Nouvelle expérience ! J'ai surfé des déferlantes !

Salutatousses,

Je sais pas pourquoi, ce matin je sentais bien une sortie pêche.
5h, ça commence à descendre, SE avec jusant, ça devrait être plat.
5h30, c'est parti ! Je sors du port, ça remue un peu, bon, y'a du vent, hein, rien de catastrophique. Entre la G6 et la G4, rodéo habituel, peut-être un peu plus marqué que de coutume. Comme je ne vois pas l'état de la mer, je sais pas trop dire.
Je décide quand même de ne pas aller trop loin et de m'arrêter sur le banc du Gros Terrier en attendant que le jour se lève. Y'aura bien moyen de mettre les lignes à l'eau.
Que nenni ! Une fois le bateau arrêté, y'a à peine moyen de tenir debout. Ah ben ça alors, comme dirait Amélie, je voyais pas les choses comme ça. Mais c'est que ça semblerait se gâter assez rapidement...
Bon, ben tant pis, demi-tour et rentrer maison.
Oui mais voilà, le vent que je ne sentais pas en partant (forcément, du sud, hein...), je l'ai maintenant en pleine face et il est bien fort, le bougre...
Là, je sens que ça bouge fort (faute de le voir), ça commence à mouiller et la mer est de plus en plus erratique. Au sondeur, je passe allègrement de 12m à 9m, bon ,ben faut se faire une raison, y'a 3 mètres de houle, et je la sens de plus en plus.
Allez, droit devant, on serre les dents. Ben c'est quoi ça ? Oh là là, même en voyant que dalle, je vois quand même plein de blanc. Me v'là bien.
Avant d'avoir compris ce qui m'arrive, je suis dedans. Et allez, un surf à 10 kts, et allez, un autre à 11.
Quel pied, me direz-vous...Ben non, pas trop... Je flippe, concentré à mort sur la barre pour pas me retrouver travers à la vague.
Ca passe !
Bon, une fois la zone de déferlantes passée, voilà du clapot bien pourri et très creux. Je serre les dents... 1.2 kts sur le fond pour 9 kts sur la surface. Ben oui, vent et jusant sont contre moi, et on entre dans la troisième heure. Tant pis, va bien falloir que ça passe !
Me voilà à l'embouchure. Je ne vois toujours rien, mais c'est blanc de partout, et l'avant du bateau danse une gigue effrénée. Ca mouille fort, l'écume me gicle dessus. Les minutes me paraissent des heures.
Enfin ! Le port ! Il va être bon le café !
Mes chéris, je viens juste de prendre la plus belle branlée de ma jeune carrière de jeune plaisancier...
Eh ben vous savez quoi ? J'y retournerai ! :mdr:
Bon vent et mer belle à tous.

L'équipage
17 oct. 2017
17 oct. 2017

Beau récit, devant mon écran.
Le port, c'est lequel?

17 oct. 2017

si je ne me trompe pas il est a port medoc, et ce matin il aurais du prendre des médoc avant de partir a cette heure !!!!!!!!
y sont fou ces romains :goodbye: :alavotre: :mdr:

17 oct. 2017

récit sympa :pouce:

17 oct. 2017

Y’a pas de prévisions météo dans le coin ?
Tu as eu chaud aux fesses on dirait, je croyais que la pêche c’était un truc peinard :pecheur:

17 oct. 2017

Est ce bien raisonnable.... la nuit dans une passe avec la houle....
Il y en a un autre ce matin qui a eu moins de chance sur l'Aber Wrach.

