où jeter

je cherche à savoir où on jette un bateau?
merci

L'équipage
02 mai 2013
02 mai 201302 mai 2013

A la déchetterie à coté de chez toi.

si tu souhaites une réponse plus précise, indique nous de quel bateau il s'agit et où il se trouve.

Jacques

02 mai 2013

à la mer bien entendu!
un bateau se jette à l'eau ;-)

blague à part si vous parlez du devenir d'une vieille coque les conseils d'Erendil sont judicieux : un porte container ou une annexe gonflable n'auront pas la même destination

pour les bateaux "intermédiaires" c'est à dire les notre en Méditerranée la réponse est souvent compliquée si j'en crois mes amis revendeurs de bateaux neufs ...

02 mai 201302 mai 2013

il s'agit d'un 6m en plexi à Marseille, j'en ai un, je récupère le même pour récupérer ce qui manque au mien (ou le contraire) et du coup j'ai une épave à jeter, mais où le faire sans polluer, sans être un goujat????

02 mai 2013

6m -> décheterie. Téléphone avant pour savoir s'ils prennent bien les épaves.

Plexi, c'est quoi ?

Jacques

02 mai 2013

sinon lapidaire en morceaux
et decheterie

02 mai 2013

plexi c'est pas ça c'est en résine mais tu avais compris je pense...

02 mai 2013

ca se decoupe super facile a la scie circulaire . et apres , les morceaux , petit a petit a la decheterie du bled . et voila comment j'ai fait disparaitre un corronet 27 en epave .une journee de boulot a deux . amuse toi bien . bilan finacier / 55€ de scie qui me sert encore .

02 mai 2013

Uu vieux bateau, ça se coule, après avoir évacué tous les fluides polluants

à grande profondeur, pour ne pas gêner les pêcheurs, c'est à dire au large ;

les americains l'ont fait avec de vieux bateaux de guerre pour créer des récifs artificiels pour la faune, avec un résultat très positif

Et en plus, ça ne coûte rien !

02 mai 2013

mais je suis pas sur de la legalité pour un particulier . toi , tu parles de l'armée ou d'asso avec autorisation . je ne pense pas que ce soit le cas ici , sinon , y aurait plein d'epave inutiles au fond , la mer n'est pas une decheterie .RESPECTONS LA !

02 mai 2013

Il y a plein d'épaves inutiles au fond... :acheval: :acheval: :acheval:

02 mai 2013

Une étoile pour tayfa la mer n'est pas une POUBELLE, respectons là

07 mai 2013

Ca se coule....

N'importe quoi, polluer sans aucune honte?

Je te pensais plus réfléchi Louis.

La mer n'est pas une poubelle !

Ah mais !!!

Yo !

:litjournal:

07 mai 201307 mai 2013

OK Loukoum4 c'est super! on commence à reprendre de plus en plus ce slogan "la mer n'est pas une poubelle" sur ce forum.... Mais il en faudrait encore plus.... :pouce: :bravo:

02 mai 2013

et alors ??? c'est une raison pour en mettre d'autres ???

02 mai 2013

parce que tu crois que le fond de la mer est tapissé d'épaves ?

En fait la mer est bien plus vaste que tu peux le supposer, et tant que tu donnes des abris à la faune, sans polluer (matières inertes), pourquoi s'en priver ?

les americains ont coulé des anciens navires sur des fonds de sable, nus, justement sans habitat pour la faune ; les plongeurs qui ont visité ces épaves ont été impressionnés par la vie revenue en ces lieux.

Quand à la légalité, crois-tu que les gens qui ont coulé accidentellement ont demandé l'autorisation avant ? si j'ai insisté sur "par grand fond" , c'est justement pour ne gêner ni la navigation ni les pêcheurs

Quant à la destruction à terre, le bilan écologique est loin d'être rès favorable ; énergie, transport, incinération, etc... ça me fait penser à toutes les municipalités qui ont construit des usines d'incinération pour remplacer les décharges contrôlées : beau bilan !

03 mai 2013

C'est vrai : Nous Français, nous sommes beaucoup plus intelligents...

02 mai 2013

ta as bien fait de preciser : coulé accidentellement . et , que je sache , nous ne sommes pas des americains .CQFD

02 mai 2013

le problème c'est que si tout le monde jette comme ça, un jour, dans longtemps (si l'humain survit), mais un jour les fonds seront pleins de nos merdes et j'ai pas très envie d'y contribuer donc je vais scier... merci à tous

02 mai 2013

Bravo lolille d'etre aussi sensibilisé par le gestion de nos déchets et d'écarter la solution de facilité préconisée par daniellouis.
Les morceaux de votre épave seront certainement acceptés dans une dechetterie communale et recyclés comme il se doit.
On n'herite pas de la terre de nos ancetres on l'emprunte à nos enfants (St exupery)

02 mai 2013

La citation est,avant saint ex un proverbe Apache, si je ne m abuse

03 mai 2013

Où as-tu vu qu'on pouvait recycler écomiquement et écologiquement du plastique ? sans compter tout le bilan énergétique qu'il a fallu pour l'élaborer...

03 mai 2013

"On n'herite pas de la terre de nos ancetres on l'emprunte à nos enfants" Mais non, puisqu'ils doivent aussi l'emprunter à leurs enfants qui l'emprunteront à leurs enfants... :mdr:

03 mai 2013

sage resolution . MERCI et je te medaille .

02 mai 2013

Une fois de plus je suis atterré de lire de tels propos qui font l'apologie d'une mer qui serait salvatrice pour nos déchets.....
biopol.free.fr[...]en-mer/

03 mai 2013

Il y en a qui confondront toujours "durée de biogradation" et "pollution" : enfouissez une bouteille de verre dans le sol ; dans des millions d'années, elle sera encore là et intacte ; et pourtant elle n'aura rien pollué !

03 mai 2013

Tu as mal lu mon propos : j'ai dit ENFOUIR

03 mai 201303 mai 2013

daniellouis:non: :non:la pollution est bien le fait de laisser des dechets dans la nature sans se soucier de ce qu'il en adviendra, tout comme de proner de couler des bateaux au fond des mers.....En effet le verre ne pollue pas, mais "oublié" par des gens peu scrupuleux dans la nature pollue largement le coté... beauté du paysage.
Arretez d'inciter les gens à jeter leurs dechets dans la mer. CE N'EST PAS UNE POUBELLE.
Serge

04 mai 2013

Si si je sais lire et je sais que le verre ne pollue pas, mais pourquoi prendre l'exemple de l'enfouir pour le prouver ? de nos jours des structures se mettent en place pour récuper le tri de nos dechets. Il serait plus eco-citoyen et pedagogique de dire que le verre ne pollue pas car il est recyclé... s' il est apporté par le consommateur au bon endroit, mais c'est à nous tous d'en prendre conscience et de faire passer le BON message.
La preuve que votre idée de vouloir couler les vieux bateaux ouvre la porte a tous les excés en lisant le post de Wezen plus bas.
meme dépolluée l'épave en plastique va se déliter au fil du temps et contaminer la faune et la flore.
L'épave en tombant peut se briser sur des roches, s'éparpiller en morceaux, lesquels risquent de se déplacer portés par les courants marins puis divisés en fines particules absorbés accidentellement par la faune marine.
Je le répète la mer n'est pas une POUBELLE c'est le seul message que je veux faire passer.
Serge

02 mai 2013

Suis intéressé de savoir si quelqu'un a essayé avec une tronçonneuse à chaine pour bois de chauffage ,l'idée et de pouvoir sortir une épave à moitié pleine d'eau.
Pas d'électricité sur place et dangereux prés de l'eau.... pas d'accessoire disqueuse sur la tronçonneuse, conscient de la façon un peu brutale pour la chaine qui doit un peu morfler,le but pouvoir évacuer l'eau en sortant l'épave, peut être plus rapide qu'une perceuse à batterie avec scie cloche par ex.

03 mai 2013

oui , j'ai essayé en vain .la chaine n'y resiste pas . a reafuter tout les trentes centimetres de coupe . la scie circulaire fait merveille .c'est la meilleure solution .

04 mai 2013

Il me semble qu'il existe des chaînes au carbure de tungstène (du moins chez Shtill) mais je ne sais pas si c'est dispo pour tout les longueurs de guide

06 mai 2013

il y a des disqueuses à batterie

02 mai 2013

Si c'est une épave en bois il n'y pas de risque de pollution du milieu marin en la découpant sur place, il n'en n'est pas de meme pour une épave en plastique.....A déconseiller !
Serge

02 mai 2013

Je précise qu'il s'agit d'une épave en polyester bien sûr .

02 mai 2013

Il n'y a pas moyen de la sortir de l'eau ? grue ? tire fort ? treuil ?

02 mai 2013

L'idée et de faire des trous à la sauvage pour faciliter l'écoulement de l'eau à la sortie,bon ça presse pas mais je tenterais..

02 mai 2013

Ce n est pas une épave, on m a donné un bateau il y a deux mois, en état moyen et, la j ai trouvé le même bateau gratuit à nouveau.... L idée est de récupérer le meilleur de chaque pour en faire un le mieux équipe possible, mais que faire des restes .... J ai donc eu ma réponse, remorque disque usé, tronçonneuse, scie sabre, coup de pieds..... Et après déchèterie.... J ai aussi fait faire un devis de démontage par l aper

13 mai 2013

Et avec tes deux coques si tu faisais un cata gratuit ! Comme ça pas de problème de déchetterie !

13 mai 2013

Oui j'ai vu qu'après. Dommage.

13 mai 2013

va voir la fin du post et tu verras qu'il n'y a plus qu'un coque...

