Places de port et mouillages forains ENVOYE SPECIAL

Bonjour à tous,
Je sais, le sujet a déjà été traité à plusieurs reprises mais peut être séparément alors qu'ils sont en partie liés.
"Envoyé spécial "sur la 2 ,ce jeudi 21 Août va faire un reportage sur le sujet
Ils traiteront de ce problème en Manche ,Atlantique et en Méditerranée
Je pense que cela peut faire bouger les lignes ,en tout cas un bon coup de pied dans la fourmilière
Pour la Rade de Villefranche sur mer (06) votre serviteur a été interviewé ,j'ai pris des risques ,j'assume ,marre d'être pris pour des squatters indésirables
Pour comprendre :

www.radevillefranche.org[...]

Amitiés marines
Belette

L'équipage
19 août 2014
19 août 2014

Le titre est évocateur
LES seigneurs des Anneaux :pouce: :pouce:

19 août 201419 août 2014

Bonjour Belette et tous,

J'ai regardé rapidement le site de l'association et votre projet de mouillage organisé. J'ai deux remarques :

1/ Dans le reportage, vous parlez des demandes d'aOT et des mouillages organisés, mais qu'en est il du mouillage sur ancre pour un bateau de passage qui voudrais visiter le coin pour une ou deux nuit?
Sera il toujours possible?
J'espère que cette possibilité sera préservée dans vos propositions, et pas seulement juste aux endroits les moins protégés et/ou avec le plus de fonds?
Il y a bien trop d'endroits ou on nous empêche de mouiller sur ancre sous prétexte fallacieux de protection des fonds.
Si ça continu, tout le littoral ne sera qu'une suite ininterrompue de bouée ce qui sera bien dommage.

2/ En ce qui concerne votre "corps mort écologique", vous devriez prévoir un autre système d'attache de la chaîne.
En effet, quel que soit les corps morts, la corrosion arrive un jour ou l'autre à bout de l'anneau noyé dans le béton. Il faut alors changer le bloc ce qui est une contrainte importante.
En noyant un morceau de tuyau qui traverse le bloc, cela permet d'y passer une boucle en chaîne sur laquelle on fixe la chaîne mère et qui est remplaçable facilement en cas de corrosion ou même périodiquement l'ors d'une maintenance préventive.

19 août 2014

Bjr Now,
Je réponds à vos préoccupations parfaitement justifiées
<A.O.T ou mouillage libre:les 2 sont à sauvegarder
Comme vous pouvez le voir sur notre site la liberté c'est notre crédo
Certains navigateurs n'osent pas s'aventurer plus loin que le mouillage d'en face par crainte d'un dérapage ou d'un coup de vent ,il faut les respecter
S'ils ont la possibilité de se mettre sur bouée ,ils pourront faire davantage de sorties ,laisser leur bateau pour visiter le coin,manger au restaurant...ce sera en quelque sorte un "étalement des vacances nautiques "qui désengorgeront les ports pour le passage
Par contre en ce qui concerne la Rade par exemple (mais c'est valable pour d'autres lieux) ,pour la belle saison ,il faut que les personnes puissent mouiller librement
Reste la protection des fonds .Je ne suis pas un écolo extrémiste ,mais la question de la protection des fonds se pose en cas de mouillage libre ,(regardez les reportages que l'on vient de mettre à l'instant sur notre site )c'est le cas où des personnes "abandonnent" plus ou moins leur bateau créant un danger pour les autres sans compter les dégâts sur 360° au fond
D'où notre bataille pour avoir des bouées à des prix publics ou mieux carrément gratuites ,financées par l'Europe comme cela s'est fait ailleurs (Baléares ,Espagne...),c'est le débat
<corps mort écologique :il est exact que tout métal dans l'eau se détruit ,il faut surdimensionner on peut faire durer une dizaine d'années ,c'est amorti et à notre époque un scellement sur roche au fond de l'eau ne présente aucune difficulté
Le système que vous préconisez a 2 inconvénients à mon sens :
le premier est le bras de levier qui fait basculer le bloc,donc moins bonne tenue (voir à Calvi où la plupart des blocs ont eu le ventre en l'air ou partaient à la plage )
Le deuxième c'est que l'on ne peut pas contrôler l'usure de toute la partie de chaîne sous le bloc
Mais bon c'est le "principe" qui compte le détail peut être amélioré ,toujours est-t-il qu'il y en a eu plusieurs dizaines d'hectares de placés de ces C.M. depuis
Bien cordialement
Belette

www.radevillefranche.org[...]

"Comme vous pouvez le voir sur notre site la liberté c'est notre crédo "

Ce n'est pas ce que je retiens et qui m'inquiète :

  • "noms des propriétaires et des bateaux répertoriés avec logo de l’association sur les navires" (le marquage, ça vous dit rien...)
  • "assurance obligatoire" (seule la RC est obligatoire à ce jour, avec un crédo tel que la liberté, ça commence bien...)
  • "nous sommes en mesure de donner les noms des propriétaires" (délation quand tu nous tiens...)
  • "charte de bonne conduite à observer obligatoirement sous peine d’exclusion" (Allez ! formez vos rangs, fixe !)
  • "autonomie pour le nettoyage et la préservation des fonds par une cotisation annuelle conséquente et des équipements dont une vedette de travail." (Ben tiens, encore une association complètement désintéressée, d'ailleurs c'est bien une des première asso que je rencontre qui ne met pas sur son site le montant de la cotisation annuelle...)
  • "auto-police en ce qui concerne les squatters et l’écologie allant jusqu’à la surveillance par une Webcam" (délire sécuritaire en voulant se substituer aux forces de l'ordre, illégal et d'autant plus risible de la part de squatters eux-mêmes...)
  • "participation aux travaux d’intérêt général" (ben oui, faut quand même faire travailler les "repris de justesse" qui ne seraient pas enfermés...)

On trouve cela ici, je n'ai rien inventé :
www.radevillefranche.org[...]ews.php

C'est extrême, totalitaire et un brin dangereux comme propos.
Chacun se fera son opinion... mais la liberté n'est pas vraiment le crédo de cette association soit disant libertaire. Je ne vois qu'une poignée d'individus qui veulent juste se créer leur port à flot.
Qu'il y ait des problèmes de places, de gestions des listes d'attentes, des tricheries, oui je suis d'accord, beaucoup de port sont concernés, les régler comme le préconise l'AARV, non.
Et ne me posez pas la question, non je n'ai pas de solution à votre problème.
Après avoir vu le reportage qui concerne cette rade, je ne suis pas surpris par le personnage et l'association qu'il représente.
:litjournal:

22 août 2014

Autre vision qui se défend !

