Nouveauté Ikone 6.50

Nous sommes fiers de partager avec vous les premières vues de l'Ikone 6.50 rando.

Vous pourrez le voir en avant-première au salon du Grand Pavois de La Rochelle en septembre 2018.

N'hésitez pas à commenter, faire des remarques... Ils sont les bienvenus !

L'équipage
28 avr. 2018
28 avr. 2018

a la vache :

pas de taquets ,pas de filiere ,pas de blacon av ,pas de mouillage ..rien pour s'amarrer ...je suppose pas de bequilles ...on met ou la bouée couronne (obligatoire) et les pare battage on les place comment ??,

n'importe quoi

29 avr. 2018

Ch'u d'accord avec José.
N'importe quoi.
Sur la deuxième photo, il y a deux bulbes.

Ils ont dû se planter grave en calculant le couple de redressement pour en arriver là ! :)

29 avr. 2018

Hhoooohhhhh Yves !!!
Tu as bouffé un clown, ce matin !
La quille relevable à la verticale présente toujours l’inconvénient d’engendrer une cloison longitudinale en plein milieu du carré.... séparant les convives assis autour de la table.
La conception d’un bateau est toujours une histoire de compromis.

PHIL

01 mai 2018

c'est comme les dauphines et 4cv il y a un moteur de rechange dans le coffre.
pour les bulbes c'est pareil ,il y en a un de rechange caché sous la coque .. :heu: :-p
alain

28 avr. 2018

Ce sont des images de synthèse, pour avoir le look de la bête!
Pas de bouts non plus, par exemple...
Faudra voir le proto pour juger, à mon avis....

28 avr. 2018

L’idee est de présenter les différents concepts... ce n’est pas encore tout à fait un bateau...il nous reste encore beaucoup de travail mais cela avance bien. La prochaine étape est de lancer la fabrication de la préforme.

Nous sortirons des vues plus réalistes dans quelques jours.

28 avr. 2018

La jeune femme sur la jupe arrière ne fait pas très naturel :cheri:

29 avr. 2018

C’est rare une nouveauté dans cette taille de voilier !
Alors il faut féliciter et encourager le chantier, d’autant plus que le concept semble séduisant.

Je le trouve tres bien ce bateau ,mais il faudrait elargir un peu la couchette arriere et bravo au chantier de continuer a creer des petits bateaux atypiques :-)

29 avr. 201829 avr. 2018

sur ce petit voilier en cat boat ,il n'y a pas besoin de filières ni de chandelier et encore moins de balcon ;
toutes les manoeuvres se font du cokpit y compris les réductions de voilure ,comme il peut beacher il mouille par l'arrière pour repartir .
c'est tout simple .
moi je verrais bien un wish bone à la place de la bôme ,encore plus simple ,pas de hale bas ,pas d'easy bag ,tout tombe direct dans les rabans .pas de risque de prendre la bôme dans la tête ,le wish bone est beaucoup plus haut
il faut le faire en carbone ,c'est moins lourd .

alain

29 avr. 201829 avr. 2018

Je me demande à quoi sert "les news des pros" ?

29 avr. 2018

Merci pour vos encouragements et vos remarques. Cela nous aide beaucoup...

Le Wishbone est effectivement une solution technique tentante. Nous avons privilégié la continuité avec l’Ikone 7.50 - je l’avoue pour des questions de coûts de développement.

Concernant la couchette arrière, il y a encore quelques calages à faire avec la soute arrière.

29 avr. 2018

Le rétrécissement de la couchette arrière au niveau des jambes paraît incontournable , si on veut loger la "baignoire" du cockpit (dans l'axe du canote...), non?
Je trouve que c'est déjà super, ce que vous parvenez à loger comme emménagements et autres "commodités" dans un 6,50...

Bravo !

PHIL

29 avr. 2018

C'est un point à étudier mais nous pourrions imaginer de décaler un peu la cloison côté tribord pour conserver la taille du coffre arrière et gagner ainsi un peu de largeur dans la couchette babord.

