Ouverture des ports aux visiteurs en Mars 2017 [Jersey marina]

Bonjour
Suite à l'achat d'un RUSH à Arzon, j'ai l'intention de le convoyer jusqu'au Havre en Mars et faire une escale à Jersey, mais à ma grande surprise je n'ai pas touvé les horaire d'ouverture de la porte du port visiteur pour le mois de Mars ???? Le port est apparemment ouvert d'Avril à fin Septembre ...... Avez vous des retours d'expériences sur le sujet ?

L'équipage
12 jan. 2017
12 jan. 2017

Il y a un ponton d'attente à l'extérieur du bassin à flot et un système de feux et d'affichage de la profondeur disponible pour l'accès à ce bassin.
On n'est pas obligé d'aller dans le bassin à flot ; le trajet à pied est seulement un peu plus long pour aller au bureau du port et en ville.

12 jan. 201712 jan. 2017

Pour Jersey c'est à la marina dans le port de commerce qu'il faut aller. C'est une porte à bascule 3h ou 3h30 avant la maré haute.
Il me semble que toi tu parles de Queen Elizabeth marina ?

12 jan. 2017

Bonsoir AICA je parles du port Saint Helier, mais comme l'indique Lulu2 il y a un ponton d'attente juste devant la porte de ce port, alors pour une nuit cela devrait suffire si il y a l'électricité ......

12 jan. 2017

Ni eau, ni électricité à mon dernier passage et aussi cher pour une nuit que le port (qui était complet).

12 jan. 2017

depuis la privatisation et la très forte augmentation de tarif, la marina n'est plus jamais complète, même en plein été!

13 jan. 2017

Pas de chance c'était le jour de la fête. Le seul ou le port est complet.

12 jan. 2017

L'avant-port à St Hélier n'est pas payant....si?

Alors, je leur dois pas mal de gweneck!!!

:reflechi:

12 jan. 2017

Lol! si si, un préposé passe régulièrement encaisser mais effectivement on peut passer au travers si on n'y squatte pas plus d'une marée.

12 jan. 2017

Merci Lord-M pour l'info, je vais contacter le port

12 jan. 2017

C'est peut être plus simple à Guernesey ?

12 jan. 2017

Oui. Et en plus, c'est davantage sur la route directe.

12 jan. 201712 jan. 2017

Guernsey est davantage sur la route et permet un meilleur timing par rapport aux courants sur le trajet envisagé!
En plus, c'est beaucoup moins cher et plus typique!

12 jan. 2017

Oui, Guernsey c'est sur la route. Pourquoi aller faire le tour jusqu'à Jersey?

13 jan. 2017

Merci pour tous vos retours, oui vous m'avez convaincu ce sera Guernesey ! Mais y a t.il l'électricité, l'eau et douches à proximité du ponton visiteur ?

A Guernesey, l'hiver les pontons extérieurs ne sont pas reliés à la terre et n'ont pas l'électricité
l'hiver l'avant port peut être remuant

14 jan. 201714 jan. 2017

Avec un bateau rapide et en sortant dès qu'il y a 2m d'eau sur le seuil c'est jouable.
Il faut bien sûr un vent qui permette de faire la route directe.

14 jan. 2017

Ce n'est pas un pari, c'est la science des mathématiques.
d/v=t
Ajouté à cela une règle de 3, et on à l'heure théorique de départ.

Pour ma part, je ne fais ni calcul, ni signe de croix, je fais confiance à mon expérience et à monsieur météo.

A noter, ce 31 décembre, j'ai voulu faire un calcul savant et me suis fié à l’électronique de bord pour calculer l'heure de départ vers Cherbourg. Je suis parti une heure trop tard et suis parvenu à la renverse à la passe de L'Ouest de la rade de Cherbourg. Beaucette (Guernesey) Cherbourg en 6h15 à 5.5 nds.

14 jan. 2017

Tout dépend de la hauteur, de la force du courant et de sa vitesse loch.
Par houle d'Est ou Sud Est, ça vaut le coup de prendre sa calculette ou de brûler quelques litres de GO.

bonjour
je suis allé sans doute plus de 100 fois à Guernesey, je suis toujours parti de la marina pour aller à Cherbourg aussi bien en Mousquetaire petit tirant d'eau on sort plus vite mais le bateau est assez lent qu'avec le Gib sea 105 calant 1,90 m et même en tirant des bords avec le gib sea cela passe, bien sur pour aller à Cherbourg en restant au large après Goury, pas pour passer le Barfleur dans la foulée.

