place de port

bonjour,
je vient vous voir afin de faire une pétition pour enlevé tous les bateaux qui dorme dans les ports depuis x années , car il y a pas de place .c'est bateaux ne bouge meme pas un jour par an donc il devrait etre a terre pour liberé un peu de place que penser vous de cette idée , ci non les liste d'attente sont tres longues ,pourriez vous m' aider pour trouvé un solutions aux problème , c est bateaux ventouses enplus beaucoup ne paye pas leurs place de port comment faire pour résoudre ce problème . merci a vous bonnes navigations

L'équipage
07 fév. 2014
07 fév. 2014

« Tout ce qui n'est pas prose est vers et tout ce qui n'est point vers est prose » Molière
La, je ne saurais trop dire.
Je te conseil quand même d'utiliser un correcteur d’orthographe. Si tu écris ta pétition comme ce post, cela promet :bravo:
Phil

07 fév. 201407 fév. 2014

Autrement dit : ;-)

"bonjour,
je viens vous voir afin de faire une pétition pour enlever tous les bateaux qui dorment dans les ports depuis x années, car il n'y a pas de place. Ces bateaux ne bougent même pas un jour par an donc ils devraient être a terre pour libérer un peu de place. Que pensez-vous de cette idée ? Sinon les listes d'attente sont très longues ; pourriez-vous m'aider pour trouver une solution aux problèmes de ces bateaux ventouses ? En plus beaucoup ne payent pas leurs places de port. Comment faire pour résoudre ce problème ? merci à vous. Bonnes navigations."

Réponse : C'est nouveau ça ? Je n'ai pas d'avis là-dessus ! :jelaferme: Mais Bon courage ! :heu:

07 fév. 201407 fév. 2014

Bonjour,

Si c'était aussi simple, il y a longtemps que le problème serait résolu ! Bien crédule est celui qui pense que le problème puisse se régler à coup de pétition..
Il faut faire le distinguo entre les navires ventouses / épaves (bien que le terme soit juridiquement inapproprié) et les navires ventouses proprement dit mais entretenus . Dans le premier cas, il n'y a pas de fourrière pour les navires à l'abandon et les procédures de destruction sont longues et la plupart du temps à la charge des ports. Dans le second cas il y a application du triplement de la redevance s'il n'y a pas de sortie effectuée dans l'année. Le problème dans ce second cas étant qu'en fonction de la "clientèle" des ports, ce n'est absolument pas dissuasif....

07 fév. 2014

et de quel droit?
Moi je suis pour qu'on cadenasse les fiches vides???

07 fév. 2014

matelot@17724
et de quel droit?

Elle s'adresse à qui la question ?

07 fév. 2014

OK ......Désolé, par moment c'est un peu compliqué de s'y retrouver dans tous ces échanges :mdr:

07 fév. 2014

pas toi. C'était en réponse à la pétition.

07 fév. 2014

un exemple dans mon port:
un aloa29 je crois, apparemment à l'abandon depuis plusieurs années, de la mousse et du lichen partout, des cordages sans nom, MAIS le proprio paye sa place tous les ans, les parbat et amarres changées de temps en temps (rarement) ...

il paye, le port n'a rien à dire ni à faire (dans l'état actuel de la législation des ports) ...

07 fév. 2014

Philbee et Jadran :
Il n'y a pas que les fautes d'orthographe ! La syntaxe est aussi très importante...
:mdr:

07 fév. 2014

@ baboujoli : :pouce:

Mais je ne voulais pas risquer de transformer le sens du texte en le modifiant trop ... Je l'ai juste cité (avec quelques "aménagements") pour y répondre ... même si ma réponse ne sert pas à grand chose ...:oups:

07 fév. 2014

Moi ma sainte axe c'est une AX 3..... :langue2:

07 fév. 2014

Oui, c'est intéressant comme position, c'est "virez moi des gens pour que je puisse avoir de la place."
Alors on commence par ceux qui sortent moins d'un jour par an, puis moins d'un mois par an puis moins de 6 mois et on fini par attribuer des places qu' a ceux qui ne sont jamais dans le port....