En tout cas, cela vaut la peine de regarder

29 avr. 2018

le whisbone coutera moins cher que la bôme ,pas de vit de mulet pas de hale bas ,pas de coinceurs de ris ,une gv coupée comme un génois .en avançant et reculant le wishbone on peut creuser ou aplatir la voile en cintrant le mat
on peut aussi naviguer sur la fausse panne en laissant la voile dépasser la perpendiculaire du bato ,
les bosses de ris passent à l'intérieur et ressortent par des boites à réas .
un seul winch sur le pont peut servir à tout avec quelques bloqueurs .
un autre sur l'hiloire de cokpit pour l'écoute de gv .
je sais de quoi je parle ,c'est ce que j'ai sur un voilier plus gros ma voile fait 55m2 ,c'est d'une facilité déconcertante .
alain

29 avr. 2018

Je suis d'accord sur les gains importants apportés par un wishbone. Il n'y a qu'à voir par exemple les freedom - ce sont des bateaux magnifiques et très performants.

Mais ils nécessitent quand même des travaux de R&D importants et nous avons choisi de limiter les couts de développement (nous restons un petit chantier...)

29 avr. 2018

Sur le 7.50, j'avais été surpris par la hauteur sous barrot.
Certes, je touchais mais je passais avec mes 189cm.
C'était bien la première fois que j'avais (presque) la HSB sur un bateau de moins de 10m.

Je serais curieux de connaître celle du 6.50.

29 avr. 2018

Nous avons aussi travaillé sur ce sujet. Nous visons 1m70 en pied de descente. Il nous reste beaucoup de travail sur ce point car cela va dépendre comment le contre moule des emménagements est posé.

Le principe que nous retenons pour tous nos bateaux est en effet de ne pas avoir de contre moules structurels. C'est donc lorsque nous aurons validé les principes constructifs de la coque que nous en saurons plus sur la hauteur minimale du contre moule.

29 avr. 2018

Et le capot de descente sur vérin pour gagner 10cm a cet endroit stratégique?

01 mai 2018

J'ai eu un Challenger Horizon qui avait un capot télescopique.

Ca me permettait d'avoir la hauteur sous barrot au niveau de la cuisine ou assis en haut de la descente.
L'autre avantage, c'était de pouvoir le laisser ouvert quand il pleuvait (même si un peu d'eau s'infiltrait sur les côtés selon l'orientation du vent).

29 avr. 2018

J ai hâte de le voir

Toutes mes félicitations pour ce projet qui secoue les habitudes françaises. Autant les catboats sont très communs outre-atlantique, autant ici ils font figurent d'exception, passés la taille dériveur type Moth, Laser. C'est courageux et admirable de se tailler une place au sein d'un monde nautique industriel très concurrentiel.
Pour revenir sur l'idée lancé par Fritz the cat :
Vous nous ferez difficilement croire que l'adoption du wishbone nécessite des "travaux de R&D importants". Il n'y a pas grand chose à inventer de ce coté là et les efforts en jeu sont facilement paramétrables.
Le wishbone n'est guère vendeur en France, c'est sans doute encore plus contre-culturel que le gréement de cat-boat. Ne serait ce pas plutôt là le véritable argument qui a guidé votre choix ?   ;-)

30 avr. 2018

La solution wishbone est quelque chose que nous n'utilisons pas actuellement. Les sujets à étudier seraient donc les suivants :

  • fabrication du wishbone : étude de résistance, matériaux, tests
  • performances aux différentes allures : il s'agit principalement de tests et d'ajustements ensuite au niveau de la voile (centre de voilure).

Après les aspects commerciaux comptent évidemment... mais ce n'est pas le seul critère.

Ce qui a vraiment guidé notre choix c'est le coût de la R&D et les délais.

30 avr. 201830 avr. 2018

actuellement mon cat boat est à terre pour le carénage ,mais "nemo le grisé "possède le même que le mien pas très loin de chez vous .je pense que ça ne grèverais pas trop votre budjet de r&d de le contacter
pour peut être si ,ça ne le dérange pas ,de vous faire faire une sortie
avec
dès que le mien est à flot vous êtes conviés à bord gracieusement .
je crois vous en avoir déjà parlé concernant le 7.50
comme je suis en retraite ,je peux éventuellement être votre conseiller technique pour mettre au point ce système conjointement avec votre gréeur ..j'ai un ami instructeur sur composites à l'ipfm de la seyne que cela intéresserait aussi de faire une étude de faisabilité du whisbone en carbone ..
évidement il nous faudrait des plans plus précis (centre de carène et centre de voilure actuel).
alain

30 avr. 2018

Merci pour cette proposition que j’accepte bien volontiers. Vous pouvez me contacter en mp ?