02 mai 2013

Et après tu la découpes sur le bord et tu attends qu' il y ait beaucoup de monde autour pour bien leur polluer la gueule. :pouce: :mdr:

03 mai 2013

ne pas bruler la fibre de verre , ca fume comme du pneu et attire les "stoumphs" ( tu sais , les petits hommes bleu! )

04 mai 2013

on dit "Schtroumpfs". C'est compliqué, ça ressemble à rien, c'est imprononçable... c'est belge :whaou: Je prend pas de risque en me moquant : je suis belge et flic (ou poulet ou perdraux).
Il n'y a pas de solution miracle pour se débarrasser d'un bateau, qu'importe sa taille... de toute façon rien ne se perd, rien ne se crée... Profiter des solutions mises en place est une solution (déchèterie, ...) mais qu'arrive-t-il ensuite à ces déchets? Pour le couler en eaux profondes (ou comme dit daniellous "l'enfouir", car il est loin d'avoir tort) ne pas oublier de prévoir une annexe ou d'être accompagné par un deuxième bateau pour rejoindre le port... :acheval: :acheval:

03 mai 2013

Je comprends que certains soient choqués par la proposition de daniellouis, mais on croirait à en lire d'autres qu'une déchetterie est une sorte de trou noir dans lequel disparaissent nos déchets par magie.
Peut-être que la solution de couler un bateau en polyester de 6m par grand fond est la moins polluante. A moins que l'on me prouve qu'il existe au fond des océans des animaux capables d'avaler l'épave et d'en mourir.
A choisir si je devais me débarrasser de mon 22 pieds je crois que je préférerai organiser avec des amis une cérémonie de sombrage de mon bateau en haute mer plutôt que de me lancer dans sa découpe à la tronçonneuse avec masque et combinaison de protection.

04 mai 201304 mai 2013

S'il vous plait wezen veuillez prendre le temps de lire cet article jusqu'a la fin....avant d'organiser une cérémonie. Merci pour la mer.

www.bioaddict.fr[...]p2.html

04 mai 201304 mai 2013

Vous n'avez pas lu entierement le texte.....Une phrase dit "soyons responsables il ne faut RIEN jeter à la mer" c'est hors sujet ?

La mer n'est pas une POUBELLE !

04 mai 2013

complètement hors sujet !

06 mai 2013

1 étoile pour wezen...
pourrais-je ammener un ou 2 pots de yaourt, pour les déposer au fond de ton épave avant immersion ? (clin d'oeil amical à tedacsum pour un échange semblable sur sujet similaire il y a qqes temps)
frédéric

07 mai 2013

Effectivement fredau13 j'ai déja réagit sur ce théme, c'est plus fort que moi je ne peux pas etre laxiste sur ce sujet.
On n'a pas le droit d'inciter les gens a couler leur bateaux pour s'en débarrasser. On ne doit RIEN jeter à la mer !

03 mai 2013

La question n'est pas tant de jeter un "déchet", mais quel est l'impact sur l'environnement.

Si une bouteille en verre n'a aucun impact négatif sur les fonds marins alors pas de problème. Mais si un produit biodégradable en se "dissolvant" relache des particules nocives pour la faune et la flore alors problème.

Parce que certains se donnent bonne conscience avec des produits biodégradables, mais il faut bien savoir que rien ne disparaît mais que tout se transforme. Et à partir de ce moment là, ce que c'est devenu est-il nocif ou pas ?!

Perso, je ne jette rien en mer ni dans la nature.

03 mai 2013

Je plussoie, mais que veux-tu, il y la mode et la pensée unique

Et bien, quand tout le monde pense la même chose, plus personne ne pense !

03 mai 2013

quand tout le monde pense la meme chose ,.... c'est peut etre que celui qui pense differament n'a pas forcement raison ? non? mais tu as raison d'etre different , ca alimente le debat et nous rassures.

03 mai 2013

l'autre solution c'est qui veut du voilier qui restera.... la coque est saine, la mature aussi, pas de moteur et seulement un foc..... plus le fait que je garde ce qu'il y a de mieux sur chacun des deux.... mais avec un hale bas et une grand voile il pourra naviguer....

03 mai 2013

ha ? voila peut etre la meilleure solution qui fera le bonheur d'un doux reveur un peu bricoleur . felicitation pour ton idee . annonce sur LBC et tu trouvera preneur , j'en suis sur .

04 mai 2013

les miens je les ai trouvé sur le bon coin et les anciens proprio avaient du mal à s'en séparer donc je doute..;)

04 mai 2013

OUI , MAIS LA , tu donnes .

04 mai 2013

c'est ce que faisait les autres proprio...

04 mai 2013

peut etre une autre solution :

tu met une pancarte : Je donne ce bateau !!!

il partira , ne sera pas demolie et fera le bonheur de quelqu'un

04 mai 2013

Moyennant quoi, tu n'auras rien résolu :

Si le récipiendaire change d'avis, il va derechef abandonner le projet de le bateau ; facile, puisque cela ne lui a rien coûté !

1er principe : tout ce qui ne coûte rien ou qui a été reçu sous forme de don n'a aucune valeur pour celui qui l'a reçu.

2eme principe : seul a de la valeur ce pourquoi on a dépensé ou de l'argent ou du travail pour l'acquérir.

enfin, quid de la reconnaissance envers le donateur :
" Fais du bien au vilain, il te crachera dans la main"

04 mai 2013

Une etoile pour sylv1

04 mai 2013

oui c'est vrai ce que tu dis je partage totalement ce point de vue .

Mais j'ai eu aussi une annexe enfin de vie et au lieu de la demolir elle a connu une seconde vie comme bac à fleur dans une maison de retraite ..le jardinier était tres content..

04 mai 2013

Quelle généralité !!!
Heureusement que je suis plus reconnaissant que ça et que mon canot à ENORMEMENT de valeur à mais yeux bien que reçu en don.... :lavache: :goodbye: HS fini...
Et content que le canot en question ne finisse pas au fond de l'eau!

04 mai 2013

sauf qu 'il est au mouillage.....

04 mai 2013

C'est un sujet qui refleuri souvent et je pense que le sabordage n'est pas si insensé que ça. Le destin d'un polyester est de finir à l'incinération ou à l'enfouissement donc rien de très écologique...
Le sabordage, pour peu qu'il soit précédé d'une réelle dépollution me semble un choix tout à fait acceptable.

04 mai 2013

:non: :non:la mer n'est pas une POUBELLE

04 mai 2013

Ok, mais cela tient plus de la religion...
À mon humble avis.

04 mai 2013

Pour préciser, ce n'est pas par ce que l'on enfouît son caca sous terre de celui ci disparaît (il en est de même en mer) mais cela reste une réalité, alors qu'elle est le bon choix...

04 mai 2013

A la difference que le "caca" humain est naturel et sera digéré (si j'ose dire) par dame nature rapidement, contrairement à une épave en plastique au fond de l'ocean, qui polluera les fonds pendant des durées indeterminées....
:non: :non:la mer n'est pas une POUBELLE

04 mai 201305 mai 2013

Un peu limite comme intervention.....

05 mai 201305 mai 2013

Désolé Daniellouis je ne suis pas un scientifique simplement un citoyen qui essaye d'etre logique et respectueux de sa planéte.
1/ lorsque quelqu'un pose la question de savoir ou on jette un bateau cela devient à mon avis un déchet oui ou non ? tout comme les millions d'autres qui finirons pareil
2/ j'ai deja argumenté plus haut. mais je reponds sans etre scientifique, simplement logique. Le plastique n'est pas un produit naturel (il ne pousse pas dans les arbres) il est né de la manipulation de l'homme avec des composés chimiques. Si l'épave se brise au fond elle va dégager des particules que va ingerer accidentellement la faune marine, pas sur que ce soit trés bon pour elle.oui ou non ? ce qui est sur c'est que ces morceaux seront deplacés par les courants marins et reviendront souiller nos plages.
3/ on a avantage à les stoker sur terre, et a ne pas les cacher de notre vue pour justement trouver une solution fiable pour revaloriser ces épaves (certains plastiques sont d'ailleurs déja valorisés), j'ai donc espoir.

Et vous pouvez vous prouver que le plastique n'est pas nocif pour l'environnement marin ?
Pour finir je reitere mon avis tranché la mer n'est pas une POUBELLE respectons la

04 mai 2013

Le Terre en est-elle une?

04 mai 2013

La coprophagie pourrait résoudre le problème en même temps que celui de la faim dans le monde...
:jelaferme:

05 mai 2013

@tedacsum

Au lieu de nous resservir ton sempiternel cathéchisme : " la mer n'est pas une poubelle " , tu ferais mieux de nous développer tes arguments, si possible scientifiques :

1/ En quoi une épave est-elle un DECHET ?

2/ En quoi et par quel phénomène le plastique au fond de l'océan polluera les fonds pendant des durées indéterminées ?

3/ A-t'on avantage (pour la planète, s'entend) à stocker ce plastique au fond de l'océan, ou enfoui en décharge contrôlée sur terre (sachant que la pire solution alternative est l'incinération)

Quand on a des opinions aussi tranchées que les tiennes, on doit pourvoir les soutenir à l'aide d'arguments indubitables. A toi de nous les fournir !

05 mai 2013

et puis , ON JETE,ON JETE .....on demolie, en un mot on consomme encore et encore et toujours ...

alors qu'il serait plus sage de reparer , de recupérer , de faire revivre l'objet ..

j'ai été tres content de savoir que mon annexe était transformé en jardiniere fleuri ..c'était pas plus con que de la bruler (elle était en cp)

Tout objet peut avoir un autre usage que celui qui lui était destiné ...

josé

04 mai 2013

:non:ABDLC d'ailleurs la terre et la mer ne font qu'un. Il est de notre devoir de tout mettre en oeuvre pour REVALORISER nos déchets j'ai espoir que l'humain y parvienne rapidement.
Ce n'est pas en cachant nos déchets au fond de l'eau que l'on resoudera le problème.
Nous sommes sur un forum de soi disant amoureux de la mer.......respectons là c'est la moindre des choses :pouce:

04 mai 2013

Assez d'accord avec tedacsum. Couler nos épaves a surtout pour effet de les cacher à nos regards, et de préserver notre bonne conscience. C'est le seul effet "positif".

05 mai 2013

merci pour la mer hi on est au moins 2......c'est peu non ?

05 mai 201305 mai 2013

C'était un peu le sens de mon intervention, la terre et la mer ne font qu'un.
Ce n'est pas sous le prétexte d'une eco-participation que nos déchets seront valorisés à terre. On peut raisonnablement se poser la question de ces déchets "ultimes" a terre qui au mieux produirons de la chaleur, au pire enfouit dans une décharge "surveillée".
Dans la mesure ou un bateau est dépollué de tout ses fluides, je ne vois pas d'obstacle écologique à son immersion.

