Opération "Sailers for Whales"

Vous avez un bateau, vous aimez/savez naviguer (loin), vous êtes scandalisés par le massacre illégal de milliers de globicéphales noirs aux îles Féroé ..... alors vous avez rendez-vous là bas durant l'été 2014.

Plus d'infos ici :
blogs.mediapart.fr[...]s-feroe

Si vous voulez participer, vous pouvez les contacter par email à contact@seashepherd.fr

L'équipage
23 oct. 2013
23 oct. 2013

bonne idée mais c'est si loin.

23 oct. 2013

Quelle bonne idée d'aller aux Féroé voir de vos propres yeux plutôt que de croire les on-dits. Restez-y un mois, deux mois, le temps de bien être imprégné dans la culture locale.

Alors vous comprendrez l'inutilité de vos pétitions de pirates. Vous comprendrez qu'il n'y a pas de boeufs là-bas et que manger du globi est logique pour les mangeurs de viande.

Vous comprendrez aussi d'où vient la viande que vous manger. Elle vient d'animaux qui vivent en liberté et que l'on tue en coupant la carotide. Et non pas d'animaux enfermés dans des prés pendant des années, menés par camion dans un abattoir pour etre tués en cachette après des heures d'attente.

Vous serez responsables envers vous-mêmes plutôt que moutons innocents dans un supermarché de chez nous.

Une recherche sur HEO ou sur STW vous en dira plus, j'en ai déjà maintes fois parlé.

23 oct. 2013

Les globi sont impropres à la consommation ... d'ailleurs ils ne sont pas consommés.

La découverte de gigantesques charniers sous-marin en est une preuve de plus.

23 oct. 2013

Impropre à la consommation ! N'importe quoi... C'est bien ce que je dis : il faut d'abord aller voir là- bas !

Cela a le même gout que le boeuf, plus protéiné. Et on mange la viande, le gras et exploite la peau. La viande se mange fraîche, séchée, se surgèle ...

24 oct. 2013

Et qui a écrit cela sur wikipédia?

Par ailleurs, chez nous aussi il est déconseillé de manger trop de poisson par semaine à cause du mercure...

C'est certainement meilleur de manger des lasagnes industrielles à la viande douteuse ou des calamars d'anus de cochon... Dormez en paix bonne gens "on" prend soin de vous!

23 oct. 2013

hmmm, sorry mais c'st plus vraiment ça, selon wikipedia, voir ci-dessous.

Tout au long de l'année[réf. nécessaire], les habitants des Îles Féroé abattent des centaines de globicéphales (Globicephala melas), une espèce de dauphin très sociable. Cette chasse collective est appelée Grindadráp ou plus communément Grind.
Cette chasse est instaurée en 1584 afin de nourrir la population de l'archipel complètement isolée du reste du monde. À cause d'un climat difficile, l'élevage et l'agriculture sont très limités et la viande de globicéphale devient alors une source de nourriture très appréciée. En 1928, le Département de médecine et de santé publique des Îles Féroé considère que la consommation de dauphin représente quasiment la seule source de protéines animales de l'archipel.
En Atlantique-nord, le globicéphale noir se situe en haut de la chaîne alimentaire et stocke ainsi de nombreux polluants et métaux lourds dans son organisme. La graisse, les muscles et les organes de ces cétacés présentent des taux très élevés de mercure et de PCB. Selon un rapport de l'Autorité européenne de sécurité des aliments datant du 20 février 200815, "le système nerveux est le premier site de toxicité chez les animaux et chez les humains. Des effets sur le développement neurologique ont été observés chez des enfants féroïens dont les mères ont été exposées à une contamination orale de méthylmercure. Des déficits de concentration, de mémoire et des troubles du langage ont été observés chez des enfants de 7 ans." En 1989, 1999 et 2008, les autorités féroïennes délivrent des recommandations afin de limiter la consommation de chair de globicéphale. Les taux de mercure dans le sang des Féroïens adultes baissent considérablement mais le PCB, polluant très persistant, stagne. La population entière souffre de troubles nerveux et de déficiences du système immunitaire, les hommes de stérilité et de cancers. Désormais, le Grind se poursuit mais la viande est en très grande partie détruite - même si elle reste partagée après chaque chasse, comme le veut la tradition. La population féroïenne ne dépend donc plus de ces apports en viande et en graisse pour survivre.
L'écrivain féroïen Joan Paul Joensen affirme "que ce soit un sport ou pas, dans le sens où on l'entend habituellement, il ne fait pas l'ombre d'un doute que le Grind est une vraie source d'excitation et une occasion pour se réunir dans une existence autrement monotone." En d'autres termes, le Grind est devenu un divertissement.

tu as bien raison de parler de ça micmarin :balayons d'abord devant notre porte!
ps:je soutiens quand meme seasheperd :-)

23 oct. 2013

:topla: Je sais Pierre. On partage beaucoup d'avis, mais pas tous.

