Osmose sur wauquiez pretorien ? Quelle moins-value ?

Bonjour,

Nous venons de faire expertiser un Wauquiez Pretorien en Hollande. Et surprise, des cloques d'osmose sur la coque. Les mêmes que dans les livres, entre 1 et 2 cm de diamètre, odeur de vinaigre lorsqu'on les perce, ... Pas partout, pas énormément, mais suffisamment pour que le problème soit avéré.

Les propriétaires nous avaient bien entendu certifié à plusieurs reprises que la coque était saine. Et, nous les avions cru car le bateau avait été traité epoxy 10 ans plus tôt, facture de 6500 € à l'appui. Ils ont aussi "oublié" de nous prévenir de la présence des cloques lorsqu'ils ont sorti le bateau de l'eau quelques jours avant l'expertise et ils n’ont eu l’air ni surpris ni déçus par cette découverte…
Ce qui fait que nous avons été mis devant le fait accompli, et que nous n'avons pas pu décommander l'expert.

Bilan : un rapport d'expertise payé au prix fort qui indique que 20% de la coque est atteinte, avec comme recommandation, soit de sortir le bateau quelques mois chaque hiver et de traiter les bulles localement dans l'espoir de sécher la coque petit à petit et d'obtenir une stabilisation, soit de refaire le traitement. Il y a aussi les 2 winchs de génois diam. 46 qui ont 30 ans, à changer car défectueux (et non réparables), et l'ancre inadaptée au ridoir, à changer. Pour l'ancre, nous ne l'avions pas vu avant l'expertise. Les propriétaires la stockait dans leur garage.

L'expert a valorisé le bateau très en dessous du prix sur lequel nous nous étions mis d'accord avec les propriétaires (entre 7k€ et 12k€ de moins).

Nous sommes très accrochés à ce bateau. Quelle déception de découvrir ces bulles ! Mais bon, l'osmose ça se traite, alors nous avons fait une nouvelle proposition dans la fourchette de l'expert . Elle a été refusée par les vendeurs. Ils estiment avoir déjà accordé une remise très importante avant l'expertise et qu'il n'y a aucune urgence à traiter l'osmose. Ils proposent royalement 2000 € de remise supplémentaire. Un rien têtu, nous faisons une dernière proposition (1000€ au-dessus du max de l'expert). Elle est refusée aussi. Et là, tout est bloqué.

Je précise que l'expertise n'est absolument pas une expertise de complaisance, que les vendeurs n'ont pas fait faire de contre-expertise, et que le bateau est depuis sagement retourné dans l'eau avec ses cloques grattées non traitées et un joli anti-fouling tout neuf par-dessus. Tout cela en parti payé par nos soins, puisque c'est nous qui avons payé le grutage et le stockage! Il attend sagement ses prochains gogo... En espérant sans doute qu'ils soient moins exigeants ou moins perspicaces, voir les deux.

Alors voilà, si certains se sont déjà trouvé dans cette situation, nous souhaiterions leurs avis éclairés. Si vous étiez vendeur, quelle remise avez-vous accordée pour une découverte d’osmose (plus quelques autres défauts) ? Si vous étiez acheteur, comme avez-vous négocié ? Nous aimerions bien acheter ce bateau, nous n’en sommes plus à 4000 € près, mais il faut tout de même qu'on fixe une limite à notre stupidité !