05 mai 2013

ABDLC le fait de voir nos épaves a terre gene nos regards et nous mets mal à l'aise (si on a un tant soi peu de conscience) donc nous oblige à trouver une solution pour les transformer.
Je ne fais qu'argumenter depuis le début de ce fil, mais je ne baisse pas les bras.
Un bateau en PLASTIQUE polluera tot ou tard les fonds marins c'est inéluctable.
La mer n'est pas une POUBELLE. Respectons là.

05 mai 2013

" Un bateau en PLASTIQUE polluera tot ou tard les fonds marins c'est inéluctable ..."

C'est le tôt ou tard qui pose question...

l'éternité, c'est long, surtout vers la fin...

05 mai 201305 mai 2013

Tedacsum, je pense que sur le fond nous sommes d'accord, notre planète au sens large n'est pas une poubelle.
À partir de la entreposer des épaves dans un champ en attendant qu'une technologie extraterrestre nous permette de les transformer en pain au chocolat pourquoi pas.
Je me pose juste la question de la valorisation et de la pollution engendrée par nos "épaves".
Hors mis un mat alu ou un bloc moteur acier, rien ne sera valorisé.
Du côté de l'impact d'une coque polyester sur le milieu, à mon avis tout les solvants volatil aurons migré de la coque depuis bien longtemps avant le sabordage. Sachant qu'une épave est une opportunité pour la vie marine, pourquoi pas?
Ceci étant dit, tout ce qui peut être valorisé le doit être.

05 mai 201305 mai 2013

ABDLC Il ne faut pas confondre le sabordage d'un bateau en ACIER dépollué dans un CADRE structuré et légalisé, qui a réfléchi sur le lieu du sabordage (profondeur, roches ou sable, influence du courant) en évaluant les conséquences sur la faune et la flore, et, à l'opposé une bande de joyeux lurons qui va organiser une cerémonie de "coulage" d'un bateau en PLASTIQUE pour s'en débarrasser facilement.
On n'a pas le droit d'inciter ce genre de méfaits !!
La mer n'est pas une POUBELLE respectons la.

05 mai 2013

À mon avis un bateau de plusieurs tonnes en acier et négociable auprès d'un ferrailleur ou tout du moins valorisable en tant que déchet.
Mon propos n'était pas d'inciter qui que ce soit a se débarrasser de son bateau a la hussarde, je je posai juste j'ai question du devenir d'un déchet qu'il n'est pas possible de transformer et qui ne semble pas poser de problème d'un point de vu environnemental.

05 mai 2013

OK ABDLC, si on reprend la question initiale "je cherche à savoir ou on jette un bateau" Lire la 1ere réponse de Daniellouis, qui lui conseille d'aller le couler !! et de rajouter en plus ça ne coute rien.
Ce sont ces propos qui me font réagir.
D'autre part beaucoup de sorte de plastique sont déja valorisé, j'ai espoir qu'un jour il en sera de meme de nos vieilles coques mais si elles sont au fond des oceans ce sera un peu plus dur d'aller les chercher.
Le: il me "semble" pas poser de probléme....n'est pas suffisant il faut en etre sur ! Malheureusement le plastique pollue !

05 mai 2013

tedacsum, tu a oublié le coup de la poubelle .........

05 mai 2013

Oups ! la boulette.... :bravo:

05 mai 2013

Non, ça n'est pas le plastique qui pollue, c'est l'homme!
Plus exactement la surpopulation.
Tout le reste n'est que verbiage....
L'agriculture présentée comme un progrès pour l'homme à été le début de sa fin, en permettant la surpopulation qui engendre la pollution.
La Bible avec son "croissez et multipliez" est aussi à côté de la plaque.
Les allocs sont une aberration quand il faudrait payer pour avoir des enfants...
Une réduction drastique du nombre d'habitants sur la planète doit se faire volontairement et pacifiquement ou elle se fera par la violence et la maladie.
Le premier pays à l'avoir fait est la Chine , elle ne s'en porte pas plus mal.
Réduire sa population est la clef de l'avenir.

05 mai 2013

Et surtout que s'il doit en rester qu'un que ce soit moi !!!!!
Gilles

05 mai 2013

ha non moi !! :-D

06 mai 2013

uchafu

Concernant la Chine et la politique de l'enfant unique comme solution:

Ils en reviennent, dans certaine région, a titre expérimental, ils ont ouverts le robinets.... de plus, la politique de l'enfant unique ne concerne que les enfants "male"pas la gent féminine...

05 mai 2013

Bonjour à tous, ce débat existe depuis longtemps sans de vrai réponse ... au fait qui peut affirmer que le "plastique" ne polluera pas ? C'est comme l'osmose au début personne ne l'avait prévu, c'est comme l'amiante etc..
Autre question c'est quelle profondeur la haute mer car je ne me vois pas trainer une épave pour atteindre les 2000 ou 3000 mètres ?
Par contre le vrai problème, et s'en est un, que fait-on de nos épaves. Le problème des déchets radioactifs est aussi un vrai problème et qui peut-être un jour nous pètera à la figure.
Il faudrait revenir à de la construction recyclable pour tout mais cela ne résous pas non plus l'existant.
Gilles

05 mai 2013

voilà un discours objectif moi je mets une étoile

05 mai 2013

Vive les bateaux en Bois :pouce:

05 mai 2013

c'est bien mon avis il faut reutiliser plutot que systematiquement jeter ,jeter ...et toujours jeter là est la pollution

05 mai 2013

Sauf qu'il faut une sacrée quantité de produits bien toxiques pour les entretenir, tout au long de leur vie !

Il ne faut pas se leurrer, il n'y a aucune solution miracle à ce problème, sauf à trouver un moyen de réutiliser ces matériaux périmés.

05 mai 2013

"Jeter à la mer = pollution" , c' est simpliste comme équation.

Dans tous les posts ci dessus, personne n' a pris en compte le BIOFILM qui recouvre rapidement et ralentit la dégradation des objets immergés,

ni surtout la SEDIMENTATION qui recouvre tout petit à petit, en quelques siècles.

En quoi l' enfouissement en mer serait-il plus nocif qu' en terre ?

05 mai 2013

Le recyclage des bateaux en polyester est un vaste programme , et pour avoir travailler sur le sujet , les solutions sont peu nombreuses .
Le broyage avec recyclage ,une des rare possibilité est le mélange avec les bitumes auto drainant pour routes et autoroutes .
Charge de compactage avec un thermoplastique (manche d'outils comme pelles pioches etc ... )
Charge de compactage pour moellons bétons - composites

Ensuite les solutions sont plus orientées recyclage tel que , et je penches pour cette solution , un petit bateau à voile serait bien adapté à un pécheur malgache , n'est ce pas ?
Dernière solution , le récif de repeuplement , mais j'ai un doute sur la possibilité de faire 40 miles au large , en remorque et de couler l'engin ????
Bref , c'est pas simple , et , AMHA un comportement citoyen et responsable sera encore plus facilement admissible .

05 mai 2013

A mon tour de voter! Et d'une... étoile

05 mai 2013

et puis , comme preconise daniellouis , couler le bateau , apres tout , dans ce cas , on peut aussi jeter nos poubelles en les lestant de plomb , elles iront au fond et ne pollurons pas puisquelle ne se degradent pas ;..... tiens , vous me foutez les boules bande de non respectueux . c'est pas parce qu'un abruti se suicide que nous devons tous en faire autant , non ??? j'en fini par dire des conneries .JE NE SUPPORTE PAS QU'ON JETTE QUOIQUE CE SOIT A LA MER!!!!!!putain , on fait campagne pour valoriser les dechets , a quoi ca sert??quand je plonge et que je vois des bouteilles plastique , des canettes et autres boites de conserves a 20 m au lieu d'observer du poisson ou des langoustes , j'ai un peu les nerfs de notre desinvolture . alors ce que je pense de ceux qui pronent de couler ce bateau , je ne vais pas le dire ici , mais vous imaginez ce que je peut dire a cet olibrius .

05 mai 2013

Merci "tayfa" de prendre le relais......avec "Hi" on est au moins 3 à aller dans le meme sens, c'est encore peu !
mais ton post me redonne espoir....

05 mai 2013

MERCI ?? je ne prend pas le relais
, j'en ai marre d'essyer d'instruire des abrutis bornés . ce n'est pas en mettant un numero sur le dos d'un ane qu'on en fera un cheval de courses .
mais je continuerai a trier mes dechets et cracherais a la gueule de ceux qui jettent leurs poubelles a la mer .

05 mai 2013

tiens , en plus , je viens de regarder mon post sur paul watson , je remarque a contrario de HI et de toi que ce mr daniellelouis ne s'y est pas interressé . hasard???

05 mai 2013

On peut aussi (ne pas) intervenir (peu) parce que les débats deviennent vite stériles et fatigants. ;-)
Allez, on est 4 ....

05 mai 2013

C'est un bon début :pouce:

05 mai 2013

Marc , un peu de retenue dans tes post , et regarde les traces que tu as laissé avant de donner des leçons aux autres . Penses tu que nous jetions quoi que ce soit ?
Daniel aborde le sujet sur des angles différents que ton absolu , est ce une raison pour traiter tt le monde d'abruti ?
Il y a , parmi nous beaucoup (une majorité ) de plaisanciers responsables et citoyens , et notre impact sur la mer reste que tu le veuille ou non , minime en rapport aux traces des pécheurs , de la Marine marchande internationale , voire de l'exploration pétrolière ( Nigéria ....) .L'être humain à une tendance difficilement gérable à saloper son environnement , aussi se bouffer le foie en tant qu'intégriste du sauvetage de la planète n'est pas une solution constructive comme le demandait lolille au début du fil !!!!

05 mai 2013

Pour ma part je comprends la colere de Tayfa.
Je suis outré par les propos de navigateurs qui ne respectent pas leur terrain de jeu.

05 mai 2013

Pfffffff, y a du boulot ! Daniellouis et consorts peuvent-ils concevoir que ce n'est pas parce que l'on ne voit pas la pollution qu'elle n'existe pas ?

