Places de ports en France, expliquez moi

Bonjour

Je vais vous poser une question qui pour vous Français va être ridicule

En Belgique ou aux Pays Bas nous louons nos places de port comme un simple loyer
X eur par an et on se met là où il y a de la place tant qu on veut et tant qu on des sous pour payer

Je ne comprends rien au systeme Français

on pourrait avoir un bateau sans place de port
ou on pourrait acheter sa place de port mais pas à vie
ou on peut en payer une pour une duree inderterminable car la place n est pas assignee officiellement
ou encore racheter la place qui va avec le bateau au vendeur a qui on achete mais pour laquelle on payera un loyer au port
ou encore par amodiatation, la je ne pige rien du tout
j ai vu des amodiations de place de 10m pour 6 ans a 1200000eur, 20000eur par an !!!!!!!!
Faut etre milliardaire pour se payer une place

qui pourrait éclairer ma lanterne avec une explication simple ?

L'équipage
30 août 2015
30 août 2015

c'est le bordel
il y a des ports gérés par des communes ,d'autre par des chambres de commerce, et aussi par des sociétés privées .
dans certains on peut acheter pour une durée déterminée ce qui n'émpêche pas de payer un droit ,dans d'autres on loue à l'année ,et si on a pas de place en passager, l'eau est plus chère,certains font des copro bidon 49/51 pour s'affranchir des délais d'attente .
il serait temps qu'une réglementation nationale vienne réguler tout ça
mais le système en arrange certains surtout nos élus locaux
alain

30 août 2015

c'est vrai que 1 million deux cent mille € pour 6 ans, tout le monde ne peut pas se payer ça!

ou comment devenir millionnaire en faisant de la voile?

en commençant milliardaire !

30 août 2015

En réalité pour comprendre il faut avoir connu le marché noir pendant la guerre. Or les gens qui ont connu cette époque ont disparu. C'est pour ça que c'est difficile à comprendre et à expliquer.

30 août 2015

@camille: et En Belgique ou aux Pays Bas, il n'y a pas de liste d'attente ?

30 août 2015

Une partie de l'explication vient aussi de l'attrait touristique du littoral Français..
Combien de plaisancier belges sont inscrits sur les liste d'attente en France et combien de plaisancier français sont inscrits en Belgique ?
La "sur demande" augmente la pénurie et attise les convoitises des profiteurs...
C'est vraiment bizarre en temps de crise, il y a de la demande et des clients prets à payer pour un service en France mais nan "c'est complet !"
Sans partir dans des projets à la con de bétonnage style Cap d'Agde, il y aurait quand même des choses à faire, il suffit de se promener sur le web pour voir des projets d'habitations flottantes (justement en Hollande...)
www.lemonde.fr[...]44.html

Bon on pourrait pas réfléchir avec cette même approche pour faire des ports ou des marinas ?

30 août 2015

Il existe des listes d attente,, mais j ai du mal à imaginer qu on se paye un bateau sans savoir où le, mettre

En belgique il n y a que 4 ports, nieuwpoort ( 3 marinas privees avec gestions separees, oostende 3, blankenberge 2 et zeebrugge 2
rien de communal ou étatique
en general on trouve toujours une place quelque part
la Belgique étant petite a mon avis les distances sont plus ou poins équivalentes

On paye parfois une cotisation de club mais chaque fois un loyer annuel

pays bas
2 types de marinas
WSV, gestion communale cotisation unique et place très bon marché, 800eur pour 10m
beaucoup de listes d attente et il faut être membre du club pour être sur la liste
dur dur d etre sur lists car souvent cotisation à vie et non remboursable
Quelques rare WSV quibacceptent une liste d attente sans être membre

marinas prvées
on téléphone et on sait s il y a de la place ou pas. Si oui, on paye et c est fait
quand j ai acheté ta i mitti j avais environ 8 possibilités à tous les prix
pour 9m le prix va de 1200 à 2000eur p an selon le luxe de la marina et sa situation
Une marina offre même 10kg d huitres par an au membres

il y a bcp de places aux pays bas
juste sur le, plan d eau où je suis il y a 8 ports environ 16 marinas pour un total de +/- 3500 places

dans le port où je suis il y a plus ou moins 650 places et ce sont 2 petites marinas

A la louche il doit y avoir 20000 places en zeelande et ce n est qu, une partie des pays bas

30 août 2015

En France, nous avons les "Enarques"...