merci pour vos avis

L'équipage
15 juil. 2013
15 juil. 2013

Je tente une réponse...
- Partons de l'idée qu'il n'est pas anormal pour un bateau de cette époque là de présenter de l'osmose après 15-20 ans (c'est une hypothèse crédible mais qui peut se discuter, j'en conviens).
- Partant du fait qu'un traitement anti-osmose, même bien fait, n'est pas une garantie d'éternité pour la coque.
- Partant du principe que l'osmose dont est atteinte le bateau est traitable par des procédés normaux.
- Imaginons que le traitement curatif bien fait lui redonne la même durée sans osmose visible soit disons 15 ans. (En l'espèce, l'histoire contredit cette hypothèse puisque le bateau est de nouveau atteint de manière visible après 10 ans. Les meilleurs pros garantissent sous conditions le traitement pendant 5 ans maximum.)
- Le traitement curatif (disons 10000 EUR en valeur actuelle pour un Pretorien en suivant les règles de l'art et aux tarifs "hollandais") aurait donc dû théoriquement s'amortir en 15 ans. Après, il fallait s'attendre à ce que cela revienne un jour ou l'autre.
- La moins-value pourrait correspondre à la valeur du traitement qui n'a pas été pu amortie ; soit, dans l'hypothèse, 5/15ème.

Bref, pour prendre le problème autrement, si ce bateau n'avait pas présenté de signes d'osmose détectables, tu l'aurais payé le prix convenu. Si, dans 5 ans, l'osmose étant réapparue, le bateau nécessitait un nouveau traitement, ce devait être une opération "blanche".

Si c'est moins tu perds, si c'est plus tu gagnes.
C'est le risque inhérent à l'achat d'occasion et c'est aussi pour cela que les biens d'occasion sont moins chers que les neufs. Le prix du risque...

15 juil. 2013

@brufan 1000 * 5 / 15 = 3300 €. pourquoi pas.

J'ai l'impression que vous braquez moins sur ces problèmes d'osmose dans le nord que nous autres. C'est peut-être pour cela que nous ne nous entendons pas avec notre vendeur ?

merci en tout cas.

15 juil. 2013

ça dépend un peu du prix auquel vous êtes arrivés .
il y en a un là: www.leboncoin.fr[...]957.htm

qui a l air bien entretenu , il est proposé à 39500€

si il le vend 35000 , ce sera déjà très bien vendu .
je retiens 35000 € comme base de depart , a laquelle il faut soustraire le prix des winchs ,de l ancre, et la moitié du prix du traitement osmose soit (10000€/2 =5000€)

voila comment je vois la chose
ça a beau être un beau et très bon voilier sortant d un chantier réputé , c est le marché qui décide , et en ce moment le marché est du coté des acheteurs , ne te fait pas avoir !

15 juil. 201315 juil. 2013

@hoelgolf. Si mes hollandais te lisent, je pense qu'ils s'étranglent !

Blague à part, j'ai visité aussi le Prétorien de Monsieur Debeugny à La Rochelle. Un gars très sympa, transparent sur le vécu de son bateau et clair. un vrai marin comme je les aime. J'aurai plutôt confiance dans ce qu'il dit sur lui et sur son bateau. J'aurai adoré pouvoir faire un tour avec lui. Mais pour cela il faudrait qu'il soit moins bavard (private joke) et que moi, j'ai moins de boulot.

Maintenant, pour être honnête, je pense que le prétorien que nous avons vue en Hollande est mieux équipé, bien qu'avec barre franche et sans pont en teck, et à été mieux entretenu que celui de Monsieur Debeugny. Mais ce n'est que mon point de vue. Nous ne mettons pas tous la même valeur à tous les équipements.

L'expert cote cependant effectivement le pretorien Hollandais entre 32 et 37, mais en tenant compte des défauts listés dans mon premier post (osmose, winchs, ancre, + d'autres peccadilles... ). Le pretorien de La Rochelle n'a à priori pas ces défauts. C'est d'ailleurs cohérent avec le prix sur lequel nous étions tombé d'accord avec les propriétaires, si on tient compte de la décote que tu proposes.

@brufan et @hotelgolf. Messieurs, si la vérité se trouve entre vos 2 analyses, je ne suis pas loin avec mes 6000 €. Nous verrons.

15 juil. 2013

Un gars qui profite du grutage payé plein pot par l'acheteur pour faire son carénage... comment dire...

15 juil. 2013

Ce qui m'a surtout surpris, c'est pourquoi ?

Le bateau est en vente. S'il y a d'autres acheteurs, il y aura sans doute d'autres expertises et d'autres trous dans son anti-fouling. Le stockage sur le dur n'est pas cher (le grutage si !) et il n'a pas prévu d'utiliser son bateau cet été. Il avait le temps de rincer correctement ses cloques, de les laisser sécher et de les réparer.