Mais je trouve que cela à de la valeur de pouvoir accepter et respecter des opinions différentes. Et je respecte certainement tes positions.

Michel

23 oct. 2013

oui et non ....

En effet "chez nous" il y a beaucoup à faire également, je suis d'accord.
Ca n'est pas pour autant qu'il faut tomber dans le relativisme !

je suis a l'aise pour en parler :je ne mange pas de viande ,c'est bien de defendre les globicephales ,je suis pour !mais les pauvres betes qui souffrent dans les abattoirs ne sont pas dignes de votre interet ? il y a une echelle des valeurs dans la classification des animaux ou ils sont tous egaux ? :-)

24 oct. 2013

Moi aussi je ne mange pas de viande, mais qu'importe, là n'est pas le sujet. Si je peux me permettre c'est ton raisonnement qui n'est pas ... comment dire ... "idéal" ;-) .
"Les pauvres bêtes qui souffrent dans les abattoirs" sont dignes également d'intérêt, mais ça n'est pas parce que des gens portent un intérêt à des globicéphales qu'ils se désintéressent automatiquement des bovins.
Si on passe notre temps à "relativiser" on ne fera plus rien, et je préfère des gens qui agissent que ce soit envers les abattoirs ou envers les grind (ou autres) plutôt que d'être là à couper le cheveux en 3. ;-)
(sans agressivité aucune. Ne le prends pas pour toi)

24 oct. 2013

Si on ne mange pas de viande, le problème est en effet réglé. on ne tue plus rien. Si l'on désire que personne n'en mange dans le monde on peut partir en croisade contre toutes les tueries animales. Il faut juste définir la quête : mammifères, poissons, oeufs...

Et ça cela me parait normal.

Ce qui me dérange, ce sont ceux qui achète de la viande chez le boucher du coin ou au supermarché, qui ne savent pas ce qu'ils mangent entre du boeuf, du porc ou du cheval, mais qui s'offensent parce qu'ailleurs on ne mange pas la même viande qu'eux. Et qu'on tue à l'air libre plutôt que caché dans un abattoir.

24 oct. 2013

et les millions de poissons étouffés dans les filets avant d'être rejetés à la mer parce que invendables ou trop petits?

23 oct. 2013

Bonsoir.
Sauf que la menace d'extinction de la race bovine, c'est pas pour demain.
Evidement qu'il y a une classification, les animaux qui sont élevés ou chassés pour nourrir et les autres.
++

23 oct. 201323 oct. 2013

Moi je prépare 'Sailors for Cows'.
:jelaferme:

24 oct. 2013

Bonjour.
Il apparait clairement que ce cas relève du massacre organisé d'animaux sauvages et non d'un simple besoin nourricier, c'est insupportable.
Bon courage à ceux qui partent.
++

24 oct. 2013

"Il apparait clairement" ... étais-tu sur place?

Moi oui, en 2003 et 2004 ...

24 oct. 2013

Non.
Les quelques informations et images diffusées sur le sujet me déplaisent (pour être soft).
Si je conçois la nécessité de prélever pour ce nourrir une quantité raisonnable des ressources naturelles (ce qui apparemment n'est pas le cas aux îles Féroé), j'ai beaucoup de mal avec les manifestations folkloriques mettant en scène la mort d'animaux.
Les corridas c'est pas mon truc, encore moins avec des dauphins et autres espèces sauvages.
Pour le cout j'en deviendrai presque végétarien.

24 oct. 2013

Moi ce qui me choque c'est de voir qu'au Féroé on vit comme en 1928, ni y'a t'il pas des lignes maritimes qui les reliés à d'autres continents?

Ça éviterai peut être de tuer des globis pour avoir des protéines, vu que c'est lignes amène de la viande d'espèces non protégées élevés et abattus pour cela.

Pour moi j'ai du mal à me dire que l'on puisse tuer ces bestioles qui quand on les regardes de près ont l'air très intelligentes.

24 oct. 2013

Tu soulèves un point intéressant. Non ils ne vivent pas comme en 1928 et oui il y a des lignes, des supermarchés et tout ce qu'il faut.

