Navigation Itinérante...?

Cher Vous,

Nous (elle et moi) sommes les heureux propriétaire d'un sympathique voilier depuis 4 ans sur lequel nous avons sué sang et eaux pour en faire un vrai bateau...

Celui-ci est basé au Havres, joli port de pêche.
Lassé de, chaque année, faire des LeHavre-lesanglos-lehavre... Il nous prend l'idée de devenir des SPF de la mer... des Sans Port Fixe.

Notre idée est de tracer la route d'année en année sur les côte de France et d'Europe ou de Méditerranée.
Cette Année Le Havres - Lorient
L'année prochaine Lorient - Vigo (?) etc...
A chaque arrivée nous sortirions le bateau hors de l'eau.

Quelqu'un ici suit-il ce rythme ?
Quelques retours sur expérience ?

Merci

Maud & Arnaud

L'équipage
04 juin 2012
05 juin 2012

Bonjour,
Ben alors, vous devez vous sentir bien seuls !
Nous avons pratiqué ça plusieurs années en naviguant l'hiver (novembre à février) le long des côtes de méditerranée française. Le bateau était remis à l'eau en septembre et ressorti en avril en général, sans pb de place puisque nous étions "à l'envers" des grandes migrations.
C'est bien le changement, ça demande un peu d'organisation mais ça permet de découvrir de nouveaux coins. Moins de routine que quand on a une place à l'année toujours dans le même endroit. Mais cela revient un poil plus cher généralement.

05 juin 2012

J'avais navigué sans port fixe pendant 8 ans en hivernant en Méditerranée ( à coté de Sète, puis en Tunisie, en Grèce et en Turquie).
Dant tous ces pays, on trouve des chantiers pour hiverner à sec pendant l'hiver (6 mois pour les joyeux retraités et 10 ou 11 pour les pauvres travailleurs). Pour mon bateau de 9 mètres, il fallait compter environ 1500 euros pour l'hiver manutention comprise.
Sachant que dans les chantiers les plus fréquentés et renommés, il faut reserver pendant l'hiver donc planifier à l'avance.

L'inconvénient majeur est au niveau des travaux d'entretien du bateau: fin aout, il fait très chaud en méditerrannée et le simple rangement du bateau pour hivernage devient vite pénible.
Quand aux travaux un peu importants, difficile à faire soi-même. Donc, partir avec un bateau en bon état; ou sortir le chéquier!!

J'ai la chance d'avoir des vacances en avril. ce qui m'a permis de faciliter les travaux de remise à l'eau. Et de naviguer à cette époque bénie des dieux ou les ports et mouillages ne sont pas encore pris d'assaut.

Benoit

07 juin 2012

Ratafia le fait depuis une dizaine d'années

07 juin 2012

On a failli se croiser avec Manu de ratafia (que je salue au passage) entre Albanie et Montenegro: lui venant de croatie et moi de grèce.
Ceci dit, il m'avait semblé lors de mes navigations qu'on était assez nombreux à avoir le statut de Sans Port Fixe; et je m'étonne un peu que le sujet n'emballe pas les foules. Ou alors tout le monde est déja sur l'eau?

Benoit

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (157)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021