Au lieu de cela, ni vu ni connu je t'embrouille, il ponce les cloques en vitesse, il passe l'anti-fouling et il remet à l'eau.

16 juil. 2013

L'expertise malgré son coût vous a fait peut être économiser quelques milliers d'euros de réparation et plusieurs mois d'immobilisation.

Si ces sympathiques vendeurs ont "négligé" de parler de l'osmose, quoi d'autre ont il oublié de mentionner? Un vendeur qui n'a rien à cacher devrait soit fournir une expertise récente soit accepter d'en partager les coûts avec le premier acheteur potentiel qui la demande.

Des bateaux à vendre il y en a plein donc ne pas faire de fixation sur un en particulier. L'été est déjà bien entamé, les prix baissent.

16 juil. 2013

Attention les experts évaluent souvent les bateaux très en dessous du prix du marché. Il faut comparer avec le marché pour bien situer le prix et ensuite faire des moins values par rapport à l'état. Il est évident que si on regarde l'argus du bateau on va avoir des prix très inférieurs au prix du marché. Il faut voir que tous les bateaux finissent par faire de l'osmose. En général l'acheteur et le vendeur font fifty fifty sur le prix du traitement soit environ 8 à 9 mille euros.
Ce que je trouve très anormal dans votre situation c'est que le vendeur ait profité de la sortie d'eau que vous avez payé pour faire l'antifouling de son bateau. Personnellement j'aurai refusé de payer l'intégralité de la manutention.
Vu le comportement du vendeur, je dirai qu'il vaut mieux fuir d'autant qu'il y a de très nombreux bateaux à vendre et que la situation est plutôt favorable aux acheteurs.

Cordialement

16 juil. 2013

Pour info il y a un prétorien à vendre à Sanary dans les prix que vous signalez et avec moteur neuf (10 heures).
C'est peut être la bonne occasion.
www.annoncesbateau.com[...]04.html

16 juil. 2013

Aux dernières nouvelles (il y a 2 mois déjà), les 2 sont vendus. Ne me demandez pas pourquoi Royal Nautisme les garde sur son listing, je n'en sais rien !

17 juil. 201317 juil. 2013

"Ne me demandez pas pourquoi Royal Nautisme les garde sur son listing, je n'en sais rien !"

Pour attirer des clients potentiels et les orienter vers d'autres bateaux... C'est ce que j'ai constaté quand je cherchais l'année dernière...

16 juil. 2013

Il faut éviter de se raconter des histoires à faire dormir les vergues :

bateau d'occasion de plus de 10 ans = osmose assurée, épicétou.

Après chacun assume ce qu'il peut assumer. :mdr:

Un bateau de cet âge là, quelque soit, sa valeur sentimentale, ou l'argent qu'on a mis dedans pour le maintenir, est au taquet minimal de sa valeur.
On donnera ce qu'on est prêt à donner, et on ne considérera plus cet objet comme une valeur d'actif à son patrimoine, mais simplement comme un plaisir ou un caprice qu'on s'est offert (c'est un peu plus cher qu'un resto un samedi soir, mais que voulez-vous, quand on aime on ne compte pas).
Donc même une expertise, c'est déjà de l'argent jeté par le hublot (s'il s'ouvre bien sûr). :heu:

16 juil. 2013

@bikeel pas vraiment d'accord.

Je suis passé devant le concessionnaire Swan à portland le we dernier. Le moins cher affiché était à + de 150000 £. Il avait été construit en 1974. Je ne me suis pas dit "c'est du n'importe quoi !".

C'est extrême comme comparaison, mais c'est dire qu'il y a toute une plage de bateaux et qu'ils ont vieilli différemment en fonction de la qualité de leur construction et de leur entretien. Les Wauquiez des années 80 tiennent vraiment la route encore aujourd'hui. Bien entretenus, je pense qu'ils gardent une vrai valeur et qu'ils n'ont pas à rougir face à des voiliers plus récents.

