partir sans se retourner

Je cherche des personnes qui n'ont qu'une envie " tout larguer" et partir sur une coque pour échapper au tumulte de cette vie qui n'a rien a voir avec notre moi profond .

L'équipage
29 oct. 2014
29 oct. 2014

oui bien mais dans quel but..echange, equipier, militantisme,

29 oct. 2014

Comme dit motutunga : oui bien mais... car il y a toujours un mais. Partir pour échapper au carcan français ? Bon mais plus loin tu auras d'autres carcans, différents certes mais pas forcément plus agréables.
Pour moi, tout larguer d'une façon intelligente ce n'est pas pour échapper à ce qu'on connait mais plutôt pour découvrir d'autres cultures, d'autres personnes ou tout simplement des voyageurs qui sont voyageurs pour ne pas être habitants d'un village ou d'une ville mais hommes du monde.
Jean-Bernard

29 oct. 2014

je suis de retour d'une balade de deux ans avec mon voilier que j'ai dù vendre au Sénégal pour des raisons familiales et je veut bien retourner affronter mais vieux "carcans" comme un alizé dans le nez ou une pétole de dix jours entre le cap vert et le brésil. pas toi???

29 oct. 2014

Coïncidence
ce fil "partir sans se retourner" se retrouve juste au dessus de celui sur le naufrage de la barre d'Etel... où un bateau s'est retourné (heureusement sans qu'il n'y ait d'autres victimes que l'amour propre des protagonistes)

29 oct. 2014

"partir sans se retourner"

Je croyais que tu allais parler de la route du rhum! ;-)

29 oct. 2014

La Route du Rhum, c'est surtout "arriver sans s'être retourné", non ? :topla:

29 oct. 2014

Petit coup de blues?

29 oct. 2014

HO OUI !!!! et le large me manque

29 oct. 2014

Je te conseille de te retourner , cela t'éviteras d'etre suivi :langue2:

29 oct. 2014

c'est peut etre ton instinct primaire qui se declare .....contrairement à la femme qui serait plus sedentaire ,( qui a besoin d'un nid pour y pondre un œuf) , l'homme a besoin d'horizons ..... apres tout ça ne doit pas etre confondu avec le ras le bol de la vie que l'on mene , propre à chacun , .....

29 oct. 2014

Disait Jacques Brel...

non, Jeff25, t'es pas tout seul
;-)

29 oct. 2014

Moi j'ai bien envie de partir naviguer mais j'aime bien aussi savoir ce qu'il y a derrière moi et j'ai pas trop envie de "tout larguer" donc je ne sais pas si je fait partie des personnes recherchées ?????

29 oct. 2014

je suis parti et revenu, mais je me suis aperçu que je ne faisais plus partie de ce monde de terriens, j'ai toujours des personnes de cœur que je quitterai avec tristesse mais notre carma est sur les longs surfs de l'atlantique et je sens bien dans ton texte que tu fait parti du même monde que moi

29 oct. 2014

"partir sans se retourner", "tout larguer"... Ben voilà, c'est dit; au moment du grand départ, vaut mieux se retourner pour vérifier que justement l'amarre arrière ne te retient pas encore au quai.
ça la fout mal, ce genre de maladresse, quand toute ta famille et tous tes amis observent la manoeuvre en agitant leur mouchoir ;-)

29 oct. 2014

Nous on a tout largué pendant 3 ans pour réaliser mon (petit) rêve quitter la Bretagne avec notre voilier pour aller découvrir la méditerranée......
Très content d'avoir réalisé ce voyage, mais aussi très content de rentrer !

29 oct. 2014

Si c'est en multi oui j'aimerais bien partir sans me retourner ;)

moi comme j'aime la vie (sous toutes ses formes )je suis content de partir et content de revenir :-)

30 oct. 2014

Je l'aime bien Antoine...
"Bon, j'ai eu un petit redressement à cause d'une greffe de cheveux que j'avais faite pour cacher une calvitie naissante à l'arrière du crâne: cela se voyait sur les vidéos quand j'étais filmé de dos, c'était assez moche alors voilà, j'ai fait une greffe que j'ai déclarée en frais professionnels. Mais le fisc a considéré que si la moitié de la greffe relevait bien des frais pro, l'autre moitié était à usage personnel et j'ai été redressé sur cette somme... "
Mais son histoire n'est pas donnée à tout le monde. Comme il le dit, il avait des relations lui permettant de vendre ses productions en revenant à Paris. Ou alors il faut vivre de petits boulots lors des escales (encore faut-il être manuel?)... avec le risque de refaire sa vie à Panama ou autre part. :aurevoirdame:

29 oct. 2014

Ba moi ...
mais j'attends que mais enfants soient autonomes financièrement mais aussi prêt à vivre leur vie sans avoir besoin des petits conseils de papa ...
Ou peut être n'ai je pas le courage de cette désocialisation ...
En tout cas partir j'y pense de plus en plus (tous les jours), une quête? une finalité?

une quete : de quoi ? :-)

29 oct. 2014

Partir c'est fuir , cependant l'altruisme est la plus belle des qualités et se mettre en harmonie avec un monde plus en phase avec ce que l'on est reste salvateur .
Va !!!