29 août 2014

je plussoie
le "projet 2013" que l'on trouve sur leur site (www.radevillefranche.org[...]113.pdf )
est à proprement parler hallucinant
.
ils prévoient de mettre en place un mouillage organisé, rien à redire
.
mais il faut interdire :
* les paquebots de croisière
* les yachts
* les pêcheurs
* les jet skis ....
qui les dérangent
réserver le mouillage à l'année à des propriétaires "habitant à proximité"
et faisant partie de la seule association crédible vis à vis des pouvoirs publics : la leur !!!!
"Seule une association comme l’AARV dont tous les membres sont sélectionnés et ont signé une charte de respect de l’environnement correspond à notre avis à ces critères."

21 août 2014

j'espère qu'ils ne vont pas faire de la désinformation ( je parle des journalistes d'envoyé spécial ...)

21 août 2014

Et peut-être qu'il conviendrait plus de réfléchir au sorts de bateaux en fin de vie qui stagnent dans les ports actuels, aux aménagements portuaires non à flot avant d'élargir sur le littoral des concentrations portuaires aux conséquences environnementales importantes ?

Quoi qu'il en soit, ce reportage a le mérite de mettre en évidence le trafic parallèle de gestion des ports en toute illégalité.

22 août 201422 août 2014

"ce reportage a le mérite de mettre en évidence le trafic parallèle de gestion des ports en toute illégalité"
Ce reportage met en évidence quelle illégalité ? Ils n'ont évoqué que le cas du 51/49, alors pourquoi illégalité ? Immoralité certes, prise de risque pour l'acheteur comme pour le vendeur, mais je ne vois rien d'illégal (mais en même temps je ne suis pas une éminente juriste). Et je comprends bien que la capitainerie ne puisse rien faire contre ça puisque la copropriété est une situation légale.
Faut-il interdire la copropriété en proportions inégales pour faire cesser le trafic ?

Ils évoquent également les places vendues sur Bandol avec le bateau. Cela peut être des amodiations. Rien d'illégal là non plus. Le gars qui ne veut plus de son bateau n'a aucun intérêt à vendre le bateau sans la place.

Pour le reste je suis d'accord, commencer par une mise en place d'une gestion efficace pour débarrasser les ports des épaves flottantes qui encombrent les pontons. Et il y en a !

Par contre pas un mot sur la gestion opaque des listes, les dessous de tables dans certains ports, les petits arrangements entre amis....

21 août 2014

Bof... rien de bien nouveau dans ce reportage.
La zone Marseille Menton est saturée alors comment faire ? Favoriser la location pour que chaque bateau sorte 90 jours par an ? Oui je sais c'est pas pareil que SON bateau, qu'on aime, auquel on pense sans arrêt. Mais ça aide à résoudre le problème.

21 août 2014

Bof... rien de bien nouveau dans ce reportage.

Et même de gros oublis...
Il y a un autre moyen pour passer devant tout le monde: négocier sa place quand on achète un bateau neuf auprès d'un grand chantier...
Pas un mot sur cet achat de passe droit ... cela dérange?

21 août 2014

Bon, ben voilà...on n'a rien appris sinon que le maire du Guilvinec est intelligent. Les pouvoirs publics ne sont-ils pas là pour répondre avec le produit des impôts aux besoins des contribuables ?

22 août 2014

Ce qui m'a permis d'apprendre (à supposé de la justesse des chiffres) que ces aménagements couteraient 250m€ pour 500 bateaux, soit 1/2m par bateau. Ce n'est pas rien ; avec de l'argent public.

22 août 2014

Chuis un peu dur de la feuille, 25 m€ me semble plus réaliste.

22 août 2014

j'ai entendu 25 m€, ce qui reste une belle somme

22 août 2014

Pas sûr que les impôts de tous soient faits pour permettre à une minorité de vivre leur rêve.

22 août 2014

Rien à voir avec la richesse ou la pauvreté.

As tu lu quoi que ce soit y faisant référence dans ce que j'ai écrit?

22 août 2014

Si une route ne servait qu'à des déplacements de loisirs, la comparaison serait compréhensible, mais il me semble qu'une route sert à bien d'autre chose alors qu'un port de plaisance .....

22 août 2014

Certes, mais là il s'agit d'un choix d'investissement au profit de la société entière avec création d'emplois et éventuellement avantages touristiques, et non pas pour le simple plaisir de plaisanciers.

On est loin de la remarque de CLK à laquelle je répondais:

"Les pouvoirs publics ne sont-ils pas là pour répondre avec le produit des impôts aux besoins des contribuables?"

29 août 2014

pire !
avant il y avait une priorité à droite qui faisait vivre l'hosto, premier employeur de la commune ...

22 août 2014

Salaud de riches avec leur bateaux ! :-D

22 août 2014

Mutualiser les investissements c'est le propre de tout groupe humain auquel des individus adhèrent. Au niveau le plus élevé le groupe s'appelle une "nation". Elle se dote au fil des siècles d'un "Etat" qui investit les impôts de ses nationaux sur un "territoire". Je sais bien que ces notions sont perdues de vue mais elles fonctionnaient bien, constituant un référentiel où des gens vivaient bien et en paix. Exemple : j’accepte de payer dans mes impôts pour l’entretien de routes dans les Vosges où je ne suis jamais allé et n’irai jamais, sachant que l’habitant des Vosges, conscient d’appartenir à la même nation que moi, acceptera de payer pour le port que j’utilise. Plus compliqué qu'on ne le pense tout ça...

22 août 2014

un port de plaisance, çà fait souvent vivre une commune...

l'emploi, les commerces, l'immobilier autour ...

un rond point, çà ne génère pas de revenus pour la commune, juste des couts d'entretien

22 août 2014

il semble que les 2 maires veulent compenser la perte d'activités et de retombées dues à la pêche par un développement de la plaisance...

Ce n'est pas stupide, la mer est toujours là mais il faut veiller à ne pas en faire un parking....

Un rappel, les côtres des Glénans ont été construits par un chantier de Loctudy...

Un second rappel, beaucoup de ports de pêche, voire de commerce,sont à l'origine d'équipements pour la plaisance...

le problème n'est pas l'équipement, ni le bateau, mais l'utilisation par les propriétaires ...

quels sont les moyens de formation? ce n'est pas un permis qui règle tout?

On pourrait espérer que les professionnels du nautisme se préoccupassent enfin de la formation de leur clientèle (acheteurs et locataires) et que les règlementations s'orientassent davantage vers la responsabilisation des utilisateurs, et s'appliquassent au bénéfice de l'intérêt général bien compris

21 août 2014

Ce n'est pas un passe droit puisque des places sont réservées pour les pros afin de favoriser le commerce. La question est alors de savoir combien de temps le client bénéficiera de la place...c'est juste repousser le problème.