17 oct. 2017

C'est pas très malin... alors qu'il suffisait... juste... de prendre une Météo

17 oct. 2017

Hehe... Je l'attendais, celle-là :-p
Malgré mon air con et ma vue basse, je ne suis quand même pas totalement inconscient...
Je prends systématiquement la météo avant chaque sortie, surtout de nuit.
Alors, quoi ça disait ?
.
- 3-4 Bft de SE, confirmés en ressenti dans le port. C'est tout de même pas la mort.
- 12 à14 kts aux alentours de Chassiron, 10 kts au Ferret, si on fait une moyenne, hein... Oui mais voilà... Ca a fraîchi et ça c'était pas prévu...
.
Là où j'avoue ne pas avoir été bon, c'est que je n'ai pas pris en compte la houle du large consécutive à une énième saloperie qui traînait à 3 ou 400 bornes des côtes, et pourtant je savais qu'elle devait rentrer dans la nuit. Houle de Noroît "traditionnelle", mais contre du sud et le courant de jusant, c'est foutrement redoutable.
Enfin, je me suis permis de sortir de nuit dans la passe sud, pour les raisons que je viens d'énoncer, et parce que je la connais comme ma poche, dans à peu près toutes les conditions. De plus, j'ai un traceur / sondeur très précis dans le cockpit, en plus du fait que je sais où passer. A ne pas reproduire chez vous, en effet :-)
.
Ce que j'en retire, c'est que même bien préparée, une nav sur l'estuaire peut toujours réserver des surprises. Je le savais, mais j'ai quand même été un peu surpris.
Aujourd'hui, la Mer n'a pas voulu de moi, je l'ai écoutée, un peu tard certes, mais je suis tranquillou au port, sans dégâts, à vous écrire ces quelques mots. C'est bien ça qui compte, non ?

17 oct. 2017

Hello bugcrusher,
Je t'ai relu et pourtant je ne comprends pas très bien. Tu surfes face aux vagues ?

17 oct. 2017

Houle prévue de 3-3.50m ce matin.
Le houlographe du cap ferret qui n'est pas si loin relevait bien 3.50m a 8h, avec un maxi de 7m!!
Un vent d'Est retarde le déferlement de la vague, formant des vagues plus creuse/puissantes, courant contre houle même chose Aie!

Deux liens a ajouter a tes favoris météo:
Houlographe ferret
candhis.cetmef.developpement-durable.gouv.fr[...]mpagne/
Houlographe oleron
candhis.cetmef.developpement-durable.gouv.fr[...]mpagne/

17 oct. 2017

Je relis mon message qui semble un peu moralisateur, ce n'était pas le but c’était juste pour dire que ça devait bien secouer!

17 oct. 201717 oct. 2017

@sebbx33 : pas de problème, au contraire, je te remercie pour ces liens. Et je te confirme que ça secouait bien... :-p
@CapCool : je prenais bel et bien les déferlantes par le cul, en repartant vers la pointe de Grave. Si tu connais un peu le coin, c'est assez rare que ça déferle dans l'autre sens... :-p :alavotre: :topla:

17 oct. 201717 oct. 2017

Merci bugcrusher pour l'explication, j'ai maintenant compris.
Effectivement c'était chaud. :alavotre:

17 oct. 2017

@Bugcrusher, on sait que notre estuaire est loin d'être simple, mais la houle était annoncée avec 15s de période ce qui est très conséquent... les vents devaient être d'environ 15 à 20 kts ÉTABLIS !!! Ce qui veut dire claque à 28kts sans soucis... je trouve juste cohérent avec la composante courant que ça ait été le bordel sur l'eau. Cependant, si il arrive le moindre pépin, on dira juste qu'on était pas trop surpris au vu des conditions. Mais le principal, c'est que tout ce soit bien passé...

17 oct. 2017

@dekers : tu as parfaitement raison, et j'ai fait mon mea culpa là-dessus, j'aurais du prendre en compte cette foutue houle. J'ai eu le temps de compter, par moment, on était sur du 10-11 secondes, et c'était effectivement chaud.
Quant au vent... 3-4 annoncés, donc entre 10 et 15 établis. Si on sort pas là, on sort jamais. Sauf que, comme tu le précises, on était plutôt sur su 15-20, rafales à 30, en tenant compte des composantes que tu mentionnes.
En ce qui concerne ta phrase à propos du pépin... Oui, j'ai eu ce que j'appelle "la peur du marin" (c'est pas trop modeste mais je ne sais pas comment la qualifier autrement). Une peur, certes, mais une peur raisonnée, qui m'a incité à prendre les décisions qu'il fallait quand il le fallait, en parfaite symbiose avec mon bateau.
Alors oui, on serait pas trop surpris en cas de pépin. Mais si on n'y va pas, on ne saura pas.
Je sors de cette expérience plus humble encore, mais à mon sens plus mature aussi. Je suis certes heureux d'être revenu en un seul morceau, mais je ne regrette rien.

