"notre GPS décrochait du satellite"

Dans la dernière édition de la revue "SAUVETAGE", le récit du sauvetage d'un apnéiste à Brignogan :
"Aveugles... nous évoluions à toute petite vitesse. Si lentement que notre GPS décrochait du satellite. Il a donc fallu naviguer à l'ancienne. A la carte et au compas... etc."
Je ne comprends pas ce qui a pu se passer, un GPS donnant une position même sur un point fixe, évidemment.
Merci à qui aurait une explication pour m'aider à comprendre!
:reflechi:

L'équipage
02 oct. 2018
02 oct. 201802 oct. 2018

Peut être si lentement que le COG était incohérent .
A l'arrêt beaucoup de GPS donne un cog au 135°.
Entre l'arrêt et un déplacement très lent la marge est faible.

03 oct. 2018

si c'est le COG, il a pas de compas sur son bateau le gars?
on suit un cap sur un compass pas sur un GPS.

03 oct. 2018

Lire le sujet
"le récit du sauvetage d'un apnéiste"
"fallu naviguer à l'ancienne. A la carte et au compas"

il existe un systéme avec deux gps couplés qui indique le cap même à trés faible vitesse
Jean Luc Van den Heede avait cela sur son bateau Adrien lors du tour du monde à l'envers

02 oct. 2018

Oui, c'est sans doute le ressenti, mais c'est mal exprimé me semble-t-il.
Il est précisé que la visibilité était nulle, nuit sans lune, et brouillard, comment dans ce conditions naviguer mieux à l'ancienne qu'avec un GPS ?

02 oct. 201802 oct. 2018

Pur suposition - tu as des gens maintenant (mon père en particulier et ça me désole voir m'inquiète qu'il aille encore sur l'eau) qui n'arrivent plus a naviguer sans regarder "l'écran"
Pour savoir ou ils vont ils ne regarde plus devant, mais vers ou est orienté l'écran (évidement la carte est en mode qui s'oriente dans le sens du déplacement).

Etait ce ça ?

OU juste un GPS sans carto.
reporter une position.
relever un cap -le tenir au compas.
de nouveau report d'un position.

C'est certains que c'est mal rédigé - et qu'un GPS (la position) ne décroche pas a basse vitesse.

02 oct. 201802 oct. 2018

C'est le cap qui "décroche" mais pas le GPS !
Le GPS ca donne la "position" ( le P du gPs )
Pour avoir le cap ca s'appelle un Compas ... naviguer a l'ancienne c'est naviguer au compas? waou je suis grave vieux alors !

02 oct. 2018

Il m'est arrivé par 2 fois, de ne plus avoir de signal gps.

Plus aucune reception : il faut mettre en cause le gps et son environnement.

Mais par contre il arrive (très rarement) que la teception se dégrade et donne une position erronée
J'ai vu une fois le point s'écarter rapidement de quelques centaines de mètres puis revenir en indiquant les vitesses correspondantes pendznt son déplacement.

03 oct. 2018

Ça m’est arrivé l an passé. On en avait parlé ici et j avais conclu à une perte de réception de qq satellites.

03 oct. 2018

Je n'ai eu qu'une seule panne de gps, de courte durée. L'équipier qui venait d'embarquer à Naples semblait très inquiet, il était pourtant impossible de rater Capri par beau temps.
En voiture ma position a été fausse de 80Km un soir où je repartais après un trajet de 500 KM (pas de problème de batterie donc, ça ne s'est jamais reproduit depuis).

03 oct. 2018

C'est beau l'électronique ! Mais lui faire confiance " aveuglément"... :heu:
Ma balance vient de m'indiquer que j'avais grossi.... Puis-je m'y fier ? :mdr:

03 oct. 2018

Peut-on vraiment faire confiance aveuglément à des cartes papier ? ? ?
Quand je lis ici que certains n'hésitent pas à les photocopier (respect des échelles ? ), ou à récupérer des cartes périmées (tout serait donc immuables, jamais de mises à jour ?), ou pire encore imprimer des copies d'écran...

Mon vieux Mac a 12 ans, jamais eu aucune panne ni bug.
Mon macbook a 4 ans, me sert en permanence pour le boulot, n'a jamais eu une seule panne.
Mon vieil ipad a 8 ans, jamais eu une seule panne.
Le traceur a l'âge du bateau : 15 ans. Un peu dépassé, mais toujours ok.
Le PC durci a 5 ans. Idem : logiciel un peu dépassé, mais il fonctionne.
...

les pannes électronique, cela arrive, en effet.

Plus ou moins souvent que les erreurs ou manques de cartes papier , ?
auxquelles il convient de rajouter les erreurs humaines ou difficultés de positionnement...

03 oct. 201803 oct. 2018

"même vielles et avec la mauvaise échelle une carte reste une carte et tu pourras toujours y reporter deux relèvements pour avoir ta position sur elle."

euh oui... j'ai appris à ne pas avoir à le faire, pour une simple raison : ma position change en permanence, quand je navigue. Et que j'ai autre chose à faire...

Cela dit, on peut tout à fait reporter sur un ipad, un relèvement (sachant que le temps de le reporter, il est déjà derrière...)
Cela se fait très simplement, en 2 secondes en posant 2 doigts sur l'écran (et il donne en prime la distance!)

