Partir à l'aventure

Le 15 avril prochain, un voilier va partir de la rivière d’Auray pour rejoindre le barrage d’Arzal.
Ce bateau a un nouveau propriétaire depuis peu et va retrouver l’eau salée qu’il a quittée il y a un certain temps déjà.
A bord de l’embarcation, il y aura le propriétaire et peut-être quelques équipiers.
Une belle histoire commence sauf que.

La coque est vide de tout équipement, il y a juste un moteur inbord.
Le propriétaire n’a jamais navigué et ne connaît rien à la voile, idem pour l’éventuel équipage.
Aucun d’eux ne connaît le secteur.
Le bateau sera juste équipé d’un GPS.

Pour le propriétaire, les choses sont simples, Arzal n’est pas loin de la rivière d’Auray, il suivra la côte (sic).
Si les gardes côtes (sic) l’embêtent, il saura leur faire comprendre qu’il ne faut pas l’énerver.

Cette après-midi, Je me suis senti démuni devant tant d’inconscience.
Aucun argument n’a fait mouche, aucun questionnement n’a mis en doute le futur navigateur.
Il aime l’aventure et les galères ne lui font pas peur (sic).
Il reconnaît être un peu kamikaze.
Bref après un dialogue de sourds, j’ai abandonné.

Si nous faisons tout pour naviguer dans de bonnes conditions, d’autres cherchent vraiment les ennuis.
Ils sont combien, ceux qui naviguent dans ces conditions ?
Et que pouvons-nous faire pour les dissuader ?

L'équipage
23 mar. 2008
23 mar. 2008

dissuader????

pourquoi faire:reflechi:

23 mar. 2008

Pour éviter deux situations

  • Les rencontrer de trop prêt.

  • Obliger la SNSM a sortir.

Ah, j'oubliais, ne pas inciter les administrations de tutelle à nous mettre plus de contraintes pour pouvoir naviguer.

23 mar. 2008

ben tu a essayer non

ça n'a pas marcher , que veux tu faire d'autre?? l'attacher?? t'a des gens c'est comme ça ils ont l'idée puis c'est tout et rien ni personne ne les changeras d'avis :-( tracasse pas va, perso ce que je trouve admirable c'est que tu ai essayé de l'en dissuader:pouce: d'autre n'y auraient meme pas penser va ;-)

23 mar. 2008

Oui,

c'est vrai que j'ai essayé.
Je suis retourner bosser dans ma coque (pas ma coquille) histoire de me dire que je ne devais pas passer mon après-midi à me prendre la tête avec un inconscient.
Mais ce gars là, il m'a épuisé.

23 mar. 2008

Oups

tout retourné !

23 mar. 200816 juin 2020

auray /arzal

il va peut être y avoir un nouveau bateau à dépouiller pour les rois de la tronçonneuse.
l'avantage c'est que là on connait la date et les endroits ou le mec va se ramasser entre auray et arzal.
je mets une option sur le plateau des mats!!!
:-) :-) :-) :-)

23 mar. 200816 juin 2020

auray /arzal

il va peut être y avoir un nouveau bateau à dépouiller pour les rois de la tronçonneuse.
l'avantage c'est que là on connait la date et les endroits ou le mec va se ramasser entre auray et arzal.
je mets une option sur le plateau des mats!!!
:-) :-) :-) :-)

23 mar. 2008

C'est gentil....

... d'avertir la "marée chaussée" qui se trouve dans les matelots d'héo qu'un type qui ne demande rien a personne naviguera en toute illégalité (Francaise) entre Auray et Arzal le 15 avril.
Manque plus que le signalement du bateau ...taille, couleur de coque, gréement...
Faut dire que prés de 30 nautiques dont la moitié en eaux abritée et l'autre moitié en cotière semi-abritée, c'est plus une aventure mais du suicide sans BLU,BIB, VHF,etc...

Ca devient de plus en plus bizarre ici sur héo.
A moins que cela soit du "politiquement correcte" comme on dit ici..