Je ne me suis loupé qu'une fois avec le mousquetaire par nord Est faible et pas assez d'essence pour le british Seaugull

13 jan. 2017

Remuant, voire très remuant par houle d'Est, et assurément très sale.

14 jan. 2017

Pour rejoindre Cherbourg au départ de St Peter, il faut impérativement partir des pontons de l'avant port pour pouvoir sortir avant la renverse. Si on est dans la marina Victoria, il n'y a pas d'eau sur le seuil à ce moment.

14 jan. 2017

Evidemment, on peut faire un pari la veille, mais le propre d'un pari est qu'on peut le perdre!

15 jan. 2017

Le problème est que l'on, ne connait ni "d", ni "v".
On connait certes "d" en route directe, mais il m'est arrivé, avec du NE de devoir faire d'abord un cap NW pour monter en crabe le long de la côte SE d'Aurigny avant de faire un cap toujours en crabe SE pour faire finalement de l'est ers Cherbourg!
Pour parer tous lesimpondérables, je sors par principe de St Peter environ une heure avant la renverse e BM.

15 jan. 2017

ah le british Seaugull !! c'était tout un art...

13 jan. 2017

Les douches sont à 2mn à pied du bateau, il y a électricité mais pas l'eau à chaque ponton.

13 jan. 2017

Je parle des pontons intérieurs.
Je déconseille vivement les pontons extérieurs à cause de ses résidents d'hiver.

13 jan. 2017

Hum ! Il me semble que c'est plutôt l'inverse : pas d'électricité aux pontons, mais un robinet.

14 jan. 2017

Merci à tous pour ces précieux renseignements

15 jan. 2017

Alors voici la route (très ambitieuse) que nous avons décidé de faire :
- Le Crouesty / Bénodet (prise en main du bateau)
- Bénodet / Beaucette ( Gernsey) (navigation très ambitieuse jour / nuit)
- Beaucette / Cherbourg
- Cherbourg / Le Havre
Vous en pensez quoi ? sachant que nous avons pris en compte les difficultés du passage du Raz de sein et du Raz Blanchard

15 jan. 201715 jan. 2017

rien à redire, Saint Pierre est plus joli et vivant que Beaucette, mais si c'est un convoyage ...
Si la situation de courant le permet il peut être intéressant de monter à Aurigny soit par le Singe (attention : pas dans n'importe quelles conditions) soit par l'Est d'Aurigny en revenant sur le port en toute fin de flot début de jusant mais il faut être sur de passer la pointe Quénard avant la renverse !

pour ramener mon Hood de Lorient j'avais fait un petit stop au Conquet en attendant la renverse et un petit stop à Aurigny pour attendre la renverse

15 jan. 2017

Bonjour écumeur
Je vais prendre en compte ton conseil et faire escale à St Peter, prudence oblige !!

15 jan. 2017

Si Beaucette est accessible environ 12 heures sur 24, St Peter est accessible 24h/24 et accès très facile par tous les temps et à toute heure. De plus, surtout arrivant d'un peu loin, il faut de la chance pour arriver à Beaucette dans les fourchettes horaires d'accessibilité.
Quant à Aurigny, l'arrivée en venant du sud n'est guère facile surtout pour un skipper si compétant soit il, qui n'a pas l'expérience du secteur. De plus, s'ils arrivent de Bénodet d'une traite, l'équipage sera certainement fatigué et il leur faut du facile!
Je récapitule les situations pour arriver à Aurigny:
- Arrivée directe de la pointe de Bretagne, on ne prend pas le Petit Russel et on laisse les Casquets à tribord avant de virer par le nord de Burhou pour entrer à Port Braye.
- Arrivée par le Petit Russel et le Singe : le dit Singe (the Swinge chez les anglais) est particulièrement étroit (3/4 mille) et torrentueux, avec fréquemment des déferlantes selon conditions du moment. Il faut vraiment être dans les temps pour le courant car aucun voilier ne pourra aller contre. Absolument impossible de nuit ou sans visi.
- Remontée du Blanchard jusqu'à Quénard où on prend la première à gauche pour arriver dans la rade : il faut être pile à l'heure de la renverse au nord de Quénard pour entrer.
- Par le passage de l'Ortac ; sans doute moins aléatoire.