03 oct. 201803 oct. 2018

Je n'ai jamais eu de panne d'ipad au mauvais moment. Pas plus que de traceur. Et, en comptant les smartphones, j'ai à bord 6 appareils pouvant donner accès aux cartes.
Par contre, j'ai eu des tas de fois à faire face à l'absence de la bonne carte (ce qui ne m'arrive plus jamais). Et c'est très stressant.
Il m'est aussi arrivé de chercher une bouée ou un amer qui avaient disparu depuis longtemps : généralement où c'est mal pavé, c'est un très mauvais moment à passer.

"Les marins" reportent leur position sur la carte parce qu'ils ont un navigateur dont c'est l'occupation principale. Je n'ai pas ce luxe, qui ne répondrait pas à un besoin.

Ma position est reportée automatiquement sur le traceur et sur l'ipad, mais je n'en ai cure.
En côtier, je n'en ai pas l'utilité dans ma façon de naviguer : je sais dans quelle zone je me trouve, et ma préparation de la navigation me permet de savoir à tout moment et en 3 secondes, par tous les moyens dont je dispose (sondeur, relèvements, waypoint, GPS), que JE NE SUIS PAS là où j'ai décidé de ne pas être parce que jugé dangereux. C'est pour moi bien plus important que de savoir où j'étais il y a quelques minutes.
C'est ainsi que j'ai appris.

Une "panne" de GPS la semaine dernière (mauvais paramétrage de l'application) m'a confirmé que le GPS est une véritable avancée dans la navigation, et que je pouvais s'en passer mais en perdant énormément d'efficacité.

03 oct. 2018

euh... je parle de cartes, pas de GPS...

La position GPS tout comme celle sur papier par relèvements ne m'intéressent pas : je n'en ai que très rarement l'usage pendant la navigation

03 oct. 2018

parce que tu montes ta carte papier dans le cockpit ? ? ?

Moi, je ne l'ai jamais fait.

Et si je monte l'ipad c'est uniquement lors de l'approche d'un mouillage, ou d'un port...

03 oct. 201803 oct. 2018

Je comprends mieux la critique "les yeux rivés sur l'écran" :
pour toi, ce serait plutôt "les yeux rivés sur le papier".
Je suppose que c'est mieux ?
Chacun sa façon de faire : je n'ai besoin ni de l'un, ni de l'autre.

( A mon avis, le risque de perdre la carte dans ces conditions est bien plus grand que celui d'une panne totale de l'électronique...
quant à la lecture de la carte sous pluie battante, elle doit bien rejoindre celle de l'ipad en plein soleil, non ? )

03 oct. 201803 oct. 2018

" L'étui est sécurisé par un bout et un mousqueton"

hum... c'est vrai que jamais personne ne perd d'objet ainsi sécurisé :heu: . Tiens, à la suite du coup de vent, j'ai récupéré un pare battage qui tombe à pic : je voulais en racheter un pour mettre à l'arrière... ;-)

Franchement ?
Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué ni la gloire qu'il y a à "suivre le paysage" avec la carte sous les yeux... ou plus souvent l'inverse. On fait ça dans la marine depuis des décennies, je l'ai fait lors d'un stage type Glénans, et c'est d'un chiant : le mec qui scrute "le paysage" et qui crie "top" pour que l'on relève l'heure exacte où le clocher fut en alignement avec le château d'eau... aucun intérêt.

Moi, j'ai appris en laissant la carte toujours en bas, bien à l'abri de tout...
Ce qui monte, protégée dans un sac plastique, c'est la feuille de navigation que l'on colle près des instruments. Mais pour cela, il faut préparer sa nav., en utilisant tous les outils que l'on a à sa disposition. Je me force encore à le faire, alors que si je montais l'ipad j'aurais sous les yeux le paysage et la position du bateau... mais savoir où je suis exactement ne m'intéresse pas : le temps d'y songer, c'est déjà du passé. (sauf évidemment en rase caillou pour le mouillage).

Quant au couplet sur l'ignorance ou la paresse... hors sujet.
J'ai appris à extraire la racine carrée d'un nombre avec un simple crayon, effectuer pratiquement tous les calculs avec une règle à calculs, tirer les log à partir de leurs tables, idem pour la distribution de la loi normale centrée réduite, etc etc... bien des sujets abandonnés qui n'ont en réalité jamais été utilisés : je ne me sens pour autant pas plus savant que les jeunes qui, eux, en savent beaucoup plus que moi sur des tas de sujets...

03 oct. 2018

même vielles et avec la mauvaise échelle une carte reste une carte et tu pourras toujours y reporter deux relèvements pour avoir ta position sur elle.
quand à la mise à jour, si je ne nie pas son importance, il ne me semble pas que la dérive des continents soit si rapide que la côte se déplace et change radicalement à la vitesse grand "v".
la teignouse sera toujours au même endroit si tu te positionnes en relevant les phares de belle-ile, des birvideaux et la côte de quiberon par exemple.
jpierre

03 oct. 2018

oui d'accord avec toi mais... la carte ne tombera pas en panne au plus mauvais moment elle.
et depuis le temps que les marins naviguent en reportant des positions qui ont déjà changée, cela se saurait si c'était un problème insurmontable.
ce qui n'enlève rien au confort des appareils moderne, je l'ai déjà dit plus bas.
simplement leur faire confiance aveuglément est pour moi une hérésie.
jpierre

03 oct. 2018

J'ai eu des dizaines de fois (des centaines?) le signal "perte du signal gps" sur des gps auto...