Mais il faut aussi faire des choix. On se veut écolos, moins de transports, fruits & légumes doivent être de saison et locaux.

Pour la viande il en va de même. En Ecosse ou aux Féroé le mouton importé new-zélandais est en grande surface moins cher que le mouton local. On peut quand même se poser des questions. Il fait un demi-tour du monde, pollue mais est moins cher. Quand t'as des sous tu choisis de quand même acheter local, quand tu n'en as pas ... et bien tu as encore la solution de la chasse. Et aux Féroé il y a notamment le globi, qui n'est pas commercialisé mais partagé, il y a les macareux ou les guillemots que l'on chasse dans les falaises et que l'on mange frais ou en viande sèchée, aux Hébrides il y a les fous de Bassan (quota de deux milles oiseaux par an) ...

Tout cela me choquait aussi il y a longtemps, mais depuis que j'ai vu et vécu dans les îles (j'y ai même acheté une maison et y déménage tout bientôt), depuis que j'y estime leur qualité de vie supérieure à la notre, généralement plus saine et au contact de la nature, et bien c'est ce qui se passe chez nous qui me choque le plus.

Bon je ne dis pas non plus que tout est parfait là-bas, mais cela m'énerve toujours que l'on joue la police du monde comme si nous étions des exemples.

24 oct. 2013

Oui c'est vrai quand on est jamais allé sur place c'est assez difficile de se faire une réelle idées des "choses"

Admettons que l'on tue pour se nourrir, ça je le comprends.
Mais que l'on tue en masse pour le spectacle, et pour remplir les congélateurs ça me gène déjà un peu plus (ça me rappelle une situation avec des "régulateur" de la nature chez nous qui aiment remplir des sacs poubelles de gibiers ou de poissons)

Le problème à mon avis c'est qu'il y'a trop de monde sur ses iles et donc du coup les besoins en "protéines" sont trop important.

Si les gens étaient moins cons ils mangeraient moins de viande, en tout cas moins souvent.

En ce qui me concerne je mange encore de la viande, mais moins souvent et de bonne qualité (et pourtant je ne roule pas sur l'or..)

Néanmoins Micmarin je comprends ta position sur l'état de notre pays, et je trouve que tu as bien raison (mais si tu va s vivre las bas pense a devenir végetarien! :langue2:)

24 oct. 2013

Les îles Féroé sont une dépendance du Danemark (et reçoivent de l'argent directement de l'Europe).
Le Danemark a signé la convention de Berne.
La convention de Berne interdit strictement ce genre de choses.

Le fait de tuer ne serait-ce qu' UN globicéphale est illégal.
Aux îles Féroé ils en tuent des milliers.

J'ai du mal à comprendre comment on peut d'un côté aimer les océans (99.99% des inscrits sur ce forum) et d'un autre côté ne pas être choqué qu'il existe (au moins) un endroit dan le monde où on massacre des globicéphales.

24 oct. 2013

Qui a la plus forte empreinte écologique ? Un pécheur des féroés ou un citadin lambda de l'UE ? C'est pourtant le citadin qui explique au pécheur de quelle manière il doit se comporter. Etrange, non ?

L'océan que j'aime n'est pas tout droit sorti d'un film de Walt Disney. Il est peuplé de baleines, mais aussi d'hommes qui vivent de la mer, autrement qu'en vendant des cornets de glace ou des cartes postales aux touristes.

Je préférerai que ces massacres de Dauphin n'existent pas. Mais je les tolère parce qu'ils concourent d'un mode de vie, qui lui aussi, à bien besoin d'être préservé.

24 oct. 201324 oct. 2013

Oui c'est vrai que les massacres se portent bien en ce moment que ce soit pour les globis comme pour les humains , c'est vrai que c'est aussi un mode de vie pour ces derniers mais c'est aussi à préserver visiblement

Si t'apelle ça des pecheurs moi j'ai pas la même définition des gens qui vivent de la mer