Il y a pire que la pollution visible des matières plastiques : les granulés industriels plastiques (aussi appelés larmes de sirène) qui sont le produit de base de tous nos objets en plastique.
A l'origine sous forme de pains, ils sont fondus et on leur ajoute des charges, des additifs etc. Une fois utilisés puis jetés parfois dans la nature, ces objets plastiques s'érodent, s'effritent en quelques années et on les retrouve sous forme de milliards de larmes de sirène sur les rivages. Alors, c'est vrai qu'il faut de bons yeux pour les déceler...
Les industriels eux-même, admettent que ces éléments n'ont rien à faire dans la nature car on n'a pas pris les précautions nécessaires au niveau de l'environnement dans les années 60-70.
On n'a pas pris en compte la fin de vie des plastiques. Et il serait temps de s'y mettre !
Du coup, ces granulés industriels qui ressemblent à des œufs sont ingérés par les oiseaux des littoraux, et au large, par des poissons, etc. Ces billes se retrouvent dans toute la chaîne alimentaire.
Il y aurait aujourd'hui 100 millions de tonnes de plastiques dans la mer, soit l'équivalent de 250 milliards de bouteilles en plastoc...

Les plastiques dans la mer se désagrègent petit à petit. On pense alors que la nature a digéré nos déchets plastifiés. Hélas non, ils sont toujours présents mais leur taille devient si minuscule qu'ils deviennent invisibles. Les courants marins rassemblent ces minuscules déchets, formant ce que l'on nomme les "continents de plastique" en surface, se mêlant au plancton.
Pour l'homme, l'impact est aussi désastreux car de minuscules poissons à l'origine de la chaîne alimentaire ingèrent des fragments de plastique. Les prédateurs sont ainsi tous contaminés et toute la chaine alimentaire est polluée par le plastique.

Si vous avez un quart d'heure, regardez cet extrait de docu :

05 mai 2013

Reportage édifiant sur ce que l'on fait subir à nos océans.
Certains voudraient en rajouter......
La conclusion devrait faire comprendre à daniellouis et consorts qu'ils risquent de faire manger leurs épaves à leurs descendants, .... .:bravo:
une étoile pour arthur gordon :pouce:

05 mai 2013

Ceux qui ont déjà plongé le savent: sur le sable aucune vie, dans les rochers, beaucoup de poissons. Je soutiens daniellouis, les épaves dépolluées peuvent faire des récifs et fournir du poisson. Qu'on nous prouve que le polyester pollue moins a terre que sous la mer. Et les idées préconçues ne sont pas toujours les meilleures.

06 mai 2013

Hles epaves de milliers de tonnes style bateau de gurre qui font des recifs artificiel ,OUI mais des coques de800kilos qui vont se promrner st s abimer en frottant sur les fond ,je maintiens que NON

05 mai 201305 mai 2013

Est-ce que j'exagère si je dis que s'il n'y a déjà plus beaucoup de poissons dans les récifs naturels pourris par nous, pourquoi y en aurait-il davantage dans des carcasses en plastoc ?

Il est vrai que le polyester des bateaux broyés qui sert de carburant aux cimenteries, ou qui est enfoui ne constitue pas une solution intéressante.
En revanche, la revalorisation du produit intégré à d'autres matières industrielles peut être une issue (fibres industrielles, automobile...), à condition de toujours penser à ce que deviendra le produit en fin de vie.

05 mai 2013

Le ton du fil devient plus constructif , et si l'on suit les avis exprimés il me semble que ce qui est le plus rageant ce sont les plastiques qui jonchent notre mer (sacs , tongs , bouteilles etc ...) , mais j'ai remarqué qu'ici en Med. le vent fait voler un max de sachets plastiques et de déchets , il doit en être de même ailleurs ?
Un bateau en polyester ss la mer , j'ignore comment il se dégradera ds le temps ( fibre de verre = sable , car la base du verre est la silice tirée du sable ) mais le polyester et sa base styrènique je ne sait pas ?
Je travaille avec une société produisant des bétons renforcés et ne manquerais pas de les sonder sur l'incorporation de fibres imprégnées dans leur produits qui serviront dans la production de futures digues et autres moellons à haute résistance à la mer pour construire des récifs accueillants .
En attendant quelle solution ?

05 mai 2013

En attendant ? surtout ne pas les couler afin de les garder sous la main en cas de revalorisation.
Cela nécessite de créer une "casse" pour bateau. Du travail pour certains ?

05 mai 2013

On est en pleine guerre de religions

Et chacun de brandir son cathéchisme, sans espoir de convaincre la partie adverse.

Pour ma part, j'ai developpé quelques arguments, qui vont dans le sens de ce qu'ont décidé quelques scientifiques dans le Golfe du Mexique

Pour moi la partie est close

05 mai 2013

daniellouis j'ai répondu à 3 de vos questions plus haut, à la suite je vous en ai posé une à laquelle vous n'avez pas daigné répondre, peut etre trop embarrassante :
pouvez vous prouver que le plastique n'est pas nocif pour l'environnement marin ?

05 mai 2013

NON, je ne peux pas le prouver

C'est pourquoi que, suivant le principe de précaution, je recommanderais de détruire préventivement tous les bateaux plastique qui encombrent nos ports.....

Faut ce qu'il faut, mais il faut de l'ordre ! si ça doit polluer sous la surface, il n'y a pas de raison que cela ne pollue pas en flottant !

Je vous laisse à vos conjectures

06 mai 2013

que c'est difficile de débattre avec des gens imperméable au deuxième degré...

06 mai 201306 mai 2013

Et bien voila daniellouis on y arrive..... vous etes face à votre contradiction et ça vous mets en colère. Dommage.

07 mai 2013

Coucou,

Après les conseils de Couler un Bateau, Louis nous donne un cours de modestie.

Je vous jette mon gant, Monsieur Louis.

Yo !

:litjournal:

05 mai 201305 mai 2013

Il y a quelques dizaines d'années, on balançait des bidons de tôle remplis de déchets nucléaires dans la Manche. On a tous vu ces images de bidons tombant sur les zodiac de Greenpeace. On nous a bien seriné que c'était sans danger, que la mer diluerai tout ça.

Aujourd'hui, il semble qu'on soit un peu moins sûr de ça...

Toutes proportions gardées (des résidus de réaction nucléaire n'ont certainement pas la même toxicité qu'une coque en polyester), ce serait quand même mieux de savoir ce que deviennent ces produits dans le temps avant de les disséminer dans la nature.

C'est la moindre des responsabilités humaines.

@ daniellouis : je n'ai pas vu tes développements concernant les expérimentations dans le golfe du Mexique ? Peut être ai-je mal lu ? En tout état de cause, il me semble qu'une épave de navire en acier immergée, ce n'est pas la même chose que des centaines de milliers de coques en polyester. Ca fait quand même longtemps qu'on sait que l'acier n'est pas un produit toxique.

06 mai 2013

www.oceanattitude.org[...]dex.php

OU : récifs artificiels ? sur Google

06 mai 2013

Et bien voila on y arrive encore.... là vous etes bien hors sujet car il s'agit de bateaux en ACIER, sombrés dans un cadre défini, structuré, qui reprend d'ailleurs pas mal d'arguments que j'ai évoqué plus haut. j'avais rien inventé seulement suivi ma logique !
La question initiale décrit un voilier en PLASTIQUE qu'un particulier veut se débarrasser.
Votre conseil de le couler est complétement irresponsable.

06 mai 2013

le raisonnement de DANIELLOUIS ne me semble pas inintéressant.... je m'explique:

lorsque vous avez une epave au fond, il se passe que dans un premier temps l'

oxydation commence
la vie des berniques et consort commencent
la vie "poissonniere" arrive

Si le canot plastique est recouverte de sédiments, aucune fuite de polyester ne peut se faire, je ne dit pas que j'ai raison, mais une approche différente...

Daniellouis a une approche qui vaut ce qu' elle vaut, mais qui a le merite d'être lue et écoutée.

Il ne faut absolument pas en faire une guerre de religion..

D'autre part, les thons ne sont pas consommes a certaines periodes a cause de la teneur en mercure....

Les daurades coryphenes sont certaines fois immangeables a cause des particules etrangeres comme les pet.

Comme quoi, on peut crier au loup ..

06 mai 201306 mai 2013

Regisson le tableau que vous représentez n'est déja pas trés reluisant !
Vous tirez là une belle sonnette d'alarme, est ce bien la peine d'en rajouter ?(du plastique).

06 mai 2013

"Si le canot plastique est recouverte de sédiments, aucune fuite de polyester ne peut se faire"

Est-ce un constat scientifique, ou une idée ?

Et quid de la (très très longue) période avant recouvrement complet par les sédiments ?

Bien sûr que toutes les questions doivent être débattues.

Mais il ne faut pas présenter comme acquises des solutions qui n'ont jamais été expérimentées, ça fausse le débat. Ou alors faut présenter les résultats de l'expérimentation.

06 mai 2013

en regle general les gens sont des degueulasses .

on assite chez moi à une grosse bagarre , la commune voisine est passé au ramassage des ordures menagéres "insitative" ils payent en fonction du nombre de ramassage et la facture est moins lourde
resultat les gens balancent leur ordure dans la poubelle du voisin ou dans les fossés ......la mairie a été obligé de créer une "brigade" d'intervention (qui va couté bien evidement).

dans notre société il n'y a pas gros espoir de s'en tirer ...on est cuit....

06 mai 2013

Merci, josé, pour les étincelles d'espoir que tu diffuses régulièrement :topla:

06 mai 2013

Pas de pessimisme exagéré , c'est une question de citoyenneté , la difficulté étant de combattre l'individualisme forcené ,issu de la société néo libérale .
Je remarque que les pays ou l'individualisme est plus marginal , sont les pays nordiques ou l'on privilégie le vivre en société , tout un programme .....

06 mai 2013

Le tri sélectif a eu et a encore ses opposants. On peut suspecter les multinationales qui tiennent le marché de déchets de ne pas jouer le jeu jusqu' au bout : tout est il réellement trié, recyclé quand c' est possible ?
J' en doute mais est ce pour cela qu' il faudrait jeter n'importe quoi n'importe où et n'importe comment ?

La stabilité chimique du polyester ?!! Il suffit de penser à l' osmose pour comprendre que ça n' est pas acquis. Il y a du Bisphenol A dans l' epoxy.