En mer, sur la tablette, dans le brouillard, pareil...

03 oct. 2018

on ne voit rien sur ton ipad en plein soleil dans le cockpit...

03 oct. 2018

J'ai TOUJOURS mes cartes dans le cockpit !
Dans un étui transparent. L'étui est sécurisé par un bout et un mousqueton car le vent est parfois gourmand.

Je veux comparer et "visualiser" la carte et le paysage en temps réel.

03 oct. 2018

"dans un étui transparent. L'étui est sécurisé par un bout et un mousqueton"
Impossible de perdre une carte sécurisée de cette façon.

C'est le meilleur procédé que j'ai pratiqué.
On a toujours sous les yeux le paysage en vis à vis de la carte.

Rien a voir en confort et précision avec un gps.

Mais on voit bien que la technologie "rassure" l'être humain, il croit toujours être plus fort, plus clairvoyant et plus intelligent lorsqu'il se repose sur des outils "technologiques"

Ca se voit dans tous les domaines, sport, auto, cyclisme, pêche etc...
C'est assez rigolo à observer parfois.

Quand je vois les technologies et déguisements embarqués par juste quelqu'un qui va courrir une heure, il y de quoi bien rigoler !
Mais les marchands sont heureux...

En fait c'est surtout la paresse et l'ignorance qui gagnent.
Pourquoi apprendre à se servir d'une carte s'il y a le gps ?
Pourquoi apprendre une formule mathématique ou un calcul alors qu'on peut le trouver sur internet ?
Pourquoi ... puisqu'il est si facile de trouver la réponse en posant la question sur un smart phone (et avoir de multiples réponses dont une grande partie fausses)

Bref certaines de ces techno peuvent êtres utiles mais malheureusement c'est souvent au détriment des connaissances ou de l'intelligence de l'utilisateur.
Rares sont ceux qui ne se reposent pas ensuite complètement sur des outils qui peuvent tomber en panne, par eux mêmes ou par manque d'énergie...

03 oct. 2018

regarde ta ceinture pour valider.

03 oct. 2018

Ça me pose pas de problème. Ça n en pose pas à cezembre qui répondait à julirosien.
Pour te parodier : ça n est pas une attaque « ad hominem »
:-D

03 oct. 2018

bretelles, ceinture et ficelle, oui.

Le bateau était équipé ainsi (PC +Traceur) , et j'emporte avec moi mon ipad et mon macbook. Cela vous pose problème ?

Ce qui est certain, c'est que la carte de l'endroit où je décide d'aller ne me manque jamais, et est toujours à jour. Et vous ?

03 oct. 2018

Je fais des trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous.... :mdr:

03 oct. 2018

Persil, dans tout ton matériel, tu t'oublies!!! T'es sur de jamais avoir buggé!!!
:mdr:

03 oct. 2018

On est "anormal" si on à rien de tout ça ?

03 oct. 2018

Bof, ce n'est pas le sujet : chacun fait ce qu'il veut, non ? On n'est pas dans le "dernier espace de liberté" ?

est on "anormal" si on préfère naviguer avec des cartes à jour et à toutes les échelles, plutôt que des vielles cartes piratées, des photocopies ou des copies d'écran ?

03 oct. 2018

Sans électronique, fin du sondeur, du pilote, du radar, etc... J'ai appris à naviguer sans.

Mais pas celle de mon mac ni de mon ipad et autres iphones : je conserve donc mes cartes.

Donald peut se fâcher, en effet... Mais cela n'a strictement rien à voir avec les cartes, qu'elles soient sur papier ou numériques.

Depuis que je navigue, il m'est arrivé bien plus souvent de tomber en panne de la "bonne carte" papier (avant que je ne m'équipe en numérique) que d'une panne d'électronique (ou de fâcherie de Donald).
C'est certainement plus facile quand on navigue autour de son port où 3 ou 4 cartes suffisent, ou que l'on a un parcours bien établi.

03 oct. 201803 oct. 2018

J'ai bien entendu des cartes papier grande route, et les guides ad hoc. Il n'empêche que pour approcher la côte en recherche d'un mouillage, on fait mieux que les routières...

Je n'ai jamais parlé que des cartes cotières, en précisant "à toutes les échelles", ce qui s'avère en pratique très... pratique !

Et refuser d'aller à un endroit que l'on nous conseille au motif que je n'en ai pas la carte, c'est désormais fini pour moi :pouce:

03 oct. 201803 oct. 2018

chacun fait ce qu'il veut mais si par malheur un coup de foudre te tombe dessus ou même à coté, j'espère que toute ton électronique est "blindée"!
sans compter que si donald se fâche, il peut à tout moment dégrader suffisamment le signal pour que tu te retrouve comme les dupont/dupond à devoir retirer pieusement ta casquette de capitaine.
réfractaire voir très réfractaire au début (catégorisé cma), j'ai fini par me mettre à la navigation sur mon ordi et j'ai même un transpondeur c'est dire.
force m'est de reconnaitre que c'est d'un confort indéniable.
mais pour rien au monde je ne me séparerais des cartes papier de ma zone de navigation et si je devais la quitter, malgré que toutes les cartes dont je pourrais avoir besoin soient dans mon ordi, j'achèterai à minima les routiers en format papier et un guide précis de ma nouvelle destination.
il va sans dire que tout le matériel pour une navigation "à l'ancienne" est à bord, y compris le plomb de sonde et sa réserve de suif.
et si au pire je n'ai pas pu me procurer les cartes marines ad-hoc, une simple carte michelin permet déjà de se dépanner quelque peu.
jpierre

