ne louez pas votre bateau

quand on voie ce qu'on voie un jour de grand frais a porquerolles je vous jure que c'est baléze,il y a ceux qui veulent rendrer cul a quai alors qu'ils sont au vent du quai,donc marche arriére a donf puis marche avant et vland le quai plus le voisin avec l'ancre qui n'est pas ranger ,il y a celui qui ce prend carrement le quai avec le gégéne deroullé et qui en casse un bout!et il y a moi qui me fait engeuler parce que je dit a des allemands qui comprennent rien ce qu'il faut faire et un monsieur me dit qu'il ne faut pas donner d'ordre,mais comment differencier le conseil de l'ordre quand il y a 45 n,bref,je sais pas si je vais continuer a aider les autres car soit on accepte pas les conseil,soit on vous fait comprendre que l'on avait pas besoin de vous,soit on vous dit méme pas merçi,moi je dit toujours merçi méme si j'avais pas besoin car ca aurait pu ...

L'équipage
21 juin 2010
21 juin 2010

sacré massale

pourquoi vas-tu fourrer ton nez dans les affaires des autres, surtout quand ils te présentent leur cul!

c'est bon, je connais la sortie!

21 juin 2010

le trop plein ...

faut dire que sur les pontons, c'est souvent le trop plein de gens qui donnent des conseils, et comme on ne les connait pas (et qu'ils ne nous connaissent pas), difficile de faire le tri

  • des nuls qui savent tout,
  • des bons qui ne disent pas grand chose,
  • des autoritaires qui ne supportent pas qu'on ne fait pas comme ils veulent,
  • des bavards qui veulent juste causer pour le plaisir
  • de ceux qu'ont pas compris ce qu'on veut faire parce qu'ils ne connaissent que leur méthode à eux,
  • ... ;-)
21 juin 2010

Dans tous les cas..................

.......il est pour moi hors de question, d'intervenir, conseiller et tout particuliérement de monter a bord sans que le chef de bord ne l'ai clairement demandé.
Au maximun je peux (un jour d'exentricité) poser la question ; - Souhaitez vous de l'aide ?

J'attends la méme chose des gens, méme (surtout) si les circonstances leur paraissent étre suffisantes pour s'autoriser autre chose.........
:non:

21 juin 2010

Un souvenir d'école de voile

Et d'un vieux marin posté sur le quai.

Lorsqu'il voyait un bateau un peu hésitant sur la bonne façon de rentrer au port (à la voile) il lançait "pousses ta barre à toi" au barreur.

Le temps que le mec comprenne ce que ça voulait dire il se payait le môle.

21 juin 2010

personnellement

je me contente de prendre les amarres et de les nouer où ils me le demandent.

Quitte à les maudire "in petto" s'ils sont trop nuls.

Il est vrai que confronté à certains plaisanciers l'on aimerait disposer de parebattages hérissons pour les dissuader de venir se mettre à couple.

21 juin 2010

Difficile à trancher...

Deux souvenirs espacés de quelques instants.

J'arrive au port du Lavandou. Pas de problème particulier. Je vois un gars qui arrive en moto, descent de sa moto et attend.

Généralement, je préfére que l'on me laisse faire mon truc, et là, le mec, souriant, ne dit rien et ne fait rien, sinon, à la fin, s'approcher pour me passer une aussière au taquet. Je range mon bordel, et il est toujours là. J'ai fini, il s'approche et me demande si je me rappelle de lui. Ben non. Il me dit un nom de bateau, me resitue le contexte, une régate dans le mistral, son cata sur le toit. Et me parle ému du retour au port, où nous l'avons aidé et nous lui avons parlé. Et il repart, content de m'avoir remercier des années après.

Un instant après, une vedette arrive. Monsieur au flying bridge, Madame à l'étrave. Monsieur hurle à Madame moultes consignes, assorties des noms d'oiseaux usités habituellement par les footballeurs d'équipe de France. Je m'approche, prend l'aussière de la dame, et me fait hurler dessus.

Qu'est ce que l'on fait dans ce cas ? Moi, j'ai foutu l'aussière à la flotte et je suis retourné m'occuper de mes affaires...

Alors que faire...

Jacques

21 juin 2010

Se méfier aussi

lorsqu'on donne des conseils : une fois j'expliquais comment bien faire marcher mon bateau à un gars sympathique qui m'écoutait sérieusement.

... Lorsque j'ai appris qu'il s'appelait Jean Marie Vidal et qu'il avait participé avec son épouse à la mise au point du voilier, je me suis senti un peu couillon !

21 juin 2010

Une zétoile

Excelent!

22 juin 2010

one star !

très drôle...

22 juin 2010

vous avez bien raison

mais si je m'analyse un peu,en faite j'ai mal pour les bateaux

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (173)

le beau temps...

mars 2021