21 août 2014

Les pro? oui je le comprends pour les pro qui sont USAGERS du port (pêcheurs/plongeurs/charter/ vision sous-marine etc...) mais en quoi un commercial concessionnaire a ce passe droit?
C'est une discrimination par l'argent...
Et j'en connais qui ont une place comme cela depuis ... au moins 8 ans.

21 août 2014

Pour le reportage sur Bandol!
Un certain Jacques Kofman a parlé très juste ! :pouce:
pi étre un membre de l équipage que j aime bien ! :topla:
1 er sur la liste d attente pour les multicoques :coucou:
:bravo: :alavotre:

21 août 2014

On va dire plutôt 1er ex aequo !! Quelle bonne blague ! :-D :-D
Il devait être content le gars inscrit depuis 2000 :lavache:

25 août 2014

Salut Idf,

Oui, c'était bien moi !

Ben oui, je suis passé maintenant 2ème sur la liste des multis.

Vu l'émission en replay, je faisais la traversée retour jeudi soir.

Dommage que la fille n'est pas retenu les solutions proposées et n'en soit resté qu'à l'annectodique polémique.

Cela dit, cela aura peut être servi à quelque chose. Depuis cette émission, et surtout la mise en place d'une nouvelle équipe municipale à Bandol, j'ai été désigné administrateur de la société qui exploite le port.

En bonne place donc maintenant pour faire avancer tout ça.

Jacques

21 août 2014

Je crois que le terme exact etait: "1er Bis" sur la liste d'attente.
Je me suis demandé si il y avait un "1er ter"?

22 août 2014

oui mais !
en ayant soulevé le fonctionnement de la liste d attente .
Erendil risque de rester 1er es æquo a titre honorifique avec le gars inscrit depuis 2000 ! :lavache:
pendant que d autres places partiront à l encan ! :-(

21 août 2014

Pas appris grand chose, mais je ne me rendais pas compte qu'il pouvait y avoir tant de bateaux qui ne bougent jamais. Combien ont-ils dit dans ce port? 90%? Certains ports semblent être de véritables squats.

21 août 2014

reportage tres anecdotique , parcelaire, recherche du sensationnel habituel .

et une fois de plus le sud est montré comme une zone de trafic en tout genre mais ça on le savait dejà aussi .

le traitement du sujet est tres superficiel ne reflete en rien à la realité de l'ensemble des ports

22 août 2014

Bateaux caravanes, bateau ventouse ou loués pour le we...
très anecdotique. Sausset avec 90% des bateaux qui ne sortent jamais? à voir.
Listes d'attente.. on connait tous mais la gestion de ces listes n'a pas été fouillée (seulement du sensas avec un gars qui ne bouge pas depuis 14ans).
En ayant eu 4 propositions de place à l'année en 2 ans je dois vraiment être un extra-terrestre (frontignan, embiez, marines de cogolin et sete).

22 août 2014

j'ai vu le reportage, que des banalités, rien de bien fouillé ...

il se sont pas foulés les reporters de France2, çà ressemblait plus à des vacances payées avec la redevance TV :heu:

quel interêt de nous montrer madame lavant ses tomates avec l''eau du ponton ?

22 août 2014

c'est une bien triste image des "habitants des bateaux " magouilleurs ou combinards, fauchés et profiteurs, qui a été proposée.

Ceux qui naviguent n'ont rien à faire de ce genre de reportage qui n'apporte rien et s'appuie sur des disfonctionements et dérapages.

Pas un seul professionnel interrogé, pas un seul élu interrogé, pas un seul plaisancier "qui navigue" interrogé, rien que du négatif et de la sur enchère sur ce qui ne va pas...

Les médias continuent à saper le moral sous couvert d'une information positive!!!, c'est à dire qui va dans le sens du stress et de l'insignifiant.

Aucun problème traité sur le fond, seulement des images et des banalités...

La plaisance n'est plus .

A quand le camping flottant sur une mare à canard avec des radeaux de survie recyclés?
voilà un sujet d'avenir et novateur!!!

22 août 2014

Évidemment, il ne fallait pas s'attendre à du journalisme sérieux à cette heure de grande écoute. Sur le fond le constat est juste. Le "marché" de la place de port est un marché qui s'est perverti au point d'avoir les caractéristiques d'un "marché noir" sans qu'aucune autorité qui surplomberait les logiques boutiquières des élus locaux et des chambres de commerce n'y mettent un peu d'ordre. Le climat -entretenu sciemment- de pénurie sert leurs intérêts et couvrent des pratiques répréhensibles par la loi. Les solutions ne peuvent être trouvées qu'à l'échelle d'un bassin de navigation, d'une région ou au plan national. Autant dire qu'elles ne le seront jamais car elles se heurteraient aux potentats locaux. Ce sont des équipements mutualisés entre ports pour la mise au sec des bateaux, des listes de demandes gérées à un niveau plus élevé que le port lui-même afin de faciliter l'interchangeabilité des places et des solutions diversifiées proposées aux propriétaires de bateaux en fonction de l'usage réel qu'ils en font.
Tout cela est bien fatiguant, je le concède et les professionnels plutôt que de s'organiser au plan national et régional préfèrent ignorer les demandes de ceux qui pourtant les font vivre. Il y a 10 ans on aurait fait le même reportage et dans dix ans on pourra reprogrammer celui-là sans qu'il ait pris une ride. Désespérant!

22 août 2014

Gradlon ,ton raisonnement est surement valable pour la med mais surement pas en Manche et Atlantique ,

les échanges ont debuté il y a 30 ans et maintenant tout le litoral Manche/Atlantique joue le jeu ... et plus fort le passeport escale passe à l' international avec les cotes Anglaise (18 ports) et il est question de descendre en 2015 jusqu'à Gibraltar ..

d'apres une étude celà a permis de gagner 1200 places de pontons sans aucun investissement simplement en gerant l'existant .

on peut critiquer certaine pratique mais reconnaitre aussi ce qui est fait .

Mais maintenant aujourd'hui les preoccupations des gestionnaires des ports c'est de voir que les listes d'attente fondent comme neige au soleil , .Et là ça va posé de sacré probleme financier dans l'avenir . Car aujourd'hui l'investissement est pris en charge par les collectivités (Etat,region,departement,commune) nous ne payons que les frais de fonctionnements des ports qui sont occupé à 100% mais le jour ou ce taux de remplissage va degringoler nos facture de location risque d'exploser .

22 août 2014

et c'est tout celà que j'aurai bien aimé voir dans ce reportage pas simplement du sensationnel ou de l'anecdotique

22 août 2014

et je rajouterai que la grosse connerie aujourd'hui c'est de vouloir encore crée des places alors que la vague de la plaisance reflux , on est dans un schemat ,dans une pensée vieille de 10 ans on continue sur une trajectoire depassée . il faudrait se rendre compte qu'on est en crise et quel va duré 15 ou 20 ans : 20% d'immatriculation de bateaux en moins cette année , aucun jeune ne s'engage dans ce loisirs tres tres cher ... il faut ouvrir les yeux ,regarder l'age des gens sur les pontons ... il ya 30 ans il n'y avait que des jeunes maintenant ils sont tres rare ..