03 oct. 2018

juste pour me faire l'avocat du diable une dernière fois :
ton mac est suffisamment blindé pour encaisser une frappe de foudre ? et dans ce cas quid de toutes tes belles cartes en mémoire ?
quand à tomber en panne de la bonne carte papier, on peu déjà bien se dépatouiller avec un grand routier et un bon guide ce qui est quand même la base quand on navigue loin.
fin de discussion stérile pour moi
jpierre

03 oct. 2018

L'espace de liberté, c'est surtout dans sa tête, et là, persil, nous bats :mdr:

03 oct. 2018

ben... il est clair que je n'ai jamais demander à interdire un sujet de conversation ou un intervenant sous prétexte qu'il ne me plaisait pas...
Une autre vision de la liberté, sans aucun doute.

03 oct. 2018

Que seraient les forums sans les polémiqueurs ???
:mdr:

03 oct. 2018

Je ne vois pas de problèmes à naviguer avec une copie de carte qui n'est pas à l'échelle de l'original, mais j'ai peut-être loupé une étape...

:reflechi:

03 oct. 2018

Il me semble que, dans la mesure où on a les échelles de degrés et minutes de latitude et longitude sur les marges, cela devrait aller.

03 oct. 201803 oct. 2018

bah oui. Si tu fais la photocopie de la carte grand aigle, ok.
Bon tu perds en résolution, tu gagnes en poussières et en distorsion sur les cotés, les endroits des plis sont illisibles, mais on n'est pas à ça près.
Sinon, on peut aussi utiliser les cartes IGN : elles sont moins chères que les marines, et en plus il y a les villages de l'intérieur, pratique si on veut visiter.

03 oct. 2018

Pas d'intérêt, les Shom aussi ont les villages à l'intérieur. Avec l'emplacement de l'église, du château d'eau et de la grosse antenne, pour te dire...

Et c'est moins cher que I-Mac /Pad /Phone, etc....
:reflechi:

Question prix .... j'ai pour bien plus cher de cartes papier que d'ordi gps souris et cartes électroniques

De Cadix aux Lofoten et des Acores à Riga il n'est meme pas pensable d'avoir l'équivalent papier de l'ensemble des cartes electroniques

04 oct. 201804 oct. 2018

"Pour les 3/4 des gens, un set de 10 cartes max est amplement suffisant, AMHA."

oui. C'est certainement ce qui explique l'incompréhension.

Si je tournais autour de mon port, je m'équiperais surement de cartes papier. Aujourd'hui, je ne m'en servirais surement pas mais je les conserverais au même titre que les pinoches -à moins que je me paie un bon restau à la place !

04 oct. 2018

Je sais bien , Hubert, pour ceux qui font de la route, le papier coûte...
Meme avec les bons plans d'occase, les prets des matelots d'HeO, les photocopies legales de NOAA, ou illegales des copains, etc...
Mais combien naviguent a 50 ou 100 NM de leurs ports d'attache ? Pour les 3/4 des gens, un set de 10 cartes max est amplement suffisant, AMHA.

03 oct. 2018

Mais c'est bien toutes les cartes shom que j'ai, toutes, du monde entier, à toutes les échelles, à jour
et pour le prix de 2 cartes par an...:-)
Note que cela est pareil pour les amateurs de tablettes autres...

Franchement ? pour avoir utilisé le papier pendant plus de 20 ans, et avoir goûter au plaisir de la disponibilité que propose le numérique (découvert en même temps que j'ai acheté mon bateau), je ne suis pas prêt de revenir en arrière. La "panne générale" est un chiffon rouge que l'on agite pour effrayer, rien d'autre.

Il n'y a rien de ce que je faisais sur la carte papier que je ne puisse faire sur l'écran de façon plus rapide, plus précise, et nettement enrichie. Même s'il n'y avait pas sur mes cartes de traces de gomme parce que je n'écrivais jamais dessus (ou si peu), il reste les usures salissures ou déchirures, pertes de détails...

Par contre les possibilités sont nettement plus grandes sur écran : on tire des traits, place des points, trace une route, et on corrige tout cela autant de fois que l'on veut. Pour préparer une navigation défensive -celle qui consiste à établir le tableau qui permet de savoir que l'on n'est pas en danger en quelques secondes-, c'est un outil fantastique d'efficacité.

Simple : je n'ai jamais ouvert 1 seule de toutes mes vieilles cartes papier, en 2 ans, pas même durant la traversée vers la Corse; elles sont encore dans le sac qui m'a servi à les transporter.
Et j'ai fait le tour de la Sardaigne sans en acheter une seule. Il en sera pareil l'an prochain, à l'instar de mes amis qui sont allés et revenus de Grèce.
A moins que ce ne soit les Baléares ?
ou les 2 ?
A 30 euros la carte papier, ça fait finalement déjà un beau budget économisé... :heu:

Tiens, je me suis offert un autre affreux appareil moderne : une paire de Steiner avec compas intégré. Une seule question me vient à l'esprit en les regardant : mais comment faisais-je donc avant ? ? ?