Les Enarques sont des gens aux grosses têtes (mais pas bien faites) dont la devise est "pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué et plus cher "

PS : ce n'est pas une blague Belge, notre Président et tous ses ministres sont...."énarques"...

30 août 2015

@licorne : on prend les paris ?

:non:

31 août 2015

Paris sur quoi ?

30 août 2015

LesTechnocrates tu leur donnerai le Sahara, dans 5 ans ils achèteraient du sable...
Cepademoi!

31 août 2015

Le serpent de mer des places de port est bien caché au fond des marinas françaises, c'est bien connu.
Par expériences récentes, je crois pouvoir vous affirmer que seuls quelques ports (méditerranéens, essentiellement) ont vraiment une longue liste d'attente. Ailleurs, on vous le fait croire pour ainsi maintenir des prix élevés associés à un service minimal. La baisse du nombre de clients, les réglementations de plus en plus tatillonnes et les difficultés financières des uns et des autres font que les plaisanciers sont en voie de régression et, si on n'y fait pas gaffe, il n'y aura plus de vrais marins dans une vingtaine d'années.
Il restera des consommateurs pour une plaisance-kleenex, je loue, je fais trois petits tours dans l'eau et je m'en vais...
On a aussi les gros "yachts" qui bloquent l’extension des marinas populaires (sachons rester entre nous) et les promoteurs immobiliers qui aimeraient bien remplacer les pontons par des immeubles de rapport (avec vue sur mer imprenable)...
Gaffe, mes amis, la plaisance populaire est en danger!

31 août 2015

J'ai tendance à dire que presque chaque port est un cas particulier .
Hello-Goodbye vient sur le bassin d'Arcachon et tu verras que les 20 à 30 ans d'attente annoncés ne sont pas une légende .

31 août 201531 août 2015

C'est l'exemple toujours cité pour conforter l'idée qu'il existe une pénurie. Il y a un mystère que les gestionnaires de port français qui entretiennent cette idée pour les raisons détaillées plus haut n'ont jamais élucidé, c'est que tous les bateaux ont une place et que l'on trouve ici et là quantité de places libres.

31 août 2015

La question des listes d'attente est dans l'ADN des ports de plaisance français. Je me souviens d'un exemple récent: la SELLOR à Lorient ouvrait un hangar à bateaux pour tenter d'utiliser les capacités de l'indestructible base de sous-marins. Désengorger les ports des petites unités est une bonne idée. Faire payer très cher ce service en est une mauvaise. Ils ont eu les deux idées en même temps. Le plus croustillant est que leur affiche publicitaire s'accompagnait de ce conseil "Inscrivez vous sur la liste d'attente". La base était vide lorsque j'ai téléphoné et un an après l'ouverture il y avait encore beaucoup de places disponibles. Les ports sont incapables d'imaginer qu'ils en sont venus aujourd'hui à attendre leur clients. Je suis assez d'accord avec l'idée développée au-dessus que depuis environ trente ans on s'acharne à décourager les gens de faire du bateau.

31 août 2015

Quand une place de port à l'année coûte plus cher que la valeur des bateaux concernés, il est grand temps d'arrêter les c....neries, messieurs les gestionnaires!

31 août 2015

Il y a de grosses confusion .
ce n'est pas parce que chaque port a une liste d'attente que les plaisanciers n'ont pas de un endroit ou "garer" leur bateaux .

99% des plaisanciers ont une place ,la seule chose qu'ils cherchent c'est d'avoir une MEILLEUR place ,une place qui leur conviennent davantage .

qui leur conviennent pour mille raisons toutes differente les uns des autres .. . deplacement geographique, deplacement professionnel ,deplacement de commodité ,de cout etc ...

Il se trouve que je gere une modeste zone de mouillage ,jamais quelqu'un m'a appellé pour me dire que son bateau était dans son jardin et qu'il cherchait un mouillage pour naviguer . Ce sont toujours des deplacement geographique pour des raisons diverses et variées toutes differentes et souvent opposées d'ailleurs ..