Serge

23 mar. 2008

Tout a fait d'accord avec toi Serge

30 nautiques, la belle affaire !
Y en a des plus allumés.
Quand ils arrivent, ce sont des heros, quand ils se plantent des inconscients.

Ton bonhomme, si il fini pas à la voile, avec un GPS et un moteur il devrait pas se perdre.

Laissez les vivre !

23 mar. 2008

la toute première fois...

j'ai fait confiance à un copain qui avait "un peu navigué".

l'aventure, c'était de rallier le Port de St Gille-Croix de Vie (jusant, forts courants) à un mouillage au sud de Noirmoutier (bancs de sables, très forts courant).

très peu de vent, pas de mer. Mais visibilité inférieure à I mille.

Seul vraie difficulté : passer sur le "pont d'Yeu", barre rocheuse qui s'étend perpendiculairement à la côte jusqu'à mi-distance de l'Ile d'Yeu.

en 1973, pas de GPS bien entendu. De radar encore moins. Ni de gonio. Non plus que de loch/speedo.

nous avions un compas de route, un compas de relèvement, la carte et une règle Cras. Point.

Le vieux Couach BD 1 ronronnait depuis un bon moment. La terre avait été perdue de vue très vite. Nous faisions route au milieu de nulle part.

le copain d'un seul coup me dit "j'trouve que la mer change de couleur !??".

Il s'empare du grand aviron de godille, qui touche à moitié de la pelle. Poc...un son de roches. Nous étions sur le Pont d'Yeu !

"oh Nom de Dieu, foutons le camp de là "

Nous avons fait un très large tour. Puis avons ensuite repiqué en mettant de l'est dans notre nord. Jusqu'au moment où, dans la grisaille, nous avons pu distinguer les piles du pont de Noirmoutier.

"Heureusement, qu'il faisait beau... etc, etc..."

C'était aussi l'époque où à mes débuts (et ce même bateau) n'ayant pas d'instruments à bord, j'utilisais le "sondeur mental". en me posant la question " si je me baignais, est-ce que j'aurais pied ?" "Non, sans doute, alors ça doit passer ..." !!

j'ai ensuite affiné la technique : quand je voyais du goémon flotter, je savais qu'il n'y avait plus grand' chose dessous.

Ce qui finalement se rapproche assez du : "quand les mouettes ont pied, il est temps de virer".

Eh oui, c'était comme çà la nav' y'a quarante ans !! :-D :-D

23 mar. 2008

Je connais assez bien,

Monsieur P'tits LU pour savoir qu'il n'est pas du genre redresseur de torts.

Et sans doute est-il tombé sur un bonhomme tout à fait irritant. Ce qui est une autre histoire.

La météo du moment aussi a peut être amplifié cette perception dangereuse…

23 mar. 2008

le 15 avril

la meteo du 15 avril ne sera peut etre pas clemente si au dessus de 5 peut etre changera t il d avis .. on ne choisit pas la meteo

23 mar. 2008

comme il n'a pas les heures de marée

il va peut-être se pointer à la sortie du Golfe à marée montante, et se faire refouler...
S'il arrive jusque là!

23 mar. 2008

comme il n'a pas les heures de marée

il va peut-être se pointer à la sortie du Golfe à marée montante, et se faire refouler...
S'il arrive jusque là!

23 mar. 2008

ont ne peut qu'esperer

que lui et son equipage arrivent en entier çi il casse son bateau... tampis, c'est que materiel mais que eux arrivent entier meme si c'est un inconscient..........

23 mar. 2008

jusqu'au barrage d'Arzal sans radar!!!

ça alors!
Un voilier, un moteur et un GPS c'est déjà pas mal pr une telle aventure? Bon une carte serait quand même bienvenue.
Bien sûr avec de quoi faire une nav à l'ancienne ne serait pas un luxe et un minimum de sécu aussi mais bon..si le gars a de l'expérience, qu'il connait peut-être le coin, s'il choisit une météo facile alors pr moi aussi la belle affaire plutôt que police secours!