04 oct. 201804 oct. 2018

parce que tu occupes toute la surface d'une carte grand aigle pour y placer le point où tu étais ? ? ?

Si ce n'est que ça, et si vraiment tu tiens à mettre le point à l'endroit où tu te trouvais quand tu l'as relevé, les applis le font à ta place en permanence... elles y arrivent, et pas toi ? ? ?

Quant à voir les dangers, c'est vraiment de la mauvaise foi : tu as toutes les échelles à ta disposition sans perte de repères ni de temps (ce que tu appelles "zoomer", c'est l'équivalent de changer de carte papier à chaque fois...)

Pour ma part, je trouve que le format papier Grand aigle est trop petit pour faire une route. Et quand elle pourrait ne pas l'être, c'est le carré qui est mal choisi et oblige à en prendre 2, quand ce n'est pas 3. Et ça, c'est pas de la mauvaise foi.

" Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé." Einstein.

04 oct. 201804 oct. 2018

Tiens ???? comment se fait il que cet olibrius particulièrement malappris qui m'a mis à la cale en m'insultant parce que j'osais ne pas être d'accord avec ses diktats, comment se fait il qu'il puisse lire mes réponses ?
ben alors, le vilain coco, ta curiosité prend le dessus ?

Tu cherches à démontrer qu'un écran d'ordi ou d'ipad est plus petit qu'une carte grand aigle ? franchement, t'es trop fort !!! si si...

:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

"Je ne parle pas aux cons, ça les instruit" (Audiard)
:goodbye:

04 oct. 201804 oct. 2018

Le persil fuyant je me répond moi même ça donne ça sur un écran 13 pouces.
Sur un iPad ça serait pire évidemment (plus petit).
Sur un Gps traceur encore pire (5, 7 pouces souvent).

A l'echelle ou je vois toute la zone aucun détail, chenal incompréhensible
a l'echelle ou le détail est OK (idem carte papier) vision d'une zone timbre poste - pas de vision d'ensemble
Sur la carte papier nous aurions la vision d'ensemble et le détail - impossible sur les faibles surface de nos écrans.
Dans des coins compliqués le papier c'est quand même pas mal.

04 oct. 201804 oct. 2018

J'arrive rarement sur un écran a voir ou je suis et ou je vais, avec un niveau de zoom suffisant pour voir les obstacles sur la route.

Sur une carte papier OUI.

Ce n'est qu'une question de taille mais l'écran format grand aigle j'ai pas ;-)

04 oct. 201804 oct. 2018

Je te prend au jeux ! On va faire un test simple.

fait nous 2 copies d'écran de l'entrée de l'Aber Wrac'h - au hasard ;-)

1° dans une échelle qui permet de tout voir sur l'écran
2° sur l'échelle 1/25000 qui est celle de la carte 7094 du shom

on va voir le niveau de détail, et la perception de la zone - compréhension des alignements - dans un cas et dans l'autre.

Après on essaye sur Bréhat ;-) ou une entrée a St malo

04 oct. 2018

Il t'a fallu plusieurs posts pour comprendre ce que je t'ai écrit dès le départ "Ce n'est qu'une question de taille mais l'écran format grand aigle j'ai pas "

c'est bien j'ai réussi un début d'enseignement.
j'ai fait ma BA du jour allez au dodo.

04 oct. 2018

wouahou on salue la démonstration : il n'y a pas la même surface sur une carte grand aigle que sur un écran ipad. :bravo:

Mais bon, faut que tu restes à naviguer que sur la surface d'une seule carte, hein... sinon, t'auras le même souci avec le papier...

allez, comme je n'ai pas l'intention de t'instruire, :goodbye:

04 oct. 2018

A propos de zoomer / de-zoomer sur les cartes électroniques, un bateau de la Volvo Race ne s'est-il pas foutu au tas sur un banc il n'y a pas longtemps?
Le banc n'apparaissait pas a l’écran avec son échelle de zoom...
Par contre, il y était sur la carte papier !
:heu:

04 oct. 2018

cqfd
jpierre

04 oct. 2018

Ne pas "zoomer" en côtier, c'est exactement la même chose qu'aborder un coin mal pavé avec une carte grand routière, tu auras le même souci.

04 oct. 2018

ok. Je n'avais pas compris ainsi.
C'est possible, en effet, avec des cartes qui sont re-fabriquées à partir des relevés officiels : c'est régulièrement signalé ici.
J'avais à l'époque constaté la même chose sur des Navicartes en papier

Moi, je n'utilise que les SHOM : un caillou sur une carte papier est obligatoirement présent sur mon écran.

Cela dit, l'oubli de "zoomer" (ce qui fait changer d'échelle et donc de carte) quand on prépare sa nav est un risque bien réel. Et c'est ainsi que j'avais compris l'origine de cet accident.
Mais le risque est le même ou plus grand de fainéanter à chercher trouver sortir déplier la carte de détails en papier...

06 oct. 2018

Totor: Il y a eu aussi des échouements du fait qu'un rocher n'apparaissait pas sur le pli d'une carte papier...