29 oct. 2014

La quête, la recherche de moi même confronter à la simplicité de la vie, ré ouvrir mes sens, je ne sais pas. Je ne sais même pas si cela me plairais. J'ai quelque chose en moi qui me dis va ...

29 oct. 2014

j'ai quelque chose qui me dit ça aussi…
reste à s'organiser pour le faire, et là, c'est une autre paire de manche…
bon, déjà, je vais améliorer mon canot, et apprendre à l'utiliser à peu près correctement, ensuite, je verrais ce à quoi je peux prétendre

29 oct. 2014

Il y a un proverbe qui dit " Il y a 3 types d'hommes, les vivants, les morts et les marins" fut un temps je trouvais cela très bête. Mais plus je navigue et plus je comprends, je ne suis pas encore mort mais j'ai de plus en plus de mal à me sentir vivant parmi les terriens, surtout après le journal télévisé!

29 oct. 2014

fait comme moi, débranche la TV, achète plus les journaux, sinon, tu fini dans la 2° catégorie en te mettant une balle ou une corde ;)

30 oct. 2014

"les vivants , les morts et ceux qui vont sur la mer"

:heu:

"On prête ainsi souvent
à Platon ou à Aristote la phrase suivante : « Il y a trois sortes d’hommes : les vivants,
les morts, et ceux qui vont sur la mer. »"
entre autre ici :
www.ifmer.org[...]the.pdf

29 oct. 2014

Pour que tu te sentes moins seul (attention on ne s'en remet pas) :

semenoir.typepad.fr[...]ux.html

Philippe.

29 oct. 2014

Oui c'est vrai il ne faut jamais jamais se retourner :
Extraits du "Sar Rabindranath Duval":
"Francis Blanche : Quel est son avenir ?
Pierre Dac : Monsieur a son avenir devant lui, mais il l'aura dans le dos chaque fois qu'il fera demi-tour."

:acheval:

on dit aussi que c'est en regardant derriere qu'on voit le chemin parcouru :-)

30 oct. 2014

partir ce n'est pas fuir... l'homme est un animal social.

30 oct. 2014

De tous ceux qui sont « partis » et qui ont témoigné, même longtemps après, je n’ai jamais entendu personne regretter ce choix même si les conditions de vie ont été plus difficiles que celles qu’ils avaient imaginées. Le problème serait plutôt de ne pas partir tout en gardant ce rêve dans la tête comme un regret permanent.
Mais c’est la deuxième partie de la phrase qui étonne. Pourquoi sans se retourner ? Cela veut-il dire rompre définitivement avec ses attaches, son passé ?
Je ne suis pas sûr que si l’on ne supporte plus sa vie actuelle on supportera mieux sa vie future sur l’eau.
Un grand voyage n’est réussi que si le retour et la réinsertion ont été préparés, que si les liens ont été maintenus. Il est facile de le faire aujourd’hui alors que cela ne l’était pas hier. La plupart des grands voyages sont devenus intermittents. On peut changer de vie sans jeter son passé aux orties. On est le produit de son histoire et il est illusoire de penser qu’on va l’effacer.

30 oct. 2014

Fuir c'est bien,mais dans le bon sens.

30 oct. 2014

C'est mon ressenti quotidien, des le réveil.... mon but ultime, le truc qui me dévore les trippes cm2 par cm2 cette pulsion de "partir sans me retourner" .... mais en tant que femme et mère, cette pulsion n'est pas socialement admissible, alors je ronge mon frein, day after day...
Triste confidence hein?

30 oct. 2014

Bonjour Hélène, je comprend très bien ton ressenti et oui " triste confidence" difficile de te répondre plus, comme "qu'elle age ont tés enfant ou même qu'elle age a tu " mais ne perd pas espoirs" quand on veut , on peut ce donner les moyens .

30 oct. 2014

Voila c'est exactement cela, j'y pense tout le temps, ma femme considère le bateau comme un engin de torture, mes enfants ont leur vie à vivre ... je rêve de partir mais je ne suis pas un solitaire. Je n'imagine pas vivre des sensations nouvelles et profondes sans pouvoir les partager !!!
... ceci dit même à terre je ne me suis jamais retourné!