On confit nos vies à nos bateaux. Ce n'est pas une formule. C'est vraiment mon sentiment. Lorsque l'expert dévisse un boulon de quille avec 2 doigts devant vos yeux, on se dit qu'on a bien fait de payer l'expertise. J'avais pensé à regarder les boulons pour voir s'ils étaient corrodés, pas à essayer de les dévisser. Je ne conçois pas d'acheter un bateau (même très récent) sans expertise.

PS : le bateau à quille démontable n'est pas celui dont parle ce post. Il s'agissait d'une autre expertise.

26 juil. 2013

mon mien a 26 ans pas d'osmose du tout humidité en dessous de 10% sans gratter l'antifouling ,si je le gratte il n'y en a plus du tout .la coque est en vinylester .
alain

16 juil. 2013

AMHA, l'expertise n'a pas pour objet principal d'évaluer le prix d'un bateau.
Par contre, lever les loups que l'acheteur ne verra pas par manque de compétences ou ne voudrait pas voir parce que déjà sous le charme diabolique du canot qu'il convoite, c'est l'objectif essentiel.

17 juil. 2013

Marrant toutes ces considérations. Avec l'expertise , vous connaissez l'état du bateau , vous savez donc à quel prix il vous intéresse.
Si le vendeur ne l'est pas à ce prix , la vente ne se fait pas , et il faut chercher un autre bateau; c'est simple

17 juil. 2013

C'est difficile effectivement d'être déçu du bateau qu'on convoitise, surtout quand on considère les dernières étapes acquises, sur la bonne foi du vendeur...

Je pense que dans le doute, il vaut mieux s’abstenir. Cependant, si vous avez fait le tour du marché pour ce type de bateau, et que vous considéré ce modèle comme le meilleur compromis, je ne pense pas que ce soit les 4K€ qui vous séparent de votre vendeur qui devraient poser problème.

Au vendeur de faire ses comptes du coût de la place de port et de la probabilité de trouver un nouvel acheteur, et vous, de la probabilité de trouver un autre bateau avec moins de mauvaise surprise....

Concernant les winch, ça reste accessoire dans la négo, et ça se trouve d'occase, comme l'ancre.

18 juil. 2013

"bateau qu'on convoitise"... C'est un bateau qu'on convoite très beaucoup beaucoup ? :-D

ceci dit sur le ton de la blague; j'aurai pu faire la même

26 juil. 2013

tu ne convoiteras pas
comme disait l'inventeur des tablettes pas numériques
(moîse)

17 juil. 2013

Votre affaire semble quand même très très mal engagée, et laisse déjà présager d'une déception amère à venir. :tesur:
On ne peut pas faire d'affaires dans une ambiance délétère de soupçons et de méfiance réciproques, surtout pas en matière de bateaux, où le lien affectif avec l'objet sera prépondérant.
Il suffit de lire ici la longue litanie des déçus de leurs acquisitions.
Alors négocier sur le prix, une sorte de "pretium doloris" par anticipation, n'atténuera en rien l'amertume de la déception à venir.
Aussi savoir renoncer, et reprendre son bâton de pèlerin, dans la longue quête du "Graal" flottant, peut parfois s'avérer salvateur. :-(

17 juil. 201317 juil. 2013

L'usage veux que le grutage / stockage avant la décision d'achat soit partagé entre le vendeur et l'acheteur.
Là, il y a manifestement découverte d'un élément caché car les cloques ne sont pas apparues en moins d'un an !
Ce n'est pas normal que l'ex-acheteur supporte tout !
Sur le plan du traitement, prévoir un stockage pendant 1 an avec creusement/ouverture des cloques au début pour voir si c'est localisé ou non. Mise à nue de la fibre et après séchage, rechargement des creux en fibre et au moins 0,75 mm de couches de résine epoxy.
Pour la moins value par rapport au prix convenu avant découverte d'osmosen, je dirais au moins 50% de la valeur d'un traitement par un pro (donc MO comprise).