Alors certains disent et pensent tant mieux on va avoir des places , mais à quel prix si le taux de remplissage des ports diminue les frais de fonctionnement eux seront sensiblement les m^me donc la note sera reparti sur un nombre moindre ... gros probleme

22 août 2014

D'accord avec Calypso2,
il y a même depuis cette année 4 ports espagnol (secteur pays Basque) en plus de celui de la Marina Del Gargano (côté Méditerranée, depuis 2013) et 1 en Italie, 2013 aussi.

22 août 2014

Tu as raison et je reconnais bien volontiers les efforts qui sont faits sur la côte Atlantique Manche. La coordination entre ports avec un bon système d'information qui les relie fait réaliser des gains de place important.
Il est probable que la baisse de la demande provoque des prises de conscience de manière bien plus efficace que les grands discours.

31 août 2014

Je n'en suis pas certain parce qu'ayant discuté avec des GB's qui étaient à côté de moi en juillet, quand je leur ai demandé s'ils avaient fait une bonne traversée ils ont souri et répondu oui de Arzal à Vannes ça s'est bien passé.
Ils laissent leur bateau en France parce que les tarifs là où ils habitent sont devenu tellement prohibitifs qu'ils préfèrent payer le ferry.
Ils m'ont annoncé 50 livres/jour.
J'avais du mal à le croire et un autre couple est arrivé à côté et à confirmé.
on était 4 bateaux à couple 3 GB's et le mien et bien les 4 restent en Bretagne. :reflechi:
Je ne sais pas si nos ports se videront mais comme les GB's envahissent pas mal de région de notre beau pays, on peut s'attendre à ce qu'ils remplissent également les ports.

22 août 2014

c'est le propre du marronier :bravo:

22 août 2014

Bonjour à tous,
Je ne répondrai pas à AR BAG qui est apparemment encore traumatisé par la déportation ,à moins que sous son pseudo ne se cache quelqu’un qui a des comptes personnels à régler avec moi ,donc inintéressant pour le fil

Le reportage d’envoyé spécial d’hier soir était peu intéressant ,hormis les personnes qui ont eu le courage de dénoncer les magouilles ,mais reportage tout à fait incomplet
Par contre sur La Rade de Villefranche c’était NUL et même contre productif, tout à fait en défaveur de notre association
Mon but était de mettre en évidence notre association, notre façon écologique de mouiller par rapport aux autres(voir les reportages FR3 et Nice matin sur le site où dans l’autre zone de la Rade la mairie dénonce toutes les épaves et bateaux abandonnés),
Je voulais mettre en avant notre situation (pas d'autre solution,demande d’A.O.T., entretien des fonds…)
Au lieu de cela ils se sont focalisés sur ma petite personne ce qui est sans intérêt pour le téléspectateur

J'ai passé des heures d'enregistrement, fait une vidéo de nos mouillages écologiques (pas de corps morts ni de chaînes qui traînent au fond)tout ça pour montrer des fonds et des bateaux qui n'ont rien à voir avec notre zone
J'aurais tellement voulu expliquer le cas de milliers de personnes dans notre cas ça a foiré ,désolé les gars
Bon j'ai dans l'idée qu'il y a eu une intervention quelque part,ce n'est pas possible autrement qu'ils déforment à ce point
Je vous invite à regarder notre site vous comprendrez mieux notre démarche dont le but n'est pas de faire un port off shore ,mais peut être un pendant pour arrêter l'hémorragie des prix des ports (?)ajouté au fait que comme dit justement Calypso ,on est sur la vague descendante au point de vue immatriculations
Si vous passez dans le coin faîtes moi signe si des bouées sont libres ,c'est avec plaisir et gratos ...et vous n'entendrez pas des "bruits de botte" ,vous pourrez rassurer" AR VAG "!
Amitiés à tous
Belette

www.radevillefranche.org[...]

Pas assez âgé pour avoir connu cette sombre période, et non, on ne se connait pas donc pas de compte à régler, je n'habite même pas la région sud...
Mais je maintiens le manque flagrant de liberté (à la lecture du site internet) que prône cette association et son digne représentant 1er squatteur...
:litjournal:

22 août 2014

Ah ça !! Pour avoir été contre-productif !! Le gars qui "veut" pas aller au port parce qu'on est serré comme des sardines et qu'on peut pas plonger !! Alors que là il profite gratos... Aïe aïe aïe !

Je ne connaissais pas la "problématique" de la rade de Villefranche et j'ai été limite choquée par cette présentation de ce qu'il s'y passe.
Mais je sais que les journalistes ne veulent pas forcément faire passer le message de la personne qu'ils interrogent. Et surtout ce ne sont pas des amis, il ne faut pas leur raconter sa vie.

Avez-vous la moindre idée de la raison du refus d'installation de corps morts légaux ?

22 août 2014

et bien les gars

j'ai regardé un peu votre projet de zone de mouillage et la technique retenu , vous n'avez vraiment pas peur surtout lorsque je voie les photos de la mer dechainée

une chaine mere dans le fond de calibre 16 ça ressemble à de la laine à tricoté , des bateaux amarré avant/ arriere avec les vagues que l'on voie c'est l'ideal pour faire couler les bateaux , et boujour par mauvais temps pour allé s'amarrer en plein milieu de la zone par 15m entre les bateaux qui forcement ne resteront pas aligner comme sur un plan .

22 août 2014

"Nous souhaitons toutefois que ce mouillage hivernal soit contrôlé pour que cela ne devienne pas un parking à bateaux ventouses comme actuellement (par exemple en ne prenant que des propriétaires ayant fait effectivement une demande de place dans les ports, entretenant régulièrement leur bateau et habitant dans le secteur). Seule une association comme l’AARV dont tous les membres sont sélectionnés et ont signé une charte de respect de l’environnement"

cette association defends la liberté de tous ou celle des petits copains ??? si vous n'etes pas du coin ,rien à voir passé votre chemin .... et "les membres sont SELECTIONNES " non mais

incroyable , j'ai cré une asso qui gere une zone de mouillage ,si j'avais eu rien que l'idée de dire celà "membres selectionnés" j'étais lynché alors l'ecrire je ne vous dit pas !!!