01 mai 2018

c'est vraiment dommage de mettre une couchette pour deux personnes ainsi a l'arriére .. il sera d'une part bien difficile d'y dormir à deux et ça fait un sacré grand volume inutilisable .

pourquoi ne pas faire un coffre coté interieur pour la cuisine et un autre exterieur pour les pare batte cordage etc ...

et le couchage dans le triangle avant

01 mai 2018

A qui ce bateau va être vendu ?

Au pif, ce bateau va être à 35000 - 45000€ prix tarif. Donc pas loin des 50000€ avec moteur, voile, électronique, remorque. (Voir feu Elan 210).

Qui va l'acheter si vous enlevez les familles avec enfants des acheteurs potentiels ?

01 mai 2018

Je ne vois pas les choses comme toi, Calypso ! :heu:

Je te concède que cette couchette arrière semble un peu exiguë pour y dormir à deux adultes. Surtout, il est toujours délicat de s'y glisser, les jambes les premières, quand on est le second à s'y installer pour la nuit...
Mais, cette couchette sera très bien pour un adulte seul, ou pour deux enfants.

Si la couchette n'est pas utilisée pour dormir, elle constitue un très bon espace de rangement, sécurisé car accessible uniquement de l'intérieur, qui permet d'y ranger des objets longs sans encombrer l'espace vital de la cabine (par ex: GV roulée, dans son sac, qu'on ne veut pas laisser à poste sur un bateau laissé au mouillage et sans surveillance).

PHIL

01 mai 201801 mai 2018

C'est un misainier.
Ce que tu appelles le triangle avant est très largement amputé par la présence de la baille a mouillage et de l'emplanture du mât.

01 mai 2018

Mais.... la pointe avant est un couchage ! Et un couchage vaste et confortable, même ! ( de ce qu’on en voit sur la dernière photo).
Simplement, les deux occupants devront pouvoir tolérer que le fourreau cylindrique portant l’emplanture du mât de catboat les séparent au niveau des jambes...
Rien de rédibitoire... même pour un couple d’amoureux, sauf à tenir absolument à s’entrelacer sous une couette unique ?
Et encore... avec une bonne machine à coudre, rien n’est insolvable !!! :mdr:

PHIL

01 mai 2018

Ta remarque, pleine de bon sens, n’est pertinente que si on va se coucher pendant que le bateau navigue...
Sur un bateau de cette taille et de ce programme (quelle est la probabilité de prendre des quarts en navigation de nuit sur un tel bateau ?), il est plus probable que ses utilisateurs y dormiront au mouillage, à l’ancre ou sur bouée...
Là, si on subit un abordage, il peut survenir de n’importe quelle direction, non?

PHIL

01 mai 2018

d'accord alors pourquoi justement ne pas faire en sorte qu'elle soit un rangement et a l'avant un couchage ..

on n' a jamais trop d'espace pour le rangement ...

car pour l'instant vu l'amenagement je voie mal un sejour à bord m^me à deux durant 1 semaine ..

il manque quelque choses de pratique pour y vivre ...

ce bateau est tres bien pour une promenade d'une journée avec casse croute ...

01 mai 2018

il ne faut jamais dormir la tête vers l'avant sur un bato ,en cas d'abordage ce sont les cervicales qui servent d'amortisseur ..
alain

01 mai 2018

il y en a bien qui veulent traverser l'atlantique à 5 sur un voilier de 7m
ils faudra bien dormir ..
c'est vrai qu'au milieu on peut s'amarrer à la bouée postale
alain

01 mai 2018

Bonjour,

Par rapport à votre 5.5, je trouve qu'il perd en originalité.
Le cockpit du 5.5 est original, la dérive entièrement escamotable super pratique (échouage, mise à l'eau).
Pourquoi mettre un espace de rangement pour le moteur qui prend de la place sur la couchette intérieure? Assez d'accord avec Calypso sur ce point la, soit une belle couchette soit des rangements à la place.

En tout cas le projet est beau

Il faut le comparer a un first 235 en terme d'habitabilité a l'epoque finot avait reussi un tour de force en terme de performance et de confort ,en 2018 il faudrait faire mieux ! :-)

01 mai 2018

"en 2018 il faudrait faire mieux ".