17 juil. 2013

moi je pense que vu l attitude du vendeur , il est très difficile de continuer a lui faire confiance .non seulement il vous a sciemment caché le début d osmose ( pas très malin ) , mais on est en droit de se demander ce qu il vous a caché d autre !

son attitude concernant le grutage , plus que limite , permet de se demander quel soin et quelle qualité il a apporté a l entretien du bateau ,le personnage étant manifestement radin, il va falloir se poser les bonnes questions

moi je laisserais tomber , tout les indicateurs disent la même chose , le vendeur n est pas fiable , le risque d entourloupe est trop important !

pour l'expertise, il n'est pas idiot de proposer au vendeur d'en payer la moitié si le résultat mauvais amène à ne pas acheter, le propriétaire conservant le compte rendu d'expertise.
S'il cherche à cacher quelque-chose, il n'acceptera pas, et si le prétendu acheteur n'était pas sérieux, le vendeur se sera payé une expertise à moitié prix qui lui servira pour la vente.

17 juil. 201317 juil. 2013

Merci à tous pour vos messages plein de bon sens et d'empathie.

Comme vous, il y a effectivement d'un coté l'envie, car c'est difficile pour un couple de trouver un bateau qui convienne au deux, et de l'autre la déception et la suspicion vis à vis de l'attitude du vendeur.

Pour l'un la suspicion l'emporte. Pour l'autre l'envie.

Je pense qu'il y a aussi des différences culturelles entre la Hollande et la France. Sans compter l'anglais que nous utilisons comme langue véhiculaire, qui amplifie les mauvaises compréhensions et complexifie la négociation.

Qu'à cela ne tienne, l'époque est aux vacances et il est temps d'en profiter. Bateau de + de 30, osmosé et au-dessus de sa valeur d'expertise, je pense pouvoir prendre le risque de laisser passer l'été. Il sera toujours temps de se décider à la rentrée.

Pour nous, les vacances, ce sera en bateau de loc cette année encore (la dernière).

18 juil. 2013

Déception, sans aucun doute mais vous vous êtes entendus sur le type de bateau donc un grand pas a été fait! Y a plus qu'à guetter le prochain prétorien à vendre

18 juil. 2013

si j'en crois les revues spécialisées aucun bateau n'est à l'abri de l'osmose après 5 ans de nav.
Aucun chantier ne garantit son traitement anti osmose plus de 5 ans.
Sachant cela il faut donc s'attendre à trouver un bateau osmosé à chaque coin de port et comme l'osmose n'a jamais fait couler aucun bateau il est sage, à mon avis, de ne pas trop s'en occuper.
Il est plus important de naviguer que de s'angoisser pour un problème qu'on ne peut pas résoudre et qui n'en mérite pas la peine.
naviguez! naviguez ! vous serez morts bien avant le bateau même osmosé.

"l'osmose n'a jamais fait couler aucun bateau"
j'ai pour ma part vu un chance 37 Wauquiez et un Westerly Centaur tellement osmosés qu'ils étaient absolument incapables de naviguer, ils auraient vite perdu leur lest ... c'est vraiment impressionnant : il avait fallu interrompre le sablage fati avec délicatesse pourtant : les tissus s'arrachaient allégrement. On pouvait le décoller à la main comme un vieux papier peint ...

Tous les bateaux font de l'osmose un jour, c'est pourquoi il faut tenir compte dans le prix de l'état présent : traitement fait ou pas, dans quelles conditions ? (un traitement préventif sur un bateau ancien a très peu de chances de réussir)
quel est le taux d'humidité au moment de l'achat ...

c'est comme la rouille sur une voiture, si on attend trop elle est foutue ou alors on passe à la restauration/reconstruction toujours possible, mais à quel prix ?

18 juil. 2013

Je modulerai l'avis des chantiers sur ces 5 ans de garantie; c'est un peu comme une DLUO. Une fois dépassée, le pot de yaourt n'implose pas. C'est juste une façon de se couvrir. J'ai fait moi-même le traitement curatif d'un Karaté, dans les règles mais sans doute pas mieux qu'un chantier. Quand je l'ai revendu 12 ans après, il n'y avait pas l'once d'un brin de poil d'osmose.

