Permis pour la pratique de la voile ?

Bonjour à tous,

La députée du Finistère Annaig Le Meur et le permis pour la pratique de la voile :

www.boatindustry.fr[...]rnement

Bonne journée à chacun.

L'équipage
13 fév. 2019
13 fév. 2019

D'accord pour une formation spécifique de voile avec certificat d'aptitude délivré par l'école de voile Sinon on peut aussi passer les permis moteur Perso, j'ai le hauturier qui m'a appris beaucoup

13 fév. 2019

:mdr: des cassos avec un permis y'en a plein derrière les volants ou guidons, on a beau mettre des radars, controler, etc y'en a toujours...
C'est quoi le plan ? proprio d'un club de voile ? ... ;-)

21 fév. 201921 fév. 2019

parce que je me fous ouvertement de la reconnaissance que m'apporterai un diplôme d'une quelconque fédération de voile.
Pourquoi irai je payer pour quelque chose que je sais déjà et fait déjà ?
Le côtier ça m'a couté 400€
Les régate c'est 100€ minimum de base et ensuite quand on fait participer son bateau, c'est jusqu'a 350€ pour les courses les plus longues et organisés. vous trouvez pas qu'on donne déjà assez ? j'ai le droit de prendre le départ d'une régate balcon contre balcon lancé à 6 noeuds, passer une bouée sous spi en fumant tout le monde par la droite et en criant "de l'eau", mais je devrais quand même aller repayer à stage à X milliers d'euros pour faire plaisir au lobbyiste pour qui seul se papier peut certifié mon aptitude ?!

21 fév. 201921 fév. 2019

voila, exactement, FALCUTATIVE, qui ne sera la que pour rassurer, conforter, faire évoluer le pratiquant dans ses compétences si il en ressent le besoin (ca existe déjà...), pas un truc encore obligé de force pour faire raquer 100% des quidams.
On apprend très bien la voile en autodidacte, nos ancêtre faisaient comme ça je ne vois pas pourquoi ce droit devrait nous être retirés, je comprend encore moin comment certain peuvent critiquer ouvertement "l'autodidacture" en les traitants bientôt presque d'incapable (ce n'est absolument pas le cas de Yves)

[i] @Trebor, il faut utiliser le bbcode sur ce forum ;) [/i]

21 fév. 2019

tout le monde apprend avec la durée, tu le dis toi même... c'est l'expèrience en voile qui prime.
Donc en claire, le permis ne résout absolument rien (puisque à la base il n'y avait rien à résoudre), l'autodidacte qui ce sent fera son chemin, celui qui a besoin d'accompagnement se tournera vers club stage et autre. L'instauration d'un permis voile n'a donc absolument aucun autre intêret que financier pour l'état et la filiale derrière.

21 fév. 2019

tu fais bien, bientôt 5ans que j'ai fait ma demande au port de Nice, plus que 95 ! :mdr:

13 fév. 2019

:pouce:

14 fév. 2019

Il y en aurait encore plis s'il n'y avait pas de permis ...
Sinon ,non je n'ai pas d'école de voile
Je suis d'accord sur le principe que lon puisse se former de façon autodidacte mais alors pourqoui ne pas faire valider cet apprentissage par un certificat passé dans une école de voile ou autre organisme

21 fév. 201921 fév. 2019

Effectivement cela est caduque pour les marins aguerris qui savent déjà qu'ils ont le niveau de compétences de part leur historique de navigation.
La validation dans un organisme compétent et indépendant par des examinateurs experts, peut avoir un intérêt pour ceux qui n'ont pas de longue expérience en navigation et se sont formé par stages, co navigation, locations, régates etc... Et bien sur , le plus important, c'est une démarche facultative.
Dommage les balises HTML ne passent plus...

21 fév. 2019

Oui ,la voie autodidacte c'est un autre débat et c'est propre à chaque personnalité et caractère.
Par expérience perso, j'ai constaté que pour la formation par stage, même si on tombe super bien avec des supers formateurs, cela a ses limites et il y a un moment ou il faut savoir se lancer sans encadrants point barre. Un peu comme le gars qui apprend à voler en monomoteur, à un moment il faudra qu'il prenne son envol en solo. Donc passé cette étape, s'il peut directement accumuler des miles du genre 3000-5000 MN, ben sa validation il se l'ait faite lui-même.
S'il n'a pas vraiment assez d'opportunités de naviguer, qu'est ce qu'il conclu sur son niveau ? Pas grand chose, il sait qu'il n'est plus débutant car il navigue en CDB, mais sur des courtes périodes souvent en vacance et avec bonnes conditions..

Pour les autodidactes, on est pas dans cette configuration car ils apprennent forcément avec la durée donc ...

21 fév. 2019

Oui, sur ce sujet j'ai toujours eu l'impression qu'il y a une confusion dans certains esprits entre le sujet de la formation facultative des CDB de plaisance, et la thématique du permis voile obligatoire "supposé " améliorer la sécurité générale ...
Ce sont 2 sujets qui sont complètement différents.
Le 2ème est une erreur grossière pour le cas des voiliers, et si certains fonctionnaires veulent un moyen de ramener quelques taxes dans les caisse de l'état, il suffit de proposer des solutions à des problèmes qui sont réels comme le sujet des places de port par exemple. (J'en remet une couche à chaque fois, évidement c'est un sujet moins simple)..

20 fév. 2019

:pouce:

13 fév. 2019

C'est bien.
LREM a réglé tous les problèmes du pays vu qu'il ne reste plus que le problème du permis voile à gérer.
Pauvre députée désoeuvrée.
Il sera sans doute gratis comme le permis de conduire.

Au lieu de se lamenter cette députée devrait plutôt travailler pour l'intégration totale du budget de la SNSM dans celui de l'état.

Bientôt le permis piéton, vélo 2 activités à haut risque.

Perso j'ai le côtier depuis plus de 20 ans.

Jac

14 fév. 2019

La réponse est "La mer fait peur avant de faire mal". Je n'imagine pas un néophyte total prendre un voilier de 40 pieds ne serait-ce que pour faire La Rochelle-Belle-Ile. Là c'est le sempiternel marronnier que l'Etat nous ressort régulièrement (en faisant semblant de n'y être pour rien, pour voir), sans doute dans l'espoir de lever de nouvelles taxes... Cette année c'est cette députée sans doute désoeuvrée et en mal de reconnaissance qui s'y colle... Espérons que ça va encore passer cette fois.

14 fév. 201914 fév. 2019

"Je n'imagine pas un néophyte total prendre un voilier de 40 pieds ne serait-ce que pour faire La Rochelle-Belle-Ile".

En effet, je ne connais pas de cas mais ça ne veut pas dire qu'il n'y en ait pas eu dans cette zone de nav.

En revanche j'avais connu le cas d'une folle équipée qui avait loué un voilier de 40 ou 45' pour aller aux Baléares au départ de Toulon.
Comme ils n'étaient pas voileux ils sont partis au moteur et n'ont pas touché la moindre écoute de tout le parcours.
Il y a une quinzaine d'années.

Depuis cette période d'engouement commercial, les loueurs se méfient et demandent maintenant un CV voile avec n° de tél des loueurs précédents.
Les plus sérieux savent aussi poser les bonnes questions aux locataires pour évaluer et mesurer leur niveau de connaissance et de pratique, d'autres se laissent tenter par le chiffre d'affaire facile à venir, les contrats et les assurances assumant les dégâts matériels.

Aujourd'hui tout le monde est prêt à se lancer dans n'importe quelle activité histoire de faire comme le voisin.
La plaisance fait partie de ces activités ciblées et devra forcément être cadrée un jour d'une manière ou d'une autre.

Il suffit de regarder ce qui se passe dans les ports en été pour comprendre que cette activité que l'on veut accessible à tout le monde a bien changé.
Et que, surtout, les comportements n'ont plus rien à voir avec ce qu'on a connu il y a une trentaine d'années.

Le leitmotiv : la voile ça a l'air "sympa", j'veux en faire l'été prochain avec mes potes !

19 fév. 2019

au moins dans le Finistère aux prochaines élections de députés on sait pour qui ne pas voter!

13 fév. 2019

"Dans un contexte ou les Français expriment leur grande insatisfaction à l'égard du toujours plus de taxes, de lois, de réglementations et de contrôles, la question posée par Annaïg Le Meur n'a pas fini de faire parler - et râler - sur les pontons !!"

www.actunautique.com[...]rs.html

13 fév. 2019

Pourquoi ont raleraient ? même le gouvernement est contre elle...

13 fév. 2019

Il me semble que le gvt est déjà assez em... à terre pour ne pas aller se compliquer la vie et celle des autres sur mer ;-)

13 fév. 201913 fév. 2019

sic ''1830 personnes secourues en 2016 sur des voiliers par la SNSM''

Monsieur Le député devrait apprendre à se servir d'une base de donnée ! au lieu de gober des chiffres de cafés du commerce ! perso je ne compte que 758 intervention Cross avec ses critères (très élargie sans faire de gros ménage) et ben oui un arrêt cardiaque avec ou sans permis c'est la même chose !!! et toutes non pas donnée lieu a des interventions de la SNSM !!!!

Donc sauf si il nous dit que la SNSM intervient sans informer l'un des 16 Cross ça pose déjà un gros problème de la définition même des interventions ???

carte.snosan.fr[...]/

A votre disposition

13 fév. 2019

Supposons 1 voilier avec 4 personnes à bord

Ca fait
1 intervention
4 personnes secourues

Rien d'incompatible selon moi

14 fév. 2019

Camilleb0461

Va sur la base de données et regarde-toi même !

Tous les appels au Cross ne donnent pas lieu à des interventions de la SNSM !
Toutes les interventions de la SNSM sont organisées par un Cross.
Dans motif de l'intervention tu mets ''sans avarie inexpérience '' puisque c'est ''le sujet''.

Sous un couvert de ''sécurité'' on cherche à faire rentrer les ''marchands du temples'' en échange de la pilule de l'ouverture à la concurrence pour les centres de formation auto traditionnel !

Mais manque de bol ça ne correspond pas à la réalité !

Par contre si véritablement on veut faire baisser la sinistralité et le nombre d'interventions les chiffres sont très clairs aussi

Interdire l'accès à la plage à toutes personnes ne sachant pas nager plus de 300 mètres habillés ! (mais ça c'est pas très populaire )

Donc : La vrai question n'est pas l accidentologie mais comment ramener du pognon à mes petits copains des syndicats d’auto-écoles traditionnelles qui est un lobby puissant !

:reflechi:

13 fév. 2019

A quand le permis de pisser dans le bassin il y a risque important du mauvaisccôté on se pisse dessus

13 fév. 2019

Et le permis de pisser au vent, personne n'en parle :-(
Je trouve personnellement que cette activité devrait être strictement réglementée :non:

13 fév. 2019

Pisser dans le bassin....houais, la plupart des neuneu qui font voter de tel connerie, ne serait même pas foutu de réussir leurs examens d'urine.

13 fév. 201913 fév. 2019

Mais bien sûr on connaît tout ça la SNSM c'est comme les radars qui sont installés sur les zones à risques pour limiter la mortalité c'est dingue depuis que les gilet jaune en ont brûlé les trois quarts il n'y a pas davantage de morts ceci dit il y a des péquenauds qui font n'importe quoi en voiture comme en bateau .De mon emplacement face au pont du Grau-du-Roi avec tout ce que j'ai vu je pourrais écrire un livre et encore là on est à terre il n'y a pas trop de danger :-D :lavache:
:oups:
Avec le nombre de taré qu'ils doivent voir à la SNSM moi je leur donnerai une médaille à ces gars...

13 fév. 201913 fév. 2019

C'est n'importe quoi ton intervention.
Comment peux-tu affirmer que depuis que les radars ont été brûlés par quelques sinistres abrutis (avec ou sans gilets jaunes), il n'y a pas plus de morts qu'avant? Qu'en sais-tu?

Et de toute façon ce genre de comparaison est débile;les règlements et contraintes diverses sur la route sont largement justifiées, alors que de futures nouvelles obligations comme l'instauration d'un permis voile, ne le sont pas au regard de la faible accidentologie de notre pratique.

13 fév. 2019

Comme d'hab', un parlementaire sort un gros pavé le gvt dit "bien sûr que non", mais l'idée fait son chemin.... Préparer l'opinion, on appelle ça.
Depuis quelques années ce serpent de mer devient de plus en plus présent. On y arrivera certainement un jour. AMHA ça ne me choque pas.

Quant au permis de pisser, le principal est de le faire sous le vent :acheval: :acheval:

13 fév. 2019

pourquoi discuter d'un problème qui ne se pose pas ?
Sur l'interpellation d'une députée, le gouvernement considère que ce n'est pas utile/nécessaire/urgent...
Question réglée !
Ceci étant, plutôt que de vouloir tout régler et réglementé "à la française", pourquoi ne pas déjà inciter les plaisanciers à une formation plus complète ; histoire de faire monter la connaissance moyenne. Une bonne campagne de com + une coup de pouce même symbolique aux écoles (ce qui couterait moins cher qu'une administration complète chargée de délivrer et contrôler les permis) serait plus efficace. Ce genre de chose fonctionne bien chez les britanniques et les plaisanciers du nord de l'Europe, pourquoi cela ne marcherait-il pas chez les gaulois.

Tout simplement parce que le fossé est profond, tant sur le plan des traditions que sur celui de la culture entre nos voisins britanniques et nous.

14 fév. 2019

Ceci dit, la réponse du gouvernement à la députée est pas mal du tout. La question la plus intéressante,à mon avis, est de savoir qui actionne la député Le Meur. Elle ne s'est probablement pas réveillée un matin en découvrant l'étendue du désastre que provoque l'abscence du permis voile.

13 fév. 2019

Il ne faut tout de même pas s'affoler :
- c'est une question posée/publiée le 07 aout dernier
- nous en avions longuement parlé
www.hisse-et-oh.com[...]aisance
- personne ne semble presser d'y apporter une réponse … 6 mois ont été nécessaires !
- la réponse tient essentiellement dans, je cite : " La création en 2018 d'un observatoire de l'accidentologie des loisirs nautiques (SNOSAN) … "
- c'est le meilleur moyen d'enterrer l'affaire .

13 fév. 2019

Bonjour
Quand on voit la non connaissance des règles de navigation de certains voileux il faudrait peut-être qu’il passent le côtier
Je ne fais que du voilier mais j’ai le hauturier

13 fév. 2019

Moi aussi et la formation du permis hauturier m'a beaucoup servie
Comment les pratiquants de la voile apprennent ils toutes les régles de navigation etc ????
Et en plus un certificat suite à un stage de voile sérieux serait le bienvenu !
Ou est le probléme ?

