navigation estivale aux iles éoliennes

Bonjour à tous
je suis actuellement en train de préparer ma croisière estivale 2016 aux iles éoliennes, les posts existants étant assez anciens, j'aimerai avoir des conseils et des informations sur les ports et surtout les mouillages. Je compte également me balader autour de la Sicile.
Merci d'avance
Bernard

L'équipage
22 jan. 2016
22 jan. 2016

Mouillages peu protégés, très rouleurs avec le ballet incessant des ferries. Sauf à Vulcano cala Formaggio si la houle est d'Est, porto di Levante (c'est un mouillage) avec un petit port si la houle est d'Ouest, mais proche des émanations sulfureuses du volcan et de la piscine naturelle d'eau chaude et argileuse utilisée pour ses vertus dermatologiques depuis l'antiquité. Ces émanations sont incommodantes et passé 24 h ça devient insupportable.
Mouillage sur coffre devant le Stromboli sans garantie de pas retrouver son bateau sur la plage si la houle et le vent se lève du mauvais côté de l'ile.
A Lipari il y a une marina souvent pleine et des pontons d'amarrage le long de la ville chers et rouleurs. Compter 70€ par jour pour un 12m.
Sinon ce sont des îles magnifiques à visiter. Il faut aussi faire le tour du Stromboli à la nuit tombée c'est spectaculaire de voir la lave jaillir. A visiter le musée exceptionnel de Lipari. Faire aussi la petite randonné pour visiter le volcan Vulcano encore en activité.

22 jan. 2016

bonjour aurais tu des infos sur la région toscane île d Elbe svp

22 jan. 2016

Pas vraiment cela fait partie d'une de mes prochaines destinations désolé

23 jan. 2016

Pour l'ile d'Elbe, aucun problème les mouillages sont nombreux et faciles. Ils peuvent être parfois rouleurs et encombrés mais en règle général ils se vident bien en fin de journée. Bref une ile agréable avec de belles balades à faire.

22 jan. 2016

mouillage forain à Stromboli : prevoir un mouillage très long à cause de la profondeur . Aucune protection , ça roule toute la nuit .
Lipari : si ça n 'est pas retenu d'avance : pas de place visiteur mais mouillage forain possible et fréquenté, visite de la ville interessante .

22 jan. 2016

Pour les vrais mouillages il n'y a qu'à Vulano, comme dit ci dessus. A Panarea on peut prendre une bouée, pas donnée, et à Salina, il y a une petite marina chère aussi. Le soir tombé on peut prendre 3-4 places à côté de la pompe à essence au et le ferry, c'est au port. À Lipari nous avons pris une place sur des pontons privés pas loin des ferries. Trop dangereux pour les bateaux à cause des remous des ferries. Ensuite en Sicile entre Milazzo et Taormina pas trouvé de mouillages. De Taormina à Catania, tente autour de Aci Trezza mais fond rocheux, je paye encore les dégâts! On peut mouiller dans la baie de Syracuses et éviter la marina, et apres juste avant le cap Passero si beau temps. L'est de la Sicile ne grouille pas de mouillages. Derrière il y a Porto Palo et et ensuite... Ragusa, Licata où on hiverne. Malte n'est pas très loin et le détour vaut la peine.

25 jan. 2016

C'est à peu près ce que je répondrais: paysage plus surprenant que beau.
Le meilleur mouillage est à porto levanto à Vulcano. Petite supérette,ambiance très jeune et sympa, et dans la rue un bar super ( on peut pas le raté !)
A part ça:bonjour l'odeur: 8 jours après encore des éffluves de H2S,en ouvrant des équipets ou en feuilletant un livre!
Le port de Pignarol ,surtout la panne de Marco et Simone : 2 types super charmants ,tjrs près à rendre service et tenue du ponton sans reproches;
Une manche à eau et le cable électrique ,en plus.
Mais c'est rouleur ,rouleur et ces putains de ferry et aéroglisseurs font la vie désagréable.
L'été dernier je suis resté environ 3 semaines; c'est pas l'enfer non plus.
J-P.

23 jan. 2016

Bonsoir,
Merci beaucoup pour ces retours qui sont forts intéressants, en fait, nous comptons passer le mois de juillet à naviguer autour des Eoliènnes, puis le mois d'août en Sicile avant de nous diriger vers Corfou car nous hivernerons pendant l'hiver prochain à Gouvia.
L'odeur du souffre et l'acidité de l'eau sont-ils aussi désagréable que ça et est-ce permanent ?
J'ai pu lire qu'il fallait impérativement oringuer pour éviter de se retrouver coincé, mais vu la profondeur importante bonjour la longueur de l'orin !!! Qu'en pensez-vous ?
La houle est-elle constante ?
Encore merci et je suis preneur d'autres conseils,
Bernard

25 jan. 2016

Odeur de souffre oui a Vulcano sous le vent, plus marrant que désagréable, acidité de l'eau non, des sources chaudes dans la mer près des plages avec des bubulles qui puent et qui brûlent les pieds, mais c'est tout, ta coque ne risque rien ta peau de bébé non plus ...
Je dirai que le plus gênant c'est le monde !
Mais sinon coin magnifique et eau d'une clarté incomparable.
F.

24 jan. 2016

aux lipari j'ai fait un mouillage avec un sac a patates remplit de galets
environ 30kgs je mettais ça à pendre à l'avant et je reculais pour frapper une amarre à terre (100m de 12 toronné)
si le sac s'accroche au fond on tire au guindeau il se déchire
et les galets retournent chez eux ,j'ai fait ça après avoir coincé
ma cqr par 25m de fond dans des éboulis orin ou pas elle y serait restée
si je n'avais pas eu de bouteille gonflée à bord ,j'ai bataillé pour la décoincer .
se méfier des bouts flottants sans bouée que mettent les pécheurs pour
s'amarrer
alain

25 jan. 2016

oui ! mais après , bouffer 30 kg de patates c'est bourratif! après le prem- ier kilo , faut se forcer !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (147)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021