J' ai rencontré voici quelques années au Salon des Composites une entreprise qui assurait être capable de recycler tous les types des déchets issus des matériaux composites. Leur capacité de traitement était largement sous exploitée, pour dire le moins. Mais il y a des possibilités.

Autre chose : le développement des composites bio sourcés. Outre le fait qu'ils sont basés à un plus ou moins haut pourcentage sur des ressources renouvelables (chanvre, lin, liège, lignine...), ils s' avèrent bien souvent plus faciles à recycler ou moins polluants en enfouissement. C 'est en plein développement actuellement.

Tout ça n' est pas une question de religion ou de pensée unique. Il y a un mouvement global vers un respect des ressources et de l' environnement. On y retrouve des gens à l' esprit citoyen mais aussi certains industriels qu 'on se s' attendrait pas forcément à voir là et il faut s' en réjouir.

Je préfère être dans ce mouvement que dans celui du refus. Il faut chercher des solutions.
Je trouve que le questionnement de lolille est juste même si les réponses immédiates manquent encore.

Couler des bateaux en fin de vie : une vraie fausse bonne solution, plutôt une posture polémique...

La mer n'est pas une poubelle. Amen.

;-)

Pour toutes les coques en polyestère, effectivment les couler pollues.
Mais les coques en bois ou en acier ? Il me semble qu'une fois nue, netoyer de toutes peinture ou autre pouvant polluer, sont plutôt bénéfique ecologiquement au fonds de l'eau, non ?

06 mai 2013

ça ça fait du bien à lire :bravo: :bravo:une étoile pour triple jim

06 mai 2013

" La mer n'est pas une poubelle. Amen. ""

tu as raison : AMEN

Quand je vous ai dit qu'on était en pleine RELIGION !! MDR

06 mai 2013

c'était effectivement un peu ma question sauf qu'à priori je n'avais même pas envisager de jeter ça au fond.... je voulais savoir si il y avait une solution organisée sinon je remorque, je coupe et je file à ma déchetterie qui DOIT savoir quoi en faire, sinon il faut très vite interdire la construction de ce genre de bateau

07 mai 2013

Le principe de la démocratie n'est pas de faire ce que l'on a envie de faire sans se poser la question de savoir ce qui se passera ensuite.
LA MER N'EST PAS UNE POUBELLE. AMEN

06 mai 2013

Religion ou pas, tu ne réponds toujours pas à la vraie question de ce fil : peut-on sans risque environnemental couler des coques en polyester ? Des études ont-elles été faites sur le sujet ?

Tu sembles être sûr de ton fait, mais tant que tu ne nous apporte pas d'argument fondé, on reste dans le domaine de la foi que tu dénonces...

07 mai 2013

MERCI ; JE VALIDE ; ET JE MEDAILLE ;

06 mai 2013

@Daniellouis:

Le phénomène de la pensée unique doit-il nous faire remettre en cause le principe de la démocratie??????

:reflechi: :reflechi: :reflechi:

06 mai 2013

n'est pas chimiste qui veut !
Les composites ont une nature extrêmement variées , mais , la grande majorité de nos bateaux sont à base de fibre de verre , assemblé avec de la résine polyester . La résine polyester en se dégradant va redonner des composés chimiques ( assez complexe car variant en fonction du type de dégradation , UV ou hydrolyse ) .
Globalement la dégradation sera peu polluante car la composition d'un stratifié est principalement fibre de verre 60 à 70 % et 40 à 30 % de résine .
Les nouveaux composites à base de fibre de jute , s'ils utilisent des matières agro sourcées , restent difficile à détruire , les succinates et autres lactates ne sont pas à l'état naturel , l'intérêt de ces produits , est seulement de ne pas avoir comme source de matière première le pétrole mais , du maïs , du sucre etc ...
Vaste problème que la chimie verte , et de mon humble point de vue , le comportement citoyen et raisonnable , reste encore le meilleur comportement .

06 mai 2013

Tout doit être nuancé et je mentionnais la chimie verte comme une piste... D' ailleurs tu as raison de dire agro sourcé plutôt que bio sourcé. Les gros du secteur s'empoignent déjà sur ce terrain et tout n'est pas clair.

Ceci dit les particules fines de fibre de verre sont toxiques me semble t'il et en plus... ça gratte ! Beaucoup plus agréable avec le lin et sans aucun doute moins toxique...Le liège comme âme de sandwich plutôt que le PVC. je crois quand même que ça fait pencher la balance du bon côté au niveau recyclage (quoique que çela augmente la part de résine dans le composite...)

Tout à fait d' accord pour le comportement citoyen et raisonnable, ça au moins on est sût que ça marche

06 mai 2013

Effectivement que les épaves en acier ou en bois coulées dans "les régles de l'art" ne polluent pas, quelles soient bénéfiques écologiquement au fond de l'eau ? depuis la nuit des temps la vie des oceans n'a pas eu besoin des épaves des humains pour se développer !(on est plutot entrain de la contrarier !).
Ne serait ce pas une solution de facilité pour se débarrasser de ces épaves et se donner bonne conscience ?

De nombreuse espèces ont été réintroduites par l'homme, après qu'elle fûrent décimées par l'homme.
Si la nature n'as pas eu besoin des épaves pour se développer, ce n'est pas pour autant qu'il faut évincer la question. Ca peut, peut être, alléger le stress à laquelle elle est soumise ... par l'homme.
Attention je ne parle pas de solution miracle, je dis juste que l'impact devrait être étudier, et dans le cas d'un impact bénéfique, pourquoi s'en priver. L'homme est dans la nature, sa vie l'impact à grande échelle, est largement négativement. Si certaines actions peuvent être bénéfique, je pense que l'on peut/doit les réaliser.
On n'est plus dans le cas d'une nature isolé, où la effectivement je serais plutôt partisant du politique aucun impact qu'il soit positif ou négatif.

06 mai 2013

Pourquoi pas... Ca me fait penser aux récifs artificiels développés par un des fils Cousteau et qui permettent de refixer une vie sous marine dans des lagons...près de luxueux Beach resorts.
Et tu as raison, le paysage, la nature vierge sont devenus rares, ils ont le plus souvent été modelés par l' homme.

06 mai 2013

Et lollille ? Il en pense quoi de tout ca? Que va til en faire de ce bateau qui doit bien lui poser des problemes.

06 mai 2013

et les dépots de munitions/explosifs sous-marins ? ça polue , ça polue pas ? (jamais vu un maquereau exploser au large du Havre , mais ???)

06 mai 2013

Et les plateformes pétrolières !

Et les éoliennes ! Et les hydroliennes ! Ecolo pour certains pollution pour d'autres.

Où est le juste milieu ? Rien qu'en respirant on pollue. :tesur:

06 mai 2013

c'est bien pour ça que je pense arreter de respirer prochainement ...
MAIS .... ma vieille carcasse composée de viande , d'os , d'alcool , de tabac , de médicaments , et que je souhaite etre calcinée et dispersée en mer poluera t'elle les océans.....?

07 mai 2013

En respirant ou en expirant ? En mangeant ou en pé.... ?

:mdr: :jelaferme: :acheval:

06 mai 2013

Depuis le 1er jour l'humain pollue.

D'ailleurs c'était quand le 1er jour ? Le 1er jour où l'animal est devenu humain ? Et oui ! Parce que si on est devenu humain peu à peu, faut bien déclarer le jour (même la seconde) où on a eu le statut d'être humain ?!
:lavache:

06 mai 2013

Oui mais kako, ça n'a rien à voir avec le sujet, alors s'il te plait, ne pollue pas le fil ! :mdr:

06 mai 2013

Tiens il me semble avoir lu dans ce fil un de tes posts daté d'il y à 3 jour où tu termines par :

"Perso, je ne jette rien en mer ni dans la nature."

Pas de CO2 expiré, pas de gaz d'échappement, aucun hydrocarbure mal brûlé... pas d'antifouling érodable, pas de...

Non, tous tes déchets sont recyclés dans une filière industrielle qui elle même ne rejette rien dans la nature...

:tesur:

Malheureusement même avec la meilleure volonté on y échappe pas, alors sans y mettre de la bonne volonté...

06 mai 201306 mai 2013

Quand je dis "Perso, je ne jette rien en mer ni dans la nature." c'est dans le sens où on l'entend dans ce fil. Et je n'ai pas prétendu ne pas polluer.

Alors, ne déformons pas les propos des autres en confondant les mots ou en les interprétant.

D'ailleurs dans ce post, je posais seulement la question de ce qui pollue ou pas lorsque c'est jeté volontairement, en signalant que VOLONTAIREMENT je ne jetais rien qui pourrait polluer dans la NATURE.

06 mai 2013

c'est francoeuropeen de vouloir son bon tamponné
de recyclage.......Meme si s 'est plus cher et plus polluant !

Il n'y a pas de vrai filiere de transformation pour le polyester alors pourquoi croire que c'est mieux en decheterie (apres broyage ,transport ,criblage,epandage re transport et re) que coulé a 2 miles?,

C'est comme le paillage agricole noir ;le rec yclage consiste a le micro broyer pour l'incorporer dans la terre de remblai...
c'est mieux???
Daniellouis vous l'a deja dit: soyez plus critique .et ouvrez les yeux.'

Je veux rajouter sur les fibres bio;si sur le papier cela semble interressant,c'a mange beaucoup de terre agricole de bouche.

06 mai 2013

C 'est vrai qu 'il faut faire attention aux cultures destinée à se substituer au pétrole : ce sont les agro carburants et la spéculation qui sont à la racine de la hausse des prix du riz par exemple, les matières premières agricoles étant désormais indexées sur le pétrole !!!

Ceci dit la culture du liège au Portugal reste une culture traditionnelle et les chênes liège sont dispersés dans les champs de céréales de l' Alentejo (liège =âme de sandwich)

Pas de généralités donc.

La filière de transformation du polyester existe, au moins potentiellement. Pas opérationnelle, c'est vrai.

06 mai 2013

qui , parmi les detracteurs du "coulez le " enterre ses bouteilles vides au fond du jardin parce que , apres tout , elles ne polluent pas ?????? moi , je suis tres con et je les emmenes au container prevu a cet effet . mais je doit etre un peu ringard .