14 fév. 2019

100% d'accord avev toi J'ai moi aussi le hauturier et il m'a bien servi !

13 fév. 2019

Vu le nombre croissant des plaisanciers qui ne connait pas les règles de barre... moi je suis pour le permis pour tous!!! Et plus de contrôles en mer aussi ;) Marseille bordel de mer...

14 fév. 2019

Ok 100%

13 fév. 2019

Quand on voit le comportement de ceux qui ont le permis... :heu:
Et que dire de ceux qui ont tout oublié ! :mdr:

13 fév. 2019

Alors ne faisons rien ! C'est ça ?

13 fév. 2019

Avoir un permis ne dispense pas de de comporter comme un abruti!
Voir le permis de conduire auto.
Par contre un minimum de connaissance concernant le balisage, la règlementation, etc devrait être exigé.
La partie théorique du permis hauturier (pour le bateau à moteur), pourrait être une base de réflexion.
J'ai passé le fluvial et le hauturier dans les années 90, bien que pratiquant presque exclusivement la navigation côtière et hauturière à la voile.

13 fév. 2019

Moi aussi J'avais commencé par contre à naviguer au moteur
Je ne vois pas comment j'aurais pu me lancer dans la voile sans toute cette formation et cette expérience

13 fév. 201913 fév. 2019

J'ai appris la voile en sortant le plus souvent possible avec des amis qui possédaient un voilier. Je me suis auto-formé en navigant avec eux et en lisant beaucoup de manuels tchniques. Au bout d'un certain temps, ils m'ont laissé me débrouiller seul pour la nav. et les manœuvres (tout en étant attentif, à ce que je faisait).
Et j'ai loué un voilier et suis parti en famille pour les vacances sur la Méditerranée..... et bien plus.
Je me suis dit que la conduite d'un bateau à moteur faisait partie des possibilités en plus de la voile, notamment sur les canaux.
D'où la décision de passer les permis nécessaires. Ce fut un complément de formation que j'ai estimé utile en plus de celle de mes amis voileux.
:pouce:

14 fév. 2019

Bien vu mais tout le monde n'a pas un ami voileux qui lui prête un bateau d'ou l'utilité des écoles de voile !

13 fév. 2019

Dans une réponse parlementaire du 13 février 2019, le Gouvernement justifie l'absence d'obligation d'être titulaire d'un permis plaisance pour conduire un navire de plaisance à voile.

EXTRAITS:
"A la différence du motonautisme, l'aptitude a piloter un navire a voile exige un apprentissage long et technique."
"Le néophyte en voile doit de par la spécificité de la pratique s'engager de lui-même dans une voie de formation."

"Les réflexions du gouvernement portent davantage sur la modernisation de l'examen du permis plaisance et de son organisation, plutôt que sur son extension à d'autres types de navigation."

13 fév. 2019

Cela veut dire que les plaidanciers à la voile doivent faite ees formations d'eux mêmes ????????????????

14 fév. 2019

Je te suis mais cela imploque que les gens soient responsables et là ,cela me fait rire doucement

13 fév. 2019

Ben oui ... Les écoles de voile et de croisière existent.

13 fév. 2019

Voila, on considère que ce qui est le plus important c'est d'être formé et de devenir compétent plutôt que d'avoir un papier qui autorise à...
C'est quand même assez intelligent comme argument, non?

14 fév. 2019

Ce qui me fait pleurer c'est que l'on puisse penser que l'on devient responsable à bord d'un bateau du simple fait que l'on a un permis.

13 fév. 2019

Nul ne discutera que naviguer à la voile nécessite l'acquisition d'une multitude de connaissances et compétences … ceci était vrai hier, est indiscutable aujourd'hui, le sera demain !
Nulle obligation règlementaire ne l'a, à ce jour, imposé et pourtant tout ceux qui veulent s'en donner la peine naviguent .
Merci de m'expliquer ce que l'obligation de l'obtention d'une peau d'âne apporterait .

C'est juste pour l'amour dollar :heu:

13 fév. 2019

Bonsoir. NON NON ET RENON

14 fév. 2019

"Tous ceux qui veulent s'en donner la peine" Ca veut dire quoi ?
Autant controler leurs acquits et les valider par un stage

Personne n'a la science infuse !

14 fév. 2019

Effectivement si la compréhension de quelques mots simples pose problème, la discussion se complique .
Nul n'explique ici - ou ailleurs sur les mêmes questions - qu'il est inutile d'apprendre ou se former (=avoir la science infuse) mais suggère exactement le contraire .
La discussion - j'apporte cette précision afin d'essayer d'endiguer une certaine mauvaise fois que je sens poindre ! - porte sur l'obligation d'acquérir un permis (un diplôme, une capacité … on l'appellera comme on veut) à la suite d'un examen . Quelle en est la logique alors même que chacun est conscient de la nécessité d'acquérir ces connaissances pour assurer sa propre sécurité et jouir sereinement de ce qui reste un hobby !
La question sous-jacente est plus profonde … la Loi au sens large, la Règlementation doivent-elles se mêler de tous les instants de notre vie ? Des pans importants de cette dernière ne peuvent-il "obéir" à l'éducation, la responsabilité ou la morale ? En ce qui concerne la navigation à la voile, avec un impact quasi nul sur le fonctionnement de la Société, ma religion est vite déterminée .
Je ne sais quand vous avez acquis votre dernier diplôme, votre dernier permis, quand vous vous êtes présenté à votre dernier concours; pour ma part, cela fait un paquet d'années . Néanmoins, depuis, j'ai (vous avez) acquis de très nombreuses compétences utiles à ma(votre) vie quotidienne, professionnelle ou hobbies … est-il nécessaire que ces compétences connaissent une consécration administrative !

20 fév. 2019

Tu as une école de voile, Yves ?

13 fév. 2019

" LE NEOPHYTE EN VOILE DOIT de par la spécificité de la pratique S'ENGAGER DE LUI-MEME DANS UNE VOIE DE FORMATION. Cette dernière est dispensée par les écoles de voile au nombre d'un millier. "

14 fév. 2019

Ok 100% et à l'issue de sa formation on devrait lui délivrer une attestation de capacité
On peut appeler ça aussi un permis
Le but étznt de protéger les autres aussi

20 fév. 2019

Ils doivent compter les asso et clubs de voiles, dans le tas...

21 fév. 2019

:pouce:

Perso j'aime beaucoup le système Anglais avec un livret d'apprentissage ex pour skipper de jour (day skipper) et un certain nombre de navigation à effectuer (de mémoire 5 jours, 100 milles et 4 heures de nuit à bord d'un voilier pour la théorie ça commence par connaitre Terminologie nautique jusqu'à Pilotage, plans de pilotage et entrée du port ,en passant par la Réglementation internationale pour la prévention des abordages en mer !
Avec un petit livret ou l'on fait noté les différentes étapes par le skipper réfèrent .
Faisable soit dans un club de voile RYA soit par un organisme de voile privée !
En gros tu fabrique le futur CV du mec valider par différente personnes et étapes qui peuvent être une assos ou une personne compétente.
Payant ou gratuit !

Quant on regarde dans la vrai vie c'est bien ce que l'on pratique en France où la majorité les voileux on d'abords fait le sac de sable avec un niveau éléphant ,pratiqué plusieurs navigation comme équipier puis passé ''élevé skipper'' en doublure avec un pote ou une assos puis se sont perfectionné par des stage sur les sujets qui leur posé le plus de problème ! 'jusqu'à être en autonomie complète autant en matière de navigation que de gestion de l'équipage.

13 fév. 201913 fév. 2019

Je reste sur le fait qu'il est de notre droit et liberté individuelle de pouvoir apprendre par nous même en autodidacte, certes on s'aident de forum, d'autre voileux, de rencontres, de livres mais c'est de l'autodidacte sans stage couteux ou cursus scolaire (tant mieux si ca correspond pour d'autre) et on a le plaisir de naviguer sur son bateau (ca n'exclue pas de ne pas respecter les règles et normes en vigueur au contraire).

tout les vrais marins le disent, ce qui comptent c'est l’expérience bouffer des miles et vivre en mer le plus possible, sur un habitable classique il n'y a pas non plus tant de réglage que ça une fois le plant de pont et accastillage bien préparé et établi.

Je trouve par contre la régate même amateur très formatrice et le défi rajouter par le classement stimulant/motivant

13 fév. 2019

:pouce:
Oui tu as raison équiper régate est une bonne école:

Le Moko

13 fév. 2019

oui, mais on n'y apprend pas beaucoup à mouiller correctement ni à manœuvrer au moteur. Je parle là en pleine connaissance de cause!

14 fév. 2019

C'est même écrit dans le cursus Yachtmaster du RYA " Nothing can substitute experience"
www.2oceansmaritimeacademy.com[...]details

13 fév. 2019

Faire de l'Optimist tout petit....tu as tout compris!
Quand tu passes à plus grand, la différence, c'est l'inertie.
Le balisage et les cardinales, savoir lire une carte, et surtout sentir le vent.... :heu:

14 fév. 2019

tout à fait, et c'est du coup plus facile on a "le droit à l'erreur" de réglage sans déssalé même quand j'ai commencé avec un love-love..
Chez nous en plus on triche contrairement à l'atlantique, peu de chenal, pas de marée, moin de trafic, peu de courant.. on est quand même vernis

13 fév. 2019

@Le-relou-raleur
A dit:

"tout les vrais marins le disent, ce qui comptent c'est l’expérience bouffer des miles et vivre en mer le plus possible"

Les mouettes passent 365 jours de l'année sur l'eau : Je n'en ai jamais rencontré une qui sache naviguer...

14 fév. 2019

pascoq quand tu verras une mouette propriétaire d'un voilier on s'appels

13 fév. 2019

je suis triste pour l association Légi-truc . Cette histoire aurait pu faire le buzz si le gouvernement décidait de pousser plus loin l analyse du besoin.
Mais bon, Légi-truc a de la ressource, et trouvera ss doute un autre os à ronger

14 fév. 201914 fév. 2019

ha, si Christophe Colomb avait eu un permis voile , il n'aurait pas confondu les Bahamas avec l Asie ...

14 fév. 2019

Rien a voir, tu confonds permis voile soit une dapacité a manoeuvrer un navire avec un bac ou un deug de geographie...

:reflechi: :reflechi: :-D :-D :-D

14 fév. 2019

Pouli44 n'a pas de bateau ni de profil mais souhaiterais imposer un "permis voile" aux plaisanciers...

Il fait partie du lobbie "légi-truc" ou du lobbie des auto-moto-bateau écoles ???

14 fév. 2019

Rooooooooh! Ce que vous êtes suce picieux......

14 fév. 2019

Pour une fois que je suis d'accord avec une non-mesure de ce gouvernement! De plus; l'argumentaire est bien fondé : le motonautisme, c'est rapide et simple, donc permis, la voile, c'est lent et compliqué, donc pas permis. Cette différence entre les deux activités est rarement perçue par les partisans d'un permis, qui sont en général des débutants.
Ils ne perçoivent pas non plus une autre dimension : un permis voile serait dangereux, puisqu'il déresponsabilise le pratiquant.

14 fév. 201914 fév. 2019

un permis "respect", il pourrais servir à plusieurs disciplines.

sur le forum (voir premier sujet) , sur la route , en bateau, etc

:acheval: :acheval:

14 fév. 2019

UN GROS MENSONGE à la fin de la réponse gouvernementale :

"Par ailleurs, la création en 2018 d'un observatoire de l'accidentologie des loisirs nautiques (#SNOSAN) va permettre de disposer de données et de chiffres plus précis sur le nombre d'interventions et leur cause."

C'est oublier que la SNOSAN ne fait aucune différence entre les voiliers... Ne précise pas quel a été le moyen se de sauvetage, le délai d'intervention.

Beaucoup de lacunes donc.

14 fév. 2019

Lacune n est pas mensonge ;-)

14 fév. 2019

Ah , j'avais vu cette petite phrase anodine et je voulais aussi en faire mention.
Si sur le principe cela permet d'y voir un peu plus clair sur la réalité des intervention et de pouvoir le relier à un manque de compétences, ce sera une bonne chose. Si c'est des données biaisées ça nous avancera pas beaucoup.

Sinon, dommage que la réponse du gouvernement soit de mettre toutes les écoles dans le même sac. Un peu de ménage, de clarification et d'ordre aurait pas été superflu, à l'initiative du ministère concerné par les centres de voiles, assoces , écoles et clubs.

14 fév. 2019

carte.snosan.fr[...]/
Au premier abord, ce site semble très bien fait .

Mais, la plaisance est réduite à :

  • Bateaux à moteur de plus de 8 m,
  • Bateaux à moteur de moins de 8 m,
  • Voile,
  • Autres.
14 fév. 2019

Dans des discussions avec d'autres skippers qui avaient passé des permis, plusieurs avaient avoué que parfois, souvent la nuit, ils avaient été obligés de descendre dans la bibliothèque pour voir la signification de certains feux de navires.
Et j'en connais un, qui n'a certes pas de permis et à qui ça arrive :-)

14 fév. 201914 fév. 2019

Perso de nuit surtout hors saison route de rapprochement quelques soit les feux je m'écarte !
Parce en vrai soit c'est un gros ! soit c'est un pécheur ! Mais depuis L'AIS la levée de doute est bien plus rapide et il est rare de croisé un sous marin la nuit en surface donc j'ai oublié les feux qu'il doit porter ! :-D

14 fév. 2019

oui un examen pour la pratique de la voile et aussi a partir de 60 ans une épreuve théorique et pratique avec examen médical tout les ans !
sans oublier une vignette a coller sur le voilier selon la taille
si j'ai oublier autres chose ?

14 fév. 2019

j'ai oublier le con troll technique tous les ans bien sur interdit de remetre a l'eau un bateau qui a de l'osmose ou autres défaut qui pourrait le faire couler !!

14 fév. 2019

Tu oublies aussi un contrôle annuel de tes connaissances, on ne sait jamais en cas d'alzeimer, ainsi que le contrôle technique des chaussures anti-dérapantes que tu utilises pour aller à ton bateau (avec obligation de semelles adaptées au gel en hiver) aini que ton attestation de forme sportive après examen de tes performances physiques !