30 oct. 2014

bonjour; moi je part souvent parceque j'aime bien revenir!! lorsqu'on est bien à la maison et que la neçessitè est de partir regulierement on ne se pose pas toute ces questions! on fait le boulot sans etats d'ame le plus souvent(le vrai metier de marin n'a rien de romantique, on a pas le temps de rever!) et on est bien contant de rentrer!

30 oct. 2014

@coluem: la dépression veille... mais si elle est trop creuse, je resterai au port en famille :famille:

30 oct. 2014

@ seeman, lol...
c'est plutôt de la colère qui m'anime, et dans mes envies de partir ce serait avec mes gamins dans l'idéal... mais il y a leur père... j'ai un job qui donne pas envie de faire de vieux os non plus... je bosse en unité alzeihmer ;-)

30 oct. 2014

bon alors je vous propose dans un premier temps un acte de resistance civile tres pacifique, comme le dit toualenvers :
debrancher la TV, ce seul acte revolutionaire calmerait la logique de la societé que nous aimons adire qu'elle est mauvaise.
faites de la propagande....
moi j'ai pas de tv depuis 6 ans et j'ai survecu
philippe

c'est vrai motu ,ne pas avoir de télé est le premier acte revolutionnaire :pouce:

non car sur le net tu choisis tu ne subit pas :-)

ah !!!!je l'ignorai vu que j'ai plus de telé depuis 30 ans :-)

ça alors !!!et drucker ? :-)

30 oct. 2014

ouiiiii....mais pour que l'acte soit total, ne faudrait-il pas aussi débrancher le net?????
:oups:
:acheval:

30 oct. 2014

En général les tv sont livrées avec un bloc noir plein de protubérances , cela s'appelle une zapette :oups: :langue2:

30 oct. 2014

Bon je sus désolé que la corvée tombe sur moi mais il faut bien que quelqu'un te fasse part de cette terrible nouvelle :
Leon Zitrone et même Guy Lux sont morts :oups: :lavache: :jelaferme: :acheval: :langue2:

30 oct. 2014

j'ai ouï dire que celui là, il était encore en activité…
faut croire que la direction de france télévision à ses bureaux au muséum d'histoire naturelle :langue2:

30 oct. 2014

De toute façon t'aurais plus le temps de la regarder ...tu as internet ! :langue2: :jelaferme: :acheval:

30 oct. 201430 oct. 2014

Doublon !!
As tient puisque je suis là :

Partir, sachant seulement un matin
Qu'il faut partir
Ignorant tout de ce que sera l'avenir
Partir au loin pour un ailleurs

Partir, pour d'autres cieux
D'autres soleils, d'autres matins
Partir comme une ombre brisée sur le chemin
Partir en y laissant son coeur

Partir, quitter sa ville
Son village, sa maison
Quitter sa terre, ses racines, ses chansons
Partir pour un monde meilleur

Partir, puis en enfer
Un tas d'érables à feuilles
Pour garder cor' un semblant de sens à sa vie
Partir en y laissant son coeur

Partir, partir le coeur à l'agonie
Le coeur brisé en infidèle
En clandestin, en accusé
Partir avant le petit jour

Partir, pour que l'espoir
Encore survive dans nos coeurs
Pour juste un peu de liberté et de chaleur
Peut-être encore un peu d'amour

Partir, quitter sa ville
Son village, sa maison
Quitter sa terre, ses racines, ses chansons
Partir pour un monde meilleur

Partir, pour que l'espoir
Encore survive dans nos coeurs
Pour juste un peu de liberté et de chaleur
Partir au loin pour un ailleurs
Partir pour oublier la peur

Partir Alain Barrière

Bon il y aussi le Loin de Ferrat :

Loin, loin, il y a loin
De l'aube grise où vos rêves frissonnent
Loin, loin, il y a loin
A la vérité des matins
Loin, loin, il y a loin
De la vie d'homme à laquelle on aspire
Loin, loin, il y a loin
A celle qui vous glisse des mains

Loin, loin, entre nos mains
Ils sont truqués, les dés que l'on nous donne
Loin, loin, à coups de poing
Il faut se frayer son chemin
Loin, loin, j'irai plus loin
Tant pis si cela doit me coûter cher
Loin, loin, j'irai plus loin
Je paierai le prix qui convient

Loin, loin, changer d'habit
Changer de rue, de métier, de frontières
Loin, loin, changer d'amis
Il faut savoir en payer le prix
Loin, loin, changer de vie
Changer d'état, de décor, d'habitudes
Loin, loin, changer de vie
C'est ma liberté d'aujourd'hui

Et Merci à celui qui a ecrit" Brel " plus haut ,je ne connaissais pas celle là ! Et pourtant ce ne sont pas les coffret Brel qui manquent à bord !!:

Allons il faut partir
N'emporter que son coeur
Et n'emporter que lui
Mais aller voir ailleurs
Allons il faut partir
Trouver un paradis
Bâtir et replanter
Parfums, fleurs et chimères

Allons il faut partir
Sans haine et sans reproche
Des rêves plein les poches
Des éclairs plein la tête
Je veux quitter le port
J'ai l'âge des conquêtes
Partir est une fête
Rester serait la mort

Allons il faut partir
Peut-être délaisser
Les routes d'Amérique
Et les déserts peuplés

Allons il faut partir
Elle n'est plus chimérique
La voie des voies lactées
La lune s'est allumée.

Choisi ton hymne camarade !
Bon toujours de Brel : La quête, La Cathédrale et finalement au bout (pour ceux qui rêvent de tropiques il y a Marquises

:coucou: :goodbye:

30 oct. 2014

Pareil...pas de tv.... le début du bonheur lol, ou comment reprendre la main sur le temps qui s'écoule

30 oct. 2014

Bonsoir
Nous avons tout quitter en 2000 maison voiture télé etc,nous restait le bateau et encore 2 ans a bosser et sommes partis en 2002 en brisant la glace du Rhône le 22 décembre vers port st louis ou nous avons récupéré notre mat puis route au sud Gibraltar iles de l'atlantique Sénégal Antilles Trinidad Venezuela de nouveau Antilles qui seront le terminus
Pas de regrets pas de pépins que du bonheur avec une belle monture que nous vendons maintenant
Nous espérons pouvoir nous retourner cette fois aussi sans regrets mais ce sera dur de quitter cette chère liberté car c'est bien de ça qu'il s'agit
Cordialement
Roland ;-)

30 oct. 2014

Si j'ai envie de partir c'est pour cette sensation de liberté d'être en prise directe avec la Nature, avec la responsabilité de mes actes (et de mes erreurs), c'est pour vivre non plus selon le cycle métro/boulot/dodo/week ends mais au rythme plus naturel des marées, du vent, des envies...

bref pour me sentir vivant et non plus comme un petit engrenage d'une dévorante mécanique dont le sens m'échappe. Chacun trouve son échappatoire. Ca aurait pu être le trekking, l'escalade, la plongée, l'aviation. Pour moi c'est la voile.

Ceci étant dit, je suis jeune et j'ai envie de "faire carrière", j'ai des responsabilités et pire : j'aime mon boulot. Donc je ne me vois pas non plus tout lâcher car je suis convaincu qu'à moins de 30 ans ma vie n'est pas en mer. Un jour peut être, sûrement, mais aujourd'hui je n'ai rien à "fuir", j'ai simplement du plaisir à prendre dès que je mets le pieds sur un bateau, apprécier le temps qui ralentit et faire découvrir cette sensation aux amis. Pour cela, pas besoin de partir loin et longtemps. 2 semaines, hors saison en méditerannée et encore plus en Bretagne et déjà le monde "nous appartient".

J'ai tout mis à la première personne mais c'est probablement partagé par d'autres jeunes qui, sans vouloir tout laisser tomber, aiment la voile.

La bise à tous, beatniks et loueurs du dimanche ;)

30 oct. 2014

Crois moi Glouh G. la navigation en solo est très instructive et sur quelques jours seulement a tes débuts tu sentiras en toi une valeur personnelle que tu ignorais .Tu sauras la garder comme une conserve pour la faire s’épanouir au prochain petit solo que bizarrement tu trouveras rapidement sans le programmer vraiment
Enfin quand tu sentiras en toi germer ce gout d'écume iodée et chlorée te monter aux lèvres tu sauras que ton expérience peut être partagée avec parcimonie et sans forfanterie en laissant toujours a ton auditoire la saveur sucrée de l'envie d'y participer Ton fier coursier déploiera alors ses ailes pour ton plus grand plaisir partager ta passion
RSC ;-)

30 oct. 2014

@1166 : si l'écume a un goût chloré, c'est que t'es parti à la piscine :langue2:

pour répondre sérieusement à la question, je l'ai écrit dans ma fiche, ma présentation, mon "à propos de moi", 2 fois je suis parti, 2 fois le retour a été compliqué, la troisième sera la bonne, dans un peu plus de deux ans je n'aurai pas d'obligation de retour ... le plus compliqué va maintenant être de tenir 2 ans !
Putain, deux ans !! ^^

31 oct. 2014

A vous lire ,ça doit etre terrible de voir les années qui passent en revant qu'un hypothetique meilleur ailleurs .