22 août 2014

ULYSSE a BELETTE Le reportage exprime très clairement les divers problématiques de ces mouillages incontrôlés voir squattés, leurs résolutions sont difficiles face au " mille feuilles" administratif, temps et financement , la détérioration progressive d un magnifique environnement si aucune mesure n est prise , mais l espoir d une mairie favorable soucieuse de trouver des solutions par ton association qui se médiatise est encourageant , ce sera vraisemblablement par la que tes possibilités d actions se développeront Cette émission est un déclencheur et tremplin qui j espère permettra a l association que tu animes( qui mérite d être connue et reconnue) d atteindre ses objectifs Avec tout mon soutien D

22 août 2014

Merci Ulysse,
Enfin un encouragement
C'est vrai que j'ai été au casse pipe avec mon association et c'est normal que je prenne des coups ,j'assume
Perso il y a longtemps que j'aurai pu faire un 51/49 depuis 45 ans que j'habite dans le coin,mais ce n'est pas ma façon de voir les choses surtout que je laisserai en plan mes petits copains moins débrouillards
Je n'ai pas attendu E.Spécial pour mettre un coup de pied dans la fourmilière
Si certains élus sont montés au créneau récemment sur FR3 et Nice
Matin c'est que ça bouge
Je pense qu'enfin ça va dans le bon sens
Le seul point qui cloche (autrement les ZMEL seraient déjà faîtes ),c'est que moi je me bats pour les tarifs et ça ça a du mal à passer le prétexte posidonies a bon dos
Je me bats pour la gratuité (ou presque )des bouées comme aux Baléares ou autre
@+
Belette

22 août 2014

J'ai plutôt l'impression que la meilleure gestion évoquée sur le coté atlantique a seulement permis de lisser la demande, et encore 1200 places sur le total incluant l'Angleterre, ce n'est pas grand chose.
20% d'immatriculations en moins que l'année dernière, cela fait cependant un nombre considérable de bateaux en plus.
.
Je ne vois pas comment la baisse de la demande pourrait passer autrement que par un nombre important de bateaux retirés des ports. Question: qui va retirer? Pour mettre où?

22 août 2014

Et bien dans ce reportage on a vu une belle bande de marins d'eau douce qui feraient mieux, et sans aucune malice, d'acheter une caravane ou de se louer un appartement sur la côte.
voire l'environnement foutu en l'air par des gens qui ne sont attiré que par la vue sur mer .....c'est d'un triste.
REFLECHISSEZ avant d'acheter un voilier ou un moteur ....

22 août 2014

REPONSES
Calou:j'ai bien dit que PERSO je préférait le mouillage forain
au port c'est vrai mais j'ai ajouté aussitôt "je précise que ce n'est pas le cas de mes collègues qui seraient bien contents d'y être dans le port
<raison du refus d'installation :politique (ça fait exploser le prix des ports et d'autre part ces zones sont annoncées à chaque élection et abandonnées ensuite ,ceci depuis 1997!
Calypso:je sais que tu sais gérer ce genre de système ...chez toiCalypso ,mais on n'en sait jamais assez dans la vie et ce qui est possible dans ton coin ne vaudrait rien chez nous(et vice versa ,chaque zone a sa spécificité )
Sache tout de même que je ne suis pas le perdreau de l'année,j'ai pratiqué le mouillage forain par tous les temps y compris dans les cyclones tropicaux
<En ce qui concerne la technique du projet:
pour info nous sommes sur cette zone avec ce genre de mouillage (avant /arrière)...depuis 12 ans!!toute l'année et donc pendant la tempête que tu vois sur le projet
Nous n'avons pas eu le moindre dégât alors que dans le port derrière, une dizaine de bateaux ont coulé et que tous les restaurants ont été détruits
Nos bateaux montaient et descendaient à la vague comme un bouchon par ....15 m de fond !(cherchez "l'erreur")
<sélections des membres :je persiste et signe c'est la SEULE façon pour que cela fonctionne (du moins chez nous)
On a assez vu des propriétaires venir abandonner leur bateau ,disparaître pendant 6 mois en nous laissant le gardiennage et l'entretien sur le dos si on ne voulait pas qu'ils jouent aux quilles .Regarde le reportage de FR3 cela te donnera une idée de ce que serait notre zone si nous n'imposions pas une charte de bonne conduite
Il faut que les proprio habitent dans le coin afçin qu'ils puissent intervenir rapidement
Nous exigeons aussi une assurance ,ça va te perturber ,mais c'est la seule façon de faire retirer un bateau par l'assurance même en R.C. au cas où il coule
Désolé Calypso ,mais j'ai déjà la haine avec E.Spécial qui a donné une fausse image de nous (et moi en particulier ),alors je ne peux pas laisser dire des contrevérités surtout dans le sens ironique
Par contre je suis prêt à répondre à toutes les questions bien volontiers ,un forum c'est fait pour cela
Amitiés à tous (et à Calypso aussi)
Belette

22 août 2014

Je ne connais pas les problématiques de votre mouillage d'irréductibles Gaulois pourtant si proches de Rome (goégraphiquement).
Moi ce qui m'a choqué ce sont les fonds et tout ce qui y traine...
Rien que pour cela, un grand nettoyage s'impose...

22 août 2014

Bon OK ,on n'est pas des saints je l'avoue ,mais les fonds filmés ne sont pas chez nous ,il y a amalgame ,c'est pour cela que je râle contre E.S.qui a tout mélangé
Ceux qui connaissent le coin savent bien que la vidéo de FR3 avec les épaves se trouve en fond de baie ,nous ,nous sommes à plus d'1 mile au S/O
Comme on peut le voir sur les images du site on nettoie les fonds que les autres polluent
On renfloue et détruit les bateaux aussi,
Bon ,cirer les bottes par contre très peu pour nous !
Allez bon W.E. à tous ,je vais me faire une petite plongée pour me rafraîchir

22 août 201422 août 2014

Salut à tous.
J'aurais donc une question pour la belette : comment est géré tout ce qui est eaux grises et noires des bateaux sur les corps morts ?
@+

23 août 2014

Bonjour Bango,
Très bonne et vaste question mais qui dépasse notre niveau
Pour moi plus que la pollution visuelle des bateaux plus ou moins abandonnés (la destruction coûte un bras,),c'est la pollution de l'eau qui me perturbe surtout en Méditerranée où il n'y a pas de marées ,il faut voir la couleur de l'eau quand la Rade est saturée
Tout ce que je peux dire ,c'est que dans tous nos projets les bacs sont obligatoires
Je ne voudrais pas que les baigneurs autour des bateaux n'avalent pas que de l'eau de mer
Mais ne rêvons pas ce ne sont pas les petits bateaux qui polluent le plus
Les yachts ont une autonomie très réduite (1 jour et demi pour les paquebots!)et les vidanges sont automatiques ,il faut voir l'état de l'eau dans les ports
C'est pour cela que dans notre idée de projet 2013 nous avons prévu de mettre les yachts sur bouée entre les 2 coffres (service payant )De ce fait il peut y avoir un contrôle,un service de vidange 'payant
Cordialement

24 août 2014

J'avais mon bateau à Villefranche et je peux te dire que quand tu as une marée de mousse qui flotte à la surface dégagée par les paquebots t'hesites à te mettre à l'eau et si tu y vas tu pries pour pas choper une saloperie. Je pense être moins nuisible pour l'environnement quand je chie dans mon seau...