Ceci étant dit je ne critique pas forcément la réaction de ptits lu, ce qu'il a vu et entendu lui ont peut-être aussi confirmé l'icompétance, voire même le risque de projet..

Il y a deux ans j'ai été confronté a une situation analogue au Crouesty:

Un ptit couple sympa qui pour la première fois ressortait le vieil Edel 4 du papa (pas bien frais le bateau);
Ils étaient bien décidé a passer une semaine autour des iles de la baie de Quiberon et très très fier (le skipper car la copine n'était qu'admirative devant lui)d'un immense panneau solaire sur un support bricolé à base de pied de parasol, supposé garantir l'alimentation du GPS.
Pas de carte papier mais tout en mémoire ds le GPS et avec ça il n'y avait aucun risque!
Après une bonne discussion sympa j'ai quand même réussi a les convaincre d'acheter une carte puis sur le ponton j'ai installé dans la bôme les bosses de ris (elle servait a ammarer le bateau) (on a plein de cordes qu'ils disait!)
Puis encore avant qu'il ne partent je leur ai montré et plusieurs fois fait faire la manoeuvre de prise de ris qu'ils ne connaissait pas.
Je n'ai pas pu leur apprendre comment changer de foc car par sécu (!) il n'avaient embarqué que le plus petit...
Bref ils sont partis et ont du se faire à la fois bien plaisir et bien peur...

23 mar. 2008

c'est chouette eric

il en faudrait beaucoup des comme toi et ptit lu
je trouve.
mais bon surement qu'ils a plus d'individualiste
chaqun pour soit et dieu pour tous :-(

23 mar. 2008

Boahhh

faut bien que les d'jeuns apprennent un jour !
Ils ont un dieu qui veille sur eux en plus.
En côtier, ils vont quand même pas y laisser la peau...
Vont se faire des vieilles peurs et puis ils comprendront.

23 mar. 2008

Ah, c'est de la délation ?

Alors là, toutes mes excuses à ceux qui pensent qu'en lançant ce fil, je souhaitais faire de la délation.
Mon intention était d'imager par un fait bien réel divers incidents surprenants qui arrivent bêtement sur nos côtes et les conséquences néfastes que cela peut avoir pour la plaisance.

Pour moi mieux valait prévenir que guérir.

Il est plus facile de critiquer (+ -) et d'étudier une fortune de mer plutôt que de s'interroger à posteriori.

C'est vrai aussi, Auray Arzal, trois fois rien, quand la météo est bonne et que l'on a déjà navigué. Ce qui n'est pas le cas ici.

Foin de polémique, je n'interviendrai plus sur ce fil. :acheval:

J'aurais probablement dû échanger avec plus de discrétion et de confidencialité (en MP). :jelaferme:

Bon week end

;-)

23 mar. 2008

Te fâches pas, ptits lus

En fait, ta question, c'était ça?:

"Ils sont combien, ceux qui naviguent dans ces conditions?
Et que pouvons-nous faire pour les dissuader?"

Et personne n'a répondu.... Question dde mise en page peut-être.

La réponse, c'est qu'on ne peut pas faire grand-chose, à part ce que tu as tenté de faire. Des allumés, y en a partout.

Pour exemple, la moitié des morts sur la route en Martinique sont des jeunes à moto qui roulent sans casque. La presse fait ce qu'elle peut, mais leur réponse est qu'il fait trop chaud.
De plus, la police a ordre de ne pas les courser de peur d'un accident, donc ça continue.. Désolant.

RV

23 mar. 2008

Si je t'ai faché ptits lu...