06 mai 2013

moi aussi je fais partie des cons qui les emmenes au container :mdr: :mdr:

06 mai 2013

est ce que ça va mieux en le disant ? :bravo:

06 mai 201306 mai 2013

Aucun rapport entre le sujet de départ, couler des coques, et les déchets ménagers et autres. De plus la matière des bouteilles plastiques est relativement facile a recycler car thermoplastique ce qui n'est pas le cas du polyester (matière thermodure). Broyer de la fibre verre bonjour les dégâts, c'est très abrasif et gourmand en temps et énergie. De plus avec les charges de salaires et le cout de l'energie, il est plus simple de ne pas recycler ou alors le bruler (ca implique que les fumées soit traitées). Une fois brulé on a encore des cendres a gérer.

07 mai 2013

ET SI TU LISAIT TOUT LES FIL S AVANT DE REPONDRE ? JE PARLE DES BOUTEILLES EN VERRE DE NOTRE DETRACTEUR DANIELLELOUIS desolé pour les majuscules .

06 mai 2013

"Il n'y a pas de vrai filiere de transformation pour le polyester alors pourquoi croire que c'est mieux en decheterie (apres broyage ,transport ,criblage,epandage re transport et re) que coulé a 2 miles?,"

Parce qu'au moins, en dechettetie, c'est contrôlé et contrôlable dans le temps. Si un jour des études démontrent qu'on peut se débarrasser de nos coques au large, alors on le fera sans scrupules.

En attendant, mieux vaut appliquer ce bon vieux principe de précaution si galvaudé.

06 mai 2013

oui, mais pour aller en decheterie specialisée, cela va consommer beaucoup d'energie et donc polluer......
Ma reponse sera obsolete quand la filiere sera industrialisée avec des volumes suffisants.

a Tayfa : le verre est transformé,je suis d'accord avec toi:il est mieux en decheterie.

06 mai 2013

c'etait en allusion a un post de daniellelouis qui precisait qu'une bouteille ne pollue pas .quand a la pollution, due au recyclage , si je m'en refere a ma methode , je na sais pas ou ca pollue : je coupe a la scie circulaire et j'emmen,e mes dechets a l'incinerateur qui les tranforment en energie soit : de chauffage , soit de combustion pour la fabrique de placo dont les terriens se goinffrent en en mettant partout dans les maison . mon bateau transformé en BA13 , je n'appelle pas ça polluer .

06 mai 2013

alors , la , c'est plus mon domaine , je suis largué . suis pas ingenieur . sorry .

06 mai 2013

d'accord pour la resine en combustible,mais pour la fibre??

06 mai 2013

OUI barerol mais quand la filiere sera industrialisée il sera beaucoup difficile d'aller chercher les épaves au fond de l'eau que si elles sont restées sur terre....

06 mai 2013

oui mais dans l'eau ,la coque sera la maison du poulpe.
Sur terre elle sera broyée et enfouie et restera inexploitée pendant combien de temps?

06 mai 2013

Mais depuis des millenaires le poulpe n'a pas besoin de nos plas tiques pour avoir un toit.
Beaucoup de plastiques sont de nos jours revalorisés, je ne doute pas qu'une solution soit trouvée pour les épaves en plastique.
Il est vrai qu'un creneau est à prendre pour stocker, dépolluer, trier, puis valoriser ces déchets. du travail pour certains !
La mer n'est pas une poubelle respectons la.

06 mai 2013

oui ,et pourquoi le poulpe n'aurait pas droit a la modernité et au confort douillet??
Moi je suis sur qu'il prefere une maison TItanic qu'un banal trou de caillou.

On ne peut pas extrapoller ce qui se passait il y a des millénaires a nos jours. Le fait est que l'habitat de nombreuses espèces se réduit, dû a à l'homme industrielle. Cette argument serait valable dans le cas d'une nature complétement isolé.
Maintenant je rest d'accords que les coques plastiques pollue (Enfin du peut que j'ai pu lire a droite a gauche) et qu'elle n'ont pas leur place dans l'eau. Mais ces la pollution qu'elle engendre qui me fait dire ça.
Je reste persuadé que si la coque ne pollue pas, il peut être interressant de fournir un "habitat", parceque ce qui etait vrai il y a des milliers d'années ou même des centaines d'années (vû l'accelération des impacts humain on pourrait même parler de dizaine d'années) pour la nature ne l'est plus aujourd'hui.
Lutter contre l'impact de l'homme sur le millieu naturel est une très bonne chose via nottament les réserve etc...
Mais on ne pourra jamais revenir a une nature comme il y a des milliers ou des centaines d'années tant qu'il y a aurra des hommes.

06 mai 2013

La mer n'est pas une poubelle, c'est vrai, regardons ce que nous rejetons a travers les égouts épuré ou pas, les rivières. Les produits chimiques, engrais, médicaments... sont bien plus important que ce que quelques épaves peuvent polluer.

06 mai 2013

Tu as parfaitement raison, et en vertu de cette évidence, on va tous balancer nos vieilles bagnoles, nos vieux pneus, nos pots de peinture à moitié pleins, et toute la merde qu'on arrive à produire chaque année, sur les plages, dans les rivières et partout où ça a l'air encore un peu propre ; ça fera pas beaucoup de mal.

Non, mais des fois, quand on lit ce qu'on lit, on se demande si ce serait pas mieux d'être aveugle...

07 mai 201307 mai 2013

La grande majorité des "productions" humaines n'est pas biodégradable par la nature; L'homme est un primate, le seul être vivant, a avoir "inventé" ou produit des choses qui menacent les écosystèmes et la vie sur terre;
Et encore on ne parle pas des "déchets radioactifs" et nucléaires, qui d'après beaucoup sont enfouis dans les mers, incognito, comme on jette du pétrole lors de dégazages "hors la loi";
Je me demande bien jusqu'à quand la terre-mer survivra à tout ça;

Et je considère que la nature, à terre comme en mer, ne devrait jamais être traitée comme une décharge (officielle ou pas); S'il y a bien un endroit où mettre ses déchets, ou essayer de les recycler d'une manière ou d'une autre, c'est dans les cités humaines ! C'est eux qui les produisent, donc ça me semble normal, on ne va pas jetter ses poubelles chez son voisin, comme on s'en débarrarrait sans scrupules
(Pour ma part ça m'ennuit beaucoup moins de "jeter un papier", un emballage, ou plastique, par exemple dans une ville, sur le béton, ou dans un contener, mais je n'aurais surement jamais l'irrespect de jetter ces choses dans un "coin tranquille de foret, sur une plage, ou "couler en mer", comme on voit toutes ces canettes et bouteilles plastiques ramenées par la marée sur les plages, comme si la mer vomissait ce qu'ils lui envoient et qu'elle ne peut pas digérer; pour moi c'est un mépris complet envers la terre, qui a fait naitre la vie, humains compris; C'est comme tuer sa propre mère, comme dirait les amérindiens;
Mais la société de consommation et les hommes dits modernes, semblent plus aimer l'argent, et les possessions à court terme, que le respect de la vie et la planète bleue à long terme.
Ils arrivent bien à envoyer des hommes sur la lune, je ne vois pas pourquoi ils n'arriveraient pas à "éliminer écologiquements leurs objets usagés et polluants", et même ne plus en produire, sans nuire à la nature; mais c'est surement encore une question de fric !
Le polyester, n'est pas biodégradable, jetter dans la mer ou dans des milieux naturels terrestres, est un crime contre la planète (et la vie, de l'homme y compris tot ou tard, qui en recevra la monnaie par effet boomerang, car tout est lié)

07 mai 2013

:bravo:wildlife j'envoie une étoile

07 mai 2013

Oui, bon... Je ne partage pas complètement ce galimatias un peu indigeste... Je pense tout simplement que quand on se dit civilisé, la moindre des civilités est de d'assumer les conséquences de notre civilisation, et surtout de ne pas balancer mes merdes dans la nature sans être certain qu'elle n'y resteront pas des merdes.

C'est du simple bon sens.

07 mai 2013

Le financement de la construction (navale, urbaine et autres) devrait toujours être suivi du même et plus, pour la déconstruction, assumer en amont et en aval
Dans la nature un arbre a une vie et une mort, cycle naturel
Bien meilleure source d'emplois pour les "nouveaux arrivants" !

07 mai 2013

C' est marrant ce phénomène : on est face à un problème complexe pour lequel on est loin d' avoir toutes les solutions et il y a des gens plus malins que les autres qui savent exactement quoi faire :

On coule les vieux bateaux.

Le débat est clos et ceux qui ne sont pas d' accord sont aveuglés par leur religion. L' avantage de ce type d' approche, c' est qu'on peut effectivement continuer à polluer.

Je pense qu' on continuera à progresser vers un meilleur respect de notre planète, en réfléchissant et en ne s' arrêtant pas aux jugements définitifs qui nient un problème plutôt que de le poser.

En attendant et comme il faut bien vivre, je m'en vais de ce pas monter un business qui s' annonce florissant : couleur au large :mdr:

07 mai 2013

"Je pense qu'on continuera à progresser vers un meilleur respect de notre planète" à condition que cette prise de conscience soit assez rapide, parce que, au train où vont les choses, il ne nous reste que très peu de temps avant l'irréparable. Je ne suis pas pessimiste, juste réaliste.

Avez vous tous regardé la vidéo proposée par Arthur Gordon ? Non ? Il n'est pas trop tard.

07 mai 2013

C'est bien OPUS 106 d'en remettre un petit coup pour ceux qui n'ont pas encore compris !!!

07 mai 2013

Bonjour,

Conseiller de couler nos bateaux au large et en même temps affirmer qu'on résonne au deuxième degré ?

Deuxième degré en sous sol, je présume...

Cordialement et "recyclagement"..

Jacky.

07 mai 2013

En conclusion, je dirais que l'homme est le seul animal inutile et nuisible sur terre (et sur mer) AMEN

07 mai 2013

au fait !
ça vous gène pas plus que ça de badigeonner vos coques avec des biocides eminnement toxiques.........................................
ou de prendre votre bagnole pour aller a la décharge..............
L'HUMANITE disparaitra.....!!!!!
BON DEBARRAS.......!!!!!!!!! :goodbye: :goodbye: :goodbye: :acheval:

07 mai 2013

Je suis contre toute pollution qu'on pourrait éviter, et tout geste facile pour se débarrasser de nos déchets, qui pourrait accroître la pollution.