23 août 2014

Merci pour la réponse,
Si je résume bien, vous avez de bonnes intentions mais c'est pour le moment soumis aux bonnes volontés de chacun, comme dans tout mouillage forain, c'est bien çà ?
Après, le discours sur les autres pas mieux ... je croyais que c'était réservé aux politiques ;-)
Et rassure toi, les paquebots sont soumis à des normes beaucoup plus draconiennes que nous. Les eaux sont traitées avant d'être rejetées, les résidus incinérés. Ils ont plutôt 3 jours de stockage, pour quand ils sont dans les ports, notamment, car ils n'ont pas le droit d'y rejeter les eaux traitées, etc etc etc.

22 août 2014

pour ceux que cela interesse:
ci-joint le lien du projet du port de plaisance du guilvinec
projetplaisancetgv.files.wordpress.com[...]mme.pdf
270000m2 à extraire dont 162000 m3 de roches
projet pharaonique ...je reste dubitatif quand à la nécéssité absolue de devoir creuser un port dans ce coin là . la peche est en declin, ne peut-elle pas envisager de ceder une partie de ses installations ? ..(.idem lesconil par exemple)

23 août 2014

C'est un grand projet. On ne peut pas se plaindre de cet effort de réhabilitation de friches portuaires à notre bénéfice.
Trois remarques: L'estimation de la demande de places me parait très optimiste dans le contexte dépressif que nous connaissons et qui se poursuivra encore plusieurs années.
La contrainte annoncée d'interdire l'accès au port des plaisanciers entre 16h et 18h 30 pour permettre aux chalutiers de débarquer leur pêche est rédhibitoire pour une exploitation plaisance.
On voit bien qu'il s'agit d'un compromis politique avec les pêchoux locaux qui ne tiendra pas sur la durée.
Lesconil tout proche est une belle réussite pour la qualité de son accueil et devient une escale de plus en plus prisée. Tout le contraire de Concarneau qui est à fuir tellement on a l'impression que l'on y dérange les pêcheurs.

23 août 201423 août 2014

Au sujet du Guilvinec
1_études des besoins et pratiques de la plaisance très insuffisantes
2- on reste dans le contexte d'un port parking avec comme sortie principale les Glénans, qu'en sera-t-il des type de contrat et du mode de gestion?base de tarification, la tarification à la journée est la seule réaliste pour le respect de l'égalité des usagers face au service public... et la plus facile à appliquée.
3- le port d'escale est évoqué, mais la possibilité d'accueil des bateaux de passage en croisière n'est pas développée, sinon en interdisant l'entrée de 16h à 18h30, c'est l'heure de pointe aussi dans les ports de plaisance!
4- Rien sur l'exploitation du port... sans doute... dans la continuité de ce qui se fait partout,
5 -le respect de la réglementationtechnique est mise en avant au niveau des services et équipements, mais la relation nombre et qualité des usagers du port et besoins réels de service n'est pas mise en avant.
ex: escale bateau de +12 mètres, 1 poste d'eau et un branchement electrique, catway10m , sonde 2.50m à basse mer, prise en compte des besoins de l'équipage, proximité des sanitaires, des commerces, carburant, laverie,

23 août 2014

le gros de la demande est locale et concerne des vedettes à moteur de moins de 6 mètres pour aller tirer la ligne à 2 MN du port
l'été par beau temps.
l'archipel des glénan c'est dèjà un peu loin pour cette clientèle et aussi pour les voileux à cause du retour face au vent dominant de NW et l'accès au port depuis le large est parfois délicat car la mer lève vite.
pour la clientèle des escales , ils n'y pensent pas sérieusement.
c'est pourquoi je m'etonne de la nécessité d'investir dans des infrastructures aussi lourdes et couteuses (on parle quand meme d'une darse en eau profonde creusée dans le granit et de la destruction d'un pont) . j'ai du mal à me convaincre que seul ces locataires paieront sur le long terme cet investissement démesuré .

24 août 2014

pour info :

les locataires des ports de plaisance ne paient nul part les investissement des marinas ils ne paient que les frais de fonctionnement (salaires,taxes,energie,eau etc

24 août 2014

j'ai été administrateur d'une grande marina en bretagne nord et actuellement je fait parti du conseil portuaire d'un autre port en bretagne sud ..

lorsque la region finance 50% de l'investissement d'un port c'est pour la region à fond perdu ..

le menue entretien , la voiture, le petit bateau , la station metéo oui sont de l'investissement payé par les locataires du port mais celà est rien du tout par rapport à la créeation du port là on est dans les millions d'euros

24 août 2014

Calypso:
c'est toi qui le dit,
je ne suis pas sur que l'amortissement des investissements ne soit pas pris en compte , ne serait-ce que pour provisionner le renouvellement et l'entretien des ouvrages, matériels et équipements

24 août 2014

OK, mais ce n'est pas à fonds perdus si l'on tient compte des retombées économiques sur la région.

plus de 15 ans, directeur de port dans le morbihan, en languedoc et dans le Var

25 août 2014

Pas tout à fait d'accord, en tout cas ton exemple n'est pas généralisable.

A Bandol, comme souvent, le port est propriété de la Ville. Il est exploité par une SEM. La SEM assure l'entretien courant, et verse une redevance d'exploitation à la Ville. Cette redevance d'exploitation alimente un budget annexe, qui paie les grosses réparations.

Ce budget annexe est étanche, c'est à dire qu'il ne sert qu'à ça.

Le port ne coute donc pas un centime au contribuable.

Jacques

24 août 2014

à belette sur son projet 2013.

voici maintenant 3 ans nous(asso) avons amménagé une zone de mouillage sur bouées et j'ai suivi et participé à sa conception de tres pret avec discution avec le maitre d'oeuvre et l'entreprise et comme on est aussi gestionnaire de la zone le cout a été aussi au coeur de nos preoccupation .

Tout d'abord il nous a fallu 5 ans de negociations, de discussion, de deliberations avec les autorités avant que notre projet ne voie le jour et ces autorités appelaient de tout leurs voeux intervention d'une asso sur la zone .,c'est dire . le projet est passé par la DDE maritime ,la prefecture,la mairie,la communauté de communes, le departement, la region , le ministére de l'ecologie , etc .. 5 ans .et je precise que sur la zone il y avait des bateaux sur bouées depuis toujours donc c'était pas une création mais une organisation .