Organisez sa vie pour qu'elle soit "formidable" chaque jours m'a toujours paru plus sûr que de rêver d'un mieux pour le lendemain.

31 oct. 2014

calypso!
tout le monde n as pas un pommier dans son jardin! :heu:

31 oct. 2014

Ben voila : j'ai "tout" quitté depuis le mois de juin , et entrainé ma pauvre chochotte avec moi !
Par contre , j'ai gardé sans complexe aucun ,une télé à bord , un frigo , de nombreuses vidéo un gros tas de livres . . . et la radio et l'ordi bien evidemment !
Pourquoi cet ostracisme envers la télé ?? vous vous imaginez quand même pas qu'en navigation on la regarde ?? mais par contre, aux étapes , cela fait partie de mon confort car j'aime bien ne pas trop me couper de ce que j'aime, comme le sport en général , la musique et un peu de divertissement , surtout en ce moment avec la nuit qui tombe vers les 18h , et que nous sommes bientôt "hors saison" avec ce que cela entraine de morosité dans les ports ! !
C'est aussi mon arme secrète pour que mes petits enfants viennent à bord , car pour eux et leur parents , il s'agit d'un moyen de ne pas s'ennuyer quand il fait moche dehors ! ! eux sont vraiment atteints ! !
Et ce n'est pas parce que j'ai une télé et que je regarde le journal de 20h que je suis un mouton , non mais ! !
Revenons en au sujet principal :" tout quitter " cela suppose qu'il faut ètre mal dans sa peau ??, ne plus supporter ses con-génères et souffrir d'angoisse au milieu de la foule ?? ne plus rien comprendre à la nature ?? faire revenir à soi ses sens perdus ?? retourner à une primalité necessaire ??

Oui , peut ètre , mais pas que !

Car "tout " quitter n'existe pas réellement , ton passé et ton vécu te retrouve toujours , rien que par les courriers , ta déclaration d'impots , ta quittance d'assurance,ton compte en banque , ta relation avec tes amis ou famille lointaine etc . . .

Pour l'instant , je me contente de naviguer un peu , de faire quelques belles étapes , de voir du monde et papoter sur les pontons , de boire quelques apéros avec de parfaits inconnus et d'écouter leur histoire, de m'assoir tranquillement au soleil et de mediter , mais ce que je ne savais pas jusqu'alors, c'était combien il est difficile de partir d'un endroit ou l'on est si bien , pour en trouver un autre qui va ( certainement ) nous enchanter à nouveau, et puis rebelote au bout d'un certain temps : le départ . . . . . chiant ça ! !

mais c'est déjà un peu re-vivre , non ???

31 oct. 2014

@ antiheros
L'eau de mer contient 30 g/l de nacl le chlorure de sodium donc sans chlore pas de sel
@piconbiere
Nous avons aussi la TV et tout le tintouin a bord
mais dans les mouillages des iles hors Métropole tu devras hélas très vite reprendre tes livres et la radio car les réseaux TV seront bien difficiles a attraper
Pour l'instant profite bien d'une vie de plaisancier bientôt après plusieurs départs pour de longues étapes tu deviendras vite un navigateur avec toujours l'envie d'aller voir plus loin non pas que l'herbe est plus verte mais pour le plaisir de la connaissance et de la découverte
Bon vent a tous les deux
et a tous
Rsc ;-)

31 oct. 2014

à 1166 : je ne fais pas une fixation sur la télé , mais je l'ai à bord et parfois c'est bien pratique ! je me doute bien que lorsqu'avec ma chochotte je quitterai les routes bien confortables * de notre mer sudiste et de ses arrêts portuaires , je rentrerai dans un autre monde . . . . et ben c'est prévu quand notre toutou aura fait la culbute finale , mais pas avant !

  • quand je dis confortable , je ne dis pas qu'hier avec un vent prévu ( par une météo "expertisée " ) de 5/6 nœuds , je me suis retrouvé avec 25 au près au large des saintes maries de la mer , pendant bien 2 heures. . . . . l'avantage , c'est que nous avons filé à 7,5 nœuds avec mon fer à repasser , et ça c'était chouette ! ! :pouce:
31 oct. 2014

Calypso2, ce n'est pas l'hypothétique meilleur ailleurs ... Au départ c'était un jeu , un loisir, et puis ... C'est comme le tabac, tu dis allez demain j'arrete et puis tu n'y arrives. Ba chaque fois que je quitte le bateau je me dis "la j'ai pris une bonne dose!" et bien non, le lendemain je me lève à terre je prends ma bagnole je vois un drapeau qui flotte et c'est reparti!!!

01 nov. 2014

oh mais je comprends bien , mon propos n'est pas desobligeant au autre , à chacun sa vie , .Je croie que l'essentiel est de vivre aussi ses reves ,mais ma reaction est sur le terme employé "tout larguer" .