14 fév. 2019

Mais au fait, pourquoi être opposé à l'instauration d'un permis pour pratiquer la plaisance à la voile ?
- Est-ce que ça ferait diminuer le nombre de personnes à aller sur l'eau sans un minimum de savoir faire ? et par là le nombre d'interventions d'assistance ?
- Est-ce que ça ferait baisser le nombre de voiliers produits, vendus, occupant les places au port sans naviguer ?
- Quelle incidence sur le marché de l'occasion
- Est-ce que ça donnerai du travail aux bateaux-écoles ou aux écoles de voiles ?
- Y aurait-il une validation de l'expérience acquise pour les vieux plaisanciers qui fréquentent ce forum
- les titulaires des permis plaisance à moteur option côtière ou hauturière devraient-ils passer une extension "voile" ?

14 fév. 201914 fév. 2019

Oui !
Demandons à Tom de faire du lobbying pour exempter les membre d'H&O de devoir passer le permis !!!

A condition de n'avoir jamais été grisé. :)

14 fév. 2019

Tom a déjà eu (au moins) un post grisé.
Je reconnais d'ailleurs que j'étais un peu à l'origine de la surchauffe ! :)

14 fév. 2019

@Yves;
Les non-grisés seulement ?
Dans ce cas, il n'y aurait que Tom qui serait autorisé à naviguer !
:mdr:

14 fév. 2019

Parce que cela induirait une fausse sensation de sécurité chez les titulaires d'un tel permis (j'ai mon permis donc je n'ai plus rien à apprendre). La sécurité en mer doit être active. C'est bien pour cela que le matériel de sécurité obligatoire a été restreint il y a quelques années, pour accentuer la responsabilisation du skippeur dans ce domaine. Il en est de même pour les compétences en voile où l'autoévaluation du skippeur est primordiale (dois-je, en fonction de l'équipage, du parcours et de la météo, prendre la mer?). Aucun permis ne peut répondre à cette question. L'instauration d'un permis serait donc dangereuse, contrairement à la première intuition des débutants. Comme le psychanalyste, le skippeur ne peut s'autoriser que de lui-même, ce qui s'appelle être responsable.

14 fév. 2019

Les raisons bidons auxquelles vous faites allusions sont plutôt celles des défenseurs d'un permis voile. Elles sont bidons car elles méconnaissent l'étendue des compétences nécessaires à la navigation à voile en sécurité. Un permis ne pourrait certifier que quelques connaissances élémentaires, indispensables certes, mais insuffisantes (à moins d'imaginer une usine à gaz hors de propos).

14 fév. 201914 fév. 2019

:mdr: :mdr: libre à vous d'aller militer en ce sens aurpès de vos représentants si vous aimez tant payer et que les novice vous font si peur.
Ravi par ailleurs d'apprendre que je met les autres en danger, encore une fois comme souvent en total désaccord avec vos propos fondé sur rien et j'ai des dizaines d'exemple qui ne vous servirez à rien, puisque vous n'en tiendrez pas compte, pour le prouver...

vous donnez simplement un avis personel estimant que votre vision basé sur 3 pauvre récits et un vieux forum tout jaune, votre chemin, votre approche, votre manière de naviguer ne peut être que la bonne et qu'elle devrait être matraqué à tout primo acquérant de grès ou de force pour que lui aussi soit tout comme vous, tout pareil, bien carré et bien chiant

Heureusement quand je suis arrivé sur ce forum il n'y avait que des gens à l'inverse de vous question conception de la voile...

14 fév. 2019

Je ne crois pas être débutant.
Et je pense au contraire que l'instauration d'un permis n'a absolument rien de dangereux.

Je pense que ce qui est dangereux c'est de faire croire qu'on peut acheter un bateau et apprendre en autodidacte sans mettre qui que ce soit en danger puisqu'il n'y a besoin d'aucun permis pour cela...

Mais il est vrai que j'ai fait des stages, que j'ai tous mes permis mer et fluvial, et que cette instauration d'un permis voile ne faisant absolument pas peur je n'ai pas besoin de chercher des raisons bidons...

14 fév. 201914 fév. 2019

Les raisons bidons auxquelles vous faites allusions pour refuser l'instauration d'un permis donnent l'idée à des débutants que ces connaissances minimum sont totalement inutiles et qu'il suffit d'acheter un bateau et de partir faire son expérience de la voile sans courir aucun risque..

Aucun permis ne certifie autre chose que les quelques connaissances pour débuter, rien d'autre... c'est peu, mais ça fonctionne pas trop mal pour les voitures, les avions, les trains, etc...
`
Il suffit d'écouter ou lire les témoignages de certaines locations... ou même de lire ce forum...
Il suffit aussi d'ouvrir les yeux lors des mouillages, manoeuvres ou amarrages...

14 fév. 201914 fév. 2019

L'opposition résulte surtout de l'effet de réduction de liberté et aussi des conséquences financières pour une activité de loisir.
Ce qui est dommage, c'est qu'il n'y ait pas de validation sérieuse technique possible par la FFV, pour la plaisance de loisir. Il existe le Passeport Voile avec des niveaux FFV mais qui ne sont pas validés sérieusement voir n'importe comment !
Le dernier exemple que j'ai eu fut l'année dernière ou je suis parti en stage chez FVL (j'ai mis un bon feed back de 1er stage sur HEO). Il y a un stagiaire qui est en reconversion pro et suit la formation pour devenir AMV , donc via le niveau 5 FFV. Le type est avec moi en stage de navigation et ensuite il enchaîne sur un stage N5. Quand je lui demande de ses nouvelles un mois plus tard, il est écœuré car il s'est fait démonté durant le stage comme quoi il n'était même pas à niveau 4. Les formateurs ont rayés sur son passeport voile des niveaux validés par d'autres moniteurs de la même école.. Ce genre d'écart je l'ai aussi constaté dans la grosse association historique , donc que peut-on en conclure si ce n'est que c'est du travail bâclé ?
C'est bien dommage pour ceux qui font l'effort de s'investir personnellement dans leur formation..

14 fév. 2019

Pourquoi la FFV n’aurait pas compétence à s’intéresser à la navigation de plaisance, y compris la grande croisière (à laquelle par exemple l’assurance RC FFV est complètement inadaptée)?
Voir à la FFE, Fédération Française d’Equitation, la place accordée au tourisme équestre.
Agissant pour près de 90 000 licenciés et plus d'un million de pratiquants, le Comité National de Tourisme Équestre (CNTE) de la Fédération Française d'Equitation représente 2500 établissements équestres et associations de cavaliers et travaille en étroite collaboration avec ses organes déconcentrés que sont les Comités Régionaux et Départementaux de Tourisme Équestre (CRTE et CDTE).
Ce qui ne gène pas le rôle des clubs dans l’émergence d’une élite sportive. Voir le niveau international des cavalières et cavaliers français au moins dans les disciplines CSO (obstacles), Concours complet et partiellement en attelage.
A noter qu’il faut attester de niveaux de compétence (Galop) pour participer à des compétions (Galop 7) et qu’aucune formation sanctionnée par un document quelconque n’est demandée pour randonner. Pourtant, monté ou attelé, un cheval est bien plus délicat à “manœuvrer“ qu’un voilier. Un cheval attelé qui s’emballe…
Philippe

14 fév. 2019

il sait fait rayer son niveau 5 normal ! un mec qui ne sait pas couper un saucisson et payer son kil de rouge mériterait même la planche ou la grande cale ! :-D ;-)

14 fév. 2019

La FFV... ils ne pensent qu'à la compétition... bien sur ça commence avec les écoles de voiles pour former sélectionner les meilleurs.
La plaisance c'est autre chose, la FFV n'a pas compétence à s'y intéresser.
Ceci dit il y a des personnes à la FFV qui sont aussi des plaisanciers.

14 fév. 2019

Il faut croire que les Fédérations et les Associations ont surtout des intérêts et une vision propres de leur activité, certainement la compétition pour la FFV, et l'aspect formation et plus-valu apporté au public n'est pas l'essence de leur pensée. La comparaison avec d'autre fédés est intéressante, mais cela l'est aussi avec la situation d'autre pays comme l'Angleterre.
Ils ont leur superbe association de formation (RYA) avec un système bien rodé et éprouvé, et en plus au niveau voile sportive ils s'en sortent mieux que nous...
Cherchez l'erreur..

14 fév. 2019

Comme sur la route (et sans doute encore plus) savoir naviguer en sécurité pour soi et les autres, ce n'est pas posséder une somme de connaissances.
C'est avant tout savoir analyser les situations et réagir rapidement dans le bon sens.
Aucun permis ne peut objectivement valider cette compétence.

14 fév. 2019

Il faut raison garder et éviter de sombrer dans les caricatures .
Des pays ont opté pour l'obligation d'une formation sanctionnée par un examen/permis . J'imagine que ça fonctionne chez eux . Chez nous la voie de formation est libre … ça fonctionne également sans problème notable . Pourquoi compliquer sans nécessité, générer des coûts non négligeables, apporter des contraintes ?

14 fév. 2019

"Pourquoi compliquer sans nécessité, générer des coûts non négligeables, apporter des contraintes ?"

C'est bien le but, générer des ressources pour certains aux dépends d'autres individus (ici les plaisanciers) !

La sécurité, les promoteurs de permis et autres "contrôles" s'en foutent complètement, ce qui les intéressent c'est le chiffre d'affaire généré et les marges et profits qu'ils pourront générer !!!

Et tous les groupes et lobbies sont à l'affut de nouveaux "marchés" possibles de ce genre, vous imaginez le "gisement de profit" si 500.000 plaisanciers doivent du jour au lendemain payer pour un nouveau permis !!??
500.000 x 300 ou 400 euros, ça fait combien de chiffre d'affaire ?

14 fév. 2019

bonjour
par comparaison avec la moto (pour ceux qui sont aussi motard) , le contrôle technique moto que l'on veut nous imposer: je ne connaît pas de motard qui serait assez fou pour rouler sans frein ou pneu lisse. C'est pareil pour la voile,
un permis ne changerait rien. J'ai tous mes permis, cotier et hauturier, pourtant quand un F7 se pointe, je me met à l'abri
car j'ai conscience que je manque d'expérience en voile .Est ce que je serai moins dangereux pour moi même ou pour les autres si j'avais un permis?
Je ne crois pas. Il faut arrêter de croire que la réglementation va tout solutionner. Et puis statistiquement, combien y a t'il d'accidents ou de sauvetage de gens expérimentés par rapport aux débutants? N'y a t'il jamais de bon marins qui appelle les secours et sur le nombre de sauvetage, combien sont dus à l'inexpérience et combien par une avarie?
conclusion:: qu'on nous foute la paix! :acheval:

14 fév. 2019

"combien y a t'il d'accidents ou de sauvetage de gens expérimentés par rapport aux débutants? "

En ce qui concerne les cas graves, hélitreuillages par exemple, la proportion de débutants ignares devient importante. Les anciens sur H&O ont en mémoire plusieurs cas d'école.

14 fév. 2019

Viking,toi qui aime les statistiques peux-tu nous indiquer le nombre de victimes dans l'année 2018 par exemple, ou 2017, en rapport avec la pratique de la navigation de plaisance à la voile (j'exclu la plaisance à moteur ainsi que les accidents de plongée ou autres noyades diverses).
Aucune intention de polémique dans ma question, juste une simple curiosité et j'ai la flemme de chercher.

14 fév. 2019

Des chiffres ?

14 fév. 2019

Qui a caractérisé ces statistiques en "débutant ignares" ? Et par quelle méthode ?

14 fév. 2019

C'est bien ce que je pensais, ces chiffres prouvent que la navigation de plaisance voile, telle qu'elle est pratiquée par une majorité, est une des activités de plein air les moins dangereuses qui soit eu égard au nombre de pratiquants, même si on peut peut-être (je devance les objections...)admettre qu'il y aurait eu quelques victimes de plus sans l'efficacité et la diligence des secours, tout comme on peut aussi admettre que ces accidents soient sans rapport avec les compétences des victimes.

J'en conclu donc que le manque de compétences criant de nombreux plaisanciers ne permet pas d'affirmer qu'il est à l'origine d'un nombre de victimes élevé,d'autant que comme dis plus haut la mer est impressionnante avant de devenir dangereuse, et que dans la plupart des cas les gens dont l'expérience est faible se contentent, dans leur grande sagesse, de faire des ronds dans l'eau par moins de 15 nds de vent.

Je ne vois donc pas l'intérêt d'un quelconque permis qui aurait peut-être pour effet d'augmenter un peu le niveau de compétences des plaisanciers, mais sans pour autant avoir un effet sur l'accidentologie.

14 fév. 2019

Chez les plaisanciers VOILE: 2017: 8 décès dont 3 HLM
La majorité en Belgique

2018: 4 décès en France, dont 2 HLM

En ne tenant pas compte des HLM dans un port, qui sont les plus nombreux.

14 fév. 2019

Les accidents en montagne sont bien, bien plus nombreux !
Y a t-il un permis "marche en montagne" ?
Un permis "ski alpin" et un permis "ski de randonnée" ?
:tesur:

14 fév. 2019

Bwv : il ne faut pas conclure trop vite.
"le manque de compétences criant de nombreux plaisanciers ne permet pas d'affirmer qu'il est à l'origine d'un nombre de victimes élevé".

Quand tu analyses les quelques accidents annuels, on trouve quand même fréquemment de sérieuses lacunes théoriques. Même en éliminant les quelques cas que j'appelle ceux de débutants ignares dont on parle chaque année sur H&O lors de leur mayday.

17 fév. 2019

Combien d'hélitreuillages de pêcheurs à pied lors des grandes marées?
Un permis pour la pêche à pied!!!

14 fév. 2019

plusieurs cas aussi de skippers "tres expérimentés "qui se sont surestimé, même chose en montagne ou "pourtant professionnel" ont commis des erreurs.
J'ai lu sur la revue de la snsm, le cas d'un skipper qui convoyait des bateaux qui s'est fait piégé au large de la corse, car il pensait passer entre deux dépression, résultat, hélitreuillage! Pourtant aguerri!
Je peux en chercher des tonnes dans les archives.
En mer comme en montagne, il faut apprendre en premier lieu l'humilité.
D'ailleurs d'où tiens tu ces statistiques? La snsm ne mentionne rien sur ce plan.

15 fév. 2019

Alser: tu écris :"le cas d'un skipper (professionnel) qui convoyait des bateaux qui s'est fait piégé au large de la corse, car il pensait passer entre deux dépression, résultat, hélitreuillage!"

je n'ai pas ce cas en mémoire. peux tu nous préciser sur quelle année chercher ou nous donner des précisions?

16 fév. 201916 fév. 2019

S'il s'agit de G.... sur son Westerly, il ne s'agit pas pour moi d'un skipper "tres expérimenté ". Mais d'un excellent équipier n° 1.