31 août 2015

Juste un truc que je n'arrive pas à comprendre, comment un port,une marina,une commune..etc, peut dire qu'il 'y a pas de places dispo, alors que des chantiers vendent des bateaux avec une place si le client le souhaite, et surtout pratiquement à l'endroit ou il le souhaite...il y'a un probléme ????

31 août 2015

Les vendeurs et concessionnaires s'entendent bien avec les ports pour avoir leur parc de places "à eux", qu'ils sous-louent en quelque sorte à leurs clients avec bénef. au passage bien sûr.
Il y a bien des bateaux sans place, c'est mon cas : naviguant souvent et vu le prix exorbitant des places en haute saison pour un cata, une place de port serait prohibitive en étant très souvent inoccupée. Je suis sur corps-mort quand je ne navigue pas, et j'hiverne dans des contrées plus accueillantes pour le portefeuille.
De plus sur la côte varoise le délire taxateur devient insupportable : non seulement les places de port sont ruineuses, mais c'est le cas pour une simple annexe (plus de 20 € par jour !) quand elles ne sont pas purement et simplement refusées (ex. Menton), tous les parkings autour s'équipent d'horodateurs, les mouillages payants envahissent toutes les zones encore libres...
Le plaisancier, vache à lait encore plus juteuse que l'automobiliste : on n'a même pas l'excuse d'aller travailler avec !
En tous cas pas mal de propriétaires de cata rencontrés ici et là fuient le plus loin possible de ce tiroir-caisse perpétuellement en fonction.

01 sept. 2015

menton vieux port???
11e la nuit pour first 21.7/6,30m
c'est le port le moins cher non seulement de la "cote d'azur" mais de toute la méd francaise.....
Nice=17
Cannes vieux port=15
après ca tourne plutôt à 20 de moyenne

31 août 2015

Les places de port sont un des éléments d'un véritable commerce autour de l'acquisition ou de la vente de bateaux d'occasion. A vrai dire peu transparent. Il y a d'un côté la théorie : Une place se libère, elle est automatiquement proposée sur le premier en liste d'attente pour une place correspondante. Cela devrait être systématiquement le cas notamment pour les gens qui payent leur inscription sur une liste. Mais comme les ports sont les seuls juge de l'attribution des places, ils intègrent leurs priorités. La première est pour les professionnels dont l'activité dépend du port. La seconde est pour les locaux ou les gens honorablement connus qui ont décidé de vendre leur bateau en cédant la place avec. C'est illégal mais c'est une pratique assez courante. Et puis il y a les petits arrangements entre amis difficiles à mettre en évidence et à quantifier. Au bout du bout, si le port est sous la pression de la demande, ce qui n'est pas le cas de tous loin s'en faut, la présence sur une liste en attendant sagement son tour ressemble à une duperie. En réalité, c'est le système qui est mauvais. Il est typiquement français. Les listes d'attente n'ont aucune raison d'être. Quand on cherche un hôtel, on ne s'inscrit pas sur une liste d'attente, on prend celui qui vous offre une place.
Une place devrait se donner au premier qui se présente pour l'occuper. Son prix doit varier selon la durée prévue de l'occupation. Les bateaux peu utilisés doivent avoir la possibilité d'être mis au sec sans pour autant perdre "leur" place et sans surcoût excessif. Aucun bateau ne doit avoir de place attitrée 'ad vitam" afin que les gestionnaires de port puissent gérer de manière flexible leur potentiel de place. Bref il faudrait considérablement changer les mentalités autant des gestionnaires de port que des utilisateurs des ports.
Nous avons de ce point de vue une originalité bien française et je comprends qu'elle étonne ceux qui viennent des pays du Nord.

31 août 2015

Gradlon je partage en majorité ton raisonnement et il est vrai qu'il y a ici ou là des places dans certains ports tout comme il y a des ports avec une liste d'attente interminable .
Voila maintenant 8 ans que je suis inscrit que sur une liste d'attente d'un port communal , liste que le maire fait afficher à la capitainerie , je dois être cette année sous la barre des 200 , il y a pratiquement 400 noms inscrits derrière moi .
On avance d'une vingtaine de places par an , non pas qu'il y ait 20 départs mais tout simplement du fait de ceux qui oublient de se ré-inscrire dans les temps , se lassent ou décèdent , il n'y a que 3 à 5 bateaux qui partent par ans .
Le fait que cette liste soit affichée fait que dès qu'un nouveau bateau ou une nouvelle tête se montre , de suite certains contrôlent que le bénéficiaire était bien sur la liste .

