Permis côtier ou hauturier ?

Bonjour à tous !
Je me suis laissé dire (par un marin tout de même) qu'à choisir entre le permis côtier et le hauturier, il fallait choisir hauturier.
Parce que le côtier ne forme pas au calcul des fonds marins (et le long des côtes savoir s'il y a de l'eau c'est important)
Qu'est-ce que vous en pensez ?
Merci de vos éclairages
Camille

L'équipage
10 juin 2020
Cette discussion est en mode Débat. Les règles principales de participation :
  • Seules les réponses au sujet principal sont autorisées. Interdisant ainsi les échanges entre intervenant et favorisant les contributions.
  • Vous ne pouvez publier que 3 contributions (3 réponses au sujet principal).
  • Vous pouvez corriger et compléter vos réponse et contributions.
  • Un nouvel utilisateur ne peut participer au débat (Ceci afin d'éviter les Trolls).
L'objectif étant de favoriser l'argumentations de fond, la synthèse des idées et éviter les dérives. Bon débat a tous !
10 juin 2020
0

bonjour
le Hauturier est indispensable ne serait-ce que pour savoir lire une carte et tracer une route (dérive, marée).
Frédéric

10 juin 2020
0

J'ai passé les 2, sans aucun doute l'hauturier te sera beaucoup utile, calcul de maree, faire les routes...

10 juin 2020
0

Merci
Je n'ai toutefois pas l'intention de me lancer dans une traversée de l'atlantique, mais à la réflexion, le côtier me retient le long des côtes française et m"empêche de rejoindre la méditerranée en passant par l'Espagne...
Donc, j'opte pour l'inscription hauturier.
Mais pourquoi peut-on le passer avec des écoles fluviales ? c'est pas logique

10 juin 2020
3

camdap, tu peux le passer ou tu veux c'est juste de la théorie. la pratique est bien différente et le permis dans la poche ne fera pas de toi un marin. faut en etre conscient et apprendre apprendre et apprendre encore. il y a bien souvent moins de risques, sur les bons parcours et aux bonnes saisons, à traverser l'atlantique qu'à naviguer près des cotes.

10 juin 2020
0

Je ne savais pas qu'on pouvait passer le hauturier sans avoir d'abord le côtier.
J'ai le hauturier et autres, et ça fait un moment un petit moment que je n'ai pas sorti ma calculette, ni fais une règle de 3.
Avec toute cette électronique, il suffit d'avoir quelques connaissances et de faire un apprentissage en mer.

10 juin 2020
0

Question : A quoi sert le diplôme? (le papier, les connaissances étant supposées acquises)
indispensable pour louer?
et si on est propriétaire de son bateau?
merci

10 juin 2020
0

Le permis ne sert, en France, que pour les bateaux à moteur. Certains loueurs peuvent aussi le demander (ca les rassure vs connaissance de la carte Michelin uniquement).
Mais à l'étranger il peut être obligatoire pour louer. C'était le cas pour la Grèce notamment.

10 juin 2020
4

si vous espérez devenir des plaisanciers en passant des permis moteurs, commencez par demander au formateur en question de vous faire un noeud de chaise
vous serez surpris du résultat...

regardez ensuite les paquets de nouilles laissés sur les taquets pour amarrage de leur magnifique boat et vous comprendrez peut etre que ces permis ne sont que des formalités administratives sans rapport avec l'usage de la mer !

10 juin 2020
0

Merci à tous de vos réponses...

J'y vois un peu plus clair sur ces deux permis.
Le hauturier me permet de calculer les marées, les vents et les trajectoires, mais l'électronique embarquée me dispense de le faire.
Le côtier ne m'apprend pas tout ça.
Mais...

Les permis ne comportent pas d'examen pratique en mer ? c'est un minimum non ?
Je suis originaire du Havre, et je ne me vois pas sortir du port sans avoir appris à le faire...

Donc les permis ne sont que théoriques ?

10 juin 2020
1

Pour passer le hauturier, tu dois préalablement passer le côtier.

  • Le côtier consiste à apprendre le code maritime (règles de priorités, marques de jour et de nuit, ...), et comme pour le code de la route, tu as droit à un certain nombre d'erreurs. Du temps où je l'ai passé, il y a ..... quelques années (ça ne nous rajeunit pas !), il y avait une épreuve pratique (appareillage, homme à la mer et accostage), mais cette épreuve est désormais remplacée par l'avis du moniteur qui juge si tu es apte à piloter un bateau.

  • Le hauturier consistait (à la même époque) à faire un calcul de route sur la carte du Croisic à Quiberon si je me souviens bien, avec des dérives dues aux courants et aux vents (cette partie était notée sur 12 points, et si tu avais juste, l'examinateur ne regardait pas le suite de l'examen, c'était déjà dans la poche !), une deuxième partie notée sur 8 points était un calcul de marée, et la dernière partie était sur la lecture de la carte (que pouvez vous nous dire sur ce feux ?).

Comme précisé plus haut, le permis ne fait pas de toi un marin et il n'est pas nécessaire pour naviguer sur un voilier sous pavillon français quelle qu'en soit la taille.