De plus, ce n'était pas un "professionnel" de la voile mais d'un prof de techno...

15 fév. 2019

cette année sur la revue de la snsm, qui t'es envoyé automatiquement.
Je crois que le thème de ce numéro était "météo, sachez renoncer" (ou quelque chose comme ça) .mais je l'ai sur le bateau

16 fév. 2019

Tu connaissais le skipper, Daniel, me semble t il ?

16 fév. 2019

Oui mais avec passagers payants, donc ...

14 fév. 2019

dans certains pays la possession d'un voilier ou la location sont assujettis à l'inscription dans un club ou une formation est dispensée .
d'ailleurs quand des étrangers viennent louer des voiliers en France 'ils ont leur carnet de compétence qu'ils présentent
au loueur ,qui généralement leur font des remises sur la caution .j'en ai parlé avec eux ,ils aiment bien cette clientele
avec laquelle ils n'ont jamais de problèmes .
ce qui n'est pas le cas de tous les locataires qui parce qu'un permis n'est pas nécessaire louent et rendent les voiliers souvent dans des états déplorables ..
je ne généraliserais pas mais comme je navigue dans ce coin de med ou en été au moins un voilier sur deux est loué
je peux vous dire que c'est pas triste ...aussi bien au mouillage que dans les ports en cas de coup de mistral ou d'est ,qui généralement sont au dessus de force 5 voir souvent plus .

14 fév. 2019

En période estivale il suffit d'écouter la VHF pour entendre les demandes d'assistance au près de la SNSM et de constater que le plus souvent
les demandes viennent des bateaux moteurs et pourtant ils ont un ou deux permis.!!!!
Chercher l’erreur ????

14 fév. 2019

Normal, un moteur ça tombe plus facilement en rade qu'un mat et des voiles. Ca ne veut pas dire que les titulaires du permis moteur sont des bons à rien.

14 fév. 201914 fév. 2019

Si on va par là, le nombre de voiliers qui font appel à la SNSM quand leur safran les lache montre que pas mal d'entre eux sont aussi couillons que le motoreux qui flanque son fil dans l'hélice...

Ce sont des arguments quand même un peu spécieux. Comme il y a plus de moteurs que de voiliers sur l'eau, forcément il y a plus d'alertes pour des moteurs. Mais à mon avis la proportion d'incompétents, comme dans tous les domaines, est plus ou moins la même...

Quoiqu'il en soit, cette proportion restera la même avec ou sans sésame. Simplement, ceux qui appelleront la SNSM sauront combien de coups de sirène donne un porte-conteneur quand il cule... S'ils ont bonne mémoire !

14 fév. 2019

mouai... enfin c'est le plus souvent panne sèche, ou sa propre ligne de pêche prise dans l'hélice.
Quant à l'état d'entretien des moteurs....

14 fév. 2019

De toutes façons le gouvernement fera comme bon lui semble... il n'y a pas de giratoires en mer :-)

14 fév. 2019

Oui, c'est la tare de la démocratie représentative. Tu les élis pour 5 ans ensuite tu es prié d'aller au diable et de te taire...

14 fév. 2019

alors si c'est pire à côté tout va bien ;-)

16 fév. 201916 fév. 2019

Mon cher Hi.

Tu extrapoles un peu (comme d'hab' mais c'est la règle du genre).
Plutôt que les dispositifs expérimentés jusqu'à aujourd'hui au niveau national n'ont pas donné satisfaction.

En revanche il existe nombre de dispositifs non démocratiques qui fonctionnent à merveille avec la satisfaction de tous les intéressés à des niveaux inférieurs.

Le dispositif satisfaisant ne faisant pas appel a l'expertise des incompétents (tu dirais plutôt à l'assentiment plus grand nombre, ce qui revient au même) est donc possible mais il reste juste a inventer.

16 fév. 201916 fév. 2019

Non.
Disons, tout au plus, un siècle.

Avant, le système féodal ou ses sous-produits, n'avait rien à voir avec la recherche du fonctionnement idéal.

Peut être est-il absurde de chercher à instaurer un fonctionnement grégaire à des animaux individualistes (j'ai un peu tendance à le penser).
Il a largement été démontré que la démocratie est un échec (tout comme le collectivisme ou ses autres avatars).

Je me plais à penser que des solutions du même type que celles adoptées en Entreprise (strictement pas de la démocratie mais de la gouvernance raisonnée, sage et bienveillante) peut être imaginée au niveau national.

Il peut s'agir d'une monarchie éclairée moderne ou, plus "moderne" d'une désignation des élites au travers de la compétence et non pas au au travers de la séduction des masses.

En un mot : respecter les individualismes dans un contexte raisonnable.

Mais je dois rêver : la "majorité" ne sera jamais pour... :litjournal:

Tu n'as sans doute pas remarqué que l'Homme (intelligence, humanisme, curiosité et ouverture) redevient un animal primitif lorsqu'il est aggloméré en groupe.

Pour fréquenter des groupes et des individus, je trouve que la différence est flagrante et l'Homme est tellement minable en groupe que je ne veux le considérer que comme un être individuel et incompatible avec le grégaire.

Tu me fais "un peu" rigoler sur ce coup là parce qu'il suffit de regarder ce quio se déroule à la suite de la singerie des gilets jaunes pour observer que, sous des dehors collectifs, ce ne sont que des récriminations individuelles et strictement égocentrées qui sont mises en avant.

L'Homme grégaire est un mythe voire un dogme, mais en aucun cas une réalité. :non:

16 fév. 201916 fév. 2019

Tu vois bien que c'est possible et si toi tu le vois, c'est que c'est réellement possible... :litjournal:

16 fév. 201916 fév. 2019

Comme chez nous, donc, mais en relief et pas en creux comme ici.

Ici, tout le monde a honte de s'affirmer individualiste mais beaucoup exposent en douce sans trop se mouiller leurs gilets jaunes en boule derrière leur pare-brise pour manifester leurs revendications privées/

Parce que tu crois que les exemples surréalistes n'existent pas chez nous dans cette purée de bien-pensance culpabilisée?

Un exemple , réel et très récent :
Un gamin dans un collège traite une prof de salope en public.
Punition : rien, juste une réprimande.
Une gamine oublie son cahier de correspondance dans le même collège : 1 heure de colle.

C'est mieux? :litjournal:

Je suis entièrement d'accord avec toi.

C'est précisément cette notion absurde de nation, de groupement d'un trop grand nombre, de gouvernement qui pose problème.

C'est bien pour ça que je suis profondément attaché à l'individualisme et au concept d'uns société au service l'individu par opposition à une société nourrie du service des individus.

L'individualisme (l'égoïsme selon Hi) c'e n'est pas vivre seul mais vivre avec les siens, sa tribu et( la dimension d'une tribu est tout à fait cohérente avec une structure locale adapté consentie et Juste.

Et, pour moi, l'utopie d'une société grumeleuse, flexible, adaptable et mobile, constituée par une multitude de nanostructures sociales et/ou industrielles/commerçantes/productrices échangeant entre elles est possible.

16 fév. 2019

Nemo confond individualisme et égoïsme. L'homme est un animal grégaire et égoïste.

17 fév. 2019

Dans le sens premier de chacune de ces définitions, la différence est moins ténue, et prend toute sa dimension quand on applique ces termes à l'organisation sociale.

17 fév. 2019

L'homme est un individu égoïste et grégaire : il a besoin du groupe ne serait-ce que pour prouver au groupe qu'il est capable de se passer du groupe ;-p

17 fév. 2019

et inversement !

17 fév. 2019

Mouais... Tu nous a habitué à des constats un peu plus pointus ! N'oublie pas que ton garage a connu une activité parce que l'artifice de la société l'a permis ! Sans la société, l'homme mange des baies. Rien que des baies...

17 fév. 2019

Pour manger autre chose que des baies, il a fallu chasser, et la chasse avec des bâtons, ça ne marche que si on fait ça à plusieurs, en s'organisant.

:mdr: :topla:

18 fév. 201918 fév. 2019

@misurarca;
au vu du nombre d'entreprises qui prospèrent de par le monde chaque année, dirigées par "de la gouvernance raisonnée" on peut considérer qu'il est bien prouvé que ce monde de fonctionnement est un succès total, et ces succès répétés mais néanmoins renouvelés depuis 2000 ans est révélateur.

18 fév. 201918 fév. 2019

Mais les états sont-ils réellement nécessaires?

J'ai un peu le sentiment que la définition du mariage (résoudre à deux les problèmes qu'on n'auraient jamais eu tout seul) pourrait assez facilement s'appliquer aux états.

Une confédération de petites collectivités locales indépendantes serait à mon sens beaucoup plus efficace.

Toutes les fonctions de l'état sont parfaitement privatisables (et le sont de plus en plus).

14 fév. 2019

Dans les autres systèmes, tu n'élis personne et tu vas au diable de ta naissance à ta mort...

16 fév. 2019

Ca fait 4000 ans qu'on cherche un système ideal... on peut persévérer, mais un jour faudra se rendre à l'évidence !

16 fév. 2019

L'homme étant individualiste (selon toi - moi je pense qu'il est excessivement grégaire), j'ai des doutes sur la pérennité d'un regime fondé sur une bienveillance espérée et incontrôlable...

16 fév. 2019

Les singapouriennes et les singapouriens sont ravis de ce qu'ils appellent leur république.
En réalité, c'est une dictature très particulière : entre dictature bienveillante et démocratie autoritaire.
J'avoue que j'ai été bluffé ! :)

16 fév. 2019

Oui, mais, contrairement à ce que tu avances sur l'individualisme, c'est la population de cette ville état, et donc le groupe, qui fait que ça fonctionne aussi bien.

Exemple : ils sont tous très branchés téléphone, tablette, ordis.
Je ne connais pas la proportion connectée à Facebook mais le %age doit être très élevé. Bien plus qu'ici. Sans commune mesure.
Tout le monde dans la rue, dans le métro, .... communique via le numérique.

Il y a deux ans, une chinoise s'était plainte sur FB de l'attitude d'une arabe ou d'une indienne.
Elle s'est fait littéralement lyncher numériquement parlant sur le réseau social. Tous lui disaient "Si tu n'es pas contente, tu n'as qu'à partir !".
Y compris la communauté chinoise de Singapour qui est très puissante là-bas.
Ne t'avise surtout pas de dire du mal de cet état en public.
Tu sens que chacun a une vie très individualiste, bien pire qu'ici, mais quand il s'agit de la communauté tout le monde a le petit doigt sur la couture.

16 fév. 2019

Autre exemple surréaliste :
Il s'agit d'un banquier d'origine australienne, marié à une singapourienne, trois enfants scolarisés à Singapour.
Le très haut du panier.
Il a ses entrées au pouvoir politique.

Un jour que sa bagnole était en panne, une Ferrari, il communique en public sur FB avec son fils et se plaint d'avoir dû prendre le métro avec les petites gens.
Certes, il y avait une pointe d'humour dans son discours, mais ....
Idem, lynché sur Facebook par l'ensemble de la communauté (surtout qu'il y a très peu de voitures par habitant, prix complètement dissuasifs. 150 000€ une bagnole moyenne gamme).
L'affaire a pris une telle importance qu'il a été convoqué par le 1er ministre.
Sanction immédiate et sans appel : viré de Singapour pendant 1 an.
Obligation de laisser sa femme et ses enfants scolarisés sur place pour ne pas perturber leurs études et de subvenir à leurs besoins.

16 fév. 2019

Mais à quoi tient cette différence ?
Ce n'est pas une histoire d'individualisme.
Je pense que c'est juste un problème de taille d'une communauté.
Comment peut-on avoir la prétention de vouloir diriger un pays de 50, 60, 100 millions d'habitants ?

J'ai toujours pensé, dans le cadre de l'éducation nationale (ton exemple), qu'il fallait dare-dare décentraliser et en donner l'administration aux régions.
Comment veux-tu gérer 1 million de personnel et 12 ou 13 millions d'élèves d'un bureau perdu rue de Grenelle ?

17 fév. 2019

C'est surtout que ces mastodontes administratifs qui gèrent la vie de plusieurs dizaines de millions d'individus éloignent sans cesse le citoyen lambda du pouvoir politique qui le régie, on en arrive à un blocage total quant à la communication nécessaire entre les deux et une montée inexorable de l'agressivité des uns à l'égard des autres.

Agressivité par dépit et par ignorance.
On ne sait plus comment ça marche.
Le citoyen a l'impression d'être une marionnette dont les ficelles seraient tirées par un pouvoir cynique.
Pouvoir ressenti comme une espèce de nébuleuse, dont on ne sait plus très bien de quoi elle est faite, comment elle est organisée, vue comme élitiste parce qu'elle paraît inaccessible, répandue dans un espace administratif flou et, du coup, jugée autoritaire car forcément éloignée des préoccupations quotidiennes de chacun.

Hier, sur Franceinfo, un journaliste interroge un gilet jaune.
-Qu'est-ce que vous attendez de cette manifestation ?
-On veut une réunion avec ..... "les députés de la ville !".
Hallucinant !

Les revendications en deviennent elles-mêmes confuses, inaudibles.
On confond tout : les maires, les députés, les technocrates, ...
On s'en prend directement à la tête du pouvoir (le président) et tout de suite après aux députés.
Plus rarement aux sénateurs.
Mais on entend parler ni de ministres ni de conseils régionaux ni de conseils généraux ni de maires comme si ça n'existait pas.

Société en toc complètement bloquée.

16 fév. 2019

Il y a deux ou trois ans, il y a eu une campagne très virulente s'agissant de ceux qui grugent dans les transports en commun.
La campagne a tellement bien fonctionné que la régie des transports a remercié la population pour son effort et, du coup, a .... pu baisser le prix des tickets.
Je crois que ça doit être le seul pays à avoir baissé un jour le prix du ticket de métro dans toute l'histoire du transport en commun !:)

17 fév. 201917 fév. 2019

La nuance est ténue...

INDIVIDUALISME n. m. XIXe siècle. Dérivé d'individuel.1. Doctrine ou attitude qui attribue la primauté à l'individu et qui affirme son autonomie ou son indépendance par rapport au groupe, à la société, à l'État. SOCIOL. Théorie qui insiste notamment sur l'explication dernière des faits historiques ou des phénomènes sociaux par l'action des individus. 2. [b][u]État d'esprit ou comportement qui consiste à affirmer constamment ses valeurs ou intérêts propres, avec peu de considération pour ceux d'autrui. Souvent péj. Faire preuve d'individualisme. Un individualisme farouche[/u][/b].