Compliqué. Les lois de la nature n'ont pas franchement changé depuis un bout de temps, et on ne prévoit pas de changement à court terme sur des trucs genre Archimède.

L ikone 6.50 fait environ un poil moins d'une tonne. Le First 235 est à vide à plus de 1t5 réel. Cad, il a 50% de volume de carène en plus. Et comme le plancher de la cabine, c'est le fond de la coque, ça laisse pas beaucoup de marge.

L 'ikone sera plus facilement transportable que le F 235. Mais il en aura pas l'habitabilité. C'est peu comme le beurre et l'argent du beurre. Faut choisir.

Voir : www.beneteau235.com[...]ecs.htm

Displacement
2,310 lbs.
NOTE: The Displacement and ballast figures are up for debate. The displacement figure appears lower than most find their F235. And the wing keel adds @100lbs to the figure, this not reflected in the official US specs. Recently, an F235 owner weighed his boat with motor and normal cabin additions and the figure neared 4000lbs! The original scantlings list the displacement as follows:

Traduction : Récement, un propriétaire de F235 a pesé son bateau avec le moteur et les ajouts cabine normaux, et le chiffre était pas loin de 1800kg ...

01 mai 2018

Le first 235 est un bon bateau l'aménagement est pas mal du tout.
Cela dit la couchette double arrière sert plutôt de rangement et de couchette simple la pointe avant est petite

01 mai 2018

Lorsque nous avons élaboré le cahier des charges, nous sommes partis du programme suivant :

La croisière à 2 adultes et 2 enfants pendant 1 semaine.

Ce qui donne les éléments suivants au niveau confort :
- 4 couchages
- un grand carré
- un coin cuisine
- wc
- une table à carte
- des rangements

Côté navigation, nous voulons pouvoir proposer un programme assez large qui va de la croisière côtière à de l’hauturier (catégorie de conception B)

Nous avons privilégié le côté transportable pour réduire les coûts de fonctionnement.

Le résultat est un compromis. Le meilleur que nous pouvions faire.

Lorsque l’on conçoit une bateau, nous faisons des benchmarks avec bateaux existants. Le first 235 nous a donné pas mal de fil à retordre mais je pense que nous sommes supérieurs (c’est mon avis... )

01 mai 2018

desolé mais ou est le coin cuisine a part le rechaud

idem pour les rangements ils sont ou

croisiere hauturiere ?,ou installe-t-on le canot de survie pour 4 personnes et l'annexe pour aller à terre ???

01 mai 2018

je lis le descriptif ..une semaine à 4 en cotier ou hauturier ...

desolé si je "critique" mais un bateau des années 70 était autrement plus vivable à bord pour la m^me taille ...

et je n'ose imaginer 1 semaine de flotte ou de mauvais temps et ça arrive

pour la representation j'avais compris même si j'ai fait un peu d'humour dans un premier temps ...

01 mai 2018

et bien je le dis : prevoir de mettre un canot de survie d'environ 40kg dans un coffre c'est du n'importe quoi et sans doute tout le reste par dessus ...

et dans ce coffre , mettez donc ; une survie , les para battage, les cordages, l'ancre et la chaine , et j'en passe ???

faite un projet de bateau et faite toute la liste de ce qu'il faut mettre à bord pour 4 personnes durant 1 semaine et dans le dessin mettez chaque chose à bord en prevoyant sa place son équipet etc ...là vous aurez un vrai bateau ...

je m'amuse toujours avec mon premier questionnement lorsque je voie un bateau :j'imagine ouvrir la porte de descente ...et apres j'en fais quoi ,je la met ou de cette p... de porte ? rien de prevu et l'on est emm avec durant 8j .

de mon temps!!!

:jelaferme:

01 mai 2018

José, sur un bateau de cette taille, à part le point d'eau, un réchaud et un rangement, tu t'attends à quoi comme équipement ?

Et n'oublie pas que les photos jointes ne sont que des représentations modélisées sur lesquelles on symbolise l'occupation de l'espace.

01 mai 2018

Sur la partie arrière tribord, nous avons prévu une soute qui comporte aussi le coin toilette.

Pour le canot de survie, c’est une des raisons pour lesquelles nous avons conçu ce coffre dans le cockpit.

La question de l’annexe est effectivement plus difficile sur un bateau de cette taille.