19 juil. 2013

TOUS les bateaux feront de l'osmose!!!!'
(sauf ceux en epoxy...et encore!!)
Au bout de 10 ans c'est normal!!!!
5 ans c'est limite...
Attention: ce n'est pas parce que il n'y a pas de cloques qu'il n'y a pas d'osmose...
C'est même le contraire: une coque de 20 ans sans bulle signifie généralement un gel coat poreux...
Le seul moyen de le vérifier est aux ultra sons..TRamex ou autre...
Philou

19 juil. 2013

Un hiver au sec, avec une bonne période de gel trapu, démontrera rapidement l'osmose au printemps. :-(

26 juil. 2013

Bonjour

La moins value est celle de la valeur, de l'immobilisation et du traitement (rabotage, enduit, résine, démontage de toute les pièces sur les oeuvres vives "aileron de quille, safran, passe coque etc", mais avant encore faut il faire évaluer le taux d'humidité de la coque, osmose ou hydrolise, la est la question, si osmose c'est réparable, si hydrolise le bateau est bon pour la casse

lisez un essai que j'ai écris sur l'expertise de bateau de plaisance cela peut vous aider peut être.
Je vous met le lien pour rejoindre cet essai:

www.bateautranquille.fr[...]79.html

amicalement

26 juil. 2013

Aux premiers Nautiques nous avions mis notre Mango à vendre il etait à vendre ce que notre voisin demandait pour son Maramu plus vieux et sans les mats à enrouleurs (electriques pour le gm et le genois)
Nous expliquions que nous avions deduit du prix de ventes un bon traitement osmose (en fait nous avions une dizaines de cloques sur la carène.)
Bateau vendu le 2em jours 88 U, le prix du marché à l'époque les bateaux similaires etaient affichés à 110U.
Un exepert que nous connaissions assez bien present sur le site nous a dit que nous n'avions pas suivi le raisonnement le habituel .
D'aprés lui cela aurait du etre : afficher le prix du marché, faire l'expertise, "decouvrir " l'osmose naissante et deduire la moitié du cout d'un traitement de notre prix .
Sache que la durée de vie d'un traitement est tres variable , nous avons acheté ,sans le sortir un Cheoy Lee , facture de traitement de moins d'un an par un chantier qui avait la reputation de faire du bon travail dans les regles de l'art et à la sortie moins d'un an apres le traitement : re-osmose.
Le chantier Marijon a refait un nouveau traitement à ses frais alors que de l'aveu du fournisseur du produit il y avait eu un "problème" avec leur precaunisations...
De mon point de vue moitié moité me semble logique sauf bien sur si vous avez deja "etrangler" le vendeur
:lavache: :mdr:

26 juil. 2013

@longcours: on ne pense pas avoir etrangl? le vendeur, mais quand bien meme? Nous nous etions mis d'accord sur un prix pour un bateau ne presentant pas d'osmose. La bateau est osmose: le prix baisse. Si le vendeur ne veut pas baisser, soit il a deja integre cet element dans son prix, soit il pense avoir verrouille l'acheteur qui a paye l'expertise, soit il est stupide. Je ne vois pas d'autres hypotheses.

Sur cette operation, le plus stupide n'est certainement pas le vendeur. Je retiens le conseil de hubert, la prochaine fois (parce qu'il y en aura une, c'est certain) il y aura aussi expertise, mais le cout en sera obligatoirement partage avec le vendeur, ou rien.

Merci a tous de nouveau.

Ps : si vous avez des idees de bateau un peu du meme type que le pretorien, y compris d'autres chantiers, je suis preneur. Nous avons visite 1 hood (tres impressionnant, trop gros pour nous) et 1 centurion 36 (j'en suis tombe immediatemment amoureux, mais mon epouse trouve avec raison qu'il est beaucoup moins fonctionnel que le pretorien : moins de rangements, carre et cuisine plus petits, vaigrages, ...).