ÉGOÏSME n. m. XVIIe siècle, au sens de « amour de soi », dans les écrits de Port-Royal. Dérivé savant du latin ego, « moi ».1. Tendance naturelle de l'homme à se conserver, à se développer. L'égoïsme est un aspect de l'instinct de conservation. Pour Schopenhauer, l'égoïsme et la pitié sont les deux principes de l'activité humaine. 2. [b][u]Défaut qui consiste à rapporter tout à soi, qui dispose à la recherche exclusive de son intérêt propre et à l'indifférence pour autrui. Un sot égoïsme. Les calculs de l'égoïsme. C'est un monstre d'égoïsme. Par ext. L'égoïsme d'une famille, d'une catégorie sociale, d'une profession, d'une nation, l'attitude qui les pousse à subordonner l'intérêt d'autrui à leur intérêt propre[/u][/b].
:litjournal:

Il me semble que c'est plus le point de vue à partir duquel on observe le gugusse dont on parle qui fait la différence que l'état d'esprit qu'on veut exprimer.

Ceci étant, je ne vois effectivement aucun inconvénient à considérer que l'homme est un animal égoïste et individualiste mais je réfute formellement le grégaire. :non:

Non.

L'Homme a besoin de SON groupe/tribu/famille mais certainement pas D'UN groupe/société/communauté.

A ce titre l'Homme est solitaire à plusieurs, chacun de ses "plusieurs" étant une partie d'un même individu, mais certainement pas collectif.

C'est ce fantasme de l'individu grégaire qui induit tous les ferments de la pourriture collective dans laquelle on n'a plus le prolongement de soi devant soi et avec soi mais seulement d'autres "soi", tout ou partiellement étrangers, contre qui il convient d'exister.

L'épine dans le pied de l'individu, c'est la collectivité.

Certes.

Ce qui change tout, c'est que la société est un artifice facultatif dont l'homme peut se passer sans cesser d'exister alors que si c'est l'homme qu'on supprime, la société disparait elle aussi.

Tu mélanges un peu les concepts.

Sans possibilité de se procurer ailleurs ce qu'il ne peut se procurer seul, l'Homme, effectivement mange des baies.

Ce n'est pas la société qui lui permet de manger autre chose mais l'existence d'un moyen de se procurer ces autres choses.

Ton même primitif le long d'un fleuve bouffera autre chose que des baies si il peut récupérer des poissons voire des bestioles qui lui seront fournis par le courant des flots.

La société n'est que le sous produit intéressé mis en place par un petit nombre pour exploiter à son bénéfice ce qui pourrait très bien l'être spontanément.

Dans l'exemple que tu évoques, mon garage aurait très nettement mieux marché sans, précisément, le frein de la société.

Dans le cas précis, il a été la victime des méfaits du "nuisible de J'Arnaque" qui s'est quand même autorisé coup sur coup à bloquer arbitrairement les taux de MO et à augmenter la TVA à la seule charge des Entreprises sans avoir la moindre notion des conséquence de ses actes (comme, d'ailleurs, pour beaucoup de ses autres actes).

17 fév. 201917 fév. 2019

Non.

Quoique tu aies conservé un esprit très néandertalien, tu en a perdu les savoir faire :mdr: :langue2:

17 fév. 2019

"Nemo confond individualisme et égoïsme".

Nemo partage son égoïsme avec beaucoup de générosité !

18 fév. 2019

La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie "cause toujours."...Dans les deux cas les élites s'arrangent pour garder le pouvoir. Par exemple une histoire n'est drôle que si le chef a décidé qu'elle l'était. Sous le régime d'Ubu une histoire se moquant du catholicisme sera politiquement correcte ....ou non !

18 fév. 2019

@Nemo;
au vu du nombre d'entreprises qui coulent de par le monde chaque année, dirigées par "de la gouvernance raisonnée" on peut considérer qu'il est bien prouvé que ce monde de fonctionnement est un échec total, et ces échecs répétés mais néanmoins renouvelés depuis 2000 ans est révélateur.

18 fév. 2019

Sauf qu'une entreprise, elle se crée ou s'achète par un ou des entrepreneurs (au moins pour celles à taille humaine), il y a donc de fait un lien de subordination librement accepté par les salariés.
Je ne vois donc pas de quelle façon pourrait fonctionner un état selon ce principe.

14 fév. 2019

SI, il y en a. En mer du nord, au large de la frontière belgo-néerlandaise... mais ça concerne les cargo

14 fév. 2019

Plus sérieusement, sur le principe, j'en ai marre qu'on m'impose "à moi" des trucs parce que "d'autres" sont des abrutis (j'ose espérer que j'en suis pas un ;-) ). Alors OK, je suis presque sûr de réussir cet examen. Sauf que je vais avoir des doutes, parce que je sais pas ce qu'on va me poser comme questions donc va falloir que je me paye une petite formation "officielle" avec le programme "officiel" donc ça va me coûter des sous, et il va falloir que je pose des jours de congés pour ça, et voilà comment des gens "bienveillants" vont interférer encore une fois dans ma vie privée sans que j'ai rien demandé.

14 fév. 2019

tiens tiens comme c est curieux !!

cette député ne serait elle pas parente de ce monsieur

fr.wikipedia.org[...]Le_Meur

dont j'ai bien connu les parents puisque j'ai travaillé dans leur chantier nautique marine service catalan a st Cyprien en 85

une député qui s'interresse a la voile et qui porte le nom d'un gérant d'un chantier ship bien connu dans la région a l'époque

drole que coïncidence ,
mais pourquoi pas ,
ça doit etre un nom répandu

j'ai vraiment l'esprit tordu moi ! :goodbye: :doc:

14 fév. 2019

Des "Lemeur" en Finistère, il y en a surement autant que des "Legrand" dans le reste de la France!
www.geopatronyme.com[...]rte.cgi

14 fév. 2019

re bonjour à tous
J'ai beaucoup ri à la lecture de tous les posts Il vaut mieux en rire qu'en pleurer Si j'ai bien compris, beaucoup considérent qu'il n' y a pas besoin de permis puisque les voileux sont des gens responsables qui sont autodidactes ....Ok , il faut alors en toute logique supprimer toute notion de permis en France
(voitures, motos, camions, etc puisque ces gens doivent être aussi responsables , n'est ce pas ?.... A moins que les voileux ne soient plus responsables que les autres (plus égaux aurait dit Coluche ) ......
En tout cas, ce que je sais , c'est qu'il y a beaucoup de gaulois chez les voileux.......

14 fév. 201914 fév. 2019

La question n'est pas qu'un permis soit utile ou non, il le serait assurément comme toute formation visant à améliorer le niveau de compétence. La question est de savoir si le relèvement de ce niveau aurait un impact sur l'accidentologie.

14 fév. 2019

ça veut dire quoi ? " ce que je sais , c'est qu'il y a beaucoup de gaulois chez les voileux " certainement rien...
Faisons un deal, permis voile si permis, parapente, permis ski, permis VTT, permis roller, permis trotinette, et j'en passe, après tout les trottinetteurs seraient ils plus responsable que les voileux ?! (plus égaux aurait dit Coluche)

14 fév. 2019

La députée du Finistère Annaig Le Meur :

www.nosdeputes.fr[...]le-meur

14 fév. 2019

Je suis rarement d'accord avec persil, mais là je le suis à 100%. Le post de Gradlon est du niveau Ligue du LOL.

14 fév. 201914 fév. 2019

Ceux qui connaissent le véritable sens de ce mot se passeraient bien de le voir employé assimilé à une insulte.
Fillon, DSK, Mamère et S. Royal s'y sont risqués à leurs frais pour désigner leurs adversaires politiques.
Bienvenue chez les cons. (Qu'ils me pardonnent !).

14 fév. 201914 fév. 2019

@gradlon : non, ce qui est offensant, c'est d'utiliser le terme "autiste" comme tu utiliserais celui d'abruti ou de crétin. Du coup j'éprouve beaucoup moins de gêne à considérer que tes propos relèvent de l'imbécilité.

14 fév. 2019

C'est surtout une insulte pour les autistes comme l'a récemment rappelé un jeune au président en campagne.

14 fév. 201914 fév. 2019

J'ai donné une étoile par erreur. Tu viens de toucher le sommet.

14 fév. 2019

message puant s'il en est.
Beurk

14 fév. 2019

J'ai offensé coup sur coup deux "Père-la-morale" et je m'en félicite. Ce n'est tout de même pad un scoop que de rapprocher "autisme" et "député LREM.

14 fév. 2019

J'ajoute que cet emploi du mot "autisme" démontre que tu ignores totalement ce qu'il implique de souffrance et de richesse. Deux états que tu n'as jamais dû connaître, pour ton malheur.

14 fév. 2019

L'interogation de Mme le Meur fait suite au pétage de plomb légitime du premar atlantique en aout dernier où suite à un coup de vent annoncé il y a eu un nombre considérable d'interventions de secours... Si bon nombre de plaisanciers étaient sagement restés au port ce week end là, elle n'aurait pas eu de grain à mouldre...

Quand à ton insulte gratuite, il est clair que si tu as la chance d'avoir un cerveau en parfait état de fonctionement tu n'es meme pas capable de lui rendre hommage... Nombre d'autistes disposent de capacités cérébrales bien supérieur au commun des mortels mais surtout à ta matière spongieuse bien pitoyable au regard de l'usage que tu en fais !!!

:non: :non: :non:

14 fév. 2019

j'ai le permis côtier, pourtant à chaque fois que j'ai vu les feux d'un bateau pas courant ou un balisage inconnu, à 3 nds j'ai largement eu le temps d'ouvrir un bouquin pour savoir ce que c'était.

Mais tu as raison, je suis gaulois, j'en ai marre que des incompétents qui se sont fait élire pour leur intérêt personnel et par casting électoral statuent sur ce que je devrais faire ou pas faire.
Alors pourquoi pas : un permis pour le vélo, un permis pour la planche à voile, un permis pour nager en mer (c'est dangereux), un pour le skate board, etc....

14 fév. 2019

Au lieu de t'en prendre aux élus, sport national dans les bistrots et sur les réseaux sociaux, tu ferais mieux de t'en prendre à ceux qui les ont élus.
Au moins, ceux-là te sont accessibles tous les jours.
Tu en fais peut-être même partie.

14 fév. 2019

Annaig Le Meur est membre du Conseil d'Administration du Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres ... avec le navigateur Jimmy Pahun :

www.nosdeputes.fr[...]custres

14 fév. 2019

ça n'en fait pas quelqu'un d'intelligent :langue2:

14 fév. 2019

Nous refusons l'instauration d'un permis au nom de l' idée que nous sommes responsables de nos actes en mer, ce qui me semble plutôt respectable mais nous n' y échappons, parait il, seulement parce que la Fédération des Industries Nautiques a l' oreille du gouvernement...
Une contradiction à l'image de notre époque marchande.
La possibilité de continuer à pratiquer librement des activités telles que ski de rando, hors piste, alpinisme, plaisance ou highline et saut pendulaire, repose sur la conscience de chacun vis à vis de la société et sur sa capacité à s' engager en réelle autonomie.
A l' époque du portable et des balises, la possibilité d' appel au secours au premier problème vient limiter la prise de responsabilité réelle.
A nous de faire le maximum pour être à la hauteur si nous voulons continuer à pratiquer librement... Peu d' accidents en plaisance apparemment, jusqu'ici tout va bien...
Mais qui est à l' abri d' alimenter la statistique dans le mauvais sens ? Pas moi !

14 fév. 2019

Moi non plus, mais pour essayer éviter de devenir celui qui va bêtement monopoliser des secours par cause d'inconscience, j'ai décidé librement de me former pour acquérir les compétences nécessaires, et le principal de la formation vient par l'expérience.
Après que les compétences pédagogiques des écoles et associations ne soient pas ce qu'elle devraient, je n'y peux pas grand chose hélas..
Je le déplore publiquement, via HEO et son forum indépendant, mais c'est tout.

14 fév. 2019

Bien d' accord, la formation c'est important. Ca ne m' a pas dérangé de passer (récemment) le côtier et le hauturier... Je savais presque tout... Le presque est important, le diable est dans les details...

14 fév. 2019

4000 morts de maladies nocosomial tout les ans, dans les hôpitaux en France , je réclame un permis pour les branc ardiers
les lits sont équipés de roulettes un permis pour les infirmières
Les déambulateurs a roulettes un permis
Un permis pour venir écrire sur les forums
Et des taxes pleins de taxes !!!!!
Comme sa vous êtes satisfait soulager !!!!

14 fév. 2019

A quand un permis pour annexe ou marcher sur les pontons, pleins d'accidents pour ces 2 cas!

14 fév. 2019

On n'instaure pas un permis pour diminuer l'accidentologie, mais parce que l'activité qu'il couvre implique une très forte responsabilité de l'usager vis-à-vis des tiers. En matière de navigation à la voile, cette responsabilité n'est pas très prégnante...

14 fév. 2019

On ne parle pas de permis, mais de formation facultative pour ceux qui ne peuvent pas se former autrement... Et une formation ça s'évalue par un examen, mais ça reste qu'une aide indicative pour les élèves.
Le délire du permis voile, c'est juste bon pour les trolls.

14 fév. 2019

Ce sont les compétences acquises par chacun au cours de la formation, que l'on évalue par un examen...

15 fév. 2019

On comprend certes pourquoi un pilote de ligne, un chirurgien, un chauffeur de taxi ou un conducteur de bus doivent impérativement être formés et bien formés, avec une sanction qui ne laisse rien passer. Mais ces métiers portent une responsabilité énorme : à chaque fois qu'ils agissent au quotidien dans leurs métiers, ils mettent en jeu non seulement leur propre vie, mais aussi potentiellement la vie de nombreuses personnes. Un danger immédiat, et immédiatement sanctionné.

Ce n'est pas le cas du plaisancier à voile à la barre de son Love Love, et pas plus s'il est à la barre d'un class 40. Viking 35 pourra certainement nous donner une de ses statistiques poétiques dont il a le secret sur le nombre de tiers décédés des suites de l'incompétence d'un chef de bord :scie:

15 fév. 2019

Un petit avion privé peut quand même potentiellement faire beaucoup plus de dégâts qu'un voilier de plaisance.

15 fév. 2019

C'est pour ça que j'ai dit "potentiellement".

15 fév. 2019

je suis pas tout à fait d'accord:
les dégâts au port sont couvert par les assurés et comme sur la route, il y a les confirmés et les débutants.
faut il interdire la route aux débutants?(qui ont le permis!)
Et non, les secours de la snsm ne sont pas pris en charge par l'état, mais financés par les dons (majoritairement des propriétaires de bateau.