A la place de la table a carte je prefererai un coin toilette plus grand (j'ai des filles) de nos jours on fait la nav sur la table du carré sur un petit bateau ! :-)

01 mai 2018

Le défaut du 235 c'est qu'il est transportable ce qui conduit à tout un tas de compromis sur la carène et l'habitabilité...alors que le transport est une vue de l'esprit pour un bateau de cette masse

01 mai 201801 mai 2018

A francois xx , Merci je connais tres bien le 235 ,je voulais juste le citer en reference et je croyais naivement qu'en 35 ans on avait fait des progres ,maintenant je n'avais pas pensé que le chantier avait tablé sur le transport ,quoique a plus d'une tonne il faudrait etre equipé ,d'ailleurs si j'avais un 235 je ne le transporterai pas ou alors occasionelement :-)

01 mai 2018

"je croyais naivement qu'en 35 ans on avait fait des progres"

Ben si :

Il y a 35 ans, le lit standard, c'était 140190. Maintenant ça serait plutôt 160200.

04 mai 2018

Parle pour toi, Alain !!!
(moi, je suis un veinard...avec les médocs que je bouffe depuis peu pour mon cœur défaillant, je suis en train de perdre mes kilos surnuméraires sans efforts particuliers ! :mdr:)

:acheval:

PHIL

04 mai 2018

la populations grossit ,pas seulement en quantité ,
on est foutus on mange trop .......
alain :whaou: :heu:

En tout cas bravo pour la categorie B :-)

01 mai 2018

Bonjour, bonne idée pour les dosserets jaune, mais à 4 dans le cockpit ça va faire serré d'autant qu'avec la solution double safrans, les barres vont bloquer une partie de l'espace. L'option d'un sabot central avec un seul safran offrirait également plus de volume pour la couchette arrière.
Jac

01 mai 201816 juin 2020

voici une vue de l'intérieur avec les précautions d'usage car :
- c'est une vue 3D qui a tendance à exagérer les dimensions (nous sommes dans un bateau de 6m50...)
- cela reste à caler définitivement... car les calculs de structure sont en cours

Cette vue est prise de la couchette avant.

Sur la gauche de l'image : l'entrée du coin toilette et de la soute

Sur la droite de l'image : la couchette arrière

01 mai 2018

bien : juste comme ça : les dosserets des sieges sont tenu par une forme en U sur le bordé ...à l'interieur du U c'est un volume perdu ,dessous aussi , pourquoi ne pas mettre une cloison verticale et faire des equipets dedans

01 mai 2018

pas forcement d'accord sur tout ...

ma "grande" experience me dit que les heures d'étude sont sur une fabrication et la qualité d'un produit tres tres rentable ...et c'est bien là que souvent ça dec..... sans trop s'en rendre compte tout ce qui est "flou" est payé tres cher par l'entreprise lors de la fabrication ...

01 mai 2018

Ben, jusque comme ça :

Peut être que l'espace sous les omégas est nécessaire à la largeur de la couchette...

Peut être que l’oméga qui tient les dossiers est un oméga structurel dans lequel faire des trous serait plutôt malvenu...

Peut être que mettre une cloison et trouée pour récupérer un peu d'espace prend de la main d’œuvre.

Rien n'est gratuit et TOUT se paie... Y compris les heures d'étude et d’ingénierie.

Y a un budget limite de rentabilité. Elan a arrêté son Elan 210 pourtant sorti il n'y a pas si longtemps que ça.

Oui pas mal ce volume tout ouvert ,mais je maintiens pour le coin toilette,dommage de perdre tout ce beau volume avec hsb pour la pseudo table carte ,au fait francois xx tu es du chantier ikone ?

01 mai 2018

Non. Pas du tout.

C'est juste que la conception et la fabrication/technologie des voiliers m’intéresse nettement plus que la navigation.