10 juin 2020
0

Pour des formations il y a : stw.fr[...]mations ou plus généralement www.escaleformationtechnique.com[...]/
sinon pour les calculs il y a le bouquin des glénans....

10 juin 2020
1

il y a de la pratique pour le cotier mais l évaluation est faite par ton centre de formation.
cela consiste à recuperer un home à la mer, prendre une bouée, suivre un cap ou un alignement, s'amarrer au ponton.

le cotier te donne les regles de route, de balisage et les feux de nuits.

Le hauturier n est que théorique mais apprends à se positionner sur une carte et tracer sa route, entretenir son estime (et pas que de sois) et les calculs de marées.

10 juin 2020
1

pour les permis, ce site est parfait :
www.loisirs-nautic.fr[...]/

le hauturier en candidat libre se fait très bien (38€), le cotier impossible en candidat libre...

10 juin 2020
4

Pour lune de miel ...
Il y a quand meme (heureusement) des « motoreux » qui ont de l’experience de la mer, qui ont le hauturier, savent faire des noeuds, accoster en douceur, qui savent lire la mer, qui ont quelques milliers de miles derrière eux, qui ont aussi un passé « voileux».
Tous les plaisanciers à moteur ne sont pas des ignares :-))
Bon, il est vrai que l’on voit pres de côtes , dans les corps morts, et sur les pontons des choses parfois un peu space.
Mieux vaut en rire et ouvrir l’oeil pour eviter les collisions.

10 juin 2020
0

Bonsoir,

Pour pouvoir s'inscrire et passer l'hauturier il faut en premier passer le cotier .

Cotier = code de la route
Hauturier = théorie de la navigation ( cartes, marée, deviations, declinaison, route, etc ) c'est vraiment interessant !

11 juin 2020
1

A l'époque où je l'ai passé, on pouvait soit passer directement le hauturier, soit passer une "extension hauturier au permis côtier". Comme je n'avais rien, j'ai voulu passer le hauturier directement, autrement dit un examen avec le programme des deux. Mais ça n'a pas pu être possible. L'école à laquelle je m'étais inscrite m'avait dit que seules des sessions d'examen à l'extension hauturière étaient organisées. Dont acte. J'ai donc passé en deux temps.

Ceci dit, le programme des deux, mais surtout du côtier, est très déformé par rapport à ce qui est utile sur l'eau. Ce n'est pas que c'est inutile, non, c'est plutôt un sous-ensemble assez arbitraire. La partie pratique du côtier est (ou plutôt était à l'époque (≈ an 2000) une joyeuse plaisanterie.

Le risque est de se croire compétent avec juste la formation de ces permis.

11 juin 2020
1

le risque surtout est de se croire "competent" en ne passant aucun permis ce qui est souvent le cas

11 juin 2020
0

Chacun ses expériences 25 ans de voiles sans aucun permis, mais en autodidacte pour tout ce qui est code' et calcul de navigation et marée, indispensable à connaitre a mes yeux ,bien sur en fonction de ton lieu de navigation, en tout cas pour la Bretagne (et en particulier nord).
Ensuite pour les canaux, il faut une extension au côtier, la loi, donc passage du côtier et de l'extension canal, donc bachotage obligatoire des feux des marques.....et du coup ballade sur les canaux.
Puis un changement, passage au moteur, m'a obligé de passer le hauturier pour garder la même "autonomie" dans mes navigations bretonnes (pour l'instant).
Voilà, a mes yeux , le permis , cela fait parti du choix du bateau, et donc du programme de navigation choisi.

11 juin 2020
0

Salut,
J'ai passé le permis hauturier en 94. Je l'ai passé avec la brigade nautique de gendarmerie de Guadeloupe, offert pour services rendus en échange d'ordinateurs n'occasions. Coût global : 2 bouteilles de Pastis.
Je me suis servi des calculs de route une seule fois, un jour de très mauvais temps, sans visibilité, pour remonter de Dominique à PàP. Ça a super bien fonctionné, merci les cours sur les traçages de route.
A l'époque on pouvait le passer sans avoir le côtier.
A l'époque le CRR était donné avec par équivalence mais ce CRR n'est pas reconnu dans certains pays.
Même si les cours et l'examen ne font pas de toi un plaisancier, cela apporte un peu d'assurance et sensibilise aux difficultés qui t'attendent.
L'épreuve de route avait été de donner les caps, distances et l'heure d'arrivée théorique sur zone d'un appel de détresse au large de la Désirade au départ de Petite Terre. Bien que théorique cette partie de l'examen m'avait fait prendre conscience des responsabilités d'un skipper, ce que je considère comme essentiel et indispensable.
Donc, oui pour le hauturier, ça dégrossi bien le néophyte, mais il faut beaucoup naviguer pour acquérir l'expérience.

11 juin 2020
0

Une possibilité supplémentaire pour ceux qui ne sont pas limité par l'anglais, c'est de passer le module théorique du yachtmaster. Il est possible de suivre les cours de chez soi par des sites web prévus pour cette formation online.
L’intérêt c'est que c'est vraiment très complet sur la navigation, le ripam, la sécurité, le travail sur carte ...
et le coût est compétitif pour le domaine traité.
Bien sur que sans la pratique cela perd du sens, mais en complément d'une formation hauturière cela peut être intéressant.
En version light, il est possible de ne valider que la Théorie du Day Skipper, mais quitte à y aller autant faire le niveau Yachtmaster ..