... j'en suis désolé.
Non, je ne t'accuse pas de délation, mais d'un manque de discrétion.
Tu n'est pas sans savoir que la toile, et particulièrement les "chat" et "forums" sont examinés au peigne fin par nos chers (tres chers) fonctionnaires. Cela n'est même plus un secret vus que Monsieur Sarkozy à même un "cyberespion" pour savoir ce qui se dit sur lui ( fr.news.yahoo.com[...]54.html ).
Ma réaction, quelques peut énervée est due au fait que de nos jours, j'ai l'impression que les Francais réagissent de plus en plus comme des assistés.
Quels différences y aurais t il eus si le type avais eus cartes, compas de relevement, annuaire des marées, etc... mais ne sait de toutes façons pas s'en servir?
Il aurais été dans la légalité et eus le droit d'être assisté en cas de problèmes.
Il avoue aimer l'Aventure et les galères et de plus être un peut "kamikaze".
A partir du moment ou il assume son choix, je ne vois pas ou est le problème.
Si par hasard cela tournerais mal, la note seras salée et je suis sûr qu il en tirera les leçons.

Quand à savoir si beaucoups navigues dans ces conditions, ma réponse est oui, en dehors de l'hexagone, des milliers et pourtant, pas plus de naufrages et de demandes d'assistance (même moins) qu'en France. Pourquoi ? tout simplement car ces gens là, savent qu'il ne doivent compter que sur eux même et cela les responsabilises.

Que pouvons nous faire pour les dissuader?
Plutôt que de les dissuader, peut être les responsabiliser...et les aider en les conseillants.

Comme beaucoups, j'ai apris la mer avec mes expériences, mes angoisses et mes erreurs. Mais aussi avec l'expérience des autres qui n'on pas hésités à me la transmettre.

Bon week end de Pâques

Serge

23 mar. 2008

Peut être la solution

Sans être la plus simple, serait de prendre de l'équipement utile, et de l'accompagner.

23 mar. 2008

nolan,

j'allais le dire! une *

23 mar. 2008

il y a longtemps

on démarait en bateau comme ça!!!

pas d'école de voile
pas de GPS
on suivait le trait de cote (comme les vikings?)

mais peut être était ce une époque où tout ne tombait pas tout cuit dans le bec !!!

plutot que crier Haro sur cet "inconcient" et tenter de le dissuader de partir, je pense que je lui aurais plutot donné quelques petits trucs pour bien sortir du golfe ...

23 mar. 2008

Ben non, te fache pas ptits lu

tu sais bien qu'en taverne ça démarre vite au quart de tour et pas toujours avec le meilleur discernement, c'est ce qui fait qu'il y a de la vie aussi!
Bien sûr il est possible de faire cette étape avec pas grand chose et tu n'a pas non plus dit le contraire, seulement ta rédaction pouvait laisser supposer que tu le penses, d'où les réactions instantatannées.
Tu n'as absolument pas non plus exprimé l'idée d'un flicage et tant mieux.
Mais tu vois, dès qu'un post peut-sous entendre des idées qui déplaisent alors ça démarre vite...
Enfin tu l'as écrit "dialogue de sourds" donc forcément la-devant il n'y a rien plus à faire.
En tout cas même si cela a été sans effet c'est bien d'avoir essayé, peut-être que cela les fera réfléchir quand même un peu avant de se lancer.
Te biles pas et bon dimanche!

23 mar. 2008

excellent !

ton pote n'est pas navigateur, c'est l'aventure qu'il cherche! il a cent fois raison.
ce ne sera pas le premier à se former tout seul.
et la mer se chargera du reste.
c'est tout à son honneur dans le cas ou, allant au bout de son raisonnement, il se refuserait à faire appel aux secours en cas de pépin.

"l'aventure? c'est precisément ce que j'ai cherché à éviter toute ma vie..." h.de monfreid.

ou alors ,l'art de se placer dans situations impensables consciemment..

23 mar. 2008

aux vieux d'la vieille...

je pense que c'est plus un état d'esprit qu'une question d'instruments.

Combien d'entre nous au juste ont commençé en effet "avec la bite et le couteau" ?