24 oct. 2013

Bonsoir.
Je suis certains que les îles Féroé sont magnifiques, tous comme l'Ecosse (que j'adore), des gens chaleureux et des paysages magnifiques.
Les Féroens ne vivent plus comme en 1928, ils ont des routes, des véhicules, la télé, des vaches, des moutons ... (et même une équipe de foot).
Un endroit de rêve ou la question écologique ne peut pas ce mesurer que sur des apparences ou des cartes postales.
Alors je me suis permis de questionné quelques amis travaillant dans ce domaine.
La consommation électrique annuelle pour les Féroens est de 18 600 kwh/an (majoritairement approvisionnée en brut).
- un peu moins de 3x la consommation électrique du Dannemark par habitant.
- un peu plus de 2x la consommation électrique de la France par habitant.
On est loin des apparences (il doit en falloir des groupes électrogènes).
Peut-être que le "bug" chez les insulaires est de ne pas s'ouvrir au reste du monde et de rester bloqué en terme de législation et de droits (cf. : les quotas de pêche, la fiscalité, ... les globicéphales).
Je pense que Féroé n'échappe pas à la règle.
S'il te plait dessine moi un dauphin.
++

25 oct. 2013

L'art de faire dire au chiffres ce que l'on veut. Comparer des ratios rapportés d'un côté à une population de 65 millions d'habitants et de l'autre 49.000 ... Si tu veux parler énergie, compare au moins l'électricité + le mazout + le gaz.

Et si on comparait plutôt les km parcourus par personne pour aller à son boulot? Ou les km de bouchons qui polluent...

Encore une fois il me semble impossible de juger un archipel sur base de quelques infos glanées ici ou là.

Vivre avec ces gens, ce que j'ai fait pendant trois ans, pas aux Féroé mais aux Shetland, révèle d'autres aspects. Certains positifs, certains négatifs. Et je répète que personnellement j'ai trouvé la balance plutôt en faveur des îliens par rapport à une vie européenne continentale.

Pour en revenir aux Féroé, tu bois l'eau des rivières directement, tu respires un air sans aucune mesure de comparaison avec celui de Bruxelles ou Paris, tu peux aller te balader sans trouver tous les 50 mètres un panneau "interdit de ceci" ou "interdit de cela". La liste est longue.

On ne peut pas dire non plus que les Scandinaves aient mal gérer la mer et la pêche. C'est quand même eux qui ont bien avant l'Europe, vers 1905, commencé avec la gestion de quotas de pêche après la crise du hareng du début du XXème siècle. Et quand le sud de la Mer du Nord et le golfe de Gascogne sont vide de poissons, la Mer de Norvège ou du Groenland offrent encore flétans, églefins et cabillauds.

En fait chacun voit midi à son clocher et devrait s'occuper de ses propres affaires...

25 oct. 2013

Tout ça se résume à un magnififique dialogue de sourds, de toute façon on ne sera jamais d'accord sur tout et comme dirait micmarin mais avec une petite variante chacun voit midi à sa porte
C'est juste desolant :-(

non pas un dialogue de sourd !personnelement j'ecoute les deux sons de cloches pour me faire un avis et l'ideal serait que j'aille faire un tour dans ces iles pour avoir un avis constructif :-)

26 oct. 2013

bonjour , regarder le film "the coves " peut apporter un avis sur des "tradition"

25 oct. 2013

@octopusys

Tu projettes sur les Féroés notre grille de fourmis citadines rationnées. C'est totalement inapproprié.

Densité de population aux Féroés : 35 hab/km2. A Paris : 21000 hab/km2. Le rapport à la nature et aux ressources naturelles est totalement différent. Qu'est ce que tu en a à faire de ton empreinte carbone ou ta consommation d'eau si la nature qui t'entoure est 1000 fois capable de l'absorber et de la renouveler ?

Encore une fois, je suis contre ces massacres de dauphins. Mais je pense que mon mode de vie de citadin moderne a insidieusement bien plus d'impact négatif sur les dauphins que les Grindadráp.

Donc, prendre mon bateau en plastique 100% non recyclable pour donner des leçons sur la préservation de la faune aux habitants des Féroés, bof... Entrer dans une logique d'affrontement qui n'a pas d'autre but que radicaliser les positions de part et d'autre en exacerbant les antagonismes, rebof... Je trouve cela bien pédant, bien médiatique, et très très manipulateur.

25 oct. 2013

@ptiplouf : En clair, et si j'ai bien compris, tu fais du relativisme. Tu penses que trucmuche est pire que machinchose et que bidule est pire que trucmuche, mais au final tu ne fais rien. C'est ça ? (je pose sérieusement la question car nous ne nous connaissons pas)

Je suis prêt à entendre une personne dire (par exemple) que telle chose est pire qu'une autre (même s'il peut toujours y avoir matière à débat), mais au moins que cette personne fasse quelque chose de concret pour l'un des deux sujets qu'elle mentionne (celui de son choix même, je suis pas sectaire). Mais si c'est pour qu'il puisse se donner bonne conscience à son je-m'en-foutisme, là ça m'exaspère ...