Il s'agisait d'organiser la zone dans laquel il y avait 63 mouillages autorisé une dizaine de sauvage pour une capacité possible environ 40 bateaux .., Chacun faisait ce qu'il voulait ,les bateaux se rentraient regulierement les uns dans les autres, il y avait des conflits tous les jours .Donc il fallait s'organiser et refaire entierement la zone .

Coté technique avec l'objectif du moindre coût de location naturellement . Il faut savoir que les travaux maritime sont tres couteux en main d'oeuvre , le materiel (corps mort, chaine etc) ne represente qu'un infime partie de la facture pas plus de 10% . donc il faut faire en sorte que l'installation ne necessite pas de grosse intervention durant au moins la durée de son amortissement . si le principal de l'installation doit etre refait tous les 3 ou 5 ans c'est de nouveaux des travaux lourds donc une reconstruction et un nouveau financement et par corolaire un cout de location impossible .

le principal de l'installation , corps mort et chaine mére doivent tenir 20 ou 30 ans ainsi le cout de l'armortissement se fait sur une tres longue durée diminuant d'autant la location annuel ( je ne parle pas de resistance) . Pour ce faire la chaine mére doit etre de tres gros calibre .Pour nos bateaux de moins de 8m la chaine mére est de calibre 26 et pour les 8 et 15m calibre 36 .le tout tenu par des CM de 4t tous les 2 maillons de chaine (2x30m) . Nullement besoin de CM à vis (tres tres couteux à mettre en place, et necessitant 2m de sable chose impossible à savoir à l'avance) . Et vu le poids la chaine ne se ballade pas dans le fond .
Donc l'accord a été le suivant en gros ,la communaité de commune a fait un emprunt sur 20 ans et realisé les travaux et nous remboursons chaque année le montant de l'emprunt ,nous sommes donc à prix coutant . il faut donc que l'installation tienne au moins 20 ans sans gros travaux . L'entretien et l'inspection sont annuelle les chaines montante sont changé tous les 3 ou 4 ans malgré leurs calibre ( 14/16 et 18) .
Pour finir notre zone est tres abritée jamais de vagues de plus de 30 ou 50cm .

Donc pour moi , chaine mere de tres gros calibre , pas de cm à vis et amarre montante du calibre 30 .

Concernant les problemes qui sont de deux nature principalement: les non paiement et les bateaux ventouses .lles adherents ont reglé les problemes facilement : contrat d'1 an , renouvellé si le paiement est à jour et si le bateau n'est un ventouse , evidement dans la comprehennsion des problemes que la vie peu reservé à chacun .

voilà voilà

24 août 2014

Par ailleurs je continue si je puis me permettre

deux choses :

Tes chaines méres sont perpendiculaire aux bateaux ce qui oblige de les maintenirs pour qu'elles restent en ligne . Il serait preferable mecaniquement de les mettre dans le sens des bateaux , ainsi elles resteront aligné (ou presque) et ellesr contriburont à l'amortissement des amares e par leurs poids .

Pour tes CM "écolo" tout ceux qui en ont fait les font en un seul bloc ,en beton , il suffit d'un seul moule , c'est facile à faire , pas plus cher et pas de probleme de pose , et ça ne rouille pas .

24 août 2014

encore la privatisation d'une zone de mouillage abritée, comment faire pour y passer une nuit sur son ancre quand on est en croisière dans le coin?

25 août 2014

Oui pir2lune : Certains publics ou privés continuent de s'approprier le domaine public maritime qui appartenait à tous depuis le 16ème siècle. On ne peux plus y trouver l'abri naturel gratuit que trouvaient nos anciens. Cela ne dérange apparemment aucun juriste...