Sérieusement, on le met ou le curseur?

Je suis toujours sorti au moins un mois par an en continu et une dizaine de WE sauf une année parce que j’étais au chômage, donc pas de WE car pas de sous et un nouveau boulot en juin donc pas de vacances.Fallait t'il me virer ou multiplier ma redevance par 3?

Et mon pote qui est parti bosser en chine pour 5 ans, on le vire aussi? On lui met son bateau aux enchères parce quand il rentre c'est pour voir sa famille et pas pour sortir faire un tour en mer?

Sérieusement, ou le met ou le curseur? 6 mois, un an, dix ans?

07 fév. 2014

En effet. C'est le paradoxe : Auraient le droit d'avoir une place dans le port ceux qui finalement y stationnent le moins car naviguent plus....

10 fév. 2014

Il faut quand même avouer que le pote parti 5 ans en Chine et qui laisse son bateau là sans en faire, c'est peut-être un peu abuser, n'est-ce pas ?
Dans un cas tel que celui-là, on devrait pouvoir mettre en suspens un stationnement à flot en accord avec la capitainerie, au profit d'un stationnement à terre, et pouvoir ensuite retrouver son stationnement à flot. Ainsi, la place pourrait profiter à quelqu'un d'autre.
C'est ce qu'il se passe dans mon club nautique et cela fonctionne très bien.

07 fév. 2014

Bonjour à tous,
Les remarques "publiques" sur la manière maladroite de certains de s'exprimer, me dérangent.
S'il s'agit de donner une leçon de style (et pourquoi pas d'élégance) il suffit de le faire par message privé.
Cela aidera probablement plus la personne à prendre conscience de ses lacunes, voire d'essayer de les surmonter.
Notre passion repose sur la solidarité et l'humilité et un forum est d'abord un lieu de partage de nos compétences et savoirs respectifs et donc différents.
Le jour ou un marin viendra me secourir ou éclairer ma lanterne alors que je buterai sur une difficulté quelconque je ne suis pas certain qu'il attende de ma part un merci en alexandrins.

c'est une remarque, sans polémique, en forme de suggestion.

Libre à chacun d'y souscrire.

07 fév. 2014

et bien plutôt que de le relever dans une contribution de 15 lignes, donne plutôt ton avis sur le fond; si tu en as un ;-)

08 fév. 2014

Bravo LDA !

07 fév. 2014

La solution me semble assez simple.

Il suffit de continuer à polluer pour faire fondre la banquise et accentuer les changements climatiques. Le port va geler et vous n'aurez pas le choix de faire comme chez moi, sortir de l'eau tous les bateaux et les pontons à chaque année.

Au printemps, les épaves ne seront pas remis à l'eau et vous pourrez ainsi profiter des places qui leurs étaient réservées.

Pendant ce temps, mon congélateur va fondre, les palmiers vont pousser et je pourrai profiter du bateau toute l'année. :bravo: :heu: :alavotre:

07 fév. 2014

Il suffit de faire des voiliers gonflables, quand tu arrives au port, hop ton 10 m dans le coffre et pour l'eau douce du bord pareil tu l'as liophylise.

07 fév. 2014

le probleme n'est pas ventouse ou non le probleme reside dans la gestion du port.

Celui qui durant une grande periode sais tres bien qu'il ne va pas naviguer pour X raison a tout interet de mettre son bateau à terre , dans un chantier ou ailleurs .Ca lui coutera souvent moins cher, son bateau sera surveillé ou gardé, et ne sera pas abimé et c'est tout bon pour eviter l'osmose ,bref que des avantages ..

Seulement il y a un hic c'est qu'il va perdre sa place si longuement obtenu et devra donc attendre 5/10 ans avant d'en retrouvé une autre ou payé le prix fort d'une place visiteur .

C'est donc un probleme de gestion des ports

Or ici dans mon port ils ont pris le probleme sous un autre angle . Lorsque vous avez une place au ponton ,vous avez la possibilité quelque soit la raison de la liberer durant 3 ans et au retour apres avoir prevenu la capitainerie vous retrouvé une place sans passé par la liste d'attente ..