01 mai 2018

j'ai eu un sylphe dufour de 6.5m
j'ai fait la corse avec et les baléares, nous étions deux adultes et un bébé ,je pense que nous aurions pu avoir un enfant de plus mais pas un adulte pour une longue période c'est a dire 15 jours maxi .après cela aurait posé des problèmes d'autonomie de vivres et surtout d'eau
pour la journée il nous arrivait d'être 5 adultes .on se marchait un peu dessus ,mais quand on est jeune..
tout ça pour vous dire que l'ikone est parfait pour un jeune couple avec un ou deux enfants ,mais avec des adolescents ,je vois mal sur une longue période ..mais à la journée ce n'est pas trop problèmatique .
la survie peut être stockée sous la descente , et un mouillage léger genre fortress avec glène plombée doit convenir ,ce voilier peut s'abriter dans des endroits innacéssibles au grand tiran d'eau
et l'annexe est superflue quille relevée au doit avoir de l'eau à la taille maxi ,son usage sera je pense ,printemps, été et début d'automne
alain

02 mai 2018

Le seul gros défaut de cette belle nouveauté, selon mes goûts bien entendu, c'est le cockpit. Il me parait bien petit pour 2 adultes 2 enfants au mouillage et en nav. Ce sera compliqué de vivre à 4, une semaine.

02 mai 2018

Le seul gros défaut de cette belle nouveauté, selon mes goûts bien entendu, c'est qu'on ne peut pas mettre dans un bateau réellement transportable à 45-50 k€ tout ce qui rentre dans un Pogo 1250 à 300 k€.
Faudra forcement faire des concessions très lourdes. Au point que ça peut remettre en cause l'intérêt du bateau.

Voir ce qui est arrivé aux :
www.hisse-et-oh.com[...]lan-210
www.hisse-et-oh.com[...]eo-6-90

02 mai 2018

Sauf le respect que je te dois, François...
Quelle idée saugrenue de vouloir mettre dans un 6m50 « tout ce qui rentre(rait) dans un Pogo 1250 !!! (Ce qui reviendrait à essayer de bourrer une Clio avec les passagers et les bagages d’un (gros) SUV 7 places !

Ces deux bateaux n’ont forcément pas le même programme de navigation, si le même nombre de matelots raisonnablement admissibles...

J’ai effectué un stage Glénans de croisière habitable d’une semaine , il y a quelques temps de cela, sur un Pogo 850, à partir de la base de Paimpol.
On était cinq dessus avec le moniteur. Nous ne nous marchions pas les uns sur les autres, avec un peu d’organisation.

Un 1250... mais c’est un palace !!!

Je ne comprends pas la pertinence de ta comparaison... si tu peux développer ?

PHIL

03 mai 2018

J'ai peut être voulu dire plusieurs trucs à la fois :

1) Pour ceux qui veulent une couchette arr plus grande, un coin toilette plus grand, un cockpit plus grand, plus de rangement :
Un bateau de 6.m50 transportable est un bateau de 6m50 transportable. Pas plus.
Et plutôt que dire j'aimerais mieux un plus grand cockpit, vaudrait mieux dire j'accepte de reduire le coin toilette et la couchette arr pour avoir un cockpit plus grand...

2)Plus pour le chantier : vouloir faire un mouton à 5 pattes qui fait tout pour attirer le maximum de clients, c'est très compliqué. On risque de finir par faire un truc qui au final ne fait rien de bien.

02 mai 2018

Et pourquoi ne pas le faire avec une étrave "gros nez" ?
Les performances des gros nez sont là. Gain en volume intérieur et aussi en stabilité de forme...

02 mai 2018

Un catboat avec une étrave de scow...

Tu as raison Duduche Braz !
Il est peut-être là, le vrai "mouton à cinq pattes" ...
Une sorte de "Rêvolution 21", avec un mât implanté dans le pont avant...
Bon sang, mais c'est bien sûr !!!

PHIL

Revolution 22,je l'ai visité a paris ,ya tout ce qui faut a l'interieur mais le prix fait tousser ,en fait je visite toujours par curiosité car je n'ai pas les moyens d'acheter un bateau neuf :-)

03 mai 201816 juin 2020

Je ne connais le 747 que pour être entré à l'intérieur.
Volume bluffant et sensations étranges.

De l'extérieur, j'ai toujours autant de mal à me dire que ça me plait.
Et pourtant ....