17 oct. 2017

Tout marin qui se respecte s'est un jour retrouvé dans une situation engagée . 9a fait partie du job. Et en terme d'expérience ,une matinée comme celle là vaut bien quelques semaines dans ces écoles de voiles si renommée .
Moi je te félicite d'être sorti parceque tu en avais envie,et de t'être ramené. Imprudence ? oui un peu ,mais pas plus que de prendre la voiture demain pour faire 100 km. Ce qui est sur c'est que ces moments là ,restent à jamais ..

17 oct. 2017

Je te conseille de prendre une meilleure meteo avec des fichiers arôme ou arpège, qui eux annonçaient près de 20kts

17 oct. 2017

La météo... nous avons pris du 10 NO avec l'anémo en butée à 60 noeuds dans les rafales entre Gruissan et Frontignan alors que Monaco Radio, le Cross et Météo France annonçaient 10/15 noeuds SE. Bon, là, pas de déferlantes, sondeur en alarme sur la sonde des 6m, que du vent, pas de mer. Mais nous ne sommes jamais allés aussi vite de Gruissan au Cap d'Agde, quand même avec trois ris et tourmentin...

17 oct. 2017

Merci à vous, Loupeis et hoolof. Eh oui, Loupeis, ces moments restent à jamais. Tu as beau essayer de raconter, c'est entre toi, ton bateau et les éléments. @hoolof : ben oui, des fois, entre ce qui est annoncé et ce qui est vraiment, y'a des différences, et bien malin celui qui est capable de les anticiper... Dans les 2 cas, les copains, je sais qu'on se comprend.
@dekers : je ne dis pas le contraire, mais... 20 kts... et alors ? Toi tu sors pas par 20 kts ? OK, je respecte, mais par pitié ne me jette pas la pierre. Je sais ce que ça veut dire, et encore une fois, si on ne sort pas au-delà de 15-20 kts établis, je respecte éminemment. Mais si je considère que mon bateau et moi sommes capables, et heureux, d'absorber plus, pourquoi pas ?
Je ne pensais pas que ça virerait polémique, moi je voulais juste partager une expérience.
S'il vous plaît, que cela reste ainsi. Merci d'avance, les amis. :topla:

17 oct. 2017

T 'inquiète, on en rajoutera pas des tonnes pour trouver normal qu'on se fasse malmener, bouger, un de ces quatre matins avec son bateau en condition extra plus ; surtout quand on eu l'audace de raconter un truc sympa qui respire et qui se la ramène pas .

18 oct. 2017

A aucun moment il est question de polémique, seulement on est dans un endroit particulièrement compliqué en cas de mer formée, et à te lire tu t'es mis dans une situation compliquée qui était tout simplement annoncée. Ce jour là, je voulais aller surfé à la côte sauvage, et c'était même pas la peine de se déplacer au vu des conditions. Je pense que c'est sûrement une très bonne expérience pour toi mais je ne suis pas si sûr que tu étais très serein. J'espère également que tu étais arnaché avec un gilet révisé ou neuf avec ta longe attachée... la question que je me pose est : si ton moteur avait calé ou un problème de voile ???

18 oct. 2017

et si le mât avait cassé, et si j'avais cogné un ofni, et si mon compas s'était dérèglé et si et si et si.
Si on prend en compte tous les si on ne sort plus on reste doré au sol mis la ;-)

18 oct. 2017

Benh... quand tu sors dans des conditions pas simples, tu dois maîtriser ton embarcation et être capable de parer au cas où. Je connais et pratique l'estuaire toute l'année pour juste pouvoir me permettre de dire, comme je pense qu'il s'en es rendu compte par lui-même, qu'il était dans une situation très limite. Maintenant, je suis sûrement mal placé pour être donneur de leçon et ce n'est pas le but car je pense être déjà sorti dans plus de 20kts ????.
Je pense juste que quand on ne connaît pas les passes chez nous, c'est pas évident de bien comprendre la situation dans laquelle était notre ami...