Mais les propos de certains pourraient laisser penser que la Terre serait restée dans un état idyllique pour l'éternité sans la venue de l'Humain ?

Tout ce qui vit, meurt. C'est l'impermanence de tout ce qui existe dans l'univers.

Y'a un astéroïde il y a 65 millions d'années qui a fait plus de dégâts que l'homme, et c'était un évènement naturel.

La Vie porte en elle le germe de la mort, tout est programmé pour la destruction. Aucune chose ne peut rester en l'état.

L'Humain utilise ce qui est à sa disposition dans la Nature, et le transforme. Il modifie la Nature, en bien ou en mal ? Ce n''est qu'une notion abstraite lié à des images du passé et a des raisonnements personnels.

L'Humain fait partie intégrante de la Nature, son intelligence est issue de la Nature, et elle ne doit pas lui avoir été donnée juste pour contempler les oiseaux et regarder pousser les arbres.

Peut-être allons nous vers un Monde artificiel entièrement remodelé par l'Humain, et que c'est une évolution obligatoire autant qu'inévitable.

Et si la Nature ne supporte plus l'hégémonie de l'Humain, elle s'en débarrassera, et recommencera !

07 mai 2013

Je te renvoie à mon intervention un peu plus haut sur la présence de l'être hmain sur cette planète !

07 mai 2013

Pas si cliché que ça : Quelle est l'utilité de l'homme sur cette planète ? Réfléchis bien, si tu as une réponse (autre que celle qui se rapporte à une religion), je suis preneur.

07 mai 2013

Un écosystème, c’est comme un énorme filet où chaque maille est un élément différent qui retient les autres en place. L’équilibre de chaque écosystème est maintenu par la présence de chaque élément. Aussi ces éléments sont indispensables entre eux. Si un élément est affecté, il peut occasionner des effets pouvant nuire à d’autres éléments selon une réaction en chaîne et bouleverser l’écosystème. Comme un trou dans un filet qui s’agrandit parce qu’une seule maille en retenait quatre autres et les quatre autres en retenaient d’autres...(académie de la forêt)

Ce qui veut dire que, même le moustique qui te fais ch… a son utilité. Je ne suis pas entomologiste et ne pourrai pas te dire précisément laquelle. Que fait l’homme là dedans ? C’est lui qui brise les mailles du filet cité plus haut. Si c’est là son utilité ???? Ce serait plutôt une nuisance. C’est bien ce que je disais, l’homme est nuisible, et la dessus je ne suis pas le seul à le penser et à le dire.

Ceci dit, j’espère que tu as passé un bon moment sur ton bateau.

07 mai 2013

kako
je pense qu'on est d'accord sur le fond, je te cite:
(Et si la Nature ne supporte plus l'hégémonie de l'Humain, elle s'en débarrassera, et recommencera !)
mais faire des boutades ou de l'humour n'est absolument pas incompatible avec le sujet (ce me semble !)
alors ,si je peux me permettre.............
détends toi et ne te laisses pas impressionner par tes propres theories
:reflechi:

07 mai 2013

Quand j'ai un truc à jeter, je le jette là où c'est fait pour.

ça je medaille .

07 mai 2013

Désolé, mais j'appelle pas ça une intervention...mais un cliché ! :heu:

De même que "hapax" c'est de la gaminerie !

07 mai 2013

La réflexion c'est bien ton esprit qui pose des questions à ton esprit ? Tu te réponds à toi même, non ?

Tes neurones peuvent discuter autant qu'ils veulent ensemble, les idées qui en sortiront n'appartiendront qu'à toi et n'auront aucune objectivité.

De même que l'on ne peut pas prouver qu'on existe et que quoi que ce soit existe, car l'observation n'a lieu qu'en fonction de l'observateur.

Et quelle est l'utilité des moustiques ? A part transmettre des maladies (et nous faire chi.r) !

Et quelle est l'utilité de la Terre ? D'être contemplée par Dieu ?

Je me méfie des phrases lapidaires, qui n'ont aucun sens.

Parce que si tu pars du principe que certaines choses sont inutiles, c'est que donc d'autres le sont. Quand tu parles de l'inutilité de l'Homme, observe l'Univers et dis moi en quoi il est utile alors ?

07 mai 201307 mai 2013

Hapax, rassure toi je suis très détendu d'autant que je vais passer 5 jours sur mon boat d'ici une paire d'heures. :acheval:

Et tu auras du mal à extraire une théorie de mes propos. Des constats, des questions, oui.

Par exemple pour la pollution, je me prends pas la tête. Quand j'ai un truc à jeter, je le jette là où c'est fait pour.

Mon bateau pollue ? Ma voiture aussi ? Et ce que je mange crée de la pollution ? Les objets que j'utilise aussi ? Certainement que oui. Mais encore faudrait-il s'entendre sur ce qu'est la pollution, où elle commence et où elles finit. C'est un concept humain, parce qu'engendré par l'Humain.

Le monde n'existait pas avant ma naissance, et il n'existera plus après ma mort, alors je profite de l'entre deux !
:mdr:

07 mai 2013

C'est vrai hapax pour les antifoulings, entierement d'accord ! mais si on compare les produits d'il y a 50 ans et ceux d'aujourd'hui des progrés ont été faits. De nouvelles methodes non nocives commencent à voir le jour donc on va dans le bon sens et ça c'est bon signe.
Pour ma part comme moyen de locomotion je possede mon voilier, un velo et une remorque. (meme que des fois c'est galere). et je reste optimiste quand au devenir de l'humanité....
Mais la on dérape du sujet .....
Au fait tu navigues pas toi ?

07 mai 2013

je navigue malheureusement assez peu .................
je pense néanmoins qu'on sous estime la pollution due à nos peintures ........................... :-D

07 mai 2013

Bonjour LOLILLE

As tu trouvé une réponse a ta question ????

07 mai 2013

Ouuuups

J'ai trouvé au début de ce très long post

07 mai 2013

Sur les antifoulings entre autre, mon avis est que bien sûr ils ont un effet toxique sur la mer, (sauf peut-être quelques rares mais surement moins efficaces, et à moins d'utiliser d'autres techniques comme les ultrasons ou caréner plus régulièrement, et surtuot naviguer !) bien qu'il me semble que les effets soient peu comparables à ceux des énormes ferries, paquebots, et autres flottes de navire, ne serait-ce que parceque la surface de carène immergée est bien moindre pour les voiliers, ou bateaux de plaisance "modestes", et car leur usage me parait plus rare ou moins fréquent;
Par contre ce qui me parait un non-sens assez nuisible, c'est de passer un antifouling chaque chaque année (ou environ) sur un bateau qui parfois ne naviguera pas plus de quelques jours ou semaines dans l'année, et qui restera au ponton le reste de l'année, avec son antifouling... ! un gaspillage pourrait être éviter, aussi bien en produit qu'en toxicité, si des ports à sec prenaient en chargent tous les bateaux petits ou grands, qui sont sur ou presque de n'être pas utilisés pendant plusieurs mois ou plus encore... années; Car dans ce cas, l'antifouling nuit autant à la mer, qu'au bateau qui de toute façon sera partiellement recouvert de fouling au fil du temps; en plus de prendre une place à un voilier qui pourrait naviguer souvent

07 mai 2013

Quelques infos en rapport avec le sujet initial, glanées sur Gogol :

www.depollutionnautique.com[...]

apsc22.free.fr[...]dex.php

www.actu-environnement.com[...]92.php4

:litjournal:

07 mai 2013

:bravo:triple jim pour ces 3 liens curieusement en aucun cas on incite les plaisanciers à couler leurs bateaux, j'espere que daniellouis et ses amis en prendront connaissance .....

07 mai 2013

Un autre lien

www.aper.asso.fr[...]ndex.do

Le rapport disponible sur aspcc 22.free.fr est plein d' infos mais il y a pas mal de lecture... Le coût de déconstruction d'un bateau de 8 m oscille entre 600 et 900 euros...

07 mai 2013

C'est vrai que le prix moyen de 1200€ pour la déconstruction ça pique un peu. Il est à craindre que certains prefererons malheureusement la méthode du ni vu ni connu je te coule...
Ah mais c'est vrai je suis bète... ils auront la conscience tranquille car ça fera un abri pour les poissons HA HA HA trop gentils....

15 mai 201315 mai 2013

Et bien barerol allons y jetons nos poubelles à la mer ça c'est chouette.......
pauvre de nous......(et nos enfants)
Quand je lis de telles absurdités j'ai honte de faire partie de cette communauté !
:-( :-( :-(

15 mai 2013

@barerol

Bravo pour cette charge contre la pensée unique : la bonne conscience !

j'y reviens : " quand tout le monde pense la même chose, plus personne ne pense "

15 mai 2013

c'est vrai hi d'ailleurs moi je ne réponds meme plus, je crois que c'est peine perdue...

Voilà un liens qui parle d'abri pour les poissons .... comme quoi je ne raconte pas n'importe quoi, c'est suffisamment crédible pour que des recherche soit entreprise en tous cas.

www.belspo.be[...]roj.asp

08 mai 2013

La déconstruction couterait au propriétaire. Mais que deviennent les matériaux acier alu fonte? et l'accastillage? Dans la poche du déconstructeur? la fonte est coté 30cts le kilo et l'alu et le plomb 1cts.

13 mai 2013

c'est pas une question de prix!
je suis au large je mange une boite de sardine..
1_ fini je la coule au large...
ou alors
2- je la met dans un sac poubelle,je demare le moteur...
je la ramene au port ,la pose dans une poubelle dediée,
puis un camion la charge ,puis elle part en tri...
et de la elle reprend un camion pour recuperateur acier..
de la il la lave a grande eau avant de la recycler...............

Qui a le plus polluer??
Pour moi la filiere recyclage polyester ressemble a ca.
Avoir la conscience tranquille ,oui; mais surtout avoir une conscience.