03 mai 2018

Beurk

03 mai 2018

le forum est comme les voiliers ,il dérive ...
on ne peut pas comparer l'ikone à autre chose ,c'est un catboat
il n'a pas d'équivalent dans sa taille ..
par contre son programme oui ,
si j'en commandais un ,je prendrais le modèle à quille relevable .
je ferais un bout dehors pour envoyer une genak ou un code 0
pour les tout petits airs et évidement ,j'installerais un whisbone
en carbone .
ce voilier je pense va être une vraie luge s'il est bien mené ..
alain

03 mai 2018

@fritz the cat. Je suis bien d’accord avec toi Alain. J’espere que le constructeur du bateau n’a pas les bras qui lui tombent avec certains commentaires.
Comme toi Alain, je trouve le bateau très intéressant et la quille relevable « obligatoire ». le bout dehors avec un asy ou un genak devrait être un gros plus

03 mai 2018

Des « weekenders «  à 50.000 (et plus) il s en vend. Il y a un vrai marché. La question est plus à propos de la définition de transportable. Il faut qu il soit et transportable et conçu pour une mise à l eau fréquente sans équipement de manutention portuaire, à partir d une simple cale de mise à l eau et supportant l échouage. Un bateau accueillant pour son équipage et qui s affranchit des contraintes portuaires. Si l ikone 6,50 avait existé il y a 7 ans, aurai-je acheté un tri à l espace intérieur étriqué ?

03 mai 2018

il y a bien des ventes sur des ikones 7.50 ou encore Django 7.7 ou encore Tricat 25 a 70 keur et plus alors pourquoi pas 50 keur pour 6.5 ?
En tout cas, moi je serai prêt à mettre 50 keur pour un 6.50 très bien pensé et intéressant !

03 mai 2018

Ce qui intéresse un chantier, ce n'est pas un succès d'estime, mais des ventes concrètes.

Et la question n'est pas : le bateau est il intéressant. Mais devrait être : ce bateau peut-il intéresser un public qui a le potentiel de mettre 50k€ dans un objet de loisir ?

03 mai 2018

Je pense que si ce joli et séduisant bateau avait existé il y a sept ans, tu aurais néanmoins acheté un trimaran !!!
Faible tirant d’eau, légèreté sur la remorque, vitesse sur l’eau et très peu de gite...

:heu:

03 mai 2018

Faut voir ce qu'on appelle "ventes" et "marché".

Pour le django 7.70, c'est 60 unités en 8 ans : une unité / 1,5 mois. Mais c'est un bateau plus gros pas transportable (largeur, poids), avec un diesel saildrive.
Le Django 6.70, c'est seulement 20 unités en 4 ans : 5 par an.

03 mai 2018

maintenant es-ce que le chantier est prêt à construire un cat boat
équivalent au nonsuch 30 en plus moderne dans leur technologie ,c'est à dire à bouchain et ultra léger avec les espars en carbone
mais là c'est les 100k€ largement pour un marché de niches .avant de faire changer les mentalités ...s'il n'y a pas des fils de fer partout
et des whinchs ,rails d'écoute ext ....aussi le plaisancier français n'est pas content ..
alain

03 mai 201803 mai 2018

Y a erreur sur les prix.

100 000€, c'est le Django 7.70.

Le pogo 30, avec mat carbone, on doit taper dans les 150 000€.

Ensuite, avec un bateau de 3 tonnes, vous n'aurez JAMAIS le confort d'un bateau de 6 tonnes. Le premier Jetski qui passe quand vous êtes au mouillage va vous le rappeler.

Un nonsuch 30 neuf modernisé, ça va taper dans les 200 000€.

A ce tarif (et même à moins), vous n'ignorez pas qu'un vendeur pro doit assumer la garantie de conformité, et la garantie des vices cachés. Un client ayant payé 200 000€ a forcement dans ses relations pros avocats ou service juridique.
Donc il va falloir sacrement blinder l'étude de votre gréement, si vous ne voulez pas vous retrouver en slip au premier problème.

Donc le bateau, avec amortissement des études, sera à 250 000€.

A ce prix, vous n'allez pas en vendre beaucoup. Ca sera pas un marché de niche, mais un marché de trou de souris. Ca va être dur d'amortir les moules, le local, etc ...

Donc votre bateau sera finalement à 300 000€.

A ce prix, vous n'en vendez plus. Vous passez par la case redressement judiciaire, suivi de la case liquidation. Pour vous retrouver dans la case caution personnelle.

Vous investissez ?????

:acheval: :acheval:

04 mai 2018

Vous oubliez juste de dire qu'il s'agissait d'un prix de 1995. A réactualiser avec 25 ans d'inflation.