04 oct. 2018

Non Persil, justement, c'est pas pareil.
Dans ce cas précis, le danger disparaissait sur la carte électronique, mais était marquée sur la carte papier, une routière. Le danger étant " au milieu " de la route, loin des côtes.
Je ne parle pas d'utiliser une routière pour faire du côtier, il est évident que le Petit pot de beurre n'apparaît pas sur une routière Atlantique papier!!! :mdr:

04 oct. 2018

La règle du pouce s'applique aussi en fonction du niveau de zoom... Les cartes électroniques c'est bien, quand c'est utilisé avec le même bon sens marin que les cartes papiers...

04 oct. 2018

Parti de la Trinité en 2010, escale à Madère, Cap-Vert, Antilles, Miami, New-york, Acores, Brésil, Argentine, Patagonie, Polynésie, Nouvelle Caledonie, Darwin, Réunion, Le Cap, St Helens, Ascension, Antilles, Panama, Galapagos, Polynésie, Papouasie, Indonésie, Malaisie et enfin Thaïlande en 2018 avec 1 MacBook (Encpn), 1 iPad (iSailor) et 1 iPhone (iSailor) et 1 GPS portable.
Pas une seule carte papier à bord.
Aucune panne et aucune frayeur...
Les gens en général et certains “marins” en particulier aiment bien inventer des problèmes ou il n’y en a pas.

04 oct. 2018

Qui aujourd'hui s'équipe encore de cartes papier s'il décide de quitter le coin de son port pour vagabonder ? ? ?
Budget énorme, poids et volume encombrant, pour un piètre résultat (il en manquera toujours...)

Inventer des problèmes que l'on n'a jamais rencontrés (et dont personne parmi les utilisateurs ne témoigne), cela permet de renforcer son choix et de ne pas changer d'avis.
C'est compliqué de changer d'avis...

04 oct. 2018

C'est parfaitement logique. Peu réalisable dans mon cas, mais l'idée est justifiée.
Combien de cartes emportes tu ainsi, qui ne te servent plus pour effectuer ta navigation ?

(Mon ipad a une surface qui dépasse bien des traceurs que j'ai vus...
Jamais essayé avec le smartphone : je ne navigue pas les yeux sur l'écran ni sur une carte...)

05 oct. 2018

( La généralisation d'un argument pour le décrédibiliser est une technique habituelle dans les forums, mais elle ne rend pas l'argument invalide pour autant.
Le jour où tu en auras besoin, tu préciseras à l'anesthésiste que tu ne veux absolument pas que des instruments électroniques prennent ta vie en charge... idem pour le pilote de Boeing ou le conducteur du TGV...)

"certes vu mes navigation, je n'en ai pas besoin de beaucoup" (ie de cartes papier)

donc tu es hors sujet.
Ceux qui restent autour de leur port s'équipent des 3 ou 4 cartes papier, et estiment avoir raison... à juste titre.
Mais pourquoi tiennent-ils à donner leur vision quand on pose une question à ceux qui, aujourd'hui, vont un peu plus loin sans revenir en arrière ?

Pour ma part, je ne me vois pas m'équiper de centaines de cartes papier d'une valeur de 30 euros pièce... comme à peu près tous les bateaux de voyage que je croise ici. Le temps où STW permettait d'acheter à bon compte des copies de cartes américaines est terminé, faute de personnes intéressées.

05 oct. 201805 oct. 2018

Hum dialautruc.... je vais donc faire comme toi et tenter de reposer ma question en te l'expliquant :

"Qui aujourd'hui s'équipe encore de cartes papier s'il décide de quitter le coin de son port pour vagabonder ? ? ? "

"Aujourd'hui", ce n'est ni il y a 15 ans, ni dans un supposé avenir hypothétique...

"Vagabonder", cela signifie partir d'un point et ne pas y revenir à ce point... par exemple quitter Nice, aller en Corse, puis en Sardaigne, puis dans les Eoliennes, puis la Grèce, etc...
C'est clair ou bien faut encore faire un dessin ? ? ?

Et toi, tu me réponds : "moi aussi.
certes vu mes navigation, je n'en ai pas besoin de beaucoup "
ce que je comprends comme étant : "je navigue avec mes cartes papiers mais je reste dans le coin de mon port... "

Si je comprends mal ainsi que tu l'affirmes, explique-moi clairement comment tu fais pour n'avoir pas "besoin de beaucoup" de cartes en remplissant la condition "vagabondage" ainsi que je l'ai définie ci-dessus.... je suis preneur de ce tour de passe passe.

Si j'ai compris correctement que tu n'as pas besoin de beaucoup de cartes parce que finalement tu restes dans le coin de ton port, il est logique que je réponde que tu es hors sujet. Tu comprends ou faut faire là aussi une analyse de texte ?

Il n'y a pas de désaccord entre nous puisque si je restais dans un endroit donné, je m'équiperais des quelques cartes papiers locales.
Je l'ai d'ailleurs déjà exprimé, mais manifestement tu n'as pas compris la phrase : "Ceux qui restent autour de leur port s'équipent des 3 ou 4 cartes papier, et estiment avoir raison... à juste titre. "
Ffais toi expliquer ce que signifie "à juste titre"...

Je ne dis pas que j'ai raison : je dis ce que je fais...
Je dis aussi que je constate que je ne suis pas le seul à avoir ce même raisonnement, puisque c'est un sujet récurrent quand je rencontre un bateau qui a le même projet.

Tu peux évidemment, si tu y tiens, donner ton avis sur ce que tu ferais si ta tante en avait...