15 fév. 2019

@Persil,

l' assurance n' est pas obligatoire en plaisance, MAIS la totalité des ports et mouillages organisés sur bouée impose une assurance minimum en RC et enlèvement d' épave.

On peut effectivement naviguer sans, mais à condition de ne fréquenter QUE des mouillages sauvages, ce qui réduit quelque peu les possibilités d' endommager les autres

Gorlann

15 fév. 201915 fév. 2019

sortez de votre bulle la moitié des mecs sur les régates ont pas le permis et barre aussi bien sinon bien mieux, si ce n'est pas plus souvent, que vous.
la plupart des problèmes viennent en été des locations avec permis, CV nautique et j'en passe... vous n'avez pas compris que forcez les gens à payer un côtier (que j'ai par ailleurs pour la petite anecdote) ne sert strictement à rien ! apprendre la couleur des balise d'entrée et la signification de la boule de mouillage vous m'excuser mais je m'étais posé la question avant de sortir en mer... comme le permis voiture ça va juste favoriser les bateaux ecole véreuse, faire grimper les prix, et s'endetter à 0% sur 2ans pour pouvoir barrer ?!! la bonne filiale française comme vous l'aimeriez

15 fév. 201915 fév. 2019

au moin on a un point commun on pense la même chose l'un de l'autre...

c'est quoi qui pose problème dans mon analyse/raisonement ? que ça colle pas avec le lobbying permis voile ?
C'est un fait vous n'allez pas le contredire, tout ceux qui naviguent en med repère les locations à 10km, pourtant ils ont absolument tous le permis.

Que résoudrai l'instauration d'un permis voile au problème de la pratique de ce sport ? est ce qu'un permis voile préviendra d'un démâtage, déquillage, perte de safran, casse en tout genre, témérité, stupidité, etc ?!
sur combien de temps prévoyez vous votre formation voile avec laquelle on pourra se la péter au comptoir ? parceque sachez que les 20h pour la voiture coutent 1500€, j'imagine que pour la voile on peut partir sur une base mini de 1semaine, je vous laisse faire le calcul

15 fév. 2019

C'est pas une question d'avoir raison ou tort. Je dis juste que le permis (de conduire, de chasser, de piloter...) est exigé dès lors qu'il y a potentialité de mise en danger grave de tiers. Un avion - petit ou gros - peut en percuter un autre ou tomber sur des habitations, un chasseur peut tirer sur un promeneur, un conducteur peut écraser un passant. Des chandeliers tordus ou du gelcoat rayé, ou même de la fibre cassée, ce n'est pas un danger grave.

16 fév. 2019

Tu es encore dans l'erreur, l'utilisation d'une VHF limitée à 6W est totalement autorisée en France en mer...

16 fév. 2019

Là encore, c'est en raison d'une sensibilité particulière : les télécommunication sont un secteur stratégique pour l'Etat, donc une réglementation restrictive est appliquée.

16 fév. 201916 fév. 2019

Tu plaisantes sur les telecom ? A quoi sert alors l'ANFR ?

"L’Agence nationale des fréquences (ANFR) gère l’ensemble des fréquences radioélectriques en France. Cette ressource rare et stratégique, utilisée pour toutes les communications sans fil, appartient au domaine public de l’Etat qui en a confié la gestion à l’ANFR" www.anfr.fr[...]ccueil/

Quand à la dangerosité, encore une fois tu ne comprend pas. Je dois mal m'exprimer. Le permis est lié à une responsabilité, dont la dangerosité est un élément, mais pas le seul. Un permis ou une licence n'est pas un diplôme attestant de connaissances, mais une autorisation administrative d'agir, laquelle est, c'est vrai, de plus en plus liée à une formation obligatoire. Mais bien souvent cette formation n'est sanctionnée que par par un bête QCM auquel on répond avec succès grâce à un bachotage dont tout le monde sait qu'il ne reste rien après quelques semaines.

Seuls les stages en école et la pratique en conditions réelles donnent de vraies bases. Si on instaure un permis voile, ça n'aura d'intérêt que s'il est adossé à une telle formation.

15 fév. 201915 fév. 2019

"cador audodidacte" "re cador" ce dédain s'en est risible.
mettez un cadre au brevet fluvial il vous servira surement au large

16 fév. 2019

tout simplement le fait que meme avec un permis ,un débutant reste inexpérimenté par définition et donc il lui reste à acquérir de l'expérience.
La prime d'assurance majoré ne diminue pas le risque, il me semble.
Maintenant, des "cadors", j'en vois tous les jours , que ce soit en mer, sur la route, ou au boulot. Grand bien leur fasse!

16 fév. 2019

un débutant je vois ce que c'est ! mais après c'est quoi un confirmé ?
le capitaine du titanic ou du concordia sont ils des capitaines confirmés ?
et tout les navires qui coulent toutes les semaines sont ils des confirmés ?
tant de questions et autant de réponses
demandons au élus ...

;-)

16 fév. 2019

Tu ne connais pas les statistiques, cela se voit.
Le taux d'accidentologie des pilotes privés sont un des plus importants, les assurances considèrent au vu du ratio accidents/nombre de pratiquants qu'il y a le même risque qu'en parapente.

15 fév. 2019

@ trebor : "c'est dommage que l'on ait pas une bonne filière à la Française"

Tout à fait OK.

15 fév. 2019

Oui bien sur, et si on veut être très précis, les compétences acquises sont la résultante de la qualité des cours et du travail personnel des élèves...
Au finish cela sert surtout d'indication immédiate de compétences nouvelles, la véritable validation se fera par la vraie vie pratique mais à ce niveau, l'indispensable expérience pratique personnelle vient enrichir le marin.
Enfin, tout le monde comprend de quoi on parle et pourquoi on préfère un chirurgien ou un pilote d'avion correctement formé, évalué et certifié.

15 fév. 2019

Personne ne conteste la nécessité de formation et de brevet d'un skipper professionnel, à l'instar du pilote de ligne.

Un pilote amateur a également des brevets à passer avant de voler, pourtant il ne risque la plupart du temp que sa propre vie... et les accidents sont certainement beaucoup plus rares en % que les appels au secours de "marins" autodidactes, héossiens ou pas,

Cela dit, je m'en fous.
Sauf s'il devient question de faire payer les interventions SNSM par l'ensemble des cons-tribuables.

15 fév. 2019

Je ne crois pas, non.
Sauf erreur, (en tout cas c'est vrai pour le vol à voile), l'immense majorité des pépins en aviation civile arrivent à l'atterrissage ou au décollage, et n'engagent que le pilote, son passager éventuel, et son appareil...

On ne fait alors appel à aucun secours organisé, et personne ne songe à ce que les frais soient pris en charge par l'Etat...

Les plaisanciers sans formation ni permis engagent bien plus d'interventions et de frais. Les dégâts qu'ils peuvent occasionner dans un port engagent des gens qui n'ont rien demandé et peuvent être importants...

J'aime bien la description de la NZ : en cas de pépin, si pas de formation et en tort, tu paies cher.
La solution passera un jour par les assureurs...

15 fév. 201915 fév. 2019

Pas d'accord avec quoi ? ? ?
Hi dit une chose qui, dans 99% des cas réels est fausse, mais il a potentiellement raison dans 1% des cas.

Une assurance n'est pas obligatoire... bonjour les emmerdes si ton super cador autodidacte estime qu'il n'a pas besoin d'être assuré ! Heureusement, les loueurs sont systématiquement assurés, et rares sont le cadors qui débutent par l'achat d'un navire.

Quel rapport avec la route? où justement les débutants ont un permis (qui sont à vitesse limitée, et à prime d'assurance majorée...) ?

Enfin, il n'est qu'à lire ce forum pour constater que nombre de super marins réclament que les frais de la SNSM soient pris totalement en charge par l'Etat (rappel : ils le sont déjà à hauteur de la réduction d'impôt, soit 60% des dons...)

15 fév. 2019

ah, s'il est désormais interdit à un navire d'entrer dans un port avant d'avoir fourni à son administration un attestation d'assurance avec dernières quittances, ça va, alors on est tranquilles...

Cela dit, les super cadors qui achètent un bateau sans avoir jamais navigué avant ni fait de stages sont quand même assez rares...
et j'ai bien plus confiance dans le fait que les loueurs, eux, ont une assurance et retiennent une caution conséquente.

15 fév. 2019

pfftt.. tu ne m'avais pas mis au fond de cale, toi ? parce que franchement, tes analyses, tes raisonnements...

15 fév. 2019

OK je comprends ce que tu voulais dire.
Cela dit, utiliser la VHF ne peut pas franchement causer de mort d'homme, or il faut un permis pour cela...
Idem pour l'utilisation des ondes radioamateurs, et pendant longtemps pour la chasse sous-marine...
Ton préalable est donc faux.

16 fév. 201916 fév. 2019

Bof. Faut que tu corriges le site de l'ANFR, qui indique que le CRR est toujours obligatoire dans certains cas (notamment en fluvial).
Je ne vois donc pas mon erreur quand je démontre qu'il existe des cas où un permis (licence, certificat, etc.) est obligatoire alors même qu'il n'y a pas " potentialité de mise en danger grave de tiers.." .

16 fév. 201916 fév. 2019

Ben oui : contrairement à ce que tu affirmais, le permis n'est pas lié à une dangerosité supposée.

Les télécommunications n'ont plus rien de stratégique pour l'Etat : le domaine est libéralisé.
Ce qui importe ici, c'est d'assurer que chaque utilisateur des ressources communes connaisse un minimum les usages établis pour tout se passe bien. On est bien en plein dans le thème...

16 fév. 2019

@ Alser : "un débutant reste inexpérimenté par définition et donc il lui reste à acquérir de l'expérience. "

Oui, mais personne ne dit le contraire, et surtout pas moi.

Et un débutant sans même la formation menant au permis, il lui reste à acquérir quoi ?

15 fév. 201915 fév. 2019

A Hi
Tu as raison de faire cette distinction. Dans mon cas, c'est purement un choix perso, je veux acquérir les compétences nécessaires pour pourvoir naviguer sereinement partout libre et indépendant.
Par ailleurs, le processus de formation peut être aussi plaisant, ce fut d’ailleurs le cas au début quand je suis parti de zéro en voile (j'avais déjà mon hauturier) et que j'ai suivi mes 1ers stages. Après ça ce gâte quand on commence à rentrer "sérieusement" dans le sujet, finalement j'ai trouvé le système qui me convenait le mieux dans la filière RYA, mais c'est dommage que l'on ait pas une bonne filière à la Française...

14 fév. 2019

Pour se détendre un peu avec de belles photos :

jimmypahun.fr[...]/

14 fév. 2019

@ pouli...
n'y a-t-il pas une faute dans cette phrase sortie du site que tu donnes ?

"La France a retrouvé une envergure internationale qu’elle avait perdu ces dernières années ..."

Il y a d'autres choses qui se perdent ! :tesur:

14 fév. 2019

Bonjour,

En New Zealand, aucun permis voile ou moteur n'est exigé! Le skipper est seul responsable et en cas d'accident où il est démontré qu'il est causé par une méconnaissance des règles, c'est le tribunal où la note va être trés salée .
On peut donc acheter un motor yacht de 15 m et démarrer !

La majorité des accidents graves semblent venir des petites embarcations et des scooters. En mer ou en côtier, on ne voit pratiquement aucune autorité ni contrôle à part pour la propreté de la coque, avec plongeurs, dans certaines régions.

C'est plus restrictif en Australie.

15 fév. 2019

Il y a -t-il des bonnes écoles de voiles an New Zealand, et sont elles majoritairement fréquentées par les "aspirants" skippers ?

15 fév. 2019

Ok merci, intéressant la forte composante régate de leur enseignement.
C'est justement un domaine ou on est très en retrait avec nos stages associatifs..
Ils ont aussi une facilité en comparant avec l'hexagone, c'est la facile proximité du littoral avec les zones habités et d'activité, mais sur ce point nous ne pouvons rien y faire.

16 fév. 2019

Tu connais bien la zone visiblement, peut être qu'un jour j'aurai la chance de visiter.
Ce que je voulais dire c'est que comparativement, la NZ a quand même plus misé sur le développement de son littoral que la France.
Nous avons eu une politique de développement et aménagement du territoire plus orienté sur l'intérieur que sur la bande cotière, si on trace une ligne Paris -Montpellier :
laclassehgnumerique.files.wordpress.com[...]951.png
on constate qu'il y a plus à droite qu'à gauche, et le littoral Ouest est "sous-utilisé"...

15 fév. 2019

Ces écoles sont nombreuses et orientées aussi régates.
Il faut noter qu'au milieu de la semaine, en fin d'après-midi, des régates sont organisées et sont trés suivies. Les règles de sécurité sont respectées. Vous vous faites remarquer quand vous utilisez votre annexe sans gilet...
Ce qui est vraiment étonnant, c'est la liberté "responsable" pour les "moteurs". Enfin, pour les frogs! | frenchies) .

16 fév. 2019

" Ils ont aussi une facilité en comparant avec l'hexagone, c'est la facile proximité du littoral avec les zones habités et d'activité, mais sur ce point nous ne pouvons rien y faire".
Trebor, je ne suis pas tout à fait d'accord. Il y a des parties Littorales qui sont habitées, d'Auckland à Tauranga et de Auckland jusqu'à Paihia. Si tu veux descendre vers Wellington, tu es obligé de longer une côte de 2oo milles sans aucun abri. Et entre Tauranga et Napier ça n'est pas une ballade. Pour l'île Sud, je ne peux qu'oublier.
Il y a 3 semaines, j'étais monté au pied de la presqu'île du Cap Nord et je t'assure que c'est quasi désert. Tu n'y vois plus de kiwis plaisanciers y monter s'y ballader.
Quant à la côte West, vaut mieux ne pas y penser. Il ya bien une régate annuelle qui fait le tour mais c'est autre chose.
Enfin j'ecris cela en tant que vieillard solitaire.

15 fév. 2019

La France offre la possibilité de pratiquer la voile en laissant à chacun le choix de la voie de formation qui lui convient le mieux … a chacun d'en JOUIR et dire MERCI !

J'ai beau lire et relire, je n'ai toujours pas entrevu le quart de la moitié d'une bonne raison de voir les choses différemment . :litjournal:

15 fév. 201915 fév. 2019

En Australie, il n'y a pas de permis voile. Les débutants passent dans des écoles de voile le plus souvent incluses dans des clubs nautiques. Les permis concernent les bateaux à moteur qui évoluent à plus de 10 nd. Les modalités de ces permis varient selon les états mais il y a des équivalences inter-états.