Neanmoins ça doit etre triste ou terrible de se dire chaque jours qui passe " je vais tout larguer" ...alors que finalement on ne largue rien du tout

01 nov. 201401 nov. 2014

Pour moi, le voyage n'a qu'un seul et principal intérêt : la curiosité pour l'ailleurs.

Où la notion de fuite (de la France) ne pèse rien. La France est un très beau pays et je rencontre toujours des français passionnants.

Partir sans se retourner.
Cette phrase appuie surtout la différence entre un voyage d'une année par exemple, genre boucle atlantique, et un tour de monde, où l'idée de retour s'efface totalement pendant une longue période.

01 nov. 2014

lorsqu'on part sans se retourner , on finit par revenir au point de depart . C'est le principe de la boucle . ! à mediter....

01 nov. 2014

Il est peut être utile de rappeler qu'il existe des avions maintenant

Heureux qui, communiste, a fait un beau voyage,
puis s'en est retourné, plein d'usage et raison,

vivre au milieu des siens le reste de son age...

ou quelque chose comme ca, comme quoi, ce n'est pas nouveau comme idée
:alavotre:

01 nov. 2014

a mon avis le titre est raccoleur, par défi, mais l'important est le sujet, Jeff a envie de retourner vivre libre sur les flots
quoi de plus normal docteur, pit'êt qu'un jour il rentrera au bercail ou qu'il s'installera dans de ses paradis ailleurs
pour l'instant, il faut un bateau, l'envie, et partir
:heu:

01 nov. 2014

a mon humble avis pour l instant je pense que jef a raison d abord il a l'envie, il a, il me semble trouver le bateau le reste n'est qu'organisation et le depart ce fera quand ce sera le moment, l'important comme dit mon ami jean c'est d'avancer

Je comprends pleinement le concept, mais...
- rassurez-moi, c'est bien la taverne, ici?...
Donc, le concept: je veux partir sans me retourner, echapper a cette vie qui ne représente pas moi moi profond...

en gros, lâchez moi la grappe, je veux être seul

Alors je fais quoi? je cherche d'autres gars qui veulent être seuls?
ça tue un peu le concept d'être seul, non?
juste histoire d'alimenter le débat, right?

01 nov. 2014

Ce n'est pas une idée nouvelle...

Désolé je n'ai pas pu résister... OK je sors!!! :acheval: :acheval: :acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

01 nov. 2014

oui bah si je laisse ma chemise ouverte ça fait pareil!

01 nov. 201401 nov. 2014

Chacun sa lecture. Ce que je retiens c'est cette partie: "échapper au tumulte de cette vie qui n'a rien a voir avec notre moi profond"
Et là, je je partage pas du tout cette analyse, qui présuppose que notre"moi profond" a besoin d'un terrain idéal pour émerger. Vraiment pas du tout, même, comme ils disent ici...
@+ les amis
Je rajoute: ça me rappelle l'histoire de ces octogénaires devant le juge qui doit prononcer leur divorce:
"mais pourquoi avez-vous tant attendu, demande-t-il?"
"C'est que avons préféré attendre que les enfants soient morts monsieur le juge"

Partir comme tu dis, c'est allez tout droit et comme la terre est ronde c'est revenir sur ses pas.

02 nov. 201402 nov. 2014

Ouuuuuf!...... ça devient vraiment trop dur pour moi.Faudrait me faire un dessin ou une petite abaque :-D :acheval:

Pour le dessin, tu largues les amarres et tu suis les gars de la Rte du Rhum, quand ils s'arrêtent, tu continues.......

03 nov. 2014

derniere vrai nav il y maintenant 14 ans...apres si longtemps a faire des ronds dans "la marre" y'en a marre..je patiente en refaisant le bateau avec mais maigres moyens .... l'argent est a mon avis le seul probleme qui peut empecher le volontaire d'effectuer Le Voyage...a part la santé bien sur ou des obligations familiales....le plus probable quand toute ces galeres seront reglées je serai naze et je crains que ce soit le cas pour beaucoup d'entre nous.
.
ceux qui se posent la question et qui n'ont pas un de ces empechements ne sont pas faits pour ce genre de vie...

L'argent est un prétexte. Pour partir c'est simple il suffit de larguer les amarres. Si quelqu'un hésite il peut faire appel à moi(pub).