06 oct. 2018

@Doaoulig=> "au passage explique moi pourquoi on peut avoir à juste titre les cartes papier d'un petit secteur de navigation et qu'il soit erroné de les avoir pour aller plus loin ? "

Erroné ??? Personne -à part les idéologues et les bloqués neuronaux- ne dit qu'il y a "erreur" à avoir des cartes papier !
En tout cas je ne l'ai jamais écrit ni pensé.
C'est incroyable de se sentir ainsi agressé/mis en cause simplement parce que j'explique ma vision pragmatique des choses !

Qu'est-ce qui t'autorisait à t'adresser à moi comme à une andouille au motif que je considérais ta réponse hors sujet, alors qu'elle l'était réellement ?
Tu te sens mis en cause dans ta virilité ?
as-tu vraiment besoin de les mettre sur la table pour (te) persuader d'avoir les plus grosses ?

"que cela te plaise ou non,"
Mais cela n'a pas à me plaire !
J'ai bien compris que tu répliquerais dans le futur tes choix du passé si tu étais à ma place au présent.
Peut-être en aurais-je raconté autant, il y a ne serait-ce que 4 ou 5 ans, alors que mon projet n'était encore que projections ?
c'est fort possible : j'ai beaucoup changé d'avis sur de nombreuses choses, et j'espère que cela va continuer, car pour moi, non, ce n'était pas mieux avant, même si "avant" j'étais plus jeune. J'ai découvert avec mon bateau le traceur, l'AIS, le radar, l'ASN, les fichiers gribs, la carto et les logiciels de routage,...
Je les utilise et les intègre dans la pratique que j'ai apprise.
Je ne navigue plus aujourd'hui comme il y a 15 ans.
Et je souhaite rester en capacité d'évoluer encore bien longtemps.

ah oui, dernière chose : si tu devais repartir, ce que je te souhaite, trouve-toi l'atlas avant !
nous sommes restés ici (qu'est ce qu'on y est bien ! ) depuis avril. J'ai vu arriver une bonne vingtaine de bateaux qui traversaient depuis les Baléares, et se dirigeaient vers la Grèce. AUCUN n'avait de carte papier à vendre ou échanger ni en cherchait : tous en carto numérique, tous sur 2 ou 3 systèmes différents.
Les puces HEO confirment ce que je constate : 17 annonces de cartes depuis 2012... dont le tiers concernent la carto numérique !
l'état du marché de l'occasion est parfaitement décrit par cette annonce :
www.hisse-et-oh.com[...]-papier
le commentaire : "Peuvent servir en navigation en cas de panne d'électronique ! Autrement en décoration murale avec un encadrement !"
à coté de la demi-coque ?

04 oct. 201804 oct. 2018

@"Qui aujourd'hui s'équipe encore de cartes papier s'il décide de quitter le coin de son port pour vagabonder ? ? ? "

Moi!
On n’est pas forcément obligé de justifier ses choix dans lesquels il y a souvent un mélange de rationalité et de son contraire.
Moi par exemple j’ai toujours des cartes papiers qui ne me servent plus pour effectuer ma navigation, mais tout simplement parce que j’aime bien avoir une vision d’ensemble immédiatement disponible de la zone dans laquelle je navigue. Sur cette carte sont indiqués les waypoints qui sont sur le gps. Cette vision d’ensemble je ne l’ai pas sur un écran, à moins de disposer d’un modèle d’une taille conséquente, ce qui n’est pas mon cas.
Je dispose actuellement sur mon bateau de cartes papier, d’un gps avec cartographie, et d’un pc avec écran de 12 pouces et cartes cm93.
Je n’utilise pas le pc en nav parce qu’il faut descendre à la table à carte pour le faire et qu’il arrive aussi parfois que quelques embruns s’invitent à cet endroit. Je ne l’utilise en fait qu’au port pour préparer ma nav conjointement avec la carte papier et pour visualiser ma route future. Une fois parti j’utilise la cartographie du gps visible depuis le cockpit, et il m’arrive de jeter un coup d’œil de temps en temps sur ma carte papier, qui je le répète m’offre une vue d’ensemble.
Quand aux aïpades, smartfaunes, et autres, ce ne sont pas à mes yeux des instruments de navigation.

Voilà un mélange de rationnel et d'irrationnel, et je n'ai pas besoin de m'inventer des problèmes pour renforcer mes choix...

05 oct. 2018

N'oubliez pas que c'était à bord d'un semi-rigide... pas d'un bateau de croisière avec table à cartes et compagnie...

05 oct. 2018

moi aussi.
certes vu mes navigation, je n'en ai pas besoin de beaucoup et certaines sont usagées et largement pas à jour mais elles sont à bord tout comme la règle de l'amirale et un bon compas de relèvement. j'ai aussi les guides fenwick de ma zone de navigation, là encore pas des plus récents mais largement suffisants.
l'ordi est sur la table à carte avec open cpn et les fugawi qui elles aussi datent quelque peu, le reste dedans et sort régulièrement.
si je devais partir loin (+de 20 nm des côtes), j'y ajouterais on sextant et les documents correspondants.
que ces documents datent peu m'importe, au pire des balises se seront ajoutées ou auront disparue et des ports se seront-ils construits mais la terre et les cailloux eux...
en cas de doute sur une approche de nuit il restera toujous le large pour attendre le jour.
on parle de plus en plus de voitures autonomes totalement gérées par ordinateurs et multitude de capteurs. je suis persuadé que dans l'avenir la majorité des usagers de la route en serons fans et ne jurerons plus que par cette technologie qui les soulagera des contraintes de la conduite.
eh bien moi, tu ne me fera pas monter dans une de ces voitures si les organes de conduites "classiques" ne sont pas disponibles et l'ordinateur dé-connectable instantanément.
pas question de confier ma vie à une machine de façon aveugle.
chacun est libre de ses choix et si tu décide que ce sont des appareils qui doivent prendre ta vie en charge libre à toi, ce n'est pas mon le mien voilà tout.
jpierre