15 fév. 2019

J’ai loué souvent dans les années 80 des 38,45 jusqu’à 50 pieds, en Grèce Turquie Antilles et France. Les loueurs exigeaient pour les français le permis mer et hauturier + cv du skipper avec les formations suivies et l’expérience. Enfin ils vérifiaient qu’il n’y avait pas eu d’incidents avec les précédentes locations. Pour les grosses unités il m’est arrivé de faire une entrée sortie de port.

15 fév. 2019

J imagine le loueur " ah vous n avez pas de permis hauturier je ne peu pas vous louer de voilier "
:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

15 fév. 201915 fév. 2019

Exactement, juste il imposait un skipper au tarif fort; il fallait aussi le cv d’un ou deux équipiers. Les plus exigeants Les britanniques et pourtant chez eux il n’y a pas de permis

15 fév. 2019

Perso, le louer en Croatie m'a demandé mon Hauturier pour prendre un First 31.7...
C'est vrais que c'est complètement stupide, mais c'est le seul truc qui existe en France pour la voile de loisir ...

15 fév. 2019

Ben, je les comprend ces loueurs, par expérience ils préfèrent éviter les problèmes. Dans d'autre pays, ils réclament le ICC + le CV nautique.
C'est un certificat ultra basique, et si c'est la seule référence pour louer un 40 " c'est quand même bien juste. Mais malgré tout c'est quand même mieux qu'un gars qui croit savoir parce qu'il a déjà navigué en voilier avec des bons CDB et qu'il est certain qu'il peut faire la même chose avec des équipiers lambda...
Il doit y avoir une ou des raisons qui font que l'ICC n'est pas devenu un "standard facultatif" là ou on fait de la voile. En tous cas en France, quasiment personne ne connait.

18 fév. 2019

J'ai loué dans les mêmes années un 50 pied à Athènes. Je n'ai pas de permis mais on a accepté mon CV. Je n'ai pas payé plus cher que le tarif.
C'était kiriacoulis à l'époque et ils préféraient nettement un CV à un permis.

18 fév. 2019

Le mieux serait de se baser sur les deux : une qualif de formation et un CV avec expérience.
Même si la qualification est "peu exigeante" comme l'ICC, elle a quand même l’intérêt que le gars qui la suit a forcément constaté les exigences de compétences pour skipper un boat. Du reste, pour être précis, j'ai vu que les agences de loc en Suède (pour la Baltique en été) réclame un ICC et aussi un équipier certifié "Compétent Crew".
Pour louer un 50 pieds, il faut déjà bien maîtriser pour sortir des marinas bondées, ton CV devait être bien rempli je pense, et dans l'équipage il n'y avait pas que des débutants...

16 fév. 2019

Je me suis fabriqué le permis de vivre, c'est le plus important !

16 fév. 2019

Il devrait y avoir un permis, obligatoire, pour etre élu député.

Bonjour,
J’ai envoyé un petit mot bien senti sur sa page fb, lui demandant de s’occuper d’autre chose (et ça ne doit pas manquer...) que de venir chatouiller notre liberté.
Je pense qu’elle a d’autres chats à fouetter.
Bonne journée
Patrice

16 fév. 2019

Les députés Jimmy Pahun et Annaïg Le Meur se font remarquer par un brassage de vent indigne de leur fonction. On dirait que pour justifier leur élection , ces gens là n’ont de cesse de lancer des idées ou des petites phrases pour « faire le buzz «  . Cette attitude est dans la droite ligne de ce qu’une majorité de français rejette aujourd’hui : arrêtez d’emmerder les français ......
Je ne crois pas beaucoup me tromper en disant que RIC , plus de démocratie etc ... ne sont que l’expression du souhait du peuple d’etre représenté par des députés les représentant vraiment et non d’etre des députés godillots d’un parti , ou à la botte de lobbies ne défendant que des intérêts particuliers .
Le meilleur sort a leur réserver sera de les mettre face à leur irresponsabilité et de faire le nécessaire pour qu’ils ne soient pas réélus .
En lisant ce post , ce matin , j’ai une pensée pour mon pote Pascal Le Pen , commandant de bord Mar mar de nombreuses années , ingénieur et cadre supèrieur , bref un irresponsable .... régatier confirmé et propriétaire de bateaux , tombé en mer et décédé en 2015 .
Jimmy Pahun et Annaïg Le Meur l’auraient certainement sauvé avec leur permis ...

16 fév. 2019

Pourquoi, dans ce genre de débat de fond, au lieu d'argumenter sur le fond - et du fond, il y en a, parce que là on touche à des questions de liberté - se retrouvent-on avec des invectives dirigées contre une personne ou un groupe de personne qui servent d'exutoire ? Il y a des arguments pertinents à opposer à ce genre de proposition, et tout ce qu'on trouve à dire, c'est que les élus sont tous des incapables ?

Les vrais incapables, ce sont ceux qui invectivent plus qu'ils ne réfléchissent. Goscinny avait parfaitement humé la nature profonde des français...

Remarque , c'est aussi pour ça que je les aime bien, les français. Personne ne peut les mater, à par eux-mêmes...

16 fév. 2019

"Cette attitude est dans la droite ligne de ce qu’une majorité de français rejette aujourd’hui : arrêtez d’emmerder les français"

Si je comprends bien, un élu devrait avoir pour mission première que rien ne bouge ?
C'est bien ça ?

16 fév. 2019

"Éliminer, "cibler"... ce champs lexical ne laisse aucun doute sur ta façon d'envisager la démocratie...

16 fév. 2019

Je t'ai mis une étoile par inadvertance , à cause de mes gros doigts .
Le rôle des élus est de :
1 représenter le peuple qui les a élus
2 réfléchir et faire évoluer les lois d'un pays face à l'évolution d'un monde et de son progrés
Dans le cas qui nous préoccupe , ces deux personnes ne font pas avancer le schmilblick , ils ne proposent que de la règlementation sur un fait , aucune créativité , aucune empathie envers un monde qui les a élu .
Que pense J. Pahun et Annaïg Le Meur de l'impact des nouvelles technologies sur la sécurité en mer , de l'IA sur l'autonomie des voiliers etc ...
Notre président souhaite qu'il y ai moins d'élus , ce serait une trés bonne chose que d'éliminer ces brasseurs de vents .
Avec de tels personnes aux manettes , pour stopper l'accidentabilité sur la route , on devra rouler arrété , avoir un permis de nager ou autre niaiseries de ce genre .
Il ne faut pas avoir peur de cibler ces élus qui peu à peu se retrouvent hors sol et par conséquent inutiles .

16 fév. 2019

hi tu fait de belles phrases , c'est pas faut se que tu dit sur les élus qui sont des incapables
tu pense que le permis bateau pour les voliers va réduire le nombres de morts
comme je site plus haut les capitaines du titanic du concordia et toutes les semaines des bateaux coules avec des capitaines très aguéri !
a part faire entrée des sous dans les caisses des élus heu de l'état , je ne vois pas !

16 fév. 2019

Apparemment tu n'as pas compris ce que je dis. Je suis résolument contre un permis voile et j'essaie d'argumenter dans ce sens. Et les élus sont loins d'être tous des incapables. Et mes phrases ne sont pas belles, elles sont juste écrites correctement :pecheur:

16 fév. 2019

Et justement, Jimmy Pahun est l'un des raresnet sans doute, le seul député qui sait ce que naviguer veut dire. Alors pourquoi l'"éliminer"?

16 fév. 2019

On peut savoir naviguer et être piètre député, c'est peut être là le paradoxe des technocrates à qui , si on leur confiait le désert a gérer, 5 ans plus tard ils achèteraient du sable comme dirait Coluche . Un peu d'air, que diable .

16 fév. 2019

Résumons : un député qui ne connaît rien à la plaisance n'a pas son mot à dire quant à celui qui sait de quoi il parle, il fera forcément des conneries puisqu'à la base c'est un piètre député.

Tout ce qu'il dira ou ne dira pas, tout ce qu'il fera ou ne fera pas se retournera contre lui ! :)

(Je me doute qu'aucun des deux n'aura ta faveur mais attention quand même à ne pas confondre député et technocrate.)

16 fév. 2019

Je ne pense pas que Jimmy Pahun ait vraiment conscience des problèmes et interrogations d'un plaisancier ordinaire.
Entre autre, tout le monde ne peut se faire construire une marina par son papa pour avoir une place de port, ni se faire "prêter" des bateaux de course sans en payer l'entretien et encore moins la DAFN.

16 fév. 2019

un permis voile ;ok
mais qui va faire passer les épreuves hauturières surtout pratiques .
cet examinateur sera t'il compétent ?
si c'est comme le permis moteur ,ça ne servira à rien .
si prendre des sous à part ça .
alain :blabla:

17 fév. 2019

de toutes façons un vrai permis devrait être passé le jour où il y a force 8 et des vagues de 3 m pour vérifier les manœuvres dans des conditions réelles de mauvais temps. Si c'est comme pour moi le côtier où le moniteur ne voulait pas sortir du port car il y avait 25 Kn de vent et une houle de 1m pourtant c'est là que l'on peut tester la pratique du candidat ... à mon avis...

18 fév. 2019

@spi33 : ne pas sortir par force 8, ça fait aussi partie de la formation. :reflechi:

17 fév. 201917 fév. 2019

Oui!!! Tout à fait d'accord avec fritz the cat. D'autant que la diversité des supports à la voile, des caractéristiques de lieus de navigation, de composition ou d'absence d'équipage, de variabilité de circonstances mer/ vent, évolutivité des matériaux, des options d'informations et anticipation sur la meteo etc etc ne peuvent pas être synthétisés en un examen unique...ou après environ 5 ou 6 ans de formation en continue, un entretient régulier de ses connaissances...un job qualifié à temps plein quoi! Faut arrêter de délirer avec la complexification de notre monde moderne qui l'est déjà bien trop, débrancher la pompe à fric alimentée par les lobbys et nous laisser vivre, et des fois mourir parce que l'un ne va pas sans l'autre, mais favoriser la responsabilité individuelle indissociable du retentissement de chacun de nos actes sur nos congénères et nos " successeurs " sur cette planète. Il y a un mec qui m'a doublé en passant de l'autre côté du terre plein central un jour ( je roulais à la vitesse maximale autorisée), Il avait de façon à peu près certaine obtenu son permis de conduire... pourtant je remercie chaleureusement la personne qui n'est pas arrivée en face sinon c'était carnage! Et j'aurais aimé comme "punition" ou mieux encore, prévention, qu'il aille faire un stage un peu prolongé dans un établissement qui soigne des blessés graves, des fois que cela lui mette du plomb dans le crâne. La conduite automobile implique une variabilité de données bien inférieure à la conduite d'un voilier mais pour autant, le permis ne garantit pas l'absence d'inconscience de son possesseur, ce qui est tout de même la base de la sécurité "raisonnable" ( je veux dire par là que la vie elle même est un risque, faut arrêter de vouloir jamais être blessé,malade ou mort!). Et même quand on aura préparé au mieux chaque petit humain à ne pas mettre bêtement son prochain en danger...ben il restera quelques indécrottables...c'est comme ça et aucune loi ne le changera!

16 fév. 2019

A quand un permis pour aller skier ?
Vous avez vu le nombre de morts chaque année ?
Ah oui j'oubliais il y a moins à saisir !

16 fév. 2019

Éliminer, choisir , elir , tous ces mots ont une signification dont la démocratie peut ce satisfaire. Choisir aura le même résultat.
Dans un panier de pommes , tu choisis celle qui te convient et tu élimines les autres .

17 fév. 2019

Le problème est que dans le panier "politique" l'envie et de tous les éliminer.

16 fév. 2019

Réglementer c’est une nécessité pour vivre en société et protéger la population, éviter de se retrouver au Far-West avec la loi du plus fort et de celui qui dégaine le plus vite. Et, cette manière idéologique et populiste dans l’air du temps de récuser la position d’une députée et par là de contester la légitimité de la démocratie représentative fait penser aux extrémistes Us de la NRA qui refuse tout empiètements de leur liberté de posséder une arme. On sait ce qu’il en advient jusque dans les écoles.
Personnellement je suis contre un permis voile car je pense qu’il serait inutile pour diminuer le nombre d’accidents et ne protègerait pas plus les pratiquants et je suis pour le débat d’idées fondé sur des arguments rationnels.

16 fév. 2019

Ce genre de grande discussion est le reflet de notre belle société, parler pour ne rien dire, car il est clair qu'il n'y aura pas de permis pour les voiliers...

D'autres parts, et pardon d'en vexer quelques uns, nos élus, malgré tous les noms d'oiseaux qu'on peut leur donner, sont également le reflet de nous mêmes qui les avons élus...

Mais notre belle démocratie (?) a cela de paradoxale, entre autre, est d'être dirigée (?) par des personnes certes "élues", mais qui pour beaucoup n'ont jamais passé d'examen pour prouver qu'ils en sont capables.
Il ne leurs reste plus, ensuite, qu'à pondre des lois pour voir si tu es capable d'être un bon citoyen tout en essayant de garder le fauteuil dans lequel ont les a mis.

16 fév. 2019

Un seul but! La réélection.

16 fév. 2019

Excuse... "fauteuil dans lequel ON les a mis"... :heu:

16 fév. 2019

Méa culpa, méa culpa...etc.... :heu:

16 fév. 2019

@Phil
" parler pour ne rien dire, car il est clair qu'il n'y aura pas de permis pour les voiliers..."

Je ne partage pas ce point de vue. Les arguments rationnels ne suffisent pas pour emporter la décision des élus. Sans vives réactions et quelquefois dérapages, nous aurions le permis voile mais aussi la taxe mouillage soutenue par l'ancienne ministre Marilyse Lebranchu, le contrôle technique des bateaux soutenu par l'ancien ministre Frédéric Cuvillier...
Ils n'avaient pour défendre ces projets que des arguments parfaitement rationnels.
La rationalité dans un monde où dominent les rapports de forces économiques est souvent le moyen d'habiller des décisions mises au service d'intérêts privés. Et c'est par d'autres rapports de force que l'on parvient à l'équilibre.

16 fév. 2019

Complètement d’accord , nous crevons de la rationalité et de l’ultra technicité de nos chers députés , eux savent , pas nous soit disant .