Aventage gagnant, gagnant , sa libere des places pour des bateaux naviguant et ça rends service au "client" . J'ai un copain il part ainsi en Med ,ça lui prend 2 ou 3 saisons en laissant son bateau labas l'hiver et au retour il retrouve une place ...celà insite aussi à naviguer
....

josé

07 fév. 201407 fév. 2014

"Lorsque vous avez une place au ponton ,vous avez la possibilité quelque soit la raison de la libérer durant 3 ans et au retour après avoir prévenu la capitainerie vous retrouvé une place sans passé par la liste d'attente .."
C'est ce qui ce fait généralement sur des durées variables. En ce qui concerne les ports deptx de Cannes et Golfe-Juan il y a la possibilité de partir 2 ans sans perdre ses droits sur le contrat abonnement.

Pour répondre à Pierre Arnaud, en ce qui me concerne les 3X redevance ne sont appliqués que pour des cas manifestes de sédentarisation sans contact "explicatif" avec la capitainerie. Les cas particuliers sont toujours étudiés( notamment l'historique du demandeur) et pris en considération. Ce qui me paraît tout à fait normal car il ne faut pas perdre de vue que nul n'est à l'abri d'un "accident de la vie".
Mais parfois aussi il arrive que certains se lancent inconsidérément dans l'achat d'un navire sans en avoir évalué le coût et la contrainte .....parfois il n'ont jamais navigué et sont victimes d'un achat impulsif. Ils achètent un navire pas trop cher, ils sortent une année voire deux et terminé, l'abandonnant plus ou moins car ils n'arrivent pas à le vendre. Il faut déjà s'estimer heureux qu'ils continuent à payer leur place mais ce n'est pas toujours le cas. Je suis surpris cette année de voir le nombre de navires qui sont à donner et qui ne trouvant pas preneurs, sont voués à être détruits, certains en état de naviguer...

08 fév. 2014

je suis exactement dans cette situation décrite à la fin du post de Calypso2 mais le hic c'est que je dois continuer de payer ma place à Lyvet si je veux la conserver, et le tarif est sans abattement. Je regrette de ne pas être dans ton port qui est ?
cordialement

07 fév. 2014

La plaisance est vecteur de "richesse" et d'activités pour les villes qui possèdent des ports. Alors ne ferions nous pas mieux de créer des places pour ceux qui en ont besoin?

07 fév. 2014

Bonjour PARENTHES06,

nous avons là 2 logiques qui s'affrontent:
celle du gestionnaire de port bon père de famille qui cherchera à louer toute ses places a l'année a des gens tranquilles et fiables pour assurer sa rente.

Et la logique mercantile qui lui souffle a l’oreille que si tout le monde dégageait ailleurs en juillet et en aout cela ferait de la place pour accueillir au tarif journalier les bateaux de passage ce qui permettrait de rapporter sur chaque place l’équivalent en 2 mois du loyer annuel déjà perçu.

Multiplier par 2 ou 3 le loyer de ceux qui ne sortent pas n'a pour seul but que de compenser avantageusement ce manque à gagner pour le gestionnaire et aucunement de viser à libérer des places qui rapportent gentiment.

Après, il est tout a fait possible de faire ceci avec humanité et discernement au cas par cas, comme tu le rapportes.

Mais ne perdons pas de vue qu'il y a en toute chose la bonne raison et la vraie raison, et au vu des sommes en jeu les motivations sont claires....

il n'y à qu'a regarder pour s'en convaincre la construction des tarifs semi hivernage des ports.....

07 fév. 2014

ce n'est pas par 2 ou par 3! c'est par 3 et prévu par le législateur dans les conditions générales du code des ports de plaisance pour un stationnement qui excède 13 mois sans une sortie de 24 heures consécutives
condition jamais appliquée

07 fév. 2014

Forain pour l'appliquer il faudrait tenir à jours les sorties et entrées???