11 juin 2020
11 juin 202011 juin 2020
0

Génial... Merci de toutes vos réponses et de tous vos liens, je vais les visiter avec plaisir.
Si je comprends bien, les permis sont vraiment théoriques.

Mais une chose m'étonne. On peut naviguer à la voile sans permis ? même si le bateau est assez long ?

11 juin 2020
2

bien sur ..par contre si tu as un grand voilier disons un 15m et si le bateau a une annexe avec un 9 cv par exemple il faut le permis cotier pour l'annexe mais pas pour le voilier ...extraordinaire non !!!

11 juin 2020
0

La question revient aussi pour l'assureur, à vérifier, mais depuis peu il y a des compagnies qui commencent à demander un CV nautique avec de l'expérience, donc des stages ou équivalents.. Elles ne vont pas vérifier systématiquement mais en cas de sinistre, si on a pipeauté son niveau de compétence et que c'est bien une erreur du voilier que l'on barre, ça risque de coincer.. Donc ça serait pas idiot d'en parler avant avec les assureurs de plaisances.

11 juin 2020
0

D'accord avec tout ce qui est dit plus haut:
- depuis 2008 le permis hauturier est une extension du permis de base (côtier ou fluvial)
- si on est titulaire du permis ci-dessus, on peut parfaitement passer le hauturier en candidat libre, alors que le permis de base se passe obligatoirement par l'intermédiaire d'un bateau école, qui valide la partie pratique (conduite, sécurité, etc...)
- comme tous les permis, y compris le permis auto ou moto, il serait illusoire de croire que cela suffit à maîtriser un bateau en toutes circonstances: ça reste très théorique!...
- ça atteste néanmoins de la possession de certaines compétences (lecture de carte, traçage de la route, calcul de marées) d'où l'exigence de plus en plus fréquente des loueurs; autrefois, les voiliers ne possédaient qu'un moteur "auxiliaire", tout juste utile aux manoeuvres de port: mieux valait donc avoir une certaine expérience. Aujourd'hui, certains bateaux de loc dépassent les 15 m, avec des moteurs de 70/75 cv qui assurent une vitesse de 7/9 noeuds sous moteur seul, et nul permis n'est administrativement nécessaire, puisque ce ont officiellement des voiliers...
- les sites mentionnés ci-dessus sont très bien, en voici 2 ou 3 autres:

(en anglais)




il existe également un site belge et un autre suisse (lac Léman) très bien faits, mais j'ai perdu les liens....
Matelot 67706 (accessoirement formateur permis bateau agréé)

11 juin 2020
0

Telle que posée au début la question n'a pas de sens, car pour naviguer il faut comme en voiture savoir impérativement le code de la route il faut impérativement d'abord apprendre le contenu du Permis A. Le Permis B est le minimum complémentaire pour utiliser une carte et calculer les marées.
Pour l'hauturier pour faire face à une panne de GPS il faudrait aussi apprendre la Navigation astronomique. Mais tout cela, indispensable et très basique n'enseigne pas la tenue du voilier ni l'indispensable météo.

12 juin 2020
0

@cyrion, entièrement d'accord avec toi, les bateaux moteurs sont aussi utilisés par des gens de mer, pas seulement des automobilistes sur l'eau....

une anecdote, dans une autre vie, un duo de connaissance passe leurs permis mer dans le nord est ou nous vivions tous. sésame en poche, ils s'empressent d'oublier le peu qu'ils avaient appris.
aux premiers beaux jours, ils louent dans le sud une vedette, prennent la mer avec 2 créatures de réve, objectif, ne plus voir la terre pour s'occuper de ces demoiselles.
ils partent plein badin, insouciants, font leurs petites affaires et vient le moment de rentrer sauf que personne n'avait relevé le cap au départ, pas de gps à l'époque et un grand moment de solitude avant de réussir à revenir à bon port....

12 juin 2020
0

Bonsoir à toutes et à tous
Je rajoute une remarque: si vous achetez un navire neuf en Loa en théorie pour bénéficier de l'abattement de Tva en général il faut aller au delà de la limite des eaux territoriales au moins une fois par an donc suivant la distance il est nécessaire de posséder le permis hauturier.
Bien que disposant des moyens de navigation électronique actuels avec mon épouse dès que nous naviguons nous tracons notre route sur carte papier et nous avions tous les deux passé le hauturier dans les années 90. Franchement c'est une sécurité et un plaisir d'avoir les connaissances et bien entendu la pratique de la navigation. L'investissement en vaut le coup et de plus il y a de grandes chances que d'ici quelques temps le hauturier devienne obligatoire même pour les purs voileux pour des navigations hauturières.
Bien cordialement
JoelDeBinic

Nouveau plancher pour le local batterie situé sous la couchette arrière

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (68)

Nouveau plancher pour le local batterie situé sous la couchette arrière

février 2020