26 juil. 2013

bjr,
je ne trouve pas que le hood 38 soit un gros bateau ,il ne fait que 11.95 de long par 3.6 de large à peine un metre de plus que le pretorien avec la même largeur .
par( contre c'est autre chose comme comportement marin ,
beaucoup plus puissant et à la fois plus confortable
alain

26 juil. 2013

@60nora: désolé, "gros" n'est sans doute pas le mot adapté. je n'ai pas voulu être péjoratif. Le hood nous a surpris et impressionné. Ce mètre de plus nous a paru être le mètre de trop pour notre budget entretien et nous avons préféré couper court. Nous ne sommes pas allé en mer.

Maintenant, Je ne demande qu'à changer d'avis. Si ton message est un appel du pied pour faire un tour, attention, je suis toujours partant !

;-)

26 juil. 2013

je n'en suis plus propriètaire depuis 2005 ,avec j'ai fait 25000mn
et souvent en solo ...
effectivement c'est un dériveur leste qui fait 1.40 a 3.2 de t.e
mais tous ceux qui en ont sont enchantés par sa facilité manoeuvre à part la marche arrière dérive rentrée .
perso c'est le meilleur voiler avec lequel j'ai navigué dont une transat avec la tempête du siécle entre madére et graciosa en janvier 2005 (4 morts aux canaries )
et nous étions en mer (pas prévue par la météo ni sur le fax)
je ne cherche pas à vous influencer surtout que sur toute la série wauquiez de cette époque le cokpit est complètement raté , et les coffres pas étanches ,perso je les collais au greytape avant de partir ..
alain

26 juil. 2013

Je me trompe ou le Hood 38 etait proposé en DL ?

bonjour
le Hood 38 n'est que dériveur lesté, mais avec 1,45 m de tirant d'eau dérive haute, c'est presque un quillard, on peut tirer des bords honorable dérive haute.

26 juil. 2013

J'espère qu'il n'y a pas eu un compromis avec dépôt d'une somme d'argent. Ce compromis devrait préciser les conditions suspensives (en général des travaux de remise en état - et l'osmose en est un - supérieur à 5 à 8% du prix d'achat).
Pour l'expertise (et pourtant je suis acheteur en ce moment avec expertise payée par moi), c'est évidemment l'affaire de l'acheteur: pour moi, > 500 euros "à mes risques et périls" pour un achat à 54000 euros.
Accepteriez vous qu'un vendeur vous soumette une expertise très positive et à ce titre, vous demande 10 à 20 % de plus que le prix annoncé?
Peut-être, mais c'est bien une question de rapport entre offre et demande.
Quant au prix du marché évoqué précédemment, il est extrêmement difficile à connaître sachant qu'il est très loin du prix annoncé pour les bateaux (j'ai cherché un bateau pendant 3 mois avant de me décider et j'ai vu une quinzaine de bateaux et des écarts prix demandé/ prix accepté par le vendeur sont souvent de plus de 15% dès la première visite).