08 fév. 201408 fév. 2014

Ce (faux) débat est une fois de plus stérile.
Une place de port est faite pour que le bateau qui y est amarré ne bouge pas, non? Alors...
Le fait d'avoir son bateau à flot, sans sa petite marina bien à soi et avec ses petits copains de ponton est un luxe de confort. Vous payez pour et qui aura le culot de vous en déloger sous prétexte qu'il aimerait bien être à votre place?
Si vous naviguez, vous irez sur la mer... Là, pas de souci d'amarrage et vous mettez la bateau à sec à la fin de votre saison. Vvous aurez plein de choix dans ces cas-là et même pour vos longues escales...
Si vous vivez dans le port en permanence, payez un peu plus cher, ça me semble normal car vous userez un peu plus les équipements...
Sinon, prenez votre tour dans les listes d'attente et ... payez!
Mais les pétitions...
:tesur:

08 fév. 2014

Matelot17724 tu es censé prévenir la capitainerie de tes mouvements, pour la bonne raison de ta sécurité et la vraie raison de la location de ta place.....

08 fév. 2014

Et tous ceux qui ne sortent qu'à la journée sans libérer leur place pour des gens de passage?

08 fév. 2014

On lance des choses comme celà en l'air sans aucune consistence ..
Combien de bateaux "ventouses" dans le port
et pourquoi ,?
on parle de non payant , combien? qui ? durée?

qu'est un bateau ventouse ?

certain bateaux partent 3 samines et reste 11 mois sans bougé d'autre sortent tous les jours ,lequel navigue le plus ???

c'est du n'importe quoi

08 fév. 2014

é, ée, er, es, est...
c'est compliqu(?) pour certains

08 fév. 2014

Encore un sujet polémique lancé par un anonyme!
:doc: :acheval: :non: :scie:

08 fév. 201408 fév. 2014

@ Blue Note

Un forum c'est comme un groupe musical tout le monde ne résonne pas de la même manière.... :heu:

08 fév. 2014

C’est vrai que c’est un sujet maintes fois traité (de manière anonyme ou pas d’ailleurs ne change rien à sa réalité).
Les bateaux qui encombrent les ports sans vraiment les utiliser empêchent ceux qui voudraient y venir pour en faire un meilleur usage.
Cette question ne se pose pas aux propriétaires de bateaux, elle se pose aux gestionnaires de ports.
Les propriétaires de bateaux qui ne naviguent pas autant qu’ils le voudraient (je préfère formuler la chose positivement car je ne connais personne qui avec une espèce de plaisir sadique occuperait une place pour empêcher d’autres de l’utiliser) conservent cette place parce qu’ils sont à peu près certains que s’ils la perdaient cela serait sans retour possible.
C’est cette question que les gestionnaires de port doivent traiter, pas de manière coercitive ou punitive, mais en rassurant le propriétaire qu’en déplaçant pour une durée déterminée son bateau, il ne perdrait pas l’avantage qu’il suppose avoir aujourd’hui.
Il est probable que la profession des gestionnaires de port qui a bien du mal à s’organiser (voir un autre fil sur ce sujet) est encore incapable d’imaginer qu’elle peut avoir une relation positive avec ses clients.
Il est aussi probable que les plaisanciers que l’on a éduqué délibérément à l’idée de pénurie soit incapable d’imaginer qu’occuper une place et une seule à vie est une idée dépassée.
Il n’empêche la balle est dans le camp des gestionnaires de port qui après tant d’années nous montrent gravement leurs carences et leur absence d’imagination.

08 fév. 2014

Gradlon, ne crains-tu pas que tout le monde enlève et remette à flot en même temps, ce qui nous ramènerait à la case départ?
Mon avis c'est qu'il faut créer des place en quantité car le problème n'est pas nouveau, mais bon, ça n'engage que moi.

08 fév. 2014

Disons qu'heureusement il ya plein de gens qui naviguent pas et on pourrait très bien imaginer un tirage au sort des places (tt les x années) pour permettre à d'autre d'avoir une place (cela ce pratique pour la dsitribution d'eau par ex;)

08 fév. 2014

Je voudrais signaler un tout petit problème: chez moi, le port à sec est plus cher que le port en eau. Imaginons que pour raisons de santé je ne puisse plus naviguer sur une longue période. Que vais-je faire? Rester à flot pour x€ ou mettre le bateau à sec pour 2x€? Et en plus je perds ma place à flot!