Alors pour moi, tout milite pour St Peter pour une escale réparatrice et se recaler pour rejoindre Cherbourg par le tapis roulant du Blanchard.

17 jan. 2017

Je suis passé par le Singe (swinge) plusieurs fois.
Autant dans le sens Nord-Sud cela s'est toujours bien passé, autant dans l'autre sens je me suis fait secoué sérieusement à plusieurs reprises.

c'est peut-être mieux de louper aussi la pierre au Vraic !

pour les fous il y a un nichoir du côté d'Edimbourg qui n'est pas mal non plus !

pour moi c'est quand même un endroit où j'ai vu mon copain aller chercher un gilet de sauvetage ...
On arrivait trop tôt de Guernesey, donc en plein flot, de plus dans le brouillard à une époque qui nous trouvait heureux d'avoir un sondeur !
Vent NW 18 noeuds environ bateau 7,50 m

La barre faisait trois mètres (pour la bosse mais ne pas oublier le trou derrière !)

on a affalé le foc pour passer tout doucement, pas une goutte sur le pont ! (dans le slip, c'était tout juste !)

17 jan. 2017

Cet été nous avions 6 nds de courant aux fesses et 15nds de NW, entre Burhou et Fort Roque subitement une barre est apparue, nous n'étions plus manoeuvrant et avons mis le moteur pour garder notre cap, 200 mètres plus loin nous avions 1 noeud de courant dans le nez.
Nous avons rencontré des vagues très abruptes de plus de 1.50 m qui ont submergé le pont et noyé la descente.

17 jan. 2017

Le problème de nuit, c'est l'absence de balisage et de plus on ne voit pas l'état de la mer. Il faut être absolument certain de sa position, avec une précision d'une encâblure!
Quant à un passage sans visibilité, je l'ai pratiqué une fois involontairement! Nous étions en escale pour descendre vers Guernesey. Au petit déjeuner, brume épaisse sur la rade. Je prends donc la décision de ne pas partir. Une demie heure plus tard, la brume se lève et c'est l'heure de la renverse. Donc départ et nous sortons de la rade. A quelques encâblures du musoir, à nouveau brume épaisse et le courant déjà établi. Nous étions avec un SunFast 36 sous motorisé et impossible d'envisager de remonter vers l'entrée.
Nous sommes descendus en navigation au GPS et en serrant les fesses.

on peut même penser que s'il est dans le bon timing il sera passé à l'ouest de Guernesey : en rentrant d'Espagne on a vu en approchant de Guernesey qu'on allait bientôt avoir le flot et la météo étant pessimiste pour la suite on est passé direct sous Aurigny pour rejoindre Cherbourg dans la foulée, on a d'ailleurs bien fait car le mauvais temps était là le lendemain matin.

15 jan. 2017

J'ai utilisé une autre variante pour éviter le Singe, de Guernesey à Aurigny, c'est le passage de l'Ortac à l'ouest de Burhou. C'est utile également si le vent est mal placé. Arrivé à la latitude du nord de Burhou, on fait route à l'est pour entrer directement dans la rade.
Quant à l'escale prévue par Reskebil à Beaucette, j'ai de forts doutes sur son opportunité, malgré mon amour pour Beaucette. En effet, à cause du seuil, on ne peut entrer à n'importe quelle heure alors qu'à St Peter, on peut entrer à n'importe quelle heure et par n'importe quel temps ou visibilité. De nuit par faible visibilité, l'alignement de Beaucette sera invisible!

15 jan. 2017

Il y a des mouillages devant Beaucette, le port est accessible environ 12 heures par jour, comme St Peter.
Le courant porte au Nord durant pratiquement toute la durée d'accès à Beaucette, il a donc très peu de chance de ne pas y arriver.
Il y a un balisage très bien fait partir de la marque d'eau saine jusqu'au port.
Comme le dit Hubert, il serait dommage d'arriver avec le bon timing dans le petit Russel et ne pas continuer jusqu'à Aurigny.
Si le vent ne se prête pas pour aller à Guernesey, vous pouvez mouiller à Jersey et rejoindre Cherbourg le lendemain sur une marée.

15 jan. 2017

Quant à Jersey, c'est carrément en dehors de la route pour aller de la pointe de Bretagne à Cherbourg.

Les "mouillages" devant Beaucette sont des bouées d'attente près de l'entrée, soit tout sauf un repos au calme!