01 sept. 2015

Tous les "services" ne sont pas immédiatement disponibles. Chez le médecin, on patiente bien souvent avant de pouvoir être examiné ...

"Une place devrait se donner au premier qui se présente pour l'occuper" c'est à dire au premier sur la liste d'attente non ?

;-)

02 sept. 2015

c'est vrai. Et donc la secrétaire du médecin en question me répond lorsque je veux prendre rendez vous: "pas de consultation possible avant X mois". Donc soit j'attends, soit je vais voir un chez un autre port/médecin

01 sept. 2015

Pour le Médecin, je prend rendez vous.....

31 août 2015

Et pendant que les gaulois s'étripent pour trouver une rare place de port (ne parlons même pas du tarif et du service rendu), les marinas anglaises ont toujours fait de la pub pour trouver de nouveaux clients et aux P-B, il y a des marinas (enfin surtout une à ma connaissance) toutes prêtes qui a renoncé à installer la moitié de ses nouveaux pontons faute de clients en nombre suffisant.

Cette disparité m'étonne

31 août 2015

L'extension du port Vauban au Havre a été reportée à une date ultérieure car il n'y a pas assez de demandes.

31 août 2015

La demande de places de port est artificiellement gonflée par des gens qui s'inscrivent en plusieurs endroits. Il y a quelques années il fallait qu'un gestionnaire de port descende sur la liste de deux ou trois personnes avant de trouver un client. Aujourd'hui c'est environ une dizaine. Je donne des ordres de grandeur.
Il faudrait qu'au moins sur un bassin de navigation (et pourquoi pas au plan national) l'offre et la demande soient consolidées afin d'éliminier les redondances, de favoriser les échanges inter-portuaires et d'apporter un conseil ou une orientation aux plaisanciers qui cherchent une place. Il faudrait aussi que les modes de calcul des prestations et des prix soient uniformisés pour faciliter la gestion et la statistique. Les ports français ont pris un grand retard dans les solutions qu'ils apportent aux plaisanciers et ils portent la responsabilité d'avoir freiné le développement de la plaisance

31 août 2015

Avec des frais annuel d'inscription aux listes d'attente aux environs de 20€ dans beaucoup de ports , les chiffres doivent se rapprocher un peu plus de la réalité .

31 août 2015

"les ports français ont pris un grand retard ...

c'est sans doute pour la m^me raison que petit à petit ils rentrent dans le reseau français de gestion des places de ports à savoir le Reseau Passeports Escales etendu maintenant aux Anglais, Espagnol et Italiens et bientot le Maroc et d'autres

31 août 2015

Cette initiative de la Sagemor (aujourd'hui compagnie des ports du Morbihan) a été lancée il y a plus de 20 ans. C'est une excellente idée pour inciter à la mobilité des bateaux. Elle commence tout juste à se développer. On ne peut pas dire que le secteur ports de plaisance soit particulièrement réactif. A ma connaissance elle n'est pas reconnue et portée par la Fédération Française des Ports de Plaisance.

31 août 2015

quelle utopie, il y a des places libres en Angleterre ou au Pays bas mais aller faire du bateau là-bas pas de problème.
La Méditerranée regorge de demande on ne sait pas pourquoi, c'est une mer de merde, polluée, avec des gens imbuvables etc. etc. les ports sont mal tenus et les gestionnaires des voleurs.... bref pourquoi autant de gens veulent venir ?
Mettre les places libres sur un plan national : quelle bonne idée et après on dira qu'il y a des bateaux ventouses c'est sur que le Marseillais qui a une place à Dunkerque va faire souvent du bateau.
Moi je dis que l'on devrait limiter les places des ports aux habitants de la ville et voilà c'est pas compliqué tout le monde dehors.
Gilles

31 août 2015

plus je te complique plus je t'embrouille :-(

31 août 2015

Le problème est que nous avons des gestionnaires de port et de clientèle et non des exploitants de port et d'emplacement...