Si quelqu'un a la solution je suis preneur!

08 fév. 2014

C'est surprenant!
Ici, c'est le contraire, 2x moins cher (à peu près) des places disponibles, etc... et les contraintes de mise à l'eau, comme partout.
Les ports étant par définition au bord de la mer, leur construction est lourdement plombée par la spéculation immobilière qui caractérise ces lieux.
Quand on touche aux ports de pêche, on entend monter les grondements...
L'expansion est difficile, sauf à quelques rares endroits.
Et, si, comme à Lorient où on a du potentiel et qu'on y largue les autorisations, je n'imagine pas les folies hystériques des beaux jours à Groix et Belle-île!

08 fév. 2014

Les ports sont enfermés dans une logique de rentabilisation de leurs places à flot. Les chantiers dans leur logique de rentabilisation de places sur terre plein. Ils vivent l’un à côté de l’autre. Malheureusement ils n’ont jamais pensé qu’en intégrant leurs activités dans une offre globale ils pourraient augmenter leur business d’un minimum de 30%.
Je m’explique pour un plaisancier, le cumul du prix d’une place à flot et d’une place au sec est rédhibitoire. Il ne peut tout simplement pas payer deux fois la même chose, c'est-à-dire le prix de deux endroits pour entreposer son bateau simultanément
Donc il faut nécessairement que les ports présentent une offre globale incluant la possibilité d’une rotation des bateaux à flot et à sec au même prix qu’une place à l’année. L'augmentation du CA qui compensera ce surcout est tout à fait possible parce que leurs capacités à flot augmentera de facto d’un minimum de 30%.
L’argument qui consiste à dire que tout le monde veut son bateau à flot au même moment doit être regardé à la lumière de l’expérience suivante que je conseille à tout le monde de faire un jour :
Mettez vous dans le chenal d’entrée du port ayant la plus longue liste d’attente de la côte un 15 août ou un 14 juillet par beau temps et belle brise. Si votre port se vide de plus de la moitié de ses bateaux ce jour là alors vous avez probablement raison, il est inutile de penser que l’on puisse un jour alléger les ports de bateaux qui bougent peu. Mais cette situation ne se produit jamais.
Mon opinion est que les ports de plaisance ont eu jusqu’à ce jour une vie beaucoup trop facile pour imaginer des solutions qui nous satisfassent.
Aujourd’hui ils sont en pleine crise à nous d’en profiter. Ils ne réussissent même pas à se mettre d’accord tous ensemble dans le cadre d’une fédération pour discuter avec nous ou les pouvoirs publics. Leur faiblesse est notre force.

08 fév. 2014

il ne faut pas generaliser Gradlon ,il y a autant de cas qu'il y a de plaisanciers ..

Par exemple pour ma part j'en rencontre pas mal qui n'ont pas de pontons attribué ... ils mettent leurs bateaux dans un chantier l'hiver et le beau temps venu le met à l'eau et naviguent de port en port jusqu'au mauvais temps...ça ne cout pas plus cher que d'avoir un ponton à l'année et de payer en plus ses nuités lorsque l'on navigue

d'autre sont sur bouée puis au ponton ,d'autre à sec, d'autre ....etc etc

08 fév. 2014

comme dit par gradlon c'est au gestionnaires de faire un meilleur travail

08 fév. 2014

il y a une maniere de regler le probleme des ventouses des vrais et des non payé c'est tout ce qu'il i a de plus simple nous l'appliquons a notre association qui gere des mouillages et ça marche .

contrat d'occupation d'une place valable pour 1 an ..

et celui-ci est renouvellé si la redevance est payé et si le bateau navigue ... on peut biensur discuté comprendre ,mais contrat pour 1 an .

rien de plus simple ...si le contrat n'est pas renouvellé et si la bouée n'est pas libéré , on posera plainte aupres de la gendarmerie maritime pour occupation inlegale (celà ne sait jamais encore produit)

10 fév. 2014

bonjour,
je conseille (ou consail ou comceil ...,,,???) à Philbee qui conseille à 29navigateur d'utiliser un correcteur de correcteur d'orthographe!
Bon,blague à part,Pierre-Arnaud,vous avez tout à fait raison.