15 mai 2013

@ daniellouis

Je dirais aussi : quand on n' écoute pas les autres, on ne pense pas. Ce fil montre bien que tout le monde ne pense pas pareil et heureusement.

Tu es la première victime d'une pensée unique : la tienne.

J' insiste : prends le temps de lire les infos sur la filière de recyclage de l' APER.

15 mai 201315 mai 2013

Arf ! Là, je rigole, daniellouis ! En te positionnant, faute de répondre aux questions très claires qui te sont posées, en pourfendeur de la pensée unique (ça, c'est bien commode quand on est à cours d'argument), tu démontres surtout que tu cherches à sortir grand vainqueur d'un combat d'idées, alors qu'il s'agit simplement de déterminer si c'est bien raisonnable de couler un voilier de plaisance en fin de vie... :doc:

16 mai 201316 mai 2013

Je vous demande de vous arrêter !!!

:jelaferme:

Yo!

:litjournal:

07 mai 201316 juin 2020

Et v'là le rapport en question.


07 mai 2013

Dommage je n'arrive pas à lire entierement le rapport ça bloque dés le debut....

07 mai 2013

www.belspo.be[...]roj.asp

Enfin quelque chose d'un peu plus sérieux que toutes les élucubrations qu'on a pu lire jusqu'à présent

15 mai 2013

Merci pour ce lien, on y trouve des documents très intéressants... mais ça ne correspond pas au sujet de ce fil (une fois de plus vous nous faites un joli hors sujet, malgré votre condescendance habituelle).

Le projet cité a donné lieu à un rapport final en 2008, disponible sur le même site (code EV/42). Au chapitre 2, page 13, il y a le détail des sites étudiés : 11 épaves, coulées entre 1906 et 1966, la plupart pendant la seconde guerre mondiale, de longueur comprise entre 46 et 160 m (moyenne > à 80m).

Bref, de bons gros navires en acier qui n'ont absolument rien avoir avec ce qui nous préoccupe ici, ne vous en déplaise.

07 mai 2013

En effet il s'agit bien d'un PROJET sur l'étude de la biodiversité marine, les 5 épaves utilisées sont DEJA en place il n'y est pas question d'en rajouter . On ne parle pas non plus dans ce texte du materiau des épaves.
Ce texte n'apporte rien de plus sur : comment se debarrasser de nos vieilles coques en plastique !
Par contre le résultat de cette étude mettra en évidence si oui ou non l'implation des parcs éoliens auront une incidence sur les fonds marins. Pour l'instant le doute subsiste......

08 mai 2013

L'implantation des parcs éoliens devraient avoir un impact favorable sur la faune marine.
Simplement parce que les chalutiers ne pourront pas venir y pêcher.
Cela fera une zone ou les poissons et coquillages seront préservés.
Tout comme le ferait une zone réserve de chasse.
C'est pas pour autant que je souscrit à l'énergie éolienne en mer!!!

08 mai 201308 mai 2013

Effectivement le doute subsiste, d'où l’intérêt de se poser la question.
Par contre encore une fois je ne parle pas des coques en plastique, qui de ce que j'ai pu lire elle pollue.
Un autre lien sur l’intérêt des épaves :
www.parc-camargue.fr[...]gue.pdf

Après même si il est avéré que c'est bénéfique, couler un vieux bateau (bois ou acier) doit être fait par une autorité compétente, pas par le premier venue.
Mais il me semble qu'il serait intéressant de se pencher sur la question ...

08 mai 2013

oui Sebastien31 On est bien sur la meme longueur d'onde.. :pouce:

08 mai 2013

Oui, ce ne sont probablement pas des élucubrations, mais il n'est absolument pas évoqué l'impact des coques en polyester...

Ce débat n'a plus de sens. On ne parle pas des même choses. Daniellouis, nous attendons toujours la démonstration qu'on peut couler une épave en polyester sans risque environnemental. As-tu, comme ton point de vue semble le suggérer, une référence quelconque allant dans ce sens et comportant le terme "polyester" ? Ou préfère-tu continuer à considérer comme des "élucubrations" de simples avis de bon sens inspirés par le principe de prudence et de respect ?

14 mai 2013

Par le deuxième degré évoqué plus haut, j'entendais la réflexion suivante :

  • admettons (je ne suis pas de cet avis, mais peu importe) que le polyester + verre soit susceptible de polluer une fois immergé

  • si il pollue une fois sous l'eau, je ne vois pas pour quelle raison il ne polluerait pas en flottant !

dès lors, si un doute subsiste, il appartiendrait aux détracteurs du polyester de faire cesser toute construction de ce type, au nom du principe de précaution ; et à la limite de faire détruire tous les bateaux en polyester existants...

Et bien, les amis, je vous souhaite bien du plaisir dans votre combat....

remarque : si le principe de précaution avait prévalu dès le début du XXième siècle, l'automobile n'aurait pas vu le jour, et on roulerait encore en diligence.

14 mai 2013

Quel que soit le degré de discussion, l'effet polluant d'un produit n'est pas une question d'avis, mais de démonstration scientifique.

14 mai 2013

Est ce que tu as lu les éléments d'information sur la déconstruction des bateaux de plaisance que j' ai mis à disposition plus haut ?

On y comprend à minima qu'il y a 2 ou 3 choses à retirer d' un bateau qu' on coulerait. Le plomb du lest éventuellement... Qu 'en penses tu ?

Par ailleurs le comportement d'une coque polyester en situation normale (elle flotte) est un peu différent de celui d'une coque coulée...Dans un cas on a le gel coat au contact de l' eau, dans l'autre la face intérieure l' est aussi et de plus le bateau a pu s' éventrer en touchant le fond. Comme tu le sais la résine ortho est perméable, donc délaminage, etc....

Donc il ne s' agit pas d' être un détracteur du polyester ou des matériaux modernes mais de rechercher les solutions les plus correctes pour un bateau en fin de vie.

Pour ma part je suis largement moderniste, j' ai un bateau avec pas mal de carbone et je suis très tourné vers l' innovation en général. Y compris pour ce qui est du recyclage.

14 mai 2013

Qui plus est, daniellouis, pourquoi décides-tu que ce débat oppose détracteurs du polyester et pro-polyesters ???

Il s'agit simplement d'un débat sur le risque (avéré ou pas, c'est toute la question) d'immerger les épaves de bateaux en polyester. Pas d'une remise en cause de ce matériau.

Tu as décidément une très étrange façon de débattre...

08 mai 2013

Slut,

Ma parole il insulte ma mère !!

Allez Louis, reconnais que tu as dit une connerie et personne ne t'en voudra !!

Un type qui à tes connaissances ne peut dire de telles absurdités...

Sans rancune,

Yo !

:litjournal:

09 mai 201309 mai 2013

Up !

Tout est dit alors !

Yo!

Jules

:litjournal:

12 mai 201316 juin 2020

finalement je ne le decouperai pas ni ne le donnerai la digue nord l'a pris en pleine gueule.... me reste à aller nettoyer ce sera mardi

12 mai 2013

triste fin :-(

13 mai 2013

là ce serait bien vu d'organiser un "visu" pour donner un coup de main...... :jelaferme:

15 mai 2013

Je ne dis pas que de couler un bateau ça ne pollue pas, mais c'est à croire que seul le bateau en plastique qui coule pollue et celui qui flotte avec son antifouling ne pollue pas.
Pourtant il y a plus de bateau qui flotte que ce qui coule :-D

15 mai 2013

Je crois comprendre ton raisonnement : en fait, comme nos coques polyester avec antifouling polluent déjà, c'est pas gênant de continuer dans cette voie en immergeant les vieilles coques potentiellement polluantes.

C'est bien ça ? :doc:

16 mai 2013

rien compris

Bonjour,

En faite je pense que la différence entre une coque qui flotte et une coque immergé c'est le contact entre la coque et l'eau.
Dans le cas d'une coque qui flotte le polyester et protégé par le gel coat limitant la décomposition de ce dernier.
Dans le cas d'une coque immergé l'eau envahi tous le bateau et le polyester se trouve directement en contact par l’intérieure, accélérant la décomposition et donc la pollution.
Maintenant avec tous ce que l'on met sur les coques antifouloing etc... il est claire qu'une coque qui flotte pollue aussi.

16 mai 2013

Je renouvelle ma question que j'avais posée il y a quelques mois dans un autre fil: Pourquoi nos coques bardées d'antifouling si polluant voient autant la vie se développer dessus ?

La logique voudrait qu'aucune flore ni aucune faune ne puissent s'y développer, et que ni les mulets at autres poissons ne viennent y "butiner" ce poison ?

Je n'affirme rien, je pose seulement une question ! :heu:

16 mai 2013

J'ai vu hier un reportage sur Arté dans lequel certaines plantes poussaient dans des sols chargés de métaux et autres cadniums.
Ils pensent les utiliser pour dépolluer (le cnrs)

16 mai 2013

Ton anti fouling n'est peut être pas de bonne qualité ?

Trève de plaisanterie, oui, c'est bizarre. Quand au fait que les mulets viennent brouter ces algues, il n'y a pas écrit dessus qu'elles sont impropres à la consommation. Ce qu'il ne faut pas, c'est manger les mulets. Quand on voit ce que contient l'estomac de certains oiseaux ou poissons...... ça en dit long sur l'état des océans !

16 mai 2013

Pour répondre à la question de départ : je viens de déconstruire un 7.50m, débité en petits morceaux il est dans les bennes de la déchetterie.

16 mai 2013

C'est bien pour l'instant la meilleure solution !!

21 mai 2013

je répond a la 1er question :" ou jeté un bateau ?"
il y a des professionnel de la déconstruction naval qui se charge de tous sans risque de pollution
j'ai même trouver des annonces sur "lbc"
www.leboncoin.fr[...]661.htm

bon vent

21 mai 2013

:bravo:sonyrace et trés content de voir qu'ils ne proposent pas de couler les épaves....... :pouce:

21 mai 2013

J ai demand? un devis, c est hors de prix.... Du coup je songe à me reconvertir

25 mai 201325 mai 2013

environ 20€ le mètres linéaire
donc :
(6métre x 20)
environ 120€

21 mai 2013

Lolille,

Est ce que tu as demandé un devis?

Huhuhu!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (160)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021