31 août 2015

le probleme reside me semble-t-il dans le faite que beaucoup ce font une opinion de la gestion des ports à travers des rumeurs et des histoires de comptoirs .

Or il faut savoir que le loi oblige les gestionnaires des ports à etre transparent a presenter leur compte ,leur depense leur recette leur investissement ,leur perspective etc aux usagers des leurs port a travers les associations et les instances locales ...

et ses asso et d'autres posent des questions demandent des comptes et font des remarques et sont les rapporteurs des souhaits des "clients" .. Mais encore faut-il que ces "clients" se mobilisent un peu ailleurs que dans le bistrot du coin

01 sept. 2015

La "transparence" dans des lieux ou l'opacité et les magouilles sont une institution depuis des... heu, décénnies, siècles, ou bien millénaires ?

Va falloir une sacré mortalité dans les sièges dirigeants et leurs copains dans les communes et autres inter-communalités, et non pourvus par les fistons et fifilles pour que les "usages" changent !!!

31 août 2015

La question de la transparence est évidemment une première condition.
La question du pouvoir est celle qui suit. Les clients peuvent se mobiliser tant qu'ils veulent, s'ils n'ont pas le pouvoir en tant que tel, ce ne seront pas leurs intérêts qui seront pris en compte.
Ma gestion préférée est celle via un club ou une association mutuelle.

01 sept. 2015

Tout à fait exact. Par exemple, notre gestionnaire, qui a plusieurs port sous sa coupe, se garde bien de présenter son budget annexe des ports de manière détaillée (recettes/dépenses/investissements par port), Dans ces conditions difficile d'avoir de la transparence. Pourtant, ce n'est pas faute d'agir vigoureusement contre cette attitude, jusqu'à aller en justice ... mais le pot de terre contre le pot de fer ...

Voir ici: www.hisse-et-oh.com[...]ancaise

31 août 2015

Bonsoir à tous...
.
Bin...... et si c'était juste à cause de l'offre et la demande ? :mdr: :heu: :langue2:
.
Pascal sur Shazzan

31 août 2015

Bonjour,

Moi j'aimerais bien qu'on m'explique la base légale de ce genre d'annonce douteuse :

www.hisse-et-oh.com[...]erly-33

le premier qui a "acheté" cette place, il l'a acheté à qui ?

31 août 2015

Encore une du même tonneau :

www.annoncesbateau.com[...]56.html

"amodiation illimitée" ?

31 août 2015

Bin oui, c'est la même annonce et alors quoi ?
Si tu pouvais avoir la même chose, tu ferais quoi? Tu donnerais ça aux bonnes oeuvres? :reflechi:
Pascal sur Shazzan :goodbye:

31 août 2015

bonsoir , à Marseille, gros soucis la nouvelle régie n'arrive pas à avoir les listes d'attente des associations qui s'en occupés avant :jelaferme:

01 sept. 2015

Pour les associations gérant les petits ports marseillais, le gestionnaire (MPM: la communauté urbaine de Marseille) remet aux dites associations la responsabilité des listes d'attentes mais surtout autorise la transmission des emplacements suivant une procédure un peu moins opaque qu'au paravent (la jungle, avec des annonces de bateaux à vendre à des prix hallucinants) qui lui permet par ailleurs de tirer le meilleur profit de cette opération (le futur nouveau titulaire du droit d'amarrage doit payer 11 mois au tarif passager avant de se voir attribuer un contrat d'occupation annuel).

Vu la taille de ces petits ports, il est assez exceptionnel qu'une place se libère naturellement (décès, arrêt de l'activité sans chercher à revendre son bateau à un bon prix avec la place à la clef ...). La notion de liste d'attente est dans ce cas à mon avis purement symbolique.

Par contre, cette possibilité de transmission de place n'est pas offerte aux ports en gestion directe (Le Frioul, La Ciotat, Carry Le Rouet sont gérés par MPM directement)

02 sept. 2015

Sic ADUPF : une procédure un peu moins opaque qu'au "paravent"

lapsus révélateur de la pratique de la langue de bois ?! :-p
(À force de côtoyer certain élus bien sûr) (Je ne parle pas de toi directement !)
:mdr:

01 sept. 2015

Arrêtez de parler de transparence alors que la magouille est reine !!!

Et pourtant dans d'autres domaines ce genre d'atributions se fait effectivement en toute transparence.