Et que des 324, le chantier n'a réussi a en vendre qu'une petite dizaine.

04 mai 201804 mai 2018

Le plan est peu être amorti, mais vous oubliez aussi que si vous reconstruisez ce bateau actuellement, vous aurez TOUTES les normes ISO actuelles (stabilité, structure ...) à recontrôler plus toutes les normes écologiques (bac à eaux noires ou émission de styrène à la fabrication ...).

Donc il y aura une sacré remise en cause du plan d'époque. Sans compter les évolutions techniques de fabrication genre aménagement intérieur préfabriqué avec découpe numérique.

04 mai 2018

le nonsuch 324 avec mat carbone et whisbone en même métal
sans options ,puisqu'il n'y en a pas ,l'électronique on la monte soi même ,
allègé , puisqu'ils ont gagnè 150kgs dans les hauts ,ils ont enlevé du lest .
était au salon de toronto à 190K$ canadiens
à cela il faut ajouter le transport ,la douane de 13% et la tva de 20%.
et le plan date de 1975 donc le r&d il y a longtemps qu'il est amorti
c'est pour donner quelques indications au chantier ikone .
alain

03 mai 201803 mai 2018

Un bateau c’est toujours une somme de compromis.

Pour l’Ikone 6.50, nous sommes partis du muscadet. C’est pour nous le modèle à suivre :

  • transportable
  • rapide
  • habitable
  • intemporel

Donc, pour l’Ikone 6.50 nous assumons :
- une carène planante rapide
- un gréement cat boat pour la version rando
- une catégorie de conception B
- des emménagements les plus complets possibles
- un bateau transportable
- la fabrication en France

Et les conséquences de tout cela, c’est
- cela coûte plus cher de fabriquer en France qu’en Pologne ou en Ukraine
- si nous voulons continuer à produire des bateaux en France il faut innover, prendre certains risques. Accepter de vendre moins car nous choisissons une niche.
- un bateau de 6m50 reste petit surtout lorsque l’on cherche une bonne performance de carène... cela laisse moins de place.
- la conception en catégorie B est très exigeante pour cette taille de bateau surtout pour atteindre la stabilité voulue.
- c’est vrai que c’est un marché de niche et que nous ne cherchons pas à en fabriquer 200 par an... nous cherchons donc un rapport qualité - prix - utilité le meilleur possible. Il nous semble que moins de 50.000 euros est une bonne cible.

04 mai 2018

mon directeur commercial disait souvent :ton navire est bien mais est-il vendable ?

Chantier ikone ,je vous admire pour ce que vous faites ,il faut beaucoup de courage en france pour deja lancer une entreprise ,en plus sur un marché de niche de petits bateaux alors la chapeau! Si javais les moyens financiers je serais fier d'etre votre client :-)

04 mai 2018

Pour ma part, je suis très respectueux de la démarche qui consiste à venir, ici, confronter ses choix !

04 mai 2018

bonjour ,
en regardant les photos ,j'ai remarqué qu'il y a quatre winchs .
je crois qu'il y en a deux de trop .
un seul suffit pour l'écoute de gv ,et un sur le roof pour hisser et prendre les ris .
évidement si on veut mettre une voile d'avant genre spi assy
il en faut quatre ,mais ça complique un peu tout ..
alain

04 mai 2018

l'€=1.54 CAD
donc en gros c'est le même prix en € rendu en france ..
alain

Je dirais que sur un cat boat un seul winch suffit ,sinon pourquoi faire un catboat si ce n'est pas pour simplifier ! :-)

04 mai 2018

Simplifier...ok... mais pas au point de se passer volontairement d'une voile de portant tel qu'un gennaker, code zéro(génial du bon plein au petit largue, dans les petits airs !), porté sur un bout dehors, et enroulable en "tout ou rien" sur un emmagasineur .

Mon cher Pierre... Ton minimalisme militant, frisant l'ascèse, ne doit pas brider le plaisir !!! :cheri:

Et là, deux winchs sur les hiloires seront sacrément utiles !!!

PHIL

04 mai 2018

La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer . A. de Saint-Exupéry

Par ailleurs, je note que les capacités d'échouage (échantillonnage, stabilité …) n'ont pas été évoquées jusqu'alors . Pourtant cette possibilité me semble faire totalement partie du programme envisageable (envisagé ?) .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (120)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021