17 jan. 2017

Le passage par l'ORTAC est probablement le meilleur moyen de louper l'entrée d'Aurigny si des marins inexpérimentés étaient tentés de prendre l'alignement sans en connaitre les pièges.
Le Singe n'a rien d'insurmontable, c'est même parfois un abri dans certaines conditions. Il est juste à éviter par vent très fort de Nord et Sud Ouest car il se crée une barre un peu avant le port, barre évitable en passant à terre.
Je l'ai emprunté maintes fois de nuit, je n'y ai jamais rencontré de chauve-souris géantes et autres montres.

17 jan. 2017

Je pense que dans le sens Sud Nord les gens ont tendance à faire de l'Ouest pour éviter les roches au pied d'Aurigny. C'est dommage, ils loupent un des plus grands si ce n'est le plus grand nichoir de Fou de Bassan d'Europe.

17 jan. 2017

Je n'ai, quant à moi, pas loupé la Pierre au Vraic!
L'objectif était Beaucette et j'avais donc décidé de partir deux heures plus tard afin de ne pas attendre trop longtemps à l'arrivée.
Descente du Singe sans problème , jusqu'à la sortie. Coupe d'oeil sur la carte, la route est claire et je donne au barreur le cap pour Guernesey.
A environ 10 à 12N fond, nous avons escaladé la Pierre au Vraic. Pas de dégâts apparents, sinon une difficulté à diriger le Mélody. En fait il manquait les 2/3 du safran!
Après une première tentative pour continuer au moteur et un 360° incontrôlable, j'ai préféré rappeler Guernesey Radio et la RNLI d'Aurigny nous a ramenés au point de départ d'où nous sommes rentrés à Ouistreham au moteur après une réparation de fortune grâce à Rowland qui avait à l'époque le chantier Maynbrace.

L'analyse des causes de cet incident.
- Nous sommes partis deux heures plus tard qu'habituellement, donc déjà nettement moins d'eau.
- Au jusant, à la sortie du Singe, le courant porte au SE, donc sur ce fichu caillou.
- La carte! Bateau d'association, cartes papier aux plis fortement usés et la Pierre au Vraic était exactement dans un pli, donc inexistante sur cette carte!

17 jan. 2017

Par un F7 de Sud, je n'ai pas souvenir de l'hauteur de la barre, mais négociée suffisamment vite (loch+courant) pour m'empêcher de l'éviter et faire pâlir le propriétaire en voyant le mât entrer en résonance.

17 jan. 2017

Classique! Cela m'est arrivé avec courant aux fesses et vent SW, donc théoriquement tout bon! Un bateau anglais nous précédait de moins de 100m. Nous avons avons pu voir alternativement son hélice et son pont. Quant à nous, à bord d'un Mélody, nous avons fait le sous marin jusqu'au mât!

15 jan. 201715 jan. 2017

Plutôt que Bénodet je te conseille Lesconil, cela fait des milles en moins, tu n'as pas à rentrer au fond de la baie de Bénodet et cela réduit l'étape suivante.
Tu dis que vous avez pris en compte les difficultés du raz de Sein, mais le chenal du Four peut ne pas être facile non plus.
Vous aurez des difficultés pour être dans les bons timing pour partant de Bénodet passez à la fois le raz de Sein et le chenal du Four.
Je scinderais cette étape en deux, Bénodet ou Lesconil à Camaret puis Camaret à Guernesey (St Peter)

16 jan. 2017

Voir ici :
www.plobannalec-lesconil.com[...]isance/
Il semble que le bureau du port soit fermé mais que l'accueil des bateaux de passage soit possible.

15 jan. 2017

Bonsoir Philippe
Concernant l'esconil Le port est apparemment ouvert au plaisanciers d'Avril à Septembre ....nous le convoyage est prévu en Mars .... je vais me renseigner auprès du port
Bonne soirée

17 jan. 2017

J'aime bien Loctudy aussi.

15 jan. 2017

St Helier ou St Peter, eau et électricité sur les pontons d'attente. Douches bof bof à GY, ok à JY.
Mais pour tracer la route, rien ne vaut une halte à GY pour choper le train en marche au Raz Blanchard.
Ou pourquoi pas Aurigny (si pas besoin d'eau et d'électricité) pour une nuit dans un fabuleux mouillage?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (137)

Le beau temps !

mars 2021