Mais là oû il y a mélange de compétences (commune, mer, pêcheurs, plaisanciers, intérêts communauxet lobbyes des promoteurs locaux etc) les tiraillements, y compris surtout locaux sont puissants...

Il devrait y avoir plus d'associations de plaisance fédérées pour se faire entendre !

Dommage que la FFV soit un "truc" parfaitement inutile qui ne s'intéresse pas aux voileux et à leur problématique et que les autres associations de plaisanciers soient dispersées et sectionnées en intérets très partiels.

Lorsque je vois l'utilité" de ce genre de "fédéréation" qui ne représente plus rien (La FFV comme la FFM pour la moto) on remarque que seule la compétition (et les retombées financières) les intéresse, mais qu'ils ne représentent plus, et ce depuis des décennies, les usages du domaine, alors qu'ils" existent" encore par rapport aux pouvoirs publics.
?
On peut se poser des questions de leur utilité.

01 sept. 2015

c'est peut etre vrai : mais possons nous la question : "j'ai des doutes sur l'utilité des fedé et autres mais moi qui critique sans cesse quelle utilité j'ai en la matiere? """ souvent la reponse c'est néant

01 sept. 2015

Ben je fais ce que je peux à mon niveau local en étant bénévole sur une base nautique.
Et lorsque qu'il y a questionnement concernant les "places" pour les voiliers, j'interviens et vote pour que des places soit trouvées et que les tarifs restent modestes

01 sept. 2015

Nos amis britanniques ont le RYA qui pourrait être prise comme référence.

01 sept. 2015

Il intervient sur tout ce qui touche à la pratique nautique.
Ex : le fuel rouge, les zones de conservation maritime, les enquêtes au sujet des parcs éoliens, les assurances santé des plaisanciers au long court ...
Voir leur site internet

01 sept. 2015

pourquoi faire comme les autres ...

nous avons des instances , tous les ports ont obligation par la loi d'etre transparent . Le probleme de fond c'est que tout le monde rale (sans savoir pourquoi mais ça rale) ,on crie à la magouille ,au tripatouillage, au copain et copine . Mais il y a partout des associations ouverte à tous ça coute environ 10€ l'an pour pouvoir payer les timbres et le pot à l'AG et bien personne n'adhere ou presque et ensuite tout le monde critique ...

je ne vais pas nous donner en exemple mais ici il y a 4 asso cote à cote chacune avec sa specifité , maintenant nous avons fait une inter-association lorsque l'on va voir ceux d'en face nous "pesons" 450 adherents ... et bien l'on nous ecoute ... En un mot nous sommes devenu des partenaires et nos propositions (qui ne sont pas forcement trop connes) sont suivi d'effet souvent et m^me le port fait aussi des economies sur ce qu'ils pensaient realiser

01 sept. 2015

Le RYA intervient aussi pour la gestion des places de port ?
(moi je pensais que c'était pour la formation et la pratique de la voile sportive..)

01 sept. 2015

Pas mal le "long court".Il y a aussi le "court long" qui est exactement l'inverse. Je suppose qu'il s'agit d'un "lapsus clavieri", encore que le T et le S ne soient pas voisins à s'offrir à nos doigts tremblants!!!

01 sept. 2015

A saint Malo, je suis passé de 60€ à 190€ sur la zone technique Duguay Trouin (en moyenne 100€ dans les chantiers sur la rance) et 250€ à l'eau en sous-louant à des professionnels. L'augmentation est justifiée par le président de le CCI comme une dissuasion pour les bateaux ventouse. Bonne pioche, nous sommes nombreux à partir, et pas des bateaux ventouse.

01 sept. 2015

Dans le cadre d'un Service Public Portuaire, que le gestionnaire se doit d'assurer, l'augmentation tarifaire doit être justifiée par une augmentation du bénéfice qu'en tire l'usager. Toutes les jurisprudences en la matière (de service public rendu à l'usager) vont dans ce sens. Pour le plaisancier lambda cela ne s'évalue pas en un bénéfice en espèces sonnantes et trébuchantes mais en nouveaux sanitaires, éclairage, mise en place de dispositifs de surveillance etc

En résumé: dans votre situation (avec une augmentation de 300% en plus), une action déterminée en justice menée par les usagers vous aurait sans doute donnée raison.