05 oct. 2018

bon miss persil,
décidément je dois être parfaitement stupide pour ne pas réussir à te faire comprendre ce que je dis depuis x post.
en plus tu déforme mes propos en ne les citant que partiellement, ce qui ajoute sans doute à ton incompréhension.
alors je recommence version 5 ans, peut-être réussirais-je :
1 tu fais comme tu veux c'est ton bateau, ton équipage et ta vie et perso cela ne me concerne pas.
2 JE ne fais pas confiance aveuglément à des appareils susceptibles, même très hypothétiquement, de tomber en panne, j'ai donc avec moi de quoi faire face à cette éventualité et ce quelle que soit ma navigation, petite ballade côtière ou grand voyage que cela te plaise ou non.
3 rien ne prouve que j'aie raison mais rien ne prouve également que cela soit toi.
je ne vois pas pourquoi seul ton point de vue serait le bon et en quoi cela te gêne que j'exprime mon désaccord avec toi afin que chacun puisse faire son choix en fonction de nos arguments réciproques.
quand à la question du coût eh bien c'est à chacun de choisir ses priorités et quand à moi, je préférerai le cas échéant me passer de congélateur et du cabinet de toilette avec la douche chaude et faire l'acquisition des cartes que je jugerai utiles.
à chacun de placer son "luxe" où il le souhaite.
pour en finir je pense que si les cartes papier étaient si inutiles que cela, les différents services hydrographiques du monde auraient depuis longtemps cessé de les imprimer.
jpierre

06 oct. 2018

pffft!
suis-je obligé de de décrire ma vie, de te donner l'ensemble de mes activités nautiques, passées, présentes et à venir ?
je ne le pense pas !
oui ces temps ci je reste dans mon coin, ma santé actuelle ne me permettant pas à mon grand regret de faire plus. souhaite tu que je te fournisse un certificat médical ?
pour ce qui est de vagabonder, je n'ai pas à te fournir mon pédigrée mais je peux te dire qu'il est relativement fourni et j'espère qu'il se remplira encore à l'avenir.
et que cela te plaise ou non, que ce soit aujourd'hui ou demain et quelle que soit ma destination je ferai toujours en sorte d'avoir avec moi les documents matériel que je jugerai utiles.
ceci dit je te rejoint sur un point, il n'est pas utile d'emporter avec soi l'atlas complet des cartes du shom, c'est effectivement un investissement hors de prix, par contre j'ai toujours pu trouver au cours de mes navigations les cartes qui correspondaient à la suite de mes voyages et c'est exactement ce que je ferai si j'ai la chance que l'occasion de le faire se présente un fois encore.
au passage explique moi pourquoi on peut avoir à juste titre les cartes papier d'un petit secteur de navigation et qu'il soit erroné de les avoir pour aller plus loin ?
enfin je te rappelle que je ne dis en aucun cas que l'électronique n'est pas un confort appréciable, je m'en sert comme je l'ai déjà dit avec une entière satisfaction.
quand au fait que de nombreux navigateurs partent en voyage en se fiant uniquement à des supports dématérialisés, ce n'est absolument une preuve ni dans un sens ni dans l'autre du bien fondé de cette décision, juste un état de fait.
maintenant si tu souhaite poursuivre cette "conversation" je te propose de le faire de vive voix afin de ne plus encombrer ce fil et de m'envoyer un mp avec soit ton téléphone, soit une demande pour que je t'adresse le mien.
qui sait peut-être finirons nous par nous comprendre sans emmerder les autres.
jpierre :topla: :langue2:

04 oct. 2018

Bjr.
Comme disaient les gaulois.que le ciel ne nous tombe pas sur la tete...
Maintenant c est les gps qui se decrochent des sattelites.
C est pou ca que certains mettent des casques pour faire de la voile?
Alain :mdr:

04 oct. 2018

Peut être un ciel très chargé comme au coeur d'un vilain orage très fort et très bouché comme ça nous est arrivé l'année dernière, les trois GPS ne donnaient rien et le radar très peu.

04 oct. 2018

Ce qui est rigolo c'est que ce fil se trouve juste en dessous de celui-ci

www.hisse-et-oh.com[...]st-bien

:reflechi: on pourrait les fusionner

Les étoiles c'est bien quand le GPS décroche des satellites... :mdr:

04 oct. 2018

Sauf à confondre étoiles et satellites ;-)

05 oct. 2018

A propos d étoiles
Quel est le prénom de l étoile polaire?
Alain

Eleonore

05 oct. 2018

non non
ce n'est pas polaire alain (en plus les jeunes ne connaissent plus alain poher)
c'est Alroukaba (=le genou, drôle de nom pour la queue de la petite ourse)
:acheval:

05 oct. 2018

Je croyais que c était alcaid.
Alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (13)

Coque de bateau

novembre 2021