18 oct. 2017

en dehors du contexte, dont je salue le sang froid de bugcrsher, et sa simplicité dans le récit, des SI relis ma phrase et compte le nombre de note musicale dont je me suis aidé j'ai juste pas trouvé pour le FA

18 oct. 201718 oct. 2017

FAllait pô y aller ? ... :mdr: :mdr: :mdr:
Blague à part... Je me justifie une dernière fois (bien que je ne pense pas avoir à le faire, mais bon, j'aime bien quand tout est clair...)
- Oui je connais et pratique les passes toute l'année. Du plus de 20 kts, je fais, quand les conditions les permettent. J'irai certainement pas faire le guignol du côté du Matelier par 25 kts d'Ouest contre jusant par gros coef. Là, c'était différent. 20 kts de Suet avec jusant, ça donne une mer absolument plate. Mais contre une grosse houle de Noroît, c'est juste pas bon. Je le dis encore une fois, mea culpa, mea maxima culpa, mais une fois dedans, fallait bien rentrer.
- Je sors toujours avec un bateau parfaitement préparé, ce qui veut dire : principaux paramètres moteur vérifiés, réservoir plein, bidon de secours de 10l plein.
- J'ai un gros traceur / sondeur dans le cockpit + un traceur sur tablette à la TaC + un Navionics sur mon téléphone + un GPS interfacé sur la VHF + cartes papier du coin + compas de relèvement. Ca va, là, en préparation ?...
- En plus de la VHF fixe, j'ai une portable, toujours pleine pour chaque sortie.
- J'ai une confiance absolue en mon bateau, et c'est pour ça que je reste serein en toutes circonstances, même les pires. Ca peut aussi sauver la vie de rester zen, et si on n'a pas confiance en son bateau, faut le vendre ou ne sortir que par temps de demoiselle. Il faut s'apprivoiser mutuellement, et ça prend du temps et des milles, dans toutes les conditions.
- La situation était-elle limite ? Dans le train de déferlantes, j'avoue que j'étais pas fier, mais toujours concentré, et mon bateau m'a aidé autant que je l'ai aidé. Cette épreuve-là, on l'a passée ensemble, et y'en a pas un qui a essayé de pisser plus loin que l'autre.
- Est-ce que j'ai envie de me retrouver dans une situation similaire ? Ben euh... Je suis pas maso non plus, mais si ça doit arriver à nouveau, mon Totem et moi ferons le nécessaire pour que ça se passe au mieux. Et si, comme le disait Isabelle Autissier, la Mer veut ce jour-là "prélever son dû", qu'il en soit ainsi. Y'a de pires façons de partir.
Sinon, si on commence à penser à tout ce qui pourrait ne pas aller... Ben tiens, je conclus avec l'intro (j'ai été bon, là... :mdr: :-p=
FAllait pô y aller...
Bon vent et mer belle à tous !

18 oct. 2017

Fais gaffe à la prochaine. Cette mer est une sale garce sous ses couverts de belle princesse . :pecheur:

20 oct. 2017

salut jm
alors toi quand y a de la houle de 3 m tu te poses sur un banc(le gros terrier) avec des fonds mini de 3.5 a 5m de plus au descendant
t'as fait fort sur ce coup........

20 oct. 2017

Salut JB
Ben quitte à faire, autant faire bien, non ? :mdr: :-p

20 oct. 2017

oui et de nuit en plus....

20 oct. 2017

J ai le souvenir de ce rapport du beamer qui relate cette tragique histoire d un couple perdu dans le brouillard sur leur zodiac et qu une déferlante a emporté. La puissance de la déferlante ayant demoli le tableau avant.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (103)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021