Mais qui sait, peut-être je me trompe, peut-être que chaque jour tu fais des choses concrètes et nouvelles et utiles sur le plan écologiques (bien au-delà du tri sélectif hein) qui me surprendraient agréablement. Sincèrement je le souhaite. :-)

25 oct. 2013

C'est bien de ne pas être sectaire.

Il y a peut-être une petite marge entre ne rien faire, comme tu le dis, et s'interdire d'être intrusif dans la vie des gens ou des communautés, comme tu oublies de le faire.

Pour ce qui est de mon "cv écolo". En MP

25 oct. 2013

Bonsoir.

Pour ceux qui voient un affrontement dans mes propos ... cela va être compliqué d'exposer son point de vue.

J'essaye de comprendre ce qui peux motivé les Féroens à massacrer des globicéphales ... le besoin en protéine des habitants, cela (ne) me fais (pas) sourire.

Je ne connais pas Féroé, mais d'autres îles dont les besoins en nourriture sont similaires.

Les protéines proviennent de l'élevage et de la pêche (la vraie), l'écosystème doit être préservé, il n'y a pas le choix.

En ce qui concerne l'écologie, l'insularité c'est pas du luxe, c'est une priorité.

Les surfaces et les ressources sont moins importantes que sur un continent, l'impact écologique de l'homme est plus conséquent.

La consommation électrique donne une image du besoin des habitants et de son empreinte.

En supposant que chaque habitant respectueux de son île n'utilise que l'énergie indispensable, j'ai du mal à comprendre le niveaux de consommation à Féroé.

Si tout est électrique, comment est-elle produite ?

Hydroélectrique, oui ... pour 30%, le reste c'est du mazout importé par la mer.

Tout cela me fait dire que les Féroens sont des irréductibles Danois qui n'écoutent pas, l'exception territoriale du Danemark.

Un peu comme les Corses chez nous et mer.e, je viens de me faire de nouveaux amis.

++

25 oct. 2013

J'en rajoute une couche par rapport aux protéines : je me demande comment je fais pour survivre depuis quelques d'années sans aucune chaire animale ...
... Je me demande quel est ce "miracle" qui permet à ces millions de "végétaLiens-depuis-la-naissance" de survivre.
.
"Ils doivent certainement avoir des carences et des problèmes de santé" .... même pas, et en plus certains sont des sportifs de très haut niveau.
.
On va tenter d'élever un peu le débat en tirant un trait sur la nécessité des protéines animales, ok ? ;-)

26 oct. 2013

Ce n'etait pas dans tes propos. Non, c'est par rapport a la demarche de step1234 qui souhaite aller titiller les habitants des fereos.

Pour la conso electrique, je pense que les fereos ont une economie moins tertiaire que la moyenne de l'europe.

26 oct. 2013

ma démarche, ma démarche .... c'est vite dit hein .... moi j'ai lu et j'informe, point :-)
Et je suis parti du principe que sur ce forum il n'y avait que des amoureux des océans qui seraient émotionnellement touchés par ce massacre illégal.
...... et dans le lot il doit bien y avoir de bons navigateurs expérimenté pour aller se rendre là bas, non ?

That's all. :-)

je ne crois pas que l'on puisse debattre de ça içi car c'est plus un sujet de societé qu'un sujet nautique

(je ne mange pas de viande et je suis un maçon de haut niveau) :-D

04 avr. 201416 juin 2020

A partir de juin pour ceux qui veulent et peuvent participer:

05 avr. 2014

Coup de semonce du président Obama, yesssssssss!
www.reseaucetaces.fr[...]le.aspx
On peut y lire que la viande de baleine est aussi utilisée pour la nourriture pour chiens !
Finalement tous ces massacres de cétacés ne sont qu'histoires de gros sous? Ni traditions, ni recherches scientifiques, ni gastronomie etc...L'appât du gain seul !
:non:

05 avr. 2014

Attention à ne pas tout mélanger. Dans ce fil on parle des Féroé des des globicéphales. Ton article concerne l'Islande et les baleines.

01 sept. 2014

Et là, c'est bien les Feroé, ce weekend...

:lavache: :lavache: :lavache:

www.actunautique.com[...]is.html

02 sept. 2014

Les baleines, les globi, les tortues françaises, c'est pareil, au nom de la tradition on perpétue des massacres inutiles.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (18)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021