03 nov. 2014

pretexte tu en as de bonnes toi.. et comment tu vis une fois parti...ce raisonnement est valable pour ceux qui ont un bien, une retraite , le rsa, le chomage, quelque chose pour le present et l'avenir + une assurance santé ( on veut pas mourir non plus) un minimum de 500€ mensuel meme en pays pauvre pour l'avitaillement le Go menus frais courants.
Mais si tu veux me financer je ne suis pas gourmand, 10000 par an ca me va :lavache:

pas de moteur ,une voile de jonque :le minimum de frais sur le bateau :-D

04 nov. 2014

Nous avions rencontré une famille Russe sur un vieux gréement bois ,
imitation d'un très ancien bateau (à peu prés le même se trouve dans le port de Göteborg, mais version plus "luxueuse") dénuement, mais apparemment contents d'être là.

Coup de bol pour eux nous voulions nous débarrasser de certains matériels (enfin c'est ce que nous leur avions dis) :heu:
ridoirs, câble monotoron, feux de routes , isolation etc

04 nov. 2014

de mes rencontres autour du globe, les plus minimalistes que j'ai vu c'était des russes, trés jeunes sur un bateau en bois avec aucun équipement
ils étaient l'équivalent des SDF qui campent sur les trottoirs

03 nov. 2014

Le fric reste incontournable pour partir, sans devenir un clodo, un bateau épave, etc. Lorsque l'on part à 30 ans, ce fut mon cas, on bosse partout, facile. À 65ans, aller "jober" sur le bateau des autres....
Une petite retraite, ok, le minimum vieillesse, mais 185 jours par an en territoire français, il y a pire...

Motu demande à ton fournisseur de médoc or(le métal?) de prix de te sponsoriser. GO ? je croyais que tu naviguais à la voile.
Milan le fric reste incontournable, point.
Il ne faut pas oublier qu'un voilier simple doit coûter aussi cher qu'une annexe surmotorisé d'un cata de 12m!!

03 nov. 2014

Bonsoir,
j 'ai eu l 'envie sincère de mettre des plus à presque toutes les interventions tellement telle ou telle autre était réaliste !!!!
Et puis je m 'en suis allé voir wiki ou j 'ai trouvé ( en copié collé ci-apres ) de Edmond Haraucourt :
Partir, c'est mourir un peu,
C'est mourir à ce qu'on aime :
On laisse un peu de soi-même
En toute heure et dans tout lieu.

C'est toujours le deuil d'un vœu,
Le dernier vers d'un poème ;
Partir, c'est mourir un peu.

Et l'on part, et c'est un jeu,
Et jusqu'à l'adieu suprême
C'est son âme que l'on sème,
Que l'on sème à chaque adieu...
Partir, c'est mourir un peu.

Cela m 'a bien plus , bien que je n 'ai rien éprouvé de tel ni à mon départ , ni à mon retour quelques 8 ans après .
L age et les voyages aidant je dirais : CARPE DIEM!!!
Bien cordialement.

Mourir, c'est partir beaucoup
:alavotre:

04 nov. 2014

Je suis surpris du nombre de voileux qui ont choisi des bateaux trop gros et avec trop de réfections . Quand je dis trop gros , c'est souvent le metre de trop . Quel que soit la taille . Pourquoi passer 5 ou 6 ans à retaper un 11m et vivre de misere au mouillage pour au final jamais partir ,ni naviguer ? alors qu'avec 9,50m .........tu realises ton programme !!! Je me suis fait des copains , qui s'emmerdent de petits boulots et dépensent des fortunes ,je les comprends pas .....peu etre l'objet d'un fil tout ça .........

j'ai essayé maintes fois de lancer des fils sur l'utilité d'avoir un bateau budjetivore ,c'est un sujet qui m'interesse beaucoup,la reponse est toujours :ben moi j'ai les moyens donc .......alors que le gus se retrouve tout seul dans son carré et attend des equipiers pour pouvoir naviguer :-)

Le plaisir de bricoler ? Avoir un gros bateau ? C'est un peu comme la table de carré faites/construite pour 8/10 et concrètement tu es seul ou à 2, voir 4?

04 nov. 2014

ok c'est une reponse ....on le voit avec la maison , quand elle est presque finit , les enfants sont plus la , du coup pourquoi toutes ces chambres !! Pour certains , leurs bateaux chantiers sont leurs maisons .....circonstances différentes mais meme problemes

05 nov. 201405 nov. 2014

un gros bateau , (enfin gros pour des pov manants , c'est une annexe pour un politicien) soit plus que 10-11 m , c'est aussi pour etre tranquill dans la baston, si au moindre coup de vent ou bord de pres dans 35 nds on doit faire sa priere ou avoir le doigt sur le bouton rouge, c'est pas raisonnable...
donc les gros bateau c'est plutot pour aller loin , meme si le proprietaire ne va nulle part faute de moyens financiers ou autre empechement majeur.
.
et puis vous tous qui avez sans doute ude quoi vous loger a terre, vous oubliez aussi qu'un gros bateau c'est une jole maison meme au port ou a terre et pour beaucoup moins cher...en plus des qu'on a trois sous on part naviguer et on passe pour un riche dans les mouillage ..