26 juil. 2013

bonjour chaque fois que j'ai vendu un bateau la regle etait la suivante. je conseillais à l'acheteur eventuel de sortir le bateau de l'eau à ses frais bien entendu( ça ecarte deja les simple curieux) par contre je stipulais toujours qu'en cas d'achat je remboursais les frais de mise à terre et manutention ,la mise en main complete etait egalement comprise dans le prix! quand à l'expertise...........j'emet les plus grands doutes !certes pour les bateaux courant de series il y a des gens extremement competant ,par contre lorsque l'on parle de bateaux de voyages en alu ou en acier c'est une autre manche! la meilleur expertise sera faite par quelqu'un qui possede le meme type de bateau et à beaucoup naviguè avec ! concernant les bateaux alu que je connais depuis 35 ans(surtout les garçia) je suis effarè par la legeretè de certains experts qui ne connaissent absolument pas les points qui meritent attention, pourtant une expertise sur un 45/50 pieds coute tres tres cher et souvent ils n'ont qu'une idèe tres approximative de ce marchè ! avec un alu vous pouvez realiser une affaire tres correcte ou prendre un bouillon de premiere surtout si vos connaissançes et competançes sont tres limitèes! le meilleur plan est encore de se rapprocher du chantier (s'il existe encore) eux connaissent les points critiques! c'est beaucoup plus façile pour le bois! beaucoup de charpentiers de marine à la peche ou à la plaisançe iront à l'essentiel et auront vite fait le bilan!! comme rappellè avec beaucoup d'à propos par d'autres intervenants la plupart des polyesters d'un certain age font de l'osmose c'est aujourd'hui tres façile à mesurer c'est rarement vraiment dramatique( sauf rares exeptions)les chantiers devant un client peu experimentè et anxieux ont parfois tendançe à noirçir le tableau! conçernant le pretorien hollandais vu le marchè aujourd'hui je ne m'exiterais certainement pas et laisserais pourrir la situation! çe n'est pas une affaire exeptionnele, l'hiver sera vite la ! votre vendeur sans vous le dire est peut etre sur un autre bateau et il devra bientot repayer marina et assurançe , l'automne arrivant il atterira sans doute et vous relançera s'il vous a senti vraiment interressè si non il y aura certainement d'autres opportunitès à ce prix cordialement

26 juil. 201326 juil. 2013

comme je l'ai dit il faut enlever du prix le montant total des réparations, que les gens soient d'accord ou pas c'est comme ça
un expert d'assurance ou indépendant déduira cette même valeur pour établir la VADE (valeur à dire d'expert)
beaucoup de monde surestime la valeur de leur bien c'est humain et plus le bateau est pourri plus il en espère beaucoup.
ce sera pareil sur tout le bateau, moins value si le moteur n'a pas été entretenu par un pro, vestusté sur les gréement, l'electronique, etc, moins value si la bateau à été modifié sans l'accord de son architecte "exemple jupe arrière"
et la grosse cerise sur le gâteau si le bateau a été bricolé par un non pro

après vous regardez l'argus si il y en a un, ou vous faites une moyenne en relevant le prix moyen de vente de l'unité que vous voulez acheter sur les revues ou internet

puis vous déduisez tous les postes d'écrit (vestusté, réparation, mauvais entretien général, mauvais entretien moteur, grément, hauban etc) ça vous donnera un prix moyen d'achat, a vous de voir si vous voulez mettre plus ou moins tout en sachant que le coût de certains travaux grimpe très vite

voilà en gros comment on détermine le prix d'un bateau d'occasion

mais il y des bateaux très bien entretenu, par contre l'osmose malheusement un jour ou l'autre il faut y faire face même sur un bateau récent, et pour éviter de déclencher ce cycle un peu trop tôt il y a quelques petites règles à respecter (comme se servir de ponceuses dans les oeuvres vives et les grattoirs, c'est vrai c'est pas toujours faciles, alors qu'un coup de balai brosse ferait l'affaire) et ces petites règles sont souvent à respecter dès l'achat du bateau neuf, mais ça c'est une autre histoire

26 juil. 2013

L'osmose est impossible à expertiser avant la sortie d'eau, et son caractère de vice caché peut être discutable

Mais rien n'empêche d'indiquer les modalités de prise en charge sur l'acte ou le compromis de vente.

Du genre
"en cas d'osmose généralisée, le prix d'un traitement par chantier professionnel sera déduit du prix convenu dans l'acte de vente"
ou plus radical
"en cas d'osmose généralisée détectée par expertise , l'acheteur pourra annuler la vente et dans ce cas, tous les frais engagés d'expertise et les acomptes versés seront remboursés à l'acheteur sous un mois maximum"

Si le vendeur est sûr de lui, ça ne doit pas lui poser de problème d'ajouter cela.
sinon... passez votre chemin

26 juil. 2013

pour l'osmose on peut aussi rappeler l'effet nefaste des carenages avec des" karchers" reglès à 130/140 barres ! le karcher est l'ami de fabriquants de produits anti osmose

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (124)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021