Pour la bonne raison que les "instruments"... y'en avait pas ! (ou plutot pas les mêmes)

Alors on faisait bêtement sans, ou l'on se débrouillait avec ce que l'on avait, sous peine de ne pas naviguer.

la seule différence, c'est que ces expériences ne se faisaient pas dans un esprit d'assistanat.

Et pour cause !

Parce que le VHF, y'en avait pas non plus, ni de téléphone portable !

Très formateur donc : on savait que si aléa il y avait, il faudrait aussi se débrouiller par soi-même.

Et c'était ainsi que se formait le sens marin, mêlange subtil d'audace et de méfiance, de sensations et de raisonnements...

Les moyens d'assistance dont on peut disposer aujourd'hui ont peut-être malheureusement contribués à générer une forme d'insouciance (voire inconscience) chez des débutants autodidactes. (ce qui est confirmé chaque année)

Ce qui est quand même un peu différent...

23 mar. 2008

t'inquiètes P'tit LU

souviens-toi l'américain qui voulait faire le TDM je crois avec son tri en alu, lui aussi il ne voulait écouter personne: la mer l'a vite renvoyé à la maison:-D

23 mar. 2008

bas ptit lu

je sais bien que tu as du tout essayer et que ton avis sur la situation surement très juste et tes craintes légitimes,

malheureusement tu ne pourras l'en empêcher, le pire c'est que si il fait sa "traversée" sans frayeur il se croira marin et avoir fait un exploit et il recommencera encore pire,

mais faut sortir du golfe et après dans la vilaine ne pas s'échouer,

à suivre

:topla: ptit lu

25 mar. 2008

...L'âge du capitaine

Tout gamin (16, 17 ans) on partait de la plage de Boyardville, direction Aix et La Rochelle en longeant la côte et retour dans la journée, avec à l'arrivée une enguelade !
Petite précision, nous faisions cela à 3 dériveurs (vaurien,420, caneton) C'était la grande aventure, la météo était favorable...
Je crois que pour tout projet, il faut un peu d'inconscience, ce n'est qu'affaire de dosage.
Je rejoins certains sur le sens des responsabilités qui mériterait d'être mieux affirmé.
Toutefois, j'ai cru comprendre que cette personne embarquera des équipiers...novices... qu'elle exposera nécessairement dans son projet.
Là, c'est déjà plus discutable.
Souhaitons une météo clémente pour le 15 avril.

25 mar. 2008

ah oui !

si il veut du risque c'est son affaire, mais d'emmener des novices avec lui est complètement irresponsable !

26 mar. 2008

Ca devrait le faire...Encore heureux, qu'il ait fait beau et qu'la Marie Joseph soit un beau bateau.

Le 15 avril :
Marée à Port Navalo (UTC+2):
BM 8h13 et PM 15h15.

Donc c'est un départ le matin depuis Auray dès potron minet pour profiter de la vidange de marée et pour arriver avant la renverse de BM à Port Navalo.

L'avantage du passage à BM c'est que les courants seront modérés (coef 49 seulement !) à la sortie du golfe et aucun risque de se payer quoique ce soit (on, est loin du mouton quand on sort de la rivière d'Auray).

Arrivé en face de Port Navalo :
On a peur et on rentre à Port Navalo ou au Crouesty,
On n'a pas encore peur et on continue.

Cap vers le large pour échapper aux flux qui va rentrer dans le golfe et rapidement dès que le passage de St jacques, la marée montante va aider à entrainer en direction de la vilaine (dans le fond à gauche).

Attention à passer au sud des Mâts avant d'aborder la Varlingue.

Si le timing est respecté, l'arrivée dans la Vilaine se fera entre mi marée montante et PM, c'est à dire dans une config. où il ne peut pas y avoir de barre au niveau de la Varlingue.

Ensuite, il n'y a qu'à suivre le balisage.

La seule inconnue sera le vent, mais là, je pense que nos intrépides seront raisonnables.

Pour une première, je pense qu'on ne peut pas trouver mieux.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (151)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021