04 nov. 2014

mais la ou je comprends pas c'est que la maison c'est pour s'enraciner alors que le bateau , le but est de partir donc le chantier doit durer le moins de temps possible !!!!Pour revenir au fil , l'envie de tout larguer , c'est quelque chose de vraiment abstrait

04 nov. 2014

Ba justement, ayant mener cette réflexion je construis mon PETIT bateau, 8 m. Mais quand même quelquefois je me dis que 8m c'est pas très grand !?! (avant j'avais un 10m)
Au moins je peu dire "c'est moi qui l'ai fait"
Mais bon certains font de beaux voyages sur des minis, avec mes 8m je vais passer pour un bourgeois!

billthequeen, pas forcement, j'en connais plus d'un qui préfère bricoler que de naviguer.

05 nov. 2014

ok travailleur des mers .....mais je suis dans le sujet : vouloir tout larguer et se barrer !!!!!! celui qui se met 10 ans de travaux n'a pas besoin de partir mais s'occuper l'esprit donc il "bricole" .......c'est un autre concept .......le reve est la aussi

05 nov. 2014

@billou
Là tu schématise. Je suis sur un refit de cata depuis 5 ans, et ce n'est certainement pas pour le plaisir. Il m'est arrivé d'économiser 2 où 3 mois pour acheter mon pot de polyuréthane, où n'importe quoi que je ne peux pas fabriquer.
Tu me diras que, puisque je suis aux Antilles je suis déjà parti...
D'ailleurs, pour préciser, il ne s'agit pas forcément de naviguer, mais de vivre sur un bateau. La navigation représente le déplacement du bateau vers un autre lieu de vie, enfin, c'est mon avis...
@+les amis

Bien sur, mais pour savoir si on veux tout larguer, le plus simple c'est de le faire? Quand je suis parti la 1 ère fois, j'avais 200 Frs de l'époque en poche, aujourd'hui une somme ridicule (30 euros). Et il est toujours possible de revenir.

05 nov. 2014

Ben nous en 82 nous avions un (très) gros plein de bouffe et 1000 F :oups: :oups:

Et alors longcours tu repartirai avec 150 euros!!!

05 nov. 2014

Ben et toi tu repartirais avec tes 30€ ? :oups: :oups:

Maintenant nous avons ...un bateau à moteur alors avec un plein fait en Russie pour 150 € nous traversons à peine la Baltique !!
Et fait en Algerie (à la condition de pouvoir acheter au tarif des Algeriens et non à celui réservé au non autochtones) nous arriverions péniblement aux Acores et encore .

Et "petit" détail (enfin j'aimerais que ce soit un petit détail !) entre 82 et 2014 j'ai bien été obligé de prendre ...32 ans se qui fait que pour certain petits boulots "en route" y a plus la forme .

05 nov. 2014

Nous sommes partis fin juin de Canet en Roussillon il y a 10 ans environ juste avant les 183 jours pour le fisc et justificatifs a l'appui notre compte était a peine débiteur nous avions tout laissé aux enfants
Nous avons passé le cap Creus dans la nuit et le lendemain la pension était versée sur le compte nous avons pu justifier nos dépenses et donc notre présence en Espagne hors France donc
Heureusement que nous n'avons pas connu de déboires entre autre avec le Capitan de Tarragona
Le bon temps quoi
Allez bon vent
Roland

05 nov. 2014

expliques moi cette histoire de 183 jours svp

05 nov. 2014

C'est pour prouver au fisc que tu n'es plus en France et que tu y es resté moins de 183 jours pour ne pas payer d’impôt

@longcours, oui et j'ai refait depuis.
Donc le diesel pur pour voyager c'est pas trop top coté portefeuille, il faut dire que si le vent est gratuit(mais aléatoire et encore pas tant ça), pour un diesel le GO est payant est le sera de plus en plus, alors qu' une voile(lambda) pas si chère que cela.

06 nov. 201406 nov. 2014

ça dépend où tu navigues. Si tu embarques 100 roros de GO au Venezuela tu peux faire couler un 40'. (0,009 euro le litre soit 11.111 l); Si tu consommes 1,8 litres/heures tu peux naviguer : 6172 heures. C'est la durée de vie d'un Perkins 4108.Mais certains tiennent encore le coup avec 50€ de GO de plus. ;-) ;-)

si le gazole est payant les voiles ne sont pas données non plus :-)

Pour un plein de GO tu peux avoir un jeu de voile d'okaze.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (39)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021