01 sept. 201501 sept. 2015

Avec le prix des voyages en avion de moins en moins chers pourquoi ne pas aller en Espagne ou encore mieux au Portugal?Nous y avons passé plus de six mois
A Nazaré (Portugal ) nous avons paye 180€/ mois pour 12 mètres. En Espagne il y a des ports vides comme Laredo:
Le port de Carthagene est aussi vide...
En Belgique il y a aussi le BRYC à Bxl.

01 sept. 201501 sept. 2015

a 3.149 € annuel la place pour 10 mètres ,il reste des places oui !!!

et Laredo c'est pas Nice ni Cogolin !

La même structure moins chère a Saint Jean de Luz serait remplie en 1 mois !

Mais pour ça il faut de vrai volonté Politique de développement et pas du clientélisme de ré électeurs !

01 sept. 2015

Nomad

Je ne sais pas ce que tu compte faire au BRYC, mais certainement pas naviguer sur le canal qui est à 120km de l'estuaire de l'Escaut et 2 jours de la mer ;-)

Camille

01 sept. 2015

4352 euros pour un 12 m rien a envier au ports français

01 sept. 2015

C est fou
malgré des dizaines de réponses j ai toujours pas de réponses à med questions
à mon avis il a sujet a une thèse universitaire
Bon, vous m expliquez??

01 sept. 2015

La question de Camille était: "qui pourrait éclairer ma lanterne avec une explication simple ?"

La France est un pays qui élabore des textes de lois et autres décrets au kilomètre (c'est le boulot de nos élus, ils sont payés pour ça). Leur interprétation parfois contradictoire d'un endroit (où juridiction, lorsque cela passe devant un Tribunal) à l'autre conduit à une grande LIBERTE que peuvent s'octroyer des gestionnaires où des usagers (où leurs associations) peu scrupuleu(x)(ses), dans laquelle l'EGALITE des usagers est parfois mise à mal mais conduisant à une FRATERNITE effective des gens de la mer face à l'adversité. (genre: "c'est son problème, moi j'ai ma place", "de toute façon, on peut rien faire", "dans le port X, les douches sont plus chaudes que chez moi, pourtant nous avons le même gestionnaire" ... )

01 sept. 2015

"En Belgique ou aux Pays Bas nous louons nos places de port comme un simple loyer
X eur par an et on se met là où il y a de la place tant qu on veut et tant qu on des sous pour payer"
C'est une de tes phrases et dans cette phrase il y a quelques mots très importants : on se met là où il y a de la place. Voilà tu as tout dit .... ou as-tu vu des places libres dans les ports méditerranéens, et dans beaucoup de ports sur l'atlantique ? Si tu en trouves tu peux t'y mettre. Tant mieux pour les gens du nord de l'Europe si les ports sont vides mais ce n'est pas (encore) le cas dans le sud. On te citeras l'Espagne, mais au double de prix qu'en France.
Gilles

01 sept. 2015

La plupart des ports français pratiquent un forfait annuel. A partir du moment où il y a de la place, tu paies un forfait annuel. Simple, non ?
Il existe d'autres systèmes, voir les posts précédents.

Tu cherches une place en France ?

01 sept. 2015

Oh non je suis bien là où je suis
mais si je pige bien on peut aussi acheter des places?

02 sept. 2015

Oui , il y a des ports " privés " ou l'on achète un emplacement ( des fois sous forme d'actions ) mais ce qui n'exonère pas de payer annuellement en plus une redevance pour l'entretient du port .
Généralement cet achat est limité dans le temps .

01 sept. 2015

Ben il y a rien a expliquer, il y a une pénurie de place parcequ'il y a beaucoup de demande c'est tout....
Pourquoi il y en a beaucoup --> retour au debut du fil, il ya plus de nordistes qui demandent des vacances au sud que des sudistes qui demandent des vacances au NOOOOORD...
(Et même la Bretagne c'est déjà le sud comparé à ....)

01 sept. 2015

De mémoire, il y a quand même environ 150.000 bateaux aux Pays-Bas pour 17 millions d'habitants sur un peu plus de 40000 km2.
Mais il y a des ports dans beaucoup de petits coins.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (46)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021