11 fév. 201411 fév. 2014

Quand on voit ce que coûte un bateau.achat,entretien,port....je ne comprends pas que l,on puisse payer pour ne pas utiliser son bateau .a part des soucis de santé,divorce..un10m au Crouesty c'est 3000€ .Les français sont encore riche s'ils peuvent payer cette somme pour rien .qu'un bateau ne navigue pas ...certes! On ne peut pas empêcher quelqu'un de s'en servir comme caravane .un couple d'ancien qui a renoncé à la navigation peut tout de même profiter de son bateau comme un appart au bord de la mer .mais un bateau à l'état d'épave alors que le propriétaire paye sa place ....je ne comprends pas .et si on recensait toutes ces poubelles c'est des centaines voire des milliers de places qui sont concernées

11 fév. 2014

En fait, à LR ils ont fait le recensement des épaves, il y en avait très peu. Nombre négligeable. Donc faux problème à LR

11 fév. 201411 fév. 2014

pas surpris

11 fév. 2014

clarivoile il y en a tres peu partout ..on evoque ce probleme comme si c'était la solution au manque de places alors que c'est tres tres marginale et negligeable ..il suffit de sembler en voir 1 dans son port pour en faire une grosse generalité ...

11 fév. 2014

Ce n'est pas parce qu'on ne comprends pas que ça n'existe pas !!
Il y a un bateau qui a coulé dans le port de toulon cette semaine, ça va libérer une place. Un vieux fifty en bois, pourri, qui n'est pas sorti depuis plusieurs années, vu qu'il n'était pas en état de naviguer.
18 mètres, je suppose qu'il avait une place en annuel, mais ça coute déjà pas mal. Alors pourquoi laissait-il son bateau à l'eau ? Pour garder la place je suppose, parce que le côut lui importait peu, parce que la démollition du bateau a aussi un coût non négligeable ?
C'est comme ça, on y peut rien, ce n'est la faute de personne, le gars est en rêgle et il n'y a aucune magouille.

11 fév. 2014

Bonjour Rodrigue, c'est le Phyl????Je ne le vois plus sur la webcam...
Ca me rend un peu triste, c'est le seul bateau qui était depuis plus longtemps que le mien sur la vielle darse...Dommage, le type était très sympa et vivait dessus une partie de l'année en tous cas a une époque.Ce n’était pas un fifty mais un rescapé des bateaux espions de la marine britannique qui sillonnaient la méditerranée dans les années trente.Triple bordé acajou, un moteur énorme a la conso ridicule et 30m3 de fioul, avec un intérieur de yacht en acajou vernis...
Triste nouvelle, en fait, d'autant qu'a Toulon il y a de la place (la mienne sera libre fin juillet d'ailleurs, mais je doute qu'elle soit remplacée par un contrat annuel....)

12 fév. 2014

Oui, c'est le PHYL, mais il a été négligé depuis pas mal de temps, le proprio ne venait plus ou rarement.
C'est quelqu'un qui s'en occupait pour lui. C'est dommage, parce que tout pourri qu'il était c'est un peu du patrimoine maritime qui a coulé, et je torouve ces vieilles coques plus sympa à regarder que les bateaux en plastic neufs.

12 fév. 2014

Bonjour Rodrigue,
oui, une très triste nouvelle....et 60 tonnes a retirer du fond.....

12 fév. 2014

En plus il a pas du couler en 5 minutes, c'est vraiment couillon que personne n'ai rien vu...port de Toulon, port de Toulon.....Une fois mon voisin de ponton signale a la capitainerie que mon WC déborde (il l'avait vu par le hublot en lavant son pont mais c'est juste que je l'avais laissé vanne fermée mais rempli avec de l'eau javellisée pour blanchir la cuvette..).
La capitainerie m’appelle a Paris:" monsieur votre bateau coule, que comptez vous faire....."

13 fév. 2014

Ca s'est passé dans la nuit.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (93)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021