24 août 2014

Belette à Calypso :
Bravo calypso pour ton investissement tu as fait apparemment du bon boulot dans ton petit coin de Bretagne.
Par contre, désolé on ne te prendra pas en Méditerranée comme maître d’œuvre !
Tu as été très docte, cela peut servir à certains car c’est très intéressant mais en ce qui me concerne je connais le » parcours du combattant » par cœur depuis le temps.
Je ne vais donc te répondre que sur le côté « technique », où la, apparemment, tu as beaucoup de choses à apprendre.
Je t’avais pourtant bien dit précédemment que chaque zone avait sa spécificité (marée, courant, vent, houle,…),moi je ne m’aventurerai pas à donner des leçons de navigation à un Breton ,je suis respectueux pour les avoir vus à l’œuvre autour du monde..et puis j’aurais trop peur qu’ils renquillent leur bonnet rouge !
Loin de moi l’idée de te donner des leçons donc, mais tout de même ton exposé m’interpelle et je vais relever ce qui pour moi sont des erreurs techniques dues au manque de recul de » tes » installations (3 ans seulement)d’une part et par le manque de connaissance de la Méditerranée en général et de la rade de Villefranche en particulier.
Moi je n’ai qu’un recul de 12 ans en ce qui concerne cette association, mais cela fait plusieurs dizaines d’années que des bateaux mouillent dans la rade avec tous les systèmes, sur CM, énormes chaînes et ancres, …
Cela me rappelle quelques années en arrière quand la communauté de communes avait voulu faire un projet de mouillages organisés, ils avaient fait appel à une entreprise bretonne qui nous avait amené un espèce de ponton triangulaire fixé au fond où on pouvait amarrer trois bateaux , le système tourne au gré du vent.
Le premier jour cela s’est bien passé les bretons ont appelé Nice-Matin pour voir les trois bateaux amarrés chacun sur une face du triangle, super
Pas de chance, le lendemain houle du sud (pas très grosse) , un des bateaux est monté sur le ponton en question et a failli couler sans les secours ,…MDR ! .
Inutile de te dire qu’on ne les a jamais revus !
Il ne faut pas jouer aux apprentis sorciers dans la vie
Voici mes réponses à tes préoccupations, point par point :
« travaux maritimes très coûteux en main-d’œuvre » : exact en partie, du moins pour ton usine à gaz, c’est pour cela que nous avons proposé dans notre projet pilote de les faire nous-mêmes. Nous étions même prêts à les financer entièrement. C’est sûr que le truc que vous avez fait doit coûter bonbon, mais notre projet est tout à fait dans les cordes de chacun de nos membres comme tu pourras le constater.
< »Les corps-morts et chaînes doivent tenir 20 ou 30 ans, chaînes de très gros calibre… »
Désolé mais pour moi c’est faux :
Comme chacun sait qu’une chaîne ne vaut que par la résistance de son plus faible maillon.
Une chaîne s’use principalement aux frottements (l’attache sur le corps-mort un peu mais surtout à la liaison chaîne mère /chaîne fille qui subit plusieurs milliers d’oscillations en cisaillement par 24 heures.
Sur tes 60 mètres de chaîne seulement trois maillons sont à surveiller spécialement et à changer régulièrement
Rien ne sert donc de mettre du gros calibre qui coûte cher, autant changer une chaîne de 16 qui dure chez nous une dizaine d’années tout de même (on ne change par une manille que les maillons faibles de liaison, c’est très rapide).
J’ajoute que nous ne sommes pas sur la même planète que vous .En Bretagne c’est sûrement du sable, chez nous ce sont des posidonies, même les corps-morts en béton glissent dessus.
Par ailleurs je vois mal une chaîne de calibre 25 sur une longueur de 60 m chez nous ,tu ferais avoir une crise cardiaque aux écolos ! (et je suis d’accord avec eux).
<Nullement besoin de C.M à vis très très coûteux à mettre en place. »
Je pense que tu n’en as jamais posé
Pour info :1 vis de 1M80 (45 euros), un plongeur en autonome met 20 minutes ,avec la machine 5 mn
Nous sommes une douzaine de plongeurs dans notre asso capables de le faire.
<Nécessitant 2 mètres de sable chose impossible à savoir l’avance »
Je me demande si tu es déjà venu sur la côte parce que c’est dur de trouver du sable, …à part sur les plages , parce qu’on l’apporte avec le camion !
En fait il faut simplement une tige de 2 m avec une poignée et une massette, pas pour savoir s’il y a du sable,… mais pour savoir s’il y a un caillou auquel cas on change de place pour mettre la vis
<Vu le poids de la chaîne elle ne se balade pas dans le fond » (?)
Je voudrais voir ça avec 60 m entre deux corps-morts ,peut être tant qu’il n’y a pas de bateaux amarrés dessus !Je pense que tu affirmes des choses sans avoir été voir
<« Chaîne montante changée tous les 3/4 ans malgré leur calibre »
Quel gaspi,…ne fait changer que les liaisons à partir de maintenant ,tu verras
C’est comme pour la chaîne mère, la chaîne fille, s’use surtout à la liaison avec la chaîne mère
De plus il y a des procédés bien plus performants et modernes maintenant, pour la chaîne fille ,la chaîne c’est terminé , le cordage spécial que nous avons mentionné dans notre projet, un cordage qui a un allongement de 40 % et qui a une durée de vie de plusieurs dizaines d’années l’a remplacé .Dans les ports modernes les bateaux de 50 m sont amarrés avec ,quel confort !
Seule la liaison avec la chaîne mère sera à changer tous les 3/4ans
« chaîne mère perpendiculaire au bateau ce qui les oblige de les maintenir pour qu’il reste
»
Comme pour le reste tu as lu nos projets en diagonale ,l’avis des autres ne t’intéresse apparemment pas,c’est ton droit mais difficile de critiquer si tu n’as pas compris
Toi tu maintiens ta chaîne tous les 60 m avec des corps-morts, nous, nous fixons cette chaîne tous les …15m par une ancre à vis, question : »qui » maintient le mieux la chaîne.( ?)
C’est comme quand tu te moquais dans un précédent post de notre façon d’amarrer un bateau à l’avant et en arrière.
Je vois d’ici le tableau entre voiliers, bateau moteur, gros, petits, quillards, fonds plat… ,aucun ne travaillant de la même façon, s’ils étaient amarrés seulement sur un point à l’avant ,l’un derrière l’autre, il faudrait toute la rade pour y mettre seulement vingt bateaux si on ne veut pas qu’ils se fracassent l’un sur l’autre .
< le sens des chaînes perpendiculaires aux bateaux ce qui oblige de les maintenir au fond…il faudrait les mettre le sensdes bateaux .Tu es toujours dans ton petit coin breton je vois, les seuls critères étant (je pense) le vent et les marées (abrité)
Chez nous nous avons d’autres impératifs à prendre en compte : le vent dominant est l’Est , nous sommes protégés par le Cap Ferrat mais il faut en tenir compte il est souvent fort, il ya le mistral aussi qui rentre S/O ,mais c’est surtout la houle du Sud que l’on craint, même sans vent ça monte parfois à 2m 50 c’est pour cela que nos chaînes sont en travers car en long , si une seule vis lâche ce serait un jeu de quilles ,tandis qu’en travers il faudrait que plusieurs lâchent pour qu’il y ait contact
<Corps-morts écolos tu dois confondre. Le corps-mort blocs de béton tout bête que tu as l’habitude de voir et « notre « corps-mort écologique que tu n’as encore jamais vu (sauf en croquis sur notre site)pour la bonne raison que c’est de mon invention et que pour le copier les responsables des zones à protéger qui
Veulent le mettre en place me demandent l’autorisation, (ce que je donne bien volontiers même sans autorisation, je n’ai pas déposé le brevet volontairement)

Tu n’as pas dû comprendre le système apparemment qui est fait d’un bloc de béton, mais aussi le plus important d’un grand chapeau avec alvéoles dessous, posé sur le corps mort pour permettre le cache et la reproduction des poissons et autre écosystème
Voilà, Calypso,désolé, ,j’ai été un peu sec peut être , mais reconnais que tu as été assez méprisant dans ton premier post dans ta critique ,il y a d’autres manières pour donner son avis ,surtout s’il est erroné en grande partie
Sans rancune et bonjour à la Bretagne qui est une région magnifique (bon sauf le temps quand même regardez nos webcams sur le site )
Amitiés à tous
Belette

25 août 2014

C'est la partie du texte qui a disparu(un coup d'En Spécial je suis sûr!!)au sujet des Corps Morts écologiques,
A placer après "contact" et avant "Veulent le mettre"

<Corps-morts écolos tu dois confondre. Le corps-mort blocs de béton tout bête que tu as l’habitude de voir et « notre « corps-mort écologique que tu n’as encore jamais vu (sauf en croquis sur notre site)pour la bonne raison que c’est de mon invention et que pour le copier les responsables des zones à protéger qui ..
Bon cette fois je sors ,milles excuses pour la longueur cela n'intéresse pas tout le monde
Cordialement
Belette

26 août 2014

"Certains ports semblent être de véritables squats."
Vous me faites marrer...

Un squat est un lieu abandonné ou l'on ne paye pas son logement précaire.

Vous parlez de ports payants (cher) ou sont logés des voiliers de luxe dans des lieux hyper-courtisés (d'après la presse et les forums, j'en sais rien j'y vais jamais)
Alors parler de squats, vous êtes vraiment risibles !
Ce serait équivalent de parler d'un sqautteur d'un locataire qui ne dort (ou autre activité hé hé) pas assez dans son appartement !

La liberté, vous en faites quoi !!!???

Si le gars il veut payer un gros bateau, une grosse place au port et rester a la maison a regarder la télé, c'est son droit !
(même si je ne comprends pas bien la démarche)

26 août 2014

Par ailleurs votre débat est instructif concernant les différentes solutions apportées, merci !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (191)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021