16 fév. 2019

Perso, j'y crois pas trop à cette histoire de permis voile , mais je reconnais que c'est troublant qu'un député pense à défendre un connerie pareille.
On a du recul pour juger de la dangerosité de la voile loisir, et elle ne l'est pas particulièrement plus que beaucoup de sport et activités de plein air...
Avec les nouveautés comme ce fut le cas des jet-skis, dès que les 1ers constats de dangers sont apparus, le législateur n'a pas traîné et ce sera probablement le cas avec les nouvelles trottinettes électriques super boostées..
Mais pour la voile ça reste vraiment difficile à justifier, si c'est uniquement pour récupérer des taxes, ils feraient mieux de travailler sur le problème des places de ports et chercher des solutions nouvelles.

16 fév. 2019

@ Gradlon

Parce que tu crois que les élus viennent ici lire les fadaises que tu écris ?

Dès le début de ce fil, dans l'article donné par son instigateur, la réponse est claire :

"Dans la réponse ci-dessous, le gouvernement indique clairement qu'il n'estime pas nécessaire d'instaurer un permis voile."

Donc, pourquoi en parler ?

16 fév. 2019

Parce que la pédagogie, c'est un travail de longue haleine, alors que les pulsions réformistes, c'est... pulsionnel !

16 fév. 2019

parce qu'un forum c'est fait pour débattre ...
alain :topla: :bravo: :blabla:

16 fév. 2019

Et débattre pour éclairer le sujet est démocratique . La est bien le problème des élus qui ont dévié du débat démocratique , godillots de leur parti ou de lobbies malfaisants .

16 fév. 2019

Le problème est réel et préoccupant, mais faut pas généraliser.

16 fév. 2019

Dans ta remarque , justifiée , le mot important n’est il pas le « mais » ?

16 fév. 2019

Ce qui m'inquiètes un peu, c'est qu'à force d'en parler... :heu:
Parfois, et brutalement, ça nous tombe dessus.
Aïe pas sur la tête....

16 fév. 2019

Bon j'ai quand même l'impression que vous vous faites une montagne de pas grand-chose...

16 fév. 2019

Pas grand chose , la liberté ?

16 fév. 2019

Pourquoi tu es Vénézuélien, cubain, coreen du nord, bielo russe, ukrainien, turc ?

16 fév. 201916 fév. 2019

J oubliais, syrien, iranien afghan , saoudien, somalien, chinois et j en oublie

Il y a des mots qu il ne faut pas évoquer avec légèreté
:policier: :litjournal: :oups:

16 fév. 2019

La liberté de chacun s'arrête où commence celle de l'autre, ou des autres :policier:
:reflechi: et comme nous sommes de + en + nombreux sur cette (petite) planète, il est à craindre que la liberté de chacun devienne peau de chagrin.

17 fév. 201916 juin 2020

le Permis n est pas l arme absolue contre les incidents\accidents. La preuve par l image :

18 fév. 2019

Il n'a pas qu'un permis ! il a aussi de très bon freins !!! :-D ;-)

18 fév. 201918 fév. 2019

Mais une sangle en papier à cigarette !

18 fév. 2019

Le plaisancier en bateau n'avait pas son permis de conduire sur route, ni son contrôle technique des freins, et voila le résultat !
:mdr:

17 fév. 2019

Là, il est permis d'en rire. S'il n'y a pas de blessés graves... :oups:

18 fév. 2019

Permis de pêche à pieds ?

www.hisse-et-oh.com[...]uvetage

18 fév. 2019

J'ai pris les devants, avant augmentation.... :heu:
Je me suis inscrit au côtier ! La peur sûrement.... :mdr:

19 fév. 2019

C'est plutôt à la baisse. Après la réforme de 2007 pour le permis côtier, beaucoup bateaux écoles se sont gavés avec des tarifs adaptés à leur nouveau quasi monopole (exit les associations qui faisaient passer le permis)... puis la concurrence jouant avec des promos, des tarifs groupes etc les prix ont baissés.

19 fév. 2019

C'est bien pour ça ! Profiter des prix bas....avant augmentations! :heu:
:mdr:

20 fév. 2019

Bon, c'est bien joli tout ça mais quand est-ce qu'on va ENFIN imposer un permis pour un véhicule qui fait infiniment plus de victimes que tous les voiliers réunis chaque année, à savoir le vélo ?
Ben oui, il y a tellement de grands défenseurs d'un peu plus de réglementation sur ce fil (remarquez que je reste poli mais n'en pense pas moins) qu'on n'en serait pas à une connerie près.
Pis c'est vrai que l'on manque de réglementations comme de taxes, dans notre beau pays...

20 fév. 2019

Pas pour les réglementions à outrance. Ayant voyagé comme équipier en transat sans aucun diplome du chef du bord avec des lascars qui n'avaient jamais vu la mer et l'ocean avant de les entreprendre à la dur. Puis en suivant,. Aujourd'hui avec certains diplomes, je me demande.
Pourquoi ne pas apprendre le rouge du vert au voileux qui débarquent de panam pour la plupart. Un petit tour au bureau , en trois jours pourra leur décoller les yeux.
.

21 fév. 2019

« réglementions à outrance« 
Perso je ne navigue pas à outrance. D ailleurs je ne sais même pas où c est...

21 fév. 2019

Boudiou demande à google earth pour savoir où c'est, Tribal !
Soit responsable, enfin ! :whaou:

20 fév. 2019

Pourquoi un inculte au moteur de la mer doit se taper une formation , alors que les dindes qu'on voit flotter à la voile en vrac dans les mouillages avec leur vestes offshores ne va pas s'informer sur les formes des marques et la couleur et position des feux .une mode.
Comme ces leds dans les mouillages la nuit. Pire en flash interdits .A quelle heure?

20 fév. 2019

Mode parisienne.complétement à la masse.

20 fév. 2019

Déja apprendre à mouiller,.ça prend cinq minutes. Pas faire un spéctacle héberlué et se caler en silence à poste. Premiére régle du mouillage, c 'est possible pour vous ??
Je crois pas.

20 fév. 2019

Bref pour le permis non pour la libérté que nous avons de nous déplacer sans contrainte au large. Mais mettre une grosse pression sur les automobilistes qui débarquent oui. N'en déplaise au loueurs. Même systéme qu'avec les locs . com.sans diplomes ._

21 fév. 2019

@Loupeis;
je ne comprends rien à tes derniers posts qui parle d'automobilistes, de loueurs de mouillages de mode, de masse etc, le tout en vrac !
Quel est le sens de ces messages ?

21 fév. 2019

C'est vrai qu'il a l'air en pleine forme ! :)

21 fév. 2019

et ben moi je le comprend mon ami Loupeis et je suis pas un sur-homme, prenez un peu le temps de recadrer le contexte du post dans lequel il a posté ce message.
Il vous dit que les locations d'été qui pratique la voile comme l'auto devrait avoir la pression avec la mise en place d'un permis qui effectivement prouverai que ces branques sont capables de comprendre qu'on mouille 3 fois la hauteur d'eau, qu'on largue pas tout en une coup, qu'on ne laboure pas les fond, que c'est pas parcequ'il y a déjà un bateau que c'est le seul spot de toute la méditerranée safe pour se poser et qu'ils peuvent dégager loin très loin et laisser chacun tranquille.

Chez nous c'est très drôle, je l'ai vérifié, on sort entre amis 4 bateaux, j'arrive premier, me pose aux iles dans un coin où personne ne va par méconnaissance, un deuxième arrive, 3 puis le dernier, une fois nous 4 réunis, absolument tout les bateaux arrivés ensuite nous voyant, ce sont dit "eux ils savent, ce coin ca doit etre le meilleur" et on a fini à 15 alors qu'il y avait de la place partout ! typique...

21 fév. 2019

néoprène et primer sika... ces deux la devraient être ajouter à la liste des narcotiques :mdr:

21 fév. 2019

moi honnêtement j'approche plus la néoprène, un voisin s'est fait péter la geule dans son bateau (vapeurs) alors il avait fait néoprène et peinture jsais pas si c'est lié qu'a la néoprène mais brulé 3eme degré sur tout le corp...

21 fév. 2019

Il est écrit sur l'emballage : utiliser dans un local ventilé...
à fond de cale il faut un sacrément bon courant d'air pour extraire des vapeurs plus denses que l'air.

21 fév. 201921 fév. 2019

Merci Dam.bon je reconnais que tout cela est trés fouilli. Je sors de 3 jours de vaigrages néopréne à fond de cale :mdr: pas bon..avec la kro du soir.

21 fév. 2019

Grave. Et la mienne c'est de la bonne, ça rigole pô..un poison , m?me un rat n'y résiste pas . Trois jrs de colles, trois jours pour exhaler les solvants...
Les cartouches à charbon aucune utilité. Et encore cette fois ci pas au pétard.

21 fév. 2019

Prudence avec la chimie. Principe de s?paration. des contenants et contenus..Sinon des fois bouuma rien qu au contact. Et si vapeurs confinées alors la danger imminent.sans permis :-p

21 fév. 2019

Dès fois je m'inquiète à quel point je ne comprends rien...

21 fév. 2019

Comment se fait il qu'il faiile un minimum de conaissances quant au code vagnon pour sortir en mer avec un bateau moteur, alors que les pratiquant de la voile régit par ce même code de navigation en sont éxonérés?
Le mot ' voilier' apporterait il la grace divine à ses occupants? Gros doute ;-)

21 fév. 201921 fév. 2019

Vagnon ou Rousseau ou autre éditeur ne font que préparer à répondre aux questionnaires (QCM) officiels du programme de l'année, lequel a bien changé ces dernières années... avec des plus, et des moins, mettant de plus en plus l'accent sur la sécurité et la préservation du milieu. Le RIPAM est bien plus complet, et est LA référence.
L'équivalence du CRR désormais incluse dans le permis illustre bien cette évolution.

Question : peut on prendre la responsabilité d'un voilier semi-hauturier ou +, équipé d'une VHF fixe, si possible ASN, sans avoir le certificat de radiotéléphoniste permettant de l'utiliser ?

21 fév. 2019

Oui, et je m'y réfère de temps en temps.

21 fév. 2019

Oui, et je m'y réfère de temps en temps.

21 fév. 2019

pour la france : soit CRR soit le cotier
pour le reste du monde : CRR obligatoire

21 fév. 2019

Bien fait de préciser Duduche, c'est tout à fait exact. Mon idée était de prendre le probléme a l'envers.
Pourquoi pas de permis pour le voilier, et un permis au moteur .
Les titulaires obligés par la conduite du bateau moteur, pourraient y voir une forme d'injustice et exiger logiquement d'en être exemptés.
En ce sens je pointe la conduite ( ceux que j'appelle maladroitement ,excuse misuarca pour avoir tout mélangé, les automobilistes qui d?barquent).qui déferlent à la belle saison dans les flottes de location, dont les voiliers envahissent litteralement ports et mouillages et dont le comportement n'a souvent d'egal que l'incompétence à mener ces bateaux .
Il me semble que pour beaucoup d'entre eux en plus du fameux sacro saint stage des gléglé en guise de trophée, un passage par la case théorie et apprentissage de base des régles de conduite des navires ne soit pas si inutile que cela. Même formalisée par un petit papier .

21 fév. 2019

Sérieusement, tu à déjà lu le RIPAM ?

21 fév. 2019

Pas la peine de vous chamailler ,la députée le meur connaît bien le retropedalage
trombi-glyphosate.agirpourlenvironnement.org[...]e-meur/

21 fév. 2019

ahahahaha merci ! celle la est magnifique ! de la à extrapoler en disant qu'un voileux sans permis est bien plus nocif que le glyphosate au yeux de cette charmante député, il n'y a qu'un pas :mdr:

21 fév. 201921 fév. 2019

M'en fou à défaut ''d'abris côtier '' je vais renommer le boat ''Mon santo'' pour avoir la paix ! :-p :-D ;-)

21 fév. 2019

Heureusement, les députés sont élus pour 5 ans, alors il y a vraiment pas de raison de s'inquiéter.

21 fév. 2019

N'en parlez pas trop fort ! Si l'affaire s'éteint toute seule il ne faut surtout pas raviver le feu, il y a une bande de pirates la haut qui ne demande pas mieux que d'inventer de nouvelles taxes, nouveaux impôts, nouvelles obligations, nouvelles interdictions... Alors chut ! Profil bas et si vous croisez cette semeuse de merde, tirez lui la langue, je ne crois pas que ce soit taxable mais vérifiez d'abord! .

21 fév. 201916 juin 2020

Juste un petit rappel :

Un navire à voiles est un bateau dont la voilure constitue le mode principal de propulsion. Le moteur est considéré comme propulsion auxiliaire.

Pour différencier les voiliers (qui ne nécessitent pas de permis) des bateaux à moteur, l'administration utilise le résultat d'une formule mathématiques que nous vous présentons aujourd'hui.

Un navire est considéré comme un voilier s'il répond à l'équation suivante : VOIR DOC IMAGE

As : exprimée en mètres carrés, S est la surface de voilure projetée, calculée comme la somme des surfaces projetées en profil de toutes les voiles qui peuvent être établies lorsque le navire navigue au près, sur des bômes, cornes, bouts-dehors, queues de malet ou autres espars, et de la surface du ou des triangles avant, jusqu’à l’étai le plus avancé, fixé de manière permanente pendant le fonctionnement du bateau au mât portant les voiles établies, sans recouvrement, en supposant que les drailles et les chutes sont des lignes droites. La surface du triangle avant de chaque mât doit être celle donnée par IJ/2, où I et J sont les mesurages entre la face avant du mât, l’extrémité arrière de l’étai et la ligne de livet au droit du mât. La surface des espars n’est pas incluse dans le calcul de la surface de voilure projetée, à l’exception des mâts-ailes.

mLDC : masse du navire en condition de charge, exprimée en kilogrammes

Exemple : Jeanneau Sun Odyssey 509
S = 114 m2
D = 13 900 kg

Le résultat de la formule est égal à 40,46

Le Sun Odyssey 509 est considéré comme un navire à voiles car la surface de voilure est bien supérieur au résultat de la formule.


Le mode de propulsion principal étant la voile, pas besoin de permis.
L'obligation d'avoir un permis pour les bateaux à moteur est essentiellement liée à la fiscalité sur les moteurs (et la puissance) comme les engins terrestre à propulsion qui sont taxés par notre chère administration des finances!

Tout le reste ne semble que blabla inutile, en l'état actuel de la règlementation.

21 fév. 2019

De toute façon, ceux ou celles qui veulent naviguer loin ne vont pas se lancer, sans formation.
Même pour de la croisière côtière, un apprentissage de la cartographie est obligatoire. C'est pas les 3 jours pour passer le côtier qui servent réellement à quelques choses

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (161)

Bol d'Or 2016

mars 2021