lecture au second degré en référence aux romans maritimes à travers leurs héros, du capitaine Achab en passant par Haddock et Tintin , et les polars, films US, les actrices RitaHayworth, les grands auteurs Chandler; Passionnant.

27 avr. 2020

Charles Williams a écrit 4 bons polars qui se déroulent sur un voilier, entre Floride et Bahamas. L'un d'eux fut porté à l'écran sous le titre "calme blanc". Lui-même vivait sur son voilier, où il s'est suicidé.

27 avr. 2020

hors Polars relisez les Classiques Slocum Moitessier Monfreid

27 avr. 2020

Rien à voir. Le plaisir d'un bon polar n'est pas le même que celui d'un récit. Quant à Monfreid, il a certes été suspecté d'assassinat, mais à ma connaissance ses fictions n'étaient pas des polars.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Pose d'une nouvelle dérive (48 Kgs)

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (135)

Pose d'une nouvelle dérive (48 Kgs)

février 2020